Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les environs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun Shang Xiang
Garde
avatar


MessageSujet: Dans les environs...   Sam 22 Oct - 15:16

    Le cheval avançait en renâclant, peinant considérablement à progresser sur le terrain boueux malgré les encouragements de sa cavalière. L’animal fit encore quelques pas avant de s’effondrer, incapable de supporter son propre poids, et de laisser choir sa maîtresse au sol. La jeune femme se releva en pestant avant de constater avec dépit que sa monture était à bout : ses flancs couverts de sueur se soulevaient avec force et ses yeux révulsés lui firent comprendre qu’elle était condamnée à achever son voyage à pied. Elle devait admettre que cette malheureuse créature, retrouvée non loin d’un champ de bataille désert, n’avait jamais eue l’allure d’un cheval de guerre mais l’aubaine était si incroyable qu’elle avait sans hésité prit la bride de l’animal afin de pouvoir gagner des jours de voyage vers Jian Ye. La jeune femme caressa doucement la robe de sa monture pour le calmer, avant de saisir son arc et ses flèches, histoire de vérifier qu’aucun démon ne se trouvait dans les parages et aussi pour réussir à chasser une proie ou deux pour le repas du soir. La nuit n’allait pas tarder à tomber, autant monter un bivouac près de l’animal. Les environs semblaient vides de toute présence ennemie et les bois aux alentours lui offraient la possibilité de chasser tranquillement.

    Depuis l’invasion du pays par Orochi et son armée, les Trois Royaumes de Chine avaient volés en éclats, frappés de plein fouet par cet ennemi redoutable. Brusquement, le monde avait perdu toutes ses limites et ses lois et l’Empire du Milieu, déjà en proie à des conflits coûteux, était à présent entièrement immergé dans le chaos. Réajustant le capuchon qui masquait son visage, la jeune femme songea à son propre exil forcé, loin des siens. Voilà des semaines qu’elle parcourait les terres à la recherche de sa famille sans jamais rien trouvé, pas même un indice susceptible de lui indiquer une voie à suivre. Instinctivement, elle avait décidé de revenir dans sa région natale, espérant y revoir au moins son frère Quan ou Lian Shi, sa gardienne. Mais ses investigations étaient pour le moment mal parties, avec un cheval épuisé et des provisions qui s’épuisaient. La dernière chose à espérer, c’est qu’elle n’allait pas être victime d’une mauvaise rencontre…

Revenir en haut Aller en bas
http://wolfheart.skyblog.com
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Dans les environs...   Sam 22 Oct - 16:09

Et la mauvaise rencontre risquait d'arriver plus vite que prévu. Alors que la jeune princesse était seule, est fatiguée, on entendit des bruits de galops en sa direction, ou plutôt autour d'elle. Se faisait-elle encercler ? Surement ? Et pas par n'importe qui, c'était un général de l'armée d'orochi, enfin un sous commandant mais accompagné de plusieurs troupes assez nombreuses. Sans doute ici pour espionner les environs.

Lu Bu lui, était à Jian Ye afin de faire le point avec la résistance, il était actuellement un des grands chefs de celle-ci et comptait rencontrer Shi Pi très vite, afin de faire le briefing avec lui.

Il était simplement accompagné par Lu Liao son fidèle bras droit, et quelques soldats, mais pas nécessaire pour la protection de Lu Bu, car vous connaissez Lu Bu, il n'est pas une légende pour rien. C'est plutôt lui qui se protège. Et Lu liao, c'était un second Lu Bu donc valait mieux pas les croiser.

D'ailleurs, sur la route, Lu Liao fronça un sourcil, entendant du bruit, il regarda Lu Bu qui lui fit un signe de la tête, lui donnant l'autorisation d'aller voir. Celui-ci disparut donc aussi vite que possible, un peu en manque d'action.

De l'autre côté, les espions d'orochi et le sous-commandant, vinrent à la rencontre de Sun Shang Xiang en l'encerclant comme prévu. Ils n'allaient surement pas la tuer si jamais il gagnait le combat, mais plutôt la capturer pour la rapport à Orochi ou un autre seigneur des forces opposées.

Bien que celle-ci soit fatiguée, SSX était très forte et réputée pour être une princesse combattante, mais vu sa fatigue, cela sera difficile de se battre. C'est alors qu'un soldat serpent courut vers la jeune femme, un sabre à la main. Mais une géante arme tomba du ciel en écrasant le soldat qui fut trancher ou plutôt écraser sur le coup. Une silhouette fit son apparition dans les airs, tombant juste à côté de Sun Shang Xiang, mais l'ignorant..


Spoiler:
 

Le grand guerrier n'adressa aucun regard à la princesse, ramassant son arme du sol en s'adressant directement au commandant ennemi.

"Hola ! Des hommes ou plutôt des monstres d'Orochi dans le secteur de la résistance..autrement, notre secteur, ça va pas le faire les gars."

Le commandant des forces d'Orochi se mit sur ses gardes en voyant la carrure de Lu Liao. Mais il écarquilla les yeux d'une telle force lorsqu'il vit la personne qui était derrière Lu Liao, au loin, le grand général Lu Bu et éclair de feu.

La princesse pourra profiter de ce moment pour s'enfuir..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Sun Shang Xiang
Garde
avatar


MessageSujet: Re: Dans les environs...   Sam 22 Oct - 19:22

    Un bruit de sabot, à quelques mètres d’elle.
    Etait-ce son cheval qui, brusquement remit de son épuisement, s’élançait vers elle ? Non, l’animal était bien trop exténué pour ne serait-ce que bouger les pattes. Encochant une flèche, elle se dissimula derrière un arbre, attendant que le cavalier déboule face à elle pour l’abattre. Il lui fallut plusieurs secondes pour comprendre que ce n’était pas un, mais une multitude de soldats, qui l’entourait. Sentant son cœur s’emballer sous le coup de la panique, la jeune femme abandonna son arc pour saisir ses deux chakrams, prête à vendre chèrement sa vie si ces créatures désiraient en découdre. Un escadron entier déboula des sentiers environnants et l’encerclèrent. Armés de lances, de sabres ou encore d’arbalètes, les démons à la peau sombre chevauchaient des destriers au poitrail puissant. Shang Xiang se savait douée pour les choses de la guerre mais, épuisée par son voyage et son manque de nourriture, elle savait également qu’elle était incapable de faire face à cette unité dans un tel état. Ils devaient certainement la pister depuis un long moment pour avoir réussit à la piéger ainsi… mais pour quelle raison Orochi ou l’un de ses subordonnés chercheraient-ils à la capturer ? Isolée de sa famille et sillonnant la Chine comme une nomade, elle ne représentait aucune menace, à moins que le Démon ne craigne qu’elle ne rejoigne la Résistance ?


    Du coin de l’œil, elle vit l’un des soldats se jeter sur elle, épée au poing. Faisant face à son adversaire, la jeune femme se mit en position de combat mais, alors qu’elle s’apprêtait à frapper, une arme titanesque s’abattit sur son agresseur, le tuant sur le coup. Surprise, elle recula tandis que les guerriers autour d’elle scrutèrent les environs des yeux à la recherche d’un nouvel ennemi. Un étrange jeune homme apparut alors à ses côtés : plutôt grand, il avait des cheveux d’un blanc de neige et abordait une tenue surprenante. L’inconnu, sans daigner lui accorder un regard, fit face aux guerriers, sans paraître le moins du monde surpris ou impressionnée par ces adversaires. Le combattant retira son arme du sol avec une nonchalance qui frisait le mépris et s’adressa directement à celui qui semblait mener la troupe :


    « Holà ! Des hommes ou plutôt des monstres d'Orochi dans le secteur de la résistance… autrement dit notre secteur, ça va pas le faire les gars. »

    B
    ouche bée devant cette apparition quasi-miraculeuse, Shang Xiang manqua de ne pas voir l’autre guerrier qui apparut juste derrière elle, brisant totalement le cercle des hommes d’Orochi. Doté d’une carrure imposante et chevauchant un destrier à la robe de feu, il tenait à la main une hallebarde que deux hommes solides auraient été incapables de soulever du sol. Si l’aura du premier venu était étonnante de force, celle de son compagnon était effrayante de puissance et de rage.
    Lu Bu en personne, juché sur Eclair de Feu
    Un guerrier de légende qui déboulait dans cet endroit perdu, avec un second, voilà qui tenait, non pas du miracle, mais du rêve. Les combattants démoniaques, désarçonnés et effrayés par ces nouveaux opposants, reculèrent légèrement, incapables de décider de la moindre action. Profitant du flottement qui régnait sur le groupe, Shang Xiang décida de reculer, ne doutant guère de la capacité de Lu Bu, ou même de celle de son ami, à se débarrasser des hommes d’Orochi. Néanmoins, peu adepte de la fuite, elle prit soin de reprendre son arc et de mettre de la distance entre ses ennemis et elle, afin de pouvoir épauler ses étranges sauveurs de ses flèches.

Revenir en haut Aller en bas
http://wolfheart.skyblog.com
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Dans les environs...   Sam 22 Oct - 19:54

La princesse ne semblait pas vouloir s'enfuir, chose qui étonna le légendaire Guerrier. Mais il avait le don de sentir les combattants, et il était bien conscient que cette femme, semblait savoir se défendre et que si elle n'était pas fatiguée,elle aurait fait qu'une bouchée des soldats ennemis. D'un côté on avait une troupe assez nombreuse de serpents plutôt effrayés, et d'un autre, deux guerriers d'une renommée aussi longue que leurs lames ainsi qu'une princesse guerrière. Le combat risquait d'être intéressant, très intéressant dans le sens psychlogique.

Sur son cheval, Lu Bu observa la jeune femme en la regardant de haut, sans dire un mot. Il ne broncha pas lorsqu'elle se recula pour s'éloigner, après tout, elle avait raison et elle semblait vouloir attaquer à distance. Pourquoi pas.

Lu Liao quant à lui, décida de vitre entrer en action et de s'amuser un peu. Il avança de quelques pas, se laissant encercler. Il ferma les yeux posant deux doigts le manche de son arme géante, enfin le bout de son fourreau. Il attendit sur place, laissant le vent caresser son visage. Il ne disait aucun mots.

Ce n'est que lorsqu'un soldats prit l'initiative de sauter vers lui, qu'il ne se rendit pas compte que son corps était déjà entaillé par la grosse lame du guerrier. Cela eut pour effet d'effrayer les autres qui reculèrent doucement. Mais le général ennemi ne comptait pas se laisser faire ainsi, il ordonna aux troupes de se battre même quitte à en mourir. Et c'est ce qu'il firent, en fonçant sur Lu Liao qui se replia sur lui même avant de tourner sa son arme dans sa main, créant une onde de choc enflammée qui emporta une partie du paysage, faisant voler les soldats dans les airs.

Lu Bu quant à lui, descendit de son cheval, marchant à l'aide d'une aura destructrice et un corps imposant. Il était devenu très calme et n'était plus la brute qu'il était, cependant sa force était toujours présente voir plus grande. Il s'avança vers le général ennemi qui était paralysé. En tournant son hallebarde sur sa main, il marchait avec un petit sourire.


Général ennemi : "Je...Je me rends, je serai votre prisonnier et la prochaine fois, je réfléchirai avant de croiser votre chemin ! Je..je !

Lu Bu se tourna vers Lu Liao avec un petit sourire, lui adressant la parole.

"Quelqu'un a parler d'une prochaine fois ? C'est bien ce qui me semblait."

D'un coup d'hallebarde, Lu Bu supprima le général à l'aide d'une facilité impressionnante. Il restait encore quelques soldats, qui ne s'étaient pas encore enfuis. Ils essayèrent d'attaquer Sun Shang Xiang, bien que Lu Liao apparut derrière la jeune princesse. En se tenant debout à côté d'elle.

"Tu as l'air de bien manier cet Arc, montre moi ce que tu vaux.."

Il attendit que Ssx finissent les soldats, avant d'être rejoint par Lu Bu qui s'arrêta juste devant la jeune femme, la regardant de haut, tél un microbe. D'une voix calme mais terrifiante, il la fixa dans le blanc des yeux, laissant éclair de feu le rejoindre au galops.

"Résistance ? Si tu veux reprendre des forces, nous allons bientôt camper. Ensuite tu partiras et reprendra ton chemin."

Lu Liao laissa une goutte de sueur glisser le longs de son front avant de regarder Xiang dans les yeux, passant sa main dans ses cheveux.

"Il ne sait pas parler aux femmes, désolé. Hei, fais un peu de route avec nous le temps de te ravitailler, c'est pas tous les jours qu'on a des invités ! Tu risques pas de t'ennuyer avec nous ! Nous sommes une des forces principales de la résistance, dis nous ce que tu cherches, et on le trouvera !

Au fait, quel est ton nom ?"
Dit-il en faisant un petit clein d'oeil

Lu Bu soupira, laissant échapper une petite phrase qu'il avait l'habitude de répéter sans cesse..il chevaucha éclair de feu puis prit la route sans attendre les deux autres..mais avant il sortit sa phrase culte.

"Lu Liao, tu parles trop.."


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Sun Shang Xiang
Garde
avatar


MessageSujet: Re: Dans les environs...   Dim 23 Oct - 12:04

    Une tension incroyable entourait la clairière. Les démons observaient les deux guerriers qui, à eux seuls, leur tenaient tête. On aurait dit des chiens de chasse qui, croyant traquer une louve blessée, de retrouvent face à deux puissants tigres. Shang Xiang, tenant toujours son arc en main, sentait le regard sombre de Lu Bu posé sur elle, tandis que son compagnon faisait face aux soldats sans sembler craindre de se jeter dans la mêlée. L’homme aux cheveux blancs empoigna le manche de son arme et, avec la même tranquillité qu’un pêcheur attendant qu’un poisson morde son hameçon, patienta jusqu’à ce qu’un ennemi ne se jette sur lui. La lame du guerrier le trancha en deux, faisant reculer ses congénères de frayeur. Leur leader, refusant de fuir, leur ordonna de combattre jusqu’à la mort. Après un temps d’hésitation, les soldats lancèrent l’assaut… avant d’être balayés par un coup destructeur de leur ennemi. La panique s’empara des guerriers d’Orochi et nombreux furent ceux qui prirent la fuite, malgré les ordres aboyés par leur commandant. La jeune femme, tout aussi surprise de ce brusque retournement de situation que les démons, remarqua alors que Lu Bu, qui jusqu’alors n’avait pas daigné épauler son associé, venait descendre de son destrier et se dirigeait vers le commandant adverse. Loin de l’image de brute qu’il avait véhiculé pendant des années, le légendaire guerrier dégageait une aura sereine, sûr de la force colossale qui était la sienne, il ne semblait plus être le fanfaron arrogant et traître que les histoires avaient tant décrit. Il n’en était que plus terrible à voir.

    « Je… je me rends ! supplia le démon, je serais votre prisonnier et, la prochaine fois, je réfléchirais avant de croiser votre chemin ! Je… je… ! »
    « Quelqu’un à parler d’une prochaine fois ?
    le coupa froidement Lu Bu, c’est bien ce qui me semblait. »

    L
    ’hallebarde décrivit un arc de cercle parfait en s’abattant sur le commandant, ne cessant sa course que lorsqu’un corps sans vie s’abattit aux pieds de Lu Bu. Le vent de panique qui avait soufflé sur les soldats s’intensifia encore et il ne restait à présent plus qu’une poignée de guerriers indécis et terrorisés. Le comparse Lu Bu se glissa sans bruit derrière Shang Xiang et lui souffla à l’oreille :

    « Tu as l’air de bien manier cet arc, montre-moi ce que tu vaux… »

    S
    ans se faire prier d’avantage, la jeune femme amena la corde jusqu’à sa joue et libéra un trait puissant qui se ficha entre les deux yeux de l’un des soldats. Saisissant une autre flèche, elle frappa une nouvelle fois, encore et encore, jusqu’à ce que les fuyards rejoignent leurs compagnons dans les limbes. Lorsque la troupe fut entièrement décimée, la jeune femme prit soin de ramasser ses flèches avant de rejoindre ses « sauveurs » sous le regard toujours aussi antipathique de Lu Bu. Si elle reconnaissait volontiers que les deux hommes l’avaient sauvé d’une mauvaise passe, sa fierté personnelle lui interdisait en revanche de baisser les yeux face à lui, guerrier légendaire ou pas.

    « Résistance ? Si tu veux reprendre des forces, nous allons bientôt camper. Ensuite, tu partiras et reprendras to chemin. » dit-il froidement
    « Il ne sait pas parler aux femmes, désolé ! Hey, fais un peu de route avec nous le temps de te ravitailler, c'est pas tous les jours qu'on a des invités ! Tu risques pas de t'ennuyer avec nous ! Nous sommes une des forces principales de la résistance, dis nous ce que tu cherches, et on le trouvera ! Au fait, quel est ton nom ? »
    « Euh… je… »
    « Lu Liao, tu parles trop… »
    soupira Lu Bu qui avait déjà enfourché sa monture et commencé et s’éloigner
    « Je m’appelle Sun Shang Xiang, finit par répondre la jeune femme après avoir reprit contenance, je suis à la recherche des membres de ma famille. »

Revenir en haut Aller en bas
http://wolfheart.skyblog.com
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Dans les environs...   Lun 24 Oct - 8:43

C'était donc elle, la fameuse princesse guerrière, Sun Shang Xiang. Lu Bu connaissait cette jeune femme de nom, mais sans plus. N'y voyant pour le moment, pas d'intérêt à s'y intéresser plus. Il était conscient de la situation et de ce qu'il était arrivé à la famille Sun. Et d'ailleurs, Lu Bu connaissait des choses qui pourraient intéresser la jeune femme. Notamment concernant son frère Sun Quan.

Bref, Lu Bu ne comptait pas s'y étaler dessus, il continua sa route, suivit de très près par Lu Liao qui en tant que gentleman, attendait sagement que Sun Shang Xiang prenne la route aussi. Il chevaucha à côté d'elle, tournant son visage vers celle-ci.


Lu Liao : "La famille Sun ? Tu as trouvé les bonnes personnes. A vrai dire, comme tu le sais, le royaume du wu a été séparé par l'armée d'Orochi et les deux dirigeants, Sun Ce et Quan se sont perdu de vue. Cependant, Sun Quan tente de réunir les hommes du wu pour reconstruire le royaume, et il comptait bientôt rencontrer Lu Bu. Le tout, c'est d'être patient, et attendre qu'il se manifeste. Sur ce, enchanté, moi c'est Lu Liao."

Le territoire semblait être sécurisé et c'était le parfait moment pour faire une pause. Lu Bu s'arrêta net, donnant l'ordre à ses soldats de camper ici. Il installa éclair de feu près de lui, puis se posa sur le sol en posant son hallebarde sur le côté. Ne voulant pas être collant, Lu Liao laissa la jeune femme tranquille, rejoignant Lu Bu.

Lu Liao :"Seigneur, notre royaume étant maintenant l'un des plus coriaces et sécurisé, il serait temps de prendre encore du terrain non ? Les forces d'Orochi ne se sont pas privés de nous attaquer, pourquoi ne pas faire de même ?"

Inconnu : "Car ils n'attendent que ça, Lu Liao.

Lu Bu : "Tu es donc de retour. Quel est ton rapport ?"

Cet inconnu était un membre du clan de Lu Bu, depuis pas mal de temps, mais que seul, les proches de Lu Bu étaient au courant de son existence. C'était Hayate, le ninja en chef des forces de Lu Bu.

Spoiler:
 


Hayate :"Shi Pi aimerait vous rencontrer à nouveau afin de préparer une grande offensive. Orochi est actuellement en train de mener une campagne près de son royaume. Il est donc sur le terrain, et pour finir, j'ai localisé un château près d'ici, prit d'assaut par l'ennemi, regroupant plusieurs prisonniers, notamment des femmes et enfants.

Quels sont les ordres ?"


Hayate jeta un bref regard vers Sun Shang Xiang, avant de fixer le sol, attendant les ordres de Lu Bu.

Lu Liao :"Je pense que le moment est venu d'entrer en action et d'attaquer véritablement le camp ennemi..Nous sommes assez préparés et la situation n'évolue plus du côté de l'ennemi."

Lu Bu :"En effet. La situation va maintenant bouger. Notre royaume est imposant mais pour le devenir encore plus, nous allons mener une campagne officielle. En tant qu'ancien ennemi et allié de Liu Bei. J'annonce officiellement, que nous allons reprendre la région de Cheng Du, qui est maintenant contrôlée par Orochi. Si nous arrivons à libérer le territoire de Liu Bei, nous pourrons nous rapprocher de la base d'Orochi. J'ai entendu dire que son fils, Liu Shan, commençait à se réveiller et à vouloir libérer Cheng Du, c'est donc une occasion.

Nous allons, nous reposer ici puis une fois les préparatifs finit, nous entrerons officiellement en guerre.
"

Hayate : "Très bien, qu'il en soit ainsi."

Lu Liao : "Notre destin va donc se jouer dans les prochains jours qui suivent."


Les trois guerriers affichèrent un sourire sur leurs visage, avant que Lu Bu ne se tourne vers Sun Shang Xiang.


Lu Bu : "J'imagine que tu as tout entendu. Libre à toi de continuer ton chemin, tu croiseras peut-être ton frère. Et si c'est le cas, met le au courant de cette conversation. Sinon, tu as aussi le choix de nous épauler dans cette campagne et ainsi, participer à la libération de Liu Bei, et pourquoi pas, retrouver Liu Shan. C'est toi qui vois, choisis ton destin."

Le guerrier légendaire, ferma les yeux un instant, avant d'observer le ciel.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Sun Shang Xiang
Garde
avatar


MessageSujet: Re: Dans les environs...   Lun 24 Oct - 13:03

    L’étrange trio commença alors son périple, Lu Bu marchant en tête, suivit de près par son compagnon et Shang Xiang. La jeune femme ne savait pas trop où se mettre, peinant encore à réaliser qu’elle venait d’être secourue par l’un des guerriers les plus puissants de la Chine. Bien que peu attirée par les ragots de la Cour, la guerrière savait que Lu Bu avait gardé l’ancienne concubine de Dong Zhuo, Diao Chan, à ses côtés après avoir tuer son propre maître. Se doutant que les deux amants avaient du être séparés par la malédiction d’Orochi, la Princesse ne pouvait toutefois s’empêcher de se demander si cette relation avec la danseuse n’avait pas métamorphosé le traître enragé qu’avait été Lu Bu en un homme qui, sans avoir perdu sa puissance, avait gagné en maturité et un sang-froid… Après tout, elle-même était bien placée pour savoir que l’amour pouvait transformer le plus terrible des monstres en un tendre agneau. Autrefois garçon manqué, inconsciente et jeune fille impulsive, elle avait – au contact de Liu Bei – mûrie en une jeune femme responsable et posée. Instinctivement, elle effleura des doigts le médaillon que son époux lui avait offert il y a déjà quelques temps. Songez à Liu Bei, après toutes les tensions qui avaient secouées le Wu et le Shu, était toujours aussi douloureux pour elle…

    « La Famille Sun ? Tu as trouvé les bonnes personnes ! A vrai, dire comme tu le sais, le Royaume de Wu a été séparée par l’armée d’Orochi et ses deux dirigeants, Sun Ce et Sun Quan, se sont perdus de vue. Cependant, Sun Quan tente de réunir les hommes du Wu pour reconstruire le royaume, et il comptait bientôt rencontrer Lu Bu. Le tout, c’est d’être patient et attendre qu’il se manifeste. Sur ce, enchanté, moi c’est Lu Liao. »

    A
    rrachée à ses pensées, Shang Xiang reporta son attention sur le dénommé Lu Liao. Le fait de savoir ses frères en vie lui procurait une joie infinie, même si elle aurait voulu également savoir su son père était lui aussi en sécurité. Savoir que Quan tentait de rebâtir le royaume du Wu ne l’étonnait guère. Si Ce avait toujours été le plus fougueux et le plus charismatique, c’était bien le cadet de la famille qui avait suffisamment de sang-froid et d’ingéniosité pour mener réussir à mener toute une armée dévouée à sa cause. La jeune femme remercia son vis-à-vis pour ces précieuses informations et ils continuèrent leur route jusqu’à arriver près d’un camp où attendait déjà une poignée de soldats portant des étoffes aux couleurs de Lu Bu. Suivant ses comparses, Shang Xiang s’installa près du feu et observa en spectatrice l’échange entre Lu Liao et son général :

    « Seigneur, notre royaume étant maintenant l’un des plus coriaces et des plus sécurisés, il serait temps de prendre encore du terrain, non ? Les forces d’Orochi ne se sont pas privées de nous attaquer, pourquoi ne pas faire de même ? »
    « Car ils n’attendent que ça, Lu Liao. »

    S
    urprise par cette voix inconnue, la jeune femme posa instinctivement la main sur ses chakrams, craignant une offensive ennemie. Néanmoins, en remarquant qu’elle avait été la seule à réagir ainsi, elle comprit aussitôt que le nouvel arrivant était un habitué des lieux malgré ses vêtements sombres et son visage dissimulé. L’homme se dirigea vers Lu Bu :

    « Tu es donc de retour. Quel est ton rapport ? »
    « Shi Pi aimerait vous rencontrer à nouveau afin de préparer une grande offensive. Orochi est actuellement en train de mener une campagne près de son royaume. Il est donc sur le terrain, et pour finir, j’ai localisé un château près d’ici, prit d’assaut par l’ennemi regroupant plusieurs prisonniers notamment des femmes et des enfants. Quels sont les ordres ? »
    « La situation va maintenant bouger. Notre royaume est imposant mais pour le devenir encore plus, nous allons mener une campagne officielle. En tant qu'ancien ennemi et allié de Liu Bei. J'annonce officiellement, que nous allons reprendre la région de Cheng Du, qui est maintenant contrôlée par Orochi. Si nous arrivons à libérer le territoire de Liu Bei, nous pourrons nous rapprocher de la base d'Orochi. J'ai entendu dire que son fils, Liu Shan, commençait à se réveiller et à vouloir libérer Cheng Du, c'est donc une occasion.Nous allons, nous reposer ici puis une fois les préparatifs finit, nous entrerons officiellement en guerre. »

    L
    es noms de Bei et Chan éveillèrent les sentiments de Shang Xiang qui se crispa. Savoir que son époux et celui qu’elle avait toujours considéré comme son propre fils se trouvait là-bas, à Cheng Du, fit s’allumer une flamme vivace dans son regard. Elle tourna la tête vers Lu Bu, qui continuait de la fixer avec morgue :

    « J'imagine que tu as tout entendu. Libre à toi de continuer ton chemin, tu croiseras peut-être ton frère. Et si c'est le cas, mets-le au courant de cette conversation. Sinon, tu as aussi le choix de nous épauler dans cette campagne et ainsi, participer à la libération de Liu Bei, et pourquoi pas, retrouver Liu Shan. C'est toi qui vois, choisis ton destin. »

    S
    ans hésiter un seul instant, la guerrière posa une main sur son cœur, en signe de serment. Si retrouver sa famille avait été sa priorité lors de son périple en solitaire, elle avait désormais, grâce à Lu Bu, une voie à suivre. De plus, l’hypothèse de pouvoir retrouver Liu Chan suffisait pour qu’elle accepte de combattre aux côtés d’un ancien ennemi :

    « Vous m’avez secourue, j’ai une dette d’honneur envers toi et Lu Liao et je suis prête à l’honorer en me battant à vos côtés. Je vous suivrais pour ce combat. »
Revenir en haut Aller en bas
http://wolfheart.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les environs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les environs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les environs de Marseille Marignane LFML
» Figostage dans les environs de Poitiers les 9 et 10 juin.
» le jeu plante après environs 5 min
» Racisme dans WOW
» [RESOLUE]Importer des images dans Little Big Planet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Jian Ye-
Sauter vers: