Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Environs du château de Bai Ma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Environs du château de Bai Ma   Lun 16 Mai - 21:00

L'armée Shu Wu marchait depuis Cheng Du à une bonne cadence. Les soldats Wu furent chargés de s'occuper de la sécurité périphérique de l'armée avertissant de tout potentiel danger. L'armée n'avait pas eu de situations dangereuses jusqu'à présent hormis la destruction d'une petite patrouille d'Orochi.

Ils étaient arrivés au point de séparation entre la route pour Bai Ma et Changsha. Guan Xing était aux côtés de Ma Li Gan. Ils avaient tout préparé ensemble. Ma Li Gan n'irait finalement pas à Bai Ma puisque sa présence était requise auprès de son royaume renaissant. Guan Xing était un homme d'honneur et de devoir comme son père, il comprenait donc parfaitement les sentiments du Dragon Noir. Pour se faire pardonner Ma Li Gan avait préparé un plan de bataille très bien construit et très structuré garantissant une éclatante victoire de Guan Xing.

Guan Xing irait défier en duel le gardien de Bai Ma, un intendant à la solde d'Orochi, pas guerrier pour un rond. Il enverrait alors Zhang Bao pour le duel. Pendant le combat Guan Xing monopoliserait l'attention, permettant à ses soldats de rentrer dans Bai Ma en libérant les soldats captifs de Shu. Les hommes de Zhang Bao se battraient alors contre les soldats d'Orochi.

Ensuite ils quitteraient tous ensemble le château de Bai Ma pour rejoindre l'armée Shu par derrière, à Changsha. Pour cela Guan Xing devrait déployer ses troupes conformément au plan préparé par Ma Li Gan.

"Je vous remercie Malganis, vous êtes un grand homme. Un de ceux que l'on ne croise pas tous les jours, doté d'un grand intellect. "

"Merci à vous Anguo (Nom de convenance de Guan Xing), vous êtes un homme droit et juste, digne fils de votre père."

Les hommes se saluèrent, puis Guan Xing approcha son seigneur, Liu Shan.


"Mon seigneur, prenez soin de vous, si vous tombez, le Shu tombe avec vous, alors ne prenez pas de risques inutiles. Vous êtes l'espoir du Shu."


"Merci Guan Xing, mais pour le moment je m'inquiète plus pour toi que pour moi. Tu vas en mission en solitaire, ne sois pas trop téméraire, car cette mission est très risquée, et tu seras seul."

Les hommes se regardaient tendrement, on pouvait sentir l'amitié qui se lisait sur leurs visages. Ils avaient peur de ce qui pouvait arriver à l'autre. Puis Guan Xing tourna les talons en compagnie de ses hommes.

L'armée Shu Wu se remit alors en marche vers Changsha. La bataille avait commençait quelques heures plutôt. Ils arriveraient dans les temps, c'était une certitude. En ce lieu, les soldats Shu comme les Wu connaissaient parfaitement le terrain, améliorant la progression de l'armée.

Les hommes du Wu étaient à la fois excité mais aussi tendus. Ils allaient retrouver leur patrie mais pourtant aller apparaître comme des vaincus de l'ère Sun Ce. Comment allaient ils être accueillis pas Sun Quan et ses hommes?




Dernière édition par Liu Shan le Jeu 24 Nov - 15:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Environs du château de Bai Ma   Sam 21 Mai - 4:16

Alors que l'armée était repartie en marche vers Changsha afin d'aider le Wu dans sa libération, le fils du dieu de la guerre, Guan Xing chevauchait à la tête du détachement Shu vers Bai Ma.





Le lieutenant de Guan Xing, avec qui il avait livré de nombreuses batailles, se tenait à ses côtés pour revoir le plan une dernière fois. En effet, Guan Xing allait laisser ses hommes contourner le château pour le prendre à revers pendant que Guan Xing monopoliserait l'attention.


"Il est primordiale que vous arriviez au moment prévu. Ce n'est pas vital, mais cela assure un plus grand taux de réussite à notre mission. Ma Li Gan a réussi à prévenir Zhang Bao de notre arrivé, sa garde vous aidera normalement mais ses guerriers restent enfermés dans les prisons. Vous devez les libérer afin que nous nous échappions tous ensemble. La prise de Bai Ma n'est pas nécessaire, nous ne pourrions tenir un fort aussi éloigné de nos terres en plein cœur du territoire ennemi. L'objectif est donc de libérer nos frères et de les escorter jusqu'au fleuve, ensuite nous pourrons préparer une embuscade sur les hauteurs afin de ralentir l'ennemi."

"Les forçant ainsi à se replier vers Bai Ma en vue de préparer d'autres forces, mais nous serons alors loin, à Changsha...Vos plans sont incroyables mon général..."


"Ce n'est pas moi l'auteur de cette tactique, c'est Ma Li Gan...Je n'ai eu qu'un rôle de conseiller. Peu importe, tenons nous en au plan et même en cas de complication nous pourrons sauver nos frères! Soldats, aujourd'hui sera la première grande manouevre du Shu libre! Soyez fier de vous, de vôtre patrie et de votre seigneur! A l'attaque!"


Dans une grande clameur, les soldats se lancèrent sur les deux flancs de Guan Xing afin de se rendre au point de rendez vous. Guan Xing restait immobile, en selle sur Lièvre rouge, la monture de son père. Il regardait fièrement ses hommes. Il était aujourd'hui libre grâce à Liu Shan. Il regarda le ciel, il était gris. De nombreux souvenirs se bousculaient dans sa tête. Comment, enfant il était ami avec Liu Shan et comment, par l'appel du devoir ils avaient du être séparé... Un sourire apparut sur son visage.


*Shan, c'est vrai qu'on en a passé de bons moments ensemble... On aurait pu devenir comme nos parents si la guerre ne nous avait pas séparé. Peut être que...
Père, aujourd'hui, je vais combattre au nom de mes deux frères! Moi aussi, comme toi, j'ai trouvé les amis éclairant ma voie de guerrier. Je serais être digne de ton nom, de ta légende. Si tu peux m'entendre, où que tu sois, je sais que tu seras fier de moi! Aujourd'hui je vais sauver mon frère et le ramener auprès de mon second frère! Sois à mes côtés Dragon Vert! Sois à mes côtés père, sois à mes côtés frère!*


Sur ces pensées, Guan Xing s'élança vers Bai Ma en levant son guandao, Dragon Vert (et oui ce n'est pas Blue Dragon mais Green Dragon^^) en direction de Bai Ma.

Après plusieurs minutes où Lièvre rouge ne faisait que trotter afin de permettre au bataillon Shu de rejoindre la position à temps. Guan Xing arriva enfin devant les portes de Bai Ma. Il éperonna alors Lièvre Rouge afin d'impressionner les défenseurs. L'arrivée fit forte impression et les gardes mirent un certain temps avant de signaler l'intrus.
Dès lors, deux flèches furent décochés. Une sifflante pour alarmer la garde du château et l'autre de semonce afin d'impressionner Guan Xing.

Ce dernier fit décrire un arc de cercle à Dragon Vert frappant la flèche afin de la briser en plein élan. Ne relâchant pas l'impression de grandeur qu'il dégageait, il cria à haute voix:

"Je suis Guan Xing fils de Guan Yu! Je viens ici défier le seigneur de ce château en combat singulier!"

Au bout d'un certain temps d'attente, l'administrateur du château, un serpent se présenta alors.


"Je suis Wanassssssssssse, vasssssssssal du grand maître Orochi ssssssseigneur ce monde! Qu'est ce qui t'amènes sur les terres de notre ssssseigneur, toi étranger?"

"Vous êtes sur les terres du Shu, le Jing était une province jadis gardée par mon père, le dieu de la guerre! Orochi n'est qu'un lâche, j'espère que vous ne l'êtes pas mon seigneur! Car je vous défie dans un combat singulier. Si je gagne, j'obtiens le château ainsi que ses prisonniers!"

"Et sssssi je gagne?"


"Alors je vous donnerai ce cheval légendaire, cette arme mythique, et je vous offrirai mes services!"

"Tsssss, Pourquoi devrais-je risquer ma vie pour sssssi peu?"

"Ce n'est pas un duel à mort! C'est un duel entre guerriers!"

Les soldats d'Orochi regardaient leur maître avec beaucoup d'attente de leur part. Ce duel allait être passionnant, et surtout, il allait casser la routine de leurs infatigables journées. Mais Wanase, le vassal d'Orochi connaissait cet homme, il était le fils du légendaire dieu de la guerre. Il n'allait surement pas l'emporter dans un combat singulier. Après un peu d'attente, il prit la parole.

"Ssssssi tu veux ce château, alors j'ai le droit d'envoyer en combat singulier n'importe qui de ce château! Zhang Bao viens immédiatement!"



Zhang Bao s'approcha du seigneur Wanase. Ce dernier lui murmura ses instructions. Après un peu de temps, il rejoignit la porte qui s'ouvrit, permettant à Zhang Bao d'apercevoir son frère. Il sortit alors du château pour s'approcher de Guan Xing.
Wanase murmura alors à ses lieutenants:


"Qu'importe le résssssultat, je connais ces deux là, ils ssssssont tous deux généraux du Sssssshu, et leurs pères étaient frères d'armes. Demandez à nos meilleurs archers de tirer aux jambes une fois le duel finit. Je veux ces deux là vivants."

Les deux frères d'honneur se regardèrent dans un long silence. Dans ce silence ils communiquaient sans même bouger. Et malgré le danger de la situation, ils arboraient un sourire d'enfant. Un sourire, car c'était des retrouvailles, puis croiser le fer, était toujours divertissant entre eux.

Les deux guerriers se chargèrent avec fracas. La lame serpent de Zhang Fei affrontant le dragon vert de Guan Yu... Les fils tenaient les armes de leurs pères dans un combat épique. La joute était si intense qu'elle monopolisait tous les regards. Les gardes des autres murs vinrent voir le duel entre deux fils de légende. Ouvrant la voie au bataillon Shu...

Zhang Bo poussait en plus des hurlements rageurs apportant encore plus d'ampleur au combat. Guan Xing répondait par un silence provocateur et par quelques cris. Le combat était tant physique que mental. Et les soldats d'Orochi pouvait le sentir. Tous avaient les yeux rivés sur le combat. Tellement rivés sur le combat qu'il ne virent pas les soldats Shu grimper aux murs... Le soldats Shu, suite au contact avec les soldats Wu de Ma Li Gan avaient appris quelques déplacements silencieux et manœuvres tactiques afin de se déployer secrètement au sein des lignes ennemis. Et aujourd'hui, ils appliquaient cela avec brio. Les cordes utilisées étaient silencieuses. Faisant tomber les seuls gardes encore à leurs postes.

Les soldats Shu purent alors aisément rentrer dans le donjon afin d'aller libérer les prisonniers. A leur grande surprise, les gardes étaient déja morts. Les troupes d'élites de Zhang Bao, encore libre, avaient littéralement occis les gardiens serpents. Ils libérèrent ensemble les prisonniers. Malgré un sérieux soin à ne pas se faire repérer, les soldats de Zhang Bao n'avaient pas suivis de formation poussée de déplacement silencieux. Ils furent donc repérés en sortant du donjon, en courant dans la cour. L'alarme fut alors sonnée, et les spectateurs du duel se retournèrent vers la cour, laissant le temps aux deux duellistes de cesser le combat et de grimper en selle sur Lièvre Rouge. L'instant d'après, une pluie de flèche s'abattit sur l'endroit où avait eu lieu le duel.

"Il est temps frère!"

"Je sais! Laisse moi juste savourer un peu ma liberté! SOLDATS DU SHU, ON SE REJOINT A L'ENDROIT CONVENU!!! SOYEZ VAILLANT COMME A VOTRE HABITUDE!!! POUR LE SHU, POUR LA VERTU, POUR LA LIBERTÉ SI DUREMENT ACQUISE ET POUR NOTRE SEIGNEUR!!!"

Au loin, en direction de Bai Ma, une grande clameur se fit entendre.

"Tu es bien le fils de ton père Bao!"

"Et toi le fils du tiens Xing!"


Ils riaient ensemble en s'éloignant à une vitesse ahurissante pendant que leurs troupes fuyaient le château avec très peu de pertes. Ils venaient de frapper l'ennemi dans le dos, démoralisant tous les soldats d'Orochi qui regardaient pour la plupart dubitatif les anciens prisonniers s'échapper par les portes et les murs.





Dernière édition par Liu Shan le Jeu 24 Nov - 15:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Environs du château de Bai Ma   Sam 21 Mai - 20:32

Lièvre rouge avait traversé le fleuve quelques minutes auparavant et gagné à présent les hauteurs. Arrivé au point de rendez vous des soldats Shu les attendait déjà. En effet ceux ci avaient été positionnés là dès le départ et n'avait donc pas participé à l'escarmouche de Bai Ma. Ils acclamèrent leurs deux généraux. Guan Xing sauta de son cheval pour arriver devant ses soldats.

"Est ce que tout est prêt? Nos frères vont arriver d'ici peu avec des soldats d'Orochi à leurs trousses."

"Oui mon général, les rochers ont été mis en position et les archers sont fins prêts pour lancer l'embuscade. Nous n'attendons plus que les troupes d'Orochi."

"Bien, très bien...Elles ne vont pas tarder, je vous le garantis."


Quelques minutes passèrent et au bout d'un certain temps, le bataillon Shu ainsi que les hommes de Zhang Bao furent visibles. Ils marchaient à vive allure. Derrière eux se tenaient les soldats d'Orochi qui les suivaient à grand pas. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne rattrapent le bataillon Shu. En effet la plupart des prisonniers avaient travaillés de force et avaient été violentés, rendant les déplacements difficiles.

Un soldat Shu apporta une monture à Zhang Bao. Ce dernier remercia l'écuyer. Puis il se mit en selle. Il regarda alors Guan Xing, et une nouvelle fois leur regard était une longue conversation qu'eux seuls pouvaient comprendre. Puis après quelques secondes, Guan Xing monta une nouvelle fois en selle sur Lièvre rouge.


"Préparez vous soldats à lancer l'embuscade au moment venu. Comme prévu, mon frère, Zhang Bao, lancera le signal. Jusque là nous allons retenir les forces d'Orochi afin d'évacuer les troupes du Shu!"

C'est alors que contre toute attente le lieutenant de Guan Xing vint à le tête d'une trentaine de cavaliers.


"Général Xing, nous ne vous laisserons pas seuls, ce sont nos frères qui sont en dangers en bas, la gloire nous revient également!"

"Bien... Je suis fier d'être votre général! Descendez les hauteurs et frapper l'ennemi de flanc, nous allons mon frère et moi retenir l'ennemi au centre."

"A vos ordres général! Vous avez entendu soldats? En avant!"

Les cavaliers de Guan Xing lancèrent leur charge dans un grande clameur. Ils allaient descendre la petite montagne par la pente douce. Guan Xing et Zhan Bao, eux allaient sauter des hauteurs pour arriver dans le défilé qui passait entre le fleuve et les hauteurs. Leur saut les amena droit devant le bataillon Shu en fuite. Ils lancèrent alors leurs montures au galop afin de retenir les troupes d'Orochi. Et à leur grande joie, la garde d'élite de Zhang Bao les attendait à cheval.


"Général Bao, nous sommes une fois de plus prêt à affronter l'ennemi à vos côtés!"

"Ahh mes favoris! Quelle joie d'être libre, n'est ce pas? Vous inquiétez pas va, en face c'est que du menu fretin à côté de nous. Oubliez pas, le but de la manœuvre est de retenir les forces d'Orochi le temps que les bataillons évacuent avant de les emmener dans l'embuscade! Nous serons assistés par les cavaliers d'élite de mon frère qui frapperont l'ennemi sur son flanc droit. Alors à nous de faire bonne figure! A L'ATTAQUE ET PAS DE QUARTIER!!!"


Les cavaliers de Zhan Bao chargèrent avec une férocité étonnante, digne de leur général. Zhang Bao se tenait devant eux en hurlant de rage, prêt à foudroyer les serpents. Guan Xing à ses côtés prêt à pourfendre tous les ennemis du Shu.

La charge fut fracassante et les premières lignes des troupes d'Orochi subirent le poids du choc de l'affrontement avec l'élite des troupes du Shu. Les forces du Shu malgré un déséquilibre numérique écrasant, avaient pourtant l'avantage pour le moment. Mais au bout de plusieurs minutes, le poids du nombre pesait lourd dans la balance. Et les troupes d'Orochi allait petit à petit écraser l'élite du Shu dans une nasse mortelle. Mais au moment où les choses se compliquaient dangereusement, la cavalerie de Guan Xing perfora le flanc droit des troupes d'Orochi. Ils s'enfoncèrent si profondément dans les lignes ennemis qu'ils s'étaient rapproché nettement de Guan Xing et de Zhang Bao.

La mêlée était furieuse, les troupes de Zhang Bao et le général lui même frappaient, insultaient et hurlaient leur rage guerrière à l'ennemi, alors que les troupes de Guan Xing et le général lui même restaient de marbre, fauchant et provoquant l'ennemi par leur talent martial quasi divin.

Puis, lorsque que Guan Xing vit que les troupes du Shu avaient franchi le défilé, Guan Xing sonna le repli. Les cavaliers se replièrent vers le défilé. Ils sortirent alors leurs arcs pour frapper l'ennemi de leurs traits mortels et surtout pour les pousser à les suivre dans le défilé.

L'ennemi mordit à l'hameçon et les troupes d'Orochi s'engagèrent dans le défilé. Zhang Bao poussa un hurlement si puissant et rageur qu'il fit stopper l'ennemi sur place. C'était le signal de l'embuscade...

Alors s'abattirent sur eux une pluie de rocs et de flèches. Coupant ainsi la seule voie d'accès et détruisant le peu de moral qui restait à l'ennemi. Les flèches fauchaient l'ennemi par dizaine et malgré les ordres de leurs supérieurs, l'armée d'Orochi battit en retraite.

La victoire était au Shu aujourd'hui. Sans perdre plus de temps, Guan Xing et Zhang Bao ordonnèrent à leurs troupes de marcher vers Changsha, où le gros de l'armée Shu-Wu les attendait pour soutenir les forces de Sun Quan aux prises avec les forces d'Ou Xing... Changsha allait sceller le destin du Wu, qu'importe le résultat. Soit le Wu allait s'élever de nouveau, soit il allait s'effondrer une fois pour toute...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Environs du château de Bai Ma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Environs du château de Bai Ma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château
» [Duché] Château-Gontier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Région de Fan-
Sauter vers: