Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Palais Shu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Palais Shu   Mar 10 Mai - 13:42

Liu Shan se tenait au milieu de la foule immense qui l’applaudissait et le remercié de les avoir libéré. Tous l’acclamait, et cette vue le réjouissait plus que tout. Le jeune prince du Shu était émerveillé devant son peuple si content de tous se retrouver. C’était un peu comme une tête séparée de son buste qui le retrouve enfin. C’est forcément tout de suite mieux.

Mais les généraux revinrent à ce moment. Cela pouvait s’entendre avec les applaudissements et les hourras lancés dans toute la cité. Les gens remerciaient également les troupes du Wu venu à la rescousse du Shu.
Les étendards verts et rouges flottaient à présent sur Cheng Du. Le Shu venait de renaître et s’élevait à présent de nouveau sur les terres de Yi.
Lorsque les généraux du Shu et du Wu arrivèrent aux côtés de Liu Shan. Ils se retirèrent de la foule pour fouler la première fois, le sol du palais Shu. Liu Shan avait attendu ses amis pour redécouvrir ce qu’il connaissait si bien mais qui l’avait tant manqué. C’est quand on perd une chose précieuse que l’on se rend compte de sa véritable valeur.

Le palais de Cheng Du représente pour Liu Shan l’espoir d’un monde juste où le peuple peut vivre dans la quiétude.
Ils gagnèrent la salle de guerre, un endroit où le père de Liu Shan, Liu Bei avait tant planifié de batailles aux côtés de ses frères de serment ainsi qu’avec les grands esprits du Shu tels que les 5 tigres ou bien les grands stratèges comme Zhuge Liang et Ma Su.
Liu Shan se rappelait également des plans de bataille aux côtés de Jiang Wei, de Ma Dai et des autres grands généraux.

Aujourd’hui se tenait deux de ces anciens généraux, Zhang Shao et Guan Xing. Ainsi que Ma Li Gan et son cousin Ma Li Yuan du Wu. Ils étaient tous debout autour de la table regardant la carte des alentours de Cheng Du ainsi que de la province Yi. Guan Xing pointa du doigt les alentours de Cheng Du.


« La bataille n’est pas finie, il nous faut poursuivre les fuyards d’Orochi. »


Liu Shan quelque peu désappointé de la solution radicale proposé par son ami en suggéra une autre.

« Et pourquoi ne pas les laisser partir ? »

« Mon seigneur Liu Shan, ne soyez pas trop bon envers eux, ce ne sont que des vauriens qui en liberté, pourraient menacer la vie d’innocents de votre domaine. Maintenant que nous avons restauré le Shu et une partie de ses territoires, il est notre devoir d’en protéger ses habitants de tout danger extérieur. »

Ma Li Gan qui n’avait pas arrêté de scruter Liu Shan pris la parole.

« Je crois savoir où vous voulez en venir mon seigneur. Vous souhaitez que les fuyards fassent connaître la nouvelle de la restauration du Shu. C’est évidemment une bonne idée, que je soutiens sans réserve seulement, le général Guan Xing a raison, nous ne pouvons laisser autant de troupes adversaires en liberté sur vos terres. Je propose d’envoyer des forces d’attaque rapide dès à présent pour oblitérer le gros des ennemis. »

« Oblitérer ? Rien que ça ? Quand tu prends tes grands airs tu me fais rire cousin ! Ok c’est bon j’arrête…Je propose d’y aller avec les cavaliers du Wu (Les ailes du Dragon). Nous les rattraperons rapidement et on entendra plus parler d’eux ! »


« Je viens également » s’écria Zhang Shao. « Dans le cadre de notre alliance et surtout parce qu’il s’agit de nos terres, je viendrais également avec les cavaliers du Shu. Nous pourrons essayer de recruter plus d’hommes de la province Yi. »

« C’est une très bonne idée. Je suggère d’envoyer de nombreux messagers à Yi comme aux alentours afin de faire connaître de tous la défaite cuisante d’Orochi face aux forces du Shu et du Wu. Ainsi que d’inviter les soldats du Shu à regagner leur ancien foyer. Cela vous permettra d’avoir de nombreux soldats et donc de posséder une force de frappe importante. »

« C’est très ingénieux de votre part Chancelier Ma Li Gan. Et quant à vous ? Qu’allez-vous faire maintenant que le Shu est reconstruit. Vous allez nous quitter ? »

« Je dois vous avouer que mon regard est tourné vers l’Est. Vers le Wu… Mais tant que notre exploit n’est pas connu du monde, je vais rester ici et vous aider dans votre reconstruction. Nous devons construire une alliance durable entre nos royaumes si nous voulons espérer gagner plus tard. »
« C’est un plaisir d’entendre cela. Donc Zhang Shao et Ma Li Yuan partiront à la poursuite des survivants de l’armée d’Orochi. Je nomme Guan Xing gardien de Cheng Du. Tu veilleras à la sécurité du palais et de ses habitants. »

« C’est un honneur majesté ! »

« Quant à vous premier ministre, je vais vous préparer l’ancienne chambre de dame Sun Shang Xiang pour que soyez… »


« C’est extrémement généreux de votre part mon seigneur, cependant je me vois dans l’obligation de refuser. Nous sommes des soldats du Wu. Notre patrie n’est pas Cheng Du. De plus vous devez asseoir votre autorité sur ce domaine, la présence d’officiers du Wu pourrait saper votre autorité. Si vous le permettez, nous nous installerons dans ce qu’il reste du camp Wu-Shu. »

Liu Shan inclina poliment la tête en signe d’acquiescement.
Après avoir refait le tour de la séance, chacun repartit. Ma Li Yuan ainsi que Zhang Shao firent leurs adieux à leurs seigneurs respectifs avant de partir vers les troupes d’Orochi survivantes de l’Assaut sur Cheng Du. Ce fut ensuite Ma Li Yuan qui regagna son camp principal aux côtés de ses hommes. Ils travaillèrent toute la journée pour reconstruire un petit camp fortifié aux pieds de la montagne. Ils avaient repris tous les matériaux des enceintes extérieures pour ne faire plus qu’un seul camp puissamment fortifié. Le camp Wu-Shu fut nommé Cheng Wu en l’honneur du général du Wu Cheng Wu mais également pour le jeu de mot (Cheng Du + Wu = Cheng Wu).

Guan Xing parla longuement avec Liu Shan au sujet du Wu et de Ma Li Gan. Dans ce monde ci, Guan Yu était bel et bien vivant, cependant, dans son monde le Wu avait tué son père. Ils parlèrent franchement tout en restant respectueux et attentif des propos de l’autre. Liu Shan arriva à convaincre Guan Xing que ce monde n’était pas le même étant donné que l’équilibre des forces était différent et donc que le cours des choses n’allait pas être pareil. Il expliqua également, que sans le Wu, sans le premier ministre des Wu, le Shu ne serait jamais là où il en est. Et qu’ensemble, ils lutteraient ensemble comme à Chi Bi afin de poser les bases d’un monde nouveau dominé par la paix et la justice. Guan Xing fut sous le charme. Dans leur monde, Liu Shan n’avait pas beaucoup fréquenté Guan Xing et Zhang Bao une fois adulte. Ils s’étaient perdus de vue alors qu’ils étaient de très bons amis dans leur jeunesse.

Ce monde leur permettait de se battre ensemble comme leurs pères avant eux.
De son côté, Ma Li Gan observait les étoiles dans un nuit étoilée sans nuage. Il se tenait fièrement en haut de la montagne, regardant tour à tour le ciel étoilé et la capitale Shu illuminée des torches.


*Où peut tu être Ma Li Wan, en cette période sombre, tes conseils me seraient utiles…Sers tu encore Dong Zhuo ?
Quant à la famille Sun… Se dressera-t-elle comme avant contre l’oppression et contre le destin, où pliera-t-elle l’échine comme Sun Ce… *


Alors que chacun pensait à l’avenir encore trouble du Wu, et celui incertain du Shu…Le destin était en marche. Les messagers Shu avaient répandu la rumeur de la victoire éclatante du Wu-Shu comme une trainée de poudre. Les cavaliers Shu et Wu dirigés par Zhang Shao et Ma Li Yuan continuaient également à vilipender ces rumeurs. Ils avaient déjà occis de nombreuses petites troupes d’Orochi qui s’étaient aventurés loin de leur petite armée pour piller les villages avoisinants. Ils avaient récoltés à la place leur juste châtiment.

Chaque jour, des centaines de caravanes venaient à Cheng Du afin d’y trouver refuge. Ils venaient soient pour s’installer à l’abri derrière les murs de la forteresse soit pour voir si les rumeurs étaient fondées. La rumeur se propageait à une vitesse incroyable, permettant au Shu d’obtenir des volontaires et des soldats dans leur armée.
Liu Shan ordonna à l’armée d’escorter les convois qui venaient et qui repartaient afin d’assurer la sécurité du peuple. Guan Xing ainsi que le Wu faisaient donc des allers retours entre Cheng Du et les villages voisins. Tous attendaient le retour de Zhang Shao et de Ma Li Yuan.

Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Palais Shu   Lun 16 Mai - 2:24

Liu Shan se tenait aux côtés de Guan Xing et de Ma Li Gan. Ils étudiaient depuis plusieurs jours la situation géopolitique de la province Jing ainsi que des territoires Wu. Ma Li Gan semblait plus sombre qu'à son habitude. Liu Shan pouvait sentir sa frustration et sa colère concernant la place du dragon noir au sein du Wu. Il était premier ministre, mais depuis que le Wu n'existait qu'à travers lui, il était perdu. D'après ce qu'on lui avait raconté, Ma Li Gan n'avait jamais eu de positions supérieures à conseiller militaire. Il venait dans ce monde d'obtenir un rang inespéré.

Alors que le premier ministre des Wu scrutait la carte de la Chine d'un air pensif, Liu Shan s'approcha de lui.

"Vous ne devez pas vous enfermez derrière cette barrière de colère et de rage. Cela ne fera que vous causer des soucis. Vous en avez déja assez comme ça. Vous devez rebâtir le Wu, ce n'est pas tâche aisée. Est ce que l'idée de devenir le guide des Wu vous a traversé l'esprit?"

La question fit chanceler moralement Ma Li Gan. Il était toujours resté un lieutenant et voilà que son heure était arrivée. Il était désemparé.

"Je....ne suis pas un leader. Je ne suis qu'un officier du Wu qui cherche à retrouver son royaume."

"Pourtant vous avez prouvé vos qualités de meneur lors du siège de Cheng Du. J'ai pu lire dans le cœur de vos hommes. Ils seraient prêts à vous suivre en enfer si il le fallait. J'aimerais avoir un officier de votre talent dans les rangs des Shu. Vous me rappelez Kongming (Zhuge Liang)"

Ma Li Gan était sous le choc... L'héritier du trône Shu Han venait de le reconnaitre comme un brillant officier, en le comparant au génie de Zhuge Liang.


*Il faut absolument que je quitte Cheng Du au plus vite sinon, je sens que je vais rejoindre le Shu... Pang Tong, sale renard, tu savais que je m'attacherais au seigneur Liu Shan... *

Alors que Ma Li Gan allait répondre à Liu Shan. Un soldat entra dans la salle de guerre, il s'agenouilla devant le prince des Shu.

"Mon seigneur, le général Zhang Shao et le lieutenant Wu viennent de rentrer à Cheng Du en compagnie de nombreux soldats qu'ils ont ramené de toute la province Yi. Il semblerait qu'ils ramènent également des nouvelles de première importance!"

"Très bien, merci de t'être épuisé pour nous amener cette information, maintenant vas te reposer brave soldat. Nous allons les attendre."


Liu Shan et ses compagnons attendirent les deux officiers pendant de nombreuses minutes, puis soudain, Zhang Shao et Ma Li Yuan entrèrent dans la pièce, et saluèrent respectivement leurs supérieurs. Zhang Shao releva la tête et s'adressa au prince des Shu.

"Seigneur Liu Shan, nous avons pourchassés les troupes d'Orochi..."


"Et nous les avons oblitérés...Mouahh...Personne n'a compris la blague? Ok j'arrête..."

"Hum, donc comme je disais, Ma Li Yuan et moi avons détruits les troupes restantes d'Orochi. Nous avons également recrutés de nombreux soldats qui viennent toujours plus nombreux. De plus, le seigneur Ma Li Yuan et moi avons appris une information de première importance! Mon frère aîné, Zhang Bao, sa position m'a été révélé par un officier d'Orochi."

Guan Xing sortit de son silence aussitôt qu'il entendit le nom de son frère de serment.


"Mon frère est vivant? Où est il?"


"Euh...C'est mon frère aussi... Peu importe, nous avons appris qu'il se trouvait non loin du château de Bai Ma, dans le Jing."


"Et bien, le moins que l'on puisse dire, que c'est pas tout près d'ici... Ça fait une sacrée trotte..."

"Si mon frère est vivant, il faut le sortir des griffes d'Orochi! Seigneur Liu Shan, je vous en prie, confiez moi la tâche de libérer du joug d'Orochi!"


Ma Li Gan prit alors la parole.

"Gardons la tête froide je vous prie seigneur Guan Xing. Bai Ma est bien loin des terres de Cheng Du. Nous serrons en plein territoire ennemi. De plus le Jing est loin. Bai Ma se trouve à la périphérie de l'ancien territoire du royaume Wu. Vous aurez besoin de notre aide pour allez sauver votre frère. Nous seuls connaissons les chemins non fréquentés par les armées d'Orochi."

"Nous devons tout d'abord penser à la sécurité de Cheng Du. Nous ne pouvons nous risquer à laisser le château sans résistance. Guan Xing, je sais ce que tu endures, je suis également très attaché à Zhang Bao. Cependant je pense tout d'abord au peuple de Yi, qui a besoin de notre protection. Toutes les villes ne sont pas encore sous notre contrôle."

"C'est vrai... Désolé de m'être emporté mais je ne peux imaginer mon frère soumis à ce chien d'Orochi..."

"Je pense justement à quelque chose... Général Zhang Shao, vous avez ramené de nombreux volontaires? Le Shu doit comporter une vaste armée à présent?"

"En effet nos effectifs sont considérables. Chaque jour de nombreux anciens soldats du Shu ainsi que des volontaires rejoignent l'armée Shu."


"Vous n'êtes donc pas obligé de laisser le château sans défense majesté. Vous pouvez rester ici aux côtés de Zhang Shao pendant que le général Guan Xing et moi allons libérer Zhang Bao. Ma Li Yuan s'occupera de la défense extérieure de Cheng Du ainsi que du camp Cheng Wu. "

"C'est très généreux de votre part Malganis."

"Je vous ai mal jugé Dragon Noir, veuillez me pardonner."


Guan Xing salua respectueusement le premier ministre Wu.


"Ce n'est rien voyons, c'est tout à votre honneur de prendre soin de la sécurité de votre seigneur. Lorsque j'étais aux côtés de Sun Ce j'en faisais autant."

Tous rigolèrent, mais une cicatrice encore récente faisait souffrir Ma Li Gan... Seul son cousin, Ma Li Yuan et Liu Shan avaient perçus cette douleur.

Alors qu'ils préparaient tous ensemble la libération de Zhang Bao, ils ignoraient qu'un cavalier s'approchait de Cheng Du à grande vitesse apportant des nouvelles de l'est... De grands évènements allaient se dérouler à l'est...
Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Palais Shu   Lun 16 Mai - 3:12

Le cavalier rentra à Cheng Du mais fut immédiatement arrêté par des gardes une fois à Cheng Du. Cela surpris d'ailleurs le cavalier Wu qui n'avait pas été stoppé avant. De plus il ne pensait pas que le Shu était déjà si vite remis sur pied... L'émissaire avait pourtant entendu des choses concernant Liu Shan, qu'il était le roi des sots, qu'il était surement tombé de cheval étant enfant (HS:Merci Zhao Yun XD) ainsi que d'autres légendes toutes plus dévalorisantes les unes que les autres.

Il informa alors les gardes qu'il était envoyé par le Wu. Les gardes rirent en entendant cela. Le message ne comprenait pas. Il dit alors qu'il était envoyé par Sun Quan. Les gardes reprirent leur sérieux immédiatement et accompagnèrent le messager au Palais Shu afin qu'il puisse obtenir un entretien auprès de Liu Shan.

Il fut accueillit dans la salle de guerre. Il entra dans la salle en saluant les personnes présentes dans la salle.


"Veuillez m'excuser mes seigneurs, mais j'apporte des nouvelles d'une importance capitale."

"Parlez émissaire, qui vous envoie, et c'est à quel sujet?"

"Je suis un messager du Wu. Le seigneur Sun Quan, prince des Wu, marche sur Changsha afin de reformer le Wu en prenant la ville de son père."


Ma Li Gan était sous le choc, Sun Quan venait de ressortir de l'ombre pour reconstruire le Wu, ses prières furent exaucées. Le Wu allait redevenir une puissance importante!

"Messager, je suis Ma Li Gan, anciennement conseiller et premier ministre de Sun Ce."

"Premier ministre de Sun Ce, je l'ignorais... Le général Cheng Pu nous a raconté des histoires sur le malheureux destin du Wu du seigneur Sun Ce. Enfin bon, il y a plus urgent, le seigneur Sun Quan m'envoie afin de quérir votre assistance pour aider à reconstruire le Wu."


Ma Li Gan se tourna vers Liu Shan, comme un enfant regardant ses parents avec insistance pour qu'ils lui achète une friandise. Les autres généraux se tournèrent également vers Liu Shan en attendant de connaître sa décision.

"Le Wu nous a permis de reconstruire le royaume du Shu. Si nous sommes là aujourd'hui c'est grâce au Wu. Nous ne pouvons nous déshonorer en refusant d'aider notre sauveur. Nous avons une dette à honorer."


Guan Xing se tourna vers Liu Shan, arborant un visage lourd et triste

"Et mon frère dans tout ceci? Je suis reconnaissant envers le Wu d'avoir permis de reconstruire le Shu, et ce malgré nos querelles passées. Je comprends également que le premier ministre Ma Li Gan veuille regagner son royaume. Cependant, nous avions tout préparé en vu de libérer Zhang Bao."


"Je ne manque pas à ma parole général Guan Xing. Bai Ma se trouve sur la route de Changsha... Nous pourrons donc envoyer des forces afin de libérer Zhang Bao sur le chemin vers Changsha. Nous pourrons fignoler la stratégie sur le chemin, pendant que Ma Li Yuan s'occupera de nous emmener en toute sureté vers Changsha et Bai Ma."

"Comptez sur moi! Il n'y aura aucun accroc pendant le voyage! Demandez à Shao...Euh au général Zhang Shao, il pourra vous le dire, nous sommes les meilleurs éclaireurs du Wu!"

Zhang Shao acquiesça d'un hochement de tête.

"Ce petit est doué."

Ma Li Yuan sourit l'air gêné.

"Et mais t'es jeune aussi toi!"


"Il reste un problème, car je vais mener l'armée Shu à Changsha pour soutenir Sun Quan. Mais qui s'occupera de Cheng Du? Guan Xing ira libérer Zhang Bao et j'ai besoin de Zhang Shao à mes côtés pour la bataille."

"Si c'est juste pour le moral, on peut cacher le départ de Guan Xing. C'est bien lui qui a la charge de Cheng Du de ce que je sais...Comme ça tout le monde croit qu'il est encore à Cheng Du. C'est bien ce que je raconte ou pas?"

Ma Li Gan approuva d'un hochement de tête, ce qui ravie Yuan.

"Très bien, si tout est planifié, faites préparez l'armée, nous partons au plus vite vers Changsha, nous avons une longue route devant nous. Émissaire de Sun Quan, je vous prie de retourner auprès de votre maître afin qu'il prenne connaissance de notre soutien militaire.

L'émissaire se retira immédiatement sans perdre un instant. Avant de sortir de la salle, il scruta néanmoins une dernière fois l'ancien premier ministre des Wu. Il se mit ensuite en route vers Changsha afin de porter les nouvelles au prince Wu.

Après plusieurs heures, les préparatifs de départ furent terminés et l'armée Shu accompagnée des bataillons Wu se mirent en marche vers le Jing afin de gagner Bai Ma pour libérer Zhang Bao avant de marcher sur Changsha. L'armée Shu était considérable, et elle était entouré des régiments Wu qui gravitaient autour afin de surveiller la progression de l'armée en déjouant toute possible embuscade sur le long chemin vers Changsha.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Palais Shu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Palais Shu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rêve accompli : Le Palais Des Lacs
» [Résolu] X2 Palais du Grand Magicien
» Le palais aquatique
» Récupération du Palais Shu
» Expo Game Story au grand Palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Cheng Du-
Sauter vers: