Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Assaut sur Cheng Du

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Assaut sur Cheng Du   Sam 23 Avr - 1:59

Siège de Cheng Du: [Armée de la coalition Wu-Shu] vs [Armée d'Orochi]

Description:

Liu Shan, meneur des dernières forces Shu libres a conclu une alliance avec Ma Li Gan, premier ministre des Wu et actuel leader des Wu. Ils souhaitent reconstruire leurs deux nations afin de défaire Orochi. Pour cela, ils vont commencer leur guerre à Cheng Du, ancienne capitale des Shu. En récupérant la ville, le Shu sera reconstruit, et l'alliance Wu-Shu pourra alors avoir un foyer afin de récupérer les territoires du Wu. La prise de Cheng Du est primordiale pour l'avenir du Shu comme du Wu.
La coalition envoie son armée en nette infériorité numérique face aux forces d'Orochi gardant Cheng Du...

Conditions de victoire: Cheng Du est capturé et l'armée d'Orochi est défaite.

Conditions de défaite: Liu Shan ou Ma Li Gan est vaincu.

Carte initiale:
Spoiler:
 

Légende:

Les carrés rouges sont les catapultes

Les carrés verts sont les balistes/scorpions

Les carrés jaunes, les zone piégés.

Ensuite les ronds:

Rond rouge = Régiment Wu (200 hommes par rond + officier/lieutenant)
Rond vert = Régiment Shu (300 hommes par rond + officier/lieutenant)
Rond violet = Régiment Orochi (2000 hommes par rond + officier/lieutenant)

A signaler que les deux régiments Shu à l'intérieur du château sont Guan Xing (G) et Zhang Shao (Z), généraux au service d'Orochi au début de la bataille. Pour eux, c'est 1000 hommes par rond.

Le rond rouge au Nord Est caché dans les bois, c'est Mal Li Gan (Malganis, (M))
Le rond rouge au Su Ouest, c'est Ma Li Yuan (Y)
Le rond vert au Sud Ouest devant les portes, c'est Liu Shan (L)
Le rond vert au Sud caché dans les bois, c'est le deuxième bataillon Shu dirigé par le capitaine de la garde de Liu Shan

Pour le déroulement de la bataille, je montrerai l'application des différentes stratégies et déplacement dans le sujet approprié.


-----------------------------


La tension était palpable alors que l’armée venait de se lever à l’aube. Le brouillard matinal, très commun en montagne, ajoutait encore plus de tension à l’atmosphère déjà lourde du camp. Heureusement, Liu Shan restait souriant, ce qui redonnait le moral à tout le camp. L’armée Shu avait, comme convenu, divisé ses troupes. Liu Shan était donc à la tête de 300 soldats dont 75 de ses anciens gardes royaux.
Ils avaient cachés les chevaux près enceintes ouest, permettant aux soldats de se déployer très vite au nord du château en passant par le col de montagne. Une centaine de troupes dont les 75 gardes royaux devra rester au camp, activant coup sur coup les différents pièges. Tout en frappant l’ennemi d’une pluie de flèches. Ils allaient devoir tenir face à des milliers d’ennemis en maximisant les pertes. Forcément cela allait être délicat, démoralisant quelque peu les troupes.

C’est pour cela que des vétérans avaient été choisis pour mener cette mission, bien plus fiable et efficace que les simples soldats du Shu.
Liu Shan traversait le camp en direction de la porte sud, menant ses hommes sur le front. Evitant soigneusement les pièges, guidés par la centaine d’homme responsable de leur activation. Liu Shan avait encouragé ses troupes et avait promis à ses gardes qu’il ne les abandonnerait pas.
Le jeune prince du Shu jeta un regard vers le haut de la montagne, où se tenait fièrement Ma Li Yuan et ses cavaliers. Quelques servants du Shu allaient ça et là afin de fignoler les derniers préparatifs, et surveillant les stocks de munitions des catapultes.
Ma Li Yuan, le cousin du premier ministre des Wu affichait un grand sourire, comme si le combat à venir n’était qu’un jeu pour lui. Liu Shan était très inquiet à son sujet. Il allait avoir la partie la plus dangereuse du plan à accomplir. Mais pourtant les hommes du Wu, dans leurs belles tenues rouges et noires semblaient impatients de lancer l’assaut.

C’est alors que Liu Shan sortit de ses pensées en voyant la centaine d’hommes du Shu responsables des pièges qui criaient des ordres et des avertissements. Un soldat du Shu avait failli activer un piège malencontreusement. Les responsables des pièges, tous archers, se tenaient sur les remparts et les couloirs reliant les différentes murailles de bois. Un véritable nid d’archers. L’idéal pour infliger un maximum de pertes à l’ennemi tout en se déplaçant pour éviter les représailles. Les ingénieurs du Wu avaient accompli un véritable chef d’œuvre.
Une quinzaine de minutes s’écoula alors où les hommes du Shu attendaient devant et derrière la porte.


*J’espère que tout se déroulera bien… Et pourvu que nous perdions le moins de troupes possible… Je dois être à la hauteur, le monde et mon peuple compte sur moi pour apporter la paix, la justice et le bien sur ce monde.*


Des cris retentirent au loin, accompagnés des bruits des tambours de guerre. L’armée d’Orochi était en marche…Le brouillard matinal allait au départ jouer contre l’armée coalisée, mais finalement, lorsque l’armée d’Orochi allait arriver plus près, la balle changerait de camp…

Les premières silhouettes apparurent alors dans le brouillard. Les premiers rangs des bataillons d’Orochi étaient enfin visibles. Liu Shan se tenait devant la porte sud du camp aux côtés de ses troupes.

Les soldats Shu étaient à la fois curieux de voir leurs ennemis mais aussi mal à l’aise devant les serpents. De plus l’impatience de détaler conformément au plan s’ajouter aux autres ressentiments. Ce point, en effet, était particulier car il fallait fuir au bon moment. Trop tôt serait suspect et trop tard serait dangereux, puisque cela signifiait charge arrière…

Liu Shan devait donc attendre le bon moment. Il devait être visible des premiers rangs afin que la ruse fonctionne. Il demanderait à ses hommes de tenir les positions sans succès, provoquant la charge des troupes d’Orochi.
L’armée d’Orochi arriva enfin à portée de vue. Les quinze premiers rangs ennemis étaient visibles, les autres n’étaient que des silhouettes dans le brouillard. Les deux armées se faisaient face, à environ 1km de distance l’une de l’autre.
L’armée d’Orochi était bruyante et provoquait les Shu afin de les terroriser. L’armée Shu, quant à elle joua bien son rôle, la première partie de la ruse pouvait se mettre en place. Les soldats firent mine d’être déjà perturbé. Ils tournaient le dos à l’ennemi, se masquant les yeux avec leurs mains, ou tremblant comme branches d’arbres devant le vent.

Liu Shan leva son bras avec plein de grâce…Puis l’abaissa…
Aussi tôt, le claquement des cordes se fit entendre ainsi que les balancements des contrepoids.
Les catapultes faisaient feu…



-------------------------------------------


Malganis et le régiment Wu étaient embusquées dans le petit bosquet au nord est des murs de Cheng Du. Il pouvait voir l’impatience et la peur dans les yeux de ses soldats. Il ressentait exactement la même chose. L’excitation du combat qui montait, accompagné par la peur croissante de mourir. Mais dès que le combat battrait son plein, la peur laisserait vite place à la rage du combat.
Ils avançaient doucement, tels des ombres dans le bosquet. Une petite clairière séparait le bosquet où était caché le bataillon Wu, d’une autre petite forêt, plus dense. La dernière en fait avant les murailles de Cheng Du.

Le bataillon traversa la clairière à une vitesse fulgurante avant de regagner les ombres dans la nouvelle forêt.


*J’espère que l’armée d’Orochi ne nous fera pas trop attendre. Parce que rester ici des heures avec cette tension, non merci…*


C’est à ce moment que des tambours se firent entendre au loin. Des clameurs provenant du château laissé entendre que l’armée d’Orochi venait de quitter Cheng Du, encouragé par les derniers soldats restant au château.

Ma Li Gan qui se tenait devant ses hommes, se retourna vers eux. Et il leur murmura les derniers ordres.


« Tenez vous prêts, nous allons attaquer dès que les premiers tirs de catapulte frapperont Cheng Du. »

C’est à ce moment que des bruits sourds se firent entendre. Les catapultes venaient de faire feu. A la fois sur l’armée d’Orochi en mouvement mais également contre Cheng Du. Les immenses rocs tombèrent du ciel en s’écrasant avec fracas sur les troupes d’Orochi et sur les remparts.

Ma Li Gan était très attentif aux évènements. Lors de la 3ème salve, ils se mettraient alors en marche vers les murs. Il avait les yeux fermés, visualisant le champ de bataille et les actions des différents belligérants. Comme il s’y attendait, le bataillon put entendre clairement les troupes d’Orochi riposter avec leurs propres catapultes. Mais la montagne était bien trop haute. Les pierres d’Orochi ne faisaient que s’écraser contre les flancs de la montagne. La 2ème Salve allait bientôt être lancée…

Ma Li Gan bouillonnait littéralement, le monde allait connaître la fureur de Dragon Noir. Le monde allait reconnaître sa valeur. Le Premier Ministre Wu essayait tant bien que mal de calmer l’excitation croissante du combat. En effet, il fallait avoir le sang froid pour nécessaire pour mieux analyser la situation.

Toujours impassible extérieurement, c’était un volcan en éruption intérieurement. Le Dragon Noir était réveillé pour le plus grand malheur de ses ennemis…



----------------------

Carte de la bataille en tenant compte des nouveaux faits:


Spoiler:
 


___________________

HS: 400 messages Wouhou^^
Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Assaut sur Cheng Du   Dim 24 Avr - 6:07

Les tirs de catapultes avaient particulièrement irrité l’armée d’Orochi qui chargea avant même de recevoir l’ordre d’attaquer. Une pluie de flèche vint s’abattre sur les premiers rangs ennemis. Plusieurs pluies vinrent frapper tour à tour l’ennemi sans pour autant ralentir la marée reptilienne.

Le moment était venu…Les premiers soldats Shu repartirent vers la sécurité du camp. La retraite gagnait en importance comme une tumeur qui se développe, s’emparant petit à petit d’une plus grande zone. Ce fut bientôt toute l’armée Shu qui battait en retraite malgré les ordres criés par Liu Shan et les différents capitaines. La débâcle des forces Shu n’avait fait qu’accélérer la progression des troupes adverses. Les pluies de flèches ne stoppaient en rien l’avancée implacable des soldats d’Orochi.
Les derniers soldats Shu franchissaient la porte que déjà, la vague reptilienne vint frapper les murailles de la porte sud.


[L’armée Shu bat en retraite]

[Moral des forces d’Orochi en hausse]

*C’est ici que tout se joue…*

« Faites de votre mieux vous tous, revenez en vie, et battez vous pour un monde vertu et de justice ! »

Liu Shan pointa l’arrière du camp de son épée acérée, Et aussitôt, les deux cent soldats se mirent en marche vers la porte arrière, là où les montures les attendaient. Les soldats suivaient les consignes des quelques responsables des pièges afin de ne pas les activer. Pendant ce temps, les autres vétérans Shu faisaient pleuvoir des traits mortels par centaine, telle une averse tropicale frappant la jungle. Mais le flot d’assaillants n’arrêtait pas de croître.

Les premières balistes installées sur la montagne environnante firent feu. Les attaquants tombaient par dizaine sans pour autant cesser leur assaut. Alors que la porte était sur le point de céder, les troupes de Liu Shan étaient déjà à mi-chemin de leur destination, l’arrière du camp de la coalition.
Plus haut sur la montagne, Ma Li Yuan observait attentivement la situation en contrebas. Une dizaine de soldats du Wu l’accompagnait, décochant eux aussi leurs flèches. Ma Li Yuan attendait que les troupes d’Orochi ne perse plus avant les défenses. Il bouillonnait, bientôt allait venir le moment où lui et ses cavaliers, les ailes du dragon, allaient frapper l’ennemi par derrière. L’emprisonnant ainsi sous un déluge de flammes et d’acier. Il lança une nouvelle fois un regard vers ses hommes qui l’attendaient de l’autre côté de la montagne, vers le début du petit sentier de montagne.

Son regard se posa ensuite sur Liu Shan et ses hommes qui se repliaient vers la porte arrière, où les attendait des chevaux, qui les amènerait vers la porte nord de Cheng Du. Tout se passait comme prévu. L’armée d’Orochi avait été stoppée sur la première défense. Mais rapidement, la porte Sud fut éventrée, laissant vomir les soldats ennemis qui s’engouffrèrent dans la brèche sans se soucier des pièges mortels qui les attendaient… Les vétérans Shu continuaient à faire feu sur l’ennemi que ce soit avec les arcs où les première balistes.
Les forces d’Orochi étaient tombées sur l’estomac du dragon comme l’avait appelé si joliment Ma Li Gan. Les soldats du démon étaient pris au piège dans une petite garnison dont les murs étaient en métal et garnies de pics et de lances. Rendant impossible toute tentative d’escalade. De plus la porte qui gardait l’entrée vers le camp était également en acier. Pour passer à travers, il allait falloir compter sur des armes de sièges, des béliers très solides. Mais pendant ce temps, cela laissait vulnérable les troupes enfermées sous le feu dévastateur des forces coalisées.


[L’armée d’Orochi est stoppée dans sa progression, le moral baisse]


Le nombre de pertes était tellement important que des monticules de cadavres commençaient à se former. Les balistes placées sur les hauteurs et les archers faisaient feu de plus belle fauchant inexorablement l’ennemi.

Les serpents étaient pris dans un vivarium, le regard apeuré. Ce n’était même plus de la peur qui se lisait dans leurs yeux, mais juste un instinct de survie devant la grande faucheuse. Et comme souvent, la faucheuse rate rarement ses cibles…

Une quinzaine de minutes s’écoulèrent avant l’arrivée du premier bélier. Mais là où 15 minutes peut s’avérer rapide, devant les portes de l’enfer, la notion du temps n’est pas la même. A présent se dressaient des piles de cadavres encombrant le chemin vers la porte. Le bélier mettait du temps à se frayer un chemin vers la porte, en perdant souvent plusieurs de ses porteurs.

C’est alors que le bélier commençait son travail de sape, que Liu Shan arriva enfin à sa première destination. Là, les soldats Shu enfourchèrent les montures, la porte arrière s’ouvrit, laissant le passage vers le col de montagne accessible.


*Le chemin du destin, vers un avenir plus radieux…*


Les cavaliers Shu partirent au galop sans plus attendre. Ils se dirigeaient à présent vers le nord de Cheng Du, le chemin serait long, mais à l’arrivée, il déboucherait sur le prise de Cheng Du…


-----------------------------------


Malganis entendit alors la 3ème salve de catapulte s’abattant sur les murailles de Cheng Du dans un grondement sourd. Aussitôt, sans un bruit, il leva son sabre, signifiant le début de l’assaut. Malgré la garde qui devait être postée sur les murs arrières, seuls quelques soldats étaient à leurs postes. Les autres étaient partis sur les murailles avant afin d’observer le déroulement de la bataille.
Le bataillon Wu qui était sortit de la forêt marchait à présent sans un bruit vers les murailles. Ils s’arrêtèrent à mi chemin. Mal Li Gan pointa du doigt les quelques gardes qui avait du mal à tenir debout ou qui ne voyait pas grand-chose avec cet épais brouillard. Les ombres du Wu dans un déplacement plein de grâce et de rigueur tactique, ils firent chanter leurs arcs qui apportèrent la mélodie funeste sur les gardes en patrouille.
Le régime Wu reprit aussitôt son avancée silencieuse. Ils arrivèrent très vite aux pieds des murailles, là où les douves avaient été construites. Pour ne pas briser la formation, Ma Li Gan s’engagea avec un groupe de tête sur le pont alors que les autres soldats Wu, les serres du Dragon s’élancèrent dans l’eau gelée.

Toujours se mouvant sans un bruit, ils avançaient maintenant avec moins d’allure, axant leur déplacement sur la prudence. Ils purent alors commencer leur ascension des remparts. Des grappins, des crochets et des griffes permettaient aux soldats du Wu de grimper l’épaisse muraille.

Ce régiment Wu, les Serres du Dragon, était son unité de vétérans spécialiste des tactiques. Des soldats capables d’appliquer toute stratégie dans un déploiement parfait. Ils pouvaient aussi bien tenir une ligne en tant que soldat d’élite, lancer une embuscade en utilisant leurs arcs, ou bien frapper l’ennemi dans l’ombre comme maintenant. Ma Li Gan s’était toujours déployé avec ce groupe, sa fierté. Ils étaient également de très bons cavaliers.
Ma Li Yuan lui avait la charge des Ailes du Dragon, la cavalerie d’élite des forces de Ma Li Gan. Habituellement, Ma Li Gan avait dans son armée quatre corps, quatre régiments :

-La Gueule du Dragon constitué des soldats experts en armes à distance
-Les Ecailles de Dragon formés de la ligne défensive, possédant de lourds boucliers et de lance.
-Les Ailes du Dragon constitués de la cavalerie d’élite, mené par Ma Li Yuan.
-Et enfin les Serres du Dragon, gardes de Ma Li Gan et troupes de renforts pour les trois autres régiments.

Chaque régiment était mené par un homme de confiance de Ma Li Gan, soit quelqu’un de sa famille, soit un officier de talent.
Mais depuis l’embuscade du territoire Wu, La gueule du Dragon et les Ecailles du Dragon avaient été quasiment détruits jusqu’au dernier. Les seuls survivants furent détachés dans les deux régiments rescapés.

Ma Li Gan était à la tête de ses hommes grimpant grâce à un grappin lancé plus tôt en haut des murailles. Autour de lui, ses hommes montaient les murs grâce à leurs griffes. Les griffes étaient leurs armes de prédilection, étant appelé les Serres du Dragon, il fallait bien être digne de ce nom.
Les premiers hommes avaient atteint les murailles. Ils tirèrent alors des flèches sur les différentes sentinelles. Le gros des soldats Wu étaient grimpés sur les murs, quand des déplacements de soldats d’Orochi, alerté par la chute brutale des sentinelles s’écrasant sur le sol, furent à signaler.

L’alerte fut alors très vite donnée. Les soldats Wu se déployèrent dans un ordre parfait. Trois groupes se constituèrent, l’un restait sur les murailles, frappant l’ennemi de leurs flèches. Les deux autres partirent vers la porte nord et sud de Cheng Du afin d’ouvrir la voie aux troupes du Shu qui attendaient à l’extérieur.

Ma Li Gan prit un arc qu’un de ses soldats lui avait apporté. Il banda l’arc, et décocha une flèche particulière, qui fut décoché en l’air dans un son strident similaire à un sifflement. C’était le signal…


[Guan Xing et Zhang Shao ont fait défection au profit des forces coalisées]

Aussitôt les troupes Shu stationnées à Cheng Du changèrent de camp. Leur première tâche fut d’ouvrir les portes nord et sud. Lorsque ceci fut fait, ils se déployèrent alors selon la stratégie. Zhang Shao irait retenir les soldats d’Orochi stationnés à la porte ouest alors que Guan Xing irait renforcer les forces Wu à l’est tout en tenant la porte nord, afin de laisser la voie libre à Liu Shan et ses cavaliers.

L’armée Shu qui attendait dans la forêt au sud de Cheng Du sortit alors du bosquet pour s’élancer vers la porte sud de la forteresse. Une fois à l’intérieur, ils diviseraient leurs forces à l’est pour soutenir le Wu, et à l’ouest pour soutenir Zhang Shao.
Il ne manquait plus que Liu Shan et ses cavaliers pour que Cheng Du tombe aux mains de la coalition… Pendant ce temps Ma Li Yuan et les cent gardes du Shu devait retenir le gros des forces d’Orochi…



---------------------

Carte de la bataille en tenant compte des nouveaux faits:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Assaut sur Cheng Du   Jeu 28 Avr - 0:40

Ma Li Yuan observait le champ de bataille depuis les hauteurs. La porte sud avait été complètement éventrée. De là jaillissait toujours plus de soldats d’Orochi malgré les tirs incessants des soldats du Shu. Yuan était accompagné d’une douzaine d’hommes du Wu qui avaient également équipé leur arc afin de faire feu sur les assaillants pour soulager un petit peu les hommes du Shu.

A côté d’eux, les catapultes crachaient leurs projectiles, à présent uniquement sur l’armée en contrebas. Mais dès que des serpents tombaient, des nouveaux prenaient leurs places. L’armée de la coalition avait néanmoins réussi à endiguer le flot grâce à la seconde porte d’acier.

En bas le bélier des forces d’Orochi se fracassait en vain sur la porte de métal. Et lorsque le bélier apparut comme un fardeau, tant les servants étaient fauchés, les soldats d’Orochi amenèrent une nouvelle arme. Un dragon d’acier était porté par des serviteurs. Son extrémité représentait une gueule de serpent. Deux serviteurs utilisèrent une sorte de lance, qu’ils plantèrent dans la gueule du dragon. Puis ils amenèrent une sphère d’un noir plus sombre que la nuit. Puis le dragon cracha son souffle de feu sur la porte qui fut aussitôt éventré.


« Quelle créature de métal magnifique ! Elle a détruit la porte si vite ! »


[L’armée d’Orochi a repris sa progression]

Les archers Shu comprirent très vite que ce dragon devait être neutralisé, les flèches se plantèrent dans ses écailles métalliques, sans pour autant faire arracher un seul cri de douleur à la créature qui restait de marbre. Les archers tirèrent alors sur les porteurs, ce qui fit tomber la créature. Les balistes quant à elles purent planter la créature de centaines de traits mortels. La créature semblait hors combat, mais le plus intriguant était qu’elle ne semblait n’avoir rien ressenti.

L’armée d’Orochi put ainsi pénétrer la deuxième enceinte. Lorsque ce fut fait, les soldats Shu ouvrirent les portes des enfers sur les soldats situés en contrebas… Un déluge de feu et d’explosion souffla l’intérieur de la deuxième enceinte. Les pièges avaient été activés, infligeant aux soldats d’Orochi une attaque par le feu meurtrière.

[L’armée d’Orochi a stoppé sa progression, le moral baisse]

Un bruit sourd se fit alors entendre, mais cette fois de l’autre côté de la montagne. Un soldat du Wu arriva alors vers Ma Li Yuan, il venait du régiment du Wu, les Ailes du Dragon posté à l’entrée du petit chemin de montagne.

« Mon Seigneur, la porte nord est tombée. L’ennemi pénètre dans la première enceinte nord. Les pièges ne vont pas tarder à… »


Soudain un nuage de flamme illumina le matin. Il venait du nord du camp de la coalition. L’armée d’Orochi située au nord venait d’activer les pièges. L’attaque par le feu avait également fonctionné au nord…

« Très bien, repartez vers le bataillon, tenez moi informez de l’évolution au nord. Nous n’allons pas tarder à partir alors tenez vous prêts. »

Le soldat s’inclina et repartit aussi vite qu’il était arrivé. Ma Li Yuan put retourner à ses observations concernant la porte sud. Les serpents étaient en flammes, et même les nouveaux arrivants subissaient le même sort. Les soldats Shu lançaient des boules de vêtements enduites de graisses et d’huiles, ravivant l’attaque par le feu à chaque lancé. L’armée d’Orochi avait de plus en plus de mal à avancer de manière cohérente. Les monticules de cadavres de la première enceinte continuaient à empêcher d’avancer correctement, et l’attaque par le feu de la deuxième enceinte calcinait tout nouvel arrivant.

Dès que l’ennemi enfoncerait les portes de la deuxième enceinte, les cavaliers Wu se mettraient en route afin de frapper l’ennemi par derrière.
Les forces d’Orochi avaient déjà perdu de nombreux hommes, mais l’armée testait néanmoins encore opérationnelle et donc restait toujours aussi dangereuse.

Après un certain temps, les flammes de la deuxième enceinte s’éteignirent, permettant à l’armée d’Orochi de pénétrer dans l’enceinte toujours sous les traits mortels des balistes et des archers. La porte de la deuxième enceinte n’était pas en métal, donc, un bélier suffit à commencer à la malmener.

Ma Li Yuan conscient de la faiblesse de la porte, savait qu’il devait aller se préparer. Il enfourcha sa monture et fit signe à son escorte de le suivre. Il rejoignit alors son bataillon qui l’attendait à l’entrée du petit chemin de montagne afin de frapper l’ennemi par derrière, emprisonnant l’armée d’Orochi entre les pièges et la cavalerie. L’enfer et le métal allait déferler sur l’armée d’Orochi.


----------------------------------

Alors que le soleil commençait à se lever dans le ciel, le brouillard matinal était tombé. Laissant entrevoir la progression de l’armée d’Orochi depuis Cheng Du.

Ma Li Gan était toujours sur les remparts est de Cheng Du aux côtés de ses archers et de ses quelques soldats qui n’avaient pas rejoints les portes sud et nord. Depuis maintenant un certain temps maintenant, il fauchait, avec sa lame, l’ennemi qui essayait de les repousser sur le rempart est.
La porte sud, la porte nord, et la porte est étaient à présent ouvertes. Guan Xing était en train d’affronter les forces d’Orochi à l’est, alors que Zhang Shao retenait l’ennemi à la porte ouest. A l’est, doucement mais surement, les forces d’Orochi allaient être prises en tenaille par les forces du Wu et celles de Guan Xing. Ce n’était qu’une question de temps avant de voir les forces d’Orochi être submergées à l’est.

En revanche à l’ouest, c’est plus délicat. Zhang Shao est pour le moment enfermé dans la nasse contre les soldats d’Orochi. Mais alors qu’un désastre allait se produire, les forces Shu embusquées au sud de Cheng Du purent pénétrer dans le château et gagner la porte ouest afin de soutenir les forces de Zhang Shao. La plupart de ces soldats étaient d’ailleurs d’anciens hommes du fils du général Zhang Fei.

Combattre à nouveaux les uns pour les autres créa un élan d’espoir, de courage et de ténacité. Zhang Shao souhaitait plus que tout être le digne fils de Zhang Fei, et non pas un deuxième fils passant toujours derrière Zhang Bao. C’était lui et personne d’autre qui allait participer à la reconstruction du Shu. Dans son camp se tenait Guan Xing, l’éternel ami de Zhang Bao, qui entretenaient ensemble la même relation que leurs pères.

Zhang Shao était bien plus proche de Guan Suo. Mais aujourd’hui il se battait avec le symbole de l’amitié entre leurs pères. Cette idée lui redonna l’envie de se battre. Il chargea une fois de plus l’ennemi en poussant un hurlement qui fit trembler les serpents d’Orochi. On aurait pu croire que Zhang Fei en plus jeune venait d’arriver sur le champ de bataille.

Il fallait tenir, mais là les forces de l’ouest de Cheng Du se battaient d’égal à égal, et pourtant ce malgré une infériorité numérique cinglante. L’arrivée de Liu Shan et des cavaliers du Shu marquerait la victoire des forces coalisées. Comme la pierre de trop faisant effondrer un château.
Liu Shan, de son côté, avançait à vive allure aux côtés de ses hommes. Ils pouvaient voir très distinctement la forteresse à travers le branchage épais de la forêt. De la fumée s'élevait de certains endroits. Des fumées provenant des quelques bâtiments touchés par les projectiles des catapultes. Liu Shan s'inquiétait pour ses soldats aisni que pour la population innocente vivant à Cheng Du.

*C'est pour le bien du peuple, c'est mon devoir de reprendre Cheng Du pour leur propre sécurité et pour leur bien. La vie d'esclave offerte par Orochi doit être détruite afin de rebâtir une vie plus saine et juste. *

Quant à Ma Li Gan, ce dernier combattait toujours avec ardeur, menant ses hommes vers une victoire quasi acquise sur le front est du château de Cheng Du. L’arrivée de Liu Shan allait faire s’effondrer les dernières résistances ennemies. Il avait demandé à une partie de ses forces de tenir les portes Sud et Nord afin de pouvoir ouvrir ou fermer les portes à tout moment sans risque que les troupes d'Orochi les reprennent.

Cheng Du était sur le point de tomber, avec elle, les forces d'Orochi restantes dans la région.


------------------------

Carte de la bataille en tenant compte des faits nouveaux:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liu Shan
Empereur du Shu
avatar


MessageSujet: Re: Assaut sur Cheng Du   Lun 9 Mai - 12:54

Les troupes d’Orochi réussirent à éteindre le feu qui ravageait la deuxième garnison. Le bélier put alors fracasser rapidement la fragile porte. Elle n’avait pas été conçue pour résister, bien au contraire. C’était pour qu’ils entrent bien en confiance…

[Les forces d’Orochi reprennent leur progression]


Les forces du démon serpent pénétrèrent donc la troisième garnison/troisième enceinte. La structure était joliment construite en métal et polie afin de représenter des motifs et des formes. Les troupes d’Orochi furent surpris de ne pas affronter de pièges… Mais les archers du Shu suivaient toujours inlassablement la progression des serpents. Ils ne cessaient de décocher leurs flèches sur la marée reptilienne, sans pour autant la stopper convenablement.

Les pertes du côté d’Orochi étaient très grandes, le premier bataillon semblait avoir perdu ¾ de ses effectifs.
Ma Li Yuan arriva enfin au bout du petit chemin de montagne aux côtés de son détachement. Il attendit le signal pour lancer sa charge arrière la plus dévastatrice qu’il n’avait jamais faites.


« Bon plus qu’à attendre le signal des archers du Shu puis on déferle tel les eaux du fleuve jaune sur leur petites têtes ! »


Les cavaliers saluèrent le courage de leur capitaine sans pour autant être trop bruyant. Ils allaient quand même lancer une attaque surprise…
Le bélier d’Orochi arriva vers la porte malgré les tirs des archers Shu. Le bélier commença alors à faire ce pour quoi il avait été crée. Autour de lui, la mort avait pris la forme des flèches décochées par les archers. Les soldats d’Orochi étaient divisés concernant leur comportement. Nombreux étaient déjà démoralisé, se cachant derrière leurs boucliers sans pour autant éviter leur mort. Mais il subsister encore de courageux soldats d’Orochi qui appliquaient leur devoir en couvrant le bouclier.

Après de longues minutes, le bélier éventra finalement la porte de la troisième garnison. Les premiers soldats d’Orochi mené par leur chef s’engouffrèrent dans la brèche avant de s’arrêter brusquement… Devant eux se tenaient des douves encadrées par un encerclement de balistes à répétitions. De plus les servants Wu des catapultes avaient orienté les armes de siège vers la sortie de la troisième garnison.
Mais alors que les premiers rangs d’Orochi avaient stoppé leur progression, ils étaient poussés en avant par les troupes de derrière qui espéraient échapper aux archers Shu.

Les balistes furent activées, et c’est l’enfer qui tomba sur les malheureuses troupes d’Orochi.

Au nord, la même situation se reproduisait à une échelle plus petite.

Les troupes d’Orochi étaient littéralement fauchées mais leur commandant poussa ses soldats plus en avant en utilisant des coups de fouet pour les faire avancer. Les premiers rangs, toujours fauchés par les balistes et les catapultes, activèrent malencontreusement les pièges au sol qui explosèrent en soufflant les serpents.

C’est alors que les forces d’Orochi continuaient à avancer tant bien que mal, qu'une flèche sifflante fut tirée vers le ciel. C’était le signal pour Ma Li Yuan.

Lui et ses cavaliers sautèrent sur la paroi abrupte de la montagne. Ils descendaient maintenant le versant inaccessible à pied. Puis ils sautèrent afin d’arriver en bas pour entamer leur charge. Très vite ils franchirent les ruines de la première porte sud. Ma Li Yuan saisit alors son cor ayant la forme d’un dragon afin de donner le signal aux archers Shu. Les archers activèrent alors les pièges de la troisième garnison. Les murs étaient en faites, recouverts de balistes et arbalètes cachées dans les cloisons. Maintenant les serpents ressemblaient plus à des hérissons qu’à des reptiles tellement ils étaient recouverts de flèches et de carreaux.

Puis vint le messager de la mort, la faucheuse ayant pris l’apparence des cavaliers Wu de Ma Li Yuan qui frappèrent de plein fouet les forces arrières d’Orochi.


[Les forces d’Orochi sont tombées dans une embuscade, le moral est à zéro]


Le chaos avait gagné les forces d’Orochi. Les troupes du serpent étaient enfermés dans un piège à trois formes. Tout d’abord à l’ouest, les machines infernales du Shu et du Wu, au centre avec les archers Shu et les pièges, puis à l’est avec les cavaliers Wu.
Ma Li Yuan poussait les soldats arrière d’Orochi vers l’avant afin de les pousser vers les pièges et les balistes.
L’étau se resserrait dangereusement pour les forces d’Orochi.


--------------------------------

De l’autre côté du champ de bataille, Liu Shan et les cavaliers du Shu arrivèrent enfin à la porte nord de Cheng Du.

« Divisons-nous en deux groupes, une moitié avec moi pour soutenir les forces de Zhang Shao et l’autre moitié à l’est pour soutenir le Wu et Guan Xing. »

Les cavaliers Shu se lancèrent à l’assaut dans une grande clameur. Ils frappèrent les forces ennemies des deux côtés avec une telle fureur, que peu de temps après les troupes

d’Orochi stationnées à Cheng Du déposèrent les armes.

Liu Shan, Ma Li Gan, Guan Xing et Zhang Shao se rassemblèrent alors devant le palais Shu de Cheng Du. Ma Li Gan préconisa une sortie afin de frapper les forces ennemies présentes au camp Wu-Shu pour sauver les défenseurs qui se battaient encore vaillamment là bas. Il fut très vite soutenu par Guan Xing et Zhang Shao. Liu Shan envoya alors Ma Li Gan à la porte sud et ses deux amis à la porte nord.

[Cheng Du est capturé]


La victoire finale allait se jouer maintenant avec le sauvetage des défenseurs et le retour vers Cheng Du pour abattre les dernières forces d’Orochi.
Pendant ce temps Liu Shan avait la charge de restaurer les défenses du château et de soutenir moralement les défenseurs.
Alors qu’il marchait en compagnie de ses gardes, des gens sortirent de leurs maisons pour venir saluer Liu Shan, leur sauveur. Une dame vint embrasser les pieds du jeune prince Shu. Ce dernier était souriant de voir son peuple sain et sauf, il parlait amicalement avec les gens. Il illuminait la foule de sa gentillesse et de sa grande générosité. La bonté à l’état pur scintillait de nouveau à Cheng Du.

Vint alors une compagnie de soldats. Leur chef, un vieil homme, s’inclina poliment et salua Liu Shan.

« Nous sommes des habitants de Cheng Du fièrent d’être de nouveau à vos ordres majesté. Nous sommes en train de constituer une milice afin de vous aider dans vôtre tâche. »

« C’est très aimable à vous braves hommes. Il est déplorable de voir que nous sommes obligés d’accepter votre aide. Pour l’instant le Shu n’est encore que l’ombre de ce qu’il a été par le passé. Mais j’en fais le serment ici de le rendre aussi beau et puissant qu’autrefois. »


Ils échangèrent longtemps de façon si paisible, que l'on aurait pu oublier que cette zone était encore un champ de bataille.

-------------------------

De l’autre côté du champ de bataille, les forces d’Orochi sonnèrent la retraite. La poussée des forces du roi serpent vers l’arrière venait de mettre Ma Li Yuan dans une position délicate. Les archers Shu essayaient de les soulager quelque peu de la marée reptilienne mais ils étaient encore trop nombreux. Au moment où le détachement Wu de Ma Li Yuan allait céder, Ma Li Gan arriva avec ses hommes. Les ailes du dragon et les serres du dragon à nouveau réunis.
Quelques hommes de Ma Li Gan se déployèrent sur les hauteurs en utilisant leurs griffes pour grimper les murs en bois de la première enceinte.



« Et bien cousin, ça fait plaisir de te voir ! Le plan a bien mieux fonctionné que prévu, nous n’avons pas besoin de nous replier ! »


« Tiens donc, dis moi pourquoi alors sans moi tu te serais fait emporter par la marée reptilienne ? »

« Il ma manque juste des hommes c’est tout ! On est trop peu pour vraiment bien les retenir, mais avec les tiens c’est bon il y a plus de problèmes. Déploies quelques uns de tes hommes sur les hauteurs afin d’aider les archers Shu. »

« C’est déjà fait… »

« Comme d’habitude, faut que tu mettes ton nez partout ! Ici c’est ma victoire cousin ! Alors n’interviens pas si il te plaît ! Mon nom sera enfin connu !!! »


« Si tu veux… »

Au bout d’une heure, les forces d’Orochi furent massacrés jusqu’au dernier. Seules les forces au nord avaient pu s’échapper. Guan Xing et Zhang Shao étaient arrivés trop tard, la retraite avait déjà était sonnée, ils avaient fauchés seulement les retardataires.


[Bataille terminée avec une large victoire des forces Wu-Shu]


----------------

Carte tenant compte de l'évolution des faits antérieurs:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assaut sur Cheng Du   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assaut sur Cheng Du
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assaut sur Cheng Du
» Assaut planetaire
» Recherche assaut gobelin et zone d'eveil
» Guerrier Fantôme / Shadow Warrior (Assaut sur Ulthuan)
» [40k-capitaine escouade d'assaut-début de peinture]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Champs de batailles :: Les Campagnes-
Sauter vers: