Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les geôles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
An De
Stratège
avatar


MessageSujet: Les geôles   Mer 30 Sep - 22:53

Dans les sous-sol du château, se trouvait un endroit des plus lugubre, ou possédant un certain "charme"... C'est selon. A ce niveau là, même l'air volcanique de la surface serait considéré comme pur. Là où les émanations de souffre en devenait écœurante, la chaleur tout simplement étouffante. Oui, il faisait bon vivre dans les geôles du château de Koshi... Tracées en un seul et immense corridor, haut de plafond, ce couloir creusé dans l'onyx se nimbait d'un bleu tamisé, fruit de la lumière surnaturelle des torches violacées accrochées entre les cellules. Ces cellules, larges espaces, vierges de tout confort superflus, à savoir, une couchette, des commodités plutôt archaïques, même pour l'époque, et rien d'autre. Tout ceci apparaissait comme taillée à même le minéral sombre, leur donnant un aspect véritablement singulier. Aucun bruit ne troublait le silence de ce lieu, aucun garde, aucun signe de vie à l'extérieur de ces barreaux, seul le son fluide de ces flammes peu communes berçait les quelques oreilles attentives des occupants, étrangement muets. Et pour cause ! Il n'y avait qu'un seul prisonnier dans cette aile, un officier du Wu portant le nom de Zhou Yu, locataire privilégié de l'un de ces palaces...

Dans sa cellule, loin de la seule voies d'accès de ce sous-sol, Zhou Yu restait impassible. Assit en tailleur, appuyé contre le mur du fond de sa prison, ses mains jointes reposaient entre ses genoux. Les yeux clos, le jeune homme transpirait la sérénité, son sang-froid en était presque palpable et ce malgré ses effets, marqués par la bataille l'ayant amené ici. Dans son esprit, il restait encore bon nombre de flous. Comment était-il arrivé ici ? Pourquoi était-il toujours en vie ? Où se trouvaient les autres ? Avaient-ils réussi à s'échapper ou étaient-ils prisonnier comme lui ? Pire, étaient-ils mort ? La notion du temps lui était aussi étrangère, sans aucun astre pour se repérer. L'épisode de la défense de Jiang Dong défilais en boucle dans sa tête depuis ce qui lui semblait des heures, comme s'il pourrait comprendre, saisir un élément décisif à un moment précis.

Dans sa réflexion, un élément le perturba, extérieur... Dès lors plus attentif au moindre petit bruit, l'officier discerna comme le son de pas feutrés, suivit d'un cliquetis mêlant le creux du bois et le tintant du métal.

* Quelle étrange armure pouvait produire un tel bruitage ? Était-ce un garde ? *

Les paupières toujours fermées, Zhou Yu sentit cette présence lui faire de l'ombre derrière les solides barreaux d'acier de sa cellule. Cela ne devait être qu'une simple ronde. Pourtant, la présence ne bougeait pas d'un pouce et curieusement, le jeune homme sentait un regard posé sur lui. Intrigué, le gentilhomme se décida à ouvrir les yeux afin d'identifier l'étrange individu lui faisant face...
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Les geôles   Jeu 1 Oct - 13:48

*Diable! Où suis-je tombé? J'ai dû me tromper de château, il n'y a pas une trace de richesse dans ces ruines!*

Yoshimitsu, le guerrier au masque de bois, se trouvait à l'intérieur du château de Koshi...le problème étant qu'il devait aller au château du Wei.

*Si j'avais su je n'aurais pas écouter ce type bizarre...un démon qui m'indique le chemin, quelle idée j'ai eu de lui faire confiance!*

À force de tourner dans cet énorme château, Yoshimitsu s'était apparemment retrouvé dans les prisons. S'il était perdu, cela ne l'empêchait pas d'"admirer" le triste décors dans lequel il se trouvait. Il savait bien que les hors-la-loi et autre prisonniers de guerre étaient bien punis...mais à ce point là! De simples pierres comme lit, pas une once de soleil, sans compter la crasse et la pourriture qui avaient envahis ce lieu. Quant à l'odeur mortuaire, elle ne faisait qu'accentuer les horreurs qui avaient pu se passer en ce lieu. Yoshimitsu arriva devant une geôle avec un squelette qui avait, dans un dernier souffle, tenté de sortir de sa triste tombe: couché sur le sol, le bras droit à l'extérieur de la cellule, ce squelette faisait pitié à Yoshimitsu. Il s'assit devant la prison les jambes croisées puis sortit son épée, qu'il prit des deux mains. Il la positionna face à son visage et la secoua de haut en bas.

"Puisse ton âme reposer en paix, je te respecte mon ami..."

Son épée fût alors entouré d'une aura verdâtre, comme si une force supérieure accordait une bénédiction à Yoshimitsu.

"...Namu!"


Ceci dit, Yoshimitsu n'allait pas pour autant arriver ses actes certes peu règlementaires, mais bienfaiteurs!

*Bon je dois partir d'ici, ce nid à démon commence à me répugner!*

Yoshimitsu pouvait distinguer une lumière au loin: concluant que c'était probablement la sortie, il s'y dirigea. Il continuait de regarder l'intérieur des prisons, et à chaque fois qu'il passait devant un squelette (c'est-à-dire à chaque nouvelle cellule) on pouvait l'entendre dire:

"Namu!!!!"

Au bout d'une vingtaine de "Namu" , Yoshimitsu s'arrêta brusquement. Plus aucun bruit de pas, le son du bois qui claquait sur le sol se tût lui aussi. Il s'était arrêté devant une cellule bien précise.

"Il y a donc quelqu'un de vivant en ces lieux hormis les rats et les insectes..."

Yoshimitsu avait senti une présence dans cette cellule. Son effrayant regard rougeâtre se posa sur un prisonnier qui, de ce fait, ne devait voir que deux petits points rouges, seule lumière au cœur des ténèbres.

"...c'est...bien!"


Il prit alors une posture étrange: ses jambes étaient droites et tendues, son épée était tenue à deux mains, les bras collés au niveau du ventre. L'aura verte revint de nouveau imprégné l'épée de Yoshimitsu, et en la secouant de haut en bas, il disparût...pour mieux réapparaître de l'autre côté de la cellule, en compagnie du prisonnier!

"Voilà pourquoi je ne suis jamais resté très longtemps en prison. Seulement, tout le monde n'a pas la pseudo chance de maîtriser cette dangereuse force...grand bien t'en fasse d'ailleurs mon ami, cela détruirait ta vie à petit feu!"

Il colla alors la pointe de son épée vers le cou du prisonnier:

"Je pars toujours du principe que les hors-la-loi sont mes amis, pourtant j'en tuerai bien certains. C'est pourquoi je mets toujours un hors-la-loi inconnu à l'épreuve avec quelques questions: qu'as-tu fait pour te retrouver ici? Et surtout, as-tu de bons arguments pour que je t'aide à sortir? Des informations? De l'or?"

L'inconnu ne répondait pas.

"Et inutile d'essayer de me mentir...on n'apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces...tu sais à quoi t'en tenir si tu t'amuses à t'inventer une vie."
Revenir en haut Aller en bas
 
Les geôles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires d’Orochi :: Château de Koshi-
Sauter vers: