Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Palais de Jian Ye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Le Palais de Jian Ye   Lun 28 Sep - 20:08

Jian Ye étant sous le contrôle des forces de Xian, l'ancien palais Wu changea lui aussi de dirigeant. Shi Ren, frère du Roi de Xian est devenu le "Gouverneur" de la région qui appartenait autre fois à son pire ennemi. Il avait décidé de rebâtir les habitations et tout le reste avant toute chose, le Démon de Wu Zhang plaçait le bien être du peuple en première position et son frère appliquait cette règle à son nouveau territoire.
Malgré toutes les réparations qu'il y avait à faire, les civils revivaient, ils avaient presque tous retrouvés le sourire et espéraient tous ne pas retomber sous le contrôle d'Orochi.


°°°
Villageois:
"Quel bonheur de ne plus à avoir la peur au ventre quand on sort de chez soit."

Jeune Villageois: "Pour sûr, avoir des hommes tels les Dragons de Wu Zhang dans les parages, en sachant que se sont l'élite de la Chine, sa rassure énormément."

Villageois: "C'est clair, mais ce Shi Ren, malgré qu'il soit de notre côté... Il fait assez peur, il émane de lui une froideur extrême à geler un volcan."

Villageoise: "Moi je trouve que ça le rend charmant à souhait. Il est si craquant, bien que j'aimerai le voir plus bavard."

Jeune Villageois: "Rêve pas trop, être avec lui c'est comme être avec un glaçon. Il ne décroche pas un mot à part pour donner ses directives, sans parler du fait qu'il n'aime aucune compagnie à part la sienne. Mais une chose est sûr, je rêverai être sous ses ordres, combattre parmi les Dragons, ne connaître n'y peur ni..."

"Baka!! Aucun homme est dispensé de peur. Si tu ne ressens pas la terreur tu ne vaux pas mieux qu'un légume."

Les trois villageois: "Seigneur Shi Ren" suivit d'une courbette.

"Les Dragons de Wu Zhang ne veulent pas mourir. Ils sont effrayés à l'idée de ne plus pouvoir se battre pour cette cause qu'ils soutiennent temps. C'est cette peur de la mort qui les a élevé au rang de "L'élite de la Chine". Elle les rend forts comme un démon, déterminer comme une lionne protégeant sa progéniture."

Jeune Villageois:
"Maitre..."

"Si tu veux un jour devenir l'un des notre, sois terrifier de ne plus pouvoir défendre tes ambitions. Quand nous avons attaqué l'armée d'Orochi en plein coeur de leur rang, quand nous étions 3000 contre le plus gros des troupes de Da Ji... Nous avons, moi y compris, tous eu peur pour nos vies, c'est pour cela que nous sommes encore là aujourd'hui. Utilise la peur comme une épée et un bouclier. Oublier ses peurs entraine la mort.
Penses-y gamin. Les morts n'ont pas d'avenir."

°°°


C'est alors que le frère du Démon s'en alla en ajoutant:
"Et la prochaine fois évite de traiter quelqu'un de glaçon quand il est derrière toi."
Les trois villageois le regardaient partir sans savoir quoi dire. Le jeune homme venait de recevoir une leçon de vie par Shi Ren lui même. Il décida que dorénavant il défendrait ses idées et deviendrait un Dragon quitte à... Avoir peur pour sa vie.

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais de Jian Ye   Sam 31 Oct - 18:28

Accoudé sur le rebord d’un des balcons du palais, Shi Ren fixait l’horizon. Depuis sa résurrection il ne cessait de regarder au loin sans que personnes ne sachent pourquoi. D’ailleurs, lui non plus ne le savait pas, il le faisait presque automatiquement sans réellement s’en rendre compte.
La lune brillait aux éclats, elle éclairait la partie visible du visage du Maitre des Dragons ainsi que tout le balcon sur lequel celui-ci se trouvait. C’est alors qu’une ombre masqua plusieurs secondes la reine de la nuit. L’instant d’après Luo Feng se trouvait derrière le frère du Roi.


« C’est une belle nuit n’est-ce pas mon ami.

-Il faut l’admettre oui. Espérons que ces étoiles soient de notre côté.

-Elles l’ont toujours été, je ne vois pas pourquoi se serait différent aujourd’hui. Les Cieux nous ont toujours guidés vers la victoire. Le jour où cela changera, c’est que ce monde sera libre.

-Ton enthousiasme est légendaire mon cher Feng. Sais tu qu’il n’y a pas que du positif dans la vie ?

-On ne doit pas parler de la même vie ah ah ah. Quand la vie ne te sourit pas il suffit de la forcer à le faire. Même si c’est une méthode brutal, ça lui apprend la politesse ah ah.

-Un jour tu verras, j’arriverai à te faire avoir des idées pessimistes.

-Je ne sais pas si dans ton monde c’est possible mais ici c’est voué à l’échec. »


Les deux compères passèrent un moment à discuter de tout et de rien, le balcon était toujours couvé par la lune et Feng se mit à regarder lui aussi l’horizon, histoire de comprendre ce que Ren lui trouvait de si spécial.
Vint enfin le moment de parler boulot et il fut surprenant de voir que la conversation eue été lancée par le Ninja. Il était clair que le Bras Droit du Roi de Xian ne venait pas juste pour parler étoile et bouffe occidentale.


« Lian a prit le contrôle de Jian Wei. Vingt mille hommes ont pris position là bas. Nous n’avons plus qu’à attendre le retour de Shi Pi. Pour ce qui est de Wu Zhang, aucuns soucis à ce faire. Le reste de l’armée s’y trouve, c'est-à-dire cinquante mille soldats. Il faudrait être fou pour y lancer un assaut même si aucun dirigeant ne s’y trouve. Je pense tout de même que Pi m’enverra contrôler la capitale en attendant son retour ou celui de ton petit frère.

-Très bien. Le Shu tombera donc bientôt. Ils auraient dû t’écouter lorsque tu leur as tendu la main. Seul les fous et les suicidaires décident de combattre seul. Liu Bei a prit la plus mauvaise décision de sa vie, qui sera sans doute sa dernière. Sinon… quels sont mes consignes ?

-Et bein. Toujours aussi perspicace, on ne peut rien te cacher.
Dit il avec le sourire. Le Roi veut que tu ailles à Xia Pi, d’étrange chose se prépare. Une armée y a été repérée ainsi que quatre vagabonds qui sembleraient correspondre, d’après les détails donnés par nos espions, au deux Qiao. Elles sont accompagnées d’une femme aux cheveux verts et d’un homme capuchonné. Enfin celui-ci s’est fait battre par Green Girl. Il prit alors sa tête dans la main et ajouta : Ce monde est bizarre, même ceux qu’on pense être alliés se foutent sur la gueule.

-Et moi dans cette histoire je dois faire quoi ? Jouer les enquêteurs ? Les tuer ?

-Euh je dirai plutôt que tu dois allez voir ce qui se trame là bas. Comme je te l’ai dit des trucs chelou se passent. Comme par exemple la disparition inexpliquée de Cao Pi et son chienchien de Li Dian, sans parler de Zhen Xi et Zhang He qui mettent un certain temps à revenir de Koshi. Mon équipe d’espions les a vu y aller mais aucun retour depuis. Il va falloir être sur nos gardes. Surtout qu’il tienne entre leur main la belle sœur par serment de notre Roi.

-Ceci n’est pas bien grave, qu’il la garde, je n’ai jamais aimé cette femme trop « tu m’as vu ». Pour ce qui est du reste, ne t’inquiètes pas, j’ouvrirai l’œil. Il sourit suite à cette phrase ironique. Ils doivent sûrement comploter un vieux stratagème voué à l’échec. J’irai à Xia Pi. J’emmènerai les Dragons avec moi au cas où.

-Ça marche, n’oublies pas de me faire part des événements que je puisse en parler au Shi Pi. Sur ce mon ami, j’y vais. J’ai encore quelques missions à faire par ci par là. A tchao bonsoir. »


Dans un nuage de fumé le ninja disparut comme il savait si bien le faire laissant Shi Ren seul à nouveau. Ce dernier regarda une dernière fois les Cieux faisant apparaître un léger sourire sur son visage glacial.
Le Maitre des Dragons se dirigea alors vers l’auberge principale de la cité, là où tous les soirs l’élite Chinoise se trouvait. En rentrant dans le bâtiment un silence s’installa, il fut très vite coupé par le frère du Démon de Wu Zhang.


« On part en excursion mes frères !! »

Cette phrase fut ponctuée d’un « YEAHHHH » général et tout les Dragons se levèrent en un éclair de leur chaise laissant l’auberge… vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais de Jian Ye   Ven 9 Déc - 2:56

Du haut de son balcon, l'imperturbable Ren fixait l'horizon, gardant, comme toujours, ces pensés pour lui seul. Une nuit glaciale c'était installé, rare furent les fois où une âme courageuse risquait un pied dehors, seul quelques soldats effectuant leur ronde ou gardant leur poste résistaient au coup de fouet du vent gelé. Pour ce réchauffer, tradition de Xian, les gardes s'enquillaient des tonneaux de vin chaud si bien qu'on ne pouvait savoir si les rougeurs qu'ils possédaient au visage était dû à la boisson ou à la température plus que négative qui régnait. Shi Ren, lui, se contentait de son long manteau en fourrure de tigre et restait figé sur son perchoir nocturne.

" Espérons juste qu'ils ne prennent pas Pi pour un ennemi quand il arrivera. Il fait trop froid pour ramasser des corps. "

Il ne put se retenir de frissonner rien qu'en pensant à cette possibilité mais elle restait peu probable, le Roi de Xian ne découperait pas ses hommes, enfin pas par ce temps, il déteste la neige a part quand, une fois bourré, l'envie lui prend d'uriner partout pour la faire fondre. Classe pour le chef d'un royaume et de la résistance chinoise.
En parlant de résistance, personne n'avait entendu parler de Xian depuis un moment. Aucune action de leur part n'avait été remarquée et pourtant!! Alors que tout le monde pense que Shi Pi se terre au chaud dans son palais, ce dernier allait bientôt débarquer à Jian Ye laissant Shi Lian à Wu Zhang.
C'est ici qu'aurait lieu la réunion avec Lu Bu et les autres officiers de Xian. Pourquoi ici? Si loin de la capitale? Nul ne le savait, Pi agissait dans l'ombre, en constant déplacement, personne n'était capable de le localiser précisément.


" Des torches. Le voilà. Je vais aller à sa rencontre avant qu'il ne s'arrête pour picoler avec les gardes. "

Disparaissant dans l'obscurité, Shi Ren sortit du palais quelques minutes plus tard marchant d'un pas déjà lasser de fouler la neige.
A quelques kilomètres de là, son aîné, toujours sur le dos de sa femelle ours, rageait contre le temps.


" Putain! Si je chopais le con qu'a inventé l'hiver, je lui ferai bouffer toute cette foutue merde blanche d'ici à Wu Zhang!! J'ai les grelots qui commence à devenir des glaçons, à cette allure j'vais finir en sorbet d'saké! Passes moi la gourde d'eau de vie toi!"

Il retira celle-ci des mains d'un soldat et la siffla d'une traite, ils avaient vidé une centaine de litre d'alcool pendant le trajet leur avait permis d'arriver à Jian Ye totalement réchauffés mais surtout extraordinairement saouls. Leur débarquement fut d'ailleurs le moment le plus dynamique de la journée, des civils osèrent même pointer le bout de leur nez par leur fenêtre en entendant la joyeuse compagnie arriver.

" Qui c'est qui a le Whisky?

- Pas moi mec!

- J'crois que c'est ceux en queue de peloton.

- Dis leur d'aller s'faire mettre! "


Aussitôt dit, aussitôt fait. Les guerriers ivrognes remontaient la rue principale en fanfaronnant et débitant un lot incalculable de connerie. C'est une fois sur la Grand Place qu'ils s'arrêtèrent enfin, de marcher pas de gueuler. Shi Pi se laissa tomber de sa monture, s'écrasant comme une loque dans la poudreuse, insensible au contacte de cette dernière et de son corps. Il leva péniblement la tête vers une main, Shi Ren était là devant lui.

" J'arrive trop tard...

- Ouep! T'aurais du venir à notre rencontre dix jours avant frangin ah'ah'ah'ah'ah.

- Heureusement que l'ennemi ne sait pas comment vous voyagez, les embuscades n'arrêteraient pas une seconde.

- Qui prendrait une bande de poivrot pour une armée.

- Quelqu'un qui remarquerait vos armes...

- Tu chipotes, tu chipotes. "


Le roi attrapa la main de son frère et se laissa relevé, un pas sur la droite, trois sur la gauche, un en arrière et il se stabilisa enfin. Les vingts bonhommes réalisaient un exploit, Ren se demandait comment ils pouvaient encore tous tenir debout dans cet état et encore plus comment ils avaient put marcher jusqu'ici.
Pi s'appuya sur l'épaule de son frangin et lui fit son plus beau sourire.


" Allez détends toi, c'est pas sur le champ de bataille que tu pourras l'faire! Bon les gars vous pouvez partir à l'auberge, vous avez bien bossés. Ren, tu m'aides à trouver le chemin du palais et on verra la suite après, ne visons pas trop haut ah'ah'ah'ah "

Toute la troupe éclata de rire, Shi Ren aussi étonnement, puis se dispersa comme des ouvriers après une journée de travail.
Les deux frères quand à eux se dirigèrent vers le palais, l'un traînant l'autre. Une fois au chaud, le démon des plaines s'endormit comme une souche sur un divan positionné face au flamme de la cheminé, son cadet le regardait songeur et pour aussi surprenant que cela puisse être, il le couvait du regard, un mélange d'amour, d'amusement et de profond respect brillait dans ses yeux. Cela lui rappelait l'époque où, âgé d'une quinzaine d'année, après la mort de leur père, Pi rentrait tout les soirs ivre mort et s'endormait sur le sol du salon. Ren se réveillait toujours pour aller poser un coussin sous la tête de son grand frère et le couvrir.


" Dors paisiblement mon frère, je suis à tes côtés... Ah... Si seulement je pouvais te soulager de tout ce qui pèse sur toi. Tu fais tellement pour nous, pour tout le monde... Penseras tu à toi un jour? "

Il borda Shi Pi et déposa un baiser sur son front pour ensuite se diriger vers sa chambre. Le gouverneur de Jian Ye se retourna une dernière fois, regardant une dernière fois cet homme, sa raison de vivre.

" Je ne sais pas ce que tu as en tête mais... je te suivrai n'importe où. Bonne nuit mon frère. "

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Palais de Jian Ye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Palais de Jian Ye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rêve accompli : Le Palais Des Lacs
» [Résolu] X2 Palais du Grand Magicien
» Le palais aquatique
» Récupération du Palais Shu
» La Reprise de Jian Ye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Jian Ye-
Sauter vers: