Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 21 Oct - 12:20

Etrangement, Cao Pi s'était évanouit d'un coups, sans raison, enfin sans raison pour lu bu et les autres, car en voyant Cao Pi, ils n'auraient pas deviné qu'il allait faire un malaise . Il semblait avoir énormement mal à la tête, que lui arrivait-il ? On en savait rien pour le moment . Mais heureusement pour lui, ils arrivèrent assez vite au château de Lu Bu . Zhang Bu et Lu Liao portèrent Cao Pi ensemble, afin de le ramener dans une chambre, tandis que Lu Bu marchait dans les couloirs du château . Pour ayane, elle avait disparut pour le môment .

Voyant qu'il s'était endormit, lu liao et zhang bu sortirent de la chambre, afin de rejoindre Lu Bu .Laissant Cao Pi , seul dans sa chambre .

Lu Liao et zhang bu eurent une petite discution pendant qu'il marchait dans les couloirs pour rejoindre Lu Bu . Lu Liao prit la parole en se grattant les cheveux..


"Je trouve ça étrange de voir Cao Pi comme ça, d'un coups il a eut térriblement mal à la tête..sans qu'on ne sache pourquoi . Je me demande vraiment ce qui se passe dans sa tête en ce moment."

Zhang Bu, l'air calme , posa son regad vers lu liao en affichant un petit sourire sur ses lèvres..

"Cao Pi Possède lui aussi un Vécu, des sentiments, un passé, des choses qui lui sont arrivées..On ne peut pas comprendre ce qu'il a, seul lui ,le sait..mais cela ne m'a pas l'air grave . Cao Pi s'en remettra vite, c'est un battant."

Les deux dragons , ne trouvant pas Lu Bu, se dirigèrent vers la salle à manger, afin de se ravitailler un peu . Quant à Lu Bu, il s'arrêta en plein milieu du couloir, regardant par la fenêtre , son armée, des paysans travailler , des soldats qui construisaient, bref il observait son empire qui devenait de plus en plus puissant . Il attendait tranquillement que Cao Pi se réveille.

D'ailleurs, alors que celui-ci dormait, une mystérieuse personne ouvrit la porte de sa chambre, en s'approchant de lui, cette personne posa sa main sur la joue de Cao Pi, afin de le réveiller doucement et non pas brusquement , en attendant que celui-ci ouvre les yeux, la première chose que cao pi verra lorsqu'il ouvrira ses yeux, c'était ça :




C'était Ayane qui était juste à coté de Cao Pi, elle enleva sa main de sa joue, voyant qu'il commençait à se réveiller, elle ne perdit pas de temps, Ayane n'aimait pas discuter, et elle s'interessait à peu de choses que ce soit des choses humaines ou des objets . Elle écarta finement ses lèvres douce pour laisser sortir une phrase d'un ton froid, mais calme, comme toujours .

"Tenez, avalez ceci, et ça ira beaucoup mieux . C'est un élixir spécialement fait par mes soins, vous êtes une des rares personnes à pouvoir le gouter . Faîtes en bon usage, sur ce, je dois disparaître, dès que vous , vous sentez prêt , rejoignez nous afin de commencer la réunion. Celle-ci se passe dans la salle qui se trouve à gauche de la salle à manger. "

Elle fit quelques mouvements avec ses mains, puis disparut de la salle..

Lu Bu avait finalement décidé que lu liao et zhang bu allaient participer à la réunion, c'était important pour eux, de plus, lu bu leurs faisait extrêmement confiance, Lu Liao et zhang bu étaient très intélligents , ils méritaient d'entendre la conversation. Les 4 guérriers de Xia Pi se dirigèrent vers une salle vide , il n'y avait que des chaises et une table, Lu Bu resta debout, tandis que lu liao , ayane et zhang bu étaient assis .

Lu Bu marchait autour de la table en croisant les bras, il allait commencer à parler avant que Cao Pi arrive..

"Bien, ce que nous dirons dans cette salle, restera entre nous..Seul les 3 guérriers de xia pi doivent être au courant de ce qui va se passer . Exepté une personne, Shi Pi et moi avons juré sur notre honneur de ne rien nous cacher, je le mettrai donc au courant dès que je le verrai . Mais exepté Shi Pi, personne ne doit être au courant . Si j'apprends que ces informations circulent, je vous couperai la langue, est-ce clair ?"

Lu liao hocha la tête en jouant avec sa langue -_- . Ayane et zhang bu approuvèrent d'un simple signe respectueux .

Lu Liao se leva de la chaise , en faisant une drole de tête..Il regarda Lu Bu d'un air bizarre .



"Hey je pense qu'il serait temps de se réunir pour faire le bilan, quand je dis , se réunir, je parle de vous Master Lu Bu, du seigneur Shi Pi et de l'autre chef , le singe là...j'sais plus son nom..Bref un macaque quoi . (Désolé hidey xD )"

"Hideyoshi toyotomi..Lu liao.."

"Oui voila, c'est de lui que je parle, le royaume d'orochi grandit lentement, il serait temps de nous répartir les taches et ne pas combattre chacuns de notre coté.."

"Dis donc..c'est que tu commences à devenir intélligent mon ami.."

Ayane, elle resta en retrait, ne disant aucun mots, Lu Bu tourna son visage vers Lu Liao, en effet , c'était une excellente idée..Lu Bu s'approcha un peu des trois guérriers , puis prit la parole.

"Hum c'est juste . A vrai dire, j'y pensais déjà, une réunion entre les trois chefs de la résistance devrait avoir lieu, il faudra attendre que Shi Pi soit revenut , et qu'Hideyoshi accèpte de nous recevoir . Mais pour le moment, nous n'avons pas de soucis à se faire.."

Lu Bu resta debout, attendant que Cao Pi les rejoignent..Le silence s'installa dans la salle, personne ne parlait, il attendait tous le retour de Cao Pi ..

Ce fut au bout d'un certains temps que Cao pi arriva dans la salle..Zhang Bu lui fit signe de s'assoir, une fois fait, Lu Bu ferma la porte de la salle, en se tenant toujours debout, regardant Cao Pi de haut..


"Bien, nous allons pouvoir commencer..Déjà , saches que ce que je dirais dans cette salle, ne doit pas sortir de celle-ci par ta bouche..sinon je t'élimines ."

Lu Bu s'approcha de Cao Pi , il fit signe à Ayane de se lever et de s'approcher d'eux . Une fois fait , Lu Bu prit la parole en regardant Cao Pi dans les yeux .

"Bien, nous allons maintenant parler de ce service que tu me dois . En te laissant la vie sauve, en te laissant nous suivre pour t'entrainer, tu m'avais promis sur ton honneur que tu accomplirais ce service et ce qu'importe ce qu'il en est "

"Voici ce que je te demande, je vais te laisser repartir , tu pourras rejoindre Orochi, je t'en empecherai plus, cependant, en le rejoignant, tu deviendras mon fidèle espion ,tu devras tout me dire , ces officiers, son armée, ces plans , ces attaques, ce qui crains, son point faible, tout, tu devras chaque fois passer par Ayane pour me donner les informations nécessaires, en conclusion tu devras t'infiltrer et gagner la confiance d'Orochi, pour ensuite tout me dévoiler..Ca risque d'être très dur pour toi, mais tu en es obligé ."


Il sortit un objet étrange, c'était une dague en or, celle qu'il avait ramassé par terre, Il regarda Cao Pi dans les yeux .

"Tu récupéras cela quand je l'aurais décidé..si tu le mérites ."

Je te laisse donc réfléchir au sujet de ce que je viens de te dire..mais..

Lu Bu tourna le dos à cao pi, continuant à parler. Il parlait calmement et froidement..

"Qu'est-ce qui s'est passé tout à l'heure ? Tu as eut une sorte de crise..apparement, tu caches encore beaucoups de choses..je suis sûr que tu peux m'en dire plus à ce sujet.."

"C'est vrai que c'était choquant..tu étais bien bizarre tout à l'heure.."

Tous, attendirent une réponse du jeune seigneur..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 21 Oct - 19:49

Cao Pi était maintenant face aux trois grands guerriers de Xia Pi pour cette réunion « secrète ». Trois ? Non, même quatre personnes, Ayane ainsi que Lu Liao et Zhang Bu étaient présents. Apparemment, Lu Bu avait jugé bon de mettre au courant ses hommes de ce qui allait se dire dans cette pièce. Après tout, ce ne serait pas forcément mauvais car au vu du sujet, qu’ils sachent ce qu’il va en ressortir pourra être utile à Cao Pi pour le futur... Toutefois, comment le jeune homme était-il arrivé à bon port ? Pour le moment, il n’y a eu aucune précision à ce sujet et pourtant, cela mériterait d’être éclairci. Donc retournons quelques heures plus tôt dans les couloirs du château...

[2 heures plus tôt – Chambre de Cao Pi]

Tandis qu’il s’était enfin endormi paisiblement, la première depuis qu’il était arrivé dans ce château puisque chaque fois il avait été dérangé, à nouveau, quelqu’un le réveilla. Ayane. Comme à son habitude, leur rencontre fut courte mais pas insignifiante, au contraire, elle lui donna un médicament bien efficace qui dissipa ses maux en un rien de temps. Comment savait-elle ? Encore et toujours un des mystères de ces fameux assassins... Non pas que cela ennuyait Cao Pi d’avoir été guéri, mais plutôt de l’avoir été sans explications car aussitôt réveillé, Ayane disparut sans laisser de trace en lui donnant une dernière instruction :

Aller au plus vite à la salle de réunion pour discuter avec Lu Bu de « ce qu’il savait »

Était-elle venue de son plein gré ou bien avait-elle suivi un ordre... En tout cas, Lu Bu l’attendait et Cao Pi devait se bouger et tout de suite. Il en avait quelque peu marre, quand on l’avait prévenu qu’il ne serait pas ménagé, il pensait que cela ne serait que durant les entraînements, pas aussi sur ses heures de sommeil surtout lorsqu’il n’est pas dans son état normal... L’idée de partir et de ne plus avoir affaire avec eux venait d’effleurer son esprit mais il avait besoin d’eux pour mener à bien son plan et il avait donné sa parole aussi qu’il lui viendrait en aide à son tour, quand Lu Bu le voudrait. Sans compter qu’il ne faudrait même pas cinq minutes au guerrier, monté sur Eclair de Feu pour le rattraper ou même envoyer Ayane à sa poursuite... Non, il n’avait maintenant guère le choix que d’aller lui faire face et enfin savoir ce que Lu Bu pouvait aussi tramer de son côté.

« Bon, quand faut y aller, faut y aller ! »

Un court silence suivit ces quelques mots d’auto-encouragement...

(...)

« Mais c’est où ? Elle est bien gentille mais moi, je n’ai jamais mis les pieds quelque part de mon plein gré, on m’y a toujours transporté ! De dehors, le château n’a pas autrement l’air d’être minuscule en plus... Tant pis, je n’ai pas intérêt à trop le faire attendre et si par hasard, il dit quelque chose, je n’y peux rien ! Voilà... Bon allons-y... »

Puis il vit que son arme avait été posée sur la table de la chambre... Il stoppa net son avancée et mit sa main gauche sur ses yeux comme pour réfléchir...

« Hmmmm je pense que cela pourrait être utile, on sait jamais. On est jamais trop prudent... »

Et il alla la prendre pour la ranger à sa place, dans le fourreau accroché à la ceinture du jeune homme.

La porte ouverte, la vision d’horreur qui attendait le jeune homme ne faisait que commencer et là, il pouvait confirmer qu’il n’arriverait JAMAIS à temps à la salle de réunion. Des couloirs à perte de vue qui semblaient donner à leur tour sur d’autres couloirs et ainsi de suite comme dans un vrai labyrinthe. Sauf qu’ici, il ne devrait pas y avoir de pièges mortels ou encore d’ennemis attendant au coin pour une attaque par surprise... Non pire, Lu Bu l’attendait... Il essayait alors de se remémorer le peu qu’il avait pu traverser en espérant peut-être reconnaître des endroits et prit la direction du nord.

« C’est toujours au nord ! Normalement, les salles de réunion sont à l’opposé de l’entrée !!! ... En toute logique... »

C’est ainsi qu’il se lança à la découverte de ce château à l’architecture magnifique. Il faut dire aussi que Cao Pi s’intéressait vraiment de près à tout ce qui touchait aux arts et il ne pouvait s’empêcher de contempler les fresques et autres détails incorporés dans la pierre au point d’en oublier de regarder devant lui... et il bouscula quelqu’un...

BAM ! PLAF!!!

C’était une jeune servante qui portait du linge propre qui venait de sécher. Avec son panier elle n’avait pas vu arriver Cao Pi et avait déjà bien du mal à se déplacer donc... En tombant, le linge s’éparpilla partout à son grand désespoir tandis que Cao Pi, lui n’avait même pas chancelé. Il faut dire que c’était encore une jeune fille...

« Noon ! Pas mon linge tout beau tout juste repassé !!! Quel malheur... Vite vite !!!! »

Prise de panique, elle se dépêcha de ramasser son linge. Cao Pi, un peu déboussolé, prit la parole.

« Euh... excusez-moi ! Je suis confus... »

« Oh non ! Surtout pas !!!! »

Il se baissa alors pour l’aider mais elle reprit vite des mains le linge qu’il prit alors. Il voulu s’expliquer mais l’intervention d’une troisième personne l’interrompit... Une voix grave et pas très agréable à entendre, sans regarder, Cao Pi put deviner qu’il s’agissait là d’une femme d’un certain âge, très certainement une supérieure de la jeune femme. Il leva la tête et effectivement, c’était une vieille femme aigrie qui n’inspirait vraiment pas qu’on s’attarde. Toutefois, lorsque cette dernière parlera, Cao Pi ne pourra rester de marbre et faire comme si de rien n’était...

« Espèce de bonne à rien !!!! Regarde ton linge !!??? Il est bon pour être relavé !!! Tu ne sais donc même pas finir un travail sans faire quelque chose de travers ???? Cette jeunesse je vous jure ! »

Puis elle remit ses lunettes et fut estomaquée au point de reculer de voir le jeune Seigneur en train de l’aider et le fit grandement savoir... Ah ça oui...

« Et en plus ! Tu oses faire travailler l’invité de marque de notre seigneur ?!? Non mais je rêve!!!!! Pour la peine, dès que tu auras finis ici, tu reviendras me voir et tu auras droit à une punition !!! »

* C’en est trop là... *

« Ma dame, je vous prierai de bien vouloir excusez cette jeune servante car ce qui lui arrive est entièrement ma faute, je l'ai bousculée et le ligne est tombé. Je me suis baissé pour l'aider de mon gré donc si il faut blâmer quelqu’un, c’est bien moi. Je vous prierai donc de bien vouloir la pardonner et revoir votre jugement... »

Tout en parlant, il lança à la vieille femme, un de ces regards auquel aucune femme ne pouvait résister, il se la jouait pour mieux la séduire et qu’elle change de ton. Surtout que, ce n’était pas sa faute mais elle était sûrement tellement bornée que personne pas même Lu Bu aurait pu la convaincre donc il tenta le tout pour le tout et apparemment, à voir le changement de couleur des joues, il avait réussi...

« Mais cela change tout alors... Vous savez, ce n’est vraiment pas mon genre d’être aussi méchante et dure avec mes jeunes filles mais il faut bien être comme cela si on veut être sûre que le travail soit bien fait *petits rires*

Rires auxquels Cao Pi sourit... par formalités et répondit :

« Je n’en doute point ma dame. Maintenant que le malentendu est dissipé, si vous voulez bien m’excuser, je dois me retirer... » et fit la révérence puis s’en alla, sa cape, flottant dans le vent...

La jeune femme, apparemment émerveillée par ce qui venait de se passer, restait la bouche ouverte et regardait au loin dans le vide le linge dans ses mains. Mais la vieille dame n’était pas tant mieux, elle avait même les jambes qui tremblaient. Le feu de l’émotion très certainement... En tout cas, une chose est sûre, même si Cao Pi était en train de perdre la tête, il savait encore très bien s’en servir mais pas pour les bonnes choses, il se dirigeait dans une fausse direction... Encore... Et n’avait même pas eu l’idée de demander son chemin alors qu’il avait deux femmes quasiment prêtes à faire n’importe quoi pour lui...

Une jolie porte se profila alors à l’horizon, différente des autres... Il s’approcha donc pour l’ouvrir, grosse erreur de sa part et il allait l’apprendre à ses dépens. Ce qu’il n’avait pas vu, c’était l’écriteau tombé à cause de l’humidité de la salle et poussiéreux où était affiché :

« Dortoir des femmes »

« KYAHHHHH !!!! »

Aussitôt entré, aussitôt il en ressortit. Mais pas dans le même état. Une légère bosse pointait le bout de son nez sur son crâne. Que lui était-il donc arrivé et qu’avait-il vu ? La seule chose que l’on peut retenir est ce cri strident et cette fameuse bosse, le reste ? Un mystère qu’il emportera avec lui dans sa tombe, rien ne sera divulgué ici... C’est donc gêné, et oui, qu’il reprit sa course et cette fois-ci, pour la bonne il l’espère en tout cas, il ne veut plus de mauvaise surprise comme celle-ci et qui plus est aussi douloureuse. Non cette fois-ci et je peux l’assurer, il va arriver à bon port... Comment ? Voici le détail de la fin des aventures de Cao Pi à travers les couloirs infinis de Xia Pi.

A force de courir à droite et à gauche, le jeune homme commençait à fatiguer et était légèrement trempe de sueur... C’est à ce moment-là qu’une petite voix apparut, celle d’un vieil homme apparemment. Pi regarda aux alentours mais ne vit personne, ses oreilles lui jouaient-elles des tours ? Non, à nouveau, il réentendit la même voix...

« Seigneur Cao Pi... »

Mais cette fois-ci, quelque chose tirait sur sa manche gauche. Par pure réaction de guerrier, Cao Pi dégaina son arme et, comme prêt à frapper, il la dirigea vers ce qui pouvait bien lui en vouloir. Mais, très vite, il se calma, il s’agissait d’une vieille personne qui ne pouvait plus se tenir debout et qui s’était assoupie contre un pilier. A cran le jeune homme pour perdre aussi vite patience ? A force de tourner en rond dans le château, on peut le dire... Mais cette petite rencontre sera la dernière... En fait, à force de faire des vas et vient, le vieillard avait vu Cao Pi à plusieurs reprises et il savait maintenant où il devait se rendre.

« Petit, la salle de réunion est derrière toi. C’est la porte qui a reçu un coup, tu ne peux pas te tromper. Alors vas-y maintenant, je pense que tu as assez fait attendre le seigneur Lu Bu. »

« Merci monsieur ! »

Cao Pi fit une rapide courbette puis courut. Il arriva ENFIN à la salle qui d’ailleurs, dont la porte avait effectivement était amochée et à voir la marque de « fabrique » par Lu Liao. Est-ce étonnant ? Non, est-ce important ? Non plus... Donc maintenant, revenons au présent, Cao Pi, devant faire face aux interrogations de ces interlocuteurs...


[De retour dans la salle de réunion]

Cao Pi avait deux réponses à donner, l’une d’elles, il en était obligé, cela concernant le fameux service et comme il s’en doutait, il devra jouer le rôle d’espion pour lui. Aucun problème, cela lui permettra aussi de garder contact avec la résistance donc c’est plus ou moins avec plaisir qu’il répondit...

« Vous tenir au courant des agissements de l’ennemi par le biais de votre ninja Ayane ? Rien de plus simple... Je savais que vous me demanderiez cela car malin comme vous êtes, j’étais sûr que vous devineriez mon plan et mon changement de camp... »

Pourtant, cette réponse ne plut pas tout à fait à Cao Pi, il voulait voir et s’assurer de quelque chose et se permit de rajouter un petit truc qui pourrait peut-être changer le cours des choses...

« Mais permettez-moi à mon tour de vous poser une question. Comment pouvez-vous être sûr que je ne vais pas changer de camp DEFINITIVEMENT et trahir votre confiance à votre tour comme je l’aurai fait avec Shi Pi ? »

Pour le moment, il ne mentionna rien du mal qui le rongeait, s’il n’avait pas à en parler, tant mieux pour lui, il espérant ainsi détourner la conversation à son avantage en espérant qu’ils n’y reviendraient pas plus tard...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 22 Oct - 16:41

Cao Pi était ENFIN arrivé à la salle de réunion . Surement qu'il a dut se perdre pour mettre autant de temps, mais d'un coté, c'était pas vraiment de sa faute . Ayane lui avait juste dis qu'elle se trouvait à gauche de la salle à manger, mais elle avait oubliée que Cao Pi ne connaissait aucunes pièces . Mais bon , l'important , c'était que Cao Pi y arrive . Dans la salle, une ambiance étrange y régnait , personne ne parlait, Lu Bu était debout ,tandis que les autres étaient assis , tous en gardant leurs calme, lorsque Cao Pi entra dans la salle, tout les regards se posèrent sur lui, sauf Ayane, qui regardait devant elle sans bouger . Lu Bu laissa Cao Pi s'installer . Il ne lui parla pas tout de suite , il attendit un peu avant de prendre la parole . Apparement, Cao Pi était daccord pour rendre ce service à Lu Bu ..Celui ci haussa un sourcil, posant son regard dans le blanc des yeux de Cao PI .

"Cela sera aussi simple que ça ? Pas sûr, tu devras ne pas te faire remarquer, et agir en toute discretion..Car si tu te fais avoir, Orochi n'hésitera pas à t'éliminer . Mais si tu es sûr de toi, alors on fera comme ça .

Mais Cao Pi lui posa une question, qu'est-ce-que lu bu ferais si Cao Pi le trahissait ? Pff c'était même pas la peine d'y penser . Lu bu s'approcha de cao pi, en le regardant avec un leger sourire sur les lèvres..

"Je sais que tu es un homme d'honneur, et que tu tiendras ta promesse ..mais.."

Il approcha son visage vers Cao Pi , s'arrêtant à quelques centimètres de lui, le regardant d'un regard vraiment..incroyable , son regard était vraiment éffrayant..mais vraiment . Il laissa sortir quelques mots très froids de sa bouche, en foudroyant cao pi du regard..

"Si tu en arrivais là, saches que je te briserai les os un par un ! Je te découperai en rondelles et enverra les morceaux à des misérables chiens . De plus, Ayane se ferait une joie de mettre fin à ta vie, et je te conseil de ne pas la souestimer, elle a déjà eut affaire à des hommes beaucoups plus important que toi , si tu oses rompre notre marché, la mort t'attendra..et je te previens, ça ne sera pas une mort rapide..Alors réfléchis y bien à ça.."

Il resta quelques minutes à le regarder dans les yeux, mais il fut interromput par un messager qui ouvrit la porte en annonçant :

"Seigneur Lu Bu, nous avons reçus un rapport comme quoi, quelques personnes se dirigeaient vers Xia Pi,actuellement, elles sont dans les montagnes mais se dirige vers le château.."

Lu Liao posa ses pieds sur la table ne mettant ses mains derrière sa tête.

"Yeah, de la visite..C'est cool ! Ca mettra un peu d'ambiance au château, mais qui sont ils exactement ? "

"Nous n'en savons pas plus pour le moment seigneur Lu Liao ..Mais un autre rapport devrait bientôt arriver.."

Lu Bu fit signe au messager de partir, les laissant tranquille . Une fois cela fait, Lu bu tourna son regard vers Cao Pi, continuant la discution.

"Maintenant que tu sais ce que je voulais te demander . Je te laisse le choix de partir, je n'ai plus aucunes raisons de te garder , tu peux reprendre ton chemin pour rejoindre Orochi . Ou si tu veux rester encore un moment, tu le peux, même si j'en vois plus l'intêret .De Plus, ton ami Li Dian, doit certainnement te chercher depuis tout ce temps , à toi de voir si tu veux le rejoindre maintenant ou si tu veux rester parmis nous, bien que apparement nous allons recevoir de la visite très prochainement."

Il tourna le dos à Cao Pi, le laissant réfléchir à la situation. Zhang Bu posa son regard vers Cao Pi, en gardant un petit sourire .

"Je ne sais pas si tu vas nous quitter ou non . Mais je tenais à te dire que j'ai aprécié ce voyage avec toi, ce combat que tu m'as offert, et ton amitié . Je n'oublierai jamais ça . Je te souhaîte, si tu pars bien sûr, un bon courage et sois fort ! Et j'espère que tu tiendras ta promesse car nous l'avons tenus de notre coté ."

Il fit un mouvement de la tête, reposant son regard devant lui , regardant lu liao qui allait prendre la parole. Il regarda lui aussi Cao Pi, en regardant vers le plafond.

"Pareil, j'sais pas si tu pars maintenant ou non . Mais bien qu'au début j't'aimais pas, tu as su gagner mon respect . J'vais pas dire que tu vas me manquer, mais j'suis sur que moi je vais te manquer, c'est pourquoi j'te souhaite aussi un bon courage pour résister à notre séparation . Car je sais que tu as appris à m'aimer..et c'est réciproque.."

Il attendit quelques minutes, avant de s'écrouler de rire ..

"Quoi ? T'y as crus ? T'es malâde , allez casses toi de là et vas faire ce que tu as à faire, oublis notre voyage, tu seras un ennemi maintenant.."

Lu Liao lui fit un clein d'oeil, lui montrant qu'il plaisantait, qu'au fond, La présence de Cao Pi allait quand même lui manquer . Quant à Ayane, elle n'adressa aucun regards à Cao Pi, elle se contenta d'ouvrir la bouche..en parlant doucement..

"Vous lui faîtes vos adieu alors que je suis sûre qu'il ne vas pas nous quitter maintenant. C'est mon intuition, puis , départ ou non, cela sert à rien de faire ses adieux . Montrer ses sentiments n'est pas une bonne chose, au final, cela fait plus souffrir qu'autres choses . Sur ce, je vais vous quitter , afin de finir ce que je dois accomplir."

Ayane s'aprêta à sortir de la salle, mais fut stoppé par Lu Bu qui regarda Ayane..

"Pas tout de suite, en ce qui concerne le départ de cao pi, Ayane a raison, on ne connais pas encore la réponse de Cao Pi , cela sert donc à rien de faire vos adieux, d'ailleurs, il est temps d'avoir ta réponse Cao Pi.."

Lu Bu croisa les bras, lu liao jouait avec un bout de paille , zhang bu observait cao pi, et ayane se tenait debout dérrière Lu Bu .

( Bon j'ai pas trop d'inspi aujourd'hui , surtout que j'ai fais le post dès que je suis rentré au plus vite é_è et désolé de te demander si tu restes ou pas ,mais Lu Bu devait te poser cette question, en toute logique 13 Prends pas ça comme une manière de te dire de partir hein, c'est juste que pour le besoin du rp lu bu devait poser cette question ^^ )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Sam 24 Oct - 21:10

Il était évident qu’après de tels avertissements, bien que le fait de trahir Lu Bu ne lui serait jamais venu à l’esprit... ou presque pas, Cao Pi y réfléchirait à deux fois. Car comme le guerrier venait de le décrire, il faudrait être fou pour oser le défier qui plus est quand on pourrait avoir quelqu’un comme Ayane à ses côtés. Un bien étrange personnage qui fit son apparition il y a peu de temps encore mais qui ne semble pourtant pas avoir peu d’importance déjà par sa présence dans cette salle mais aussi pour le futur des plans de plusieurs personnes...

Comme Cao Pi l’avait pensé, Ayane servira d’intermédiaire entre Xia Pi et lui dès qu’il aura rejoint le Roi Démon. Dès que la jeune femme avait fait son apparition, le jeune homme avait tout de suite compris pourquoi et ce qu’elle était venue faire alors qu’elle n’avait jamais daignée se montrer. Rien qu’à l’idée de devoir la supporter d’avantage, il en frissonnait. Il faut dire que jusqu’à maintenant, Ayane s’était quelque peu montré froide avec le jeune Seigneur et ne lui avait gratifié de sa personne que du strict minimum s’éclipsant toujours dès qu’elle avait rempli son « devoir ».

* Je me demande bien ce qui peut se tramer dans sa tête... *

Tout en y pensant, il la regardait et essayait de « voir en elle »... Mais il ne décerna rien de plus ne trouvant en elle qu’une simple « poupée » qui obéit aux ordres de son maître. Pourtant, il devra s’y faire à cette expression, il n’en avait pas réellement le choix et répondit donc à Lu Bu qui voulait très certainement une petite confirmation du bon déroulement du plan. Le plan ? D’ailleurs ce plan, qui était au courant ? Que se passerait-il si Cao Pi rencontrait quelqu’un d’autre et plus spécialement, un guerrier de Wu Zhang ? Shi Pi demanderait tout de suite à le rencontrer ou bien avait-il donné son accord à Lu Bu et carte blanche concernant cette histoire ? Le jeune homme se devait d’éclaircir ce point car il pouvait lui être très important pour la suite... Devait-il les ignorer et ne pas les croiser même ou bien pouvait-il passer à côté comme un simple voyageur et qu’ils ne tentent rien à son encontre ? Car finalement, quelque chose que personne n’avait prévu ou même songé c’est que pour la crédibilité du plan, Cao Pi DEVRA se battre contre la résistance et ce, pour montrer qu’il « jure fidélité » à Orochi et ainsi gagner sa confiance...

Lu Bu voulait une réponse ? Il n’allait pas être déçu, il allait en avoir mais aussi plusieurs questions en prime...

« Est-ce là tout ce dont vous avez à me dire Lu Bu ? Pour vous, je pourrai maintenant prendre la porte et aller au château de l’ennemi ?!? Vraiment ? Il me semble pourtant que beaucoup de choses manquent à votre beau discours... Par où commencer... tellement il y a de manquements je dois dire... »

Cao Pi s’arrêta un peu comme pour montrer qu’il devait y réfléchir chose évidemment fausse mais il voulait accentuer ce sentiment et le faire comprendre aux autres...

« Tout d’abord, il me semble quand même qu’il faudrait que je sache QUI est courant de mes futurs agissements car je doute fort que Zhang Bu et les autres soient les seuls... Alors qui, QUI est au courant que je puisse agir en fonction lorsque je serai devant certaines personnes ! »

Cao Pi joua sur la franchise et ne mâcha alors pas ses mots et fut franc avec la petite assemblée... Après tout, eux, resteraient au calme dans leur château, Cao Pi, lui, jouera avec sa vie chaque jour, chaque seconde même ! Et dans ce cas-là, chaque détail compte...

« Après, sachez qu’Orochi ne me fait pas peur, pas plus que vous lors de notre première rencontre ou même la mort... Au point où j’en suis surtout, aujourd’hui ou demain... C'est du pareil au même... J’ai appris qu’il ne fallait pas juger les gens sur les biens fondés ou sur les rumeurs... Après tout, qui a rencontré le Roi Démon et en serait revenu pour justifier de tels propos sur sa puissance ? Les rumeurs que l’on colportait à votre sujet se sont avérées plus qu’erronées alors pourquoi cela ne serait-il pas pareil pour Orochi ? »

Pas forcément dénué de sens... mais Lu Bu arrivera-t-il à accepter que l’on puisse lui parler d’une telle façon et le remettre en question ? Difficile à dire, Cao Pi ne l’avait pour le moment vu en rage qu’à une seule fois et c’était à Hu Lao. Il s’en sortit alors vivant car Lu Bu en avait besoin, là, peut-être qu’il ne retiendrait pas forcément ses coups...

Le jeune homme préféra donc anticiper, plutôt que de guérir, et de s’expliquer d’un tel comportement envers les guerriers de Xia Pi...

« Sachez que si maintenant je me permets de vous parler comme je le fais, c’est tout simplement parce que pour moi, ces détails qui sont sûrement plus insignifiant pour vous, peuvent être crucials pour moi... Donc je vous prierai de bien vouloir y réfléchir et si possible, me répondre car je pense que mon départ est effectivement prévu pour bientôt. Pas encore mais dans les jours à venir... »

Chose dite, chose faite, Cao Pi attendit alors une réponse, favorable à sa requête il l’espère tout en soufflant et fermant les yeux... Il avait eu beau dire qu’il ne craignait pas le Grand Guerrier, au fond de lui, il souhaitait quand même ne plus avoir affaire avec lui comme à Luo Yang...

* Au pire... peut-être qu’à nouveau... Zhang Bu prendrait ma défense lui qui avait veillé sur moi depuis notre rencontre... Car je pense quand même que mes paroles sont fondées et que lui, me comprendra... *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Sam 24 Oct - 22:07

Alors que lu bu attendait juste de savoir si Cao Pi partait maintenant ou pas, celui-ci ne répondit pas, au contraire, il posa des questions à Lu Bu, en ne mâchant pas ses mots. Etait-il suicidaire ? Parceque peut-être que les rumeurs qui disaient que lu bu n'était qu'un bête sans cervelles étaient fausses, mais les rumeurs comme quoi c'était une terreur , c'était vrai.. Et le fait de ne pas être crains par Cao Pi , le mit dans tout ses états..Mais dabord revenons en un peu plus en arrière . Cao pi voulait en fait savoir pour qui il allait travailler, qui serait au courant de ces agissement. Bon d'un coté c'était normal de demander ça, mais sur ce ton..c'était vraiment suicidaire..

...

Lu Bu s'approcha de cao pi, le regardant de haut, comme ci que Cao Pi n'était qu'une vulgaire fourmis . Il approcha son visage de celui de cao pi..en s'arrêtant à quelques centimètres du sien. Il ouvrit la bouche pour laisser sortir des mots , mais vraiment d'un ton térrifiant..

"Qu'Orochi ne te fasse pas peur , je m'en fou complètement, cela est pareil pour moi, je n'ai peur de rien ni personne . Mais le fait de me parler sur ce ton..avec une arrogance pareil..et surtout que tu ne me crains pas, ça je ne l'avalerai pas si facilement.."

Il attrapa cao pi par le cou , comme une vulgaire poupée, en l'écrasant sur la table de la réunion, le tenant par sa tunique .

"Tu peux ne pas avoir peur de la mort, mais je ne suis pas la mort, et ce ne sont pas ces belles paroles qui vont me toucher . Je me fiche que tu ais peur de la mort ou non, mais saches que celle-ci t'attendra si tu continues de me parler ainsi.."

Il ne lacha toujours pas Cao Pi, le tenant par sa tunique, il l'envoya valser à l'autre bout de la pièce, marchant vers lui..

"Tu es courageux, oser m'affronter comme ça . Mais je vais te dire une chose Cao Pi, tu ne me connais absolument pas, ce qui s'est passé à luo yang , ce n'était qu'une simple caresse, tu ne connais pas ma vrai force, ma vrai nature, et surtout la terreur que je peux faire naître dans ton coeur . Ta vie ne vaut rien pour moi, je pourrais en finir maintenant.."

Lu Bu leva son arme vers le haut, comme ci qu'il s'aprêtait à décapiter Cao Pi ..Il le regarda dans les yeux avec un petit sourire..

"Je vais répondre à ton ancienne question, qui aurait été au courant de notre plan ? Seulement Shi Pi et personne d'autres . Mais inutile de reparler de ça..je ne laisserai pas quelqu'un qui ose me tenir tête ..tu as beau avoir ton caractère et ta fierté , mais tu ne te trouves pas devant n'importe qui . Avec ou sans ton aide, je tuerai Orochi, mais pour ça, je n'ai pas besoin d'un homme qui ne me crains pas.."

Voulant en finir, avec Cao Pi une bonne fois pour toute, Lu Bu fit un pas en arrière pour prendre de l'élan , mais Lu Liao se leva de sa chaise en sautant vers l'avant, se méttant entre cao pi et lu bu..

"Attendez master . Il est vrai que dire qu'on ne vous crains pas n'est pas acceptable..mais cela est-ce une raison de le tuer maintenant ? Bien qu'il ne fallait pas le demander sur ce ton, il ne veut que savoir qui sera au courant du plan.J'aurai demandé pareil si j'étais à sa place.."

Une autre voix fit son apparition..C'était zhang bu qui se tenait debout les bras croisés..

"Ne pas vous craindre n'est pas une pensée courageuse, c'est suicidaire, Moi même je ne connais pas votre véritable puissance seigneur lu bu, et rien qu'avec le peu que vous nous avez montré, j'en suis éffrayé..Pour Cao Pi c'est son choix de ne pas vous craindre, seulement il ignore qu'il n'aura pas toujours quelqu'un pour le proteger, et même s'il n'a pas peur de la mort, il affrontera un jour celle ci, mais je ne pense pas que le tuer maintenant serait une bonne idée..A vrai dire, il a un peu raison, vu le travail qu'il va faire, il mérite d'avoir plus d'informations sur l'affaire..C'est compréhensible, puis il est vrai qu'il vous a parlé sur un ton non respectueux, mais je me répète, Cao Pi ignore votre véritable puissance, c'est pour cela qu'il n'est pas éffrayé..Il a connut un lu bu avec de l'honneur , et un cerveau contrairement aux rumeurs, mais il ne connait pas encore la fache cachée de celui-ci.."

Ayane fit un pas en avant, regardant Cao Pi et Lu bu.

"Vos réactions sont tout à fait justifiées. Cao Pi mérite d'avoir des informations, mais le dire de cette façon, ce n'était pas la meilleur . Master Lu Bu déteste entendre quelqu'un dire qu'il ne le craint pas..Car pour en arriver à ce qu'il est aujourd'hui, il a traversé des épreuves que personnes ne pourraient traverser, il se bat contre les meilleurs guérriers pour prouver sa puissance, il est capable de se diriger seul vers le château d'orochi pour le combattre en personne, il a sut gagner cette force légendaire et ce titre de "légende des trois royaumes" . Donc le fait d'entendre quelqu'un lui dire qu'il ne le craint pas, ça remet tout en question, c'est pourquoi la colère de lu bu est justifiée.."

"Je suis du même avis qu'Ayane . Mais d'un coté, s'il ne le craint vraiment pas, c'est son choix, bien que ça peut causer de lourdes conséquences, mais le tuer n'est pas la meilleur solution, surtout que maintenant nous avons tous un plan, nous méritons tous des informations, même Cao Pi , car c'est lui qui va avoir le plus dur boulot dans l'histoire.."

"Exactement Lu Liao . Je propose donc de ranger les armes et de reprendre la conversation..et donner les informations que Cao Pi demande."

Lu Bu rangea son arme en regardant cao pi..

"Plusieurs rumeurs sur moi sont fausses, mais tu ne connais pas mon vécu, tu ne sais pas ce que j'ai traversé comme obstacles dans ma vie, Tu ne connais rien sur moi, que se soit au niveau de ma puissance, de mon caractère, de ma face cachée..alors dire que tu ne me crains pas, c'est comme dire que tu ne me respectes pas..car pour avoir ce titre "légende des trois royaumes" j'ai du me battre dans le passé, jusqu'à maintenant . C'est une insulte envers ma force.."

Lu Bu lui tourna le dos, en regardant devant lui, les sourcils froncés.

"Comme je le disais, seul Shi Pi sera au courant de notre plan, personnes d'autres, pas même ces frères . Et ne pense pas que tu seras le seul à avoir la vie dur , pendant que tu risqueras ta vie labas, nous on se battra contre Orochi, on mènera des guerres très souvent, nous serons face à l'élite d'Orochi, que ce soit , zhang bu, ayane, lu liao ou n'importe qui d'autres, nous allons tous risquer nos vies en se battant contre Orochi , tu ne seras donc pas le seul en danger . Je l'admet , tu as du courage de me parler sur ce ton, de me dire ce que tu penses vraiment, mais le courage n'est pas toujours une qualitée, parfois il vaut mieux se taire ..

Lu Bu sortit la dague en or qu'il avait ramassé, puis la balança sur la main de cao pi, regardant devant lui..

"Je ne vais pas garder ça par précaution . Je décide de te faire confiance..si tu me trahiras, alors nous nous battrons de nouveau ensemble, si tu me fais confiance et que tu me restes fidèle , alors nous unirons nos force pour vaincre l'armée d'Orochi . A toi de choisir ton camps . Je ne vais pas t'imposer un choix, je te laisse décider..je connais ta valeur contrairement à toi vis à vis de moi, et je sais qu'au fond, tu as beaucoups d'honneur et que tu es très intélligent, c'est donc sans soucis et sans doutes que je te laisserai mener à bien ta mission.

Si tu as d'autres questions, c'est le moment..


Lu Bu s'asseya sur une chaise, posant son regard devant lui, Lu Liao et zhang bu étaient aussi assis, Ayane quant à elle, s'approcha de Cao Pi , en lui parlant doucement.

"Ne pas avoir peur des autres c'est une qualitée, mais dire que vous n'avez pas peur d"Orochi et de Lu Bu , c'est , même si vous le pensez vraiment, c'est fou . Car on ne connait pas l'étendue de leurs forces et moi même je n'ai peur de personne, je n'ai pas peur de la mort, je suis prête à l'affronter, mais je sais ravaler ma fiertée quand il le faut..sur ce, j'admire un peu votre courage.."

Ayane se dirigea vers la chaise à coté de zhang bu, il ne restait qu'une chaise pour Cao Pi, elle se trouvait juste devant Lu Bu, ils allaient être face à face..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Dim 25 Oct - 0:45

Apparemment, Cao Pi avait touché un point sensible du grand guerrier, en un instant, il s’était attiré la colère de Lu Bu et combien, même retenue, elle était déjà grande. Agrippé de toute part puis balancé à travers la salle s’écrasant contres les meubles et les murs, un combat était quasiment déclaré entre les deux hommes... Mais, une intervention de dernière minute stoppa Lu Bu. Lu Liao, contre toute attente... ou pas car de suite après qu’il s’argumenta sur le fait que tuer Cao Pi ne servirait à rien et que ses interrogations étaient fondées, Zhang Bu et même la jeune femme le suivirent. Mais tous, tous sans exception dirent qu’avoir déclaré ne pas « craindre Lu Bu » était une erreur et qu’il n’en savait pas assez sur leur maître pour pouvoir l’affirmer...

Mais eux, que savent-ils aussi du jeune homme ? Ayane pouvait peut-être se targuer de l’avoir suivi durant plusieurs jours, semaines ou même des mois depuis la fusion des deux mondes mais elle n’avait pas l’air de connaître si bien Cao Pi au point de négliger quelques détails qui font que ses déclarations sont plus que justifiées... Les pulsions qu’il a eues à l’entrée du château sont bien réelles. La mort, le jeune homme, s’attend à la voir au moindre instant, il le sait, elle peut le frapper à chaque coin de porte et le fait d’avoir provoqué Lu Bu fit tourner son sang au quart de tour, preuve qu’il vivait encore ! Cela peut paraître idiot mais c’est en partie pour cela qu’il l’avait fait mais aussi évidemment pour avoir des réponses à des questions pourtant évidentes qui n’avait pas été mentionnées avant... Et même les autres guerriers le reconnurent.

En tout cas, Cao Pi savait maintenant qu’il avait en face de lui, et oui, selon la disposition des chaises si bien choisie par les autres guerriers assis avant le jeune homme, un homme qui avait autant voir plus de caractère, un sale par ailleurs, et que cela dégénère très vite si l’un comme l’autre ne change pas d’avis et impose même le sien au second. Tandis que le reste de l’assemblée s’était calmée, enfin façon de parler, à regarder de près, Lu Bu était encore un peu sur le qui vive, Cao Pi, lui se leva et remit en ordre ses habits comme si de rien n’était et ne s’était absolument rien passé entre eux. Après coup, il se rassit, les yeux baissés et fermés... Il resta pendant quelques secondes dans cet état en ne laissant rien paraître, ni plissement des yeux, ni quoi que ce soit sur ses lèves. Impassible et serein.

Après tout, il avait eu ses réponses, pas de la manière dont il espérait mais plutôt de la manière dont il imaginait on va dire... Il savait qu’en se lançant sur l’offensive, il ne recevrait pas des lauriers... Alors comment allait réagir Cao Pi face à Lu Bu maintenant ? Continuer à le provoquer avec d’autres questions/réponses, commencer un duel de règlements de comptes ? Et bien, rien de tout ceci... Il ria... A pleines dents... A tel point que cela raisonna dans toute la pièce... Etrange ? Cao Pi prit la parole tout en rouvrant les yeux et fixant le grand guerrier droit dans devant lui.

« Je partirai dans une semaine d’ici-là, je compte donc sur vous pour ne pas m’achever car il serait bête que le plan tombe à l’eau quand même après tous ces efforts. D’ici là, pour continuer à m’entraîner, je compte sur vous deux, en pointant Lu Liao et Zhang Bu, pour m’y aider. Si, Orochi est tout aussi puissant que votre maître, alors je me dois de devenir encore plus fort... »

* Je me suis peut-être trompé sur son compte, il n’est peut-être pas différent de Shi Pi d’une certaine manière... Ce n’est pas pour rien que ces deux là se sont alliés je pense. Mais je doute fort que cela continue encore longtemps mais je peux me tromper... En tout cas, je ne puis rester ici plus longtemps encore. Et comme il l’a si bien dit, Li Dian doit maintenant être à ma recherche... Je me demande vraiment ce qu’il est en train de faire en ce moment d’ailleurs... *

Cao Pi avait, avec cette réponse, accepté tout ce qui s’était dit. Mais il était surtout maintenant prêt à partir ou quasiment, car cela valait mieux pour tout le monde à partir du moment où Lu Bu avait agi ainsi. Jusqu’ici, ce fut très rare qu’un conflit entre en pareil colère entre les hommes. L’ancien caractère du jeune homme reprenant le dessus, il ne lui était pas conseillé de rester encore trop longtemps dans ce château à énerver son maître qui n’avait rien à envier question caractère...

« Nous avons terminé je pense ? Je reprends donc ceci puisque cela m’appartient, et il se leva pour aller chercher la dague de l’autre côté de la table, vers Lu Bu puis revint à sa place et se rassit

Et je vais monter me reposer, si vous n’y voyez pas d’inconvénients bien sûr car depuis que nous sommes arrivés ici, j’avoue que je n’ai pas autrement eu le temps de le faire et qu’un peu de repos pourrait m’être... être bénéfique à tous... »

La journée avait été longue et très certainement que les guerriers étaient fatigués et leurs colères dupliquées de ce fait. Cao Pi se leva alors mais attendait une réponse de Lu Bu tout de même, peut-être avait-il une dernière recommandation à faire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 27 Oct - 19:01

( Bon en attendant ton réveil, j'm'inventes une petite mission pour m'occuper 4 )


Leurs discution étant terminée . Lu bu se leva aussi de sa chaise, ainsi que ses fidèles guérriers , Cao Pi venait d'affirmer qu'il voulait aller se coucher, afin de reprendre des forces , Cela ne dérangeait pas Lu Bu, bien au contraire, il devait faire quelque chose d'assez urgent en attendant que Cao Pi se réveille. C'ets pourquoi d'un geste rapide, lu bu pointa son doigts vers une direction, ouvrant brefement la bouche..

"C'est par là . Profites de toute la journée pour te reposer, tu as besoin de reprendre des forces j'imagine . Je n'y vois pas d'objections, je viendrai te réveiller quand çe sera le moment voulut. Zhang Bu , approche."

Zhang Bu s'approcha de son maitre en s'inclinant légèrement.

"Oui maître ?"

Lu Bu fit signe à ayane et lu liao de venir , une fois fait, il reposa son attention sur zhang bu, en le regardant de haut.

"Je te confie le château pour 4 bonnes heures environ . Comme tu le sais, ayane lu liao et moi, on doit aller finir une mission assez importante . Il ne devrait pas y avoir de problème de ton coté, les espions ont fait leurs tours de garde, et pour le moment personne ne sera ici avant plusieurs heures , voir des jours . Je te fais confiance pour diriger le château en attendant, n'oublie pas d'entrainer les soldats et faire en sorte que nous soyons toujours prêt pour une attaque . Sur ce, vas y, nous revenons vite, nous n'en n'avont que pour environ 3 heures si tout se passe comme prêvu..

Lu Bu tourna son regard vers ayane et lu liao, hochant la tête..

"Allons y.."

Les trois guérriers prirent la direction de la grande entrée du château, chevauchant leurs chevaux . Zhang bU ordonna aux gardes d'ouvrir le château . Une fois cela fait, les trois guérriers disparurent vite , au loin, dans le brouillard .

Zhang Bu quant à lui se dirigea vers la plus grande salle du château, là ou s'entrainaient tout les soldats . Il sortit son sabre de son fourreau, puis le pointa vers le ciel, afin de motiver les soldats, soldats et dragon qui s'entrainaient très durement, on voyait qu'ils étaient tous motivés, en même temps c'était des dragons et il avait pour meilleur entraineur : Lu Bu . Tout les soldats crièrent de cris de guerre en faisant des mouvements et ce tous en même temps .

Du coté de Cao Pi, celui-ci dormait surement, il était bien fatigué pour rester éveiller . Cela arrangeait lu bu, ça lui permettait de faire sa mission..en parlant de mission, tournons un peu la caméra vers eux..


**_Mission : Assassiner l'empereur du village Izuka ( Ancien village d'Ayane )_**


Les trois guérriers galopèrent en direction du village Izuka, ancien village d'Ayane, là ou lu bu l'avait rencontré . En fait, cette histoire d'empereur c'était simple, c'était un homme corrompu,il avait donné des informations à Orochi et était même allé jusqu'a sacrifier son village pour sauver sa vie, en donnant toutes ces ressources à Orochi . Ayane avait juré de se venger de lui , car c'était en principe de sa faute que son village avait été attaqué par Orochi . Mais elle ne pouvait le faire seul , elle avait besoin de Lu Bu et Lu Liao, Zhang Bu aurait été le bienvenue mais il devait surveiller le château et ça fallait pas donner ce rôle à Lu Liao..je vous laisse imaginer pourquoi .

Pendant la route, aucuns mots..le calme était présent et les trois guérriers galopèrent assez vite en direction du village qui n'était pas loin du tout , seulement à environ 30 minutes de galops, c'était un petit village qui je le rappel avait été défendu par Shi Pi et Lu Bu lors de l'invasion d'Orochi .

Le temps passait et les guérriers s'approchèrent du village . Une fois arrivé devant l'entrée de celui-ci, les trois guérriers s'arrêtèrent devant, ne déscendant pas de leurs chevaux..

Ils galopèrent doucement vers l'entrée, mais deux gardes de l'empereur s'interposèrent entre eux, croisant leurs armes..avant de reconnaitre le visage de Lu Bu..


"Mais..mAIS..C'est..Lu..argh"

Il n'avait pas put finir sa phrase, que sa tête fut transpercée par la dague d'ayane, personne ne l'avait vu venir, y'a encore deux minutes elle était sur son cheval. Le deuxième gardes n'eut pas le temps de réagir, qu'il se prit une mini flèche dans la gorge, tout droit sortit de la manche d'Ayane.

...

Lu Bu hocha la tête , déscendant de son cheval ainsi que lu liao . Ils laissèrent leurs chevaux à l'entrée, puis entrèrent dans le village en poussant la porte . Une fois à l'intérieur , lu bu regarda lu liao et ayane

"Bien, nous allons nous séparer, on se donne rendez vous devant la grande place marchande. Allons y ."

Les trois guérriers prirent un chemin différent..

**_Lu Bu : Une bonne action pour une fois ?_**


Chaques fois qu'il posait son pieds sur le sol, on entendrait un bruit métalique , intimidant..C'était la démarche de lu bu qui marchait droit, devant lui, écoutant les villageois parler de lui , on pouvait entendre des jeunes femmes dirent "c'est lui ? Vraiment lui ? " , d'autres dirent "Mais c'est lui ! Le grand Lu Bu ! " et ecore d'autres dirent "Que fait cette légende ici ?"

Cela fit naître un petit sourire sur les lèvres de Lu Bu, il marchait droit devant lui, toujours, jusqu'à tomber sur un marchant de pomme qui avait attrapé un gamin par le cou , en lui criant.


"Espèces de chien ! Tu vas me recracher cette pomme tout de suite et me la payer . "

Il donna une gifle faisant valser le corps du jeune garçon vers Lu Bu , celui-ci tendit sa main, attrapant le garçon dans les airs, le tenant d'une main..

...

Le jeune garçon pleurait, et sortit une phrase qui intéressa lu bu..cette phrase était : "Je vais me plaindre à l'empereur.." Cela voulait donc dire qu'il savait ou se trouvait l'empereur ? Surement, Lu Bu lacha le garçon, se dirigeant vers le marchand de pomme qui partit en courant juste à l'idée de parler à Lu Bu . Celui-ci prit une pomme , puis se dirigea vers le garçon, en lui tendant la main.

Spoiler:
 

"En échange de la position de l'empereur.."

Le gamin tremblait, il prit la pomme en regardant lu bu, lui pointant du doigt une direction..en parlant tout en tremblant "Je..hum c'est par ..hm ..là .."

Lu Bu se tourna puis prit la direction indiquée par le gamin, il suivit celle-ci ne s'arrêtant pas, jusqu'a voir au loin une sorte de petit château..bien sur avant de l'atteindre il fallait marcher pas mal de temps. Mais alors qu'il était proche de son objectif, une mystèrieuse personne lui barra la route..

Spoiler:
 

Lu Bu s'arrêta net, foudroiyant la jeune fille du regard car oui c'était une fille . Celle-ci avait son sabre dégainé , fixant lu bu sans avoir peur..

"Vous , vous dirigez vers le château de l'empereur, faîtes un pas de plus et je serai obligé de vous couper en deux.."

Lu Bu sortit son arme en marchant vers la jeune femme..

"Alors tu devras me couper en deux, mais je doute que tu y arrives..femme ou pas, ta vie s'arrête ici.."

La jeune fille fonça vers Lu Bu, celui-ci stoppa l'attaque avec son arme, croisant le fer avec elle, elle fixa lu bu dans les yeux avant d'avoir un visage étonnée.

"Mais..vous êtes..Quel est votre nom ?"

Lu Bu lui adressa un petit sourire en la regardant dans les yeux..

"A quoi te servirai mon nom..tu as déjà morte.."

D'un geste rapide il divisa son arme en deux et décapita la kunoichi, laissant son cadavre tomber sur le sol, Lu bu ne s'arrêta pas, il continua sa route droit devant lui, s'approchant du château..

**_Lu Liao..un con,mais un dieu du combat, tout simplement.._**




Comme par hasard, Lu Liao avait prit le chemin le plus paumé du village, il n'y avait aucunes ambiances, presque personne dans les rues. bref un bled perdu . Il avançait tranquillement, ne cachant même pas son arme, façon il ne pouvait pas la cacher, elle était téllement grosse ..

En marchant devant lui, il remarqua une auberge , bien sûr, au lieu de mener à bien sa mission, il entra dans l'auberge boire un peu . Il commanda une bière , avant de tourner la tête vers une jolie villageoise. Lu liao était direct , lui c'était pas de drague ou quoique ce soit, c'était direct oui ou non . Il approcha son visage vers la jeune femme, lui sortant une phrase dès plus romantique mais qui voulait tout dire..


"Voudrais tu être le fourreau dans lequel reposera mon.."

Il ne put finir sa phrase qu'il fut intérromput par un kunai qui se planta juste devant ses yeux, Lu Liao tourna sa tête vers l'inconnu, et put découvrir que c'était un ninja..Surement l'avait-il suivis en remarquant l'arme de lu liao .

Spoiler:
 

"Hey , tu tombes au mauvais moment, j'allais m'en faire une ! Mais puisque tu veux mourrir, alors viens , come on !! "

Le ninja n'était pas bavard, il disparut de l'endroit ou il était pour apparaître au dessus de lu liao, donnant un coups de sabre puissant vers le bas, Lu Liao attrapa la villageoise dans ses bras avant de faire une pirouette vers l'arrière, reposant la femme . Il prit d'un coup un visage très sérieux, car oui , quand lu liao se battait sérieusement, c'était un géni . Il fit tourner son hallebarde dans sa main, tandis que le ninja lui lança trois kunais, deux d'entre eux furent repousser par le mouvement de l'arme de lu liao, quant à troisième, lu liao baissa sa tête , l'évitant de justesse, il fit une roulade ramassant le troisième kunai en le lançant sur le ninja qui sauta dans les airs pour eviter l'arme, absolument ce que lu liao voulait, il savait très bien arrêter les attaques aériennes, d'un geste rapide, il lança son hallebarde sous forme de flèche vers le ninja qui fut obligé de poser son sabre en avant pour esseyer d'arrêter le coup, mais cela permit à lu liao de faire une autre roulade sur le sol récupérant un autre kunai, sautant dans les airs à son tour, voyant que le ninja avait reçut l'impact de son hallebarde, il en profita pour saisir la chaine sur son arme pour l'attirer sur lui tout en lançant le kunai entre les deux yeux du ninja qui tomba sur le sol directement.

Lu Liao retomba lui aussi au sol, posant son regard vers la jeune fille..


"La classe non ? Si seulement j'avais le temps, on aurait passer du bon temps ensemble . "

Il lui fit un clein d'oeil charmeur puis courut en direction de la sortie, laissant le barman choqué par la situation, Lu Liao continua de courrir droit devant lui en espérant tomber sur lu bu ou ayane.

**_Ayane : Un assassin redoutable.._**




Ayane elle, avait prit le meilleur chemin, celui qui conduisait directement au château de l'empereur, elle sautait de toit en toit, très rapidemment, sans laisser le temps aux autres de la voir . Elle se dirigeait à grande vitesse vers le château , évitant si possible les gardes qui circulaient dans les rues, mais ça ne risquait pas d'arriver , Ayane connaissait ce village comme sa propre poche. Il était évident qu'elle n'allait pas se faire reperer . Mais pourtant, quelqu'un l'avait vu , Ayane savait qu'elle était suivie mais elle attendait le bon moment pour s'arrêter . Une fois qu'elle vit que les rues étaient vides de ce coté là, ayane s'arrêta sur le champs, dégainant ses deux lames très tranchante. Un personne , cachée à l'aide d'un longs manteau était debout sur un toit, fixant ayane.

Spoiler:
 

Lui aussi avait deux dagues, un combat était sur le point de commencer . Les deux ninjas se foncèrent dessus en se lançant des kunais qui se cognaient entre eux, Ayane alternait pirouette et roulade pour s'approcher du ninja, celui-ci faisait de même, ils arrivèrent très vite l'un devant l'autre , commençant à échanger plusieurs coups de dagues, Ayane en évitait certains, et en bloquait d'autres, elle esquivait les coups autant que le ninja en face d'elle qui esquivait aussi les coups sans se faire froler . Ayane et le ninja restèrent quelques minutes dans cette position, mais Ayane , arrêta d'esquiver les coups en se baissant pour faire une baliette au ninja qui sauta pour esquiver celle-ci, il dirigea sa dague vers le cou d'ayane mais celle-ci pencha son corps en arrière, elle profita du fait de pencher son corps en arrière , pour prendre de l'élan et donner un puissant coups de tête au ninja, la capuche du ninja s'envola tandis que du sang voulait sur son visage, ayane avait bien visée l'arcade . Génait par le sang qui coulait, le ninja n'eut pas le temps de voir la dague d'ayane arriver, qui se planta dans le cou du ninja qui tomba par terre , mort sur le coup . Ayane récupéra sa dague puis sauta sur un toit, continuant de courrir de toit en toit .

**_L'empereur , enfin trouvé _**


Après de longues minutes de course, Lu Liao arriva enfin devant l'entrée du château , mais bizarrement, l'empereur n'y était pas dedans, non , il était juste à l'entrée du château , accompagné par son garde du corps . Il semblait revenir d'un endroit . Lu Liao courut en sa direction en criant.

"Hey toi labas ! Oui toi, tu es l'empereur de ce village ! Arrêtes toi ! "

L'empereur se tourna, regardant son garde du corps , celui-ci était très impressionnant, il avait une sorte d'armure métallique , il s'interposa entre lu liao et l'empereur, en dégainant son sabre.

Spoiler:
 

Les deux hommes courrurent l'un vers l'autre, s'affrontant, échangeant plusieurs passes d'armes, le ninja était extremement rapide et lu liao avait du mal à suivre le rythme avec sa grande hallebarde . Il s'aida de celle-ci pour prendre un peu de distance avec le ninja et privilégiant le combat éloigné, il donnant des coups d'hallebardes de façon à ce que le ninja ne l'approche pas . Mais Lu Liao était en mauvaise posture, car un deuxième ninja , moins impressionnant que le premier , fit son apparition en lançant un sabre vers lu liao, mais le sabre fut percuté par un autre ..c'était ayane qui était au secours de lu liao . Ayane tomba dos à dos avec lu liao, qui prit la parole en éclatant de rire..

"Pff, si tu crois que j'avais besoin de ton aide..tu rêves."

"Je m'en fou de toi, que tu meurs ou que tu vives, tu seras toujours aussi con . De plus, je ne fais pas ça pour t'aider, je ne fais ça que par pur intêret, car si tu meurs, ils seront deux contre moi..faut bien que tu serves à quelque chose.."

"Je t'aime aussi.."

Finit les paroles, les deux guérriers foncèrent chacuns de leurs cotés sur un ninja, commençant à combattre , en mélangeant passes d'armes, combat rapproché, combat aux corps à corps..tandis que l'empereur , voyant la situation s'aggraver, se dirigea devant lui pour entrer dans le château mais une silouhette l'en empecha..C'était lu bu qui se tenait droit devant lui..L'empereur ne pouvait reculer, sinon il retombait sur ayane et lu liao, il esseya de sortir de sa poche une arme à feu afin de l'utiliser contre lu bu , mais celui-ci le prit par la gorge en le soulevant du sol..

"Mission achevée.."

Il serra si fort qu'il étrangla l'empereur qui mourrut dans les bras de lu bu , celui-ci le relacha, prenant de l'élan avant de lancer son arme sous forme de boomerang sur les deux ninjas qui n'avaient pas vu le coups arriver, ils tombèrent au sol, pendant que lu bu récupéra son arme.

"J'allais le finir.."

"Non, il t'aurais finis.."

"T'es pas un assassin toi, t'es une casse couille."

Lu Bu s'approcha de lu liao et ayane, leurs faisant comprendre que leurs mission était achevée...Plusieurs villageois étaient venu pour voir ce qui se passait, et en voyant le cadavre de l'empereur, tous crièrent de joie , en criant "nous allons pouvoir élir un vrai empereur digne de nous !!".

Ils voulaient remercier les trois guérriers, mais ils étaient déjà repartit pour Xia Pi .

A Xia Pi justement, tout se passait bien, Cao Pi se reposait-il encore ? Peut-être, zhang bu était toujours dans la salle d'entrainement en train de faire un cours au soldats, et aux dragons.

Après un certains temps, lu liao , ayane et lu bu arrivèrent non loin de xia pi , ils étaient bientôt arrivés, heureusement que le village était juste à coté.

Il fallaut attendre environ une demi heure pour que les trois guérriers arrivèrent à xia pi . Prevenus de leurs arrivée, zhang bu stoppa l'entrainement, ordonnant aux autres d'ouvrir la porte . Une fois fait, ils entrèrent dans le château ..regardant zhang bu .


"Alors cette mission ?"

"Achevée."

"Excellente.."

"..."

Lu Bu regarda zhang bu avait un regard qui voulait dire "tout s'est bien passé ?" Zhang Bu hocha de la tête répondant oui . Lu Bu déscendit de son cheval, ainsi que les autres . Ils restèrent à l'entrée du château afin de récuperer un peu, Cao Pi dormait toujours ou pas ? Lu Bu n'en savait rien..mais il allait le savoir maintenant. Leurs mission n'avait pas duré longtemps, Cao Pi avait donc put dormir des heures et des heures . Mais c'était important pour lui, il était bien tro fatigué et devait absolument récuperer des forces . Quoiqu'il en soit, dès qu'il se reveil, il pourra déscendre rejoindre lu bu et les autres . Lu Bu regarda Ayane , ouvrant la bouche.

"Maintenant que l'empereur est mort, les villageois pourront élir leur empereur digne d'eux et dès que cela sera fait, je te donne pour mission d'aller découvrir qui c'est , et aussi lui prevenir qu'il devra nous ravitailler aussi , comme j'offre ma protection au village, ils doivent nous donner quelque chose en retour ."

"Bien maître..j'irai voir cela au plus vite ."

Lu Bu fit un signe de la tête, puis s'éloigna un peu de ces guerriers, en croisant les bras . Lu Liao ne pouvant se retenir, se dirigea vers ayane en se grattant les cheveux..

"Tu devrais te trouver un mec..ça te changerai.."

Ayane lui mit une grosse baffe , en le regardant dans les yeux..

"Tu sais ..hum je n'ai même pas à me justifier face à toi,écartes toi , idiot ."

Elle le poussa, s'éloignant aussi de lu liao et zhang bu . Zhang Bu éclata de rire en regardant Lu Liao tout rouge, celui-ci fit une légère grimace en se frottant la joue, croisant ensuite les bras, comme zhang bu . Ils attendaient rien, ils se reposaient et profiter de ce silence pour réfléchir un peu . Cao Pi n'allait surement pas tarder à se réveiller, à moins qu'il ne l'était déjà..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 27 Oct - 22:28

La bataille de Fan avait prit fin depuis un moment, et peu de temps après la prise du château. Dian ordonna à son armée de se ravitailler et de se préparer pour un nouveau départ. Il demanda à Cao Ang de rester à Fan avec une garnison de 2000 soldats, avec aussi les blessés et les villageois qui commençaient à réparer le château.

Après plusieurs heures, Dian, Yue Jin et son armée composée de 6000 hommes partirent de Fan. L’immense armée était fatiguée de la bataille, mais Dian ne voulant pas trop faire souffrir ses hommes, fit beaucoup de pauses pendant le voyage jusqu'à Xia Pi, le camp du puissant guerrier, Lu Bu.

Les troupes de Dian eurent beaucoup de pauses, ce qui permit un peu de repos. Après un long trajet, ils arrivèrent dans la région de Xia Pi en nuit, le château n’était toujours pas en vue. Dian ne sachant pas si une bataille allait avoir lieu ou non, ordonna une pause. Les soldats posèrent tous leurs sacs, leurs armes et ils allumèrent des feux de camps. Li Dian ordonna à ses officiers de leur dire que ses troupes avaient 1heure de repos et après ils allaient arriver à Xia Pi. Les officiers partirent alors annoncer les nouvelles à leurs troupes. Dian regarda les plaines verdoyantes sous le rayon de la lune. Yue Jin se mit à ses cotés.


« Que va t il se passé, à ton avis ? Est ce que Lu Bu libérera Pi ou pas ?... Est ce qu’une bataille aura lieu ? »

« J’en sais rien, Yue Jin. J’espère juste que Lu Bu m’écoutera. Car n’oublie pas, nous ne sommes pas venu à Xia Pi que pour libérer Pi, mais aussi pour informer Lu Bu de notre plan contre Orochi. »

« Oui c’est vrai. Il va falloir juste faire gaffe de ne pas avoir peur devant lui. »

« Je n’ai pas peur de lui… Lu Bu est une légende, un puissant guerrier, mais comme tous les êtres humains il a une faiblesse… S’il ne veut pas libérer Pi, je lui tiendrais tete et je lui ferais changer d’avis. »

« Fais gaffe quand même, là bas… »

« Ne t’inquiète pas, je ne le provoquerai pas. Et puis, je veux éviter de faire couler le sang… et sa Lu Bu le comprendra. Yue Jin, une fois arrivé là bas, je vais aller avec ma garde d’élite aux portes de la ville, toi, tu resteras avec les troupes à plusieurs mètres des portes de Xia Pi… si sa tourne mal tu donneras l’assaut. Compris ? »

« Oui, compris. Bon, je vais aller me reposer un peu… »

Yue Jin partit se reposer et Dian contempla les étoiles scintillantes. L’heure de repos passa vite, et les officiers sifflèrent la fin de la pause. Les soldats se levèrent, reprirent leurs affaires et allumèrent des torches pour mieux voir dans l’obscurité. Dian remonta sur son cheval et ils reprirent le chemin.

Après quelques minutes de marches, le château était en vue, des lumières jaillissaient des bâtiments au loin. L’armée de Dian arriva à plusieurs mètres de Xia Pi et s’arrêta. Dian s’avança vers les portes du château accompagné de ses 8 gardes élites, ils étaient tous à cheval. Les portes étaient ouvertes et Lu Bu se dressa devant Dian. Li Dian fut surpris de le voir ici, aux portes de la ville. Il était sur son fabuleux destrier, Eclair de Feu. Dian contempla la belle monture, puis détourna son regard vers Lu Bu.


« Seigneur Lu Bu, nos chemins se recroisent… »

Il descendit de sa monture, et s’inclina légèrement pour saluer le grand guerrier. Le visage de Dian était un peu caché par ses longs cheveux blonds, il regarda Lu Bu.


« Désoler de vous déranger un si beau soir, mais je crois qu’on a à parler. »
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 0:00

Une nuit de sommeil, quasiment une journée entière, l’heure à laquelle Cao Pi s’étant endormi lui était inconnue, c’est le pied évidemment pour se remettre en forme ! Bien qu’un peu plus il ne l’aurait pas refusé mais le jeune homme avait des obligations et devait maintenant se lever. Il avait fort à faire... Mais quoi donc ? Avait-il réellement besoin de rester encore ici ou bien serait-ce par pure envie plutôt ? Car il faut bien l’avouer et ne pas le nier, mais connaissant Cao Pi, les quelques jours passés en compagnie de Lu Bu et ses hommes, malgré quelques différends, il les avait appréciés et ce, autant qu’il avait apprécié la compagnie de Shi Pi, Li Dian ou encore Kunio... Peut-être pas autant en fait, mais ne le dira jamais même s’il avait aimé être ici et partager quelques moments avec eux. Il décida donc, un peu à contre cœur, qu’il avait suffisamment laissé de côté ses problèmes et qu’il devait maintenant, se reprendre en main et passer à l’action. Dehors, la guerre continuait et des innocents mourraient. Qu’en pensait Cao Pi ? Rien du tout ! S’il allait chez Orochi, c’est tout simplement parce qu’il voulait prouver qu’il allait tenir parole mais aussi ce dont il est capable et qu’il y arriverait... Les autres ? Il s’en foutait royalement... en tout cas, en temps normal excepté quelques personnes et encore... Malgré le fait qu’il s’était lié avec quelques personnes depuis la fusion, il n’en a pas non plus oublié qu’il était facile de s’en défaire et d’être trahi... Il n’allait pas l’oublier aussi facilement non...

Et donc, son entraînement avec Zhang Bu ? Avec plaisir mais pas pour les mêmes raisons... Les techniques, les stratégies, Cao Pi les connaissait, même avant de mettre les pieds ici. Ce qui lui manquait, c’était la motivation et une raison de vivre qu’il avait perdue depuis longtemps. Mais le plan que Lu Bu et lui-même partageaient maintenant le réveilla, il avait une mission... Mais cette fois-ci, pas d’Ayane à attendre son réveil pour lui donner, comme à son habitude, sa marche à suivre pour partir aussitôt... Non, il avait là tout son temps pour se préparer et réfléchir, réfléchir et réfléchir... Il n’arrêtait pas d’ailleurs. Car, cela n’avait pas été mentionné jusqu’à maintenant mais de légers maux de tête avaient refaits leur apparition. Non pas que cela le gênait mais devait-il y comprendre quelque chose ? Pour le moment, il se contenta de se rhabiller, sans oublier sa cape et Chaos puis de regarder par la fenêtre... Il faisait nuit et le ciel était dégagé, les étoiles bien visibles et une lune parfaitement ronde se reflétait dans les douves. Et d’ailleurs, autre chose se reflétait dans l’eau... Et Cao Pi ne manqua pas de le remarquer.

« Des torches... Des chevaux... Une armée approche de Xia Pi ?!?!??!!? Pour quoi ne m’a-t-on pas prévenu ! Que se passe-t-il ici !!! »

Pourquoi n’avait-on pas alerté ou même prévenu le jeune homme de cette information ? Était-ce une simple omission de la part des guerriers de Xia Pi, allaient-il le faire très bientôt ou bien encore voulaient-ils l’écarter... En tout cas, ce n’est pas ça qui l’arrêta pour autant, c’est quelque peu fâché et froid qu’il sortit de sa chambre et descendit les escaliers. Des escaliers... Il ne se souvient pas en avoir monté pour autant à l’aller... La petite escapade pour aller jusqu’à la salle de réunion allait-elle revivre pour aller jusqu’à l’entrée du château ? Et non, vous n’aurez pas ce plaisir, en fait, l’escalier donnait sur l’allée principale et il n’avait qu’à la suivre pour y arriver... D’ailleurs, l’attroupement était un indice supplémentaire que quelque chose se passait en ce moment-même. Mais quoi donc ? Il allait bientôt le savoir... Il s’approcha et aperçut Lu Bu. Cao Pi se dirigea donc vers lui, en toute logique ne distinguant pas encore son interlocuteur ne sachant pas encore de qui il s’agissait.

« Lu Bu, que signifie cet attroupement à cette heure-ci ? Pourquoi ne m’a-t-on pas prévenu de l’arrivée d’une armée au château ?!? Est-ce fait exprès ou vous comptiez venir me réveiller ??? »

Mais il n’obtint pas de réponse... Lu Bu resta silencieux... Puis au bout d’un moment, il lui fit signe de la tête pour lui faire remarque QUI était en face de lui. Cao Pi, trop occupé à savoir ce qui se passait n’avait même pas reconnu son ancien camarade, Li Dian. Au début, il hésita, il faut dire qu’il avait changé depuis leur dernière rencontre, à Hu Lao...

« Euh... Li Dian ? »

Il n’avait pas un ton très sûr mais froid...

« Si c’est bien toi, qu’est-tu venu faire ici ??? »

Alors que peut-être ce dernier s’attendait à recevoir un accueil plus chaleureux, non, il devra se contenter de ceci... Après tout, il l’avait prévenu, il ne voulait pas qu’il vienne ici et le lui avait fait savoir avant leur séparation. Mais il comprit son geste, évidemment...

« Tu es venu pour me chercher j’imagine ? Je me trompe ? »

Cao Pi n’était guère content de cette venue ou bien serait-ce aussi les maux de tête qui commençaient à devenir de plus en plus gênant... En tout cas, il prit la peine de se mettre une main sur le front donc apparemment, il avait quand même suffisamment mal pour faire ce geste devant autant de personnes qu’il ne voulait pas mettre au courant. Lu Bu et maintenant Li Dian... Cela devenait de mieux en mieux pour le jeune homme... Toutefois, encore lucide, il n’en attendait pas moins une réponse de la part de n’importe quel guerrier. Une réponse...

(Petit mais largement suffisant pour vous permettre de continuer)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 8:09

Lu Bu ne serait pas étonné d'apprendre qu'une armée se dirige vers la sienne . Il savait que cela arriverait bientôt , Lu Bu était intélligent, il savait que Li Dian allait un jour revenir pour délivrer Cao Pi, il le lui avait même dit . Et pour être en sécurité, Li Dian ramena son armée avec lui ainsi que ses 8 Gardes du corps d'élites .

Lorsqu'il entendit l'alerte, disant qu'une armée s'approchait, Lu Bu ordonna à ses hommes de se mettre en place pour un éventuel assault ou défense . Les dragons de wu zhang se mirent face aux portes de l'entrée . A voir leurs tête, on pouvait déjà deviner que pour entrer dans le château, il fallait être suicidaire . De plus, cette armée n'inquietait pas Lu Bu , il n'avait peur de rien et vu sa très grande armée, ses 3 guérriers d'élites et les dragons de wu zhang en plus de lu bu, il avait vraiment bien de quoi se défendre .

Mais comprenant très vite que ce n'était pas une menace..et en voyant Li Dian arriver, seul avec ses gardes du corps , il comprit que celui-ci venait avant tout "parler" avant de passer à l'action .

Lu Bu, sur éclair de feu, galopa doucement en direction de Li Dian, suivit de zhang bu, ayane et lu liao . Il s'aprêtait à parler, quand soudain, Cao Pi fit son apparition . Le jeune homme semblait être faché de ne pas avoir été prévenus . Lu bu le regarda dans les yeux, le voyant se toucher la tête , on avait l'impression qu'il allait exploser de douleur . Lu Bu arqua un sourcil..


"Tiens, encore une fois.."

Mais il ne s'interessa pas plus à son cas; il tourna son visage vers Li Dian, le regardant de haut, car celui-ci était déscendut de son cheval.

"Je savais bien que c'était toi . Tu avais juré de liberer Cao Pi et je vois que tu ne manques pas de courage pour te dresser face à moi . Nos chemins se recroisent donc à nouveau .

Lu Bu déscendit de son cheval, se tenant debout à coté de cao pi et li dian, il laissa Cao Pi faire quelques remarques à Li Dian , avant de reprendre la parole..

"Comme Cao Pi l'a si bien dit, tu es sans doute ici pour venir chercher ton ami n'est-ce-pas ? Et tu es près à m'affronter pour le sauver ? J'admire ton courage, mais c'est de la folie .

Il s'approcha de Li Dian, le regardant dans les yeux , reprenant la parole..

"Cette guerre n'aura pas lieu . Car je comptais laisser Cao Pi partir dès qu'il le souhaite . Donc si tu es venu pour cela, saches que Cao Pi est libre de ses choix , je ne vois pas d'objections à ce qu'il te suive . D'ailleurs.."

Lu Bu se tourna vers Cao Pi, le regardant , avec un leger sourire.

"Tu as appris pas mal de chose ici, et tu as progressé, mais ta quête s'arrête ici, si tu veux encore progresser , tu dois découvrir le monde extérieur et tout les dangers qui y sont présents . Tu dois devenir indépendant et trouver ta véritable voie . Et ce n'est plus ici que tu la trouveras , Certes, tu as bien progressé , mais le vrai entrainement c'est dehors. C'est pourquoi je t'encourage à rejoindre Li Dian . De plus, maintenant que tu sais ce que je voulais de toi, tu n'as plus rien à faire ici, tu pourras commencer ta mission . C'est le mieux que tu puisses faire. Pour ayane, ne te fais pas de soucis, elle te contactera au moment voulus."

Lu Bu se tourna vers Li Dian, prenant la parole.

"Quant à toi Li Dian, je supposes que tu es venu ici seulement pour récupérer Cao Pi ? Tu le peux . Mais à moins que tu ais quelque chose d'autres à me dire, fais le , car je n'ai plus beaucoups de temps ."

Il s'approcha de li dian, attendant une réponse de sa part . Laissant Cao Pi de coté , le laissant réfléchir à la décision qu'il allait prendre .

Ayane , Zhang Bu , et Lu Liao restèrent sur place, ne disant aucuns mots, ils avaient déjà tous fait leurs adieu à cao pi, plus la peine de le faire une seconde fois , sauf zhang bu qui fit un clein d'oeil à Cao Pi .

La guerre n'aura pas lieux donc, li dian allait obtenir ce qu'il voulait, Cao Pi pourra sortir du château et reprendre ses plans, quant à Lu Bu, il avait encore pas mal de chose à faire de son coté..

Les trois grands guerriers restèrent immobile , les uns à coté des l'autres..attendant une réponse de la part de Cao Pi .

Etait-ce donc la fin du voyage de Cao Pi avec Lu Bu , surement, comment Cao Pi réagira-t-il en partant ? Oublira-t-il les moments qu'il a passé avec les guérriers de Xia Pi ? Que pensait-il de lu bu après ce voyage ? Beaucoups de questions..


( Idem, petit car je veux pas trop avancer les choses sans vous laisser le temps de répondre , comme on est à trois maintenant .)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 11:34

Li Dian attendait une réaction de la part de Lu Bu. Il n’était pas surpris de le voir ici, chose que Dian se doutait de la part du puissant guerrier des trois royaumes. Lu Bu descendit alors de son cheval et s’approcha un peu plus de Dian, il se trouvait à quelques mètres de Li Dian et ses gardes du corps. Puis il vit sur le coté de Lu Bu, Cao Pi. Il n’avait pas l’air d’être un prisonnier, ce qui le surprit. Il regarda son vieil ami.

« Ouais c’est moi, Pi. Je suis là d’une pour toi mais pour autre chose aussi »

Il détourna son regard vers Lu Bu et lui sourit. Dian n’avait pas l’intention de provoquer une bataille, au contraire, il voulait l’éviter, et Lu Bu voulait aussi éviter ce bain de sang.

« Seigneur Lu Bu, je ne veux pas faire souffrir mes hommes d’avantage, je veux éviter cette bataille à tout prix. Trop de sang a déjà assez coulé. »

Il s’approcha de Lu Bu et regarde le grand guerrier dans ses yeux, gardant son calme et en restant détendu.

« Si vous avez laissé le choix à Cao Pi de partir ou pas, alors qu’il fasse son choix, je ne veux l’obliger à rien. Il peut rester ici s’il le souhaite. Je ne venais pas que pour lui de toute façon. Voyez-vous, seigneur Lu Bu, j’ai quelque chose d’important à vous informer. Cette information concerne vous et tous les membres de la résistance, donc je vous fais confiance pour en informer Shi Pi e plus rapidement possible. »


Les troupes de Dian qui étaient à l’extérieur du château, firent un petit camp provisoire, en attendant leur chef. Des feux de camps avaient été allumés, les soldats avaient posées leurs sacs et leurs armes. Ils prirent tous un peu de repos en attendant que les négociations aboutissent à quelque chose. Yue Jin lui été en stress, il ne savait pas qu’est ce qu’il se passait là bas et il ne pouvait rien faire. Il regarda les portes de Xia Pi au loin, voyant des silhouettes sombres au loin. Quelques torches éclairaient l’entrée du château de Xia Pi mais cela ne permettait pas de les voir complètement. Il n’avait plus qu’à attendre son ami.

Dian regarda Lu Bu et mit ses bras derrière son dos, il marcha un peu sur le coté, regardant Pi un moment puis il se retourna vers Lu Bu.


« Seigneur Lu Bu, l’information que je vais vous donner est importante et secrète, j’aimerai vous entretenir en privé avec vous si vous le souhaitez. »


Dian attendait la réaction de Lu Bu, puis regarde la puissant guerrier et le jeune Pi sur le coté qui avait l’air de souffrir.

*Encore ? Décidément lui, il est vraiment bizarre.*

Avant que Lu Bu ne dise quoi que ce soit, Dian s’approcha de Lu Bu, une nouvelle fois et le regarda dans ses yeux.

« Je possède maintenant le château de Fan. Et j’ai un plan qui vous concerne vous, la résistance et Orochi. Comme je suis ici, je vais vous en parler pour que vous informiez le reste de la résistance, mais allons dans un endroit plus calme voulez vous ? Vos guerriers peuvent venir s’ils veulent, et Cao Pi aussi. »

Li Dian attendait une réaction de la part de la légende des trois royaumes. Dian avait gardé son calme pendant toutes les négociations, et avait su tenir tête à Lu Bu, chose qui est dur à faire pour de simples mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 12:48

Li Dian avait quelque peu changé, On n'avait l'impression qu'il n'avait plus trop peur de lu bu , celui-ci souria en soutenant le regard de li dian, il était bien plus grand que lui . Apparement , il n'était pas venu que pour sauver Cao Pi . Il parlait d'un plan qui concernait la résistance et les forces d'Orochi . Cela pouvait intéresser Lu Bu, il voulait en savoir plus, mais dabord, mieux vaut aller dans un endroit plus calme , à l'abris des regards et des oreilles..

"Bien, suivez moi..nous allons dans la salle de réunion ."

Tout le monde suivirent lu bu dans la salle de réunion, tout le monde était présent, ayane , lu liao , zhang bu et cao pi , ainsi que li dian bien sûr . Une fois arrivé dans la salle, Lu Bu fit signe aux autres de s'assoir, alors que celui-ci préférait rester debout . Il s'arrêta près du rebord de la fenêtre, posant son regard sombre à travers celle ci ..

"Personne ne nous écoute...Tu peux me parler tranquillement, je t'écoute, quel est ce plan Li Dian ?"

Lu Bu posa son regard ténèbreux sur celui de li dian, attendant impatiemment la réponse qu'allait lui donner le génèral..Lu Bu n'avait pour le moment, aucunes idées en tête, il ne se doutait de rien, il ne savait pas que Li Dian aurait un plan à lui proposer , et lu bu se demandait bien ce qu'il devait être.

Une alliance ? Une bataille ? Des informations ? Tant de questions, mais pour le moment aucune réponse, Lu Bu pensait plutot que li dian allait lui donner des informations sur orochi, à moins que son plan consistait à regrouper les forces pour en faire une armée deux fois plus puissante, bref y'avait téllement d'idées qu'il préféra chasser ces idées de sa tête et d'écouter li dian calmement.

Lu Liao s'installa confortablement dans sa chaise, regardant le plafond..


"Un Plan..j'espère qu'il sera bon, car en ce moment les forces d'Orochi sont de plus en plus nombreuse..Mais je suis pour, de plus si l'information de li dian vaut vraiment le coups, ça ne fera un pas en avant , contrairement à l'armée des serpents."

"Exact, l'ennemi devient plus nombreux, mais nous aussi..pour le moment aucuns des deux clans n'arrivent à se distinguer..les forces d'Orochi ont Orochi, et nous on a Lu Bu et Shi Pi . Il nous manque juste un "déclic" pour pouvoir l'ancer l'assault final sur Orochi . Bien qu'on pourrait le faire actuellement , mais on ne connait pas encore l'organisation de l'armée du roi serpent ."

"En effet, les deux camps possèdent leurs atouts et leurs faiblesses . Mais peut-être que le plan du seigneur Li Dian peut faire tourner la roue , et j'en suis sûre même . Si le seigneur li dian s'est dirigé jusqu'ici et a osé faire face a Lu Bu, c'est que son information doit vraiment être importante, j'en doute pas ."

Lu Bu écouta les paroles de ces guérriers, avant de regarder Cao Pi qui était assis sur une chaise, il tourna ensuite son regard vers Li Dian, croisant les bras..

"Je dois avouer que je n'ai aucunes idées concernant ton plan . J'espère seulement qu'il fera changer les choses de notre coté . Et ne te fais pas de soucis, j'informerai Shi Pi au plus vite , je dois bientôt le voir, ainsi qu'un certain hideyoshi , autre chef de la résistance ."

Il attendit une réponse de Li Dian, ainsi que les autres guérriers qui avaient tous leurs regards en direction de li dian .

Et pour en revenir sur un certain point, oui, il n'y aura pas de bataille entre li dian et lu bu, cela ne servait à rien de faire couler le sang surtout pour aucunes raisons, ils allaient seulement négocier ensemble . Et cette discution risquait d'être très intéressante , surtout si l'information de li dian valait le coups, ce qu'il esperait d'ailleurs..

Quant à Cao Pi, qu'allait-il décider ? Peut-être que ce plan l'aidera à choisir ..mais de toute façon, lu bu le lui avait dit, il n'avait plus vraiment besoin de rester ici , il devendra encore plus fort une fois dehors . En tout cas, ayant affronté lu bu, zhang bu et lu liao , difficile de faire peur à cao pi maintenant . Il était forgé et n'aurait plus peur de rien surement . Enfin, Cao Pi donnera bien sa réponse à Li Dian et Lu Bu, mais dabord, le plan !

Mais quelque chose d'autres intrigué lu bu ,c'était le fait que Cao Pi avait des sortes de crises, ce n'était pas qu'un simple mal de tête , Lu Bu se doutait de quelque chose..Cao Pi risquerait d'avoir une surprise car cette "chose" qu'il avait n'été surement pas quelque chose de banal..Lu Bu avait analysé son comportement et il savait que quelque chose allait se passer , mais cela n'était plus l'affaire de Lu Bu .A présent, cao pi était libre et son cas n'appartenait plus à Lu Bu . Peut-être même qu'ils ne se recroiseraient plus jamais, car leurs seule relation sera : Ayane .

Enfin revenons en a notre plan ,Lu Bu attendait toujours la réponse de Li Dian . Le silence avait prit place dans la salle et chaques guérriers se regardaient dans les yeux, une ambiance à la fois froide et neutre régnait..

Mais Lu Bu se demandait aussi quelque chose, comment Li Dian s'était il procuré une armée ? Alors que la dernière fois qu'il l'avait vu, il était seul avec Cao Pi . Avait-il attaqué une région et prit possession d'une armée ? C'était possible, et lu bu aurait aimé savoir quel région , li dian avait attaqué. Et maintenant que Li Dian possèdait une armée, cela pourrait être très bénéfique pour lui et Lu Bu ..surtout s'ils allaient travailler ensemble, ou non . Cela dépendra des agissements de chacuns .

Après cela, lu Bu avait l'intention de rencontrer shi pi, il avait vraiment beaucoup de chose à lui dire, shi pi aussi de son coté surement . Il fallait au plus vite réunir les trois chefs de la résistance et se rencontrer afin de se répartir les tâches de façon organisée et intélligente.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 13:15

Lu Bu ordonna au petit groupe de guerriers de le suivre pour aller dans la salle de réunion. Li Dian ordonna à ses gardes de rester à l’entrée. Sur le chemin il était aux cotés de Ayane et Lu Liao, Zhang Bu se trouvait derrière lui avec Cao Pi et Lu Bu était devant. Il observa Ayane et Lu Liao rapidement, pour savoir en gros à qui il avait à faire. Lu Bu n’avait pas choisi n’importe qui ça Li Dian le savait. Ils avaient l’air fort. Mais de toute façon, Dian s’en fiche car bientôt sa sera ses nouveaux alliées.

Arrivé à la salle de réunion, tous s’assirent sur des chaises, Dian était au bout de la table au milieu, il ne s’assit point. Tout comme Lu Bu, le grand guerrier était debout de l’autre coté de la table. Li Dian posa sa lance encore un peu taché de sang sur la table et regarda les différents visages des personnes ici présentes.


« Bien, alors commençons. N’oubliez pas tout ce qui va être dit, restera secret. Vous avez ordre de ne rien dire aux autres… seul Shi Pi et Hidey doivent être mis au courant pas le reste… »

Dian regarda alors le grand Lu Bu de loin et il sortit des petits jetons de sa veste.

« Alors… comme vous le savez tous. Le Wei est allié avec Orochi. Orochi est dur à atteindre… si nous voulons l’avoir, il faut se débarrasser du Wei en premier. Voici mon plan, il est tout simple. Comme je l’avais prévu, je vais partir chez Orochi. Mais ! Je resterai dans le camp du démon, temporairement. Au bout d’un moment, je trahirai le démon. Je vous donnerai des informations quand je serais encore du coté du perfide serpent. Et là, c’est là que le Wei va souffrir. Etant donné que j’ai mon armée au château de Fan. Je vais mettre quelques troupes à Luo Yang, Orochi et le Wei ne diront rien là dessus comme je serais leur allié. Et au moment de la trahison… »

Li Dian prit alors les jetons et les fit tomber sur la table tout en continuant de parler. Il fit comme si les jetons étaient les soldats Wei.

« Au moment de la trahison, les soldats du Wei tomberont un par un face à mes troupes qui seront à Luo Yang. Les casernes seront brulés, les écuries seront détruites, les armes de sièges seront saccagés, leurs armes seront volés ainsi que leurs chevaux. Si tout se passe comme prévu, le Wei sera faible à cette attaque et alors, on pourra faire une attaque générale au cœur du Wei, c’est à dire attaquer le palais, reprendre Luo Yang et après tout cela nous pourrons attaquer le démon, tous ensemble. »

Li Dian sourit aux différents guerriers, il attendait une réaction de la part de chacun, il regardait les visages de chacun pour voir si une expression sortait de leur visage, des expressions de surprise, d’étonnement… ce qui est normal, peu de gens aurait trouvé cette idée. Puis Dian regarda Lu Bu et attendit une réaction de sa part. Qu’allait penser le grand guerrier de ce plan, serait il d’accord ? Serait il étonné de ce plan ?

« Bien sur tout cela sera fait, si Shi Pi me donne son autorisation. »

Li Dian attendit alors les réactions de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 14:26

Lorsque Li Dian s'aprêta à parler du plan à Lu Bu, celui-ci prit la peine de s'assoir afin de mieux l'écouter . Il posa son regard dans les yeux de li dian avant de faire un tour de salle avec ses yeux..

"En effet, tout cela doit rester confidentiel..tout ce qui va être dit ici ne sortira pas de cette pièce..c'est clair ?"

Les guérriers firent un signe de tête , montrant qu'il était daccord . Lu Bu reposa ensuite son regard vers li dian afin d'écouter la suite.

Attaquer le wei ? C'est vrai que, pour atteindre orochi, il fallait s'en prendre au wei qui était en plus de ça bien équipé, mais pas aussi puissant que lorsque xiahou de était aux commandes . Vu leur armée , la résistance pourrait très bien faire face au wei tout en se faisant aider par Li Dian qui aura alors trahit Orochi, cela pouvait être une bonne idée en effet, deplus , pratiquement tout les membres de la résistance , détestent le wei..ça motive en plus . Lu Bu fit un petit mouvement de la tête en ouvrant brefement la bouche.

"Continues.."

Li Dian continua à éxpliquer son plan, en affirmant que lors de l'attaque, les wei seront bloqués par les forces de li dian qui serait à luo yang, leurs bases de ravitaillement, leurs casernes seront en feu ainsi que leurs armes volées...C'était un plan très difficile car pour en arriver là, il faudrait tromper orochi lui même ainsi que ces officiers et les membres du wei .

Lu Bu décroisa les bras, posant son regard vers li dian avant de refaire un tour de salle avec ses yeux..


"Ceci est bien pensé..mais.."

Il se leva de sa chaise, marchant un peu dans la pièce, s'arrêtant encore une fois au rebord de la fenêtre..

"Mais cela sera dur de tromper tout le monde, si vous échouez, Orochi prendra votre vie à tout les deux, car si tu te fais avoir li dian, Orochi aura des doutes sur Cao Pi, et il vous tuera tout les deux. C'est vraiment très voir énormement risqué de vouloir s'infiltrer dans le camps d'orochi et de gagner sa confiance ."

Il s'asseya sur le rebord de la fenêtre en posant son regard vers le paysage à travers la fenêtre.

"J'en parlerai à shi pi et hideyoshi. Mais..êtes vous pret à risquer vos vies pour réussir ce plan ? Car vos chances de reussir ne sont pas très grandes . En revanche si vous réussissez..c'est sûr que nous aurons un énorme avantage .."

Il regarda longtemps le paysage avant de reposer son regard vers les autres . Zhang Bu prit la parole, en premier afin de donner son avis.

"Hum master lu bu a raison, c'est bien trop risqué, mais ça peut marcher, tout dépendra de vous . Comment vous allez vous comporter, comment vous allez penser, comment vous allez réagir face à Orochi , le moindre faux pas pourrait vous couter la vie. Mon avis est donc que ça peut marcher, mais que vous allez devoir faire un travail très difficile pour y arriver.."

Lu Liao quant à lui , trouvait ce plan intéressant mais trop dangereux..

"Pour ma part je pense qu'on devrait juste s'arrêter au service que cao pi doit à lu bu, c'est à dire, donner des informations à lu bu sur orochi . C'est beaucoups moins risqué que de déplacer carrèment une armée à luo yang ..Orochi trouvera ça trop suspect. C'est trop dangereux je pense, mais ça reste mon avis ."

Au tour d'Ayane..

"Je pense qu'il faudra y aller progresivement, dabord ne faîtes rien pour la résistance, obeissez à orochi, faîtes tout ce qu'il vous dit de faire, même si c'est à contre coeur . Gagnez sa confiance et une fois cela fait, nous pourrons commencer à réfléchir à comment mettre en place le plan d'assault, mais pour le moment, il faut gagner la confiance absolue de l'ennemi."

Lu Bu marcha autour de la pièce, écoutant les paroles de ces guérriers, s'arrêtant sur place en ouvrant la bouche.

"Je rejoins Ayane, dabord gagnez la confiance d'orochi, obeissez à tout ces ordres , puis plus tard, ayane vous contactera pour mettre en place le plan .Mais pour l'instant, n'agissez pas seul.."

Lu Bu se dirigea vers sa chaise pour s'assoir, regardant li dian et cao pi pour voir ce qu'ils en pensaient.

( J'ai vraiment plus d'inspi là, désolé -_-' )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 28 Oct - 23:44

Cao Pi était déboussolé... Entre les migraines et le spectacle qui se déroulait sous ses yeux, il ne savait plus vraiment où donner de la tête et il ne pouvait imaginer tel scénario aussi. Il ne reconnaissait pas son ancien compagnon, tant de changements aussi bien physiquement que dans sa manière de penser et agir qu’on pourrait croire à une toute autre personne. Lui qui était plus qu’effacé et prenant peu d’initiatives proposant maintenant des plans mais aussi au pouvoir de SON armée ? Inimaginable... Pour Cao Pi, c’était comme... dans un mauvais rêve... Alors que lui n’était plus dans le top de sa forme, quelqu’un qui était autrefois à ses ordres au contraire était au top de sa forme et de son statut... Que s’était-il passé pour en arriver là ? Apparemment, quand Cao Pi et Li Dian se retrouveront seul à seul, les mots ne manqueront pas, peut-être pas comme dans toute retrouvaille mais il est certain que les sujets ne manqueront pas et s’enchaîneront. Mais pour le moment, il fallait maintenant que le jeune Seigneur prenne lui aussi part dans cette réunion et donner son avis. Tous attendaient une réponse en fait...

Mais qu’allait-il donc répondre à tout ceci ? Il était autant soulé et énervé par ses maux de tête grandissants que cette discussion qui ne lui plaisait guère... Mais bon, il n’en voudra pas à Li Dian d’avoir eu quasiment la même idée que lui. Reste à savoir comment et pourquoi une telle décision quand même... Pourquoi un tel revirement de situation ? Alors que Li Dian, autant que Cao Pi détestait ces démons... Il était donc devenu plus qu’un simple officier pour penser à tout ceci et ce, sans que le jeune homme ne s’en rende compte. Après tout, il était certain qu’à force d’avoir laissé Li Dian dans ses papiers autrefois il arriverait à l’égaler. Chose que Cao Pi n’aime pas mais que comme tout autre chose, il devra s’y faire... D’ailleurs, il devait maintenant vraiment donner sa réponse à la petite assemblée sur les prochaines manœuvres...

« Je croyais avoir été clair, pour moi dès le début, j’étais pour ce plan et ce n’est pas maintenant que je vais changer d’avis. Je ne reviendrai pas là-dessus. »

Se tenant la tête, il remarqua alors tout en se penchant la lance de Li Dian ensanglantée coulant sur la table... La vision du sang déclencha quelque chose en Cao Pi et accentua ses migraines... Tout en essayant de se contenir, il continua de se justifier...

« Gagner la confiance d’Orochi ? Comme je l’ai dit tout à l’heure, j’en fais largement mon affaire. J’ai... des arguments plus que convaincants et il ne pourra pas me refuser... »

* Dès qu’il me verra, nul doute qu’il sentira que « quelque chose » ne tourne pas rond chez moi et qu’il pourra très bien s’en servir... C’est risqué je sais mais c’est LA SEULE SOLUTION pour pouvoir s’approcher de lui sans qu’il ne se doute de quelque chose... Et puis, si Li Dian m’accompagne, je pense que je pourrai compter sur lui pour me remettre sur le bon chemin quand il le faudra. MAIS sans le mettre au courant pour autant... PERSONNE ne doit le savoir... *

Il est certain que si quelqu’un venait savoir ce qu’il était arrivé à Cao Pi, des doutes quant à ses agissements pourraient se lever. Était-il lucide ou bien contrôlé ? Evidemment qu’il savait ce qu’il faisait mais comment convaincre les autres après... Donc non rien à ce sujet pour le moment et se contenir durant cette petite réunion...

« Après, concernant votre plan d’attaque sur le Wei, je ne l’approuve pas, je suis aussi d’accord... Si Orochi venait à s’en douter, nul doute qu’il prendra des mesures nécessaires et que ces conséquences dépasseront notre imagination. Je n’ose même pas parler du sort qu’il nous réserverait. Vaut mieux agir par étape et ne pas agir trop vite et se faire remarquer car... ... ... »

Cao Pi s’arrêta alors pendant un court laps de temps, pour se ménager mais l’on aurait très bien pu croire que c’était là voulu de sa part comme pour mettre plus en avant ce qu’il allait dire par la suite. Du moins, c’est ce qu’il espérait pour ne pas avoir à donner d’explications même si cela devenait de plus en plus dur tellement Lu Bu et les autres commençaient à avoir des soupçons...

« Il ne faut pas non plus oublier que Koshi renferme des choses que nous ne connaissons pas encore et pire que ce que l’on a vu jusqu’à maintenant... Et qu’aux côtés du Roi Démon se trouve toujours sa fidèle servante, Da Ji. Dieu seul sait vraiment ce dont elle est capable... Il ne faut pas prendre tout ceci à la légère et je pense qu’une fois sur place, il faudra vraiment que vous autres nous fassiez confiance et laissez agir.

Et là, Cao Pi vint à un sujet plutôt sérieux mais Ô combien risqué au vu des personnes présentes...

« Je préfère donc déjà prévenir que si, pour une quelconque raison, pour ma part, il me faudra avoir affaire avec des résistants, je pense qu’il n’y aura pas trente-six solutions et qu’il faudra évidemment agir comme le ferait des personnes du camp opposé sinon... nous ne serions que trop vite démasqués... Et je doute fort d’ailleurs qu’Orochi nous fasse confiance avant de nous avoir vu à l’œuvre, apparemment, vous n’y aviez pas pensé je me trompe ? Moi si... et ma décision est prise afin que ce plan fonctionne... Et vous ? Je pense que c’est l’occasion rêvée pour régler les derniers détails... »

A présent, c’était Cao Pi qui tenait la conversation et les questions... Comment allaient réagir ses « amis » ? Il était prêt à agir et bien décidé à ne pas céder quitte à partir sur le champ même surtout que son état ne s’arrangeait pas...


(Bon je pense que cela devrait aller... même si je suis pas super convaincu...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 30 Oct - 18:38

Tous, avait un choix différent. Mais c’est ce que voulait entendre Dian de la part de la bouche de certains. Certes, si Orochi se doute de quelque chose et que le plan tombe à l’eau, Dian et Cao Pi vont en baver. Après les opinions de Zhang Bu, Lu Liao et Ayane dont Dian la regardait beaucoup et ensuite l’opinion du grand guerrier, Lu Bu. Dian fit alors un tour de table. Tout en parlant, il marcha autour de la table.

« Voilà ce que je voulais entendre… mais sachez mes amis. Que je suis prêt à sacrifier ma vie pour que ce démon soit détruit, et que la paix revienne dans notre monde. Je n’ai absolument rien qui me retient dans ce monde. Si je meurs, sa ne sera pas un gros chagrin pour la plupart des personnes ici présentes, mais au moins je mourrai avec honneur. J’aurais essayé de faire quelque chose de bien dans ma misérable vie. »

Il dit toutes ces paroles avec tellement de courage, de fierté et de tristesse, que sa donnait envie d’en pleurer… mais le moment n’est pas aux larmes, mais à la guerre. Foncer sur l’ennemi ne servira à rien, il faut jouer avec la stratégie pour les batailles à venir.

« Et ne vous inquiétez pas, si ce plan se fera, ça ne se déroulera pas aussi vite, bien évidemment, cela prendra du temps… beaucoup de temps ».

Il avait presque fini son tour de table, il se trouvait derrière Ayane. Puis Cao Pi allait passer, il resta un moment derrière la jeune femme qui était assise et continua de parler.

« J’espère seulement que ce plan aura lieu… et si c’est le cas, je ferais tout en mon pouvoir pour que ça marche ! Mais… Cao Pi, tu en penses quoi toi ? »


Dian n’avait à peine le temps de poser la question que Cao Pi donna son avis sur le champ, il n’avait pas l’air aimable et n’était pas trop pour cette idée. Dian sourit alors à l’assemblée qui se tenait devant lui quand Cao Pi parla de se faire prendre par Orochi.


« Cao Pi, tu me déçois beaucoup… crois tu vraiment que j’ai l’intention d’aller trop vite, de bâcler une des chances de nous faire gagner cette guerre... Le plan est risqué, je l’avoue. Mais pour ma part, je n’ai aucun problème… vivre ou mourir ? Quel est la différence quand on n’aime pas sa propre vie.»

Li Dian n’avait plus l’intention de rester cacher derrière les remarques des autres, Cao Pi n’avait pas l’air d’être sur d’aller au combat… il avait peur de la mort, chose normale pour tout le monde. Mais Dian n’a pas peur de la mort… il l’attend de pied ferme, il est prêt à la combattre et à la regarder droit dans les yeux.

Quand Cao Pi parla de se combattre avec les résistants quand lui et Dian seront dans le camp du perfide démon, tout le monde tourna son regard vers le prince. Dian retourna alors à sa place. Il regarda tous les guerriers autour de la table et particulièrement une personne… la seule femme présente ici : Ayane. Dian ne savait pas pourquoi mais son regard était attiré vers la beauté de la puissante guerrière. Ayane a peut être pu remarquer que Li Dian la regardait. Dian essaya d’éviter de la regarder, chose assez dure et s’apprêta à répondre aux questions de Pi.


« Combattre la résistance, oui nous le devrons, mais seulement quand Orochi nous dira de venir le soutenir lors d’attaques ou autres… nous ne serons pas dans l’armée d’Orochi, non, nous serons un de ces alliés… Fan sera notre base principale. Je vais créer avec l’aide de toi, Pi, une nouvelle force. Je ne me suis pas combattu pour rien là-bas. Ce château m’appartient désormais, et c’est à partir de là-bas, que je vais me créer une armée et que je vais préparer tout mon plan… en attendant la confirmation de Shi Pi, bien sur. »

Li Dian sourit, et regarda toujours quelques fois Ayane qui avait surement remarqué que Dian l’observait.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 30 Oct - 20:09

Lu Bu écouta attentivement Cao Pi et Li Dian, décidémment, ils étaient bien motivés pour leurs plan . Lu Bu savait très bien qu'ils risquaient leurs vies en faisant cela, mais ça c'était pas vraiment son problème . Oui , lu Bu n'était pas du genre sentimental.

Quand Dian , marcha autour de la table, Lu bu croisa les bras le regardant et l'écoutant . Li Dian n'avait pas peur de la mort et ça se voyait, il avait un courage que d'autres guérriers n'avaient pas, c'était positif . Rare sont ceux qui n'ont pas peur de la mort..car souvent les gens disent ça mais au fond, ils ont tous de même peur. Mais Li Dian, ça se voyait dans ces yeux qu'il disait la véritée, et ça Lu Bu l'avait remarqué, il prit la parole deux petites minutes, pour souligner ce point.


"HMm pas peur de la mort ? Je sais que tu dis la véritée. Cela se voit dans ton regard et je dois avouer que nombreux sont ceux qui ont peur de la mort . Tu possèdes un certain courage et je le souligne ."

Tous regardèrent Li Dian faire son discourt , Ayane avait remarqué que Li Dian la regardait beaucoup, elle le regardait aussi dans les yeux, avec un visage neutre, montrant aucunes émotions . Qu'en pensait-elle ? On en savait rien .

Les avis étaient partagés et tous ne pensaient pas la même chose . C'était tout à fait normal, si tout le monde pensait la même chose, il n'y aurait pas cette réunion.

Lu Bu brisa le silence en prenant la parole, restant assit, mais parlant de haut à ces collègues.


"Tout dabord, mettons nous tous daccord, en effet, nous ne connaissons pas grand chose au sujet d'Orochi et de Da Ji, il ne faut donc pas souestimer l'adversaire , mais c'est dans les deux sens, Orochi et da ji ne connaissent rien de moi et Shi Pi , sauf quelques rumeurs.. C'est pourquoi , ce plan sera difficile à mettre en place car vous partez en terrain inconnu . Mais comme Li Dian le dit , il n'a pas peur de la mort, alors autant esseyer . Quant à toi Cao Pi, tu dis que tu pensais être clair en disant que tu étais prêt pour ce plan , on ne va pas revenir là dessus .

Il attendit un peu avant de se lever de sa chaise et de se diriger vers le rebord de la fenêtre.

"Evidemment , vous serez confrontés à la résistance et on ne vous demande pas de ne pas vous battre , au contraire, pour gagner la confiance d'orochi et ne pas faire naître des doutes , vous devrez tuer les résistants et on est tous clairs sur ce point, vous le ferez . "

Il posa son regard vers ayane, la montrant du doigts.

"Ayane est une experte dans l'infiltration , ce sera uniquement avec elle que vous aurez un lien . Elle vous contactera une fois qu'elle aura constatée que vous aurez une bonne place au sein de l'armée d'Orochi, pas d'inquietudes à ce sujet, Ayane saura tout de vous . Sans que vous le sachiez . Et aussi, c'est elle qui vous contactera..et pas l'inverse, à aucuns moments vous ne devrez esseyer de nous faire passer un message, cela est trop risqué . "

Zhang Bu décroisa les bras, prenant lui aussi la parole, regardant plus précisément cao pi et li dian .

"Mhh je suis daccord avec Cao Pi au sujet de l'attaque contre le wei . Je pense et je suis même sûr, que pour le moment, on devrait oublier le Wei, le plus important c'est votre entrée au sein de l'armée d'orochi ."

Ayane ferma les yeux en prenant à son tour la parole..

"Il n'y a pas grand chose à dire, seulement qu'on doit faire confiance à Li Dian et Cao pi, inutile de débattre pendant des heures . Premièrement, il faudra gagner la confiance d'Orochi en noyant les doutes, ensuite il faudra se comporter comme un véritable génèral des forces du mal, ensuite je commencerai à intervenir . Tout le monde est daccord pour ça ? Inutile de continuer . "

Lu liao qui révassait un peu, voulut lui aussi dire son mot..même si c'était pas très important.

"J'suis Dacc avec Ayane , on est tous daccord sur les principaux objectifs, je pense qu'on peut en arrêter là et commencer dès maintenant notre plan . De plus , un de nos messager nous a dis tout à l'heure qu'on avait localisé des personnes aux montagnes, près de Xia Pi, nul doute que ces personnes vont bientôt arriver, et je pense que vous devriez partir avant qu'ils arrivent, on ne connait rien de ces personnes et ça risquerai peut-être de contrarier notre plan ."

Pour une fois, Lu Liao disait quelque chose d'intélligent , Et Lu Bu approuvait, il posa sa main sur la table en reprenant la parole pour cloturer le débat .

"Nous sommes tous daccord à présent . Je vous fais confiance pour le plan, vous risquez vos vies et j'en suis consciens , mais vous êtes motivés à détruire Orochi, il n'y a donc plus de soucis à se faire, on sait à présent comment procéder , inutile de le rappeler, ayane a bien précisée les étapes . On peut donc cloturer ce débat et commencer dès à présent le plan, reprenez votre route vers Orochi . Comme l'a dis Lu Liao, des personnes vont arriver à Xia Pi et nous ne les avons pas encore identifiés, on ne prend donc pas le risque de nous faire repérer . A présent, partez , et une fois que le moment sera venu, Ayane entrera en contact avec vous ."

Lu Bu fit signe aux autres de se lever, afin de mettre fin à cette réunion. Mais juste avant que les guérriers partent, Lu Bu prit la parole une dernière fois, retenant cao pi et li dian .

"Dernière chose ..je vous déconseille de rencontrer Shi Pi, celui-ci possède un grand honneur et un grand sens au mot "frère" , vous l'avez trahit en quittant son armée et cela il ne vous le pardonnera pas..je viens donc d'y penser, inutile d'en parler à Shi Pi, car la seule chose qu'il fera, c'est vous tuer . Car la seule chose qu'il a sans doute retenu de vous c'est la trahison..donc surtout, évitez de croiser son chemin, car seul la mort vous attendra . C'était aussi ce que je comptais faire avec vous lorsque je vous ai barré la route, mais je sais que vous pouvez servir à quelque chose et je vous donne cette chance, ne la gachez pas ."

Lu Bu croisa les bras, finissant de parler, se préparant à quitter cao pi et li dian..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 30 Oct - 22:12

C’était calme dans l’esprit de Cao Pi, pour une fois ? Il est vrai qu’il n’avait pu que rarement se sentir aussi libéré ces derniers temps mais là, ce n’était que simplement qu’il n’avait plus aucun mal de tête. La crise était-elle passée ? Comment ? Pourquoi ? Jusqu’à quand ? A vrai dire, si seulement il pouvait le savoir mais ces crises ne faisaient pas surface à intervalle régulière donc difficile à dire... Et il n’en savait toujours que trop rien... Tout ce qu’il savait, c’est qu’il fallait donc qu’il en profite pour en terminer ici...

* Lu Bu commence à avoir des doutes sur ma santé... Il vaut mieux ne pas m’attarder ici ou cela risque d’être dangereux pour moi... en espérant que Li Dian ne sera pas à proximité lors de la prochaine mais c’est une autre histoire ça encore... *

La discussion touchait donc à sa fin. Tous les détails concernant l’opération avaient maintenant été soigneusement étudiés et apparemment, il n’était plus nécessaire que cette petite réunion continue encore pendant des heures durant. Non, pas spécialement, surtout que la route pour le château du Roi Démon était longue et qu’il fallait aussi s’y préparer. Une halte au nouveau château de Li Dian à Fan avant d’y aller ? Cao Pi n’y avait pas trop envie... Pourquoi y aller, pourquoi faire alors que se rendre au plus tôt à Koshi, la base de l’ennemi, était plus primordial. Non, dès la fin de cette séance, ils partiraient pour le territoire du démon et ce, que Cao Pi soit seul ou en compagnie de Li Dian. Il fallait donc maintenant mettre un terme à tout ceci...

Il se tourna en premier vers Ayane, le personnage de la pièce avec lequel il avait eu le moins de temps pour faire plus ample connaissance et donc avec qui il avait le moins d’attaches... Il ne s’encombra pas de mots encombrants et alla au vif du sujet.

« Ayane, je compte donc sur toi pour venir nous voir dès que possible afin que l’on puisse s’organiser. Je pense qu’il ne sera pas nécessaire de venir avant deux semaines, le temps que l’on y arrive et qu’on soit bien installé et que cela ce soit calmé. Je ne te demande pas d’être discrète, tu le feras très certainement comme à ton habitude dès le début mais évite de trop massacrer de soldats et de laisser traîner leurs corps. »

Il accompagna néanmoins un léger sourire à son petit discours, il ne détestait pas Ayane, au contraire mais il ne s’était pas encore bien attaché à elle... Vint ensuite le tour de Lu Liao et Zhang Bu. Il n’allait pas rester des heures encore à parler, il allait leur parler en même temps, à ces deux guerriers...

« Je l’avoue, je préfère le dire, je n’ai pas pour habitude de remercier ou même flatter les autres mais là... Je dois quand même bien avouer que vous deux, êtes de grands guerriers qui se complètent à merveille et qui je pense peuvent faire des miracles si vous êtes ensemble. J’irai même jusqu’à dire qu’un jour, vous pourriez surpasser votre maître. Voilà. »

Et il répondit au clin d’œil de Zhang Bu par un autre.

« Li Dian, tu es prêt ? Nous partons de suite, le plus tôt sera le mieux. Nous partirons en direction de Koshi, je pense que nous n’avons pas besoin de retourner à ton château ? ...

Il s’arrêta quelques instants, scrutant son compagnon du regard essayant d’y décerner une once d’hésitation ou de peur puis continua.

Ou bien aurais-tu changé d’avis ? Il est encore temps, je ne veux pas que tu regrettes ton choix plus tard car il sera alors impossible de faire marche arrière. »

Cao Pi en avait maintenant terminé à Xia Pi... Enfin, il l’espérait en tout cas car il ne savait pas trop ce qui l’attendait s’il restait plus longtemps. Ses crises s’étaient calmées depuis peu mais nul doute que très bientôt, elles recommenceraient et que Lu Bu ou même quelqu’un d’autre du château remarquerait quelque chose et qu’il devrait s’expliquer... Il en profita alors pour parler une dernière fois avec le maître des lieux...

« Lu Bu, je compte donc sur vous pour votre discrétion mais aussi pour mettre au courant au plus vite Shi Pi de notre déplacement. Je n’aimerai pas le voir nous barrer la route à mi-chemin... Vous pourrez très certainement le comprendre je pense car effectivement, je ne pense pas que le rencontrer soit à mon... notre avantage et qu’il serait bête qu’il corrompe notre plan. »

* Ou tout simplement qu’il ne nous tue... *

Il se retourna vers Li Dian. Cao Pi en avait maintenant définitivement terminé ici et allait passer une page de son histoire... Avec ou sans son compagnon, il allait le savoir tout de suite...

Tu es prêt alors Li Dian ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 30 Oct - 22:37

Li Dian n’avait plus rien à dire, la réunion était terminé, les ordres avaient été claires, Dian et Cao Pi devaient rejoindre le camp ennemie au plus vite pour recueillir un maximum d’informations. Puis la charmante Ayane ira récupérer ces informations le moment venu. Cao Pi fit alors ses adieux à chaque personne ici présente et attendit Dian.

« Tu veux déjà aller à Koshi et ba… tu ne perds pas ton temps toi… »

Alors que Pi partit saluer Lu Bu pour lui dire encore quelques mots, Dian salua les trois guerriers même s’ils les connaissaient à peine.


« Messieurs, dame. J’espère que l’on se reverra. Bonne chance à vous. »

Il attendit alors Cao Pi, lance à la main. Le jeune prince s’approcha alors de Dian et lui demanda si c’était bon, s’ils pouvaient partir.

« Quand tu veux, l’ami, j’attends que ça moi. Passe devant, je te suis. »

Cao Pi passa alors devant et Dian regarda une dernière fois Lu Bu, il lui fit un signe pour dire adieu et sortit de la salle. Les deux hommes quittèrent le château rapidement, à l’entrée, Dian remonta sur sa monture et ils partirent rejoindre le reste de l’armée.

Une fois l’armée rejoint, Dian se dirigea vers Yue Jin qui était auprès d’un feu de camp.


« Yue Jin. Comme tu peux le voir, j’ai Cao Pi avec moi, Lu Bu est informé de mon plan. Tout marche comme prévu, mais les choses vont aller plus vite que je croyais, Pi et moi nous partons pour Koshi. »

« Koshi ? Pourquoi tu dis nous et pas vous ? »

« Parce que tu ne viens pas. Désoler Yue Jin, mais j’ai besoin de quelqu’un pour rester à Fan et défendre la région d’attaques de bandits ou je ne sais quoi d’autre. »

« Mais !.... »

« Yue Jin ! C’est un ordre. Va y, toi et l’armée. Prend soin du peuple en attendant mon retour. Ah oui et fait réparer le château !

« Compris, allez bonne chance et bon voyage à vous deux ! »

« Merci, à toi aussi ! »

Suite à cette conversation, Cao Pi et Li Dian partirent tout deux à chevaux vers le château de Koshi, demeure du démon Orochi. Le voyage allait être long mais il allait y arriver vers midi surement ou dans l’après midi, s’il n’avait pas de problèmes bien sur. Ce qui est assez dur à éviter surtout en territoire ennemie. Petit à petit, ils s’éloignèrent du château de Xia Pi. L’armée de Dian partit avec Yue Jin vers Fan. Et Pi et Dian partirent à Koshi pour commencer leur nouvelle mission qui s’annonce plus que compliquer.

Revenir en haut Aller en bas
Reiko Seira
Soldat de Cavalerie
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 5 Aoû - 18:51

Aux abords du château se trouvait une jeune femme. On lui avait indiqué ce grand château quand elle avait demandé, en toute discrétion, à un tavernier, où elle pouvait rejoindre la Résistance. Il lui avait donc signalé ce lieu, cependant, maintenant qu'elle réfléchissait mieux, elle commençait à paniquer. On lui avait dit que c'était l'un des chefs de la résistance, mais elle savait aussi, vu qu'on lui en avait déjà parler et que sa renommé le précédait qu'il était assez puissant... Connaissant son côté maladroit, elle espérait ne pas faire de pas de travers. Elle décida de s'avancer vers les portes du château, un homme vint l'accoster, lui demandant ce qu'elle souhaitait.

" Je souhaite m'entretenir avec l'homme de ce château, seigneur Lu Bu. "

L'homme lui demanda de patienter pour savoir la réponse de son seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 5 Aoû - 19:08

Alors que cette mystérieuse guerrière venait de débarquer . Lu Bu , qui était dans son château, en train de s'entrainer avec ses deux gardes , se fit interrompre par un serviteur, qui lui signala qu'une personne souhaitait s'entretenir avec . Qui était elle ? Et comment osait-elle faire face au grand Lu Bu ? La légende des trois royaumes ? Peu importe, maintenant qu'elle était là, autant la recevoir .

Le seigneur rangea son arme, faisant signe à Lu Liao et zhang bu de se mettre à coté . Il se dirigea vers la porte du château, regardant de haut ses serviteurs , marchant droit, il était vraiment charismatique et faisait plus peur qu'autre chose .

Arrivé devant les portes du château, Lu Bu put voir que cette personne était une fille, visiblement une guerrière . Il s'approcha d'elle, lentement, la regardant dans le blanc des yeux, s'arrêtant à quelques centimètres de celle-ci, la regardant de haut, comme un insecte, il était beaucoup plus grand qu'elle , on avait l'impression qu'il pouvait l'écraser à tout moment .

Aucun mot, il ne sortit aucun mots de sa bouche, observant d'abord cette jeune fille, avant de finalement, laisser sortir quelques mots froids de sa bouche .

"A présent, je souhaiterai savoir ce que tu cherches , guerrière ."

Il n'était pas galant, c'était sûr, mais au même temps, c'était Lu Bu, et vous le voyez vraiment faire le gentleman ? Non. Il attendit patiemment une réponse, tandis que Lu Liao observait la jeune fille en s'imaginant déjà des trucs , tandis que zhang bu avait les bras croisés, préférant regarder le ciel et ne penser à rien .

Qui était-elle ? Et qu'est-ce-qu'elle cherchait ? Des réponses qu'il allait avoir tout de suite .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Reiko Seira
Soldat de Cavalerie
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 5 Aoû - 19:19

Elle le vit arriver, pris peur et dut se retenir de ne pas s'enfuir à toutes jambes. Elle respira un grand coup, essayant de maitriser son coeur qui battait la chamade. Il vint se poser devant elle et elle eut l'impression qu'une eau glacé lui tombait sur la tête quand il posa son regard sur elle. Aprés sa question, elle eut un temps de pause, elle ne savait pas quoi dire, ne savait pas comment parler sans finir sous terre en deux secondes. Elle prit donc une profonde inspiration. Elle se força à tenir le regard et réussit, aprés quelques secondes à sortir quelques mots.

" Seigneur Lu Bu... Je suis enchantée de vous voir en vrai, les rumeurs qui courent sur vous, ne semblent pas fausse. Je me nomme Reiko Seira et j'aimerais entrer dans la troupe de la Résistance. "

Elle s'étonnait. Elle avait prononcé ces mots sans aucun tremblements dans sa voix, bien au contraire, elle lui avait semblé ferme et déterminé. Cependant, elle se sentait toute peureuse et attendait, avec la boule au ventre, sa réponse... Allait-il la tuer pour l'audace de venir jusqu'ici ? Elle se demandait même si il n'allait pas l'humilier car elle était une femme, de plus, pas trés costaud... Elle attendit donc, la tête remplit de milles et une questions.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 5 Aoû - 19:29

Entrer dans la résistance ? C'était une charmante proposition , mais était-elle capable d'y entrer ? Là était une tout autre question . A vrai dire, Lu Bu s'y attendait, en la voyant arriver, son regard, sa détermination, il s'en était douté . De plus, il fallait avouer qu'au fond, il était légèrement étonné du fait qu'elle arrivait à lui parler sans trembler, c'était rare . Car ceux qui connaissent la légende de Lu Bu, n'osent même pas le regarder en face . Mais cela se voyait qu'elle redoutait quand même la personne en face d'elle .

La regardant toujours dans le blanc des yeux, Lu Bu s'apprêta à lui répondre, attendant un petit moment pour voir sa réaction, mais visiblement, elle semblait bien motivé et de moins en moins effrayée .


"Entrer dans la résistance ? Il n'y aura pas de chemin en arrière si je t'accepte dans mes rangs . De plus, je suis très strict avec mon armée et je l'entraine pour qu'elle atteigne un niveau irréprochable, je ne vise pas la perfection, car je n'aime pas cette idée de ne pas pouvoir s'améliorer . Mais les conditions sont difficiles , sauras tu vraiment tenir le choc ?"

Il lui tourna le dos, laissant échapper une autre petite phrase..

"Tu as beau porter une arme, cela ne fait pas forcément de toi une puissante guerrière, je ne connais pas ta force, je ne peux te juger . Mais le fait que tu arrives à soutenir mon regard , prouves que tu en as dans le ventre et cette idée m'intéresse . Mais donnes moi une bonne raison de te prendre dans mon armée ...Reiko Seira ?"

Il lui fit à nouveau face, faisant tourner son immense pourfendeuse ( son arme ) dans sa main, la regardant toujours dans les yeux, attendant sa réponse . Une nouvelle recrue pourrait être bénéfique pour le seigneur Lu Bu, surtout si elle était puissante .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Reiko Seira
Soldat de Cavalerie
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 5 Aoû - 19:44

Ses phrases, malgré assez cinglante pour elle, avaient tout de même réussit à lui redonner du baume au coeur. Elle n'était pas morte, c'était déjà cela le principal. Et donc, si elle n'était pas morte c'est qu'elle semblait intéresser ce seigneur. Malgré ce fait découvert, elle ne pouvait se sentir à l'aise.

Quand elle le vut se retourner face à elle avec l'arme trés proche de son corps, elle sentit son coeur battre à la chamade. Elle avait bien eu peur de se prendre un coup de son arme. Il fallait être franche, c'était maintenant son idée car elle vu trés vite qu'il l'analysait.

" Seigneur, je sais que je ne suis pas aussi expérimenté que chacun de vos soldats, du moins, j'en doute, cependant, j'aimerais entrer dans vos rangs. Je ne peux me résigner à quitter ce château sans avoir tout tenter pour vous convaincre que je peux vous être utile. Je ne sais pas qu'elle raison je peux vous offrir. "

Elle soupira, son coeur commençait à se calmer. Sa détermination commençait à prendre le dessus. Son regard se fut plus dur envers le seigneur Lu Bu.

" Je ne sais si je serais assez forte pour vous servir Seigneur Lu Bu. Et, sincérement, je n'espére pas que c'est un défi que vous me lancez avec votre arme. Mais si c'est le cas, j'aimerais que vous me fournissiez une autre arme, car celle-ci provient d'un brigand qui a voulu m'attaquer. Si c'est un défi, j'aimerais avoir un minimum de chance pour vous affronter. "

Malgré ses paroles, elle espérait de tout son coeur que ce n'était pas un défi car, elle fut persuadé qu'elle le perdrait. Cependant, si cela se trouvait en être un, elle l'accepterait, elle était déterminé à montrer ce qu'elle savait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 5 Aoû - 19:55

Un défi ? Cela n'en était pas un, si c'était le cas, Lu Bu lui aurait dit clairement . Non, ce mouvement avec son arme était juste une habitude, Lu Bu ne vivait que pour le combat, il était peut-être le plus puissant guerrier de chine, mais au fond, le combat le bouffait de l'intérieur, mais ça, il ne le savait que trop bien . Mais qu'est-ce-qu'il s'en fichait, il vivait pour le combat et ne vivait que pour cherchait un défi, quelqu'un qui lui donnerait de la difficulté ! Et cette personne serait certainement Orochi lui même, le seul capable de rivaliser avec Lu Bu .

Celui-ci , regarda la jeune fille de face, levant ensuite le regard vers le ciel.


"Sans vouloir te faire peur, si je devais t'affronter, je te tuerai surement . Ce n'est pas un défi, c'est juste une habitude . Je ne souhaite pas te défier, je sais reconnaitre la valeur d'une personne lorsque je croise son regard . Je ne peux pas déterminer ta force précise, mais je sais que tu possèdes une certaine force . Et vu que tu sembles déterminer .."

Lu Bu sortit de son fourreau un sabre longs et brillant, le lançant dans la main de la jeune fille, lui offrant . C'était une des anciennes armes légendaire de Lu Bu , il ne l'utilisait plus et il avait confiance en cette nouvelle recrue . Elle lui rappelait Diao Chan, peut-être car c'était une femme , une guerrière et surtout , son regard . Il prit un peu de temps avant de finir sa phrase..

"Je veux bien te donner ta chance , mais surtout, ne me déçois pas . "

Il commença à faire quelques pas en direction de son château, alors que Zhang Bu s'approcha de la jeune fille, la saluant respectueusement avant de faire lui aussi quelques pas vers le château, quant à lu liao..le célèbre Lu Liao réputé pour sa connerie humaine mais aussi pour sa force légendaire, s'approcha de la jeune fille en posant sa main sur son épaule, sans gêne .

"J'vais ptêtre me prendre une baffe mais je tenais à dire que tu es sacrément sexy ! Au plaisir de t'accueillir dans notre armée, si tu as une quelconque question ou autre chose à demander, ce que j'espère, tu peux me faire signe ! Je suis Lu Liao, un des deux bras droit du seigneur Lu Bu !"

Il lui fit un clin d'oeil, avec un jolie sourire colgate totale blancheur . Avant de lui tourner le dos, et faire à son tour quelques pas en avant .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Château   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château
» Château Sociando-Mallet 2005 à la SAQ Signature de Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Xia Pi-
Sauter vers: