Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Sam 8 Aoû - 22:30

Les quatres guerriers etaient à présent en route pour Xia Pi, Cao Pi avait accepté lui aussi l'accord de Lu Bu en ce qui concerne le service qu'il devrait lui rendre . Il attendait peut-etre plus d'explications à ce sujet, mais lU bU n'en disait pas plus..Il attendait le moment venu pour en parler . Et ce moment çe sera lors de la séparation de cao pi et de lu bu, c'est à ce moment qu'il lui demandera ce service si secret pour le moment .

En attendant, zhang bu et cao pi galopèrent tout les deux en droit devant eux , Cao Pi prit la parole en esseyant de formuler une phrase malgrès ces blessures ..Zhang Bu etait patient et savait que cao pi avait du mal à parler, c'est pourquoi il attendit patiemment que celui-ci parle..Une fois fait, le jeune dragon souria à pleine dent , avant de basculer sa tete vers celle de cao pi .


Zhang Bu : "Ne me remerciez pas..Je sais reconnaître un guérrier qui a de l'honneur et du courage, je ne pouvais pas vous laisser mourrir comme cela, même si pour cela, je dus prendre le risque de mettre en péril ma vie . Après tout je suis un dragon, je ne dois avoir peur de rien, pas même de la mort ."

Zhang Bu souria amicalement à cao pi , avant que celui-ci s'adosse au dos de zhang bu, il se tenut un peu plus droit afin de mettre Cao Pi à l'aise, une sorte de complicité etait née entre ces deux personnages, allaient-ils devenir amis ? Surement..c'etait bien partit en tout cas . Le jeune seigneur s'endormit ensuite , se reposant sur le dos de zhang bu qui accélèra un peu le rythme afin de rattraper lu bu qui s'éloignait de plus en plus .

XxX-Le Chateau de Xia Pi-XxX


Après de longues heures de route, les quatres guérriers arrivèrent enfin près des portes du chateau de xia pi, on pouvait voir d'ici une gigantesque armée..Zhang Bu prit l'initiative de reveiller Cao Pi , lui chuchottant un petit "nous sommes arrivés !" . Lu Bu et ses compagnons se dirigèrent vers la porte du chateau, les gardes reconnurent directement la silouhette de lu bu , criant de loin ..

"C'est le seigneur lu bu ! ouvrez les portes et prevenez l'armée de son arrivée ! "

Lu Bu se dirigea vers les portes du chateau accompagné de cao pi, zhang bu et lu liao . Il ne regarda même pas les gardes , il entra dans le chateau, faisant face à une armée entière qui criaient un cris de guerre , voyant leurs maitre ! Lu Bu afficha un petit sourrire sur ses lèvres, déscendant d'éclair de feu, il fut acceuillit par quatres officiers qui attendaient les ordres de lu bu ..celui-ci s'approcha des officiers puis prit la parole .

"Qu'on s'occupe de Cao Pi . Amenez moi le meilleur medecin et occupez vous de lui, je veux qu'il soit remit sur pieds au plus vite . Et préparez nous un buffet afin de se ravitailler."

Les officiers hochèrent de la tête, zhang bu déscendit du cheval, aidant cao pi à déscendre, il le soutenut avec son épaule en avançant vers lu bu, le suivant . Lu Liao lui , etait en train de se saouler avec sa gourde ..Lu Bu se dirigea vers la salle à manger , s'asseyant sur une chaise , il y avait une immense table, avec un buffet énorme , Lu Bu commençea à manger en arrachant une cuisse de poulet , la méttant dans sa bouche . Tandis que zhang bu fit assoir cao pi devant ce magnifique buffet, il s'asseya lui aussi accompagné de lu liao qui sauta sur le buffet bien entendu, mangeant comme un porc, tandis que zhang bu lui mangeait calmement, bout par bout..Entre deux bouchées, Lu Bu tourna son visage vers ses compagnons, enlevant son casque..

"Depechez vous de vous ravitailler, nous sommes ici pour nous perfectionner . L'entrainement nous attends . J'espère que vous êtes en forme..quant à toi cao pi tu recevras les meilleurs soin qu'on puisse te donner ..une fois sur pieds tu nous rejoindras.."

Lu Bu se leva de sa chaise, portant son casque et son arme, se dirigeant vers la salle d'entrainement..Zhang Bu lui se tourna vers cao pi

"Mangez, vous devez reprendre des forces . Après votre séjour ici, vous en sortirez changé ..vous serez redoutable . J'espère que nous aurions l'occasion de croiser le fer ensemble , cela serait un honneur pour moi, vous êtes un adversaire d'une grande valeur ..mais aussi un ami ."

Il lui souria avant de se lever à son tour et de prendre son sabre en main, se dirigeant lui aussi vers la salle d'entrainement, tandis que lu liao etait en train de bouffer tout ce qui se trouvait sur la table..mais il s'arrêta vite en voyant que presque plus personne n'etait là sauf cao pi..Il rigola seul dans son coin avant de lui aussi se diriger vers la salle d'entrainement .

Un médecin arriva près de cao pi , posant sa main sur son épaule.


"Suivez moi , nous allons aller dans une des chambres, je vous rassure , de labas vous pourrez admirer le seigneur lu bu s'entrainer avec les dragons."

Le médecin aida cao pi à se lever, puis se dirigea avec lui vers la chambre, une fois arriva il fit allonger cao pi sur le lit, lui demandant d'enlever le haut de sa tunique . Une fois cela fait, le médecin sortit plusieurs "outils" qui avait pour but de soigner le jeune homme, mais avec de tél blessure, il fallait envisager de le recoudre..à certaines partie . Mais en enlevant sa tunique, le médecin remarqua l'elixir qui etait caché à l'intérieur..Il le prit en le montrant à cao pi..

"Ou avez vous trouvé cela ? Ceci est un elixir très rare et très recherché par la médecine..si je ne me trompe pas, cela agit comme un miracle et soigne toutes blessures..Pourquoi ne pas l'avoir prit ?"

Lu Bu , lu liao et zhang bu arrivèrent dans la salle d'entrainement . Lu Bu enleva complètement son armure , se mettant en tunique ..une sorte de mini armure beaucoups plus légère qui etait idéal pour s'entrainer.



Zhang bu quant à lui se mit torse nue, ainsi que lu liao aussi . Ils se placèrent aux centre de la salle, en position de combat . LU BU face à ses deux gardes du corps . Ils utilisaient des véritables armes et non pas des épées en bois ..et ils ne retenaient pas leurs coups .

Lu Bu ferma les yeux avant de les ouvrir et de foncer sur ses gardes du corps en donnant un coups de son arme sous la forme d'une toupie, lu liao et zhang bu croisèrent leurs propres armes afin de bloquer l'attaque de leurs maitre , un grand choc se fit entendre, lu bu fit une baliette à zhang bu qui tomba sur le sol, tandis que lu liao esseya de donner un coups de poings à lu bu qui bloqua celui-ci avec son avant bras , poussant lu liao à l'aide d'un coups de genou , Zhang Bu fit un salto arrière , se relevant, il lança son arme vers lu bu qui évita celle-ci , mais c'est justement ce que zhang bu attendait, il fonça droit sur lu bu pendant que celui-ci esquivait l'arme , en passant dérrière lui, aggripant lu bu par le dos afin d'esseyer de l'immobiliser, zhang bu aussi etait très fort physiquement . Lu Liao profita de l'occasion pour porter un coups d'hallebarde en direction du ventre de lu bu , mais celui-ci attrapa les mains de zhang bu , en tirant dessus, le faisant basculer droit devant lui comme pour s'en servir de bouclier face à l'attaque de lu liao, qui stoppa direct son attaque . Zhang Bu se redressa avec le sourrire , récupérant son arme au passage..les trois guérriers se remirent en position de combat, attendant que l'un d'eux se décident à faire le premier pas cette fois..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Dim 9 Aoû - 1:16

** Un endroit inconnu, une destinée s’emmêlant à trois autres **


Comme prévu, le groupe arriva à Xia Pi, énorme bâtisse sous la bannière de Lu Bu. Autrefois, il avait déjà prit camp dans cette forteresse alors était-ce un hasard qu’il y soit revenu dans ce monde ou cet endroit avait-il de réels avantages ou des secrets ? L’archéologie n’était pas le point fort de Cao Pi, il se contera donc de suivre ce dont pourquoi il était venu ici et c’est tout. D’ailleurs, Lu Bu ne perdit pas de temps, à peine pied à terre qu’il donna déjà des directives à ses hommes. Le monde était peut-être en guerre mais il pouvait certes prendre un peu de temps pour lui pour souffler tout de même…

Enfin, quand il annonça qu’on lui serve un buffet digne de ce nom, Cao Pi eut un léger sourire aux lèvres, « Manger ». Voilà quelque chose qui lui ferait du bien après tout le sang qu’il avait perdu, cela lui redonnerait très certainement des forces mais sans trop forcer aussi. Il ne put d’ailleurs que très peu manger, si l’appétit ne lui manquait pas, les forces elles oui. Il se reput donc comme il put en observant les autres manger, gardant pour lui ses remarques, un peu comme des « sauvages ». Mais il trouva cela assez plaisant, ils savaient « vivre » finalement et rendait vraiment cette salle pleine de joie et de vie, peut-être un peu trop quand même, Cao Pi eut l’estomac qui remontait à la vue de ses goinfres s’empiffrer.

* Je sens que mon temps passé ici, je ne m’ennuierai jamais… Quelque chose me le dit et je pense ne pas me tromper *

Un médecin arriva d’ailleurs à point nommé vers Cao Pi tandis que Lu Bu et les deux guerriers se dirigèrent vers la salle d’entraînement. Ils ne perdaient pas de temps en vaines et futiles discussions, ils passaient directement à l’action laissant le jeune homme au bon soin du médecin. Celui-ci lui fit une proposition à Cao Pi très intéressante, se faire soigner dans une des chambres qui donnait sur la salle où ils allaient s’entraîner. Il pourrait donc s’y reposer tout en observant, quand il le voudrait, Lu Bu et les autres manier les armes.

Le jeune Seigneur acquiesça donc de la tête et le médecin l’y amena afin de le soigner, ENFIN ! de toutes ces blessures que son maître lui avait infligés. Il ne fut d’ailleurs pas surpris de l’état du jeune homme. En combattant Lu Bu, c’était même un miracle de s’en sortir vivant. Alors qu’il s’apprêtait à le soigner après lui avoir enlevé sa tunique (et rien d’autre voyons !), il fut par contre très étonné de voir une fiole dans une des poches. C’est cette même fiole que la kunoichi avait remise à Cao Pi dans la forêt et qu’il avait gardé afin d’en savoir plus juste avant qu’elle ne meure de la main même de Lu Bu. Il ne put donc pas savoir pourquoi il en hérita ni même par qui elle avait reçu l’ordre de la lui donner. En tout cas, d’après les révélations du docteur, il s’agirait là d’un élixir de guérison !

* Et bien, si on me l’avait dit comme ça, je ne l’aurai jamais cru ! Mais pourquoi m’avait-elle remis ça ?? *

Cao Pi s’arrêta un moment… Les ninjas n’agissent jamais pour leurs propres comptes, ils ne font que suivre les ordres de leurs Seigneurs…

* Qui lui avait ordonné de me la remettre… C’est plutôt ça la grande question… Je ne vois pas qui aurais intérêt à ce que je reste en vie. J’ai perdu contact avec presque tout le monde et Shi Pi, Shi Pi ne l’utiliserait pas pour moi…

Peut-être que Lu Bu pourra m’en dire plus lui. Je lui en parlerais sans pour autant parler de cette fiole espérant que le médecin n’y fasse pas mention, je ne vais pas le faire taire et risquer de compromettre ma venue ici. Mais que dirais Lu Bu s’il savait que je lui avais caché ce détail… *

Cao Pi aimait se torturer l’esprit alors que son corps n’était pas en meilleur état, peut-être que ça l’aidait à mieux l’oublier ? Qui sait… en tout cas, si elle le lui avait remis, pensait-elle que Cao Pi allait l’utiliser juste après et se sortir de la forêt et fausser compagnie à Lu Bu ? Cela pourrait équivaloir à dire que le jeune homme avait quelque chose à faire ailleurs et que l’on avait besoin de lui à ce moment-là mais qu’il était de tout manière trop tard maintenant. Alors allait-il demander au médecin de lui administrer cet élixir ou bien allait-il le garder précieusement pour une autre occasion ?

Il se plongea alors à nouveau dans les méandres de son esprit afin de prendre, selon lui, la meilleure solution étant donné l’importance que pourrait avoir cette dernière.

La première, l’utiliser maintenant afin d’en profiter et s’entraîner d’avantage et donc pouvoir repartir au plus vite de cet endroit et rejoindre ses camarades. Choix plutôt intéressant dans le sens où chaque jour qu’il passe ici, c’est un jour dont il n’a pas de nouvelles de ce qui se passe ailleurs pour ses compagnons.
La seconde, la garder précieusement afin de l’utiliser pour autre chose. La première qui lui vint à l’esprit est l’épisode d’Izumo où il fut totalement impuissant lorsque Kunio se donna la mort. Il se dit que s’il avait eu cette fiole en sa possession, il aurait pu changer son destin, Cao Pi ne sachant toujours pas qu’elle a revit et qu’elle est en compagnie de sa sœur à sa recherche.

* Je ferai comme ça, et pas autrement… *

N’écoutant que son cœur, Cao Pi choisit évidemment la deuxième option. Si par un hasard qui n’en serait pas un de toute manière étant donné qu’il n’y croit plus depuis cet incident, il devait refaire face à une situation de ce genre, il pourrait réagir. Ses blessures, il en aurait tout au plus pour quelques jours, même pas et puis, c’est comme une sorte de punition pour ne pas avoir été assez fort et résisté plus longtemps. Il demande donc au médecin de lui redonner la fiole et de le soigner selon les méthodes habituelles.

« Je vais garder cette fiole avec moi, je vous prierai de bien vouloir continuer à me soigner comme vous vous apprêtiez à le faire. »

Pendant ce temps, Cao Pi pouvait entendre Lu Bu, Lu Liao et Zhang Bu s’entraîner en contrebas. Au vu des crissements de lames, ils ne devaient pas se ménager. Il avait hâte de pouvoir lui aussi aller les rejoindre et croiser à nouveau sa lame avec celle de Lu Bu mais aussi de se battre avec Lu Liao pour lui mettre une raclée et lui faire oublier les humiliations du début qu’il lui avait fait subir mais plutôt pour le plaisir et non la rancune.

Et surtout, de pouvoir enfin voir en action Zhang Bu, l’homme à qui il devait beaucoup maintenant. Il voulait savoir combien ce guerrier, qui prit sa défense à chaque fois qu’il en eut besoin, était fort. Il n’était pas aux côté de Lu Bu pour rien et pour qu’il le respecte autant, encore moins… Oui, Cao Pi avait hâte d’être rétabli… Il suivit alors les conseils du médecin et se reposa avec comme berceuse, les bruits venant de la salle d’entraînements. Il ne rêva d’ailleurs pas, il put enfin se reposer un peu, tranquillement…

_________________


Dernière édition par Cao Pi le Ven 19 Fév - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Dim 9 Aoû - 13:06

Le médecin fut étonné de la réponse de cao pi, cette fiole pouvait le guérir d'un coups et le remettre sur pieds en un instant, mais malgrès cela il ne voulait pas l'utiliser..il preferait se faire soigner à l'ancienne plutôt que de prendre cette option miracle . Mais le médecin n'allait pas le forcer..il faisait ce qu'il voulait après tout . Celui-ci sortit plusieurs pansements de son sac ainsi qu'une aiguille afin de recoudre le jeune homme qui etait bien amoché..

"Bien, faîtes comme bon vous semble, en attendant je m'occuperai de vous , cela risque de faire légèrement mal..mais avec des blessures pareil, j'imagine que la douleur n'est pas un problème pour vous ."

Il souria au jeune seigneur avant de planter l'aiguille dans une des plaie , et de faire quelques mouvements avec celle-ci dans le but de recoudre le jeune homme . Entre temps ,il posa plusieurs pansements sur les blessures qu'avaient Cao Pi.

Lentement mais surement, le médecin commença à soigner le seigneur dechu ; Pendant que ce temps , lu bu et ses compagnons s'entrainaient durement et férocement .


XxX-Un entrainement intensif !!-XxX


Revenons en à Lu Bu, lu liao et zhang bu . Les trois guérriers etaient en position de défense, attendant que l'un deux se décide d'attaquer ..Après de longues minutes de silence, zhang bu interromput celui-ci en faisant un bon dans les airs , retombant tél un phoenix vers LU bU , son sabre la tête la première vers la tete de lu bu , celui-ci fit lui aussi un bond dans les airs, croisant le fer avec zhang bu , les deux guerriers à la carrure énorme retombèrent sur le sol , sans être touché, mais lu bu n'eut pas le temps de retomber complètement, que lu liao fonça droit sur lui en lui donnant un coups d'hallebarde en direction de ses pieds, Lu Bu fit tourner son arme afin de dévier le coups de lu liao . Puis tomba finalement au sol , faisant une roulade sur celui-ci , jetant son arme vers lu liao ..

"Prends ça !! "

L'arme de lu bu fonça vers la tete de lu liao , celui-ci tourner son hallebarde entre ses mains puis lança celle-ci sur l'arme de lu bu , ( comme zhao yun dans l'intro de dw 6 ) , les deux armes se touchèrent et furent renvoyer à leurs porpriaitaire . Mais lu bu n'allait pas laisser de répit à ses compagnons, il fonça vers lu liao afin de lui donner un coups venant vers la droite, mais un sabre vint à sa rencontre , zhang bu bloqua l'attaque de lu bu mais celui-ci avait prevut son coups, il divisa son arme en deux au dernier moment puis frappa zhang bu avec le manche de son arme sur les jambes de celui-ci , le faisant tomber au sol . Mais cela ne suffisa pas à zhang bu pour capituler , il prit son sabre à deux main puis cria à lu liao.

"Maintenant !! "

Les deux guérriers fusionnèrent leurs armes en donnant un puissant coups à lu bu qui se protegea avec l'une des deux parties de son arme, mais ce n'etait pas suffisant pour bloquer le coups .

"Argh."

Lu Bu fut propulsé à quelques mètres de ses deux compagnons, retombant sur les pieds . Il n'attendit pas une seconde pour creer une puissante onde de choc ( Triangle de dw 3) , faisant trembler tout l'environnement . Zhang Bu et lu liao tombèrent sur le sol avant de se relever . Zhang Bu donna un puissant coups sur le sol , créant une fissure qui se dirigea droit sur lu bu , celui-ci fit un bond en avant pour esquiver l'attaque, mais zhang bu avait prevu son coups. Il prit de l'élan ..

Spoiler:
 

Puis bondit vers lu bu acompagné de lu liao en croisant le fer à nouveau dans les airs, on put entendre un énorme "BAMM" créant une onde de choc surpuissante qui fit trembler le sol . Les trois guerriers retombèrent sur le sol..Lu Bu fit quelques mouvements avec son arme, affichant un sourrire..

"Pas mal.."

Zhang Bu et lu liao etaient en train de sourrire eux aussi, comme ci qu'ils s'amusaient à un jeu d'enfant, pour eux le combat c'etait un jeu..ils n'avaient peur de rien..pas même de mourrir en s'entrainant .

Zhang bu : * Quelle puissance..master lu bu est vraiment invincible..*

Zhang Bu se déplaca dérrière lu bu , tandis que lu liao resta face à lui , encerclant la légende des trois royaume..Celui-ci afficha un sourrire..attendant de voir quel plan, préparaient zhang bu et lu liao .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 10 Aoû - 21:01

** Une Guérison Inattendue **

Le médecin ne posa pas plus de question même s’il était évident pour le bien de son patient qu’il doive prendre ce médicament. Mais Cao Pi avait ses raisons et voulait se les garder, cela ne regardait que lui après tout, cette fiole lui appartenait. Ce qu’il voulait en faire ? Il n’avait de compte à rendre à personne, plus personne ne lui donnait d’ordre ou encore lui demandait ce dont avec quoi il aurait pu occuper sa journée. Il se sentait libre, mais pas forcément heureux, quelque chose lui manquait tout de même et c’est en regardant le combat se dérouler en contrebas que ce sentiment l’envahit.

Voir ces trois hommes s’entraîner de toute leur force, sans se ménager et qu’il y ait une confiance mutuelle de ce grade entre eux, Cao Pi les enviait quelque peu… Il avait,… il A quelqu’un sur qui il pouvait, PEU compter. A ce jour, Li Dian ne l’avait jamais déçu et voir un tel combat le lui fit rappeler et ce pourquoi il était là…

A ce moment-là, une pensée lui traversa l’esprit… Avait-il le temps de glander dans un lit à regarder les autres s’entraîner alors qu’il est toujours sans nouvelles de ses amis ? La réponse était évidente et il se remit alors en question… La fiole, pouvait-il en boire une petite quantité et espérer ainsi que certaines blessures se referment assez pour qu’il puisse aller rejoindre Lu Bu et ses hommes pour s’entraîner à son tour et ce, alors que le reste du contenu soit encore assez puissant pour une autre utilisation ? Il ne perdait rien à questionner le médecin qui continuait à lui mettre des bandages…

« Dites-moi,…

En montrait la fiole au docteur.

Pensez-vous que si j’en prenais, ne serait-ce que quelques gouttes, cela puisse déjà agir un peu et me permettre de me lever et de pouvoir aller les rejoindre sur le terrain d’entraînement ? »

Le jeune homme n’attendit pas de réponse du docteur pour le moment, il continua de parler, il était d’humeur bavarde et ce, même si son interlocuteur ne devait pas s’y intéresser.

« Je me suis rendu compte d’une chose, je dois arrêter de fuir et affronter les choses comme elles viennent… Si je continue comme cela, jamais je n’arriverai à réussir ce dont je me suis promis de réaliser et ce peut-être même en mettant en danger certaines personnes que je ne veux pas qu’elles soient mêlées dans cette histoire. Je n’ai que déjà trop emmêler de destin avec le mien… »

Cao Pi s’arrêta et ferma les yeux…

« C’est idiot je sais,… JE suis un idiot, mais un idiot qui vient d’ouvrir les yeux et ce grâce à qui ? A une personne dont on qualifie de terreur et de bête sanguinaire à travers tout le pays et dont on m’a toujours déconseillé de rencontrer… »

Le jeune Seigneur se mit alors à rire, mais rire très fort… Il se moquait de lui-même… A tel point que les bruits de combat en furent dissimulés par ces rires et ce n’était peu le cas de le dire, en bas, ils ne se ménageaient pas…

« Qui suis-je donc pour me permettre de juger votre maître ? Cette même personne qui s’est porté garant à m’entraîner alors qu’il voulait il n’y a pas si longtemps me tuer ? Finalement, je suis faible, très faible… Je ne sais pas pourquoi Lu Bu aurait besoin de moi, mais s’il pense que je peux lui rendre service, alors je dois tout mettre en œuvre pour le satisfaire. Et il n’y a qu’un seul moyen… »

Sans avoir attendu que le médecin lui réponde, et de regretter son acte très certainement, Cao Pi prit la fiole et en but une gorgée, une petite néanmoins… Très vite, les premières améliorations apparurent. Les blessures se refermaient toutes seules, les fils que le médecin avait cousus, s’enlevèrent tout seul derrière une peau qui cicatrisait toute seule. Spectacle par moment pas très joli joli à voir, des bouts de peau se déplaçant et soignant tous seuls mais très pratique il fallait l’admettre. En un instant, toutes les blessures encore ouvertes que pouvait avoir Cao Pi étaient à présent refermées et la douleur insoutenable qu’il ressentait encore il y a quelques secondes avait disparu.

* Un vrai miracle, je n’ai plus mal nulle part et tout a cicatrisé mais en laissant des marques par contre… Je pense qu’il manquait un peu de dose pour que cela soit absolument efficace. Tant pis. *

« Ces cicatrices seront en quelque sorte toujours présentes pour me rappeler que je suis faible et que je dois devenir plus fort pour ne pas commettre les mêmes erreurs. »

Il se rhabilla un peu sans même attendre l’avis du médecin, pour lui, c’était évident, il était guéri et n’avait plus de temps à perdre ici à ne rien faire. Il pouvait quitter son lit.

Si seulement j’avais pu l’avoir en ma possession avant… Non, ce qui est fait est fait et je n’y peux rien, pensons à l’avenir maintenant. *

Le jeune homme se leva alors et alla chercher ses affaires posées sur la table au coin de la chambre, dont son arme. Il alla donc chercher son fidèle compagnon et la remit à sa ceinture, dans son fourreau, à sa place bien que Cao Pi s’en servirait très prochainement. Cela ne se fait pas de se balader arme en main, pourrait-y avoir des malentendus malgré la confiance qui régnait maintenant entres les hommes et puis de toute manière, cela ne se fait pas et voilà pensa-t’il tout simplement…

Voilà donc que Cao Pi prit la sortie, tout en remerciant le médecin évidemment :

« Je vous remercie de m’avoir supporté et d’avoir été patient avec moi. Je ne mérite pas que l’on se soucie de moi… »

Et se dirigea maintenant vers la salle d’entraînement en espérant que Lu Bu et les autres auraient déjà fait une pause et pourrait enchaîner avec lui le plus vite possible…

_________________


Dernière édition par Cao Pi le Lun 10 Aoû - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 10 Aoû - 21:36

Lu bu etait encerclés par ses deux compagnons . Qu'allaient-ils faire ? Lu Bu en avait une idée mais il n'etait pas sur . Il donna un gros coups de pied sur le sol ce qui créa une fissure autour d'eux , les deux guerriers firent vers un bond vers lu bu qui tourna sur lui même comme une toupie, parant les attaquer des deux guérriers , mais ce n'etait que le début , zhang bu en profita pour donner un puissant coups de pied dans les cottes de lu bui , qui ne vit pas le coups venir , il fut propulsé à quelques mètres, se redressant en regardant zhang bu .

"T'as force s'améliore de jours en jours.."

Il fonça vers zhang bu, lui donnant une droite en pleine machoire avant de donner un coups de pieds sur le ventre de lu liao , ce qui le fit reculer de plusieurs centimètre . Lu Liao s'appreta à attaquer de nouveau aux cotés de zhang bu quant tout a coups, lu bu stoppa le combat ..

"Faisons une petite pause, on a bien travaillé ."

Les trois guérriers s'assèyèrent sur le sol tandis que l'environnement autour d'eux etait détruits , complètement détruit .

XxX-A l'intérieur du chateau-XxX


Le médecin continuait à coudre cao pi quand celui-ci le gena en lui demandant une question au sujet de cette fiole . Le medecin se gratta le menton, en se levant de sa chaise, prenant la parole d'une voix calme, mais il n'eut pas le temps de parler, que cao pi continua son récit sans s'interrompre. Le medecin attendut qu'il finisse de parler pour enfin prendre la parole..

"Bien sur que vous pouvez prendre quelques gouttes de cet elixir, le reste servira à guérrir vos prochaines blessures..Il n'est pas nécessaire de tout utiliser pour être guérit ."

Mais cao pi n'attendit pas réèllement la réponse du médecin, il but assez vite l'elixir , et tout de suite , on vit les changements, les blessures se cicatrisèrent toutes seules, tandis que les aiguilles qu'avaient plantée le médecin s'envolèrent..Cao Pi se tenut droit , il n'avait plus de problème pour se lever , il etait comme neuf..

"Profitez bien de votre etat, après un entrainement contre lu bu , on retombe souvent dans cet etat.."

Le médecin regarda cao pi qui comptait s'en aller, celui-ci lui jeta une petite phrase assez étrange en partant..le médecin ne put s'empecher de sourrire.

"Je n'ai fais que ce que l'on m'a demandé.."

Cao Pi quitta la salle pour se rendre dans la salle d'entrainement avec lu bu .

XxX-Pause terminé -XxX


Alors que lu bu et ses hommes se reposèrent, ils remarquèrent l'arrivée de cao pi au loin ..Les trois guérriers etaient étonnés, comment avait-il fait pour se remettre sur pied aussi vite ? Lu Bu ne garda pas cette question pour lui, il ne laissa meme pas le temps a cao pi de souffler, pour le lui demander . Il se leva , se dirigeant vers lui..

"Comment as tu fais pour être sur pied aussi vite ? Enfin peu m'importe, nous allons reprendre l'entrainement."

Les quatres guérriers se raprochèrent du centre de la salle..LU BU se tenait au milieu, il tourna son regard vers Cao Pi , en ricanant..

"Vu tes capacités,et ton combat contre moi , je ne t'estime pas au niveau de mes deux dragons, tu vas devoir combattre Lu Liao qui n'a pratiquement jamais connus de défaite, ensuite si tu gagnes tu auras l'honneur d'affronter l'officier le plus puissant de l'armée de shi pi et lu bu, Zhang Bu . Si tu gagnes, bien que j'en doute, alors je pourrais t'entrainer sérieusement en t'opposant à moi..Si tu perds et que tu n'es pas assez fort pour le moment, je te prendrai en main afin que tu puisses les battre.""

Lu Bu s'écarta du centre pour aller sur le coté, suivit de zhang bu . Quant à lu liao, il fit quelques mouvements avec son hallebarde puis fixa cao pi . Lu Liao , il ne fallait pas le souestimer, il etait capable de soulever des montagnes .C'etait le deuxième plus puissant guérrier de wu zhang, ce n'etait pas rien comme grade . Lu Liao se mit au contre en faisant face à cao pi .

Lu Liao : "Je suis prêt ! C'est un honneur pour moi ! Le combat sera difficile j'en doute pas ! je ne souestime jamais mes adversaires !"

Lu Liao donna un coups de pied sur le sol qui fissura celui-ci cérant une petite onde de choc autour des deux guérriers, une aura électrique parcourut le corps de lu liao, tandis qu'il se mit en garde face à cao pi . Son hallebarde avait beau etre géante, lu liao n'avait aucun mal à la déplacé..

D'un geste brusque, Lu Liao bondit vers Cao Pi , en pointant son hallebarde vers le ventre de celui-ci , s'attendant à une parade ou une esquive du seigneur dechu..

Lu Bu et zhang bu etait dérrière eux en tant que spectateurs . Lu Bu observait les moindres mouvements de cao pi , il analysait ces défaults..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 10 Aoû - 22:51

A un moment, lorsque Lu Bu aborda le jeune homme, Cao Pi crut que ce dernier voudrait vraiment en savoir plus sur sa guérison subite et quasi-totale mais laissa vite tomber pour en venir au plus important, l’entraînement. Cela arrangea Cao Pi, il ne voulait pas du tout parler de l’élixir miracle alors que le médecin lui-même lui avait donné sa parole qu’il n’en parlerait pas.

* Je me serais mal vu lui expliquer que les ninjas, qu’il a tués dans la forêt, sont à l’origine de ce miracle… Ils avaient l’air d’avoir un étrange lien avec lui… ou même moi… *

Enfin, trêve de bavardage et de pensées, Lu Bu donna le ton, Lu Liao sera son premier adversaire ! Jugeant Cao Pi trop faible, non pas physiquement mais bien au combat, il ne pourrait pas affronter quelqu’un d’autre tant qu’il ne le battrait pas. Cela lui allait, il avait des comptes à régler avec lui, cela le motiva encore plus cette fois.

« Cela me va… J’ai quelques comptes à rendre avec toi justement… Ne pense même pas que je vais me ménager ou que tu auras de la facilité parce qu’il y a quelques minutes j’étais dans un lit à moitié mort… »

A peine eut-il le temps de souffler et de se préparer que Lu Liao engagea le combat, il était plus que motivé à se battre avec le jeune Seigneur. Pour lui, ce ne serait certainement que la routine, un combat de plus à son actif mais du côté de Cao Pi, l’on pouvait interpréter le combat comme une épreuve, un test. Il lui faudra donc être plus attentif et appliqué que pour n’importe quel combat. Cao Pi ferma les yeux…

* Je vois que je ne suis pas venu pour rigoler ou glander… C’est bien *

Ce qui faisait autrefois défaut à Cao Pi, c’était de prendre de haut tous les autres et de les juger par leurs apparences. Faussement donc… Mais depuis qu’il avait perdu plusieurs de ses combats, il sut qu’il allait sur une fausse route et là, il n’allait pas refaire la même erreur. Analyser la situation, l’adversaire et trouver des failles chez lui, voilà ce qu’il devait faire. Pour cela, Cao Pi se calma et avait fermé les yeux, il sentit alors les déplacements d’air que Lu Liao générait et qu'il avait pressé le pas et pointait certainement son arme sur lui. Il n’avait donc pas beaucoup de solutions devant lui ni même de temps.

D’un seul coup, le jeune homme ouvrit les yeux, Lu Liao était à quelque pas de lui et pointait comme prévu son arme sur lui. Il fit un pas de côté et sorti sa lame Chaos pour dévier l’hallebarde de son adversaire déséquilibrant ainsi légèrement son adversaire sans pour autant prendre un quelconque avantage. Cao Pi recula de quelques pas et prit une position d’attaque. Au vu des armes des deux hommes, il avait tout intérêt à lancer l’offensive le premier et il compte bien le faire le plus vite possible pour imposer son rythme au combat.

* Une fois que je serai au corps à corps, il lui sera plus dur de manier son hallebarde. Je pourrai espérer prendre le dessus tout en faisant attention à ne pas prendre de coups bas car tout est permis je pense bien… A moi d’en tirer avantage aussi maintenant que mon corps peut le supporter… *

Prenant son arme en main, Cao Pi fonça droit sur son adversaire mais non pas son épée devant mais derrière. Bizarre ? Non, il savait exactement ce qu’il voulait faire et mit donc son plan à exécution. Tout en courant, il garda son épée le plus prêt du sol possible, puis, au moment d’arriver à quelques mètres de Lu Liao, donna un coup puissant et sec en direction de lui, créant ainsi une onde de choc qui allait s’écraser sur son adversaire et cria :

« Essaie donc d’éviter ça Lu Liao !!! »

En fait, il voulait qu’il ne l’évite pas et en le disant ainsi, il espérait que Lu Liao lui répondrait et le suivrait, lui qui semblait très réceptif à ce genre de choses. Il fut aussi savoir cerner son adversaire au combat. Il le sut lorsqu’il avait, énerver à tort Lu Bu à Luo Yang. Il ne fallait pas trop parler, mais si la parole est bien utilisée, elle peut être un atout non négligeable…

* S’il l’évite, je le prends à revers et s’il essaie de la bloquer, il perdra l’équilibre et créera une faille dans sa défense… Dans les deux cas, je devrai prendre l’avantage mais je me demande ce qu’il va faire… *

Trop occupé dans son combat, Cao Pi ne pouvait regarder du côté de Lu Bu et c’était une habitude qu’il devait perdre que de se laisser distraire par des éléments extérieurs… Pour le moment, il devait se concentrer sur son combat et Lu Liao uniquement…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 10 Aoû - 23:21

Lu Liao ne put s'empecher de rire à pleine dent lorsqu'il entendit la première remarque de cao pi , il avait des comptes à lui rendre ? Bien, cela mettrait du piquant au combat . Lu Liao s'approcha lentement de cao pi, prenant la parole :

"Intéressant ! Cela va mettre du piquant au combat ! Et je te rassure, je ne te souestimes pas..mais un conseil, fais en de même, car je ne me retiendrai pas non plus.."

Lu liao avait donc foncé vers Cao Pi afin de lui mettre un coups d'hallebarde , celui-ci fermit les yeux puis dégaina son sabre au dernier moment, en déviant l'arme de lu liao . Celui-ci fut légèrement déstabilisé mais rien d'inquietant . Il se remit en position d'attaque mais ce fut cao pi qui prit l'initiative d'attaquer en premier, drole d'attaque, il fonçait droit sur lu liao dégaina au dernier moment son sabre en direction de lu liao . Celui-ci savait que s'il esquivait , il se ferait prendre par les cotés, mais si il bloquait, il se ferait destabiliser . Lu Liao ne vit qu'une seule solution, a l'aide de sa main droite , il déchaina les chaines qui etaient sur son arme ..il put ainsi esquiver l'attaque et empecher cao pi d'arriver par le revers grace a ses chaines qui le protegeait..

"Qu'est-ce-que tu dis de ça .."

Lu Liao fit un salto arrière afin de prendre du recul, puis commença à faire tourner son hallebarde télle une hélice d'hélicoptère autour de lui, il avança ves cao pi en criant sans gène ..

"Super Kamikaze's attacks !!"( Non c'est pas repris de dbz . lol )

Il fonça sur cao pi en tournant son arme autour de lui, donnant des coups à cao pi de partout, mais comme son arme tournait autour de lui, cela etait éfficace pour sa défense et son attaque, difficile de parer les coups et difficile d'esquiver toutes les tournantes de l'attaque..qu'allait faire cao pi ?

XxX-Pendant ce temps -XxX

Lu Bu et zhang bu observaient attentivement le combat ; lu bu haussa un sourcil suite à la première attaque de cao pi , c'etait une attaque assez remarquable il fallait l'avouer . Mais Lu Bu restait sur son avis, cao pi n'etait pas encore assez de taille à affronter lu liao. Celui-ci avait l'experience de lu bu en matière de combat ..chose que cao pi n'avait pas .

Quant à zhang bu, il observa attentivement cao pi hésitant même à l'encourager, mais il ne voulait pas le déconcentrer.., il s'asseya sur le sol, en papillon, son sabre à la main, puis posa son regard vers le combat qui faisait rage, les deux adversaires semblaient chacuns avoir un atout..un truc spécial quoi . Cao Pi c'etait la rapidité , lu liao c'etait la puissance des coups, dommage qu'ils ne s'aimaient pas trop, ils se completaient à merveilles.


( bon petit post mais y'a rien à dire dans un combat puis jsuis fatigué et jdois aller me coucher xD )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 11 Aoû - 0:04

** En mauvaise posture, ou pas... **

Ni l’une ni l’autre, Cao Pi n’avait pas prévu ce qui arriva et ne put en profiter d’ailleurs. Lu Liao avait habillement esquivé l’attaque du jeune homme et ce, sans aucun problème... L’on voit que ce n’est pas la première fois qu’il avait affaire à ce genre d’attaques qui sort de l’ordinaire, il avait l’expérience du combat, c’était évident…

« Je dois bien avouer que je ne m’y attendais pas ! »

Lui répondit-t-il. Il fut un peu déçu que ce qu’il avait prévu ne se réalisa pas mais en même temps, il savait assurément que cela ne pouvait pas passer, cela aurait été beaucoup trop facile si Lu Liao, un des deux gardes de Lu Bu se serait fait avoir par une attaque comme celle-ci…

*En fait, je m’y attendais plus que jamais à ce que cela ne marche pas… Tant pis ! Il va falloir passer à la vitesse supérieure !!! *

Non, Cao Pi se devait d’être plus vigilent face à son adversaire mais aussi ne pas perdre le rythme du combat et se laisser submerger par Lu Liao qui venait vers lui se ainsi laissant impressionner. Ce genre d’attaques ? Il y avait eu droit face à Lu Bu et il en ressortit donc pourquoi pas ici ?

Tandis que Lu Liao arrivait à hauteur de Cao Pi, ce dernier opta tout d’abord pour une défense des plus classiques en essayant de contrer les coups qu’il pouvait. Cela fonctionnait plutôt bien, lui aussi faisait virevolté son épée à travers les airs afin de repousser l’hallebarde. Mais très bientôt, Cao Pi se rendrait compte que cela ne pourrait continuer…

* Je commence à reculer dangereusement… Pourquoi… *

« Mais comment ?!? »

Ce que Cao Pi ne prit pas en compte c’est qu’une hallebarde est radicalement plus puissante qu’une simple épée et qu’avec la vitesse de rotation accentuée par la force de Lu Liao, il était évident qu’il prendrait le dessus sur le jeune Seigneur. Peut-être qu’au début Cao Pi avait l’impression de pouvoir résister mais une telle attaque se renforce avec le temps et il était en train de perdre dangereusement le dessus sur son adversaire. Il fallait qu’il se sorte de là et vite… Mais comment ?

Une telle perte de concentration lui valut de recevoir quelques coups, un à l’épaule gauche et l’autre à la hanche droite, quelques gouttes de sang tombèrent recolorer le sol. Rien de bien méchant mais cela suffit à rebooster le jeune homme qui repris du poil de la bête et ses coups gagnèrent en puissance, lui permettant de ne plus reculer mais de garder la distance avec Lu. Il lui fallait tout de même stopper cette attaque, comment…

* Hmmm cela vaut la peine d’être essayé… *

Et là, lui vint une idée… plutôt gonflée d’ailleurs mais certes plus qu’intéressante si cela fonctionnait… Pourtant, cela ne serait pas sans risque mais il lui fallait le prendre sinon il finirait en viande hachée aussi… c’était donc tout vu. Il attendit le bon moment pour agir…

*MAINTENANT ! *

Cao Pi s’arrêta de repousser l’attaque et bloqua l’hallebarde de son adversaire avec son arme en la dirigeant vers le bas en y mettant toute sa force puis rapidement de sa main gauche, attrapa la partie de la lame la plus proche du manche pour mieux la maitriser. Très tranchante, il se mit vite à saigner mais n’arrêta pas pour autant alors qu’une jolie flaque commençait à se dessiner par terre et leva son arme comme s’il voulait donner un coup à Lu Liao de cette position… Son arme bloquée par Cao Pi et menacé par celle de son opposant, qu’allait faire Lu pour se dégager ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 11 Aoû - 14:32

XxX-Un combat sanglant..-XxX


Alors que lu Liao commençait à maitriser Cao Pi grace à son attaque , celui-ci reculait de plus en plus , ne prenant plus le dessus .. lu Liao augmentait la vitesse de son attaque , il réussissa à toucher cao pi mais des bléssures superficielles..Tandis que cao pi s'arrêta net après avoir reçut les quelques coups, cela l'avait comme..booster ? C'etait le cas, Cao Pi stoppa net l'attaque de lu liao , en bloquant son arme vers le bas , l'empechant de l'utiliser . Il lui donna un coups qui arrivait en direction de lu liao, comment allait-il réagir ?

"Pas mal , j'ai eu raison de ne pas te souestimer, sinon je serais déjà mort ! Mais..NE CROIS PAS M'AVOIR AUSSI FACILEMENT."'

Lu Liao ne pouvait pas esquiver l'attaque de Cao Pi , c'est pourquoi il prit son courage à deux main, à vrai dire il n'avait pas peur , il n'évita pas le coups, il lacha sa propre arme ,attrapant les chaines de celle-ci, il les lançèrent tél un fouet sur la main de cao pi enroulant celle-ci autour de son poignet pour stopper son attaque , la lame de cao pi s'arrêta juste devant la tête de lu liao .

"HAAAAAAAAA"

Lu Liao se baissa emportant cao pi avec lui, il posa son pied sur le ventre de cao pi, puis lui mit un coups de pression qui le fit voler à plusieurs mètres dans les airs , tandis que lu liao se redressa, récupérant son arme . Il arracha le haut de sa tunique, montrant son torse, remplit de tatouage et de cicatrice . Il posa son pied sur le bas de son hallebade, tenant ses chaines avec sa main droite.

Spoiler:
 

( Là je vais un peu controler ton persos j'espère que ça te génera pas..j'ai demandé à xde de t'envoyer un sms mais y'a la flemme XD si cette partie te gène, j'éditerai ) . Lu Liao fonça sur cao pi lui donnant un coups vers la tête, celui-ci s'abaissa assez rapidement faisant une baliette à Lu liao qui tomba sur le sol en emportant cao pi avec lui . Les deux guérriers à terre, lu liao monta sur cao pi, lui donnant une droite dans le nez, celui-ci riposta avec un coups de tete à lu liao qui recula de quelques centimètres de cao pi, se relevant . Il lança son arme vers cao pi qui para le coups avec son épée, mais lu liao profita de cette parade pour charger cao pi et lui donner un coups d'épaule dans les cottes, le faisant propulser à quelques mètres , mais cao pi ne renonça pas, il de loin planta son épée sur le sol créant une fissure qui se dirigea sur lu liao, ce qui le désiquilibra , mais pour eviter de tomber, lu liao sauta dans les airs , cao pi fit de même, les deux guérriers se rencontrèrent dans les airs en échangeant quelques passes d'armes avant de véritablement croiser le fer et creer une onde de choc surpuissante qui arriva jusqu'a lu bu et zhang bu qui restèrent sur leurs positions comme ci de rien n'etait . Retombant chacuns au sol..Lu liao s'adressa à Cao Pi .

"Tu es vraiment un guerrier puissant, mais il te manque quelque chose..quelque chose que je possède, que master lu bu m'a apprit..Tu as de la force mais tu ne sais pas l'utiliser correctement.sinon ta première attaque m'aurait déja tué . "

Lu Liao reprit son hallebarde à deux main, fermant les yeux..


"Je vais te montrer le fruit de mon entrainement avec lu bu et zhang bu . Prepare toi à subir une défaite cuisante, Cao Pi ! "

Lu Liao r'ouvrit ses yeux, ce fut un autre regard qu'on vit , il fronçait les sourcils, ses yeux etaient blanc , ses cheveux s'envolèrent doucement ..tandis qu'une aura electrique parcourut son corps . Il donna un coups d'hallebarde sur le sol ce qui créa une énorme onde de choc qui se dirigea droit sur cao pi , mais il ne laissa même pas le temps à cao pi de réagir a l'onde de choc qu'il suivit celle-ci , donnant un coups d'hallebarde en direction de cao pi , un coups très rapide et puissant , droit,difficile a esquiver . Cao Pi n 'avait même pas le temps de se remettre de l'onde de choc que lu liao etait déjà là en train de l'attaquer très rapidemment et férocement. Il attaqua cao pi en positionnant son hallebarde de façon à ce que si cao pi esquivait, il lui suffirait de détourner son attaque et l'attaquer avec les crochets de son hallebarde pour le toucher..il avait bien choisis son angle d'attaque , et l'onde de choc qui avait déstabilisé cao pi n'arrangeait pas les choses .

"Prends ça , Cao Pi !!"

XxX-Pendant ce temps-XxX


Zhang Bu et LU BU regardaient le match attentivement, les bras croisés , on avait l'impression qu'ils n'etaient pas impressionné par les mouvements des deux guérriers , ils etait un cran au dessus . Zhang Bu rompa le silence en regardant le combat.

"Maitre Cao Pi est vraiment fort , il résiste assez bien à lu liao qui a pourtant etait entrainé . Mais maintenant que lu liao se bat avec toute sa puissance , l'issue du match va tourner ."

Lu Bu décroisa ses bras posant son regard vers zhang bu

"En Effet il se débrouille plutot bien . Mais maintenant l'issue du combat va changer . Je dois lui apprendre des choses que lu liao connait déja, c'est là toute la différence .. "

Les deux guérriers sortirent une bouteille de saké, puis buvèrent en regardant le duel féroce que s'offraient cao pi et lu liao .

Comment cao pi allait-il réagir face à la puissance de lu liao ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 18 Aoû - 1:46

** Une fin très proche ou un dénouement inattendu ? **


Cao Pi et Lu Liao étaient quasiment de forces égales, ils avaient échangés de longs échanges et à priori rien ne pouvait faire penser que l’issue du combat pourrait être proche. Enfin, c’est ce que la suite des événements fit penser aux interlocuteurs voyant que leur compagnon allait lancer une attaque qui pourrait être décisive pour le jeune homme. Hors, pour Cao Pi, il était hors de question de se laisser impressionner et battre sans avoir essayer de se défendre. Il se battra jusqu’au bout ! C’était sa dernière chance aujourd’hui, Lu Bu était là, le regardait se battre et allait prendre sa décision quant à savoir s’il voulait le prendre sous son aile, ou pas…

* Lu Liao, je ne me laisserai pas faire… Compte sur moi pour continuer à me battre… *

« Je t’avais prévenu que cela ne serait pas aussi simple que ça. Cela aurait été une erreur que de ne pas prendre en compte mon avertissement. Mais je serai aussi stupide de penser que tu as déjà sorti toutes les cartes de ta manche… »

Tandis que justement après qu’il eut fini de parler, son adversaire lança son attaque, une attaque d’une puissance nettement supérieure à celles d’avant, alors Cao Pi, lui restait calme de son côté. Cela ne servait à rien de s’activer inutilement ou même de stresser, cela le conduirait à sa propre perte. Non, il devait maintenant réfléchir à une manière de s’en sortir car il s’en était rendu compte, la victoire était quasiment inespérée. Pour le moment, rester en un seul morceau, même si Lu Liao retiendrait très certainement son attaque au dernier instant, était sa priorité et il n’avait pas non plus des heures devant lui. En plus de l’attaque chargée de son adversaire à éviter, il devait aussi tenir compte du fait que Lu chargeait lui aussi soutenant son attaque en pointant son hallebarde vers l’avant.

A voix basse, très certainement sans que son interlocuteur n’en entende un seul mot :
« Je t’attends… viens seulement… je saurai t’accueillir comme il se doit… du moins, comme je le peux… »

* Quelque chose qu’il aurait appris auprès de Lu Bu ? Une raison de vivre ou tout simplement le goût à se battre ? Je doute fort que cela soit aussi simple quand même, je verrais bien. *

Et donc, tandis que l’onde de choc s’approchait maintenant dangereusement de Cao Pi, celui-ci ne bougea point. Ce n’est qu’au dernier moment, lorsque l’onde de choc alla jusqu’à décoiffer le jeune homme que celui-ci pensa ou jugea bon de faire quelque chose et s’exécuta : un salto arrière mais d’une assez grande hauteur pour être sûr d’éviter l’attaque comme s’il donnait l’impression de s’envoler et de planer dans les airs. L’onde de choc évitée, il se retrouverait donc face à Lu Liao et son hallebarde. Il le savait mais avait jugé bon d’éviter la première attaque et d’improviser quant à savoir comment contrer la deuxième.

« Prends ça !!! »

* En espérant que cela marche… cela m’étonnerait… *

Il lança tout simplement son arme en direction de Lu mais en y mettant une bonne partie de la force qu’il lui restait. Inutile de s’acharner à imaginer une quelconque issue de secours, en s’envolant dans les airs, Cao Pi s’était condamné lui-même… et il le savait. C’est donc en désespoir de cause qu’il lâcha ses dernières chances en espérant que son épée lui serve à se reprendre et qu’elle fasse, mais vraiment sans trop y espérer, un peu de dégâts quand même avec l’effet de surprise. C’était tout ou rien avec cette attaque, soit Cao Pi pourrait reprendre un peu le dessus et imaginer reprendre un face à face une fois à terre, soit Lu Liao en finirait avec lui évitant donc « l’attaque » du jeune homme moyennant toutefois un possible échange de coups… Tout dépendra de la façon dont Lu réagira.

Cao Pi, lui, comme tout le monde réagissait à la loi de la gravité et retombait évidemment gentiment en direction du sol maintenant amoché et fissuré de partout par l’onde de choc provoquée juste avant. Lu Bu et Zhang Bu, eux, continuaient à siroter dans leur coin se plaisant à commenter à leurs manières le combat dont ils étaient les spectateurs. Pourtant, pour eux, il était clair que leur compagnon gagnerait. D’une certaine manière, cela serait tout à fait logique mais cela, cela dépendra de Lu Liao et de comment il allait réagir face à Cao Pi très zen quant à sa situation… Peut-être trop… L’issue du combat est-elle aussi évidente qu’elle le parait ?



(Message plus court que d’habitude et très bizarre… ne fait pas trop attention en espérant que cela te suffise aussi lol…)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 18 Aoû - 11:07

XxX-La fin du combat..le vainqueur ?-XxX


Alors que Lu Liao fonçait droit sur Cao Pi , celui-ci trouvit une parade en faisant un salto arrière pour éviter l'attaque de son hallebarde, c'etait astucieux, mais en allant dans les airs, il prenait de gros risques , il etait totalement à la merci de lu liao . Enfin pas vraiment car celui-ci lança rapidemment son arme vers Lu Liao mais heureusement pour lui, cao pi etait affaiblit par l'onde de choc et son attaque n'etait pas aussi puissante qu'elle en avait l'air..d'un geste rapide , lu liao fit un pas sur le coté mais se prit quand même l'épée de cao pi dans la jambe droite , enfin pas complètement, mais il y avait de quoi l'handicapé pendant le match . Lu Liao récupéra l'arme de cao pi en enlevant le bout de la lame de sa jambe, puis regarda le jeune homme face à lui..

"Te voila désarmé.."

Il souria puis préféra redonner l'arme à cao pi , il ne voulait pas gagner de cette manière , pour lui, tout ça n'etait qu'un jeu . Il relança l'arme de cao pi à celui-ci puis se mit en position d'attaque..malgrès sa blessure à la jambe..

*Je vais devoir être plus prudent, il est plus fort qu'il n'en a l'air..*

(J'ai lautorisation de controler le persos de cao pi..) Les deux guérriers foncèrent l'un sur l'autre en poussant un cri de guerre , lu liao planta son hallebarde sur le sol et se servit du manche comme une sorte de perche pour s'élancer sur cao pi, lui donnant un coups de pieds dans le visage, celui-ci fut pousser à quelques mètres avant d'attraper le pieds de lu liao et de l'envoyer valser sur le coté . Lu Liao fit un salto arrière afin de se stabiliser, mais à cause de sa jambe il trébucha légèrement mais rien de grave . Tandis que cao pi fit un salto vers lu liao, celui-ci aussi fit un salto avant vers cao pi , croisant le fer avec lui dans les airs , avant de retomber au sol , ils échangèrent quelques passes d'armes . Mais a peine retombèrent-ils au sol, que les deux guérriers se foncèrent dessus en criant .

Zhang Bu : "C'est leurs dernière attaque.."

Les deux guérriers arrivèrent à bout portant, téllement qu'ils etaient rapides on ne pouvait rien voir . On entendit juste un gros "BAM" ainsi qu'une immense onde de choc , relevant toute la poussière autour d'eux, zhang bu et lu bu ne pouvait pas encore voir ce qui se passait à cause de la poussière . Mais lentement, celle-ci disparut nous laissant voir deux silouhettes debout..On pouvait apercevoir l'hallebarde de lu liao juste à coté du cou de cao pi , tandis que l'épée de celle-ci etait positionnée juste devant le coeur de lu liao . Les deux guérriers restèrent immobile pendant plusieurs minutes . Jusqu'à ce que lu Liao retire son hallebarde du cou de cao pi , Cao Pi faisant de même , les deux guérriers se regardèrent après ce duel de choc. Lu Liao planta son hallebarde sur le sol, en s'appuiyant dessus

"Beau combat ! Cela fait longtemps que je n'ai pas eut d'adversaire à ma hauteur..mais je sais pourquoi je n'ai pas reussis à te vaincre, je t'ai trop souestimé pendant notre combat..j'aurai pus faire beaucoups mieux ."

Lu Bu et zhang bu s'avancèrent près des deux guerriers . Les bras croisés, lu bu s'arrêta à quelques mètres de cao pi, en le regardant dans les yeux .

"Je ne pensais pas que tu tiendrais tête à lu liao, il faut dire qu'il ne t'as pas prit au sérieux . Je dois avouer que tu te débrouilles bien . Mais saches que ce n'est que le début..et que ceci etait une partie de rigolade ."

Lu Bu fit quelques mouvements avec son arme avant de laisser la parole à zhang bu qui tenait à féliciter cao pi .

"Bien joué ! Tu ne t'es pas laissé impressionné par la force brute de lu liao..Il semblerait que je sois ton prochain adversaire..j'ai hate de me battre contre un guerrier de ta valeur !"

Tout le monde se tutoiyer . C'etait comme une famille pour zhang bu , et Cao Pi comprendrait surement . Lu Liao s'éloigna un peu du groupe afin de soigner sa blessure à la jambe, tandis que les trois autres restèrent au milieu de la salle d'entrainement, qui etait toute abimée. Lu Bu prit de nouveau la parole en s'approchant de cao pi .

"Bien, tu peux te reposer un instant avant de devoir affronter l'étape suivante . Tu ne t'en sortiras pas indemne..Mais ca ne peut que te forger pour la suite ."

On pouvait voir zhang bu assis sur le sol, les yeux fermés, il se concentrait pour son prochain combat, il faisait toujours cela , on pouvait sentir son esprit combattif sortir de son corps . Zhang Bu etait beaucoups plus fort que lu liao, car celui-ci ne jugeait pas ses adversaires..Il mêlait force et rapidité dans ses combats . Il attendait que cao pi se soit remit de son combat pour se relever et lui faire face . Le gentil zhang bu avait disparut pour le moment, là c'etait un autre homme..c'etait le dragon..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 24 Sep - 0:25

** Un Combat terminé. Une Amitié naissante. Un Affrontement tant attendu **



Le combat entre Cao Pi et Lu Liao se termina et se solda avec « l’abandon » de ce dernier reconnaissant que le jeune Seigneur avait réussi à l’impressionner et qu’il l’avait mal jugé. Pour Cao Pi, ce fut une victoire dont l’issue était plus qu’incertaine mais il n’en fut qu’à moitié extasié. En temps normal, gagner lui aurait fait plaisir mais là, qu’il apprenne par la même occasion que Lu avait retenu ses coups le dérangea un peu...

Effectivement, il aurait aimé avoir un combat « juste », à forces égales. Mais bon, ce n’était que partie remise très certainement et que pendant son séjour à Xia Pi, il pourrait à nouveau l’affronter et rien qu’à cette perspective, il reprit ses forces et se remit sur pieds.

Vint alors le moment tant attendu de l’après combat, Lu Bu venant rencontrer Cao Pi après sa victoire. Comme à son habitude, il ne put directement féliciter le jeune homme. En fait, il en profita même pour lui rappeler que s’il avait gagné, c’était grâce au mauvais jugement de Lu Liao sur la force de son adversaire et non pas grâce à ses talents...
Mais soit, Cao Pi ne le prit pas mal, au contraire, il accepta cette remarque comme une façon de le rebooster, de lui dire de ne pas se relâcher car il était loin d’être au bout de ses peines. Surtout que... le prochain adversaire n’était autre que Zhang Bu. L’homme qui lui avait sauvé la vie à maintes reprises et même pris sa défense en allant jusqu’à s’opposer à son propre maître ! Cette perspective l’effrayait et l’excitait en même temps mais pour le moment, il suivit le conseil de l’homme en armure et alla se poser contre le mur au fond de la salle, reposé et au calme.

« Pfiou... Et beh... »

Il regarda aux alentours et croisa le regard de Lu Liao, alors en compagnie de la jeune femme en train de la draguer. Ce dernier lui fait alors un grand sourire et Cao Pi, un signe du pouce en réponse.

* Comment fait-il pour ne pas être épuisé après un tel combat... Ils ne sont vraiment pas humains, je suis complètement vidé moi... *

Son combat l’avait épuisé, pas autrement de blessures graves visibles mais physiquement, il était fatigué. Durant cet affrontement, Cao Pi, lui n’avait pas ménagé ses forces et y mettait toute son ardeur dans ses coups tout en encaissant de l’autre côté les attaques de son adversaire. Il n’était pas autrement habitué à ce que ses combats soient aussi longs et nerveux. Lui qui avait pour habitude d’achever ses adversaires à terre tandis qu’ils le supplient des les épargner. Pourtant, il devra s’y faire, et l’on avait prévenu dès son arrivée. Il n’était pas ici en vacances...

A côté de lui, une table basse et une servante qui vint lui apporter de l’eau, bien fraîche. Evidemment que Cao Pi ne dirait pas non à pouvoir se réhydrater en ce moment tout en pouvant profiter de jeter un petit (pas trop non plus) regard sur la jeune femme, très certainement au service du Seigneur de ce lieu, fort belle et charmante et n’oublia pas de la remercier avant qu’elle ne s’en aille d’un sourire accompagné d’un petit clin d’œil qui la fit d’ailleurs rougir et s’en aller à grand pas. Cela ne manqua pas de faire rire Cao Pi. Cette eau lui fit du bien, il avait encore un peu de temps avant son combat avec Zhang Bu et il allait en profiter. Il se remit alors confortablement assis puis ferma les yeux doucement.

Il fit le vide dans sa tête, ne pensant plus à rien. Enfin, c’est ce qu’il aurait voulu faire mais voilà, beaucoup trop de pensées le hantaient en ce moment et il ne pouvait arriver à se reposer sereinement. Ses compagnons, Izumo, Orochi, tout ceci n’arrêtait pas de tourner dans sa tête. Il se dit alors qu’il n’avait pas totalement été honnête avec lui-même et ses amis et qu’il regrettait presque le temps où il buvait en compagnie de Shi Pi, calmement ou presque selon le nombre de bouteilles vidées à Wu Zhang pendant que Kunio et Li Dian faisait une partie de Mahjong en buvant du thé tandis que la petite Himiko jouait à côté... Enfin, il n’allait certainement pas encore replonger dans les méandres de ses souvenirs, ce n’est pas ce qui allait l’aider pour faire face à ses nouveaux « problèmes ». Et le temps qu’il s’en rende compte, sa pause était finie... Mais il semblait avoir repris des forces affichant un regard très déterminé. Se remémorer pourquoi il était ici lui avait redonné espoir et conviction.

Il se leva, prit son épée en main et la contempla. Une très belle épée avec qui il avait déjà fait du chemin et qui n’avait pas encore terminé son périple. D’ailleurs son prochain adversaire était prêt depuis un moment...

* Zhang Bu... *

Il s’approcha de lui, serein.

« C’est donc évidemment toi mon prochain adversaire. J’aurai du m’en douter en même temps. C’est donc aujourd’hui que je vais devoir t’affronter mon nouvel ami. » finit-il en souriant.

Il ne put se retenir de parler de lui de cette manière, après tout ce qu’ils avaient traversé durant ces derniers jours, pour lui, c’était une évidence même. Bien que pour lui, cela ne s’arrêtait pas là, il le respectait, beaucoup... Le fait de devoir se battre contre lui était un honneur et il n’allait pas le gâcher en y mêlant des sentiments personnels.

Ce moment, il en avait tellement envie depuis qu’ils se sont rencontrés et qui s’accentua encore lorsqu’il le sauva. Il en frémissait d’avance, au point de presque perdre ses mots...

« Je t’admire Zhang Bu, mais cela ne veut pas pour autant dire que je vais te ménager. Compte sur moi pour t’offrir le plus de résistance possible et même gagner face à toi ! »

Sa déclaration lancée, Pi dégaina son arme et la pointa sur son adversaire puis recula. Le sourire qu’il affichant avant disparu pour laisser place à un visage implacable mais dont la joie pouvait encore se lire dessus.
Pour lui, le combat était prêt à commencer à tout moment et était préparé à recevoir une réplique de sa part. Cet affrontement s’annonçait déjà comme l’un des combats les plus mouvementés et intéressants entre deux hommes que rien ne pourrait rapprocher mais qui pourtant, se respectent mutuellement...

(J'espère que c'est suffisant, j'avoue que j'ai un peu perdu la main, trop longtemps inactif... Si jamais, hésite pas à me dire si quelque chose ne va pas. Un MP ou msn ce soir, je bosse malheureusement aujourd'hui...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 30 Sep - 9:29

XxX-Deux amis : Un Combat-XxX

Le combat entre lu liao et cao pi avait été très impressionnant et très difficile . Lu Liao ne s'etait pas battut comme ça depuis des lustres et il était satisfait de son combat , il ésperait que cao pi le soit aussi . Mais cela ne s'arrêterait pas là..Alors que la pause était terminée . Cao Pi se leva en approchant Zhang Bu . Celui-ci etait les yeux fermés en train de méditer, mais il ouvrit ses yeux lorsqu'il entendit les bruits de pas venant de Cao Pi . Il se leva doucement , pour regarder Cao Pi , un peu de haut, car il etait très grand .Il afficha un sourire amical sur son visage, répondant à la remarque de Pi .

"L'affrontement est inévitable mon ami ! Nous voila enfin face à face , c'est un honneur de croiser le fer avec toi ."

Zhang Bu sortit son longs sabre , puis recula à son tour, souriant à la dernière remarque de Cao Pi . Une fois qu'il était à une bonne distance de lui, Zhang Bu ferma les yeux faisant quelques mouvements avant de penser..

**Je dois gagner..Je dois prouver ma valeur aux autres et leurs montrer que je ne suis plus l'homme d'avant, un homme faible..**

Lentement, Zhang Bu rangea son sabre dans son fourreau, puis se mit en position , les yeux toujours fermés, des images lui hantèrent l'esprit .

XxX-Flashback : Zhang Bu , Un Samurai Divin-XxX

Musique de fond :



Zhang Bu vivait dans un village situé dans une région plutôt calme, Dès son plus jeune âge , il fut vendu comme esclave à une famille monstrueuse qui n'avait aucun respect pour lui . Il ne servait cas faire le ménage, apporter à manger, faire la cuisine, aller faire les courses , il etait jeune et pourtant il ne profitait pas de sa jeunesse .

Un jour, alors que sa famille etait en train de manger, Zhang Bu apporta la nourriture, mais fit tomber un morceau de poisson sur le sol, erreur Fatale ..Le père de famille, sortit un fouet puis fouetta zhang bu de toutes ses forces, le jeune homme se mettait en boule pour avoir moins mal, mais c'éait peine perdue . Il vécut comme ça pendant un certains temps, jusqu'au jour ou son village fut attaqué par des bandits . Tout les enfants devaient se cacher dans un endroit en sécurité, mais pour zhang bu, il n'y avait pas de place, on ne voulait pas de lui. Ne sachant que faire, zhang bu se cacha dans une petite ruelle ou il put voir un combat de sabre, c'était la première fois qu'il en voyait un véritabele, il etait fasciné par cet objet destrucuteur .Les deux hommes s'entretuèrent et laissèrent tomber leurs sabres . Zhang Bu , paniqué, s'approcha du corps des deux hommes, en récupérant les deux sabres, il courut en direction de sa maison, il entra dans celle-ci et déposa les deux sabres sur le tapis, sa mère et son père furent etonnés de voir ces deux sabres, le grand frère de zhang bu récupéra un des sabres, voulant partir au combat, mais il n'avait pas le choix car à peine récupéra t-il le sabre, les bandits entrèrent dans la maison de zhang bu, il etait 6, le père de zhang bu récupéra le deuxième sabre, puis esseya d'intimider les bandits pour qu'ils partent, mais c'etait raté d'avance . Les Bandits entrèrent de force dans la maison, son frère et son père croisaient le fer avec eux, tandis que les autres bandits attrapèrent la mère de Zhang Bu , et commencèrent à arracher ces vêtements , Zhang Bu esseya de trouver une arme ou quelque chose mais rien, sa mère regarda Zhang Bu et poussa un cri "Fuis ! Fuis !"

Les bandits etaient trop nombreux pour gagner, ils éliminèrent le frère et le père de zhang bu devant ses yeux, tandis que sa mère se faisait violer . Zhang Bu ressentit pour la première fois une sensation étrange qui était "la haine" . Mais ne pouvant rien faire, il courut en direction de la sortie qui se situait dérrière la maison, les bandits suivirent zhang bu en criant "Attrapez le et tuer le !". Il courait de toutes ses forces mais il fut vite rattrapé par les bandits, alors qu'il pensait que c'etait la fin, un mystérieux homme apparut entre les deux conflit, les bandits foncèrent droit sur l'homme, qui les élimina d'un geste rapide, tous, sans execptions..Zhang Bu etait fasciné par ce qu'il venait de voir . L'homme mystérieux ne lui donna pas son nom, il lui offrit son sabre en lui disant "Tu pourras défendre ceux que tu aimes avec ça.." Zhang BU récupéra l'arme, en la regardant "Un sabre..", il regarda en direction de l'homme, mais celui-ci disparut. Zhang Bu se précipita vers sa maison, pour voir s'il y avait des survivants, mais rien, il ne vit que les cadavres de sa famille, il tomba sur le sol en pleurant, se rappelant cette phrase "tu pourras défendre ceux que tu aimes avec ça..". Zhang Bu serra le sabre en ses mains puis décida de devenir le plus puissant samurai de son pays .

Les années passèrent et zhang bu ne cessait de grandir et de s'entrainer, il etait maintenant adulte et vivait seul dans son village , il donnait des cours de sabre aux jeunes enfants qui etaient fasciné par le sabre, comme lui quand il était petit . Mais alors que le temps passait, un jour, une mystérieuse armée attaqua son village, d'après les rumeurs c'etait des troupes d'orochi , qui semaient la terreur au village, seul Zhang Bu s'interposa entre les soldats, rien cas son regard, il en faisait fuir plus d'uns, quant à autres, ils furent vite éliminé par l'excellente technique de zhang bu, il etait vraiment devenu fort, normal, avec la haine, la volonté et le temps, on devenait presque invincible , quand on a la râge de vaincre. Malheureusement, Orochi envoya des renforts pour détruire le village, et encore une fois, prenant son courage à deux mains, zhang bu fonça vers l'armée, tout seul, sans personne, jusqu'au moment ou il entendit des galops de chevaux s'approcher de lui, il tourna la tête et vu un homme: Shi Pi, celui-ci aida zhang bu à éliminer les troupes d'orochi, voyant qu'il ne pouvait plus rester dans son village et que son talent serait utile pour vaincre orochi, zhang bu décida de rejoindre shi pi , qui le nomma "dragon d'élite de wu zhang" .C'est labas que zhang bu rencontra son idole , la légende vivante, Lu Bu , même pour lui, ce fut direct, lu bu le voulait comme soldat, il avait directement repéré son talent, et c'est ainsi que zhang bu entra au service de lu bu.

XxX-Le combat commence !-XxX


[i]Toujours les yeux fermés , Zhang Bu ne bougea pas d'un poil, le vent caressait son visage et faisait voler ses cheveux ..Il etait calme, très calme. Il Attendit quelques minutes avant d'ouvrir ses yeux , mais là...ce n'était plus le même zhang bu, son visage etait térrifiant, son regard etait ténèbreux et intimidant . Son visage etait strict, on avait l'impression de voir un autre homme face à nous . Il se tena droit, dégainant son sabre de son fourreau, avant de le pointer vers Cao Pi .


Lu Bu regarda attentivement zhang bu, il savait que quand il se battait, zhang bu devenait un véritable tigre. Il croisa les bras regardant attentivement le combat..

Quant à lu liao, il arrêta de draguer la jeune femme, pour regarder le combat, lu liao n'avait jamais vu zhang bu comme ça, il se leva de sa chaise et s'approcha de lu bu, croisant lui aussi les bras en regardant le combat .



"Tsuuuhaaa "

Zhang Bu disparut de la vue de cao pi, il réapparut dérrière en donnant un coups de sabre très puissant avec beaucoups de pression, en direction de Cao Pi , plus précisément vers le ventre. Contrairement à lu liao, zhang bu ne sousestimait pas cao pi, il etait sur ses gardes et pour lui ce n'etait pas qu'un simple combat..

(C'est bizarre la musique de fond quand je suis sur IE on ne voit que le ptit lecteur, mais quand je suis sur firefox on voit des écriture autour Oo Bref..)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 2 Oct - 13:46

** L’égarement **

Il semblerait que Zhang Bu prit au sérieux ce que lui avait dit Cao Pi et ne tarda point à se lancer à l’attaque. Mais pas de manière ordinaire pour autant, il choisit d’attaquer par derrière. Pensait-il avoir plus de chance en surprenant son adversaire ? Peut-être bien... Quoi qu’il en soit, cela n’eut pas l’air d’étonner ou même effrayer le jeune homme qui ne bougea pas le moindre petit doigt, il prit même la liberté de fermer à nouveau les yeux. Un fou ! C’est ce que pourraient penser les autres mais Cao Pi n’agissait pas de manière insensée, rarement en tout cas et là, il savait très bien ce qu’il faisait, ou plutôt ce qu’il VOULAIT faire.

Tandis que Zhang Bu commençait à s’approcher de lui, Cao Pi ne bougea pas pour autant plus... Ce n’est qu’au dernier moment qu’il sorti sa lame pour contrer celle de son adversaire tout en gardant le dos tourné. L’attaque de Zhang Bu était plus que prévisible et facile à contrer. Un test ? Très certainement, pourtant, dès le départ, ils s’étaient promis de ne se faire aucun cadeau et de se donner à fond durant cet affrontement... Cao Pi ne put donc s’empêcher de prendre la parole tout en retirant sa lame avec un regard déçu.

« Zhang Bu ! Je croyais que l’on avait dit que ce combat serait sans merci ! Alors pourquoi ne te bats-tu pas à fond ?!? Je doute que ce coup soit vraiment représentatif du mieux de ce que tu peux faire ! Alors pourquoi te contenir ?!? Je suis très déçu... »

Il prit alors la liberté de ne pas utiliser son épée et d’asséner un coup de pied en plein dans les côtes de Zhang Bu qui le fit reculer de quelques mètres. L’on pouvait lire dans le regard du jeune homme qu’il ne plaisantait pas et qu’il était fâché par l’attitude de ce dernier. Il rangea sa lame dans son fourreau à nouveau puis resta immobile quelques instants...

« ... »

L’affrontement qui se déroulait maintenant ne pouvait être comparé à celui contre Lu Liao. Autant le premier combat était très nerveux et où les deux hommes se battaient sans ménagement comme des bêtes féroces en manque de chair fraîche qu’ici, c’était tout d’abord un affrontement entre deux amis. C’est pourquoi Cao Pi s’énerva contre Zhang Bu. Son combat contre Lu Liao lui avait certes plu mais ce n’est pas la même chose, pour lui, l’affrontement actuel comptait d’avantage pour lui qu’un simple entraînement. Alors il ne souhaitait pas qu’il soit favorisé parce qu’il aurait pu être fatigué ou même blessé auparavant... Rien qu’à cette idée, le sang du jeune Seigneur ne fit qu’un tour et bouillonnait. Et la deuxième attaque, ce fut lui qui la lança, fonçant droit sur son adversaire, ne pouvait tenir d’avantage plus tranquille sur place...

C’est durant ces quelques instants que la réaction de Lu Bu aurait pu lui être utile afin de le calmer et reprendre ses esprits mais le grand guerrier n’en fit rien. Quoi de plus normal... Après tout, savoir garder son calme en toute situation et savoir gérer ses sentiments personnels en combat sont maîtres durant les affrontements si l’on veut s’en sortir et cela, Zhang Bu lui l’avait compris, depuis le début, il ne montra rien comparé à Cao Pi qui s’offrit à la colère...

Et pourtant, les conséquences d’un tel emportement ne furent pas sans intérêt, aveuglé par ses sentiments, le jeune homme n’arrivait plus à se contenir et donnait des coups n’importe comment et n’importe où. Il était aisément facile pour Zhang Bu de les éviter et ce, sans avoir même à dégainer pour les contrer. Des pas de coté lui suffirent tellement les mouvements de son adversaire étaient énormes à deviner.

* Je n’arrive même pas à l’approcher... Je ne pensais vraiment pas être aussi loin de son niveau... *

Ce petit jeu continua pendant un moment, la force physique et mentale de Cao Pi le permettant encore. Et ce, sans même qu’il se doute du pourquoi il n’arrivait à rien... Pour lui, il était évident que le problème ne venait pas de lui mais que la différence de niveau était bien réelle. Au bout d’un certain temps, Zhang Bu en eut marre mais ne sortit toujours pas pour autant sa lame. Il donna un coup de poing en pleine figure au jeune homme, le déséquilibrant et ainsi fit tomber. Cao Pi, sous le choc, lâcha son épée qui alla se loger à l’autre bout de la salle, derrière Zhang Bu et son nez se mit à saigner. Il ne s’était pas retenu cette fois-ci mais ce geste n’était sûrement pas dénué de sens et il espérait que Cao Pi le comprendrait...

« C’est toi qui me déçois, vraiment... Je dirais même que le combat se termine là, il vaut mieux pour toi que l’on en reste là... » et lui tourna le dos.

Il se permit tout de même de rajouter cette petite consigne, il voulait être sûr qu’il réagirait et il en était même certain. Bien qu’ils ne se connaissent depuis peu, Zhang Bu avait appris à le connaître et il savait qu’il ne resterait pas de marbre à une telle remarque...

Et le résultat se fit alors plus que remarquer, Cao Pi se pencha en avant et donna un coup de poing très puissant et bruyant à tel point qu’il se fit saigner. C’est à ce moment là qu’il put voir son reflet dans la petite flaque de sang qui s’était accumulée avec celle du sang qui avait coulé de son nez, et c’est aussi à ce moment-là qu’il comprit ces paroles, lui qui n’avait d’yeux que pour un affrontement entre amis avait perdu la notion même d’un combat et s’était perdu. Il ferma les yeux durant quelques secondes pour se calmer et en les rouvrant, son reflet avait disparu. Il se releva, sécha son nez qui coulait encore à flot avec sa manche puis se dirigea vers son épée en ne faisait aucun commentaires lorsqu’il arriva à côté de Zhang Bu. Il avait eu honte de s’être comporté ainsi mais le reconnaître après, l’aurait été encore plus donc il s’abstint de le faire et alla plutôt rechercher son arme.

Quelque peu poussiéreuse, il la nettoya aussi avec sa manche qui ressemblait maintenant plus à un chiffon qu’autre chose. Il le déchira et fit un bandage pour sa main. Le tissu prit vite une couleur rouge vive laissant aussi par la même occasion échapper quelques gouttes mais cette douleur réveilla Cao Pi et il était maintenant prêt, enfin prêt à commencer son combat. Et c’est ainsi qu’il fonça à nouveau sur Zhang Bu, non pas prit de colère mais le sourire aux lèvres cette fois-ci.......

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 2 Oct - 14:41

( Tout dabord je previens que moi et et cao pi, nous nous sommes donnés l'accord pour jouer nos persos pendant quelques phases de combat . )

Oui, Zhang Bu ne s'était pas donné à fond dès le début , il voulait juste tester Cao Pi et savoir si celui-ci désirait vraiment se mesurer face à la véritable force de Zhang Bu . Et apparement oui, Cao Pi voulait un vrai Duel, un duel ou personne ne retenait leurs coups . Et il allait l'avoir..

Alors que le combat commençait à peine, Cao Pi semblait bien nerveux, il attaqua zhang bu plusieurs fois en donnant des coups un peu partout, mais cela n'etait pas éfficace du tout, zhang bu etait bien trop calme pour se faire toucher, il évitait les coups facilement en se déplaçant à droite, à gauche , sans dégainer son sabre . Mais au bout de quelques secondes, zhang bu en avait marre, il donna un puissant coups de poings sur le visage de cao pi , l'envoyant à terre . Il pensait que le combat etait terminé..il ouvrit même la bouche pour dire à cao pi de s'arrêter là..

Mais il s'etait trompé, le combat ne faisait que commencer . Cao pi récupéra son arme, puis fonça vers zhang bu, cette fois ci avec le sourire aux lèvres..avait-il compris qu'il ne fallait pas s'énerver ? Apparement oui, et c'etait bien ainsi, zhang bu souria légèrement en se mettant en position.


**Je t'attends Cao Pi ! Montre moi ta force et ta volonté **

Pour zhang bu ce n'etait pas qu'un simple combat, il voulait prouver aux autres qu'un homme faible peut devenir un homme surpuissant, dans le passé zhang bu ne pouvait proteger ses amis, mais maintenant il le pouvait, et il n'avait pas l'intention de perdre ce combat sous les yeux de son idole : Lu Bu . Zhang Bu attendit que cao pi arrive pour foncer droit sur lui en dégainant son sabre .

Les deux sabres se rencontrèrent et firent voler la poussière qui etait autour d'eux, les deux guérriers etaient face à face, se regardant dans le blanc des yeux . Zhang Bu poussa de plus en plus fort afin de faire reculer Cao Pi, celui-ci voyant que zhang bu commençait à le faire reculer, sauta en arrière , faisant un salto, mais à peine retomba t-il sur ses jambes qu'il ( Cao Pi ) refonça sur zhang bu , le sabre en main, en direction de la tête de zhang bu.

Zhang Bu baissa sa tête au dernier moment, donnant un coups de poings dans les abdos de cao pi, mais celui-ci ne se laissa pas faire, il utilisa le fourreau de son épée pour donner un coups sur les reins de zhang bu qui recula un peu suite au choc, les deux guérriers se regardèrent dans les yeux en se remettant chacun en position.


"Tu es vraiment un très bon guérrier Cao Pi, je ne regretterai jamais ce combat . Mais saches une chose..je ne peux pas perdre ce combat, j'ai mes raisons et même si je dois en mourrir , je me battrai jusqu'au bout . Je n'abandonerai jamais, qu'importe ta force, je te dépasserai..je dois prouver aux autres qu'un homme qui a connus l'enfer, puisse remonter la pente et être heureux, et pour cela, je dois être fort, pour proteger les êtres qui me sont chers. Cao Pi..mon ami , je gagnerai ."

Zhang Bu dégaina son sabre en courant vers cao pi, il attendit qu'il soit à une certaine distance pour sauter dans les airs et retomber tél un faucon vers Cao Pi ,dirigeant son sabre vers le front de celui-ci,Cao Pi quant à lui , ne paniqua pas, il dégaina son épée en la lançant vers zhang bu , celui-ci fut un peu destabilisé , il ne s'attendait pas à ce que cao pi lui lance son arme, c'est ainsi que l'attaque de zhang bu s'achèva,il dut parer le coups, mais n'eut pas le temps de faire son attaque, il retomba au sol, tandis que cao pi récupéra son arme, encore une fois les deux guérriers se trouvèrent face à face .

Plus de place pour la parole, zhang bu et cao pi recroisèrent le fer en échangeant plusieurs coups l'un et l'autre. Chacun se rendait les coups . Zhang Bu se battait calmement, on ne voyait pas de fatigue, ou d'anxiété sur son visage, non, il etait calme, il donnait des coups précis à grande vitesse . Mais pendant la passe d'armes, cao pi, réussissa à placer un bon coups de sabre sur le coté , zhang bu fut obligé de reculer un peu suite au choc, mais cao pi en profita pour redonner un puissant coups de sabre devant lui, téllement que le coups etait rapide, la poussière s'envola et fit naitre une sorte de brouillard sur le terrain.

Mais alors qu'on croiyait que zhang bu avait reçut le coups, on entendit une voix dérrière cao pi , c'etait zhang bu qui était debout, les bras croisés, son arme dans son fourreau .




"Joli ..C'etait un bon mouvement . "

Il souria à Cao Pi puis disparut de la vue de celui-ci, avant de se faire entendre, il etait dans les airs, au dessus de cao pi , cette fois il utilisait une technique beaucoups plus puissante, il mit son sabre en avant tout en mettant tout le poids de son corps sur celui-ci, il visait cao pi précisément et il comptait bien l'avoir cette fois ci, il avait tout prevu pour lui donner ce coups .

"Tsuhaaaa"

Il poussa un cri de guerre juste avant de rencontrer cao pi, qu'allait-il se passer ?

Pendant ce temps là , Lu Liao et Lu Bu regardaient attentivement le combat , en n'y ratant aucunes secondes . Lu Liao tourna sa tête vers Lu Bu, en lui disant :

"Je n'avais jamais vu zhang bu comme cela.."

Lu Bu croisa les bras en regardant le combat, ouvrant la bouche pour répondre à Lu Liao

"Cet homme a eut un passé incroyable, et c'est cela qui lui donne une force aussi puissante . Ceci dit, cao pi ne se débrouille pas mal, beaucoups mieux que je ne le pensais..aurait-il déjà appris quelques leçons suite à votre combat ?"

"Peut-être , je pense . Cao Pi est en fait très intélligent, il ne lui suffit que de peu pour apprendre beaucoups de choses, je l'ai remarqué pendant notre combat ."

'Hmpft En combattant zhang bu, il apprendra beaucoups de chose . Cet homme deviendra fort..très fort . Mais pour cela, il devra accepter sa défaite."

"Vous pensez que Cao Pi perdra face à zhang bu ?"

"Je le pense . Zhang Bu possède une volonté énorme, je l'ai vu lorsque je l'ai combattut la première fois, il m'avait résisté énormement , grace à sa râge de vaincre, mais même s'il a perdut, il a sut en tirer le positif. C'est pour cela que je pense que zhang bu battra cao pi, il a plus d'expérience que lui, mais sait-on jamais.."

"Hum.."

Lu Bu et lu liao fermèrent leurs gueules pour regarder le combat, toujours attentivement .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 2 Oct - 16:41

** Le début de la fin ? **

Le petit intermède qui a eu lieu avant avait l’air d’avoir eu autant d’effet du côté de Cao Pi que de celui de Zhang Bu. Et pour cause, il semblerait que lui aussi aie ses raisons de se battre ainsi devant son maître et son autre ami Lu Liao, comme s’il avait quelque chose à leur prouver. Pourtant, rien qu’en le voyant, l’on pouvait déjà deviner sa façon de penser et d’agir, non pas qu’il est simple à analyser, mais plutôt qu’il est rare de rencontrer tel homme dans ce monde. Et cela, Cao Pi le comprit aussitôt durant leurs rencontres.

C’est donc sur un meilleur départ que les deux hommes reprirent le combat qui n’en gagnât que plus en intensité et intérêt où chaque coup donné était mûrement réfléchi et où le dosage de la force était respecté et calculé. Rien à voir avec ce qui s’était déroulé il y a quelques minutes... A tel point que la salle d’entraînement était presque devenue un champ de bataille avec la poussière, venue de nulle part qui commençait à voler de partout laissant peu de vision libre aux combattants mais donnant un aspect plus réel au combat.

Très vite, le combat prit des allures vraiment différentes jusqu’à même des affrontements aériens chose que Cao Pi n’avait que très peu l’habitude alors que cela n’avait pas l’air de gêner Zhang Bu. Lu Liao avait lui aussi utilisé des techniques semblables et cela l’avait déjà déstabilisé...

* Je n’aime pas quand le combat quitte le sol... Ce n’est plus pareil... *

(...)

Un silence, court lui suffit alors pour lui donner une idée... Enfin un grand mot une idée, juste de quoi savoir quoi faire plutôt... Mais bon, revenons-en au combat...

* Il suffit juste de le faire retomber au sol finalement... et cela, c’est plus facile vu comme ça, cela ne doit pas être si compliqué. *

Tandis que Zhang Bu commençait à retomber en direction de Cao Pi, ce dernier rangea son arme dans son fourreau et se pencha sur ses genoux. Il avait l’intention d’aller lui aussi dans les airs et d’aller faire face directement plutôt que d’attendre et de subir l’attaque. C’est donc plein d’entrain et de vigueur qu’il prit son envol, sa main sur le manche de son arme prête à être dégainée. Le choc des deux hommes serait sûrement très violent, à voir, Zhang Bu allait mettre une force considérable dans son coup et Cao Pi n’aurait que d’autre solution d’en faire autant.

Et chose dite, chose faite, tandis que Zhang dirigea sa lame vers son adversaire, Cao Pi lui sorti sa lame pour la contrer d’un coup violent à tel point que la salle en trembla et que les deux hommes furent éjectés vers les côtés opposés et s’écrasèrent contre les murs avec une force surpuissante qu’ils en restèrent incrustés un court instant avant de retomber à terre.

Cao Pi avait réussi à contrer son adversaire, mais cette attaque eut quand même un petit effet sur lui, le choc contre le mur bien qu’amorti et anticipé par ses bras avait sûrement du lui déplacer une ou même plusieurs vertèbres et il eut du mal à se relever. Mais pourtant, il se releva. Ce combat, il l’arrêterait que quand il serait incapable de se lever ou de brandir son arme, choses qu’il peut encore faire en ce moment. Mais peut-être que la prochaine fois, Cao Pi proposerait de faire ces entraînements à l’extérieur, là où ils ne seraient gênés que par les intempéries et où aucune limite ne leur serait donnée car sans ces murs, il est certain qu’ils auraient continué et auraient été éjectés plus au loin mais au moins, ils n’auraient pas encaissé un tel choc...

* Je me demande quand même à quoi rime tout ceci... Lu Bu connait pourtant ma force et ce n’est pas durant le voyage avec eux, blessé que je me serai amélioré... mais soit, s’il veut du spectacle, il en aura...*

S’aidant quelque peu de son arme, Cao Pi se releva et vit que Zhang Bu était déjà debout lui et n’avait pas autrement l’air d’avoir été affecté. Après, quant à savoir si oui ou non et le cacherait-il, aucun moyen de le savoir, il était toujours aussi impassible et ne montrait aucun signe de faiblesse, arme en main prêt à se battre.

* C’est qu’il en redemande volontiers le bougre... Ugh !*

Mais tout en se relevant, Cao Pi sentit quelque chose monter dans sa gorge et il cracha un peu de sang. Sûrement du au choc d’avant et synonyme de plusieurs contusions internes et pas bon signe pour lui, maintenant, le combat risque d’être plus dur pour lui. Mais c’est en regardant Zhang Bu qu’il eut la réponse à ses blessures. Tandis que Cao Pi était que juste peu musclé, le corps de son adversaire semblait par contre lui marqué par de lourdes cicatrices entre autres dont on pourrait deviner le passé mais aussi beaucoup plus robuste, plus musclé et donc plus apte à encaisser.

En un mot, Cao Pi manquait de résistance physique... Et l’issue du combat ne pouvait être que plus évidente maintenant qu’il comprit ceci... Et pourtant, il se releva à nouveau... Il avait promis, ce combat, il ne l’arrêterait que quand il ne pourrait plus se battre...

Le jeune homme passa sa manche sur sa bouche pour s’essuyer de tout ce sang et prit la parole.

« Tu m’attends ? C’est trop gentil de ta part vraiment... mais tu vas regretter de ne pas avoir pris l’initiative d’être venu avant quand tu en avais l’occasion ! »

Cao Pi courut alors en direction de Zhang Bu. Arrivé vers lui, il commença à enchaîner les coups et Zhang Bu, lui de les éviter. A ce rythme là, le combat pourrait continuer pendant des heures, comment le guerrier allait-il faire tourner l’affrontement à son avantage avant qu’il ne se prenne un mauvais coup...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 2 Oct - 17:30

Cao Pi fonça droit sur zhang bu , Cao Pi était vraiment déterminé à battre Zhang Bu, mais c'etait aussi le cas de zhang bu, il ne perdrait ce combat pour rien au monde . Il était prêt à tout pour vaincre Cao Pi et lui prouver sa force .

"Oui je t'attends , ce n'est qu'une forme de politesse !"Dit-il en souriant .

Cao Pi donnait des coups de tout les cotés mais Zhang Bu etait un maitre en l'art de l'esquive, et il etait plutôt facile pour lui d'éviter les coups de cao pi, cependant, bien qu'il évitait les coups, il ne trouvait pas le "moment" pour frapper à son tour, c'est pourquoi il se contentant de parer les coups avec son sabre et d'esquiver parfois les mêmes coups .

** Il faut que je trouve la faille..Allez , allez , allez ! **

Zhang Bu devait trouver une ouverture sinon lui et cao pi se fatigueraient pour rien . Il continua de parer les coups à cao pi, se concentrant sur les mouvements de celui-ci, ce n'est qu'après plusieurs minutes qu'il vit enfin une petite faille..

"Maintenant !!"

Zhang Bu un fit tour sur lui même afin de gagner en puissance, puis décolla un gros coups de sabre sur celui-ci de cao pi , il avait mit une telle force , que le sabre de cao pi tomba à plusieurs mètres sur le sol . Désarmé, cao pi ne pouvait continuer de donner ses coups . Zhang Bu regarda Cao Pi dans les yeux , avant de sourire et de faire une pirouette vers le sabre de cao pi . Ayant les deux sabres en main, zhang bu s'approcha de cao pi, avant de lui lancer son sabre.

"Je gagnerai ce combat, mais je veux te battre à ton maximum.."

Zhang Bu voulait battre cao pi, que si celui-ci etait à son maximum . Ayant récupéré leurs sabres , les deux hommes marchèrent , formant un cercle, le silence règnait, les deux guérriers etaient calme et se regardaient dans les yeux .

Zhang Bu planta son sabre sur le sol, créant une onde de choc vers cao pi, celui-ci destabilisé par l'onde, Zhang Bu disparut de là ou il etait , pour se diriger dérrière cao pi, Il passa son sabre autour de cao pi, puis tira le sabre vers lui , se dirigeant vers la tête de cao pi, mais celui-ci bloqua au dernier moment la lame avec son fourreau, la lame coupa le début du fourreau , Zhang Bu tira de plus en plus vers l'arrière pour couper le fourreau et la tête de cao pi, tandis que celui-ci résistait en bloquant le coups .

Mais la résistance était là, cao pi ne voulait pas abandonner, et d'un autre coté, zhang bu ne voulait pas lui couper la tête ou le blesser mortellement . Il lacha son sabre sur le sol, donnant un énorme coups de tête à Cao Pi , celui-ci tomba sur le sol lachant son sabre par la même occasion . Zhang Bu écrasa la tête de cao pi avant son pied, puis le prit par les cheveux et le souleva d'une main, lui donnant des coups de poings avec sa main droite, avant de lui donner 5 coups dans les abdos..Il relacha cao pi, en l'écrasant sur le sol,laissant le sang gicler, avant de faire un bond en arrière , laissant les sabres de cotés..Cela allait tourner aux poings. Zhang Bu se mit en position de défense , regardant cao pi au loin..


"Je sais que tu peux te relever, montres moi ta volonté..ta rage de vaincre.."

Zhang Bu s'approcha lentement de cao pi, attendant que celui-ci se relève , même s'il avait prit de sacrés coups . Il croisa les bras , s'arrêtant à quelques mètres du jeune seigneur, le regardant de haut . Allait-il se relever ? Zhang Bu savait que la réponse était : Oui .

Pendant ce temps, Lu Bu et lu liao observaient toujours attentivement le combat, Lu Bu savait lui aussi que cao pi se rélèverait..il en fallait un peu plus pour le mettre K.O. Lu Bu s'approcha un peu des deux guérriers . Il marcha doucement vers Cao Pi , qui semblait avoir du mal à se relever, Lu Bu s'arrêta à quelques mètres de celui-ci, prenant la parole.

"Je dois avouer que je suis impressionné par cette résistance..mais tu dois sans doute connaitre le nom du vainqueur , te releveras tu ou acceptes tu ta défaite ? "

Il souria , un sourire étrange , pas amical en tout cas . Il retourna à sa place, laissant cao pi réfléchir a la situation, s'il connaissait le nom du vainqueur, pourquoi se releverait-il ? Pour montrer aux autres sa volonté ? Pour lui même, se prouver qu'il peut surmonter cette épreuve ? Quoiqu'il en soit, Cao Pi était en mauvaise posture.

Zhang Bu était toujours les bras croisés, attendant que cao pi prenne sa décision . Il savait que le combat n'était pas terminé . Au contraire .


"Pourquoi faire durer le suspense ? Lèves toi mon ami."

Il souria, attendant patiemment que cao pi se relève, zhang bu était pas du genre à attaquer un homme à terre .

Lu Liao quant à lui s'asseya sur le sol en regardant cao pi , il l'avait déja combattut, il connaissait la résistance de cao pi, oui, il allait se relever . Cet homme n'etait pas humain, il encaissait de térrible coups mais il se relevait toujours..Lu Liao l'admirait pour ça .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 5 Oct - 23:43

Les passes d’armes ne durèrent finalement pas si longtemps que ça et Zhang Bu finit par prendre l’avantage, comme l’avait voulu le combat en toute logique. Et à partir de là, Cao Pi n’avait plus aucune chance d’espérer la victoire et même encore moins d’infliger quelconques blessures à son opposant... Désarmé et face à un tel monstre, il n’avait plus aucune chance, juste de quoi prouver qu’il n’avait pas peur de perdre et qu’il se donnerait à fond quoi qu’il arrive et ce, même si son corps devait subir les pires blessures que l’on pourrait imaginer. C’est comme cela, cela pourrait paraître fou et idiot pour certains, mais c’est la façon d’être et d’agir de ce jeune homme... Ou alors, peut-être était-il désespéré à ce point et n’aurait-il plus assez d’attaches pour avoir envie de rester en vie au point de subir tout ceci ? C’est aussi quelque chose que l’on pourrait penser en le voyant en ce moment, à terre et inerte.

Mais le regard qu’il avait lorsqu’ils avaient commencé leur duel prouverait le contraire. L’on avait pas affaire à quelqu’un de fatigué, las de la vie et qui ne se battrait que par obligation. Non, Cao Pi avait envie de se battre et ce, parce qu’il a un objectif bien en tête et qu’il s’était promis de faire tout son possible pour arriver à faire en sorte que cela ne reste pas seulement en lui mais bien réel. C’est cela, la « vraie » force de cet homme. Et tout ceux qui s’étaient un peu attardés pour mieux le connaître l’avaient reconnu et les guerriers de Xia Pi, tous sans exception s’en étaient rendus compte et Cao Pi leur prouva donc que, malgré tous les coups que Zhang Bu venait de lui infliger, il avait encore, non pas la force ni le physique pour se relever, mais la motivation de le faire !

Pourtant, il donnait vraiment peine à voir le jeune Seigneur... Le nez brisé coulant à flots sur un habit blanc qui prenait gentiment la couleur d’un rouge de plus en plus vif, des côtes brisées très certainement nombreuses à la manière dont se tient Cao Pi et à la façon dont il respire assez durement et le fait qu’il n’ouvrait qu’un œil montrait qu’il souffrait quand même. Essayant de se relever du mieux qu’il pouvait, il lui arriva de retomber au sol par deux fois. La première, et très certainement que les guerriers durent se retenir de rire, mais Cao Pi se torcha en glissant malencontreusement sur la flaque de sang qui s’était formée sur le sol. Le fait étant qu’il était déjà faible n’aida pas la chose quand même et que le sol était devenu glissant vu la quantité de liquide... La deuxième, il s’était trop appuyé sur sa jambe droite, salement amochée lors des dernières passes d’arme et le choc frontal sur le mur. Une motivation quant à surmonter la douleur ? En un mot : Lu Bu... Il était venu le « narguer » et cela lui donna une raison de plus de se lever et de continuer à faire face à son disciple.

Une fois debout, c’est une vision quelque peu trouble qui vint à lui et il titubait. La perte assez conséquente de sang commençait à avoir raison de ses sens et il perdait peu à peu leurs utilisations. Mais deux-trois claques sur les joues et il était à nouveau, quasiment prêt à reprendre le combat. Vive les stéréotypes mais bon... A nouveau en face de son adversaire, il prit la peine de s’adresser à lui comme il l’avait fait pour lui en l’attendant.

« Je suis... debout... »

Et au moment où tout le monde pensait qu’il avait terminé de parler, il reprenait en fait tout simplement son souffle puis repris.

« Le combat peut reprendre »

Cela n’était évidemment pas autrement l’avis général de la salle, le combat n’avait même pas d’intérêt à être continué tellement l’issue était connue de tous mais c’est cela justement qui motivait encore plus Cao Pi et qui fit qu’il se lança à l’attaque avant même Zhang Bu, avec comme seule arme, son courage... et ses poings... Si les épées ont été retirées de ce combat, ce n’est pas pour rien, il est évident que tout deux n’auraient pas hésités à aller jusqu’à s’en servir comme dans un combat à mort. Il aurait été trop dangereux de les laisser faire... Mais la façon assez sauvage dont Zhang Bu avait frappé Cao Pi laissait à réfléchir tout de même... Était-il vraiment plus en égalité sans arme vu la stature de ce dernier ? Pas plus effectivement mais c’était toujours mieux que de perdre un membre ou même la tête...

Le combat avait pris alors de drôles d’allures. D’un côté, Cao Pi, essayant de frapper son adversaire et de l’autre justement, Zhang Bu qui prenait tout juste le temps de prendre la peine de l’éviter. Comment allait réagir Zhang Bu ? Allait-il en finir au plus vite afin d’abréger Cao Pi et lui-même d’un combat qui n’a quasiment plus aucun avenir et de suspense ou bien allait-il plutôt laisser son adversaire encore s’épuiser vainement à essayer de le frapper mais en respectant là, la fierté de ce guerrier ? Cao Pi, lui essayait d’atteindre son adversaire en alternant poings et pieds mais en restant, malheureusement pour lui, beaucoup trop prévisible évidemment... Il est certain qu’après un tel combat, le jeune homme se remettrait en cause... Sa victoire sur Lu Liao lui avait donné une trop grande confiance et prouva qu’il n’y a pas que la technique ou même la force dans un combat mais aussi le mental et un peu de chance... Ce dont il aurait grandement besoin pour gagner là... Car à moins d’un miracle, dans quelques instants, Zhang Bu gagnera l’affrontement et Cao Pi serait certainement ramené à l’infirmerie au grand désespoir du médecin qui venait à peine d’en finir avec lui...



(Désolé pour le petit contretemps... et c'est des gros pavés en plus et c'est même pas long... Mais t’avais qu’à pas t’endormir aussi ! HS lol...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 6 Oct - 16:21

Comme prevu , Cao Pi se releva , même après ce choc , Zhang Bu le savait, à vrai dire, tout le monde le savait, mais avait-il bien fait de se relever ? N'était-ce pas plus dangereux pour lui ? En fait, si .

Zhang Bu regarda Cao pi se relever du sol, il admirait cet esprit combattif , il ne regrettait pas ce combat, se battre contre Cao Pi était un honneur pour lui .

Mais plus de place pour les sentiments, Cao Pi fonça tête baissée sur Zhang Bu en donnant des coups de poings et pieds de partout , mais ces coups étaient bien trop prévisibles . Zhang Bu se contentait d'esquiver les coups et d'en bloquer certains . Il joua le jeu pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'il attaque à son tour, il y allait doucement, il donnait de simple coups de poings et de pieds aussi, Cao Pi esquivait à son tour, en bloquant certains coups de zhang bu, mais plus ça allait, et plus il allait vite


...

Aucuns mots ne sortit de sa bouche, le Dragon avait un visage qui n'exprimait aucunes expressions , son visage était neutre . Il accèlera le rythme des poings , voyant que Cao Pi commençait à reculer de plus en plus, ne voulant pas continuer longtemps comme ça, Zhang Bu décida d'en finir avec lui . Il concentra sa force dans son poings et tendit celui-ci vers cao pi, celui-ci se protégea mais téllement que le coups était puissant, cao pi se fit repousser viollement, mais ce n'etait pas finit, zhang bu sauta vers lui en lui donnant un coups de pieds sauté dans la figure , avant d'attraper le bras de cao pi, et de tourner sur lui même , prenant de l'élan avant de balancer cao pi à l'autre bout de la salle .

Après ça, zhang bu s'approcha de cao pi, qui était au sol et qui ne semblait pas pouvoir se relever . Pour être sur de sa victoire, zhang bu posa son pied sur le torse de cao pi, puis appuiya fortement dessus avant d'aller récuperer son sabre et de pointer le bout de la lâme sur le cou de cao pi .


"Ce fut un bon combat mon ami . Je ne regrette pas cet affrontement . Je dirais même que tu es un champion . "

Zhang Bu afficha un petit sourrire amical avant de tendre sa main à cao pi, il aida celui-ci à se relever, le portant sur son épaule .

Tandis que Lu Bu décroisa ses bras, marchant vers les deux guérriers . Il s'arrêta face à zhang bu qui était en train d'aider cao pi à se relever, puis prit la parole .


"Humft tu t'es plutôt bien défendu..tu te débrouilles mieux que ce que je pensais . Tu as dus surement retenir des leçons après ces deux combats intenses, ainsi que de l'expérience . Nous allons faire une pause ."

Lu Bu tourna le dos à cao pi, avant de se diriger vers la sortie de la salle . Quant à lu liao, il s'approcha de cao pi, en souriant .

"Hey, bon combat, je pensais pas que tu tiendrais tête à zhang bu . Le médecin t'examinera une fois qu'il aura finit de soigner les soldats . En attendant suivez moi ."

Lu liao sortit aussi de la salle, accompagné de zhang bu et de cao pi, ils s'arrêtèrent tout les trois devant une salle à manger, là ou était assis lu bu , Lu liao s'installa à coté de lui , tandis que zhang bu aida cao pi à s'assoir sur une chaise . Il s'asseya ensuite lui aussi . Se préparant à déguster le repas, il fallait reprendre des forces..Lu Liao mangeait comme un porc, en se servant de partout, Lu Bu quant à lui était un peu isolé, il était au fond de la salle, en train de manger tranquillement . Il avait été témoin d'un bon combat et c'était rare qu'il en voyait des commes ça .

Zhang Bu commença lui aussi à manger doucement et proprement, posant son regard vers Cao Pi .


"J'espère que ces deux combats t'ont aidés à prendre conscience de certaines choses . Mais ne penses pas que tu es un perdant, une défaite ça arrive, la preuve, même moi , aidé de lu liao, nous ne pouvons rien faire contre Master Lu Bu . Il faut que tu laisses de coté ce mot "défaite" et que tu au contraire, apprends des choses graces à celle-ci, c'est en trébuchant plusieurs fois, qu'on apprend à marcher ."

Il lui souria , puis fit un petit mouvement de la tête, avant de reprendre son repas, tranquillement .

( Je m'arrête là, au cas ou ton persos à des choses à dire , car sinon j'vais pas m'arrêter et j'vais continuer de changer d'endroit xD )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 12 Oct - 23:52

Le combat était maintenant bel et bien terminé... Cao Pi s’était bien battu, vaillamment et avait montré qu’il avait une détermination de fer et qu’il n’était pas genre à se défiler ou même abandonner même s’il savait que la défaite est au bout. Avait-il quelque chose à prouver à Lu Bu et ses hommes ? Peut-être un peu étant donné que le guerrier de Xia Pi était quelque peu réticent à former Cao Pi au début, mais c’était aussi là la force de son caractère. Ne jamais se laisser faire et prouver que c’est aussi un homme, un vrai qui sait combattre et se défendre. Et apparemment, il avait réussi « l’épreuve » et avait été reconnu par les guerriers.

Mais à quel prix... A la fin de cet affrontement, Cao Pi était quasiment, ou presque pour ne pas non plus abuser, dans le même état qu’il était arrivé au château. Hors, il semblerait que la prochaine « destination » du groupe était la salle à manger et non pas l’infirmerie... Bon, ce n’est pas comme si le jeune Seigneur était en train de se vider de son sang ou même s’il n’arrivait plus à respirer normalement. Non pas du tout, il est vrai qu’il pouvait très bien manger dans son état... En tout cas, c’est ce qu’il allait essayer, de reprendre un peu de forces, ce n’est pas les plats qui manquaient.

« Qu’est-ce que je vais prendre dans tout ceci... »

Et à ce moment-là, une légère douleur lui rappela qu’il ne devait pas trop en faire et se ménager un peu. Mais prouver qu’il n’était pas non plus une « petite nature » et pouvait résister à la douleur, il voulait aussi le montrer aux autres et prit quelques beignets à la vapeur qui étaient devant lui... C’était là un des plats, bien que modeste, qu’il préférait et mordit à pleines dents dans le premier.

Un mélange de sentiment de plaisir, fatigue et douleur le submergea. A aucun moment il n’aurait pu imaginer cette scène. Etre à table et manger des beignets, après avoir combattu deux grands guerriers, et surtout en face d’un combattant tel que Lu Bu. Jamais il ne l’aurait prévu... Et il se remit alors en question... Lui qui avait d’ordinaire conviction et grande foi en lui et ses actes.

* Qu’est-ce que j’ai fait jusqu’à maintenant... Qu’ai-je fait...*

Cao Pi commençait alors à broyer du noir mais Zhang Bu, à côté de lui, commença une conversation ou du moins, lui donna ses impressions sur ce qu’il s’était passé. Pour lui, ce qui venait de se passer n’avait rien d’étonnant en soi mais était nécessaire. Chose que le jeune homme avait tout à fait compris évidemment... Alors pourquoi venir lui en reparler ? Il était en tout cas certain que Zhang Bu ne voulait pas lui rappeler sa défaite mais bien que rien n’est surmontable et qu’il avait là, maintenant, les moyens de s’améliorer et qu’ils étaient apparemment, comme pouvait le suggérer leurs attitudes, tous prêts à l’aider.

Cao Pi fut flatté par tant de « compliments » mais pour lui, restait un simple détail encore flou dans cette histoire à éclaircir... Dès le début, un accord s’était mis en place entre le jeune homme et le seigneur de ces lieux. Lu Bu acceptait de l’accueillir mais seulement à condition que à son tour, Pi, lui rende un service... En quoi lui pouvait-il être utile ? Il venait de prouver qu’il n’était pas un piètre combattant mais loin de pouvoir être utile à quelconque utilisation pour le guerrier. Mais, que savait-il de Lu Bu aussi ? D’après ce qu’on lui avait dit entre autrefois et depuis son arrivée dans ce monde, rien ne coordonnait et l’on pourrait croire à une toute autre personne. C’est ainsi que Cao Pi continua la petite discussion qu’avait entamé Zhang Bu. Après tout, les deux hommes avaient l’air de très bien s’entendre au point que même Lu Bu ne puisse agir contre sa volonté... Une telle démonstration de respect et de confiance... Il se sentit à nouveau quelque peu pathétique, lui qui s’était mis à dos tous ses anciens amis, compagnons d’arme et même ses nouveaux amis dont Shi Pi qui lui avait voué une confiance totale... Il se sentit alors bête, très bête même mais il voulait profiter de cette occasion, que tous soient assis tranquillement et détendus pour mieux connaître ces hommes dont finalement, il ne connaissait rien sauf de vagues rumeurs apparemment fausses.

« Zhang Bu... Dis-moi, quel genre d’homme est réellement ton maître... Je suis... perdu... »

Un vague silence entre les deux hommes se forma mais Cao Pi continua... Qu’importe la réaction que pourrait avoir Zhang Bu même s’il sait pertinemment qu’il allait lui répondre, et ce, dans le calme comme il le faisait toujours...

« L’on a eu de cesse de me dire que c’était un guerrier cruel et sanguinaire dont il ne fallait pas s’approcher mais moi, je vois plutôt un homme rempli d’honneur et qui agit selon ses convictions, convictions toujours censée et réfléchie... Qui plus est, entouré de deux guerriers exceptionnels... Alors, quand il m'a aussi avoué qu'il me demanderait un service en échange de ces entraînements, je ne vois vraiment pas pourquoi il aurait besoin de quelqu'un comme moi qui n'a vraiment rien d'exceptionnel et aucun talent apparent. »

Cao Pi laissa alors une chance à Zhang Bu de s’exprimer avant de continuer et continuer à parler alors qu’il ne sait même pas jusqu’où irait cette conversation...


(Vraiment vraiment désolé pour le retard... honteux... j’espère que cela t’ira franchement.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 13 Oct - 19:31

Zhang Bu aussi ignorait le mystère concernant le "service" que pourrait faire cao pi pour Lu Bu . Seul Lu Bu connaissait cette demande , il n'en avait pas parlé à ces deux gardes du corps . C'était encore un mystère, mais le moment n'était pas encore venu . Lu Bu n'allait pas demander ce service tout de suite, il attendait l'occasion pour le faire .

Lu Bu était au fond de la salle, les bras croisés et les yeux fermés, non il ne dormait pas, il était juste surement pensif , ou peut-être tout le contraire . Quant à Lu Liao, il écoutait la discussion entre cao pi et zhang bu , sans intervenir pour le moment .

Qui était réèllement Lu Bu ? Personne le savait, les rumeurs sur lui s'étaient répendus suite à son passé . Il est vrai que dans le passé, Lu Bu était quelqu'un qui n'avait pas vraiment d'honneur, qui fonçait dans le tas et qui écrasait tout le monde . Il était encore comme ça aujourd'hui, enfin concernant le fait qu'il écrase ses ennemis sans pitié, ça c'est toujours d'actualité . Mais avec le temps, et de par son vécu, Lu Bu changea petit à petit, en devenant quelqu'un qui réfléchissait . Il avait comprit qu'il ne pourrait pas devenir encore plus fort s'il continuait d'agir sans réfléchir . Contrairement à ce qu'on pensait , lu bu était quelqu'un de très intélligent, c'est un génie du combat, personne ne l'a jamais battut en combat singulier, Il était vraiment un pur génie , et suite aux derniers évènements, il était devenu beaucoups plus fort qu'avant et surtout beaucoups plus intélligent . Qui était Lu Bu ? Cette homme est un vrai mystère..personne ne connaissait sa vrai nature , personne ne connaissait sa véritable force..et personne ne connaissait son passé..pourquoi Lu Bu était devenu une bête sanguinaire ? Vous n'en savez rien, rien du tout .

Zhang Bu tourna son visage vers cao pi, arrêtant de manger . Il croisa les bras en laissant un petit sourire s'afficher sur son visage ..Un sourire amical..


"Quel genre d'homme est Lu Bu ? A vrai dire, je ne peux pas répondre à cette question, Master Lu Bu est vraiment quelqu'un qui cache beaucoups de choses, qui est extrêment mystérieux..Ces rumeurs sur lui ne sont basés que sur ce qu'il a voulut nous montrer , mais personne et je dis bien personne, ne connait la véritable force, la véritable mentalité , le véritable passé de lu bu . Pourquoi est il devenu aussi fort ? Pourquoi est il devenu un guérrier solitaire , incompris de tous ? Je l'ignore, mais tout ce que je peux te dire, c'est que Lu Bu n'est pas la personne que l'on croit..Et je suis sur qu'il risque d'en surprendre plus d'un.."

Zhang Bu reprit un visage sérieux, se remettant à manger , lu Liao s'approcha un peu des deux guérriers , prenant la parole doucement.

"Personne ne connait le vécu de Lu Bu , mais au vu de son caractère, je suis sur que Lu Bu a du connaître l'enfer , ou à passer des épreuves douloureuse pour devenir le guérrier puissant qu'il est aujourd'hui . Je suis sur que cette force ne lui est pas arrivée au hasard, tout cela doit avoir un sens ."

Zhang Bu écouta attentivement les paroles de lu liao , il acquiessa , en posant son regard vers Lu Bu , en l'observant quelques minutes, avant de reprendre la discution.

"Lu Bu doit surement avoir une bonne raison pour te garder, tu te souestimes beaucoup cao pi, tu as du talent, et je suis sur que tu pourras vraiment servir quelque chose , mais j'ignore totalement tout ce qui concerne ce "service" . Et pour les rumeurs le concernant , je peux te dire que dans le passé, Lu Bu était vraiment quelqu'un de cruel et sans pitié , mais au jour d'aujourd'hui, je peux affirmer que Lu Bu est quelqu'un qui est très intélligent , plus que l'on ne le croit , Mais il ne faut pas se fier au rumeur , les gens changent..tout le monde change un jour ou l'autre et ce à causes de divers évènements ."

Un silence s'installa entre les trois hommes, Lu Bu quant à lui , était toujours au fond de la salle, les yeux fermés et les bras croisés . Il reouvrit doucement ses yeux, faisant craquer sa nuque avant de poser son regard vers cao pi , lu liao et zhang bu .

"Les rumeurs..je m'en amuse quand je vois l'expression des gens lorsqu'ils se rendent compte qu'ils se trouvent face à une personne complètement différente que celle que l'on croyait.."

Il se leva de sa chaise en s'approchant des trois guérriers . Il s'arrêta à quelques centimètres de cao pi, prenant la parole.

"Ce service que je dois te demander, il en vaut la peine, sinon je ne t'aurais jamais gardé avec moi , je t'aurais tué aux portes de la ville de luo yang , en attendant profites de ce séjour pour te perfectionner , et non à en savoir plus sur moi . Car tu n'apprendras rien, personne ne me connait réèllement ."

Il tourna le dos à cao pi, se dirigeant vers la sortie de la salle à manger . Lu Bu était vraiment mystérieux, et il n'aimait pas qu'on s'intéresse à lui..il préférait laisser les rumeurs couler, au moins il avait la paix avec ça..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 14 Oct - 16:39

Les gens changent... Voilà quelque chose que Cao Pi savait aussi plus que quiconque et pouvait absolument comprendre. Mais il est vrai qu’un tel changement chez quelqu’un ne se fait pas du jour au lendemain comme par enchantement. Non, un événement a aussi du se produire pour Lu Bu comme l’avait subi le jeune Seigneur et certainement pas peu pour qu’il change à ce point et pour que personne n’en sache plus et qu’il ne veuille en parler à personne, même aux personnes qui lui sont très proches comme Zhang Bu et Lu Liao.

En même temps, une telle confiance s’était installée entre les trois hommes que savoir le passé de chacun ne devenait pas une priorité. L’instant présent devait leur suffire et après tout, ils avaient très certainement raison. Cao Pi était du genre à vouloir tout savoir, tout contrôler, mais quelque fois, l’on n’obtient pas toujours ce que l’on veut et il allait devoir s’y faire. Ce n’est pas aujourd’hui que Lu Bu lui en dirait plus sur lui et encore moins demain et les autres jours... Après tout, Cao Pi ne le ferait pas non plus pour lui, alors bon, ce n’est que plus logique...

Lu Bu lui accordait de plus en plus sa confiance, Lu Liao et Zhang Bu appréciaient sa présence et les entraînements bien que rudes faisait du bien à Cao Pi. Peut-être en demandait-il tout simplement trop pour un simple visiteur et quémandeur ?

* Qu’il en soit ainsi... Après tout, il m’entraîne, m’héberge et me nourris... Que demander de plus finalement ? Il était évident que je n’en saurais pas plus...

Mais Lu Bu n’a donc pas oublié notre accord et il semblerait même que je lui sois très utile... Je verrai en temps voulu mais je ne peux arrêter d’y penser je dois dire... *

Cao Pi était un peu sceptique, et commençait finalement des questions sur les motivations que Lu Bu pourrait avoir pour ‘’ perdre son temps’’ avec lui de cette façon...

Puis, Lu Bu parti de la salle, l’ambiance de la salle changea mais pas forcément en mauvaise ou bonne. Non, elle changea mais n’avait pas trop d’incidence sur les personnes restantes. Tout simplement que sa présence suffisait à en imposer et qu’il dégageait aussi une telle énergie qu’il valait peut-être... sûrement... mieux être de son côté... Cao Pi était encore loin de son niveau.

Mais l’enchaînement des entrainements contre les guerriers de Xia Pi l’avait épuisé et il commençait à tomber de fatigue devant aussi tant de révélations et d’actions. Il faut dire qu’il n’avait pas vraiment non plus été ménagé durant ces derniers jours... Alors quand Zhang Bu s’approcha de lui pour pouvoir discuter, il vit alors Cao Pi titubant pour finir par se « vautrer » sur la table...

« Zzzz Zzzz »

Pas d’un ronflement puissant, mais juste assez pour qu’il ne passe pas inaperçu disons. Les deux guerriers de Xia Pi restant dans la salle, Zhang Bu et Lu Liao ne firent rien pour le moment. Que Cao Pi se soit endormi était plutôt bon signe en soi en fait, ses blessures n’étaient pas aussi grave que cela aurait pu paraitre pour qu’il puisse se reposer ainsi mais par contre, vraiment fatigué pour dormir dans une telle position...

Pourtant, tandis que Lu Liao continuait de manger à son aise et en grande quantité, Zhang Bu regardait de temps en temps le jeune Seigneur sans pour autant recevoir la moindre réaction de sa part... Il est vrai que depuis le début, il avait montré une certaine attention envers le jeune homme (ne comprenez pas ce que l’on pourrait comprendre par là !) tel un bienfaiteur.

« Zzzz Zzzz Zzzz »

Ce dernier dormait vraiment profondément... c’est alors que voyant aucune réaction du côté de Lu Liao, que Zhang Bu se leva et s’approcha de Cao Pi. Ce dernier avait vu juste, il s’était vraiment endormi pour de bon et pour un moment. Il valait donc mieux l’emmener dans un endroit plus approprié, sa chambre et ce n’était pas Lu Liao, à moitié bourré qui allait s’en occuper...

« « CLING » »

Mais au moment où il leva Cao Pi de sa chaise, un objet tomba sur le sol, quelque chose qui apparemment était accroché à la ceinture du jeune homme. Un objet brillant au vu de la lueur qu’il pouvait refléter... Zhang Bu l’avait-il remarqué ou allait-il continué sa route pour mener Pi à sa chambre ? Il est en tout cas certain que c’était un objet important puisqu’il s’agissait en fait là, de la dague en or que Kunio lui avait ‘’légué’’ à Izumo...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 14 Oct - 18:50

Cao pi n'était pas la première personne qui s'interessait au passé de Lu Bu, nombreux sont ceux qui ont voulut connaître son histoire, mais aussi nombreux sont ceux qui ne font qu'écouter les rumeurs et jugent les gens sur ça . Lu Bu s'en foutait royalement de ce qu'on pensait de lui, il savait qui il était, c'était suffisant , l'avis des autres il s'en fichait totalement . C'est pourquoi Cao Pi ne sauras surement jamais la véritée concernant la légende des trois royaumes .

Zhang Bu avait accompagné Cao Pi dans sa chambre, tandis que lu liao sortit de la salle à manger, sans voir la dague en or qu'avait fait tombé cao pi . Lu Liao se dirigea vers l'entrée du chateau , tandis que zhang bu installa confortablement cao pi . Celui-ci dormait profondemment, il en avait besoin de ce repos..Zhang Bu s'asseya à coté de lui, sur une chaise, puis attendit patiement, il n'avait rien à faire alors autant rester là .

Quant à Lu Bu, il s'était dirigé vers son trone, mais avant il était revenu dans la salle à manger, pour vérifier quelque chose, mais il vit un objet brillant sur le sol, il se dirigea vers cet objet, pour le ramasser, c'était une dague en or, lu bu se doutait que c'était à cao pi, il l'a prit avec lui puis sortit de la salle à manger .


*Cet objet a surement une grande valeur pour lui..ça peut m'être utile ..*

Lu Bu le rangea puis prit la direction de la chambre de cao pi, une fois arrivé devant celle ci, il regarda zhang bu , prenant la parole..

"Hmft Zhang Bu, laisse le seul, j'ai besoin de tes service ."

Lu Bu tourna le dos à zhang bu puis commença à marcher . Zhang Bu quitta la chambre pour suivre lu bu, une fois à coté de lui, il lui posa une question.

"Besoin de mes services ? Que se passe t-il ?"

Lu Bu s'arrêta, croisant les bras, posant son regard devant lui .

"Il semblerai que nous ayons de la visite..pour très bientôt, les éclaireurs ont localisés plusieurs personnes se dirigeant vers le château."

Zhang Bu arqua un sourcil, posant une autre question.

"Hum..quels genres de personnes ? "

"Des guérriers, surement, qui que ce soit, c'est du suicide de venir me défier ."

"En effet..cette situation m'intrigue.."

Un sourire s'afficha sur leurs visages, ils n'avaient peur de rien. Ils rigolèrent un instant, puis zhang bu rejoignit Lu Liao dans la cour du chateau . Quant à Lu Bu , il alla dans la chambre de cao pi, ouvrant la bouche en criant légèrement . attendant qu'il se reveille..

"Cao Pi, stop le repos,même si tu en as besoin, Il y a un petit imprevu , des guérriers s'approchent du château..Et je ne laisserai personne pénetrer mon château ! Suis moi ! "

Il avait révéillé Cao Pi d'une façon brutal, mais il s'en foutait , il attendit que celui-ci se lève pour commencer à marcher, rejoignant lu liao et zhang bu dans la cour. Il attendit que Cao Pi arrive, pour prendre la parole..

"Nous allons les attendre ici..Apparement, nos éclaireurs n'ont pas reconnut ces guérriers, ce seraient donc des étrangés..qu'importe qui c'est, je me ferais un plaisir de les pourfendre.."

Lu liao s'asseya sur le sol, zhang bu croisa les bras, et lu bu resta debout , les bras croisés lui aussi .

Qui étaient ces guérriers ? Surement pas des alliés, mais qui était assez fou pour défier Lu Bu ? Bha, des fous, justement .

Les soldats de Lu Bu se mirent en position pour acceuillir les guérriers, Lu Bu se tenait debout , montrant bien qu'il était le chef incontesté du château . Lu Liao et zhang bu se relevèrent , se tenant droit eux aussi à coté du seigneur, tandis que Cao Pi, visiblement il avait besoin d'encore beaucoups de repos, mais pas le temps de dormir avec lu bu..


"Je ne pense pas que ce sont des ennemis..Ils ne sont pas nombreux..surement quelqu'un qui vient pour parler et non se battre ."

"Ouais ben au même temps, si ils viennent pour se battre, ça sera une grande boucherie ."

...

Les guérriers étaient proche du chateau, ils allaient bientôt se retrouver face à face avec Lu Bu ..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 15 Oct - 22:32

** Aucun répit, toujours quelque chose à faire... Un ennemi en vue ?**


Cao Pi était à présent dans sa chambre, Zhang Bu l’y avait amené comme prévu. Durant le court laps de temps où le jeune homme put dormir, il ne rêva de rien, trop fatigué ? Allez savoir, en tout cas, Lu Bu est venu interrompre son repos, il semblerait que des hommes se dirigent vers le château de Xia Pi, des fous très certainement ou alors...

Tandis que Lu Bu et Zhang Bu rejoignaient Lu Liao, Cao Pi, lui, se réveillait gentiment et se préparait à l’affrontement. Il devait vérifier son équipement et quelque chose le gêna ou pas justement... Alors qu’à l’ordinaire il sentait un léger frottement au niveau des hanches, en se relevant, plus rien, la dague en or n’était plus accrochée à sa ceinture...

Ce n’est que mi-conscient que Cao Pi se leva et se dirigea vers la table où se trouvait Chaos, propre. Les guerriers de Xia Pi avaient pris soin de cette épée apparemment. Très bonne chose car si elle doit servir, autant qu’elle soit au meilleure d’elle-même. Ensuite, il rajusta son habillement, mis sa cape et prit lui aussi la direction de la cour pour rejoindre Lu Bu et les autres. La dague en or ? Il s’en occuperait plus tard et demanderait à l’un deux s’il savait quelque chose, un retard envers les autres ne serait que mal vu et elle ne devait pas être bien loin puisque jusqu’à ce qu’il arrive au château, elle était encore à sa place...

Les couloirs étaient agités, les soldats, armes en main et des cris retentissaient. Chacun se préparait à sa manière et selon ses ordres.

* Tout de même, je me demande qui serait assez fou pour venir défier Lu Bu... Soit ils savent qui est le maître de ces lieux et ils sont plus que suicidaires, soit ils se sont égarés et ne savent pas à qui ils ont affaire et l’affrontement ne serait pas autrement nécessaire...

Quoi qu’il en soit, je verrai bien, ce n’est pas à moi de donner les ordres cette fois-ci. Je vais me contenter de les suivre et d’observer les guerriers agir en temps réel. Cela ne doit pas être bien différent par rapport aux entraînements mais sait-on jamais qu’ils se soient quand même retenus face à moi... Cela pourrait être très instructif...*

Des rayons de soleil commençaient à se montrer, il arrivait à destination et évidemment, Lu Bu et les autres étaient déjà là, prêts à tout moment à agir. De vrais guerriers... Cao Pi s’approcha alors de Lu Bu et entama une brève conversation, quelques informations ne seraient pas trop de refus après tout.

« Me voilà. Que se passe-t-il ? Je n’ai pas très bien compris avant encore trop endormi... Quelqu’un serait assez fou pour venir espérer prendre le château ? »

Il repensa alors à sa dague... Devait-il en parler maintenant ou attendre un autre moment, que cela soit plus tranquille ? Tranquille ? En ce moment, Cao Pi ne l’était pas, il avait perdu un objet qui lui était cher et il était plus que fatigué... Ce n’est pas les quelques heures et encore qui lui ont permis de récupérer. Imaginer qu’au contraire, Zhang Bu et Lu Liao n’auraient eux non plus pas pu se reposer et qu’ils soient en pleine forme en ce moment au côté de leur maître était plus qu’effrayant. Cela dit, au vu des divers entraînements que Lu Bu aurait pu leur concocter, cela ne serait que plus normal qu’ils puissent être capables d’enchaîner les combats sans montrer le moindre signe de fatigue... Vraiment effrayant en effet... Mais pas autant que le regard du grand guerrier... Cao Pi se risqua quand même de le questionner au sujet de la dague et se tourna donc vers le grand guerrier.

« Euh... Dites-moi, vous n’auriez pas ?

...

Non ce n’est rien, oubliez ce que je viens de dire. Avez-vous une idée de qui cela pourrait bien être et combien? Je suppose que oui, vous avez très certainement envoyé une unité d’éclaireurs, comme l’aurait fait n’importe qui d’autres pour savoir à qui il a affaire n’est-ce pas ? Alors il serait peut-être judicieux de nous en dire plus pour savoir comment agir efficacement non ?»

L'ancien caractère de Cao Pi, "l'arrogant" avait refait surface, il s’était peut-être un peu trop avancé mais que risquait-il ? Il n’avait rien à perdre et son raisonnement était plus que censé, l’on ne lance pas une attaque sans rien connaître de son ennemi... Enfin, sauf si l’on s’appelle Lu Bu et que l’on est le meilleur guerrier vivant... Ce qui était le cas... Il voulut réparer son erreur qui n'en était pourtant pas autrement une...

C’est donc avec un ton beaucoup plus léger qu’il prit la parole...

« Oubliez à nouveau ce que j’ai dit, c’est vous le chef ici donc... Je suppose que vous savez très bien ce que vous faites, après tout, vous êtes encore en vie et bien entouré qui plus est... »

C’est un peu gêné que Cao Pi attendit ses ordres, main sur Chaos, prêt à recevoir ses ordres dégainer à son tour si besoin est...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 16 Oct - 19:53

Des alliés ? Des ennemis ? Pour le moment, on n'en savait rien, enfin pas grand chose, ce qui était sur, c'est qu'il n'y aura pas de guerre car les inconnus n'étaient pas du tout nombreux .

Lu Bu toura son visage lorsqu'il entendit des bruits de pas en sa direction, c'était cao pi qui venait les rejoindre . Il croisa les bras en regardant devant lui, écoutant la question de Cao Pi . Lu Bu n'était pas obligé d'y répondre mais il ne fit quand même, il tourna son visage vers cao pi, puis fit tourner son arme avec sa main ..


"On ne sait pas encore si c'est un ennemi ou non . De toutes façon,si c'est un ennemi, il se fera pourfendre dès qu'il mettra un pied au château..de plus, ils ne sont pas nombreux, ce n'est donc pas une attaque, surement quelqu'un qui vient pour négocier quelque chose . Mais je n'ai pas de temps à perdre avec ça.."

Il afficha un petit sourire nargueur sur son visage, plantant son arme sur le sol, Il se tenait droit,devant tout ces soldats . Les soldats avaient formés une ligne afin de laisser passer les arrivants . Ils étaient bientôt arrivé devant les portes du chateau .

Zhang Bu s'approcha de lu bu et cao pi, tournant son visage vers les deux personnes, écartant ses lèvres pour laisser sortir quelques mots d'un ton calme.


"Je pense connaître l'identité des arrivants . C'est sûrement Ayane . C'est un assassin , et espion qui travail pour moi, et pour vous bien sûr master Lu Bu ."

Lu Bu posa son regard sur zhang bu, en hochant la tête..

"Je vois..Cette kunoichi qu'on avait sauvé pendant la grande guerre, et qui par la suite , était entrée à ton service..Tu l'avais envoyé dans quel endroit , car elle en a mis du temps pour revenir.."

Zhang Bu souria en posant son arme sur le sol lui aussi . Il regarda cao pi et lu bu en se grattant les cheveux arrières avec sa main.

"Je l'avais envoyé dans le camp d'orochi pour récolter plusieurs informations . Ainsi que dans certains villages pour recruter des guérriers ayant du talent ."

"Bien..c'était une bonne initiative."

Les portes s'ouvrirent afin de laisser passer Ayane . Oui, c'était bien celle-ci , elle entra dans le chateau , accompagnées d'une petite unité de soldats d'élites . Ils marchèrent sur la ligne tracée afin de rejoindre les 4 guérriers qui se tenaient debout . Ayane déscendit de son cheval pour s'approcher de lu bu, elle posa un genou sur le sol, croisant les mains , levant sa tête vers le seigneur, en prenant la parole d'une voix calme et douce .



"Mes salutations, Master Lu Bu, seigneur Lu Liao et seigneur zhang bu..et à vous aussi seigneur Cao Pi ."

Bien sûr elle connaissait bien cao pi, l'ayant déjà suivis plusieurs fois . Elle l'avait déjà vu , et connaissait son nom . Elle attendit quelques minutes pour reprendre la parole..

"Da Ji a recrutée plusieurs guérriers de talent à son service . Le térritoire d'orochi grandit petit à petit, mais celui de la résistance n'est pas à négliger, je dirai même que pour le moment, nous sommes bien placé . Le térritoire de shi pi ne cesse de grandir , et le notre aussi , cependant j'ai du rentrer plus tôt , pour vous informer qu'une petite armée se dirigeait droit sur nous, ce ne sont pas des éclaireurs, ce sont des soldats d'orochi ainsi que plusieurs officiers . Ils seront là dans moins d'une heure . Ils arriveront par l'est.."

Lu Liao serra le poings en levant sa tête vers le ciel, il laissa le vent souffler sur son visage avant de laisser sortir quelques mots de sa bouche .

"Qui est assez fou pour nous attaquer ? De plus, ce n'est pas avec une "petite" armée , qu'ils vont nous inquieter..Je ne pense pas que c'est une attaque mais plutôt un test..pour vérifier notre défense."

Zhang Bu posa son regard vers lu bu et cao pi, prenant la parole lui aussi.

"Lu Liao a parfaitement raison, ce n'est qu'un test pour vérifier notre défense , rien de plus . Pour nous inquieter, il faudrait nous envoyer une véritable armée, et non pas ce petit groupe."

Ayane se releva du sol , posant son beau regard vers le seigneur lu bu

"Vous êtes le plus puissant guérrier qui éxiste, vous n'avez rien à craindre de cette attaque, je suis sûr que vous n'avez même pas besoin de soldats pour repousser l'attaque..à nous 5 ça suffit déjà.."

Lu Bu leva son arme vers le ciel, en regardant celui-ci..il fit un pas en avant, avant de poser son regard sur chaque guérriers. IL commença par cao pi, pour finir par ayane.

"Inutile de prendre des soldats, nous allons y aller à 5. Ne perdons pas de temps, allons y..

Les portes s'ouvrirent, lu bu chevaucha éclair de feu , lu liao et zhang bu chevauchèrent les chevaux, ayane aussi, ainsi que cao pi , un soldat lui avait apporté un cheval .

Ils ne perdirent pas de temps, ils sortirent tous sur château, se dirigeant vers l'est . Pendant le trajet, zhang bu s'approcha de cao pi en souriant.


"Nous allons enfin combattre cote à cote, toi , moi, lu liao et lu bu , ainsi que ayane notre assassin . Avec une équipe comme ça, nous sommes invincible.."

Il riat , zhang bu était un bon vivant, lu liao avait entendut la conversation, il éclata de rire lui aussi, tandis que lu bu et ayane avaient un visage sans expression .

Un peu plus tard, les 5 guérriers arrivèrent près d'une grande plaine, au bout, on pouvait entendre des bruits de guerre..c'était l'armée ennemi qui approchait. Lu Bu était un peu devant les autres, ils s'arrêtèrent tous au milieu de la plaine, tandis qu'on pouvait voir au loin, l'armée qui arrivait..

Lu Bu était devant les autres, tandis que zhang bu et lu liao étaient dérrière , le sourire au visage , ils avaient hâte de se battre . Ayane quant à elle, observa le seigneur lu bu et attendit une quelconque réaction ou ordres de sa part . Quant à cao pi..bha..il va vous l'expliquer dans son post !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Château   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château
» Château Sociando-Mallet 2005 à la SAQ Signature de Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Xia Pi-
Sauter vers: