Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'entrée de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: L'entrée de la ville   Sam 1 Aoû - 20:13

** Un choix difficile et sinueux dans une vie pourtant déjà bien tourmentée… **

Le trajet jusqu’à Luo Yang ne se fit pas comme un simple voyage mais bel et bien comme un tournant dans le destin de plusieurs hommes dont Cao Pi. Se rendre à cette ville, s’allier avec les forces d’Orochi, trahir son nouvel ami dans ce monde, Shi Pi, l’avenir de ce monde ; tout ceci n’arrêtait pas de bouillonner dans la tête du jeune Seigneur. Certains avaient peut-être oublié mais Pi n’était pas un homme ordinaire, il était tout de même issus de bonne famille et aspirait à autre chose que rester dans l’ombre d’un autre homme à suivre des ordres.

Non, lui, il voulait commander et diriger ses propres troupes, ne pas avoir à attendre qu’on lui dise quoi faire pour bouger ou rester en retrait. Et il savait qu’en restant aux côtés de Shi Pi, il lui était impossible de réaliser parfaitement ses ambitions. Certes, le démon de Wu Zhang lui avait donné sa confiance totale en laissant le commandement des troupes à Cao Pi durant la bataille de Jian Ye à Cao Pi, mais il n’en eut pas autrement de mérite car à la fin, ce fut Shi Pi qui prit le camp principal ennemi et fut aux premières loges.

Ce n’est pas que Cao Pi aimait être acclamé, plutôt « être reconnu à sa juste valeur ». Après, il était évident que Shi Pi avait jugé le jeune Seigneur à sa juste valeur et reconnu ses capacités et lui avait même offert son amitié alors qu’ils se connaissaient à peine. Se remémorer ces souvenirs ne l'aidait pas à se convaincre...

*Pourquoi je me prends la tête avec tout ça ?!? Je n’ai pas de questions à me poser, j’ai fait le bon choix !!! *

En selle sur un cheval d’un noir quasiment pur qu’ils avaient pu prendre en cours de route pour Luo Yang, et Chaos en main, il s’arrêta quelques instants se laissant distancer par Li Dian et ses hommes. Le doute se mit à submerger Cao Pi. Avait-il vraiment fait le bon choix de quitter Shi Pi et les Wu Zhang ? Que se passerait-il quand son ami découvrira qu’il l’a trahi et est parti chez son pire ennemi ? Irait-il jusqu’à venir à sa rencontre pour des explications et peut-être même jusqu’à en venir aux armes ?

Cao Pi avait beau dire que cela serait excitant de rencontrer Shi Pi et ses hommes sur un champ de batailles, il savait au fond de lui que ce ne serait pas une partie de plaisir et que les chances de survie seraient alors moindres. Pourtant, il avait fait ce choix, partir loin et se mettre à dos tous ses nouveaux compagnons.

Li Dian prenant largement le devant, Cao Pi sorti de sa longue et tortueuse pensée et repris la route et le rejoignit. Le savoir à ses côtés fut très réconfortant même s’il ne le montrerait jamais, trop fier. Alors que ces deux hommes se connaissent maintenant depuis de longues années et qu’à aucun moment il ne lui fit du tord et ce, même si justement, ils allaient jusqu’à aller rejoindre le camp ennemi. Pour essayer de se convaincre, il prit la parole mais tout en restant vis-à-vis de Li Dian comme pour le laisser dans l’ignorance tant qu’il ne lui parlerait pas.

« Li Dian… Penses-tu que…

(…)
Il hésita à en dire plus et s’arrêta.

Non, oublie, continuons, nous ne sommes plus très loin il me semble. »

Et il prit alors les devants et dépassa Li Dian et ses hommes…

* Je ne suis qu’un imbécile ! Un imbécile doublé d’un peureux ! Pourquoi douter ? Là n’est plus l’heure à la question… Il faut maintenant tout faire en sorte pour que ce choix soit le bon ! *

Il ne servait plus à rien de se lamenter et Cao Pi le comprit. Que ce fut le bon choix ou pas, y penser maintenant était trop tard et n’y changerait plus rien. Il était évident que même s’il revenait vers Shi Pi, plus rien ne serait alors comme avant et que sa confiance en lui en a pris un coup. C’était donc à Pi de faire en sorte que tout se déroule comme il l’avait prévu pour ne pas regretter. Et la première étape de ce « plan » allait bientôt commencer…

Luo Yang, là où tu commença finalement. L’exil. La haine envers ceux qui il avait confiance. La disparition des siens. Qu’allait-il retrouver en y retournant ? Qu’espère-t-il en allant voir ses pires ennemis ? C’est son arme en main qu’il avançait et bien décidé à prendre son destin entre ses propres mains cette fois-ci.

Pourtant, cette fois-ci, quelque chose d’autre échappa à Pi. Il n’y a pas si longtemps, il avait d’autres rencontres, des personnes de qui il avait la confiance et le respect. Alors avait-il fait exprès de laisser à l’écart Kunio et les autres ou les avait-il tout simplement oublié ? En même temps, il n’a même pas pu être au courant concernant la subite résurrection de la jeune femme, il n’en fut que plus simple pour prendre une décision car il est certain qu’il sera aussi amené à l’affronter un jour ou l’autre car ne trouvant pas son seigneur, Kunio risquerait de rester avec l’armée des Wu Zhang. Décidemment, une rencontre avec eux ne serait pas de tout repos…

Mais il est alors trop tôt pour Cao Pi d’y penser alors qu’il n’est même pas encore certain de pouvoir y parvenir. Mais il est certain que s’il verrait l’apogée de tout ce bric à brac, c’est sur un champ de batailles en face à face contre Shi Pi et rien d'autres. Il savait maintenant ce qu’il devait faire et fera tout pour y arriver…

* Shi Pi, attends-moi, je serais bientôt de retour… Et là, je ne me défilerai plus! *

(…)

« Ah ! Enfin… Luo Yang. Il n’est pas trop tôt… »

Le petit groupe était réuni devant la gigantesque porte de la cité, la porte de Hu Lao, jadis infranchissable et gardée par le terrible Lu Bu du temps de Dong Huo. Quel joli tableau. Pourtant, aucun ne semblait ressentir aucun regret ou même de la peur à ce qui pourrait les attendre de l’autre côté. Cao Pi s’avança et se mit face à eux tel un dirigeant prêt à donner des ordres à ses troupes. Il rangea alors son épée et prit la parole.

« Nous voilà maintenant arrivé à destination, Luo Yang, capitale du Wei et donc territoire ennemi. Pour le moment, nous ne sommes pas encore officiellement de leur côté et il ne serait donc pas illogique que nous rencontrions des difficultés de l’autre côté. Mais rien, RIEN, ne nous détournera maintenant de notre objectif.

(…)
Aucun ne contesta pour le moment.

La ville aura très certainement changé depuis notre dernier passage, je propose donc que nous partions chacun de notre côté pour glaner quelques informations tout en restant secret sur nos identités. Les habitants doivent nous avoir oublié depuis le temps et nous ne sommes pas assez importants pour être connus dans tout le royaume. »

Il se tourna vers son ami Li Dian.

« Qu’en penses-tu ? Je pense que tu voudrais aussi faire un tour pour notre retour dans cette ville toi aussi non ? Il serait facile de se donner un rendez-vous après pour se retrouver et regrouper les informations que l’on aura récupérées… Cela permettra à tes hommes de se reposer un peu après la bataille et la longue route. Il n'est pas certain que l'on retombera sur une ville animée, enfin, d'après mes souvenirs, d'aussitôt mais tout en restant discrets bien évidemment.

(...)

Cela veut dire donc, pas d'alcool à flots et pas de femmes... A cette seule condition je les laisserai vaguer seuls. A eux de voir maintenant... »

Cao Pi sentit alors certains regards plutôt accusateurs sur lui ! Les priver des seuls plaisir auxquels ils avaient manqué durant plusieurs semaines ?!? Tant pis, s’il devait s’attirer la haine de certains des soldats, il n’allait pas pour autant laisser faire et perdre ainsi la crédibilité de son plan, pas maintenant…

* Il ne manquerait plus que ça... Par contre, je n’ai pas fait attention durant le voyage mais je sens aussi que mon corps réagit étrangement depuis un moment… Il faut que j’en ai le cœur net et ce, seul. Pour le moment, personne ne m’a rien dit, je pense donc que cela n’a pas encore eu d’impact mais depuis un moment, je sens que cela devrait bientôt changer… *

_________________


Dernière édition par Cao Pi le Sam 1 Aoû - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Sam 1 Aoû - 21:36

La bataille de Jian Ye etait maintenant finie . Lu Bu avait eut une nouvelle fois l'occasion de montrer sa puissance et de faire trembler le camps ennemi, c'etait tout ce qu'il attendait de lui, rien d'autre,il se fichait de la bataille en véritée..Le fait que les terres etaient en jeu ne l'importait peu , ce qui comptait vraiment, c'etait le fait de prouver qu'il etait meilleur qu'orochi et ces troupes .

Après la bataille, Lu Bu n'avait pas rejoint shi pi pour fêter la victoire, même si celui-ci le lui avait proposé . Il avait autre chose en tête : Cao Pi . En effet, le fils de Cao Cao en personne, l'ex seigneur du wei . Lu Bu savait qu'il etait présent sur le champs de bataille, dans le même camps que celui-ci mais ils ne s'etaient pas rencontrés, bien qu'ils etaient alliés , et par l'intérmédiaire d'un espion, il avait entendu comme rumeur que Cao Pi se dirigeait vers Luo Yang . Pourquoi cette direction ? Au lieu d'aller fêter la victoire de shi pi ? Etrange..C'est ce qui interessa Lu Bu .

Celui-ci se dirigeait aussi Vers Luo Yang, non pas pour y entrer , mais surtout pour y arriver avant Cao Pi . Accompagné de Zhang Bu et Lu Liao, Lu Bu parcourut les terres en direction de luo yang .


Zhang Bu : Master Lu Bu, pourquoi Luo Yang ?

Lu Bu:Tu le sauras bien assez vite..treve de bavardage.

Les trois guérriers galopèrent à grande vitesse en direction de Luo Yang, ne s'arretant pas pendant tout le voyage, il n'avait pas le temps..Cao Pi avait beaucoup d'avance sur eux .


...Beaucoups plus tard..

Ils arrivèrent enfin à destination, Luo Yang etait tout près, c'est en galopant encore quelques heures , qu'ils arrivèrent enfin à l'entrée de la ville , là ou etait positionné cao pi, et ça lu bu l'avait remarqué . Alors que des civils etaient présents sur les lieux, un aigle survola les environs, poussant un énorme cris de guerre , tandis que d'un coups, un grand "boum" se fit entendre, on pouvait voir des civils être propulsés à plusieurs mètres au loin, tandis qu'une silouhette se forma dans l'ombre du crash, on pouvait apercevoir la silouhette d'un homme chevauchant son cheval ,de longues tresse s'envolant à cause du vent ainsi qu'une sombre armure noir, c'etait Lu Bu !!



"C'est..C'est Lu Bu !! Haaaa.."

C'etait les cris des civils qui s'enfuiyaient sous le regard de Lu Bu, celui-ci fit un énorme bond qui survola plusieurs civisl pour attérir juste devant Cao Pi . Il se tourna lentement vers celui-ci, croisant son regard ténèbreux avec le regard calme de l'ex seigneur du wei . Une aura électrique parcourait le corps de lu bu .Tandis qu'il tenait son arme à l'aide de sa main gauche . Il regardait de haut le seigneur Cao Pi, sans dire un mot, il n'avait pas besoin de parler pour se faire comprendre . Pour le moment, il n'avait rien à dire, il etait juste satisfait de l'avoir retrouvait avant que celui-ci n'aille plus loin .

Zhang Bu se mit dérrière cao pi, tandis que Lu Liao se mit face à Li Dian . Ils ne pouvaient plus avancer, ils faisaient face au légendaire guérrier Lu Bu qui leur barrait la route .


Après avoir bien observé Cao Pi et Li Dian, Lu Bu posa son regard ténébreux dans les yeux de Cao Pi, ouvrant doucement la bouche ,pour laisser sortir quelques mots froids..très froid..avec un thon grave qui faisait franchement peur..

"On se rencontre enfin..Le fils de Cao Cao..Ex seigneur du wei, Cao Pi . Te voir ici à Luo Yang me surprend..toi qui avait gagné la confiance de Shi Pi..Serait-ce un changement de camps ? Interessant..Nous voila donc ennemi, une nouvelle fois.."

Un sourrire narquois se déssina sur les lèvres de Lu Bu, tandis qu'éclair de feu remua son corps comme ci qu'il avait besoin de se dégourdir un peu . Lu Bu le calma vite, avant de reposer son regard vers cao pi, il le regardait tél un insecte face à lui . Qu'allait faire Cao Pi ? Accepter de répondre à Lu Bu ? Ou le provoquer en duel ? C'est ce qu'on allait voir..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Sam 1 Aoû - 22:34

Mais alors que Cao Pi attendait une réponse de la part de son ami, le pire qui pouvait arriver se montra devant eux sous la pire forme qu’elle puisse être en ce monde, Lu Bu. Le fameux guerrier légendaire de l’époque des Trois Royaumes qu’on disait invincible et incroyablement fort. Avec son armure noire très imposante, il passait pour un géant face au groupe et son arme, redoutablement effroyable que peu commune !

Mais pourquoi est-il venu jusqu’à Luo Yang ? Pourquoi justement alors que Cao Pi venait justement y faire affaire ?!? Un ordre de Shi Pi ou un déplacement spontané. Il était en tout cas certain qu’il était bel et bien venu pour voir Cao Pi, il ne le cacha pas, mais pourquoi ? Pour Lu Bu, cela n’avait aucun intérêt lui qui recherche les meilleurs ennemis d’après les rumeurs d’antan et bien que le jeune Seigneur soit un bon combattant, il ne se serait jamais vraiment venté de figurer parmi les meilleures fines lames du pays. Alors pourquoi ce déplacement ?

Enfin, Cao Pi se souvient qu’avec Lu Bu, il ne fallait pas non plus se lancer dans de grandes discussions et qu’il lui fallait donc trouver une solution et au plus vite.

* La manière forte ? Très peu de chance de s’en sortir… *

C’est comme s’il voulait affronter Dieu. Avec sa carrure et son armure, même pas la peine de penser lui infliger la moindre petite égratignure, et ce, s’il arrivait déjà à le rejoindre. Deux hommes l’accompagnaient dont un faisant face à Li Dian. Cao Pi ne les connaissait pas. Mais il est certain que pour être aux côtés de Lu Bu, ce n’étaient pas de simples soldats, il fallait aussi tenir ça en compte.

Que faire donc si la confrontation directe n’a aucun taux de réussite ? Pi eut alors une idée mais qui pourrait se révéler très dangereuse. Il se souvient de quelque chose concernant son adversaire. En espérant que lui non plus n’ait pas changé durant son transfert dans ce monde comme Cao Pi le fut.

* Essayons de le provoquer mais gentiment, en espérant que cela m’apporte déjà des réponses puis,… on verra bien, il faut bien commencer par quelque chose ! *

Cao Pi avala une gorgée de salive, comme dans les vieux films pour montrer qu’il était quelque peu anxieux et s’avança un peu se démarquant du groupe pour faire face au grand guerrier.

« Que d’honneur… Le Grand Lu Bu qui vient à ma rencontre !! Décidemment, je pense que j’ai plus que fait le bon choix, sinon je n’aurai pas pu rencontrer la légende vivante que vous êtes. Vous parraissez exactement comme la légende le disait. Il y a peut-être cette armure qu'elle ne mentionnait pas, mais contempler cette BELLE armure qu’est la votre, ce n'est pas rien et ordinaire !!! »

Pi s’arrêta un moment, il ne voulait pas non plus trop brusquer, il savait qu’il jouait avec sa vie et celles de ses hommes.

« Non mais je suis très sérieux, je dois avouer que votre armure me plait. Avec elle, même plus besoin d’éviter les armes, j’imagine qu’elle ne laisse rien passer. Et puis, cette arme, si on peut appeler ça une arme déjà vu la grandeur de cette chose, je n’ose imaginer les dégâts qu’elle ferait si elle était lancée au milieu d’un amas de soldats. »

Cao Pi s’approcha de Lu Bu afin de contempler encore mieux ce qui lui servait de carcasse et d’arme.

« Vraiment impressionnant !! Vraiment !! Je ne sais pas si j’oserai me balader avec ça… Cela doit attirer les foules… Et je suis ne suis pas de ce genre à vouloir forcément montrer que je suis là. » dit-il le sourire au coin.

Il se retourna alors pour rejoindre à nouveau les autres sans peur. Lu Bu avait beau avoir un passé plus que trouble, il n’en était pas moins un guerrier et il n’attaquerait jamais quelqu’un dans le dos.

Il reprit alors un visage beaucoup plus sérieux et un ton plus posé.

« Enfin, je pense que si vous vous êtes déplacé pour me voir, ce n’était pas pour me présenter votre nouvelle allure n’est-ce pas ? C’est que mon absence aux côté de Shi Pi a effectivement été remarquée... Quel dommage, moi qui voulait que cela passe inaperçu plus longuement, au moins le temps d’aller voir...

(…)

Enfn, j’aurai moi aussi une question. Pourquoi être venu ? Et pas Shi Pi ? Seriez-vous devenu son fidèle servant ? Ce n’est pas dans votre habitude pourtant de vous déplacer si ce n’est dans votre intérêt et je n’en vois pas justement d’avoir fait ce long voyage rien que pour venir me trouver. »

Cao Pi resta calme, bien que très tendu et attendit une quelconque réaction de son interlocuteur.

_________________


Dernière édition par Cao Pi le Jeu 3 Sep - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Sam 1 Aoû - 23:00

Li Dian n'eut malheureusement pas le temps de fêter victoire d'être arrivé ici sans problème, surtout avec tous les bandits qui trainent partout dans la Chine, car Lu Bu arriva devant eu, il était accompagné de deux autres personnes, Li Dian ne les connaissait guère mais il ne se préoccupa pas d'eux mais plutôt de Lu Bu.

Li Dian avait peur, car la dernière fois qu'il l'a vu c'est quand Lu Bu tuait les troupes du Wei. Dian vit bien que son ami Pi essayait de résoudre le problème sans se battre, car si une bataille faisait rage, Lu Bu gagnait d'avance. Les troupes de Dian et Pi étaient figés, Yue Jin restait en arrière et ne disait rien, ayant crainte lui aussi du puissant Lu Bu.

Li Dian détourna son regard de Lu Bu et regarda l'homme qui était devant lui, il n'avait qu'une seule chose en tête, le provoquer... mais comme Lu Bu était là, il fallait mieux éviter. En ne bougent toujours pas d'un poil, Li Dian regarda Cao Pi qui tourna lui aussi son regard vers Dian. Il montra à Pi qu'ils étaient vraiment entre la vie et la mort, juste d'un signe de regard. Il suffisait juste d'un mot de travers et leurs têtes seraient tranchés en un seul coup par la géant et puissante arme de Lu Bu.

Li Dian s'avança alors un peu et regarda Lu Bu qui était sur Eclair de Feu, le cheval le plus rapide du monde.


"Alors voici le puissant Lu Bu, encore plus impressionnant de près..."

Li Dian ne préféra pas dire plus de choses car il avait peur de trop le provoquer...
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Dim 2 Aoû - 10:13

(Désolé mais je peux pas faire plus,et détailler plus , en attendant que le beug de forumactif soit réparé..)

Pourquoi Lu Bu etait-il venu à Luo Yang ? C'etait simple, il ne voulait pas vraiment empecher cao pi de rejoindre Orochi, il voulait surtout avoir une réponse précise du pourquoi du comment . Cela l'intriguait vraiment car pendant longtemps, Lu Bu hésita a rejoindre Orochi lui aussi, mais il avait finalement décider de rejoindre Shi Pi, il voulait donc connaitre les raisons de cette trahison de Cao Pi et savoir ce qui le poussait à rejoindre Orochi .

Lu Bu etait toujours face aux deux guérriers , li dian et cao pi . Il les observait de haut , il etait vraiment géant comparés à eux . Mais malgrès cela, Cao Pi trouva finalement le courage de prendre la parole , sans avoir peur de se faire attaquer par Lu Bu .

Il s'avança légèrement face à Lu Bu, se démarquant ainsi du groupe, tandis que Lu Liao etait toujours face à Li Dian et zhang bu dérrière Cao Pi . Celui-ci complimenta Lu Bu , lui disant que c'etait un honneur de le voir en chair et en os , en personne . Lu Bu déssina un petit sourrire sur ses lèvres suite à ces paroles .Son visage resta neutre quant à lui .Aucune expressions sur son visage, exepté ce petit sourrire , qui signifiat..quoi ? Aucune idée ..Lu Bu s'avança lui aussi doucement afin de faire face à Cao Pi et de prendre la parole.


"Que de compliments de ta part..Je dois avouer que j'attendais cette rencontre depuis bien longtemps..Je rencontre enfin le fils de CaoCao , j'ai téllement entendu parler de toi ..et de tes exploits . Je trouve cela ironique que nous étions dans le meme camps , sans le savoir.."

Lu Bu posa ensuite son regard vers Li Dian , le regardant de haut en bas, il ne l'avait pas reconnut directement, mais il savait que Cao Pi etait accompagné de Li Dian, c'etait donc suremrent lui..d'ailleurs, celui-ci s'approcha aussi de Lu Bu, lu disant qu'il etait aussi impressionné de près . Lu Bu fit un petit geste avec son arme, en regardant Li Dian dans les yeux .

"Et je suppose que tu es Li Dian..j'ai aussi beaucoups entendu parler de toi et de tes exploits, notamment à he fei ..avec mon ancien officier, Zhang Liao .Les exploits de cette guerre sont parvenus jusqu'à mes oreilles.."

Lu Bu détourna son regard, se tournant ensuite vers Cao Pi qui tourna le dos à Lu Bu, il savait que celui-ci n'allait pas l'attaquer par l'arrière, il n'etait pas de ce genre, il avait lui aussi de l'honneur..Il preferait un bon duel face à face plutot que de choisir la facilité et de tuer par l'arrière..

"AU moins le temps d'aller voir Orochi ? En effet , ton absence au coté de shi pi a etait vite remarquée..je suis le premier à en être au courant et actullement , les autres ne le savent pas encore .Cela doit répondre à ta question, je ne suis pas envoyé par Shi Pi, et je suis le serviteur de personne, je suis mon propre maitre et si je suis là c'est uniquement dans mon interet..mais passons, je vais t'expliquer pourquoi je te barre la route..Cao Pi ."

Lu Bu s'approcha de Cao Pi et Li Dian, jusqu'à être à quelques centimètres d'eux, il s'arrêta net, faisant basculer son arme dans son autre main, remuant légèrement la tête avant de poser son regard ténèbreux dans les yeux de Cao Pi, qui avait reprit un visage plus sérieux et un ton plus posé .

"J'ai moi même longtemps hésité à me battre pour Orochi, et si je suis là c'est pour savoir pourquoi tu quittes les rangs de shi pi pour rejoindre le camps des perdants ? Non pas que je me soucie de ton sort..mais j'aimerai connaitre ces raisons qui t'ont poussées à rejoindre le dieu serpent ..Je n'espère pas être convaincus par elles..mais j'aimerai vraiment les entendre ne serait-ce que par curiosité et savoir si j'ai fais le bon choix..en gros , oui, je veux comparer nos opinions..et savoir pourquoi un guérrier tél que toi rejoint ce Dieu serpent,à vrai dire, je ne comprends pas. Et ne me dit pas que c'est parcequ'Orochi est invincible, car cela est faux, je le tuerai en personne et prouverait à tous que je suis le meilleur guérrier..La puissance d'orochi en attire plus d'un..mais je trouve que c'est plus un challenge de s'y opposer, plutot que de choisir la facilité et de rejoindre son camps..Voila pourquoi je préfère rester aux cotés de shi pi, c'est uniquement pour avoir l'occasion de me battre contre orochi et prouver qu'on puisse battre un sois disant Dieu..mais toi Cao Pi, as tu choisis la facilité ou as tu rejoins orochi par peur tout simplement ? Cela m'étonnerait de ta part..tu dois surement mijoter quelque chose..tu n'es pas le fils de Cao Cao pour rien..Celui-ci avait des principes, et je doute qu'il aurait rejoint orochi de bon coeur.."

Il souria doucement avant de reprendre un visage neutre , regardant Cao Pi et Li dian dans le blanc des yeux, il ne les laissera pas partir tant qu'il n'aura pas sa réponse..Il est vrai que la puissance d'orochi attirait beaucoups de monde..mais cela n'etait pas suffisant pour Lu Bu, bien au ocntraire, il trouvait que c'eait un challenge de s'y opposer, plutot que de choisir la facilité et de rejoindre le camps du plus fort..

"Mais saches que je ne te barrerais pas la route, quelque soit ta réponse, je préfère t'éliminer sur le champs de bataille plutot qu'ici, ce serait bien trop facile pour moi..mais je ne te laisserai pas passer tant que je n'aurais pas une réponse.."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Lun 3 Aoû - 0:04

(C’est plus que suffisant, tu es pardonné ^_^ Enfin du RP ensemble \T.T/ | En espérant que ma réponse te conviendra !)


Tout ce qui put sortir de la bouche du grand guerrier, Cao Pi fit très attention à l’écouter car c’était une grande source de réponses à ses questions et d’un tas d’autres informations très utiles. Lu Bu fut très bavard sur certains points ce qui surpris quelque peu le jeune Seigneur car cela n’était pas du tout du genre du guerrier de parler autant et de rester inactif.

Aurait-il changé tout comme certains officiers l’on fait en arrivant dans ce monde ou tout simplement aurait-il reçu un coup sur la tête ? Non… la première hypothèse serait plus logique, personne ne change autant en recevant un simple coup. Pourtant, de savoir pourquoi et comment il a tant « évolué », intriguait un peu Pi tout de même mais quoi qu’il en soit, pour cette fois, un tel changement était en sa faveur en cet instant. Si Lu Bu était tel qu’il fut dans le passé, un guerrier intrépide et assoiffé de combats et de sang, une confrontation aurait été directe et ce, sans avoir eu le temps d’échanger quelques mots…

* C’était donc lui par contre l’arme secrète de Shi Pi ; ce qui devait changer le cours de la bataille de Jian Ye et qui fut aux côtés du démon de Wu Zhang. Pourquoi ne m’en avait-il alors pas parlé à l’époque ? Avait-il peur de ma réaction concernant son choix d’avoir intégrer Lu Bu dans son armée parce que je le connaissais pour son passé de traître et de bête sanguinaire ? Voilà donc où se terminait la confiance dont tu me portais Shi Pi, finalement, pas tant plus haut que pour la plupart… *

« Nous étions dans le même camp vous dites ? Que je sache, je n’en avais reçu aucune information vous concernant, je trouve cela très bizarre étant donné que, comme vous l’avez souligné, j’étais assez proche de Shi Pi… Il me semble qu’il m’en aurait fait part si cela avait été le cas ne pensez-vous pas ?

(…)

Et puis, je pense que si nous nous étions rencontrés, je pense que je ne vous aurai pas oublié. Une telle carrure et stature, cela ne s’oublie pas… »

Tandis que Lu Bu se permettait d’être plutôt familier avec Cao Pi en allant même jusqu’à le tutoyer comme s’ils avaient élevés les cochons ensemble, Pi, lui, gardait ses distances et les formalités qui allaient avec. Rien ne pourrait prévoir la réaction du guerrier même s’il était différent, sa lame, elle, était bien réelle et il ne voulait pas avoir affaire avec elle, pas maintenant.

Mais le plus étrange dans le discours du grand guerrier, fut ses « raisons » sur sa venue jusqu’à Luo Yang… Il était bien venu pour voir le jeune Seigneur. Enfin, voir était un grand mot, disons qu’il était plutôt curieux au fait qu’il ait déserté l’armée de son « maître » et se demandait pourquoi il avait choisi de partir alors que l’armée des Wu Zhang commençait à reprendre le dessus vis-à-vis de celle du démon.

Il ne tarda d’ailleurs pas à comprendre que ce mouvement cachait quelque chose, que Cao Pi n’aurait pas agi sans un plan derrière. Décidément, depuis quand Lu Bu réfléchissait-il autant ? Cela ne correspondait PAS DU TOUT à ce que la légende parlait de lui… Mais cela était sûrement vrai, car il ne serait pas assez malin pour se faire passer pour ce dont il ne serait pas. Lu Bu a donc bel et bien changé depuis son arrivée ici.

* Ce n’est pas forcément mauvais mais pas non plus mieux pour nous que Lu Bu se serve enfin de sa petite tête autrement que pour porter un casque… Il faut maintenant en tirer avantage puisqu’on peut être en sa présence sans être soit en train de se battre ou mort à ses pieds.

Toutefois, tu tiens à savoir pourquoi j’ai quitté Shi Pi ? Et tu ne me laisseras pas passer tant que je ne te le dirais pas ? Hors de question !!! Si je suis parti sans rien dire, ce n’est pas pour le faire maintenant ! *

Lu Bu fut pourtant clair, le groupe ne passera pas tant qu’il n’aura pas ses réponses et il a l’air d’y tenir…

« Tu tiens tant à savoir pourquoi je suis ici mais tu n’as pas envie de me faire arracher les mots de la bouche ? Où se trouve donc la conviction dans tes paroles ?!? Désires-tu vraiment que je t’en parle ou bien as-tu peur de ce dont je pourrais te parler ?!? »

(…)

Cao Pi arrêta les frais, les formes de politesse se changèrent en de la spontanéité et un ton nettement plus sûr et direct. Tant pis s’il allait lancer une confrontation, il ne voulait pas dévoiler ses plans pour le moment. Et encore moins à un homme de Shi Pi.

Bien déterminé à ne pas céder face à son adversaire, Cao Pi prit son arme en main, et montra à Lu Bu qu’il n’avait pas peur et qu’il était prêt à le recevoir si besoin était.

« Si tu tiens vraiment à le savoir, il faudra mieux m’en convaincre !!! Tu prétends que cela sera facile ? Viens donc seulement vérifier !!! »

* Je n’avais vraiment pas envie d’en arriver là mais en même temps, cela aurait été trop simple que tout ce passe comme sur des roulettes. Comment ai-je pu être aussi naïf ! Remarque, jamais je n’aurai pensé que ce soit Lu Bu qui viendrait me mettre des bâtons dans les roues… Et accompagné qui plus est. Nous sommes en nombre inférieur, le peu de troupes que nous avons ne tiendrai même pas une seconde contre eux. Je trouve d’ailleurs très bizarre que les soldats soient restés… *

La main de Cao Pi tenant Chaos tremblait un peu, quoi de plus normal. Peut-être que dans quelques secondes, le guerrier le plus puissant que la Chine ait jamais connu foncerait sur lui… Et il est certain que cela serait un face à face, Li Dian s’occupant des gardes du corps. Il se prépara donc, physiquement et moralement, à n’importe quelle réaction que pourrait avoir, son adversaire…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Lun 3 Aoû - 9:57

Tandis que Lu Bu attendait sa réponse, il put remarquer que Cao Pi tremblait de plus en plus, comme ci qu'il préparait quelque chose, il pouvait lire sur son visage qu'il n'avait pas envie de répondre à Lu Bu, ça se voyait mais Lu Bu croiyait tout de même que par peur , il y répondrait. Mais ce ne fut pas le cas, alors que Lu Bu etait juste devant Cao Pi, celui-ci dégaina son arme en affirmant qu'il ne dirait rien a Lu Bu et qu'il faudrait employer la force pour le faire parler..Humm ce n'etait pas un problème, Cao Pi semblait oublier qu'il etait en face de Lu Bu en personne ..Celui-ci fut tout de même étonné de la réaction de Cao Pi, jamais il n'aurait cru qu'il serait défié par celui-ci . Quel fou..il ne savait surement pas que sa dernière heure etait arrivée..Lorsqu'on défie lu bu, on ne s'en sort jamais vivant . Lu Bu allait maintenant devoir tuer cao pi et li dian sur le champs, sans leurs laisser la moindre chance de survit..Seul un miracle pourrait les sauver de cette situation .

Un longs silence s'installa, un silence qui fut coupé par des rires , des rires de Lu Bu, celui-ci ne se retenut pas , il ria très fortement, accompagnés des rires de zhang bu et lu liao . Il fallait être fou pour défier Lu Bu surtout avec si peu de soldats . Pourtant Cao Pi connaissait la force de lu bu, alors pourquoi l'avoir provoquer ? Cela etait un mystère , sans doute qu'il préférait mourrir plutot que de s'expliquer maintenant . Hé bha, il allait mourrir .

Le rire de Lu Bu s'arrêta net, la légende des trois royaumes reprit un visage plus sérieux . Il fit quelques gestes avec son immense arme avant de lancer un regard éffrayant à Cao Pi, ouvrant la bouche pour sortir une phrase plus que véridique.


"Tu oses affronter le puissant Lu Bu ? Il n'y a qu'un pas entre la bravoure et la folie.."

Lu Bu fit un mouvement avec son arme, il donna un énorme coups sur l'arme de Cao Pi , ce qui le fit reculer de quelques mètres , il lança un regard sur Li Dian et Cao Pi en lançant une autre phrase très inquiètante..

"Commençons par les plus faibles.."

Lu Bu fit un bond avec éclair de feu, retombant en plein milieux des soldats de Cao Pi, il fit une énorme onde de choc ( l'onde de choc de dynasty warriors 3 en appuiyant Triangle avec Lu Bu ) qui fit propulser pratiquement tout les soldats dans les airs , le reste commença a s'enfuir et à s'éloigner du groupe en criant . Lu Bu lança ensuite son arme vers Cao Pi et li dian sous forme de boomerang, il visa les armes de ces deux là afin de les faire tomber de leurs chevaux . Une fois son arme revenut dans sa main, Lu Bu déscendit d'éclair de feu, et s'approcha de Cao Pi . On pouvait admirer son aura éléctrique parcourir autour de son corps légendaire .

Quant à Lu Liao et zhang bu , ils dégainèrent aussi leurs armes, entourant Li Dian . Lu Liao et zhang bu etaient les deux meilleurs officiers de l'armée de Lu Bu, ils etaient énormement fort et entrainés par lu Bu lui même . Les deux compagnons sautèrent en direction de Li Dian, leurs armes droit sur lui . Lu Liao donna un coups d'hallebarde en direction de Li Dian, tandis que zhang bu lui donna un coups de sabre vers la tete de celui-ci .

Lu Bu quant à lui s'arreta juste devant Cao Pi , se mettant en garde..le regardant de haut, il etait beaucoups plus grand que lui. On avait l'impression qu'il pouvait l'écraser d'une main .


"Tu ne sers plus à rien, je vais donc t'éliminer ici, misérables insectes . Votre route s'arrête ici.."

Lu Bu fonça sur Cao Pi , lui donnant un puissant coups de lame en direction de son ventre..qu'allait faire Cao Pi ? A cette distance, difficile d'esquiver, et parer son attaque ne ferait que donner l'occasion à Lu Bu d'en ordonner une autre plus puissante . Cao Pi avait prit la mauvaise décision en provoquant Lu Bu et maintenant, plus question de revenir en arrière, Lu Bu etait bien décidé à en finir avec eux ici , tout de suite et à ramener leurs têtes à wu zhang .


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Lun 3 Aoû - 23:12

Cao Pi aurait peut-être du continuer à jouer l’hypocrite et ne pas énerver Lu Bu car cette fois-ci, cela ne passa pas et le guerrier répondit à l’appel du jeune Seigneur. Et la première chose qu’il fit fut de décimer le peu de soldats qu’avait pu garder Li Dian suite à la bataille… Un coup dur pour nos deux compagnons mais le pire était encore à venir, une fois le massacre terminé, nul doute que la prochaine cible de ces trois hommes serait Cao Pi et Li Dian. Ils n’allaient pas les laisser s’en sortir.

Tandis que Li Dian hérita des deux gardes du corps de Lu Bu, qui n’avaient d’ailleurs rien à lui envier, Lu Bu se dirigea vers le jeune Seigneur bien évidement. Et c’est très décidé qu’il fonça vers lui, l’once d’hésitation qu’il aurait bien pu avoir auparavant s’est littéralement envolée et il s’apprêtait maintenant à découper Cao Pi. L’arme de Lu Bu était très impressionnante et le coup qu’il allait lui porter était quasiment impossible à éviter, pourtant…

Floc floc

Quelques goutes de sang tombèrent sur le sol et pas une longue giclée comme il aurait été logique après que n’importe qui aurait reçu un tel coup. Mais, au dernier moment, Cao Pi recula. L’arme de Lu Bu avait beau être tranchante, elle n’en restait pas moins très lourde et donc, plus difficile à manier et Pi put l’éviter un minimum. Il ne reçut qu’un léger coup au torse, déchirant ses habits et laissant entrouvrir un peu sur sa peau et une légère coulée de sang. Cao Pi n’en sortit donc pas indemne mais eut très chaud… Un peu plus et ses entrailles redécoraient le sol…

* La légende n’était de loin pas usurpée… Cet homme est terrifiant… *

Le destin de Cao Pi est-il finalement de mourir ici, sans avoir réalisé quoi que ce soit ? Serait-ce une punition pour avoir quitté Shi Pi et s’être détourné du « droit chemin » et d’avoir imaginé pour une fois de vivre pour lui et non pas pour et par les autres ?

* Au moins, j’aurai eu le mérite de mourir par la main d’un guerrier de renom… … …
Mais qu’est-ce que je dis ! Tout n’est pas encore fini ! *

Un long débat philosophique aurait très bien pu être lancé si la situation n’avait pas été aussi critique, il fallait que Pi trouve une solution et très vite… Après tout, lui non plus n’était pas un simple homme, il avait tout de même étudié les arts martiaux avec des maîtres et feu son père, Cao Cao, disparu encore à l’heure actuelle. Il ne pouvait certes pas espérer une victoire totale mais au moins réussir à le repousser et faire en sorte qu’il lui laisse un sursis…

« Pfiou… J’ai eu chaud là ! »

Dit-il tout en souriant à Lu Bu. Un peu moqueur ? Peut-être est-ce que veut Cao Pi… Une fois hors de contrôle, les hommes perdent en précision et se fatiguent plus facilement, il a certainement du y penser…

Paff Paff

Il enleva quelque pue la poussière et remit un peu en ordre ses habits, comme si de rien n’était, qui commençaient à avoir bien vécus déjà.

* La qualité n’est plus ce qu’elle était… C’est du « Made in China » je parie… *

Au loin, il pouvait entendre des crissements d’épées. Li Dian n’était pas non plus en reste et devait certainement en découdre méchamment avec ses adversaires. Mais pas le temps de s’occuper de lui, Lu Bu était à nouveau prêt à charger et ne tarda d’ailleurs pas à le faire. Mais avec la distance qu’il y avait entre les deux hommes, cette fois-c, Cao Pi put anticiper l’attaque de son adversaire et parti sur le côté tout en donnant un coup au gigantesque guerrier.

Mais, Cao Pi oublia que son adversaire n’était pas n’importe qui et que son armure était très résistante… Tout ce que le coup du jeune Seigneur fit, c’est du bruit lorsque son arme alla s’écraser contre l’armure de Lu Bu.

« Non mais je rêve ! Je l’ai bien touché pourtant !! C’est quoi cette armure…»

Il du tout au plus sentir une légère secousse là où il avait été touché mais il ne broncha pas du tout. Cela découragea un peu Cao Pi de savoir qu’il serait très difficile d’atteindre son ennemi. Mais il n’en attendait pas moins que ça en même temps… Et Lu Bu se dirigea à nouveau vers Cao Pi, son arme prête à tout fendre sur son passage…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 5 Aoû - 9:23

Alors que le duel Cao Pi, Lu Bu fit rage, Li Dian lui était dans une situation critique. Mais il observait bien les deux officiers qui le pointaient. Alors il se rappela que Zhang Liao lui avait appris une petite technique pour désarmer ses adversaires, alors il ferma les yeux, compta jusqu'à trois et avec un coup de coude jeta l'arme d'un des officiers, le poussa et donna un coup de poing dans le ventre de l'autre. Li Dian se releva alors, avec un peu de sang sur les lèvres dut au coup de l'hallebarde de l'un des officiers. Il ramassa son arme et vit que ses adversaires fit de même.

"Bandes de lâches, vous osez attaquer par surprise ! Je me demande comment vous avez pu rentré dans l'armée de Lu Bu avec cette lâcheté."

Li Dian fit un sourire moqueur aux deux officiers. Il se prépara à se battre avec eux. Deux contre un hein ? Mais Li Dian n'est pas un simple officier comme beaucoup de gens le prétendent quand on l'énerve, il faut mieux éviter de le défier en duel.

*J'espère que Cao Pi va s'en sortir vivant de son combat avec Lu Bu, en attendant je vais m'occuper de ces deux là.*

Li Dian chargea sur les deux officiers et fit un coup de lance sur l'un d'eux, mais l'autre le poussa et allait lui donner un coup d'épée mortel. Mais Yue Jin arriva et para l'attaque de l'officier et lui fit un coup de genou dans le ventre.

"Comme vient de le dire Li Dian, vous êtes des lâches... non mais je vous jure, deux contre un... c'est pas équitable mais bon je viens de régler ce problème *sourit*"

Li Dian et Yue Jin se mirent en position d'attaque, le duel pouvait enfin vraiment commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 5 Aoû - 10:08

Lu Liao et zhang bu se laissèrent prendre par la défense de Li Dian, assez astucieux , mais cela n'impressionait pas les deux officiers , ils savaient qu'ils n'allaient pas avoir Li Dian comme ça . D'ailleurs sa remarque fit sourrire Lu Liao et ne put s'empecher de répliquer sur un ton moqueur :

"Ce n'est pas qu'on est lache, on aime juste s'amuser avec nos proies .Puis on savais que l'autre gugusse allait se joindre à toi . Maintenant passons au choses sérieuses , vous allez faire face aux deux dragons les plus puissants de l'armée de wu zhang ."

Zhang Bu : "Ne souestimons pas nos adversaires, ils sont très puissant, autant que nous . Ca sera un rude combat Lu Liao, bats toi sérieusement, nous faisons face à un grand officier ."

Quant à zhang bu, il se positionna devant Yue jin , son sabre en position de défense, la carrure de zhang bu etait pas mal impressionnante . Sans trop attendre, zhang bu fit un bond dans les airs et retomba vers Yue Jin en lui portant en attaque aérienne .

tandis que Lu Liao lui fonça droit sur Li Dian, lui portant une longue attaque de loin avec son hallebarde, il n'avait pas besoin de s'approcher de li dian, il pouvait l'attaquer de très loin, c'etait un de ses avantages qu'il avait là ..Bien sur , il ne souestimait pas Li Dian, il savait de quoi il etait capable, c'est pourquoi bien qu'il attaquait, il restait aussi sur la défense au cas ou li dian lui porterait une attaque surprise .


XxX-Lu Bu Et Cao Pi : Un duel sans merci-XxX


Alors que la première attaque de Lu Bu eut lieu, Cao Pi évita l'attaque de justesse , se prenant tout de même un petit coups qui le fit saigner . La vue du sang..cela excitait Lu Bu par dessus tout . Mais l'ex seigneur du wei ne semblait plus avoir peur, il semblait décidé à se battre de toute ses forces face à Lu Bu qui ordonna une deuxième attaque, Lu Bu ne se battait pas à fond, il s'amusait avec son adversaire , à l'époque, il fallut trois officiers pour lui donner une réèl difficultés , zhang fei l'homme qui en valait 10 000 . Liu bei le seigneur de la vertu, et guan yu le dieu de la guerre . Et ce manque de sérieux de Lu Bu se fit ressentir lorsque cao pi esquiva sa deuxième attaque en lui portant lui aussi une attaque qui se dirigea droit sur sa grande armure, on entendit le bruit du croisement de fer , mais aucune égratinure pour Lu Bu , celui-ci souria nargeusement en regardant cao pi de haut .

"Je n'ai même pas besoin d'esquiver tes coups pour te vaincre ."

Lu Bu prit son arme à l'aide de sa main gauche, puis courut vers cao pi à une vitesse hallucinante , attrapant le visage de celui-ci avec sa main droite ,Il souleva cao pi du sol et courut droit devant lui avant de faire un bond dans les airs et de retomber sauvagement sur le sol, cao pi la tete la première dedans . Faisant presque un trou dans le sol, il n'attendit même pas une réaction de Cao Pi qu'il le souleva du sol, le laissant pendouiller dans les airs , approchant sa tête de la sienne afin de lui dire quelques mots :

"Ta route s'arrête ici ..j'enverrai ta tête à orochi."

Lu Bu se tourna vers Li Dian, yue jin , lu liao et zhang bu, en criant un énorme "STOP !! ". Lu Liao et zhang bu s'arretèrent sur le champs, restant tout de même en garde . Lu Bu balança Cao Pi près de pieds de Li Dian, s'approchant dangereusement de celui-ci.

"Je vais m'occuper de toi à présent , Li Dian . S'il te reste assez de force pour t'enfuir, fais le maintenant . Sinon viens croiser le fer avec moi ! Quant à toi Cao Pi relève toi, ne me dis pas que c'est déja finit ?!Je viens à peine de commencer à me battre !!"

Lu Bu fit quelques mouvements avec son arme en s'approchant toujours de Li Dian et Cao Pi , Cao Pi etait surement dans un sale etat, et s'il n'avait toujours pas comprit qu'il ne pouvait rien contre Lu Bu, celui-ci l'éliminerai . Lu Bu s'arrêta à quelques mètres de Cao Pi et Li Dian, il haussa un sourcil lorsqu'il vut une réaction de la part du corps de Cao Pi , étrange, etait-il toujours en etat de se battre ? Apparement le jeune prince n'etait pas du genre à abandonner aussi vite, d'un geste lent, il planta son épée dans le sol, et s'aida de celle-ci pour se relever doucement, crachant des litres de sang , son visage crispé . Le coups de lu bu l'avait vraiment atteint . Mais visiblement, ce n'etait pas ça qui allait arreter Cao Pi, sa volonté etait énorme il fallait le reconnaitre..mais il etait fou d'oser s'interposer à un homme comme lu bu qui d'ailleurs, s'avança doucement en prenant la parole.

"Quelle volonté..Je dois avouer que je suis face à des guerriers vraiment courageux..mais peu importe votre nombre, vous ne faîtes pas le poid..en me provoquant en duel, vous avez réduit toutes vos chance de survies . Je vais vous offrir un beau cadeau, je vais vous montrer un peu de ma puissance réèlle .Mais croiyez moi, ça sera la dernière chose que vous verrez ! "

Lu Bu fonça droit sur li Dian et Cao Pi en faisant tourner son arme comme une toupie , la faisant tourner à une grande vitesse, elle etait aussi tranchante qu'éfficace en défense et en attaque . Et la force de lu bu y jouait un grand role, c'etait difficile de parer une attaque comme celle-ci en oposant sa force contre celle de lu bu . Il ne restait que l'esquive, et lu bu se doutait que vu leurs agilitée, li dian et cao pi esquiverai cette attaque, c'est pourquoi il positionna bien son corps de façon à bloquer toute issue possible, afin qu'ils soient obligés de parer le coups de lu bu pour survivre.

_________________




Dernière édition par Lu Bu le Mer 5 Aoû - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 5 Aoû - 12:31

Cao Pi venait d’encaisser à la suite plusieurs coups de Lu Bu et était à présent vraiment amoché. Il faut dire que son adversaire ne le ménageait pas autrement, autant il avait été indulgent au début que maintenant, l’on pourrait presque croire qu’il en voudrait personnellement au jeune homme tellement ses coups sont d’une violence extrême.

Le dernier coup que Cao Pi reçut en date d’ailleurs, le combo de Lu Bu visant à l’agripper par la tête et le lancer violement à terre ne le laissa pas indemne. A peine relevé que le jeune Seigneur en dégusta les conséquences de telles attaques. Il avait mal aux côtes, certainement que plusieurs étaient cassées et il avait du coup très mal à respirer aussi, logique. Sans compter qu’il avait aussi, en raison du choc très violent, du avoir quelques séquelles au niveau des organes internes expliquant l’hémorragie incessante et la petite marre de sang qui se formait au pied de Cao Pi.

Li Dian ne restait pas non plus sans rien faire, face aux deux hommes, il est certain qu’il ne devait pas non plus rester inactif et rester sur ses gardes. Mais en plus, il semblerait que Lu Bu ait aussi jeté son dévolu sur lui et en finirait aussi avec lui. Raison de plus pour rester encore plus attentif et cela valait maintenant pour tous. L’ennemi pouvait venir de n’importe quel côté, Cao Pi et Li Dian était maintenant encerclés…

« Il n’y a donc vraiment plus rien à faire… »

Cao Pi était à la limite du découragement total mais cela était plus que compréhensible. Alors qu’ils avaient presque atteint leur objectif, voilà que l’inimaginable se produisit. Et son état de santé nécessitait des soins au plus vite. Il continuait à se vider de son sang et commencerait presque à voir trouble... Mais apparemment, l’esprit était plus fort que le corps et Cao Pi se releva, à nouveau. Il ne pouvait donc se résoudre à se laisser mourir. Alors, quitte à passer de l’autre côté, autant le faire héroïquement ou stupidement, selon certains, et continuer l’affrontement.

D’autant plus que la fuite était non seulement plus envisageable dans son état, mais surtout qu’à trois, ils auraient vite fait de les rattraper. Et puis, l’on pouvait voir dans le regard de Cao Pi, malgré que son visage, qui d’ordinaire était toujours parfait sans la moindre once de poussière, était là maculé de sang de part et d’autres, qu’il était bien décidé à mourir ici s’il le fallait et qu’il était impensable pour lui de prendre la fuite maintenant comme un lâche.

* Hors de question que je retourne vers Shi Pi, je préfère encore mourir ici. Cela équivaudrait à dire que j’ai besoin de lui… *

L’amour propre de Cao Pi en prit un coup aussi. Savoir qu’il était incapable de faire quoi que ce soit seul était pour lui en soi déjà une défaite. Après, que ce fut Lu Bu en personne qui se soit déplacé, cela le réconforta un peu, ce ne serait pas n’importe qui qui en finirait avec lui. Mais il ne le laissera pas non plus le tuer sans rien dire.

C’est donc son arme en main, une main qui arrivait à peine à empoigner son épée, que Cao Pi se remit en position de combat, ou une position qui s’en rapprocherait... Tant qu’il pourra se relever, nul doute qu’il le fera et ce jusqu’à son dernier souffle et certainement que de l’autre côté, Lu Bu se fera un plaisir de répondre aux attentes du jeune homme.

« Je suis encore debout Lu Bu, le combat ne fait que commencer…

(…)


Il avait de la peine à aligner plus de quelques mots à la suite, sa gorge lui faisait mal à chaque fois qu’il ouvrait la bouche et devait régulièrement reprendre son souffle qui était très lent par ailleurs. Face aux coups de Lu Bu, l’armure de Cao Pi ne faisait pas le poids, n’importe qui ne pouvait pas le défier sans espérer en sortir indemne. Mais Pi espérait tout de même un combat un peu plus équilibré et non pas une simple mis à mort…

Je croyais t’avoir dit que cela ne serait pas aussi facile que tu ne le penses. »

Soudain, sa gorge lui fit très mal, puis, plus rien, il ne pouvait plus parler. Ses efforts pour dire ses quelques mots eurent raison de lui et il en crache une grande quantité de sang… Il avait mal partout. Jamais il n’aurait pensé se retrouver dans un tel état aussi facilement et en si peu de temps. Lu Bu ne faillit pas à sa réputation, dans un tel état, Cao Pi ne pouvait qu’espérer un miracle… Mais il avait largement dépassé l’âge requis pour pouvoir encore y croire… Il lui faudra donc se battre pour pouvoir espérer survivre…

* Je ne sais pas encore combien de temps je vais pouvoir tenir… et dire que j’ai emmené Li Dian et ses hommes avec moi dans cette folie,… Désolé… *

Il en profita pour jeter un regard à Li Dian, ne pouvant plus parler, voulant lui dire qu’il était désolé de l’avoir amené ici, dans la gueule du loup… Puis parti en direction de Lu Bu, son arme en main…

Arrivé à hauteur du grand guerrier, Cao Pi leva son arme pour lui donner un coup, mais il avait perdu beaucoup trop de sang et ses gestes étaient trop faciles à deviner et beaucoup trop faibles. Lu Bu ne tarderait pas à riposter…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Roi Serpent
Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 5 Aoû - 19:40

Lu Bu etait tout de même impressionné, bien qu'il ne le montrait pas . Rare sont ceux qui avaient survécus à son attaque féroce, et en plus d'y avoir survécus, Cao Pi voulait continuer le combat en se battant contre Lu Bu, seul à seul . Etait-il fou ? Ou hyper courageux ? Lu Bu n'en savait rien, mais là , il se jetait dans la gueule du loup..

Il n'etait même pas accompagné de Li Dian, qu'il fonça sur lu bu, lui portant des attaques vraiment très faibles et surtout très lente, on pouvait ressentir sa douleur rien qu'en le voyant bouger . Lu Bu se contenta au début de parer les attaques , sans faire de mal à Cao Pi .Pourquoi ? Lu Bu avait une idée en tête, il ne voulait plus tuer Cao Pi, dumoins pas maintenant..Il avait une bien meilleur idée..


"Tu es suicidaire..Tu ne veux donc pas mourrir..C.."

Lu Bu donna une énorme droite à Cao Pi ,puis une autre dans la machoire, ce qui le fit tomber sur le sol, Lu Bu s'approcha de lui doucement ,en criant son nom .

"CAO PI !!"

Lu Bu écrasa la main de Cao Pi qui tenait son arme afin de la lui faire lacher, il posa son pied lourd sur les cottes cassées de cao pi, et appuiya fortement dessus afin de le faire souffrir au plus haut point . On pouvait entendre les cris du jeune guérrier à travers la ville de luo yang . On pouvait voir que lu bu etait un véritable sadique , sur son visage on lisait une expression sadique et térrifiante.

"Je ne vais pas te tuer ici Cao Pi . J'ai une bien meilleur idée..Je vais t'emmener avec moi .."

Après près plusieurs minutes de souffrances et de torture, Lu Bu retira son pied du ventre de cao pi, afin de le prendre par le visage et de le mettre sur son épaule,comme une vulgaire chaussette , regardant Li Dian au loin.Il n'avait pas besoin de se soucier de cao pi , celui-ci etait presque K.O et son arme etait sur le sol .D'ailleurs Lu Bu ramassa l'épée de cao pi, et la prit avec lui aussi . Il se tourna vers Li Dian et s'adressa à lui :


"Je vais l'emmener avec moi, si tu veux m'en empecher tu devras te battre contre moi . Sois heureux que je te laisse la vie sauve, maintenant fuis, misérable insecte ."

Lu Bu monta sur éclair de feu avec Cao Pi sur son épaule, tandis que Lu Liao et zhang bu chevauchèrent leurs monture en surveillant les moindres faits et gestes de li dian, pret à intervenir au cas ou . Si Li dian voulait intervenir ,il devrait faire face à Lu Bu , zhang bu et lu liao ..c'etait du suicide .

Lu Bu lança un dernier regard à Li Dian lui montrant bien qu'il n'hésiterai pas à le tuer si celui-ci oserait tenter quoique ce soit . Puis en véritée, il n'avait pas le choix, c'etait ça ou la mort..

Lentement, Lu Bu commença à se mettre en marche en direction de Wu Zhang ..avec Cao Pi comme prisonnier . Il comptait le ramener labas comme prisonnier afin d'en savoir plus sur son plan..et ça sera aussi l'occasion de prevenir shi pi que cao pi l'avait trahit..

D'un geste rapide, Lu Bu ordonna à éclair de feu d'augmenter le rythme de vitesse, les trois guérriers commencèrent à galoper au loin . Laissant dérrière eux, un silence, un froid glacial ainsi qu'une marre de sang..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 5 Aoû - 21:35

Plusieurs gens de la ville restèrent sur la place malgré la présence du grand seigneur Lu Bu, les autres, effrayés, se mettaient en sécurité. La plupart des gens du Wei n’avaient pas froid aux yeux et parmi ces gens, ils connaissaient vaguement l’identité de l’homme vêtu de bleu. Il y avait des regards partout autour de cette scène de guerre.


Trois hommes ridés tenant leurs cannes fermement étaient assis sur un banc près des marchands tout aussi curieux.


Le premier : '' Que fait-il ici ? ''

Deuxième : '' On ne sait pas plus que toi … ''

Troisième : '' Il était du côté de la Résistance, auprès du seigneur Shi Pi. ''

Les trois hommes à la barbe blanche restèrent en silence. Sur les toits des maisons en bois s’accumulaient des corbeaux, qui attendaient leur prochain repas. Leurs cries s’agençaient aux bruits des coups d’épée. Dans cette foule de regards avaient ceux de l’Impératrice; plusieurs ninjas cachés partout autour de la place scrutaient et écoutaient le moindre geste et parole de la part des deux seigneurs.

@Lu Bu a écrit:

D'un geste rapide, Lu Bu ordonna à éclair de feu d'augmenter le rythme de vitesse, les trois guérriers commencèrent à galoper au loin . Laissant dérrière eux, un silence, un froid glacial ainsi qu'une marre de sang..

Les deux quittèrent l’entrée de la ville, sous la surprise du peuple. Les ninjas eux, restèrent neutre. Quatre membres de l’équipe quittèrent eux aussi l’entrée de la ville par divers cachettes pour continuer la surveillance des seigneurs. Les autres ninjas restèrent pour garder l’œil auprès de Li Dian. Un parmi eux s’avança vers lui, vêtu de noir de la tête au pied, comme ses semblables. Le peuple commença peu à peu à se disperser, afin continuer leur activité.

'' Hé ... Guerrier … Êtes-vous blessé ? ''

L’équipe n’avait reçu aucun ordre des supérieurs de passer à l’offensive, Li Dian n’avait donc rien à craindre… Pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 5 Aoû - 22:08

Cao Pi savait qu’en attaquant à nouveau Lu Bu l’issus ne lui serait pas favorable, il savait qu’il se ferait battre et pourtant, il se lança désespérément dans ce combat. Question d’honneur… Les hommes… Et bien évidemment que le grand guerrier en finit très rapidement avec lui. Tenant à peine sur ses jambes Cao Pi ne donna aucune résistance. Lu Bu joua d’abord quelque peu avec lui, il se contenta de parer les coups très imprécis et lents de Pi, un jeu d’enfant pour quiconque. Puis, vint le moment de la riposte…

Mais finalement, Lu Bu se contenta du minimum et de mater son adversaire, son envie de meurtre serait évaporée ? En attendant, ses coups firent très mal à Cao Pi. Non content de le ridiculiser, il continua à le torturer à terre…

« !!! »

Lu Bu lui écrasa sa main droite d’une telle force qu’il en lâcha son épée sous le choc. Mais ce n’était que le début d’une longue agonie qu’attendait le jeune homme… Déjà qu’il avait du mal à respirer avec ses quelques côtes cassées, Lu Bu en rajouta une couche en appuyant de ses forces sur le torse de sa victime… Ne pouvant se retenir, des cris horribles sortirent de la bouche de Cao Pi. Très certainement que l’on aurait pu les entendre à des kilomètres à la ronde. Il est certain que Lu Bu prenait un mal fou plaisir à le torturer comme cela et son visage ne trahissait pas cette idée, il en souriait à pleines dents…

Cao Pi avait beau crier de toute son âme, cracher tout le sang qu’il pouvait, Lu Bu n’en arrêta pas pour autant. Tout le corps du jeune homme le déchirait. Maintenant, il n’était même plus question de savoir comme il allait mourir, mais plutôt quand. Quand Lu Bu allait-il bien arrêter de jouer avec lui et en finir et abréger ces souffrances…

En fait, plus tôt que Cao Pi le pensait, mais c’était pour mieux l’achever. A semi conscient, il put entendre que Lu Bu comptait le ramener à Wu Zhang… A Shi Pi… C’est encore pire que le tuer ! Le ramener à Shi Pi alors qu’il venait de le trahir ??? Il est certain que là-bas, il en recevrait le double de ce qu’il avait reçu ici et qu’il n’en ressortirait pas non plus indemne ! Lu Bu avait trouvé là encore pire que la mort…

* Pas ça ! Lu Bu, je te jure que tu me le payeras un jour… je le jure… *

Puis, sentant qu’il allait perdre connaissance des suites de cette torture incessante et après que Lu Bu lance le défi à Li Dian de le suivre pour récupérer Cao Pi, il lança un dernier regard à son ami en espérant qu’il y comprendrait ce dont il Pi voulait lui transmettre en hochant de la tête :

"Non, ne viens pas…"

Et s’effondra. Lu Bu le prit alors sur son épaule et monta sur son cheval, très impressionnant lui aussi d’ailleurs, ils aillaient de pair. Il fit un dernier signe à Li Dian et pris la direction de Wu Zhang à toute vitesse accompagné de ses deux fidèles guerriers et bientôt, ils n’était plus visibles laissant un nuage de poussière derrière eux… et le reste d’une grande bataille…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Ven 7 Aoû - 22:09

Li Dian n'a malheureusement pu rien faire face à Lu Bu. A peine il allait charger sur Lu Bu que Pi se releva et fonca sur le guerrier sanguinaire. Lu Bu le remit K.O et epargna Cao Pi et le prit comme prisonnier, ce qui étonna Dian.

Une fois Lu Bu partit, avec Cao Pi sur son épaule, Dian ne bougea pas d'un poil, Yue Jin arriva près de lui et le regarda tristement, il mit sa main droite sur l'épaule gauche de son ami.



"Ne t'inquiète pas, on ira le chercher le moment venu... pour l'instant il faut que nous reformions une armée... car nous ne sommes plus que nous deux... et puis meme si c'est suicidaire d'aller attaquer Wu Zhang... on le fera."


Li Dian ne reponda pas, la foule qui c'était mis autour des guerriers qui se combattaient s'éparpillèrent un peu partout. Puis Li Dian se retourna vers Yue Jin avec un air triste.


"Oui, on ira le cherher... mais crée une armée ne suffira pas... il faut que nous rejoignons un des deux camps... donc on va suivre les plans... nous allons rejoindre Orochi et plus particulièrement le Wei.. nous devons trouver l'impératrice Zhen Ji, elle est notre seul espoir."


*Tiens bon Cao Pi, ne me fais pas faire tout sa pour rien..*


Yue Jin n'a pas le temps de répondre, qu'un homme arriva près de Li Dian. Dian le regarda et l'homme lui demanda si tout allait bien. Dian vit que l'homme était un guerrier mais il ne prefera pas s'embeter a savoir qui c'était.


"Tout va bien.... enfin pour le moment... dites moi monsieur pouvez me conduire au palais Wei, il faut que je parle à l'impératrice c'est urgent. Elle me connait, je suis un de ses anciens officiers, ainsi que mon ami ici meme."

Li Dian et Yue Jn suivirent alors le guerrier qui les conduisait au palais wei.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Ven 2 Avr - 12:55

Après son entretien avec l’Impératrice Zhen Ji, Xin Li alla prévenir le reste de l’unité des gardes du corps de Zhen Xi qu’elles allaient devoir partir en mission à la recherche de la princesse. Le lendemain matin, très tôt, toutes les dix étaient déjà prêtes à partir, puisqu’il fallait rester discret sur le but de cette mission il valait mieux partir rapidement pendant que la ville était déserte. Chose faite, toute l’équipe s’arrêta un moment à la périphérie de la ville après l’entrée, c’était l’occasion de faire les derniers préparatifs ainsi qu’un dernier point sur la situation.

« Arrêtons-nous déjà un peu avant de partir pour de bon. »

Li assumait plus que jamais sa position de Capitaine des Gardes du corps de Zhen Xi. Elle fit tourner son cheval pour se retrouver face aux autres filles.

« Vous avez toutes bien compris le but de notre mission ? »

Toutes acquiescèrent avec la tête tout en prononçant un léger ‘oui’.

« Bien vérifiez si vous avez bien pris ce dont vous aviez besoin, si vous pensez ne pas avoir assez de provisions, vous pouvez en prendre à l’échoppe là-bas. »

Alors que le jour se levait, les filles finalisaient leurs préparatifs avant leur vrai départ…


Pendant ce temps, revenons au périple de Zhen Xi et Kami. Leur voyage entre Kyoto et Luo Yang se passa globalement sans aucun problème puisqu’elles évitèrent la plupart des lieux peuplés. Mais comme elles ne pouvaient pas définitivement passer incognito partout elles finirent par récupérer de vieilles frusques par dissimiler leurs habits et leurs têtes un peu trop peu commune, c’était toujours une bonne expérience pour une princesse de voir la vie du peuple sous un autre angle. Leur principal passe-temps lors de ce voyage fut de parler, surtout Zhen Xi, elle avait beaucoup de chose à raconter, elle parla surtout de son entourage : ses gardes du corps, sa ‘petite sœur’, sa mère, son oncle…

Inévitablement après des heures de voyages, Xi devait prendre un peu de repos, mais ce n’est pas pour autant qu’elles allaient stopper leur avancement. Alors Xi se retourna pour être face à Kami sur le cheval et se blottis contre elle pour dormir un peu… enfin cela dura plus longtemps que prévu. Bien qu’elle ait des phases de sommeil assez long en ce moment à cause de son état, il n’était pas normal de ne pas se réveiller après 12 heures de sommeil alors qu’on est en déplacement sur un cheval. Zhen Xi était devenue soudainement fiévreuse et en semblait plus vraiment apte à se réveiller pour le moment… mais heureusement Luo Yang était maintenant tout proche…


Retour à Luo Yang, toutes l’équipe des gardes du corps de Zhen Xi était maintenant prête à partir et attendait au bord du chemin pour partir.


« Hé ! Regardez ! Un cheval blanc comme celui de la Princesse, ce n’est pas commun ! » S’exclama une des jeunes filles du groupe.

En effet, un cheval blanc équipé comme une monture de noble semblable à celui de Xi approchait de la ville avec deux personnes dessus. Inconsciemment Li les regarda passer. Les deux étaient encapuchonnés et on ne voyait presque rien d’elles, mais l’espace d’un instant Li aperçue le visage de celle qui était devant entrain de dormir.


* Ce visage…*

« ATTENDEZ ! »

Xin Li fit signe aux autres gardes et en un instant les deux étrangères se firent encercler et durent s’arrêter, Li alla se placer face à elles, trop de question lui venait à l’esprit elle ne savait pas par quoi commencer.

« Qui êtes-vous ? Ou allez-vous ? Montrez-moi le visage de cette fille ! »

Elle se tenait sur ces gardes, prête à sortir son arme, ne sachant vraiment pas à qui elle à faire et si c’était vraiment Zhen Xi peut-être allait elle être en danger donc une action rapide serait necessaire…
Revenir en haut Aller en bas
Xiahou De
Wei's Overlord
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mar 6 Avr - 18:49

Leur voyage se passa en effet sans trop de problème puisqu’elles adoptèrent rapidement la technique du voyage incognito, Kami eu juste à grogner quelque fois pour qu’on leur fiche la paix. Comme elle n’avait pas grand-chose de plus à lui raconter que ce qu’elle lui avait dit au temple, elle passa le plus clair de son temps à écouter les histoires de Zhen Xi. Puis celle-ci un roupillon pendant le trajet, comme elles ne devaient pas perde de temps elles continuèrent quand même d’avancer. Une fois assoupie, Kami passa un bras dans le dos à Xi pour la tenir serrée contre elle et éviter qu’elle tombe à cause des secousses, cela lui faisait vraiment chaud au cœur de sentir quelqu’un aussi proche d’elle.

Mais les heures passèrent et la durée du sommeil de Zhen Xi commençait à devenir louche, il était impossible de dormir aussi longtemps dans ces conditions. Dans le doute, Kami posa sa main sur le front de Xi pour vérifier son état et elle sentie qu’elle était bouillante.


* C’est bien se que je pensais, une récupération si rapide à ses revers… je ne pouvais vraiment pas la laisser partir seule, maintenant j’espère qu’on est bientôt arrivé… *

Mais heureusement les panneaux du coin semblaient indiqués la proximité de Luo Yang…

Après moins d’une heure de route, les portes de la cité se dressaient enfin devant nos voyageuses, mais elles furent interrompues. Une jeune femme les interpella et rapidement elles furent encerclées. Elle lui posa plein de question, elle semblait avoir reconnu Zhen Xi, mais Kami n’était pas du genre à parler aux inconnues.


* Qui peut-elle bien être ? Amie ou ennemie de Xi ? Je ne peux faire confiance à personne tant que je ne serais pas arrivée à destination… *

« Peu importe, je dois ramener cette personne chez elle et c’est tout ce qu’il y a à savoir. »

Elle posa juste sa main sur sa masse puis ordonna à Perle de faire 2 pas sur le coté puis d’avancer à nouveau pour esquiver la gêneuse.

« Maintenant, désolé, mais j’ai autre chose à faire. »

Elle ne voulait pas se battre mais elle n’avait pas d’autre choix que d’intimider ces adversaires pour continuer son chemin si elles le veulent bien…

_________________
Hardcore Otaku-Gamer


Personne ne changera mes ambitions !
Revenir en haut Aller en bas
http://prinny74.canalblog.com/ En ligne
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   Mer 7 Avr - 20:12

L’inconnue n’était pas décidée à répondre à ces questions et préféra l’esquiver pour continuer à avancer. Li remarqua son geste préventif de saisir elle aussi son arme, c’est à cet instant qu’elle aperçu certains détails troublant… L’arme en question était une masse qui faisait à peu prés sa taille, ces jambes étaient recouvertes de bandages avec des motifs de mains ensanglantées, ces ongles de mains et de pieds étaient rouges et pointus... Un frisson parcourra le dos de Li quand elle réalisa tout ça.

* Qu’est-ce donc que cette personne ?! Est-elle au moins humaine ?... *

Ne voulant pas créer de conflit inutile ni mettre en danger la vie des personnes présentes, Li la laissa passer sur le coup, puis se retourna vers elle.

« Dans ce cas… nous allons vous escortez ! »

Li était certaine que c’était Zhen Xi, il n’y avait qu’elle pour attirer des personnes étrange dans le genre, de plus elle avait reconnu Perle, la jument de la Princesse. Mais l’inconnue n’avait pas vraiment attendu la nouvelle pour avancer, alors Xin Li fit 2-3 gestes autres gardes pour qu’elles forment une escorte autour des 2 voyageuses, malgré le groupement cela leur permettraient de passer un peu plus inaperçu en ville.

Finalement la mission de Xin Li se termina plus vite que prévu, mais encore plus de question était en suspens, qui était cette mystérieuse femme qui l’accompagnait et qu’était-il arrivé à Zhen Xi ?
La prochaine étape au Palais Wei apportera peut être plus d’informations…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'entrée de la ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entrée de la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte d'entrée de la ville de Mordheim.
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang-
Sauter vers: