Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Le Château   Ven 24 Juil - 9:14

[Le château de Koshi est le camp principal d'Orochi. Installé juste entre le Japon et la Chine qu'il a fusionné, cette base se situe en terre totalement dévastée. L'air y est lourd et le ciel se fait de plus en plus noir à mesure que l'on s'approche du château.]

Suite à la cuisante défaite de Jian Ye, Zhang He, Miya Tan et Aphrodite avaient choisis de fuir le champs de bataille. Vite rejoint par Da Ji, cette dernière, à la demande de Zhang He mais aussi par principe (il fallait bien expliquer au seigneur serpent qu'ils avaient perdu un territoire) , les emmenaient vers le château de Koshi, à la rencontre d'Orochi.

"Voilà donc le domaine du seigneur Orochi...ce n'est pas très beau, un petit peu de ménage ne serait pas de trop."

*Elle se fiche de moi cette Da Ji! Quelle mocheté en ce royaume, c'est tout bonnement incroyable!...mais pensons aux pouvoirs d'Orochi. Si ces derniers m'aident à éliminer le chaos et me donnent en plus l'opportunité d'être encore plus beau...ne dit-on pas qu'il faut souffrir pour être beau comme Zhang He?*

"Vous n'exigez même pas d'explication pour notre défaite à Jian Ye? Peut-être vous en moquez vous éperdument, en ce cas très bien, mais je vous signale qu'il faudrait tout de même réviser un peu vos troupes! Elles manquent cruellement d'entraînement pour des monstres à la solde d'Orochi, cet être soi-disant si puissant."

Miya Tan comptait bien profiter de cette situation pour remporter quelques louanges de sa maîtresse:

"Vous êtes très exigeant seigneur Zhang He! Dame Da Ji est une femme occupée et nous venons juste d'être des officiers d'Orochi, il faut être patient!"

"Je ne vous ai guère demandé votre avis mademoiselle..."

"Madame..."

"...mademoiselle Tan! Une défaite comme nous venons d'en subir mérite d'être discutée! Je suis officier de l'armée d'Orochi, et vu ce qu'il m'a été donné, je suis en droit d'exiger mieux de mes troupes!"

"Mais Aphrodite et moi avons bien suivis vos ordres!"

"Ouais ça c'est vrai!"

"Vous vous prenez pour le centre du monde? On ne gagne pas une bataille par 2 ou 3 éléments, si les soldats et autres officiers ne valent rien, nous subirons d'autres défaites similaires à celle-ci!"

Zhang He se tût quelques secondes pour faire retomber la pression que venait d'engendrer cette discussion. Voyant que Da Ji ne répondait pas, Zhang He en rajouta une dernière couche:

"Qu'on ne s'étonne pas si je les ai tués...entre moi et la résistance, ils étaient de toute façon condamnés. Je leur ai donné une mort plus belle et plus rapide. Un vrai acte de bonté quand on pense à quel point ils n'en valaient même pas la peine!"

Il se recoiffa:

"Il faut penser à eux tel des pions qui servent une cause plus grande. Il faut penser à eux comme les simples morts qu'engendre la guerre...et tout de suite, tout devient plus logique et facile."
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 7 Aoû - 17:22

Alors que la bataille s’était terminée par un échec cuisant, Da Ji avait proposé à Zhang He avant cela d’essayer d’obtenir plus de pouvoir de ce dernier ce fut pourquoi elle l’amena au château de Koshi afin d’y recevoir le « pouvoir »… Malheureusement pour elle, les deux abrutis qui étaient avec lui l’avaient suivi mais casse cela ne tienne, ils étaient devenus des officiers d’Orochi, il ne fallait pas les renvoyer directement… Mais commença alors une longue discussion…

Il était vrai que Da Ji n’avait guère dit un mot pendant que les trois individus débattaient sur le résultat déplorable de cette bataille mais elle ne put s’empêcher d’y participer après que Zhang He avait terminé ses reproches.


"Seigneur Zhang He… J’avoue que je n’aime vraiment pas le ton sur lequel vous osez me parler, je ne suis pas une simple femme qui accepte ce genre de reproche. Si cette bataille a été perdue, c’est simplement qu’il y a eu des choses qui n’étaient pas prévues à cet instant mais cela ne se reproduira certainement pas ! J’ai déjà planifié la prochaine attaque mais il faudra encore attendre un peu le temps de reformer les troupes qui, en passant, je suis d’accord avec vous, sont déplorables niveau puissance, il faudrait envisager un entrainement radical pour augmenter le moral et la force de certains monstres hideux qui ne savent que rugir sur le terrain.

Cependant, je dois avouer que la perte de ce territoire n’engendrera pas de lourds problèmes, c’est une des raisons qui m’ont forcé à ne pas m’engager entièrement dans la bataille, je suis même persuadée que sa Majesté le Seigneur Orochi ne m’en voudra pas spécialement.
Cela dit, je dois dire que vous avez fait preuve de courage pendant cette bataille, vous trois ! Je tiens à le préciser.

D’ailleurs, je vous remercie d’être indulgente envers ma personne chère Miya Tan ! Je tacherai de m’en souvenir. Il est bien vrai que ces derniers temps, je suis plus qu’occupée et mes temps de préparation s’écourtent dangereusement mais cela devrait rapidement changer pour le meilleur des forces d’Orochi ! Et pour la défaite de la Résistance !!!! Hahaha"


Da Ji fantasmait sur l’éradication de la misérable Résistance mais se souvenu d’une petite chose qu’elle se devait de répondre à Zhang He.

"Au fait, mon aimable Zhang He, je tenais à vous dire une chose sur la « propreté » des lieux, sachez que le Seigneur Orochi a dessiné ce lieux selon son envie pour montrer au monde sa puissance et je peux vous assurer que vous êtes loin d’imaginé sa Force ! Mais je suis certaine que vous le comprendrez une fois que nous nous trouverons devant lui !

Mais si vous voulez passer un coup de balai par terre, ne vous gênez surtout pas, cela pourrait impressionner sa majesté le Dieu Orochi ! "


tout en continuant à traverser ce champ de ruines, Da Ji voulait vérifier que Zhang disposait d’assez de « tripes » pour obtenir le « pouvoir » ce fut pourquoi, elle lui avait préparé une petite surprise pas bien méchante sur le trajet…

Un énorme porc tenant une massue se dressa d’un bon devant eux tout en grognant quelques mots…


"Toi ! L’homme travestie aux griffes ! Si tu désires rencontrer notre Seigneur le Tout-Puissant Orochi, sache que tu devras me montrer tes motivations lors d’un duel en 1VS1 ! Alors prépare toi au combat ! "

En guise de déclaration de guerre, il frappa le sol d’un grand coup pour le fissurer en un point sensible…

"Alors mon bon Zhang He, relèverez-vous le défi de cet immondice ? Malgré les apparences, il peut être très gentil et doux comme un agneau même si… Enfin, je vous laisse le plaisir de découvrir « son pouvoir »…

Pendant ce temps, nous pourrions aller nous reposer sur ces roches, la bataille a du vous épuiser mes chers petits camarades et je ne voudrais pas que nos jeunes recrues, malgré leurs aspects, se fatiguent inutilement à attendre la fin d’un duel… Et puis, je pense que vous avez déjà gagné ma gratitude avec les efforts héroïques que vous m’avez montrée durant cette bataille. Alors venez avec moi. Et puis… J’aime bien les hommes murent mon cher Aphrodite…"


C’était une reine et il lui fallait des larbins de toutes sortes, Aphrodite allait certainement devenir sa prochaine cible…

De son côté, le gros mammouth attendait la réponse au duel du preux Zhang He…


[Faut pas encore rencontrer Orochi, montre moi que tu désires ce… POUVOIR mon cher petit Zhang He Razz (je sais je suis sadique Very Happy mais faut bien faire la gentille Da Ji ^^)]
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 10 Aoû - 11:29

Les réponses de Da Ji quant à la défaite de Jian Yeavaient eu le mérite d'être précises et réalistes. Et malgré les généreuses provocations de son interlocuteur, son ton était beaucoup plus calme que prévu.

"Même si vos troupes ne valent pas grand chose, je dois dire que vous êtes une dirigeante plutôt douée. Je ne pensais pas que parmi les troupes d'Orochi, il y aurait eu un élément capable de relativiser ainsi."


En ce qui concernait les coéquipiers de Zhang He, Miya Tan était plutôt contente d'avoir, encore une fois, attirer les louanges de sa maîtresse.

"Vous me faites trop d'honneur dame Ji."

Elle s'inclina poliment, ce qui ne laissa pas Zhang He indifférent.


*Cette femme n'en manque donc pas une! Je ne sais pas si du talent ou de la chance, mais elle récolte les bons points presque plus vite que moi!*

Zhang He commença à se demander si, au final, il n'y avait pas quelque chose à tirer de Miya Tan.

*Sa capacité à toujours avoir le bon mot au bon moment n'est pas un avantage à prendre à la légère. C'est ainsi qu'elle manipule les gens, et quand bien même tout le monde s'en rendrait compte, cela marcherait quand même...*

Zhang He eut un sourire en coin.

*Finalement cette fille pourrait me servir...je lui accorderais éventuellement sa chance.*

Il sortit de ses pensées quand il entendit la raison pour laquelle cet endroit était si moche (selon lui du moins) .

"Si ce paysage dévasté est dessiné selon la conception de la beauté du seigneur Orochi...grand bien lui fasse, seulement je ne saurais trop vous conseiller de intéresser un peu plus sérieusement aux arts."


Puis vint la remarque du "balais" .

"Je me chargerai volontier de rendre cet endroit plus beau si on m'en donnait l'opportunité. Je laisserai cependant vos larbins passer le coup de balais...je suis néanmoins heureux de constater que quelques personnes chez vous connaisse cet outil."

Après une énième joute verbale entre Da Ji et Zhang He, un être mi-homme, mi-porc apparût sur la route du château. Peu inquiet, Zhang He n'eut pas la réaction qu'on aurait pu deviner:

"On ne peut pas dire que ce soit une belle bête! Aussi grande qu'elle est hideuse!"

Cette bête était là pour tester son ambition. Non pas que cela embêtait Zhang He, mais il perdait tout de même du temps.

*Combien de temps vais-je devoir encore attendre avant de rencontrer ce satané seigneur!!!*

"Bien, bien, qu'à cela ne tienne! Je m'en vais saigner ce porc qui ne connaît probablement pas la définition du mot travesti. Une fois mes cuisiniers passés par ta vulgaire carcasse, je pourrais éventuellement t'offrir à Orochi qui ne manquera pas de trouver en toi un met des plus délicieux, quoiqu'un peu vulgaire en apparence."

L'arrogance sans borne de Zhang He faisait rire Aphrodite.

"Ce type est trop fort! À chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour critiquer tout ce qui passe!"

Mais ses rires s'arrêtèrent quand il comprit qu'il devait accompagner Miya Tan et Da Ji.

*Qu'on aille se reposer je veux bien...mais j'aimerais autant me reposer en paix et pas entouré de deux démons dont on sent la corruption à 1000 bornes!*

"J'ai pas le choix j'crois...allons-y sur ce rocher...

Aphrodite fût encore plus effrayé quand Da Ji lui fit quelques sous-entendu.

*Elle me trouve mûr?...c'est pas faux, mais pour le coup, je crois que je vais tout faire pour me comporter en gros gamin. J'ai pas envie de devenir le jouet de cette nana, j'ai déjà donné avec Miya Tan.*

"Eh bien trêve de bavardage, allons observer le combat du seigneur Zhang He tranquillement! MON homme n'est pas du genre à refuser un duel, surtout quand il s'agit de son intérêt."

Miya ouvrit la marche. Quand elle passa devant le porc, elle lui lança un regard terrifiant, en chuchotant:

"C'est tout ce qu'Orochi a trouvé donc...ne lui en veux pas, tu vas mourir..."

Puis elle s'en alla vers l'endroit indiqué par Da Ji. Zhang He, quant à lui, répondit clairement au défi du monstre.

"Eh bien allons-y! Je te laisse ouvrir le combat, mais tu n'as pas intérêt à te manquer, car de un, je veux ces pouvoirs...et de deux, je ne laisserais pas un porc me toucher de trop près sans qu'il en paye le prix!"
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 10 Aoû - 18:59

Da Ji avait apprécié les compliments de la bouche de Zhang He expliquant qu’il trouvait cette sorcière douée. Cela devait être la première fois qu’il lui disait vraiment quelque chose de correct. Cette dernière, cependant, continuait de garder son sang froid car il ne méritait pas de se faire prendre une raclée par la puissante Da Ji, du moins ça n’était pas encore le moment… Mais il était difficile de croire que Miya Tan était la promise de Zhang He car son attitude n’était absolument pas la même de celle de Zhang He. Cette dernière commençait à plaire de plus en plus à Da Ji…

"Il ne faut pas croire qu’ils ne savent pas nettoyer les caves et le sol du château ! Toutes les heures, ils sont au travail à l’intérieur du château donc n’ayez crainte, malgré leurs apparences douteuses, nos sbires savent parfois être propres…"

**Cette demoiselle sait ce qu’elle désire et risque d’être capable de tout pour y arriver. Elle me fait un peu penser à moi à l’époque lorsque je n’étais pas encore au service de sa majesté Orochi. D’ailleurs, il ne faudrait pas que le combat s’éternise, il doit certainement avoir un petit savon à me passer pour la perte du territoire Wu, mais cela ne devrait pas durer trop longtemps avec mon prochain plan d’attaque, la prochaine, nous la gagnerons !**

Avant que le combat ne débute, Miya Tan passa à côté du guerrier féroce mais ses paroles ne lui firent pas spécialement peur car il savait qu’il finirait à la broche de Da Ji.

"Sache femme que je n’ai pas peur de la mort car je suis déjà mort une fois ! Mais je ne veux pas mourir de la main d’un truc bizarre comme ce machin aux griffes qui se croit drole avec ses remarques à deux sous… Et je ne souhaite pas être offert en repas à sa majesté Orochi. D’ailleurs si vous souhaitez vraiment le rencontrer, je vous suggère de parler de lui avec un peu plus d’estime, tu donnes l’impression de le prendre uniquement comme une chose qui ne sert qu’à parvenir à tes fins… Je vais t’apprendre à le respecter crois moi !"

Sans attendre une seconde de plus, il sauta dans l’action du combat et se précipita avec une rapidité déconcertante pour sa grande taille. On aurait pu penser que c’était un pachyderme attend d’une lenteur normale mais il n’en était rien, il disposait des mouvements d’un officier cobra, c’est pourquoi il parti le corps en avant vers le Zhang He pour lui porter un coup de tête dans la poitrine d’entrée. Bien sur, le Seigneur Zhang He devait facilement parvenir à l’éviter mais sait-on jamais ce qui pouvait arriver…

Pendant ce temps sur le petit rocher, Da Ji trouvait la compagnie des deux camarades de Zhang He plutôt simple et l’activité n’était pas spécialement au rendez-vous. C’est alors que Da Ji se mit à éternuer sans aucune raison. Cela devait signifier que quelqu’un parlait ou pensait fortement à elle à cet instant précis (cf : le Palais Wei Very Happy)


**Je suis persuadée qu’on parle de moi et pas comme il faut, du moins qu’on me compare à quelque chose et que je suis la méchante dans l’histoire, j’espère que ce n’est pas ma petite Xia qui fait des siennes au palais Wei avec l’hystérique de passage… Bref passons à autre chose et discutons un peu avec ces étrangers.**

"Donc chère Miya Tan, vous dites que vous seriez d’accord de nous aider dans notre conquête ainsi que l’occupation des pays d’Occident ? Si tel est le cas, j’espère que nous pourrons en apprendre un peu plus l’une sur l’autre. D’où venez-vous exactement avec votre cousin ou votre frère enfin, le gentil et joli garçon qui vous accompagne ? D’ailleurs mon jeune ami, ne soyez pas si distant, approchez-vous un peu plus de moi pour faire connaissance, et… J’INSISTE !"

Da Ji tenait absolument à prendre Aphrodite dans ses griffes mais cela risquait d’être plus difficile qu’il n’y paraissait !

[J'espère que le niveau de RP vous convient assez mon cher Zhang He, sinon, je n'hésiterai à l'élever d'un cran ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 13 Aoû - 14:12

Une personne s'aventurait dans les terres d'Orochi et l'on voyait qu'elle n'y prenait pas plaisir à venir en ce lieu, elle marchait lentement et n'était pas du tout pressé d'arriver au château. Mais le chateau apparaissait dans son champ de vision, elle était arrivée à destination mais espérait ne pas à devoir rôder longtemps à l'intérieur de ce château aussi hideux que ses propriétaires. Cette personne qui venait d'arriver à l'entrée était autre que Sachiko et la raison de sa venue ici était qu'elle s'inquiétait du fait que son amie n'était pas encore revenue alors que pour elle ça faisait déjà trop longtemps qu'elle s'était absentée, puis comme cette idée d'aller voir les Wei venait de la fourbe Da Ji elle ne pouvait que s'en inquiéter, dieu sait ce qu'elle avait derrière la tête à ce moment là celle-là. Etant "officiellement" dans l'armée des démons elle avait aussi accès libre au château malgré le fait qu'elle soit très détestée par la maitresse des lieux d'ailleurs elle se demandait souvent pourquoi Da Ji la laissait venir ici alors que Sachiko pourrait très bien être un danger en révélant les plans et secrets que cachent les démons.

Une fois à l'intérieur, elle se mit sans attendre à la recherche de la sorcière. Elle avançait discrètement ses pas s'entendaient à peine elle garda tout le long le silence pour mieux interrompre Da Ji si elle devait être occupée. Vu les problèmes que lui attirait la sorcière et vu comment elle l'avait envoyer balader la dernière fois que ces 2 femmes se sont adressés la parole elle n'hésitera pas déranger Da Ji, elle pouvait encore plus détester Sachi' elle s'en moquait pas mal. Si cela pouvait même l'agacer, elle en serait ravie. Elle n'eut pas de mal à retrouver la personne concernée par sa visite, elle se trouvait accompagné des mêmes individus que la dernière fois qu'elle l'avait vue, cela voulait sûrement dire qu'ils avaient rejoint l'armée D'Orochi ce qui était dommage surtout pour le beau jeune Aphrodite elle ne le voyait pas du côté des vilains. Pourquoi ces gens suivaient Da Ji partout ? Elle se demandait bien mais elle n'avait pas le temps de se poser des questions sur ces choses là, il y avait plus important à faire. Elle avait entendu quelques unes des dernières paroles de Da Ji et compris qu'elle voulait jouer avec le cousin de la femme à la forte personnalité, pendant qu'apparement l'homme qui se croyait le plus beau du monde devait mettre KO un démon qui faisait plusieurs fois sa taille, ça ne l'étonnait pas, Da Ji demande toujours aux gens de faire des trucs bizarres. Elle laissa les nouveaux jouets de Da Ji à leur occupations, tout ce qu'elle souhaitait était savoir si le lieu où elle avait envoyer sa chère Cha-Chan chez des soi-disant alliés n'était pas trop dangereux, ne les connaissant pas y'avait de quoi et la voyant trop tarder il y avait de quoi se poser des questions.

Elle se plaça juste derrière Da Ji pour mieux la surprendre et répliqua d'une voix assez imposante pour pourquoi pas la faire sursauter.


" Hé vieille sorcière hideuse et fripée ! Il faut qu'on parle alors c'est pas le moment de draguer ! De toute façon ce jeune homme est trop bien pour toi.
ça fait un bout de temps que tu as envoyé ma Cha-Chan se balader chez ces Wei pour que ça t'évite de l'avoir dans tes pattes. Mais ça fait un long moment qu'elle s'est absentée, ne me dis pas que tu l'as envoyé droit à la mort ?!
La regarde bien de travers en disant cette phrase.
Pour que ces gens soient alliés à une cruelle sorcière ils ne doivent pas être très bon eux aussi... A moins que tu te sois encore amusée à faire joujou avec ta saleté de sorcellerie sur ces personnes, je comprendrais mieux pourquoi ils sont alliés avec toi. Mais bon répond-moi clairement et n'essaie pas de jouer avec moi tu sais bien que ça marche pas. Dès que j'aurai la réponse ne t'en fais pas je ne resterai pas plus longtemps proche de ta présence. "
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 14 Aoû - 19:11

Le combat entre Zhang He et le monstre commença! Le papillon du Wei n'eut même pas le temps d'accepter le défi que le porc l'attaqua d'un coup de tête vers le torse, avec une violence et une rapidité hors du commun...seulement, ce n'est pas comme si Zhang He ne savait pas lui-même se montrer rapide. Face à cette énorme masse porcine, sa petite taille était un avantage qu'il devait utiliser, et même si le monstre était plus rapide que prévu, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter.

Zhang He, d'un bon gracieux et précis, sauta au-dessus du monstre. Il en profita pour lui donner un généreux coup de pied dans le dos. Car mine de rien, il n'avait pas eu le temps de mettre ses serres correctement en position. Alors le coup de pied n'était pas très puissant et vu la graisse du monstre, il n'avait dû avoir qu'un effet limité, mais Zhang He n'aurait pas manqué cette occasion de s'essuyer les pieds sur un être qu'il méprisait tant.

"Pas mal pour un tas de graisse, pas mal du tout. Vu ton niveau, je dirais même que tu es parmi les meilleurs sous officier d'Orochi...ceci dit, vu les niveaux de ceux ci, pas de quoi se targuer, j'ai eu l'occasion de voir votre niveau, et si je ne t'impressionnes pas, c'est un sentiment réciproque je te rassure."


Néanmoins, quelque chose chiffonnait Zhang He: Miya avait parlé à son ennemi peu auparavant. Qu'est-ce que cette femme avait bien pu dire?

"Je ne sais pas ce que ma sois-disant future épouse t'as dit, mais quelle que soit la nature de ses propos, peu m'importe. Je ne t'autorise cependant pas à juger mes intentions, surtout quand on se trouve être un démon de la pire laideur et de la pire espèce. Personne n'agit sans raison...et j'ai les miennes, point final. Place au vrai combat maintenant"

Imprégnées de la puissance du vent, Zhang He mit ses griffes en position. La droite située au niveau de sa tête, la gauche mise en avant au niveau du torse, Zhang He s'apprêtait à s'élancer. Il plia les genoux pour prendre une meilleure impulsion, et se propulsa vers son ennemi, avec une vitesse au moins aussi fulgurante que celle dont il avait pu faire preuve. À défaut de miser sur une attaque puissante, Zhang He préféra une attaque rapide et beaucoup plus sûre d'un point de vue défensif. Ainsi, il allait pouvoir faire plus d'assauts et il allait à la fois pouvoir se protéger.

*Un coup de ce type m'amocherait pas mal, je vais l'avoir à l'usure plutôt qu'à la puissance*

Zhang He courrait dans tous les sens et multipliait ses assauts à mesure qu'il passait devant son ennemi...comment ce dernier allait-il réagir?

Quant au trio qui se situait au niveau du fameux "rocher" , les discussions allaient bon train. Miya Tan semblait partager beaucoup de points communs avec Da Ji...

"Effectivement, je veux vous aider dans l'occupation des pays d'Orient. Mais ce ne sera pas sans rien...la puissance d'Orochi peut être un atout décisif dans les guerres d'Occident! Comme en Chine, pléthore de royaumes veulent conquérir les terres d'un autre, et le mien ne fait pas exception à la règle. Par chance, nous sommes alliés avec le royaume dont est natif mon cousin, mais ce ne sont que 2 royaumes parmi tant d'autres."

Elle s'arrêta quelques secondes pour regarder le combat, puis continua tout en appréciant le spectacle.

"Je me suis dit qu'en plus de venir chercher ce qui me revient de droit, à savoir le seigneur qui se bat en ce moment contre votre officier, je pourrais aussi passer un marché avec le plus puissant seigneur de ce pays, de façon à nous entre-aider et donc à conquérir le monde."

Puis elle regarda Da Ji dans les yeux, un sourire en coin.

"Seulement en y réfléchissant, je me demande si c'est une bonne idée de demander ça à des démons. Pourquoi des êtres aussi avide de pouvoirs que vous ne nous trahiraient pas, après que nos desseins soient réalisés? Pour cela...je dois avoir aussi quelques assurances..."

Pendant un instant, Miya Tan s'était montrée aussi démoniaque que sa nouvelle maîtresse, et à la fois, elle avait réussi à apprendre des quelques tactiques oratoires de Zhang He.

"...je veux moi aussi le pouvoir d'Orochi! Une fois ceci fait, vous aurez l'assurance d'avoir une alliée de taille dans votre armée! Je fais pour ma part partie des puissants du monde d'Occident, qu'on le veuille ou non, et il ne tient qu'à vous d'en profiter!"

Miya Tan espérait attiser la curiosité de Da Ji et donc profiter un temps soit peu des pouvoirs magiques d'Orochi. Car même si elle avait sû se défaire des derniers ennemis, elle se rendait bien compte qu'elle aura besoin de bien plus pour servir correctement son futur mari comme sa future maîtresse.

Quant à Aphrodite, il était plutôt effrayé. Da Ji ne cessait de le "chauffer" , mais Aphrodite avait le sang bien trop glacé pour ça...et alors qu'il s'apprêtait à courir, un invité surprise arriva: Sachiko. Un rayon de soleil dans ce monde désolé!

*S'il n'y avait pas ce stupide héritage bordel! Je me serais déjà enfui de ce monde pourri! Bon, il est temps de se montrer astucieux, je vais laisser Sachiko faire le boulot...après tout y a pas de risques entre deux êtres du même sexe! Moi à côté je risque ma peau!*

"Bon bah je vais vous laisser entre femme, apparemment vous avez des choses à vous dire..."

Sachiko a écrit:
Pour que ces gens soient alliés à une cruelle sorcière ils ne doivent pas être très bon eux aussi...

Seulement Miya Tan ne l'entendait pas de cette oreille. De quelle droit avait-elle critiquée sa personne?

"Le bon et le mauvais sont des questions de point de vue jeune fille. Je n'ai pas à souffrir de ta considération, je fais ce qui est bon pour moi et tant que je sache, je ne t'ai jamais fait de mal. Fais ce que tu as à faire avec Da Ji et ne juge pas sans savoir, de ce fait tu ne gagnera pas une nouvelle ennemie en moi"

Aphrodite mit sa main devant sa tête:

"Bordel...ça va encore être la joie ici! Bon bah moi je vais me mettre de l'autre côté, je préfère regarder le combat de Zhang He plutôt que faire encore face à ces disputes stupides."


Dernière édition par Zhang He le Sam 15 Aoû - 11:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Sam 15 Aoû - 10:58

Le combat semblait donner une impression de surprise envers Zhang He. Comme prévu, la rapidité de son adversaire n’était nullement normal et s’était bien l’un des meilleurs porcs de l’armée d’Orochi. Il le tarderait pas à user d’autres pouvoirs cachés, offerts par le puissant Orochi, le démon capable de venir à bout de deux territoires en même temps !
Malgré tout cela, Zhang He était encore plus efficace en rapidité, notamment grâce à sa taille moins imposante. Il était normal qu’il parvienne à éviter une telle puissance mais il en avait profité pour asséner un terrible coup de pied dans le dos qui, cela va sans dire, n’avait eu l’effet que d’une petite chatouille sans le déséquilibrer d’un millimètre.


"Fiou, j’ai senti comme un lécher courant d’air passé au dessus de ma tête, c’était assez agréable… Mais je vois que tu as de belles griffes petite créature. Ils vont bien avec ton teint mais lorsqu’il deviendra tout rouge de ton sang, elles risquent de plus t’aller du tout. D’ailleurs, ta vitesse ne m’impressionne absolument pas et je vais rapidement te le prouver. J’ai HÂTE qu’on continuer pour t’écraser comme un misérable petit insecte !"

Zhang He continua de bouger tel un papillon rapide. Il était vrai qu’il se déplaçait rapidement mais mister Gros Lard parvenait toujours à voir ses mouvements.

"Quoi ? Le truc en armure qui ressemble bien plus à un mec qu’à une nana s’est ta future femme ? Bin je comprends un peu pourquoi tu ressembles à rien. Mais en ce qui concerne le niveau de combat… J’te signale que sa Majesté Orochi garde précieusement ses atouts en secret et tu en as justement un sous tes yeux !"

Mais on sentait que RIEN ne pouvait vraiment arrêter Zhang He. Il donnait l’impression d’aller toujours plus vite et se rapprochait toujours avec ses griffes. Sans trop comprendre finalement ce qui venait de se passer, le gros lard tout moche qui se plaisait ainsi se prit un coup de griffe dans l’estomac, laissant paraître du sang giclé au travers de trois coupures peu profondes. La peau de cet individu était tellement dure qu’il en fallait bien plus pour parvenir à le trancher !

"Tu n’as pas compris que je suis différent des autres soldats qui étaient présents sur le champ de bataille ? Tu as encore plusieurs choses à apprendre sur les Ombres du Chaos !"

Il se tenait près à contre-attaquer mais restait comme figé sur place. Zhang He continuait de tourner autour de lui pour lui certainement trouver une faille sur son ennemi mais dans un élan de puissance, le monstre brandit son énorme massue et sauta dans les airs ! Il donnait l’impression de planer dans les airs mais il n’en était rien ! Il fit un demi tour en l’air pour se balancer en direction de Zhang He tout en tournoyant à une vitesse extrême ! Même s’il savait qu’il ne toucherait pas sa cible, il tenta une petite chose avant de toucher le sol. Il tendit ses mains vers le sol en lançant son arme vers le haut et voulait attraper le petit Zhang He avec ses longs bras afin de lui casser quelques membres. Bien sur, Le Preux Zhang He n’allait certainement pas se laisser faire aussi rapidement cependant, le grand mammouth se tenait près à répéter sa frappe sans oublier qu’il allait réceptionner son arme dans quelques secondes.
(J’te laisse voir si tu veux te faire choper ou pas xD, si oui, quitte à toi de le frapper à la tête, ça ne te forcerait pas à te faire brouiller des os qu’on soit bien d’accord 7 )


Quant aux autres, ils continuaient leur petite discussion même si Miya Tan en faisait certainement un peu trop envers Da Ji. Sa réaction allait certainement ne pas être très agréable…

"De Quoi ? Vous seriez prête à me porter votre aide pour détruire les royaumes d’Occident en échange, à votre tour de recevoir le pouvoir ? Vous me prenez pour une idiote ou quoi ? Je vois bien le potentiel du Seigneur Zhang He mais je ne suis pas certaine que vos intentions soient tout à fait les mêmes que les siennes. Vous insinuez que nous pourrions vous trahir mais qui me dit que cela ne serait pas réciproque ? Avant de vous laisser obtenir ce pouvoir, je désire en apprendre plus sur vos intentions. Vous vous dites, femme du Seigneur Zhang He et une des personnes les plus puissantes de votre Royaumes mais si tel était vraiment le cas, vous n’auriez pas spécialement besoin de recevoir ce pouvoir car ils seraient rapidement écrasés par nos soldats donc n’espérez pas obtenir un TEL pouvoir uniquement en passant un accord. Je ne suis pas dupe et je veux voir des preuves avant de donner mon accord. Votre homme sera là pour vous protéger au pire des cas. Vous avez des capacités dont vous ne pensez certainement pas. Je le sens au plus profond de votre âme. Vous pouvez encore vous améliorer mais je doute que les pouvoirs du côté obscur de la force vous soient d’une grande utilité ! Mais je dois avouer que J’AIME votre ambition. Si vous continuez de me prouver vos allégeance, je pense que vous parviendrez à comprendre où je veux en venir."

Mais alors qu’elle ne si attendait pas du tout, une personne vint gâcher le spectacle. Une personne qu’elle avait vraiment du mal à accepter de voir car elle lui tapait sur les nerfs et ferait mieux de ne pas rester trop longtemps dans les parages…

"Mais ne serait-ce pas la petite sotte qui me fait toujours perdre mon temps lorsqu’elle se trouve dans les parages et qui ne veut qu’uniquement me faire passer pour une méchante alors que je ne suis qu’une adorable petite femme qui ne veut que le bonheur de ses protégées ? Si tu désires partir avant que je ne te découpe en rondelles, je te propose de foutre le camp avant que je ne botte les fesses !

Mais je vais te montrer à QUEL point je peux être adorable et je tenais à te faire savoir que ma chère petite Cha-Chan n’est nullement en danger dans l’endroit où je l’ai envoyée. Son père était un grand officier du Wei et les dirigeants là-bas la connaissent bien donc elle ne risque strictement rien. D’ailleurs je suis persuadée qu’elle ne tardera pas à venir nous rejoindre. Donc si tu sors de mon champ de vision, tout se passera bien ou alors si tu préfères que je me salisse les mains, c’est quand tu veux pour que je t’explose ta petite cervelle « petite fille parfaite » ! Mais j’avoue tout de même que je ne sais pas de quoi tu parles lorsque tu dis que je puisse utiliser ma « magie qui tourne la tête des gens ». Je n’ai STRICTEMENT rien fait et ils sont venus nous rejoindre sans la moindre difficulté. Ils ont simplement compris que résister ne servait à rien et qu’il fallait rejoindre le camp des vainqueurs !

Donc tu peux disposer vu que je t’ai répondu créature des ténèbres qui ne mérite que la mort !"


Le duel qui opposait Zhang He à son adversaire venait de recevoir un nouveau spectateur qui semblait vouloir oublier l’attitude des femmes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château   Dim 16 Aoû - 9:46

Miya qui ne pouvait pas s'empêcher de se mêler de tout, même quand ça ne la regardait pas ne pu s'empêcher d'intervenir comme si toutes les discussions devaient la concerner, elle n'était pas le centre du monde pourtant ! Ou alors peut-être était une façon de briser son ennui elle n'avait pas l'air de beaucoup s'amuser dans ce château. Sachi' lui répondit gentiment et n'avait aucun reproche à se faire puisque rien de tout cela parlait d'elle.

" Oh Madame Miya ne prenez pas mal ces paroles n'étaient point destinée à votre personne. Je n'ai jamais pensé que vous êtiez mauvaise, vous êtes ici parce que vous avez suivi votre cher et tendre mari ça peut se comprendre... J'ignore sûrement des choses mais avec Da Ji dans les parages tout est possible. Sinon pas d'inquiétude il n'y aura pas d'ennemis entre nous il en faut bien plus que ça. "
** Bien que je n'ai jamais considéré les alliés de Da Ji comme mes alliés. **

" Permettez--moi de dire que j'ai l'impression que vous avez envie d'action, pourquoi ne pas proposer à Da Ji une épreuve en duo avec votre mari ? ça devrait vous plaire ! "

Pas très étonnant d'avoir vu Aphrodite s'en aller il n'aime pas les conflits, encore moins quand des femmes sont concernés il avait peut-être peur que sa cousine s'en prendrait à lui pour se défouler. (Le pauvre Razz) ça lui faisait plaisir d'avoir pu l'aider à s'échapper des griffes de l'allumeuse.

" Au moins mon intervention aura été utile pour quelqu'un. "

Da Ji semblait visiblement pas très contente de la venue de la gâcheuse de spectacle. Elle adora le moment où elle lui sortir " qui me fait toujours perdre mon temps " la voir se plaindre était un grand plaisir, il fallait bien quelqu'un qui faire disparaitre son sourire niaiseux. Da Ji se considérait comme une femme étant adorable, que des foutaises se disait-elle, ce n'était surtout pas à Sachiko que Da Ji allait pouvoir réussir à faire croire de telles sottises ! Elle paraissait plus stupide qu'autre chose, en tout cas la jeune fille le pris comme une bonne blague vu que cela était tout sauf vrai.

" "Une adorable femme" hahaha elle est bien bonne celle-là ! Au moins tu as de l'humour quand tu veux. Je ne sais pas si je dois te croire ou non d'autant plus que comment tu as pu savoir qu'elle avait un père officier du Wei ?! Même moi je ne le savais pas ! Soi tu as du torturer des gardes des ... enfin de qui tu sais je dévoilerai pas de noms ici devant tes alliés qui pourraient trouver cette situation bizarre... pour avoir des infos ce qui ne m'étonnerait pas venant de ta part t'es pas possible tu fait tout pour parvenir à choper des infos... Ou alors soi tu mens. Je vais e-ssay-er de te croire j'espère vraiment qu'elle ne risque rien. Au fait, tu cries victoire trop vite, il est trop tôt pour savoir qui est le camp des vainqueurs pour le moment. "

** Résistance, vivement le jour où tu l'enverras en enfer ! **

Face à la dernière phrase elle avait un grand sourire cette Da Ji avait pleins de bonnes plaisanteries à offrir aujourd'hui, elle en profita pour se moquer d'elle pour l'embêter encore un peu avant de s'en aller.

" "Créature des ténèbres" décidément tu as pleins de bonnes blagues aujourd'hui ! Mon âme est d'une pureté brillante, telle les éclats d'un cristal au reflet des rayons de la lumière. Je sais pourquoi tu ne m'aime pas et tu m'évites avec ta vicieuse sorcellerie noire tu dois être allergique ! Si ça se trouve je suis la réincarnation d'une déesse de la lumière prête à anéantir ta sorcellerie ténébreuse fais attention tu risquerais d'être contaminée en me touchant hahaha ! "

Le sourire et les rires d'une jeune fille innocente, des choses qui pouvaient que déplaire à la reine des ténèbres qui n'avait qu'une envie que cette jeune fille déguerpisse au plus vite avant que sa pureté ne la rende malade, sans oublier les moqueries qui devaient bien l'agacer, mais elle ne pouvait pas s'arrêter elle ne méritait que ça cette saleté de sorcière. Elle finit par s'arrêter de rire parce qu'elle avait quand même très envie de quitter la pièce où se trouve Da Ji, et laisser les autres à leurs occupations.

" Sur ce assez plaisanter, puisque tu dis qu'elle ne va pas tarder à revenir ici je m'en vais attendre dans une autre pièce, loin de ta tête qui donne envie de vomir. Je vous laisse continuer vos petites affaires. Byebye ! "

Elle s'en alla dans une pièce près de l'entrée pour être sûre d'entendre sa Cha-Chan arriver, elle allait finir par venir, car qui dit Da Ji dit forcément Cha-Chan à un moment ou un autre tout près.

[Voilà z'êtes tranquille pour quelques posts x)]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château   Dim 23 Aoû - 19:29

[Double message mais Zhen Xi ne voulait pas poster en première et Zhang He l'est en retard dans son poste 30 ]

Les filles n'allaient pas tarder à arriver à destination, alors qu'on pouvait apercevoir au loin la silouhette du château Cha-Chan essayait d'en savoir plus ce que comptais faire Zhen Xi à son arrivée auprès de Da Ji.

" Vous voyez on y est bientôt ce grand château sombre là-bas c'est celui de notre Maître suprême Orochi. On a été vite comme tu le souhaitais.
Mais au fait est ce que tu comptes en avoir longtemps avec Da Ji-sama ? Tu as beaucoup de choses à lui dire ? "


En arrivant à quelques mètres de la porte principale permettant d'entrer dans l'enceinte du chateau, on pouvait remarquer que cette dernière était ouverte et que des bruits se faisaient entendre à l'intérieur, comme des lames qui s'entrechoquaient à la manière d'un duel. Il devait y avoir de l'action.

" On dirait bien que c'est très mouvementé là-bas, j'espère que Da Ji-sama n'est pas entrain de torturer un pauvre innocent... ** Surtout pas le beau Zhang He ça serait bien d'ailleurs qu'il soit là ! ** ... Mais si on reste dans les parages, cela risque d'être difficile de s'en rendre compte alors au galop la viande fraiche ! "

Cha-Chan bougea un peu le derrière de la jument de Zhen Xi pour arriver le plus rapidement possible devant le duel entre Zhang He et le gros lard qui lui servait d'adversaire ! En voyant cet homme, elle ne prêta même pas attention à sa supérieure... Ni même au fait que Sachiko ou les autres se trouvait elle aussi dans les parages.
Ce ne fut qu'après quelques secondes qu'un tilt vint lui faire comprendre que Da Ji-sama se trouvait juste à côté non loin de Miya Tan, sa meilleure ennemie, ce qui ne lui fit pas très plaisir au passage, et le bel Aphrodite qui le rappela le mauvais moment qu'il lui fit passer avec ses mauvais goûts.

** Ah ben voyons ça m'aurait étonnée que cette lèche-botte de vipère bleue ne soit pas là ! **

" Comme tu peux le voir Da Ji-sama est présente c'est une chance qu'elle soit là. Je te laisse aller lui parler de vos affaires, tu ne devrais pas la déranger vu que je pense qu'elle aussi doit avoir des choses à dire à sa précieuse alliée. Quant à moi je vais m'éloigner pour vous laisser parler en privé mais je pense que notre chemin ensemble s'arrête là car il faut que je parle de quelque chose d'important à Da Ji-sama mais il faut que j'attende qu'elle ait fini avec ces 3 là j'aimerai être seule avec elle sinon elle risque de ne pas avoir le temps pour ce que j'ai à dire... Elle a l'air d'en avoir pour longtemps je vais rester un moment au château et comme tu t'inquiètes pour la sécurité de ton Palais et que tu veux pas perdre de temps il vaudrait mieux que vous rentriez seule. ça a été un plaisir de te revoir et d'avoir retrouvé une chouette amie, je reviendrai souvent au Palais je pense, t'en fais pas je t'oublierai pas et si t'as besoin d'aide une fois je dirai pas non pour te rendre service.
Sur ce, je vous laisse. A tout bientôt. "


Elle s'éloigna du groupe en allant à l'intérieur du château sans déranger l'activité des personnes présentes, en attendant de pouvoir discuter avec sa Da Ji adorée, mais garda discrètement un oeil sur le mec le plus canon du monde pour l'observer un peu (Zhang He bien sûr).

[HS: Dsl faut qu'on se sépare... faut que je RP avec Da Ji et après voir mon petit Zhang He avant qu'il file x)]
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Sam 5 Sep - 18:30

Zhang He avait finalement réussi à lui asséner un coup de griffe. Cependant, il avait eu l'impression que ses griffes avaient eu beaucoup de mal à pénétrer la peau de son adversaire.

*Je n'ai pas dû lui faire grand chose*

Il eut peu de temps pour se remettre en position de garde, ce qui donna l'occasion à son ennemi de contre-attaquer. Cependant, Zhang He avait bien compris le petit jeu du monstre.

*Après tout c'est son seul avantage: il aura beau me dire qu'il est rapide je n'ai aucun mal à le suivre des yeux.*

En effet: l'officier d'Orochi essayait de piéger Zhang He en attaquant de face, tout en empêchant toute représailles via la masse qu'il avait envoyé vers les airs. Ainsi, il couvrait une bonne partie du terrain.

*Finement joué pour un porc. Tsss et je ne doute pas un seul instant qu'il soit capable d'au moins me suivre en matière de rapidité, seulement...*

Alors, plutôt que d'essayer de s'enfuir par les côtés ou par les airs, Zhang He courut vers la direction de son ennemi! Ce dernier, qui s'apprêtait à attraper Zhang He pour mieux le fracasser de toute part, serait probablement étonné, cette solution n'étant probablement pas la plus évidente.

En quelques instants, Zhang He accrut sa vitesse de façon démesuré. Il savait très bien que ce coup était risqué et qu'il fallait être le plus rapide. À la fois osé et dangereux, le reste du combat s'apprêtait à être décidé. Comme prévu, Zhang He eut largement le temps de passer en dessous de l'énorme masse volante, mais rien n'était moins sûr pour l'endroit qu'il visait.

*Et c'est parti...*

Zhang He effectua alors une glissade sous les jambes du monstre. La trop grande taille de l'officier ainsi que sa propre vitesse, lui permit de passer sans encombres derrière le porc géant.

*Hm! Il n'a pas eu le temps de me frapper, profitions-en!*


Allongé sur le sol à cause de sa glissade, Zhang He mit les mains derrière son dos, pour mieux prendre appui dessus et donc se propulser dans le dos du monstre, les griffes en avant!

"Vous n'êtes pas si mauvais que ça, néanmoins, tout parier sur votre taille est un pari risqué..."

Les serres se plantèrent alors généreusement dans le dos de l'officier serpent. Zhang He avait pris la peine de mesurer la résistance de ce monstre, et il avait bien fait!

*Une mauvaise estimation m'aurait coûté la vie et la beauté.*


Il en retira une et constata les "dégâts" : des trous alignés dans la chair, du sang dégoulinant sur ses lames...ainsi que dans le dos du monstre.

"Et dire que tu pensais que le précédent coup ne servait à rien, tu dois être déçu."

Il la replanta alors, puis répéta l'opération une bonne dizaine de fois. Le sang giclait comme jamais, mais...peut-être que le monstre n'en n'était pas fini pour autant?


Quant à Miya, elle discutait toujours avec Da Ji. Le mot "pouvoir" avait mal sonné aux oreilles de la renarde, mais il en fallait bien plus à Miya pour être impressionnée!

"Moi? Une trahison? Dame Da Ji, sauf votre respect, j'ai beau être quelqu'un de très ambitieux, votre réputation de traitresse s'est répandue bien plus que la mienne à travers ces terres! Moi et ma famille, en Europe, nous ne sommes pas considérés ainsi. Nous sommes des conquérants qui savons partager le pouvoir..."

Elle s'appuya sur le rocher, et continua.

"Vous n'ignorez pas qu'une cohésion dans un royaume est ce qu'il y a de plus important pour gouverner longtemps. J'aurais des milliards d'exemples à vous fournir pour le prouver: en Europe, un Roi trop cruel ne reste jamais en vie très longtemps, même s'il n'y a que des paysans pour s'opposer à lui!"

Elle constatait en même temps le carnage du combat qui opposait son futur mari au monstre. Un peu étonnée par le sang qui coulait à flot sans discontinuer, elle s'arrêta quelques secondes, passionnée et à la fois effrayée de la puissance qui se dégageait d'un simple "être" comme Zhang He.

"Hmm...bref, quoi qu'il en soit, je continuerai de vous servir, mais je ne renoncerai pas à ce pouvoir. Je ferais en sorte de monter les grades de l'armée d'Orochi..."

Elle tourna son regard vers Da Ji pour éviter d'être distrait par ce passionnant combat.

"Même si je vaut plus qu'un simple soldat et que je ne suis pas encore votre bras droit...je suis au moins une alliée précieuse pour une conquête encore plus grande que celle que vous aviez imaginé au départ!"

Elle regarda ensuite Sachiko, auquelle elle ne répondit pas, trop occupée à "marchander" avec Da Ji.

"Si votre aide a un prix, mon aide a un prix aussi...tâchons de nous en souvenir dans le futur..."
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 24 Sep - 16:45

Sachiko voulait se prendre une rouste de la part de Da Ji, cette dernière osait la tutoyer d'un air de dire que la bave du crapaud visqueux n'atteignait pas la rose colombe. Mais les ailes de la bonté n'allaient certainement pas arrêter la renarde sournoise à mourir !

"Petite sotte ! Comme si tu allais pouvoir me faire trembler avec tes paroles si niaises ! Et même si je te faisais rire, je sais PERTINEMMENT que tu es la fille d'un diable sanguinaire (à comprendre par un archange) Je suis persuiadée que je t'éliminerai un jour de mon champ de vision espèce de petite idiote ! Tu n'es qu'un pion nécessaire au bon fonctionnement de ma vassal mais lorsqu'elle sera entièrement sous mon contrôle, je n'hésiterai pas à t'éliminer et tu regretteras de m'avoir insulté en me traitant de la sorte d'autant que je trouverai un moyen de passer ton champ de noir absolu ! (à traduire par blanc immaculé ^^) tu ne paies rien pour attendre !!

Da Ji en avait assez de cette Sachiko qui empiétait autant sur son champ d'action mais l'aura de bonté qui l'entourait restait toujours ce problème d'attaque ! Elle finirait bien par trouver une combine pour l'anéantir !

Le combat entre Zhang He et son adversaire commençait à partir en feu de volcan ! On pouvait sentir leur sang bouillonné de plaisir d’en finir l’un envers l’autre. Bien sur, il était difficile de savoir lequel allait sortir victorieux de ce terrible combat qui semblait pratiquement aboutir à un combat à mort ! Bien évidemment, l’issue de ce combat allait tout de même bientôt se connaitre et certainement plus rapidement que prévu.
Zhang He était parvenu à mettre planter ses griffes dans la peau dure comme de la pierre de son adversaire, du moins c’était ce qu’il avait pensé car il n’avait simplement qu’effleuré sa carcasse !


"C’est rien ça, juste une mouche qui veut me déranger certainement !"

Au moment où le gros porc allait pratiquement attraper Zhang He, ce dernier passa entre ses jambes et le frappa d’un terrible coup dans le dos, lui ouvrant complètement laissant dégouliner le sang comme c’était permis. Cet énorme pachyderme n’y fut que du feu ! Il n’était pas parvenu à lire dans les mouvements de son adversaire et trébucha sous le coup de la douleur en hurlant à la mort !

Da Ji écoutait attentivement les paroles de la fourbe Miya, fourbe oui car son discours paraissait bien trop beau pour être vrai de la part de la sorcière la plus fourbe elle-même ! Malheureusement cette petite histoire se termina rapidement car, en jetant un œil sur el combat, elle s’aperçu que son poulain venait de se faire rétamer en beauté par l’homme qui se disait être la beauté incarnée justement…
Elle se leva donc et se dirigea vers le Seigneur Zhang He !


"Seigneur Zhang He ! Je vois que vous êtes parvenu à vous débarrasser de mon prétendant et c’est très beau à voir je dois vous le garantir ! J’espère ainsi que vous avez tiré la leçon de ce duel…"

Elle ne pu finir correctement son petit discours qu’elle avait si bien préparé car un terrible tremblement de terre se fit sentir à travers toute la région, y compris, celles situées aux environs des royaumes de l’extrême Chine et l’extrême Japon !
Une faux tomba du ciel sans trop s’expliquer et s’écrasa sur le sol, formant un énorme cratère, pile sur la carcasse du soldat battu par Zhang He, malgré le fait qu’il respirait toujours. Des rayons foudroyants éclatèrent au niveau des nuages et une silhouette commença à apparaitre ! Cette silhouette n’était autre que le démon Orochi en personne qui avait du percevoir l’esprit combattif d’un homme et il devait le voir en personne !


"Prosternez-vous devant sa majesté le Seigneur Orochi si vous ne voulez pas finir en chair à saucisse sur le feu d’un barbecue ! Et c’est un ordre que je vous donne alors exécution !"

Le seigneur Orochi venait de faire son entrée en scène… Qu’allait-il se passait ? Vous le saurez très prochainement, même si Da Ji venait d'apercevoir Zhen Xi non loin d'elle, cette dernière allait devoir se déplacer vers Da Ji pour avoir une sérieuse discussion !

"Qui ose me déranger pendant mon sommeil ?!!!!"

[T'en fais pas, je te laisse t'occuper d'Orochi, c'était simplement histoire que tu puisses lui sortir un truc en réponse Razz]

Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Sam 26 Sep - 11:19

Depuis qu’elles étaient arrivées en territoire d’Orochi, Zhen Xi ne se sentait pas au mieux de se forme. Alors qu’elle avait une vrai pipelette de Xia avec elle, elle ne lui répondait quasiment pas ou part de bref mots. Même une fois arrivé à destination, Xi réussit à peine à la saluer lors de son départ.
Alors qu’elles rangeaient leurs chevaux, Li avait remarqué que la princesse était bizarre.


« Princess, vous allez bien ? »

« …Je…c’est le voyage, ça m’a fatigué… » Dit-elle avec un coin de sourire pour ne pas inquiéter sa garde du corps.

« Ha d’accord, n’en faite pas trop alors… »

Seulement, le mal de Zhen Xi n’était pas aussi simple que de la fatigue…

* Qu’est ce qui t’arrive ?
… J’étouffe…
Pardon ?
Tu ne sens pas cette pression sur mes épaules ? J’ai l’impression de porter une tonne…
Non… hum attends laisse moi voir…
… quoi ?
C’est bon je pense avoir compris.
Explique.
C’est la présence des ténèbres, nous sommes en plein cœur du territoire des démons, toute cette obscurité ne demande qu’à entrer en toi, mais instinctivement tu le rejette, ce n’est pas plus mal !
Je ne suis pas sûre d’avoir bien compris, que dois-je faire ?
Supporte-le, tu finiras par t’habituer et ça ira mieux.
Pourquoi Li n’a rien alors ?...
Car elle est normale et pas toi… Si tu ne tiens pas le coup, laisse moi t’aider.
…Toi aussi tu n’es pas normale dans ton genre, mais ça devrait aller.
Surtout, ne faibli pas devant Da Ji de préférence.
C’est noté. *


Elle respira un grand coup pour se mettre en condition puis elle se tourna vers Li.

« Allez, on y va ! »

Elles allaient à la rencontre de Da Ji, qui avait déjà remarqué leur présence. Une fois assez proche, Zhen Xi la salua la première.

« Bonjour Beauty Queen, je suis heureuse de vous revoir. J’attendais de vos nouvelles, mais je constate que vous étiez plutôt occupée, c’est pour cela que vous m’avez envoyé mon amie Xia, ce fût un plaisir de la retrouver et ce, grâce à vous. »

Avant d’aborder les sujets importants, il fallait bien saluer Da Ji en bonne et due forme…
Revenir en haut Aller en bas
Orochi X
Le Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Dim 27 Sep - 10:23

*Quel est cet infernal boucan en mon domaine?*

Se levant de son trône d'un pas lourd et les yeux fermés, le roi de ces terres venait de se réveiller. Assoupi suite à sa récente résurrection, d'étranges braillements avait perturbé son sommeil.

"Qui ose me déranger pendant mon sommeil?"

Empoignant sa faux, il se dirigea vers la source de ces bruits, bien décidé à punir quiconque aurait eut l'audace de faire ça volontairement. À mesure que le Roi s'éveillait et qu'il marchait, le ciel se faisait plus sombre et on pouvait ressentir un léger tremblement de terre.

Une fois arrivé à l'extérieur, il ouvrit les yeux. Le rouge et le vert donnait au Roi un regard à la fois effrayant et impérial. Il regarda autour de lui, et vit alors une petite troupe qui incluait son bras droit et sa stratège: Da Ji. Cependant, il ne lui fallut pas longtemps pour sonder l'esprit des autres officiers et avoir un indice sur leur identité et leur raison de leur venue ici-même.
Il distingua en passant un de ses officiers, gisant au sol dans une mare de sang...


"Da Ji!!!!!!!!! J'espère que tu as de bonnes raisons pour justifier une telle cacophonie..."

À côté de Da Ji se tenait un homme à l'apparence peu commune, et une chose frappa le Roi Serpent: ses armes, des griffes, étaient pleines de sang.

"Toi...je sais qui tu es. Da Ji m'a parlé de toi...tu es cet homme du Wei qui veut rejoindre notre armée."

Il se dirigea vers le cadavre du porc.

"Et qu'est-ce que ce corps sans vie est censé me prouver?"

D'une seule main, il attrapa le porc par la tête, sans aucune difficulté.

"Si cet officier est mort, c'est qu'il était faible. Il n'a donc plus rien à faire sur mon domaine!"

Avec une force phénoménale, il balança le cadavre à des kilomètres. Une secousse s'ensuivit, lorsque le porc eut touché le sol. Il se tourna alors vers l'homme aux griffes.

"C'est donc la mort de cet officier faible qui doit te propulser au sein de nos rangs...ha ha!"

Le regard diabolique du Roi fixait celui de l'homme aux griffes, cependant, celui-ci ne chancelait pas un seul instant.

"...vous semblez très motivé, officier du Wei. Mais pourquoi déserter ainsi votre patrie Zhang He?"

Il attendait avec impatience la réponse de son interlocuteur: il savait pertinemment que cet homme cachait quelque chose de louche. Cependant, si Da Ji semblait méfiante à son égard, cela plaisait au Roi: il avait senti la passion du pouvoir et de la force chez Zhang He. Un sentiment que le Roi connaissait bien et qu'il pouvait ainsi distinguer avec une facilité déconcertante.
Il s'adressa au reste du groupe:


"Et donc ici nous avons les compagnons de Zhang He et ...*rire discret* la petite Sachiko ainsi que la princesse de Wei! Vous justifierez chacun votre tour votre présence et vos motivations, une fois que Da Ji et Zhang He auront terminés! Et souvenez-vous que je possède droit de vie ou de mort sur quiconque ici présent: par conséquent, un pas de travers..."

Comme lorsqu'il s'était éveillé, la terre commença à trembler...seulement, plus le temps avançait, plus la secousse était importante! Le Seigneur Serpent, entouré d'une aura électrique violette tapa violemment sa faux sur le sol désolé du château. Sa voix résonnante retentit alors dans toute la région.

"...ET VOUS MOURREZ DES MAINS DU SEIGNEUR SERPENT: OROCHI! JE N'AI JAMAIS ÉTÉ RÉPUTÉ POUR MA BONTÉ. TÂCHEZ DE VOUS EN SOUVENIR PENDANT VOTRE SÉJOUR ICI!"
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 29 Sep - 16:37

Le Seigneur Tout-Puissant Orochi venait de faire son entrée sur les chapeaux de roues ! Cet être insensible et puissant à en mourir s’était fait déranger durant sa sieste, une chose dont il avait royalement horreur ! La raison qui le conduisit devant cette joyeuse troupe était en partie du aux manigances de la sournoise Da Ji en ayant ameuté le Seigneur Zhang He pour lui transmettre le savoir qu’il espérait tant : le pouvoir divin !

Il fallait bien entendu espérer que toutes les personnes se trouvant en ces lieux se soient agenouillées au moment de l’apparition de sa Sainteté Orochi car les représailles pouvaient être catastrophiques !

Et, comme elle pouvait s’en douter, Orochi commença directement à hausser le ton envers Da Ji la trouble-fête !


"Bien le bonjour à vous Ô puissance sans limite Orochi-Sama ! Voyez-vous si je me trouve actuellement dans votre domaine ici-bas, c’est pour vous présenter ce guerrier qui tient absolument, comme vous l’avez si bien exprimé, acquérir de nouveaux pouvoirs pour parfaire votre domination à travers ce monde de délinquants Résistants.
J’ai voulu tester un petit peu le Seigneur Zhang He afin d’être certaine de mon choix. Vous savez très bien que je ne choisis pas mes spécimens de façon aléatoire ! Ils doivent en avoir dans leur estomac et cet homme, selon moi dispose de tripes suffisantes pour recevoir votre bénédiction !

Bien sûr ! C’est simplement un avis personnel ! Si vous deviez être en total désaccord avec moi, je ne vous en voudrais pas Majesté ! Vous êtes bien la seule personne à être capable de donner le meilleur avis à ce sujet et c’est la raison pour laquelle nous nous trouvons là devant vous à cet instant précis accompagnés de Dame Miya Tan, future épouse du Seigneur Zhang He et de son CHARMANT Cousin Aphrodite !

En ce qui concerne les autres personnes, elles ont appris, par je ne sais quelle magie que je devais me trouver en ces lieux et la seule chose qu’elles avaient à faire c’est de me rendre une petite visite car je devais certainement leur manquer !"


Une telle élocution pour un démon… Elle avait du faire de hautes études pour réussir une telle prestation la Da Ji ! Mais tout le monde connait son histoire tragique mais nous n’y sommes pas encore voyons !

Toujours est-il qu’elle avait fait son devoir en expliquant la situation à son Seigneur bien qu’il connaissait déjà tout ceci. Le rôle d’une Stratège est tout de même de rappeler les points importants lors d’une bataille !

Malgré tout ceci, après son discours rapide, la princesse Wei vint toquer à sa porte !


"Oh mais qui voilà ! Ma chère et tendre Zhen Xi ! Sache que je suis ravie de te revoir ! Cela peut donc se traduire par la réussite de la mission de ma petite Xia ? Si tel est le cas, elle aura droit à une petite récompense ! Elle aura trouvé le chemin jusqu’à ton palais sans difficulté j’espère car la pauvre ne se souvient plus très bien de son passé et a eu comme une perte de mémoire mais je compte bien la lui rendre grâce à mon bonté gracieuse !
De plus, j’étais certaine que sa venue te ferait plaisir !

A part cela, comment se passe la vie au château avec ta mère ? N’est-elle pas trop sur ton dos ? Et le fait que tu ais pris le commandement ne la dérange pas trop non plus ?"


Et oui ! Da Ji jouait la femme qui veut TOUT savoir !

Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 1 Oct - 13:14

Alors que Zhen Xi tentait de s’incruster dans la situation pour discuter avec Da Ji, sans trop savoir se qui se passait, c’est la que débarqua le fameux démon Orochi, avec un speech et une entrée du tonnerre…

* C’est donc lui Orochi, il existe vraiment alors…
Il se la pette un trop je trouve.
Moi aussi.
Tu n’as pas peur ?
Pourquoi, je devrais ?
*


Elle ne l’avait pas remarqué avant, mais un autre officier du Wei étant présent ici, Zhang He, qui était absent de l’armée depuis qu’il avait donné sa mystérieuse lettre. Orochi semblait avoir à faire avec lui.

* C’était donc la qu’il était passé… A quoi bon cette pseudo trahison ? *

Orochi tenta d’impressionner, ou de terroriser selon les points de vue, son publique, mais Zhen Xi ne bougea pas d’un poil… contrairement à Li qui était terrorisée par toute cette démence, elle tremblait et ne pouvait pas s’empêcher de reculer encore alors qu’elle était déjà derrière Xi. Mais cette dernière, sans détourner le regard du grand orateur, lui attrapa le bras pour qu’elle se cache dans son dos.

« Ce n’est pas un monde pour toi Li tu n’es pas obligée de rester… »

« Nan, je resterais avec vous quand même… »

Orochi demanda à tout ce petit monde de justifier leur présence, lorsqu’il posa son regard sur la Princesse du Wei elle lui répondit :

« Je suis simplement venue parler affaire avec mes puissants alliés… »

Réponse simple et honnête, elle ne baissa même pas son regard face au serpent. Mais rapidement Da Ji viens vers elle pour poursuivre leur conversation et ainsi mettre un peu de coté tous les autres événements.

« Oui j’ai remarqué cette façon bien à vous de l’aider à retrouver la mémoire. »

Ironie quand tu nous tiens, mais ce n’était pas forcément un reproche.

« Tout va à peu près bien pour le moment, ma mère ne me dérange pas vraiment tant qu’elle se tient tranquille et dans son coin. Je ne peux rien faire pour ça de toute façon. Même si je suis certaine qu’elle doit souvent être en contact avec l’extérieur, voir la résistance, elle ne pourra de toute façon rien faire de gênant vraiment important… du moins j’espère. »

Zhen Xi jeta un bref regard aux alentours, principalement pour voir si Xia était encore proche ou pas, mais la voie semblait libre.

« Sinon, j’aimerais bien parler d’une certaine personne avec vous, car je possède des informations dont vous n’avez pas l’air au courant… Mais je préférais être dans une ambiance plus privé… »

Pas tout le monde était obligée de connaître ces informations, mais encore moins de se qu’on pourrait en faire…
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 8 Oct - 6:13

La ravissante Da Ji s’était donc rapprochée de la demoiselle Wei pour disposer d’une charmante discussion mais elle avait apprécié le fait qu’elle puisse répondre à sa majesté Orochi bien qu’un ton plus clément aurait été plus agréable à écouter mais il ne fallait pas en vouloir à la jeune princesse qui avait pris l’habitude de tenir tête à ses ainés… Mais là n’était pas le but premier de leur prochaine discussion et elles allaient pouvoir s’éclipser afin de se retrouver en « tête à tête ».

"Votre Majesté, ma charmante camarade et moi-même allons vous laisser en compagnie du Seigneur Zhang He, pour ma part, j’en ai terminé avec lui et je pense, qu’en fonction de la façon dont il vous répondra, vous saurez quoi faire de lui. J’en suis convaincue ! Et dès que j’en aurai fini avec Zhen Xi, je viendrai vous récupérer aimable Miya Tan !"

Da Ji amena donc xi dans un lieu sur mais lui avait fait comprendre que sa « chienne » devait rester à l’écart (chienne vu qu’elle la suit en permanence tel un bon petit toutou à sa mémère, si tu veux vraiment qu’elle vienne… faudra qu’elle se farcisse les commentaires de Da Ji Very Happy ). Une fois à l’abris de tous regards indiscrets, elles étaient libres de parler comme bon leur semblait !

"Donc tu as remarqué ma façon de faire els choses pour mon adorable petite Xia Chan ? Comme c’est touchant mais le processus de guérison est TRES long c’est pourquoi il ne faut pas la brusquer voyons !

En ce qui concerne tes paroles en rapport à ta chère mère ma douce… Tu insinues donc qu’elle pactise avec les Résistants ? Si c’est vraisemblablement le cas, tu dois parvenir à t’en débarrasser ou l’isoler bien que ce soit ta mère. Je sais pertinemment que vous ne vous portez plus très fortement dans vos cœurs respectifs, donc si il lui arrivait un petit accident, je ne pense pas qu’on irait jusqu’à penser que ce soit sa propre fille si tu vois jusqu’où je veux en venir…

Mais à part cela, de qui veux-tu donc me parler ? Ta façon de t’exprimer donnait l’impression qu’un terrible monstre plane autour du Seigneur Orochi ou je ne sais quoi… Si c’est en rapport aux minables de la Résistance, je doute fort qu’il y ait quoi que ce soit de spécial à me raconter que je ne connaisse déjà mais soit… Je te laisse la parole ma douce et sensuelle Zhen Xi !"


Comme à son habitude, elle aimait utiliser son venin pour accrocher ses proies même si elle aurait préféré avoir un charmant jeune homme en face d’elle ! D’ailleurs, elle en avait toujours pas fini avec le petit Aphrodite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 8 Oct - 19:24

Rencontrer le Seigneur des démons était un moment très attendu pour la plupart des personnes se trouvant dans la même pièce que le Roi, c’était bien pour cela que Sachiko était restée un peu en retrait mais quand même non loin du groupe la curiosité et le fait d’aimer les choses sortant de l’ordinaire l’emmena à vouloir découvrir ce fameux démon dont tout le monde parle.
Ce démon avec son aura obscur électrifiant qui l’entourait était impressionnant. Au moins elle n’était pas venue pour rien le coup d’œil en valait la peine. Mais celui-ci curieusement connaissait demandait à tous de se justifier et de donner des motivations, elle essaya de se poser la question en y réfléchissant mais elle n’avait pas vraiment de réponses à lui donner.


** Mes motivations ?... Mais comment il me connait lui ?... Je croyais que Da Ji ne voulait pas de moi à un point qu’elle rêve que je disparaisse…
Si je lui réponds : Aucune. Va-t-il me tuer ? Il doit y avoir des chances. **


Il fallait faire des efforts, surtout en entendant ses menaces on ne pouvait pas se permettre de paraitre louche dans ce royaume, elle tenta tant bien que mal de trouver une courte réponse qui tienne la route en faisant le plus grand des sourires montrant un grand intérêt pour lui.

" Disons que je suis ici pour apporter mon aide à cette chère Da Ji, ses coéquipiers préférés et surtout à vous-même pour qu’un jour vous régniez dans le monde entier bien sûr ! C’est aussi simple que ça. "

Justifications faites, elle les laissa à leurs occupations pour ne pas faire patienter Zhang He plus longtemps qui semblait impatient, et resta toujours un peu en retrait mais là quand même. De toute façon le démon devait se contenter de ça elle ne savait pas quoi dire de plus.

Peu de temps après que Da Ji & Zhen Xi se soient éclipsées pour discuter affaires, la pauvre Xia Chan s’ennuyait toute seule dans son coin à être forcée de ne pas montrer sa présence tant qu’elles discuteront, surtout qu’il commençait à y avoir du bruit, des tremblements, il fallait tenter d’aller voir ce qui se passait ne pouvant pas tenir en place elle suivit les sons des bruit et finit par se retrouver juste derrière sa copine Sachiko qui l’attendait impatiemment et qui remarqua tout de suite sa présence.


" Ah enfin te revoilà ! Contente de te revoir en un seul morceau. C'était long j'ai fini par m'inquiéter. "

Avant de répondre Cha-Chan prit soin de regarder qu’il n’y ait pas de Da Ji ou Zhen Xi présentes dans le coin sans trop regarder les autres pour rester car sinon Zhen Xi allait sûrement penser qu’elle tentait d’écouter en douce.

" Je suis désolée ça a mis plus de temps que prévu... Apparemment au Wei je connaissais des gens dont la Princesse une amie par le passé, et sa mère qui est une adorable personne d’ailleurs, elle me manque déjà. Pense très fort à « maman Zhen » !
Je suis contente que Da Ji et Zhen Xi se soient éloignées je devais me tenir à l’écart par peur que j’écoute leur discussion… On dirait qu’elle ne fait confiance à personne… Du coup je peux venir voir ce qui se passe parce qu’on en entend du boucan il doit se passer des choses intéressantes non ? "

" Le Seigneur Orochi s’est réveillé et à moins d’être sourd il était impossible de ne pas l’entendre. On va peut-être voir le Seigneur Zhang He obtenir des nouveaux pouvoirs ! Il faut que tu restes voir ça ! "

Cha-Chan n’avait pas encore eu le temps s’intéresser à tout ce monde et cherchait à savoir ce qui se passait n'ayant rien suivi. Elle s’empressa de regarder à quoi ressemblait le puissant maitre Orochi après l’annonce de son réveil.

" Woaw !! Il a la classe ce démon ! J’avais pas encore eu l’occasion de le voir… Il a l’air très puissant J’espère qu’il ira écraser les vermines de la Résistance je suis pour la domination totale de Maitre Orochi !
Ah oui Zhang He le top modèle de l’autre jour ! J’ai aussi très envie de voir je vais rester évidemment. "


Sachiko s’approcha de l’oreille de son amie et lui dit discrètement une chose qu’elle n’avait pas très envie que ça se fasse entendre.

" Je ne suis pas une adoratrice des démons mais là je suis d’accord avec toi il a une certaine classe et qu’est ce qu’il impressionne ! Je vais peut-être finir par apprécier la vie chez les démons qui sait. "

Sa copine ravie par cette révélation lui fit bien comprendre en l’attrapant énergiquement son bras comme à son habitude.

" Héhé je savais que tu finirais par changer d’avis ! Toi et moi on va devenir comme des démones. "

" J’ai dit « peut-être »… Mais bon ne faisons pas trop de bruit on en parlera plus tard, on risquerait de déranger le Seigneur qui risquerait de se fâcher... "


Maintenant Cha-Chan était bien à jour sur les événements actuels, Silence total des jeunes filles qui faisaient bien les curieuses en observant la scène qui s’annonçait très intéressante, enfin Cha-Chan était plus occupée à mater le plus parfait des hommes qu’à regarder vraiment ce qui se passait peut-être qu'il allait changer et devenir encore plus beau. :p
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Dim 11 Oct - 13:22

Zhen Xi du donc dire à sa garde du corps, Xin Li, d’aller patienter vers les chevaux en attendant que cet entretien se termine (mais euh c’est mon bouclier humain). Après elle suivit Da Ji dans les allées obscures du château de Koshi, pour enfin pouvoir être tranquille. Mais d’abord, Da Ji continua de parler de la chère mère de la princesse et de comment et pourquoi s’en débarrasser.

« Ma mère est un personne charismatique, un emblème du royaume, de part sa présence elle apporte respect et obéissance à notre peuple et armée. Croire que sa disparition ne changerait rien est une erreur, la fidélité vacillante de nos vassaux se dégraderait encore, je suis certaine qu’on me le mettrait rapidement sur le dos, cela serait trop évident. Non, elle n’est pas dangereuse même si elle est en contacte avec la résistance, elle n’a aucune information capitale qu’elle pourrait révéler, tout au plus elle se tient au courant des nouvelles. »

Il était clair que Zhen Xi ne voulait pas se débarrasser de sa mère facilement sans raison, même si ce comportement restait assez flou.

Après ça, c’était au tour du sujet important de Zhen Xi d’être évoqué.


« En fait, c’est à propos de mon amie Xia, votre comportement et se qu’elle m’a raconté, me donne l’impression que vous n’êtes pas informer de qui elle est réellement… Même si elle n’y parait pas, cette fille est une « Impératrice »… Puisqu’elle est la femme du fameux Hideyoshi Toyotomi… bien qu’elle a toujours eu un caractère indépendante et débrouillarde elle n’en reste pas moins quelqu’un d’important. Même si vous avez affecté sa mémoire, il vaudrait mieux la surveiller. Je suis certaine qu’elle pourrait nous être utile de multiple façon différente pour mettre à genoux l’armée d’Osaka…Maintenant à vous de voir se que vous en pensez ma chère… »

Amie ou pas, la perspective de faire tomber Hidey était toujours quelque chose qui motivait Zhen Xi…
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Dim 18 Oct - 10:47

Le seigneur serpent! Enfin sur le devant de la scène! Zhang He avait l'impression d'avoir attendu des années pour le rencontrer! Mais il se tenait là, devant lui, prêt à lui accorder une audience! Zhang He trépignait d'impatience, mais la présence de la princesse du Wei le dérangeait un peu...

*C'est un énorme pas en avant pour la beauté! Tâchons de bien nous-y prendre...*

Il fût le seul à s'incliner...pour cela, il fit signe à Miya Tan et Aphrodite de faire de même. Il n'eut pas fallut longtemps pour qu'ils suivent le comportement de leur maître.

*Alors voilà celui pour lequel nous combattons. Apparemment il n'y a que Zhang He qui l'intéresse, je vais me faire discrète pour le moment, et attendre le moment opportun.*

*Il est terriblement flippant ce type...il se rend compte qu'il tient cette énorme faux à une seule main? Je vais éviter de gaffer cette fois: je vais laisser faire mes deux compères.*

"Seigneur Orochi, vous semblez connaître mon identité, mais laissez-moi me présenter plus précisément, de cette façon, vous serez plus apte à juger de mes capacités."

Zhang He se releva avec toute la grâce possible et reprit son discours.

"Ceci dit, seigneur Orochi, de façon à ce que nous puissions parler tranquillement, je vous propose humblement de nous déplacer dans un endroit un peu plus isolé de tout ce bruit."

Il chuchota discrètement au seigneur serpent, avec un air très sérieux:

"Qui plus est, la présence de la princesse Xi me dérange un peu. Pour nos propres objectifs, il serait mieux qu'elle reste à l'écart de nos discussions."

Zhang He attendait la réponse du seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Lun 19 Oct - 18:33

La machiavélique Da Ji s’était bien mise à l’écart avec la petite demoiselle Wei. Cette dernière disait avoir des informations importantes à apporter certainement sur une personne en particulier et Da Ji attendait avec impatience le discours de Xi. Elle était douée pour parler même si son passé ne faisait pas d’elle une personne très convaincante au sein du royaume Wei étant donné qu’on racontait qu’elle passait la plupart de son temps enfermée dans sa chambre avec la tigresse de sa mère.

Même si Xi accepta, l’on pouvait remarquer le mécontentement de sa garde du corps qui semblait ne pas vouloir rester à l’écart mais les avertissements de Da Ji étaient plus que bien passés… Elle avait su être très persuasive dans ses paroles !

C’est alors qu’elle confirma les doutes envers Zhen Ji… Elle avait bien des contacts avec la Résistance et il fallait absolument y remédier mais bien sûr, Da Ji garda bien ses pensées pour elle seule, il n’était pas encore temps de divulguer ses plans au grand jour !


**Donc elle dispose bien de contacts extérieurs malgré le fait que son royaume se dit être sous tutelle Orochienne… Il va falloir que je me décide à y remédier rapidement limite interférer dans sa vie et la combattre directement ! Après, il faudra agir en toute discrétion sans que cela ne se remarque !**

C’est alors que Zhen Xi parla enfin de son plan… La personne dont elle devait discuter n’était autre que la petite Cha-Chan, la femme non moins célèbre du Seigneur Hideyoshi, l’autre singe de pacotille… Elle pensait qu’il fallait l’utiliser pour empêcher ce dernier d’accroitre son pouvoir !

"Mais tu crois que je ne connais pas ces petits détails ? Ne t’en fais pas je sais pertinemment qu’elle est la femme du misérable merdeux solaire mais pour l’instant, elle ne s’en rappelle pas et c’est tout à fait logique mais ! et je dis bien MAIS ! Il est prévu que je m’en serve comme bouclier afin d’empêcher le nain d’attaquer ou de lancer une attaque contre notre puissance Armée, il finira par déposer les armes je pense car il ne pourra en AUCUN cas s’en prendre à sa propre femme, la mère de leurs enfants ou alors il se conduirait comme un abruti mais j’imagine qu’il dispose d’une logique un peu plus évoluée pour ne pas le faire.

Après, j’avoue ne pas avoir encore réfléchi à comment l’utiliser à son maximum. Si bien sûr tu avais une idée, je suis totalement preneuse ! Et puis, je suis certaine que tu serais capable d’utiliser tes atouts afin de lui faire comprendre qu’il n’a pas d’autres solutions que de CEDER à MA volonté ! Qu’en penses-tu ?

Seras-tu de la partie pour faire couler le navire Toyotomi avec moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 20 Oct - 9:47

Finalement, Da Ji était belle et bien au courant de qui était véritablement Xia, mais n’avait pas vraiment de plan pour l’utiliser.

« Elle est une chance qu’on n’aura pas deux fois, c’est pour cela qu’il faudra élaborer un plan très bien ficeler. Après, je n’ai pas encore eux de réflexion approfondie sur le sujet, juste des brides d’idées comme par exemple, utilisé elle et votre magie pour infiltrer Osaka en attendant qu’une des armées se prépare a attaqué la ville et ainsi réussir à prendre en otage Hideyoshi, l’empêchant de faire face à l’invasion de son domaine et assisté impuissant à sa destruction sous ses yeux. »

S’imaginant la scène en la détaillant, elle ne pouvait s’empêcher d’afficher un sourire sadique satisfait.

« Bon, un simple piège avec sa femme comme appât pourrait aussi faire l’affaire. Mais malgré qu’elle ne souvienne de rien et qu’elle le déteste, cela ne le fera pas souffrir assez à mon gout. »

Quelque seconde de silence passèrent, puis Zhen Xi sera le poing.

« Je veux le voir souffrir cette ordure ! Qu’il sache un peu se que ça fait de perdre tout se qui lui est chère ! Je lui trainerais moi-même le visage dans la boue s’il le faut !

En aucun cas, je pense qu’il fasse un bon vassal, mais si c’est pour l’humilier et le voir implorer de la pitié je serais toujours partante ! »


* Waou, tu compte massacrer une armée, juste pour son leader ?
C’est comme ça que marche les guerres non ?
En effet.
Et pis, on peut récolter les lauriers sans faire le sale boulot…
Je vois… *


Quand il s’agissait d’Hidey, Zhen Xi était toujours partante pour lui faire mordre la poussière, il semblerait que certaine rancune soit tenace…
Revenir en haut Aller en bas
Orochi X
Le Roi Serpent
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mar 20 Oct - 13:25

Orochi avait écouté Zhen Xi, il ne manqua cependant de faire quelques remarques:

"Princesse Xi, vous étiez censée parler après mon bras droit et Zhang He."

Puis il ajouta, d'un ton sarcastique:

"Pas très obéissante pour quelqu'un qui est supposée être notre principale alliée."


Apparemment, Da Ji avait quelques affaires à régler avec la princesse. De ce fait elles s'en allèrent. Zhang He prit alors la parole...ses dires intriguaient beaucoup Orochi. Quand il demanda à aller dans un endroit plus "discret" , Orochi se mit à rire:

"Vous êtes une drôle de créature Zhang He. Je ne sais pas ce que vous cherchez, tous autant que vous êtes, mais vous m'intéressez!"

Il ne fallut pas longtemps à Orochi pour comprendre que ce Zhang He avait de l'ambition, peut-être même un peu trop pour que cela soit crédible. Mais s'il croyait pouvoir duper le seigneur serpent si facilement...

"Venez, nous allons monter à la salle du trône où personne ne nous dérangera croyez-moi! J'en ferais une affaire personnelle!"

Orochi se tourna, et se dirigea vers un escalier qui menait à la salle du trône. D'un signe de la main, il leur fit signe de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Mer 11 Nov - 4:50

Édit Jiji* : C'est bien du bacler et du merdique et on n'en tiendra pas compte du dernier poste (au moins ça t'a libéré, c'est cool ça)

de leur discussion, Da Ji scruta la réaction de la si jeune princesse du Wei. Elle se préoccupa plus de son état que de ses divers plans proposés en l'air. La haine que ressentait Xi envers l’homme singe se dégageait hors d’elle et faisait frémir la belle démone. D’une autre manière, Da Ji était satisfaite de sa réponse et ce malgré le devoir d’accomplir leur quête, l’anéantissement du chef de la Résistance, avec l’aide d’une humaine.

"Nous pouvons dire que nous nous unissons plus intimement, toi et moi, pour la tête de cet pourriture!"

Pour conclure ce pacte, la sauvage démone tendit la main vers Xi qui rapidement l’empoigna, suivie d’une sorte d’onde choque qui pouvait se ressentir à des kilomètres à la ronde. Ce n’était pas qu’une simple initiative de leur part, c’était l’union luciférienne qu’elles fusionnaient pour le sang de leur ennemi commun.

"J’espère ne pas perdre mon temps avec toi Princesse. Je pense moi aussi que ce bâtard mérite plus que la mort et la souffrance, tout comme ses misérables compagnons et si tes plans n’obstruent ne serait-ce que l’une de mes actions, je mettrais en doute ta loyauté et ta valeur, comme ta vie, n’aura plus aucune valeur à mon égard ..."

Dans ses phrases, la diablesse ne passa pas par quatre chemins pour s’exprimer sur un ton sérieux et menaçant. Cependant, ce message elle aurait tant voulu le passer à Zhen Ji face à face. Maintenant toutes deux détachées, Da Ji reprit la parole :

"La fille reste avec moi si tu ne l’as désire pas dans tes pattes, as-tu autre chose à affirmer avant de retourner à tes affaires ?"
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Ven 13 Nov - 13:32

Da Ji et Zhen Xi étaient donc prêtes à coopérer jusqu’au bout concernant l’élimination d’Hidey, mais la renarde, n’excluait pas que pour le reste Zhen Xi devait continuait à aider et ne pas gêner si elle voulait s’assurer un avenir.

« Ho, vous savez, il en va de même pour vous. » Dit-elle avec le même sourire que Da Ji.

Toutefois, aucun plan n’allait vraiment être élaboré ici pour le moment, Da Ji comptait garder encore un moment Xia, et chaque camp avait encore des affaires à régler de leur coté.

* Je pense qu’il est temps que vous vous sépariez pour le moment, tu as bien tenu jusqu'à la, mais plus longtemps serait difficile.
Tu as raison, la pression des ténèbres commence à être trop forte pour que je garde la tête haute face à elle encore longtemps… *


« Non, je n’ai pas grand-chose d’autre à voir avec vous pour le moment… »

* Ha si, pourquoi Zhang He était ici ? Tant pis, je n’ai plus beaucoup de temps, je le saurais bien assez tôt… *

« Sur ce, je pense que je vais me retirer pour le moment, j’attendrais impatiemment notre prochaine rencontre. »

Elle s’inclina légèrement pour saluer Da Ji, puis elle s’éloigna de la pièce. Rebroussement chemin dans les allée du château de Koshi, au détour d’un couloir, elle s’assura d’être à la vue de personne et pris appui contre un mur et lâcha un long soupir, être en plein cœur du monde des ténèbres n’était pas quelque chose de facile pour quelqu’un comme Zhen Xi.

* C’est crevant tout ça, je préfère encore rester chez les humains.
Estime-toi heureuse d’avoir la force de résister…
Vrai. Bon allons-y. *


Dernier regard autour d’elle, des fois qu’on l’avait remarqué, mais à priori tout était ok, elle pu reprendre son chemin vers la sortie même si elle semblait plus essoufflé. Elle finit donc par arriver dehors, toutes les autres personnes qui étaient présentes avant étaient parties, il ne restait plus que Xin Li qui attendant, inquiète, vers les chevaux.

« Hey, Li, je suis ici ! »

« Princess ! » Dit-elle en ce précipitant vers Zhen Xi.

« Je suis heureuse de vous revoir, je commençais à m’inquiéter de ne pas vous voir revenir… »

« Mais non, je t’avais dit que tout irait bien. Je commence à fatiguer, on devrait partir. »

« Bien ! »

Li alla vers les chevaux et les détacha en attendant que Zhen Xi vienne vers eux.

« Mais, je prendrais bien un peu de repos avant de rentrer, je connais l’endroit parfait pour ça, ça te dérange pas si on fait un petit détour ? »

« Comme vous voulez, je vous suivrais de toute façon. »

« C’est partit alors ! »

Zxi monta sur Perle, suivi de Li sur son cheval, elles avaient donc décide de ne pas rentrer en territoire tout de suite, mais plutôt de prendre un peu de congé, elles prirent donc le chemin de sortie de Koshi, qui conduisait à priori vers des territoires Japonais…
Revenir en haut Aller en bas
Reiko Seira
Soldat de Cavalerie
avatar


MessageSujet: Re: Le Château   Jeu 26 Aoû - 21:15

Mao Seira marchait, ou, plutôt, déambulait dans les couloirs à la recherche d'une occupation. Le château était assez immense pour, si on ne connaissait vraiment pas, se perdre mais Mao s'en fichait, elle avait d'autre occupation. Elle s'ennuyait ferme... On ne lui avait pas confié beaucoup de choses à faire ces temps-ci.

Elle soupira. Elle avait beaucoup plus apprécié le moment où Orochi avait décidé de conquérir les territoires... Oui, cela avait été, pour elle, un trés grand amusement. Malgré le fameux jour où elle avait demandé à faire brûler un village. Elle n'avait pas su pourquoi, et, ne le sait toujours pas, mais, elle avait eu un soulèvement au niveau du coeur. Mais, bref, elle ne trouvait plus d'occupation maintenant. De plus, elle était assez mise à l'écart lors des discussions dites plus secrètes. Au début, cela l'avait outré, maintenant qu'elle y repensait, cela n'était pas plus mal... Elle n'aimait pas beaucoup les personnes qui restaient avec son seigneur.

Elle sortit dans l'arrière cour du château, le ciel ne laissait pas parraître d'étoiles. Il était noir, simplement noir, tout comme elle. Un sourire se dessina sur son visage, un sourire assez inhumain malgré son apparence. Elle décida de s'installer sur un rebord, aprés quelques instants, pour regarder deux généraux s'entrainer, non loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Château   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Forum château
» Château Sociando-Mallet 2005 à la SAQ Signature de Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires d’Orochi :: Château de Koshi-
Sauter vers: