Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: La Cuisine   Lun 23 Mar - 21:35

Une vaste salle emplie du doux fumet des chaudrons sur le feu. Les cuisinières s'attelaient à des tâches dont elles seules connaissaient la nature, fières représentantes de la cuisine renommée du palais.
La pièce ne connaissait pas le silence. Un perpétuel brouhaha vivait à son rythme, tantôt ce n'était que le ronflement paresseux des flammes, tantôt la douce frénésie des ustensiles malmenés dans leur tâche, et le plus souvent, le piaillement incessant des ouvrières de cette fourmilière à échelle humaine. Sauf à un moment ...

Mitsuhide et Cao Ang arrivèrent pendant cette accalmie, et seuls les brèves explosions des bûches servant à alimenter les flammes brisaient le silence de plomb qui régnait à ce moment de la journée.


" Ah, compère, nous voilà bien lotis ! Ces cruches ne sont pas là à caqueter comme des pies, la chance nous souris, mais attend, prêtes une oreille à mon plan !"


Sans plus attendre, il agrippa l'épaulière flambant neuf de Ang et l'attira, de manière à ce que la bouche du samurai trouve écho dans l'orifice auditif de son jeune "apprenti".

" Nous voici dans l'antre du dragon, la grotte de l'immonde bête, la tanière du noir ennemi. Vigilance et attention sont de mise, je crains que ce silence ne fasse que préluder l'imminente tempête qui couve depuis des temps ancestraux en ces lieux et qui éclate toute la journée durant. Nous sommes dans l'oeil du cyclone, notre répit n'est que de courte durée !
Tu vois cette porte là bas ? Très bien, alors écoute attentivement. On va aller kidnapper les canards d'or, scellés derrière cette porte démoniaques, ils sont les gardiens d'une prophétie oubliée depuis que les hommes découvrirent le miracle de la fermentation. Répète ce que je viens de dire."


Cao Ang s'exécuta, un peu surpris.

"Parfait. C'était un test, il n'y a pas de canard d'or à la con, pas plus que de prophétie qui pue du cul, derrière cette putain de porte se trouve la putain de réserve de saké ! Voilà mon plan : on cours, on casse, on prend, on court, ça te va ?"

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Cuisine   Jeu 26 Mar - 19:01

Mitsuhide et Cao Ang entrèrent dans une immense salle pleine de chaudrons et d’ustensile, qui se révéla être la Cuisine

Mistuhide lui dit :

Citation :
" Ah, compère, nous voilà bien lotis ! Ces cruches ne sont pas là à caqueter comme des pies, la chance nous souris, mais attend, prêtes une oreille à mon plan !"

Il aggripa son épauliére et lui dit a l’oreille :

Citation :
" Nous voici dans l'antre du dragon, la grotte de l'immonde bête, la tanière du noir ennemi. Vigilance et attention sont de mise, je crains que ce silence ne fasse que préluder l'imminente tempête qui couve depuis des temps ancestraux en ces lieux et qui éclate toute la journée durant. Nous sommes dans l'oeil du cyclone, notre répit n'est que de courte durée !
Tu vois cette porte là bas ? Très bien, alors écoute attentivement. On va aller kidnapper les canards d'or, scellés derrière cette porte démoniaques, ils sont les gardiens d'une prophétie oubliée depuis que les hommes découvrirent le miracle de la fermentation. Répète ce que je viens de dire."

Cao Ang, surpris, répéta :

« On va aller kidnapper les canards d'or, scellés derrière cette porte démoniaques, ils sont les gardiens d'une prophétie oubliée depuis que les hommes découvrirent le miracle de la fermentation. »

Citation :
"Parfait. C'était un test, il n'y a pas de canard d'or à la con, pas plus que de prophétie qui pue du cul, derrière cette putain de porte se trouve la putain de réserve de saké ! Voilà mon plan : on cours, on casse, on prend, on court, ça te va ?"

« Sa me va ! »

Cao Ang regarda avec envie la porte situé a l’autre bout de la Cuisine.Sa gourde de saké étaiit vide et il avait encore soif !

Mitsuhide et Ang s’avancérent donc vers la réserve, et ils ouvrirent la porte.


« Oh Ouais la putain de réserve ! » fit Cao Ang, admiratif

La salle était immense, remplie de tonneau, d’étagére de bouteille remplies de Saké prêt a être dégusté.Une vapeur d’alccol régnait en permanence dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Cuisine   Lun 13 Avr - 14:49

Ils coururent et sans se concerter, heurtèrent la porte de l'épaule. Elle sortit de ses gonds, les laissant dans cet endroit aux doux relents de paradis.

" ... Ok mec ... on y est ... "

Il prit une couverture qu'il avait dans son baluchon et en jeta une similaire à Cao Ang. Puis, il entreprit de poser le plus délicatement possible les bouteilles de saké dans la couverture.

" Tu comprends, c'est plus facile à trimballer comme ça. Et on risque pas de les péter. Donc écoute bien. Les bouteilles sont rangées en fonction de leur qualité. Rien n'est laissé au hasard. Plus les bouteilles sont hautes, plus elle sont excellentes. Elles sont aussi classées par types à partir d'une certaine qualité. Les pastilles rouges sont pour celles qui ont une plus forte teneur en alcool, les vertes sont hallucinogènes depuis que ce frappé de distilleur s'est dit que foutre des champignons serait une bonne idée... Prends en, ça peut être drôle. Donc, j'en étais aux jaunes. Celle là sont les particulièrement fruitées, avec un arôme qui n'est pas gâché par l'alcool. Et enfin ... "

Il arriva en haut de l'étagère grâce à l'escabeau. Il se tenait devant une caisse en bois frappée d'un sceau.

" Les bleues. La combinaison parfaite des 3. Ces bouteilles ne sont de sortie qu'aux plus grandes et aux plus incroyables des occasions, je ... oh, si tu me comprenais, p'tit gars ... "

Il ouvrit avec respect la caisse en retenant son souffle. Les yeux brillants, il regarda à l'intérieur. Une vingtaine de bouteilles étaient dans la paille servant à les protéger d'éventuels chocs. Le samurai en sortit une, enleva le cachet de cire qui maintenait le bouchon en place et huma le parfum qui en sortait. Au comble de l'émotion, il la mit dans sa tunique, au niveau du coeur, et en plaça trois autres dans sa ceinture avant de refermer la caisse.
Une fois redescendu, il mit les bouteilles dans la couverture puis dit avec une voix nouée par l'émotion :


" Ah, comme je suis heureux ... Je n'ai pu goûter ce saké qu'une seule fois dans toute mon existence ... C'était un moment réellement magique, comme si chaque chose de l'univers s'était donné le mot pour rendre le monde plus vivant, plus intense, c'était ... Putain de m¤rde, j'ai pas les mots. Bon bref. On va arrêter de faire les taffioles, t'as prit les bouteilles à pastilles ? Ok, nickel. Mets ces trois beautés avec, j'm'occupe de la piquette."

Il rajouta quelques bouteilles dans son "baluchon", puis le ferma, et le posa sur son épaule. C'était très lourd, mais il n'était pas gêné.

" Bon, on oublies les tonneaux. Trop voyant. Donc, maintenant on s'en va comme si de rien n'était. Écoute moi bien : tu as acheté du saké au revendeur de Mitsuhide. Si on te parle d'un vol aux cuisines, tu dis que tu étais au bordel, que tu étais allé voir Azumi avec moi, ils poseront pas de question. A la sortie de la cuisine, tu vas à gauche, moi à droite. Chacun retourne dans sa chambre, on se revoit plus tard pour un partage du butin. Go !"


Il sortit de la petite pièce tranquillement. Leur méfait n'avait pas duré plus de 5 minutes, et la cuisine était toujours vide. Il attrapa négligemment une pomme qui trainait sur un établit et la grignota, Cao Ang sur les talons. Il poussa la porte d'entrée* et après un dernier regard à Cao Ang qui prenait à gauche, le dos voûté sous la charge, il prit à droite, en direction de sa chambre.

* C'est toujours les plans les plus foireux qui marchent et divertissent le plus ... *


* Si vous avez suivi, dans le contexte, ça devient plutôt une porte de sortie.

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cuisine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cuisine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système du cuisine [Résolu]
» La Cuisine dans AION...
» Ratatouille : Cuisine en Délire
» Cours de cuisine Québécois pour les Moongagnien(e)s
» Cours de cuisine bretonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang :: Le Palais Wei-
Sauter vers: