Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Château d'Osaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Château d'Osaka   Mer 11 Mar - 15:39

[Le Château d’Osaka… Demeure imposante qui reflétait la richesse récupérée tout au long de son existence par le puissant Seigneur Hideyoshi Toyotomi. On pouvait contempler tout le territoire par de-là les chambres et les tours. Ce magnifique bâtiment joliment décoré disposait d’un nombre incalculable de pièces munis de major d’hommes et de servantes…]



Sachiko arriva dans une propriété qu’elle connaissait très bien depuis le temps. Cela faisait un moment qu’elle n’y était plus retournée ce lieu lui manquait beaucoup, c’était aussi son domicile, et les dingues de Toyotomi étaient comme une famille pour elle.

Elle décida de passer par l’entrée principale comme si de rien n’était car si elle tentait d’entrer comme une voleuse cela paraitrait louche, ils n’étaient pas au courant de sa situation et si le vieux Hideyoshi l’apprenait il ne serait pas content du tout… Alors pour le moment elle en profita et se rendit au château. Elle s’approcha en étant le plus naturel possible pour ne pas éveiller des soupçons, les gardes la laissa entrer sans problème, ils connaissaient tous la belle jeune fille aux cheveux roses. Cela prouvait qu’ils ne savaient rien sur son passage du côté obscur.

Elle était un peu tendue elle espérait que le grand patron ne soit pas présent pour éviter de devoir détailler toute l’histoire, ça la retarderait trop et elle n’avait pas le temps de trop trainer. Malgré la petite angoisse elle souriait et était contente de pouvoir se balader dans le château. Elle monta les escaliers et se rendit à l’étage des chambres. Elle marchait lentement dans le couloir, plus elle avançait plus des bruits se faisaient entendre, des mots, des rires… Ca semblait être joyeux par ici. Elle arriva devant la chambre qui l’intéressait, la porte était légèrement entrouverte, toutes les conditions étaient bonnes pour créer la surprise, elle poussa doucement la porte et s’exclama d’une voix joyeuse et un énorme sourire.


" Coucou les petits bambins !! Comment ça va ?
Ca faisait longtemps hein ? Hihi ! "

Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 13 Mar - 15:56

Dans les chambres du château d’Osaka, il n’y avait pas que guenilles et fantômes qui trainaient dans les parages. Les chambres étaient belle et bien vivantes ! Les domestiques et autres individus y passaient un certain temps pour bricoler et s’amuser à leur façon. C’est en effet ce qui se passait dans une chambre en particulier enfin… C’est ce qu’on aurait pu imaginer en entendant certains cris de joies qui en émanait. Le problème était qu’une personne venait de fondre en larmes, heureusement que quelqu’un d’autre se trouvait avec elle. C’était le petit frère de Aya qui venait de pleurer parce qu’il s’était cogné contre un jouet et sa sœur lui remit sa sucette dans la bouche pour qu’il puisse se calmer.

Mais sans aucun bruit, alors qu’ils ne s’y attendaient pas, on entendit une personne parlée, une voix qui leur était familière. C’était en effet Sachiko, la garde du corps personnelle de leur maman qui était venue les voir. Etrange cela dit car… Ils ne l’avait pas vue depuis un certain temps tout comme leur maman…


"Mais ze reconnais cette voix… C’est Tatachiko !!!!!!!!!!! Ze me demandais où tu étais pati si longtemps… Franssement, tu aurais pu dire que tu patais avec maman, on s’est inquiété à force de pas vous voir reviendre… Mais au moins z’êtes rentrées ça fait plaisir de savoir ça ^^."

Lui saute au coup pour lui faire un calin.

"C’est pas drôle quand t’es pas là , papa y l’est pati en campagne, il est touzours pas reviendu et Sentinelle il fait la mauvaise nounou pas drôle il est pas comique, alors z’étais triste de pas pouvoir faire la fofolle avec toi mais t’es relà alors souhette ! On va pouvoir zouer à la dinette correctement ze suis trop heureuse !
Mais dis moi, comment ça se fait que t’es rentrée que là maintenant ?
Enfin c’est pas grave, on s’en fisse le principal c’est que tu sois rentrée pour m’apprendre pleins de bétises sans que maman et papa y le sassent, c’est pour ça que t’es ma nounou préférée Tatachiko ^^."


En effet, Aya était une petite fille modèle pour ses parents, elle savait marcher et parler comme une fillette malgré son jeune âge. Elle était la fierté de la famille mais sous ses airs de petite fille innocente, se cachait l’âme d’une véritable petite sorcière ! Elle pouvait vous faire plein de bétises quand ses parents avaient le dos tourné, tout ça grâce à Sachiko qui lui apprenait souvent des tours la nuit tombée car Aya avait du mal à dormir malgré les histoires contés par son papounet chéri. C’est pourquoi Sachiko avait trouvé une façon plus amusante de l’endormir, lui apprendre les 400 coups de délinquance humaines (et non la délinquance de Disgaea non mais xxD).

"Mais c’était dur sans toi Tatachiko, ze mettais beaucoup de temps à faire dodo les nuits mais z’espère que tu restes un bon moment comme ça fini les longues nuits ^^ mais dis voir, maman elle est au moins rentrée avec toi ? Elle aurait pu venir nous dire bonzour quelle baka cette mamounette hihi mais c’est pos grave elle finira par passer dire coucou ze pense, elle est zentille ma maman chérie !"

Malheureusement, Aya ne savait rien sur l’histoire qu’avait subi sa maman… Comment Sachiko allait-elle pouvoir répondre à tout ceci… Les interrogations d’une petite fille finissent toujours par faire mouche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Lun 23 Mar - 11:43

Sachiko était ravie de voir le sourire de la petite Aya qui était folle de joie en voyant la surprise.
Mais la nounou N°2 craignait que ce sourire disparaisse car il allait bien falloir dire à un moment ou un autre qu’ils ne sont pas près de revoir leur maman vu la situation actuelle avec Da Ji… Elle avait bien envie de leur mentir mais elle ne pouvait pas leur faire espérer des choses fausses, elle lui répondit avec une petite inquiétude.


" Moi aussi je suis contente de te revoir mais il y a un détail pas tout à fait juste, je suis venue… Seule… Ta maman n’est pas là… Et je suis juste venue vous rendre une visite, je ne peux pas rester, je dois rester auprès de ta maman c’est mon travail après tout. Je suis désolée ma petite chérie, ne sois pas trop triste d’accord ?
Disons qu’on a des problèmes à cause de la sorcière qui fait croire à ta maman un tas de choses fausses… Tu as du en entendre parler de cette méchante Da Ji non ?

Mais je ferai mon possible pour réussir à la ramener même si tu serais la meilleure personne pour réussir à la ramener à la maison mais si je te prenais avec moi sans rien dire ton papa me tuerait ! Mais la prochaine fois qu’il sort si c’est pas pour une campagne essaie de lui demander de partir avec lui peut-être que vous croiserez ta maman qui sait. Je l’espère en tout cas.

Sinon comme ça tu fais mal dodo quand je ne suis pas là ? Comment ça se fait ?
Et si tu allais piquer un vêtement à ton papa pour t’aider à faire dodo ? Ca t’apaiserait d’avoir un doudou.
A mon retour je t’apprendrai pleins de nouvelles bêtises à faire subir à tes parents hihi. "



Le petit chouchou de la famille, de Madame surtout, Hideaki était aussi très content de voir sa belle nounou. Il s’était déplacé jusqu’à ses pieds pour lui réclamer les bras. Elle le prit sans hésiter et le petit se jeta sur sa poitrine pour la câliner en faisant comprendre « pousse-toi la grande sœur c’est à mon tour ».

" Digne fils de son père...
C’est vrai que les servantes n’ont pas des poitrines volumineuses alors ça te convient pas hein. Ah vivement que ta maman revienne ! Je suis pas sa remplaçante... "


La petite Takiko elle était silencieuse et n’avait pas trop réagit à la visite surprise parce qu’elle était entrain de boire un biberon comme ça lui arrive souvent, elle pensait qu’à manger, c’était un estomac sur pattes. Donc elle était trop occuper pour venir voir.

Malgré le fait que le petit prenait toute la place elle avait quand même gardé une place sur ses genoux pour Aya qui ne voulait plus la quitter non plus. Elle en profita pour demander comment allait la vie au château sans elles.


" Ca va quand même depuis qu’elle est partie ? Les servantes s’occupent bien de vous ? J’espère que se sont elles qui préparent vos repas sinon je vous plains de devoir supporter la mauvaise cuisine de votre papa.
Tu as pas des choses à me raconter ? Dis-moi que ton papa a trouvé un moyen d’anéantir ces vilains ça me ferait tellement plaisir.

En tout cas j’essayerai de venir de temps en temps pour vous faire plaisir. "
Regarde le petit qui profite bien de la présence de sa nounou en disant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Sam 28 Mar - 7:11

Aya était surprise de savoir que sa maman n’était pas venue avec Sachiko mais cela ne la rendit pas triste pour autant.

"Ah ? Maman l’est pas avec toi ? Bin tant pis ze la verrai une autre fois ma mamounette série ! Et puis tu es venue toi c’est dézà pas mal ze trouve.

Même si tu restes pas longtemps au moins ça fait plaisir de te voir paske tu nous manquais fort ! Enfin, à Aki et moi en tout cas, vu qu’elle a pas sanzé la petite sœur comme tu peux voir.
Elle vient touzours à côté de moi avec son bibi tout vide et elle me réclame à manzer cette « Shi Pi ».

Mais tu penses que c’est à cause de la vilaine sorcière qui a fait du bobo à papa que maman l’est pas avec toi ? Si c’est ça ze vais la tuer la méçante ! On kidnappe pas ma maman sans en découdre avec moi non mais… Ze vais la ligoter et la faire exploser ses faux seins qui doivent pas être beaux à voir ze suis sûre…
Et ze te promets que ze vais vite partir avec papa quand y rentre, m’en fiche de là où il ira ze le suivrai ! Ze vais retrouver ma maman chérie et la sauver paske ze suis la plus fote et la meilleure hihi.

Sinon wi snif, quand t’es pas là, ze peux pas apprendre de nouvelles bétises alors ze fais pas dodo comme il faut et c’est dur mais l’idée du doudou de c papa, l’est bonne hihi vais lui piquer dans son tiroir et après il remarquera même pas, t’es to fote Tatassiko, pour ça que ze t’aime comme une grande sœur !


Aya n’avait pas spécialement aimé se faire pousser de la sorte par son frère mais le fait que Sachiko avait laissé un espace sur ses jambes rien que pour elle lui faisait très plaisir et voyait qu’il n’y en avait pas que son frère.

"Heureusement que tu me laisses un tit peu de place quand même sur tes zenoux pask’il prend toute la place le vilain petit frère entre ta poitrine. Il déprime presque pask’il peut pas le faire souvent, c’est vraiment un futur grand gaçon comme son papa lui… Ca doit être dans les zènes des monsieurs de la famille.
Sinon, bin y’a pas grand soze à la maison, je crois que nounou y devient dingue à force de devoir tout faire tout seul vu que papa l’est pas à la maison mais c’est rigolo de le voir comme ça, il est trop marrant, il est en sueur très souvent mais il plaisante quand même avec nous ! C’est un zentil avec qui c’est trop marrant les zournées. En ce qui concerne les servantes, elles sont pas aussi douée que toi ça c’est sûr ! Comme z’ai dit avant, c’est vers quoi que Takiko elle vient pour manzer et Aki l’est pas assez bien posé dans les poitrines des autres.

En ce qui concerne les repas… Papa l’est débordé alors on va pas lui demander non plus de nous préparer des trucs qui se manzent pas, on est pas fou à mourir de faim pour manzer n’impote quoi ! Non non, moi z’ai des bons repas qui sont super succulents ! Des bons légumes et des fruits avec ce qu’il faut en iande et en céréales, que du régal !
Par contre papa, il a pas encore trouvé un vraiment plan même si il m’a raconté qu’il faudrait tuer le plus pas beau des pas beau, z’ai pas retenu le nom mais c’est un truc pas beau à écouter. Même si le feu ça pourrait certainement faire quelque chose, je peux pas vraiment te dire si il a vraiment trouvé un truc. Il est souvent resté dans son bureau en venant voir si ça allait bien quand même, il s’inquiète pour ses enfants faut pas croire ! Mais là il est en mission, ze pense qu’il va pas tarder à rentrer.

A bin tiens regade ! Il vient d’arriv…"


En effet, quelqu’un venait de pousser la porte mais ça n’était pas Hideyoshi, c’était simplement Sentinelle qui venait aux nouvelles et apportait une petite collation aux enfants. Quel ne fut pas le choc en voyant Sachiko qui était entrain de discuter avec la petite Aya !

"Sachiko ??! Tu ne partiras pas avec les enfants ! Je connais toute l’histoire alors si je dois t’affronter pour sauver les enfants… Je le ferai ! C’est mon devoir de veiller sur eux ! "

"Mais non nounou, t’y es pas du tout, elle était venue nous rende visite et voir si tout allait bien ! Elle nous a espliqué ce qui est arrivé à maman mais papa et moi on va la ramener comme des professionnels ze te le garantis ! "

"Ah bon ? Bon et bien si tu le dis. Je veux bien te croire ma petite Aya. Mais toi Sachiko, tu me jures que tu n’as aucune intention de nuire à mon patron ? Parce que cela me ferait énormément de peine de devoir m’en prendre à toi tu sais. Bref, qu’est ce que tu fais en « territoire ennemi » ? "

Grâce à ses ninjas, Sentinelle connaissait déjà toute l’histoire mais n’avait pas encore trouvé le temps et le courage pour en parler à son supérieur, et pour cause… Comment expliquer que sa femme passe dans le côté obscur du pouvoir…
M’enfin, il attendait surtout des explications claires et précises de Sachiko !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Jeu 2 Avr - 11:53

Sachiko était rassurée de voir qu’Aya n’avait pas réagit de manière triste. Malgré la mauvaise situation actuelle cette petite fille gardait toujours le sourire ça faisait plaisir à voir
Elle lui expliquait que la petite sœur passait son temps à lui réclamer à manger ce qui faisait bien rire la Tatachiko.


" Tu as l’air de t’en plaindre que Taki te demande tout le temps à manger mais je suis certaine qu’au fond tu es très ravie d’être une grande sœur qui puisse s’occuper des petits hein ? Tu ne peux pas faire semblant avec moi hihihi. "

Et elle lui racontait toutes les choses qu’elle voudrait bien faire subir à la vilaine sorcière.

" Oui c’est à cause de la sorcière il n’y a aucun doute là-dessus.
J’adore tout ce que tu aimerais lui faire, tu es pleine d’imagination ma petite puce ! Je pense que tu deviendras une fille très intelligente ce qui aidera beaucoup ton papa. D’ailleurs tu devrais lui faire part de toutes tes idées je suis sûre que ça pourrait l’aider et lui donner des idées de tactiques. En plus t’es la meilleure pour donner du moral on ne peut pas être triste en te voyant, tu représentes la joie !

Mais surtout pour le moment oui il faudra suivre ton papa, toi seule peut ramener ta maman. Et je dois t’avouer que je déteste le fait de devoir servir ces méchants je voudrai rentrer et pouvoir t’apprendre pleins de choses marrantes comme la grande sœur que tu veux que je sois ! "


Ensuite Aya la petite pipelette commençait à lui raconter un roman sur la vie au château avec tous le monde, Sachiko n’en attendait pas autant de sa part mais Aya et comme son père dès qu’elle commence à parler elle ne s’arrête plus, elle écoutait sagement toutes les choses que la fillette avait à dire, mais ça allait elle racontait toujours des choses intéressantes alors on ne s’ennuyait pas avec cette petite pleine de vie.

Heureusement quelqu’un arrivait pour interrompre la conversation, voilà que Sentinelle se met à débarquer ce qui n’était pas étonnant au fond puisque que veiller sur les enfants faisait parti de son quotidien. Il semblait surpris de voir Sachiko ici présente et lui avoua qu’il était au courant de toute l’histoire actuelle pour le plus grand étonnement de Sachiko qui du coup se sentait un peu mal à l’aise, même si au fond elle était très contente de le revoir.


" Je suis grillée…

Euh… Et si on parlait de tout ça autour d’un petit café ? … "

** Pour faire plus ample connaissance et peut-être… Euh Je rêve un peu trop là… **
" En fait… Non… C’est une mauvaise idée, j’ai rien dit. "

Les paroles de ce cher ninja l’avait un peu blessée à l’idée de savoir qu’il ne lui faisait pas confiance et qu’il la croyait capable de kidnapper des jeunes enfants. Heureusement Aya était là pour lui faire comprendre que leur deuxième nounou n’avait aucunes mauvaises intentions.

" Tu as bien entendu Aya, la vérité sort de la bouche des enfants n’est ce pas ? Alors tu ne devrais pas douter de moi.
Je n’aurai jamais de mauvaises intentions envers la famille Toyotomi, c’est comme si je faisais aussi partie de la famille, Aya peut te le confirmer elle m’appelle même « grande sœur » !

Bref, pour la suite on devrait plutôt en parler sans la présence des enfants si tu veux avoir des détails ça serait mieux. A t’entendre parler tu n’as pas l’air d’apprécier ma venue dans le château… "


Elle s’efforçait de garder le sourire malgré quelques mots pas très plaisant.
Plus elle lui parlait plus elle se sentait très gênée, avec son petit teint qui rougit, voir sa présence non loin d’elle lui avait toujours fait cet effet là.

Depuis l’arrivée de Sentinelle l’ambiance avait changé et n’était plus aussi joyeuse, un long silence c’était installé… L’avantage était que les enfants étaient souvent présents pour briser les silences de mort ou les ambiances tendues, la petite Takiko s’était précipitée sur Sentinelle, elle avait senti l’odeur de nourriture quand il s’agit de bouffe elle était toujours là pour flairer les bonnes choses à manger ! Elle tira sur ses vêtements pour le secouer en disant un des seuls mots qu’elle savait dire mais qui voulait tout dire.


" Miam ! Miam ! "
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 10 Avr - 7:36

Aya ne prêta même pas une oreille à ce que sa Tatachiko lui dit au sujet de Takiko.

"Pff, c’est même pas vrai que ze suis contente d’être la grande sœur d’un gros bébé comme Taki, tu te trompes sur toute la ligne tatassiko. "

Elle disait cela mais au fond d’elle, il est certain qu’elle était ravie de pouvoir jouer les grandes sœurs et qu’elle pouvait s’occuper autant de sa soeu-sœur chérie. Bien évidement, elle n’en oublait pas pour autant le petit akinou mais lui préférait la présence de la gente féminine à forte poitrine donc sa sœur ne l’intéressait pas spécialement, pauvre d’elle qui trouvait pourtant son petit frère tout craquant comme une sucette en chocolat.
Elle était pourtant fière que sa « grande sœur » trouve ses idées très bonnes pour faire souffrir la vilaine sorcière et avait bien aimé l’idée d’en parler avec son papounet chéri.


"Ah tu penses que ze devrais aller voir mon adorabe papounet et lui parler des vilaines choses à faire à la poubelle sur patte ? Niyah *_* Si tu dis ça alors dès qu’il rente ze fonce le voir pour discuter avec lui de tout ça ! Toi au moins tu sais comment parler aux tites filles comme moi ze suis contente ! "

Mais bon, tout cela était bien avant que Sentinelle n’arrive, il est vrai qu’avec lui, rien n’est pareil, il apporte la joie comme la tristesse lorsqu’il se la ramène mais bon, un ninja reste un ninja et ne peut pas changer.
Cela dit, il était tout de même sur les fesses en voyant à quel point Sachiko était devenue toute rouge. Ca n’était pas la première fois que cela arrive en sa présence. Il commençait sérieusement à se poser des questions au sujet de cette charmante demoiselle.


"Je sais bien que la vérité sort de la bouche des enfants mais tout ce que raconte Aya par contre, ça n’est pas toujours la vérité n’est ce pas ma petite coquine ?
Sinon, j’avais une question ma chère Sachiko, pourquoi donc es-tu toujours aussi rouge quand je suis dans les parages ? Tu attrapes subitement de la fièvre ou un truc dans le genre ? T’es allergique à ma présence peut-être… Si telle est le cas, pourquoi me proposer d’aller boire un café ? Enfin, même si tu as déjà refusé avant que je ne puisse te fournir ma réponse. C4est bien dommage car j’y serai allé avec plaisir, je suis en manque de sommeil donc je me saoule au café ces derniers temps, l’alcool c’est mauvais pour le travail alors je me retranche sur d’autres boissons. "


La petite chipie qui connaissait déjà pas mal de choses de la vie ne pu s’empêcher de répondre à la place de Sachiko.

"Nounou ! Nounou ! Moi ze sais pouquoi Tatassiko l’est toute rouze quand t’es là ! Hihi ! C’est paske elle est amoureuse en cassette de toi ! Moi ze suis certaine que c’est pour ça ! "

Il ne pu s’empêcher de rire un peu parce que la façon dont Aya venait de le dire, cela semblait tellement impossible qu’il en rêvait tous les jours mais l’amour, il n’y connaissait rien et ne pouvait donc pas croire les paroles de cette petite chipie.
C’est quelques instants plus tard qu’il senti une petite chose lui tenir la jambe en criant un certain « miam miam ». Il reconnu sans plus attendre la douce voix de Takiko qui réclamait encore et toujours à manger. Encore heureux qu’elle ne lui ait pas sauté à la figure comme elle savait si bien le faire en règle général. C’était la première à venir réclamer à manger, on pouvait penser qu’elle avait un trou dans son estomac qui digérait immédiatement sa nourriture mais non, elle avait simplement une faim de loup pour son âge.


"Je te reconnais bien là ma petite Takiko ! Toujours à réclamer à manger à nounou Sentinelle. Si jamais je ne t’apportais plus de gâteau, je suis persuadé que tu finirais par mourir de faim malgré ton jeune âge. Il faut toujours que tu finisses avec un truc dans la bouche sinon tu n’es pas rassasiée. "

La petite Aya aimait bien s’occuper de sa petite sœur, c’est certain mais ce qu’elle n’appréciait pas, c’était de se faire voler la vedette ! Elle commença à bouder en espérant que cela rende les deux grands tristes et qu’ils reviennent vers elle comme toujours. C’était une sacrée petite chipie qui savait très bien ce qu’elle voulait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 10 Avr - 12:12

La jeune fille était loin de se douter que ses rougissements paraitraient si suspects la question surprise de son collègue était plus qu’embarrassante, elle devint encore plus rouge et resta sans voix. Elle croyait qu’il avait tout compris jusqu’à ce qu’il supposa une réponse totalement opposée. Elle se dit un « ouf » et essaya de répondre en paraissant normal en trouvant des excuses.

" Mais non voyons. Je ne suis pas allergique à toi je te rassure… C’est juste que, tu apparais toujours si soudainement que ça me surprend à tous les coups et que… j’ai comme un coup de chaud voilà ! "

** On croirait ma maitresse parler, elle déteint sur moi c’est mauvais. Puis il a l’air un peu baka vu ce qu’il a pensé qu’il va sûrement croire ça. **

Il lui dit qu’il était fatigué c’est le bon moment pour tenter de repousser la discussion sur la situation actuelle à plus tard parce qu’elle n’avait vraiment pas envie de devoir tout raconter.

" Pourquoi ne vas-tu pas te reposer un peu ? Je peux te remplacer si tu veux. J'ai pas perdu la main ! Et on parlera plus tard. Je partirai juste avant que le Chef débarque. Moins vite je retourne vers la sorcière mieux c’est. Au fait où est aller le Chef exactement ? "

Alors qu’elle avait tout fait pour détourner le sujet voilà que la petite miss sans gêne sortit la phrase à absolument pas dire … Comment une fillette de 2 ans pouvait deviner une telle chose, elle avait vraiment tout pour surprendre et pour mettre mal à l’aise les gens quand elle le veut. Sachiko en tomba presque de sa chaise après avoir entendu cette phrase. Au fond d’elle elle était en panique.

" Hein ??!! Mais non arrête c’est pas ça du tout !!!!! "

** Elle est folle de sortir ça comme ça !!! Elle va m’achever ! **

Voyant que Sentinelle rigolait elle se reprit et fit semblant de faire de même, de le prendre aussi comme une bonne blague. Heureusement qu’il y croyait pas un mot. Ou pas.

" Tu as vraiment beaucoup d’humour ma petite, c’était très drôle ! "

** Humiliation totale. Et plus d’espoir. ** Soupir

Quand vint le tour de Taki d’entrer en scène, Sachiko préféra rester silencieuse sur le moment, il fallait qu'elle reprenne son souffle avec cette chipie y'avait de quoi faire une crise cardiaque. Mais le comportement de petite affamée la faisait sourire on ne pouvait pas rester indifférent avec ces petites canailles, ça lui donnait très envie de revenir et de rester ce n’était surtout pas chez les serpents qu’on pouvait vivre joyeusement.

" Qu’est ce qu’on est bien ici ! J’aimerai tellement qu’on revienne… Ah ! T’as qu’à nous capturer Sentinelle, ** Dans tes bras. ** et là, la sorcière siliconée ne pourrait rien dire hihi ! Le rêve ! "

Bizarrement Aya n’avait pas fait de commentaire alors que c’était la première à ouvrir sa bouche pour dire quelque chose. Elle remarqua que la petite boudait pour attirer l’attention comme d’habitude.

" Hé c’est pas parce qu’on regarde la petite qu’on t’oublie ! Tu ne serais pas une petite jalouse par hasard ?
Allez viens et fais-moi un sourire petite chipie. Vous aller manger des bonnes choses ça te fera oublier. Ta sœur s’impatiente en plus et ça permettrait à ton frère de me lâcher un peu il me sert vraiment trop fort… "


Elle attendit tout de même l’autorisation de leur nounou vu qu’officiellement elle ne pouvait plus prétendre l’être aussi et ne pouvait plus prendre l’initiative de prendre des décisions seule.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Lun 13 Avr - 7:38

Toute la joyeuse troupe était plus que bien et les deux plus agés riaient bien en regardant les réactions des enfants. Même si ils n’en avaient pas l’un comme l’autre, au plus profond d’eux, ils devaient certainement les considérés comme une partie d’eux. Ils ne faisaient pas partis de la famille Toyotomi pour rien il faut dire.

"Hihi ! C’est Aya la plus forte et elle devine tout nananère ! Ze suis la meilleure et mon pitit doit me dit que ze suis pas loin de la vérité, mais sinon wi ze sais que ze fais bien rigoler paske ze suis fofolle comme papounet ! "


La petite Aya n’avait finalement pas apprécié que sa tatachiko la traite de menteuse étant donné qu’elle était persuadé de connaître ses sentiments mais elle finit par ne pas y penser. Quant à Sentinelle, il était triste tout de même qu’il donne si chaud à sa camarade qu’il appréciait énormément et aurait bien voulu que les paroles de la petite Aya puissent refléter la réalité.
Heureusement qu’il savait bien tenir la route tout de même pour parvenir à discuter de bon cœur avec Sachiko et la fatigue ne pouvait en aucun cas le mettre à genoux.


"Tu ne me verras que rarement me reposer et c’est toujours d’un seul œil, on ne peut jamais dormir sur ses deux oreilles les yeux fermés avec toute l’agitation qui se passe dans le monde qui nous entoure alors ne t’en fais pas pour moi, je ne vais pas m’effondrer de fatigue surtout pas devant toi, ça ne le ferait pas, je dois garder le moral et c’est impossible de le perdre avec eux. Ils sont toujours là pour me remettre d’aplomb. D’autant plus que la petite chipie commence à me connaître par cœur… Mais je ne doute pas sur le fait que tu ne dois pas avoir perdu la main en ce qui concerne la garde de diablotins. Le problème c’est que le chef peut revenir n’importe quand et si il te voit, il risque de te flinguer. A l’heure où je te parle, il doit certainement avoir appris que Madame Cha-Chan n’est plus au château… Si il est encore sur le champ de bataille, il va tout faire saigner autour de lui mais va très vite rentrer à la maison. C’est pourquoi je te conseille de ne pas trop t’attarder dans le coin même si ta compagnie ne me dérange pas du tout au contraire ! J’aime bien ta présence donc tu peux rester jusqu’à ce qu’il revienne mais faudra absolument foutre le camp à ce moment. "

Les paroles de Sachiko concernant la capture plurent fortement à Sentinelle qui se voyait bien entouré des deux femmes les plus belles du coin. Mais très vite il reprit ses esprits.

"C’est sur que cela pourrait être une excellente idée que de vous re-capturer mais l’autre folle finirait par péter un câble et enverrait toutes ses troupes sur le château. Or nous ne sommes pas assez nombreux pour supporter un tel siège et nous serions donc dans un des scénarii les plus dangereux qu’il soit à l’heure actuelle. Je suis désolé mais il va falloir que tu restes encore avec eux un petit moment. Sauf si tu ramènes Madame à la raison, ce qui ne t’empêches en rien de le faire d’ailleurs…"

Le temps passa et les enfants réclamaient de plus en plus à manger ! Takiko restait coller à sa nounou tant qu’elle ne reçu pas un petit biscuit, ce qui signifia le début du goûter. Il se mit au même niveau que les enfants et distribua le repas qui était très apprécié des petits monstres. Qui plus est, la petite scène de jalousie d’Aya fut assez marrante car elle tenait absolument à se faire remarquer par n’importe quel moyen.

"Bin z’espère bien que vous m’oubiez pas ! Si c’était le cas, ze serai déza pati à la ressersse de ma maman mais comme vous semblez triste de me voir comme ça, ze veux bien rester et manzer avec vous hihi. Mais faut me garder le plus gros biscuit alors sinon ze boude ! "

Et au même moment, elle vit sa petite sœur qui commença à prendre justement celui qui ressemblait au plus gros ! Elle s’empressa de courir vers elle et lui piqua des mains comme une vilaine grande sœur voleuse. Ca n’était vraiment pas beau à voir tout ça…

"Donne moi ! L’est à Aya celui-là, t’en a plein d’autres alors donne le moi ! "

Elle fini par le récupérer mais fit tomber sa petite sœur en arrière qui se mit à pleurer parce qu’elle s’était cognée la petite tête contre le sol. Pendant ce temps, le regard des deux adultes se figea sur Aya… Elle allait certainement se faire engueuler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Mer 15 Avr - 13:41

Elle avait fait son possible pour pouvoir l’aider et qu’il accepte sa compagnie en ce lieu mais rien n’y faisait, il semblait déterminé à tout faire tout seul sans la moindre aide, sûrement son côté ninja solitaire se disait-elle.

" Comme tu veux, je voulais juste t’aider… "

Il était entrain de la prévenir du danger qu’elle risquait si jamais elle se retrouvait nez à nez au Chef et que ce dernier devait avoir appris l’histoire, voilà une nouvelle surprenante pour Sachiko qui commençait à penser qu’il ne fallait pas trop tarder à partir du château. Mais comment était-ce possible qu’il sache s’il y avait que eux deux seuls qui était au courant de la situation, la réponse était évidente.

" Ca veut dire que tu as fait en sorte de tout lui balancer ? Mais pourquoi ?! Il n’était pas obligé de le savoir si rapidement… C’est malin… Il doit être fou de rage à l’heure actuelle. " En a des sueurs froides rien qu’en y pensant.
" Bon ben les enfants vous ne risquez pas de me revoir de si tôt je ne serai plus la bienvenue les prochaines fois. "

** Je préférerai avoir un autre genre de mort que me faire tuer par un vieux fou hystérique enragé. **

Elle penserait qu’il allait trouver son idée de capture bonne mais apparemment ce fut tout le contraire. Depuis tout à l’heure il ne cessait de tout refuser de sa part, elle se posa vraiment des questions se disant qu’il n’aimait vraiment pas sa présence pour agir ainsi même s’il prétendait le contraire ça ne semblait pas du tout sincère pour elle. Il faisait le gentil mais elle pensait qu’il ne devait pas apprécier de partager son rôle de protecteur avec une autre personne, pensant aussi qu’il voulait chercher à la faire repartir. Pas étonnant qu’il ait fait exprès de tout balancer au Chef finalement. Son air montrait une déception mais ça ne dura que quelques secondes elle préférait sourire même aux malheurs, ce n’était pas dans sa nature de montrer un air triste, voir la vie en rose malgré tout c’était ce qu’elle faisait toujours.

" Ah… Je vois… J’avais pas pensé à cette possibilité… En effet il ne vaut mieux pas prendre de risque, le centre du problème est encore et toujours cette sorcière. Ramener ma Cha-Chan j’aimerai tellement mais c’est impossible pour le moment, elle tellement à fond sur sa « Da Ji-sama » comme elle le dit si bien… Qu’elle me traitera de menteuse et me rejettera sûrement et comme je préfère ne pas la laisser seule quand elle est en présence de la sorcière, car dieu sait ce qu’elle pourrait encore lui faire cette femme sans pitié… Je dois garder le silence. Peut-être qu’une opportunité se présentera plus tard. Ou peut-être pas… ça devrait t’arranger. "

Elle s’apprétait à partir mais cette chipie d’Aya fit encore une bêtise, elle était vraiment une jalouse qui voulait être « l’enfant roi » qui se croyait tout permis cela c’était que dans ces rêves, mais il était difficile de lui faire comprendre qu’elle n’était plus la seule et que les autres devaient avoir autant d’attention qu’elle à cette petite tête de mule.

" Encore une fois tu fais la vilaine, c’est pas bien ça…
Rho… C’est dans ces moments là que j’aime pas quand vos parents ne sont pas là je suis la nounou cool, j’y arrive pas, j’suis pas faite pour gronder moi…
Sentinelle dis-lui toi quelque chose. De toute façon je ne pense pas rester plus longtemps j’ai pas très envie de me faire surprendre, puis si ça se trouve Xia Chan m’attend déjà. "


Une chose était sûre était que le meilleur moyen de calmer la petite Taki était de lui donner à manger ce qu’elle fit aussitôt, un petit biscuit pour consoler et voilà plus de pleurs, la voilà à nouveau ravie. Maintenant que ça semblait s’être calmé elle pouvait partir et laisser les petits et leur nounou tranquilles. Elle s’apprêtait à rendre le petit Aki à Sentinelle mais le petit ne semblait pas vouloir que sa Tatachiko s’en aille.

" Problème…
Euh… Si tu veux que Tatachiko vive il faut me laisser partir… "


** Quoi que, je pourrai me servir du petit comme bouclier. Si je l’ai dans mes bras le Chef ne pourrait pas s’en prendre à moi… Intéressant. **
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 24 Avr - 6:44

Sentinelle sentait que la deuxième nounou tremblait, elle devait avoir peur que le grand patron rentre à n’importe quel moment mais ce qui le dérangeait, c’était le fait qu’elle pense qu’il voulait qu’elle parte le plus vite possible comme si il avait l’intention de s’en débarrasser. Le problème fut qu’il n’en était pas question mais rien ne semblait pouvoir la faire changer d’avis.

"Tu sais, si je lui ai déjà envoyé un messager, ce n’était pas pour qu’il rapplique directement mais pour lui donner une rage de vaincre. Je suis persuadé qu’il dois avoir un peu de difficulté à l’heure actuelle alors je me suis dit qu’il fallait que j’aille l’en informer au plus vite. Et puis, il fera tout son possible pour buter Da Ji lorsqu’il sera en face d’elle, c’est un excellent moyen de la remettre sur le droit chemin. Mais il n’est pas au courant pour ce qu’il t’est arrivé alors ne t’inquiète pas "
Il essaya de la rassurer mais les mots qui sortirent de la bouche de Sachiko rendirent les enfants un peu triste.
"Ah ? Tatassiko elle veut plus venir nous voir ? Snif alors c’est tellement bien quand tu es là mais si tu veux pas rester on t’en voudra pas Snif. "

Contrairement à ce que Sentinelle aurait espéré, Sachiko n’aima pas spécialement la réponse qu’il lui offrit en parlant de cette histoire de « capture ». Elle accepta mais sans trop de conviction. Mais il resta sur le pied de guerre en la supportant !

"J’espère que tu parviendras quand même à lui raconter la vérité comme ça vous reviendrez toutes les deux à la maison, ça nous fera un plaisir fou de vous revoir en vie toutes les deux. Je n’ai pas raison les enfants ? " Mais ces canailles étaient trop occupés à manger pour répondre à la nounou xD. "Mais je suis certain qu’ils seraient ravis de vous revoir tout comme moi. "

Alors qu’elle désirait disparaître du château pour ne plus les importuner, Aya commença à se faire un tout petit peu disputer par Sachiko. La petite avait été sage pourtant ou pas xD.

"Mais ze voulais zuste prendre son gateau, elle en manze dézà plein alors si ze lui en pique un, elle va pas mourir. C’est une gloutonne qui manze et manze touzours ! Elle s’arrete zamais alors moi ze veux zuste essayer de la faire manzer moins, elle va devenir groze sinon. "Comme demandé par sa camarade, Sentinelle dut intervenir même si il n’arrivait pas beaucoup à se faire entendre des enfants, ils étaient tellement diaboliques parfois…
"Aya, franchement, c’est bien de penser à son poids mais c’est encore un bébé alors ne lui pique pas la nourriture de la bouche comme ça, après elle se met à pleurer et nos oreilles ne sont plus aussi bonnes qu’à l’époque. On entend encore plus les pleurs d’enfant alors la prochaine fois, tu évites de lui piquer la nourriture sinon Tonton Sentinelle y va devoir de punir…"

Elle ne lui répondit pas et préféra faire la moue. Elle finit son gâteau et regarda Tatachiko qui s’apprêtait à partir définitivement mais son petit frère n’avait pas prévu de partir lui…

"Ah bin je crois que tu vas devoir rester encore un petit moment avec nous. Aki n’a pas l’intention de partir pour l’instant et si on l’enlève, il risque de nous faire une énorme crise alors tu vas devoir rester encore un peu tu ne penses pas ? "

En entendant ceci, Aya se releva et alla chercher un jeu dans le placard et l’amena directement à Tatachiko ! Elle était ravie de savoir que sa nounou allait devoir rester encore un peu et voulait profiter de ce moment pour jouer avec elle ! Elle était si joyeuse qu’elle sautillait dans la chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Sam 9 Mai - 14:11

En venant ici elle n’avait pas prévu que le petit chieur pourrait la retenir à son départ. Elle se trouva devant un dilemme, partir en le faisant pleurer ou rester pour faire plaisirs aux diablotins au risque qu’elle se fasse repérer par le vieux hystérique, mais en fait Aya avait déjà décidé pour elle en allant chercher de quoi jouer. Sachiko poussa un soupir et abandonna pour le moment l’idée de partir, au pire elle pensait toujours qu’au fait que le petit serait un bon bouclier.

" Oui je crois bien que je n’ai que le choix de rester encore un peu… Ils sont plus fort que moi ces diables, ils me font toujours céder. "

Elle regardait Aya toute heureuse de pouvoir jouer et se demandait bien comment elle allait pouvoir partir, alors qu’elle réfléchissait une autre idée lui vint en tête, c’est pas qu’elle aimait pas jouer aux jeux d’Aya mais elle avait envie de faire quelque chose de moins chiant xD.

" Attends Aya, j’ai une meilleure idée qui va sûrement te plaire. Que dirais-tu de commencer à apprendre à manier une épée hein ? Il y a qu’avec moi que tu pourras bien apprendre les autres sont pas aussi doué que moi avec une épée hihi ! Avec une épée en bois bien sûr hein, n’espère pas pouvoir commencer avec une vraie tu es beaucoup trop petite pour ça. Tu auras toute la vie pour jouer les psychopathes après. "

Mais il y avait toujours un problème, le petit qui ne voulait pas lâcher sa nounou préférée, voyant qu’il insisterait jusqu’au bout elle se disait que peut-être en négociant il finirait par la lâcher mais qu’est ce qu’elle pouvait bien pouvoir proposer, connaissant ce petit pervers précoce ça pouvait aller que dans un certain sens…
Elle lui chuchota quelque chose à l’oreille (que je ne citerai pas xD) en entendant ces quelques mots le petit Aki se débattit pour laisser sa Tatachiko s’en aller en ayant très hâte qu’elle revienne. Il alla rejoindre sa jumelle pour manger…
Enfin débarrassée, elle se leva pour s’apprêter à partir dans le jardin avec la petite fofolle, juste avant elle se tourna vers son cher Sentinelle.


" Je te pique Aya pour un moment, prends bien soin des deux autres. Et si tu le peux, j’aimerai bien que tu m’informes des événements et que tu me dises si jamais les Résistants ont trouvé un moyen d’exterminer la sorcière ça me ferait trop plaisir. J’espère qu’on se reverra très vite… Mais toujours en tant que coéquipiers jamais ennemis j’espère… A bientôt tout le monde.
Bon tu viens Aya ? On y va !! "

Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Mer 13 Mai - 17:12

Aya qui se réjouissait à jouer à un jeu de société pour les enfants avec sa nourrice préférée fut un peu déçue lorsque cette dernière sembla ne pas vouloir. Mais Sachiko s’était bien rattrapée car elle connaissait assez bien les goûts de la petite diablesse ! Faire des bétises était bien l’une de ses attractions préférées d’autant plus si elle pouvait apprendre à utiliser une arme !

"Quoi ? Pou de vrai tu veux bien m’apprendre à utiliser une épée ? Ouais !!!! Comme ça vais aller trancher les vilains avec papa et couper la tête de la sorcière pas belle ! Wi pas belle paske comme vous en palez… Elle a pas l’air d’être belle en tout cas, beaucoup moins que toi et maman c’est sur ! En tout cas ze suis tout de suite prête ! "

La petite Aya était ravie d’apprendre à utiliser une arme même si celle qu’elle voulait vraiment apprendre était le truc bizarre qui se pliait en trois que possédait son papounet chéri. Par contre dans cette histoire, le pauvre Sentinelle semblait incapable de pouvoir répondre quoi que se soit. Il avait tendance à fondre devant les yeux de la petite Aya, elle avait un pouvoir manipulateur encore plus dangereux que celui de Da Ji il fallait croire.

"Euh… Et moi je n’ai pas le droit de dire un mot ? Elle est censée être sous ma responsabilité, mais bon, elle a l’air tellement joyeuse que je ne peux rien lui refuser et d’ailleurs… Tu as aussi l’air très motivée Sachiko alors je ne peux vraiment pas me mettre en travers de votre route, je me ferais rétamer par vos si jolis sourires ! Et ne t’inquiète vraiment pas, je te tiendrai au courant de tout ! Je ne souhaite pas qu’il t’arrive malheur dans cette histoire, ça me ferait de la peine…"

Aya était contente de rester encore un peu avec sa Tatachiko et avait fini de se préparer. Elle se précipita sur Sachiko et lui embarqua le bras pour l’amener sans plus attendre à l’extérieur, au niveau des jardins afin de pouvoir mettre en pratique ses techniques secrètes apprises en regardant les gens s’entraînés, bien sûr, elle ne savait absolument pas les reproduire. Elle prit directement un bout de bois qui trainait sur le sol et se lança à l’assaut de Tatachiko !

"Tu arriveras pas à esquiver mon attaque !!! Ya !!!!! "

Elle courait de toutes ses forces jusqu’à Sachiko mais n’allait certainement pas lui faire bobo.

A l’intérieur, le pauvre Sentinelle se retrouva seul en compagnie des deux jumeaux qui se régalaient plutot très bien.


"Elles vont bien s’amuser alors que moi… Nounou’s time, reviens vite chef…"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 15 Mai - 18:20

Après s’être faite embarquée dans les jardins à toute vitesse Sachiko pensa souffler un peu mais non la petite fofolle était trop impatiente de se mettre à l’apprentissage il était impossible pour elle de devoir attendre quelques secondes de plus apparemment.

" Je savais pas que ça allait te plaire à un point de te jeter sur moi pour m’attaquer. "

Elle s’empressa de ramasser un bâton qui trainait par là avant de se faire taper par une fofolle future psychopathe. Elle resta en face d’elle et attendait qu’elle frappe en y mettant toute sa petite force. Une fois arrivée elle ne chercha pas à esquiver sinon la petite en aurait vite marre de taper dans le vide, elle tendit simplement le bois pour la laisser frapper dessus. La petite puce enchaina déjà les coups, elle avait vraiment envie de se déchainer. Aya semblait déjà bien savoir se débrouiller elle devait connaître des petits coups. Puis elle voyait vraiment qu’elle s’y mettait de bon cœur et qu’elle était motivée comme jamais ça lui faisait très plaisir.

" Hé bien je vois que tu as de l’énergie à revendre et que tu es bien en forme ! Je dirai aussi que c’est pas la première fois que tu essaies de jouer les guerrières n’est ce pas ? C’est pas mal tu te débrouilles déjà bien je pense que tu apprendras très vite l’art du combat.

Bref, et si on inverse un peu les rôles est ce que tu réussiras à éviter mes coups ? Allez on essaie un peu pour voir, je suis sûre que tu es une rapide ! Et il faut bien s’échauffer un peu. Go ! "


Chose dites, chose faites, Sachiko lui envoya quelques coups pas trop fort et pas encore trop rapide pour lui laisser le temps d’éviter et si elle voit qu’elle y arrive bien elle accélérera la cadence par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 29 Mai - 16:48

Alors qu’elle pensait ne pas faire le poids malgré qu’elle était très sûre d’elle, Aya n’en revenait pas que ses mouvements parvenaient à faire mouche ! Elle s’était dit avant de commencer qu’elle allait taper à côté n’ayant jamais vraiment manié d’arme mais bien au contraire, elle restait debout et frappait sa tatachiko ! Bien évidement la différence de taille et de force était clairement importante mais pour elle, cela n’avait pas d’importance et justement c’est bien là qu’était le problème, elle ne s’en rendait même pas compte. Elle se croyait bien plus forte que sa nounou mais les choses allaient très vite la faire revenir à la réalité…

"T’as vu comme ze suis fote ?! Z’arrive à te donner des coups alors suis persuadée que ze peux aller botter les fesses de la vilaine sorcière ! Moi elle me fait pas peur alors si faut que ça soit une tite fille qui la tape abin ze le ferai ! Ze suis la plu fote ! Même plus que Maman et Papa réunis ! "

Et oui, la petite Aya avait hérité de l’orgueil de sa très chère mère adorée et pouvait s’imaginer des choses bien au-delà de la réalité dans laquelle elle vivait. Elle se croyait imbattable mais les paroles de sa tatachiko allait la refroidir un peu…

"Hein ? Tu veux dire que tu faisais semblant ? Mais alors… tu as ien senti c’est pas du zeu. Ca veut die aussi que ze peux pas sauver maman ? Snif… Mais…. Si z’arrive à t’arrêter ze pourrais le faire ! Viens ze suis prête ! "

Sachiko voulait être gentille en lui donnant des petites frappes qui… étaient malgré tout bien trop puissantes pour la petite Aya qui ne parvenait plus à garder l’équilibre. Elle trébucha en arrière en voulant esquiver un coup et se cogna un peu les fesses. Elle se mit soudainement à pleurer.

"Ouin !!!!! Z’ai bobo et ze suis nulle, ze peux meme pas sauver ma maman !!! Ouin !!!!!! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Dim 21 Juin - 20:33

Ce petit jeu ne se déroulait pas du tout comme l’avait prévue Sachiko, elle stressa quand la petite s’était mise à pleurer car elle ne savait pas du tout comment réagir et s’en voulu terriblement. Elle regarda autour d’elle pour espérer que personnes ne soit présent pour voir ça mais ça ne pouvait être possible, quelques gardes gardaient les jardins et regardait la nounou bien de travers. Faire pleurer la petite princesse d’Osaka était un acte grave, on pouvait se faire emprisonner ou tuer rien que pour ça quand le père de la concernée est complètement fou ce n’est pas étonnant.

" Oh on non ! Ma petite puce c’est rien faut pas pleurer ! ça va passer. "

Se sentant très mal à l’aise elle préféra emmener Aya dans un coin caché par des arbustes avant de les agacer histoire d’être aussi plus discrète. Tant bien que mal elle essaya de consoler sa « petite sœur » elle l’a prise dans les bras et la berça même si ça faisait très bébé mais bon Sachiko n’était pas encore très douée dans le rôle de « maman ».

** Pitiéééé arrête-toi c’est la torture. **

" Allez c’est fini, on va arrêter pour aujourd’hui. Puis t’es pas nulle c’est moi qui ait pas fait assez attention j’y suis allée trop fort je crois, je croyais que tu allais éviter… Je te demande pardon alors s’il te plait sèche tes larmes une grande fille ne pleure pas hein ? Si tu veux pour te venger tu n’as qu’à me taper de toute tes forces et j’éviterai pas t’es d’accord ? Tu pourras me montrer à quel point tu frappes fort ça te défoulera et tu oublieras très vite ce bobo. T’as qu’a imaginer que c’est la vilaine sorcière devant toi et ça partira tout seul. "


** En espérant qu’elle me fasse pas une grosse bosse sur le visage vu que c'est une sauvage quand elle s'y met... **

C’était la première idée qui lui passait par la tête en espérant que la petite Aya allait retrouver le sourire avant que se soit elle-même qui se mette à pleurer de désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Dim 19 Juil - 14:26

La petite Aya était tout de même très triste, elle s’était fait bien bobo mais sa tatachiko avait accouru pour voir si elle ne s’était pas cassée quelque chose. Elle pouvait toujours compter sur elle si jamais elle avait un gros souci dans sa vie de petite fille innocente et adorable qui pouvait faire fondre en morceau n’importe qui. Enfin, c’était surtout le cas avec ses nounous car elle savait y faire non seulement avec les hommes mais aussi avec les femmes, une future dirigeante en puissance !

"Ouin, z’ai très bobo tatassiko, mais comme t’es là vais être fote et gande ! Et puis, ça fait du bien, c’est comme quand maman ou papa y me bodait avant de fait dodo, c’est apaisant et ça me donne plus envie de pleurer. Je vais sécher mes lames et comme ça ça sera comme si il s’était ien passé. "

Mais c’est à cet instant qu’elle avait entendu la requête de sa tata pour éviter qu’elle ne lui en veuille vraiment alors ni une, ni deux, Aya venait de sauter de ses bras pour se mettre en position afin de taper sa tatachiko bien fort, de toutes ses forces car elle voulait vraiment le faire !!! Cette fille pouvait être un véritable rouleau compresseur mais elle ne s’en était pas très bien rendue compte mais le temps allait certainement lui prouver le contraire, cela ne faisait aucun doute.

"T’es pête ? Alors z’y vais !!!!! "

Elle sauta, la tête la première, sur sa tata et la plaqua au sol en ayant bien touché le ventre. Elle allait certainement mettre un peu de temps à se remettre les idées en places avec tout ce poids…

"Tatassiko ? T’es encoe vivante ? "

Elle mit son index droit devant sa bouche d’un air pensif en se demandant si elle ne venait pas de tuer sa tatachiko adorée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 24 Juil - 18:24

C’était pas du tout prévu au programme qu’Aya allait vraiment vouloir lui taper dessus et elle n’avait même pas pu lui répondre que la fillette avait déjà fait son coup, Sachiko se retrouva par terre sans trop comprendre ce qu’elle a fait, mais elle avait mal.
Elle était un peu sonnée après cette attaque surprise, elle ne réagit pas tout de suite le temps de reprendre ses esprits il se passa bien quelques minutes.


** … Mais c’est que c’est une petite brute cette petite ! elle fait mal mais même pas mal quand même… Je pensais pas qu’elle allait le faire pour de vrai moi… elle rate jamais une occasion de pouvoir martyriser… Pourquoi j’ai atterri dans une famille de fous ? **


" Oui… T’inquiète pas je suis en vie… et entière…
C’était une attaque remarquable tu m’as bien eue, bravo. Au moins grâce à ça tu vas beaucoup mieux je suis soulagée. "


Elle se releva et donna la main à la petite. Ensemble elles sortirent de leur cachette et Sachi' voulait retourner plus près du château mais en s’y approchant elle remarqua qu’il commençait à y avoir de l’agitation à l’intérieur, et se doutait ce que ceci signifiait.

" Tiens, je crois que le grand Chef va arriver. Cette fois il va falloir que je te laisse ma petite puce, snif. Je peux pas passer par le chemin principal je risque de me faire voir… et il doit pas être de bon humeur… Tu connaitrais pas une sortie secrète que je pourrai utiliser pour partir discrètement ? Il faut que tu aides ta "grande sœur" à partir. "
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Dim 26 Juil - 19:06

La petite Aya restait là à attendre une réaction de sa tata. Cette situation l’avait bien fait rire mais elle évitait de le montrer car il ne fallait pas qu’elle se fasse encore plus remarquer. Après plusieurs minutes, Tatassiko se remit de ses émotions et commença à réagir aux paroles d’Aya-Chan. Elle était ravie de voir les compliments de son ainée !

"Ah !!! Niyah a fait plaisir de voir que tu me touves fote !!! Mais ça ze savais dézà que z’étais la meilleure ! Z’espère que ze deviendrai pus fote que toi plus tard comme ça ze pourrai te sauver la vie hihi.
Mais sinon, c’est sur que ze vais mieux !!!!!!!!!! "


Aya était super contente de voir l’état de sa tata et elle l’aida à se relever. Elle venait de comprendre que le petit jeu était terminé car elles sortaient doucement de leur cachette. Heureusement qu’Aya était une grande fille et qu’elle avait pu s’amuser comme une folle avec sa nounou préférée !!!! Mais les paroles de cette dernière lui paraissaient étranges, elle était presque entrain de dire que son papounet chéri allait rentrer à la maison…

"Nani ? Papa y va rentrer maison ? Cool !!!!!!! C’est trop bien ! Vais aller me sanger comme ça ze partirai avec lui ! Z’ai trop hâte de pouvoir lui sauter dans les bras, il m’a manqué depuis tout ce temps, heureusement que tu es venue me rendre une tite visite Tatassiko !!!!!!!!!!!!!

Mais en ce qui concerne le passage secret, ze dirai que tu vas devoir passer par-dessus le mur sinon tu auras pas d’autres choix sauf si… Tu passes par le passage secret qui se trouve dans la sambre de maman et papa hihi !! Faut pousser l’armoire et y’a un tou pour aller dehors du sateau, c’est touzours tout doit dedans ! Vais aller réceptionner papa pou te laisser fuir alors gros bizou tatassiko !!!!!!!!!!!! "


Elle sauta au cou de sa tata favorite et lui fit un énorme bizou bien baveux !!!!!! Puis elle parti toute joyeuse à l’entrée du château en attendant le retour de son papounet chéri.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Dim 2 Aoû - 17:15

Tandis qu’Aya était super heureuse à l’idée de retrouver son papounet, Sachiko elle ne l’était pas vraiment après qu’elle lui ait fait partager le lieu de la sortie de secours secrète. Elle s’en étonna et réagit en faisant une tête bizarre.

" Quoi ?? T’es vraiment sérieuse ? T’es sûre y’a pas d’autres issues ? Mais je peux pas !! Entrer dans leur chambre sans permission c’est un délit, personne n’a le droit d’aller dans la chambre du grand chef comme ça sans son accord... "

Elle n'avait guère le temps de discuter avec elle vu qu'elle fila à toute vitesse.

" Hééé attends on peut pas trouver autre chose ? "

Aya fit la sourde oreille elle était trop pressée d’aller accueillir son cher papa laissant Sachiko seule devant se débrouiller pour sortir en cachette. Elle prit bien soin de s’essuyer la joue parce que les bisous d’Aya sont bien plus que baveux, elle regardait la petite s’éloigner en espérant pouvoir la revoir bientôt.

" … Bon ben merci et à la prochaine… Petite sœur. "

Elle se mit tout de même en route pour la sortie de secours même si elle était un peu contrariée par cet acte qu’elle n’avait nullement envie de faire, mais à l’heure actuelle il n’y avait pas de choix possible. Elle se baladait discrètement dans le château comme une voleuse elle ne voulait pas qu’on la voit partir en cachette dans cette chambre et priait intérieurement pour ne pas tomber sur quelqu’un en chemin, par chance cella n’arriva pas. Elle y entra un peu à contre cœur, une fois à l’intérieur avec la porte bien fermée elle s’étonna encore et regardait toute la pièce d’un air un peu inquiet car des armoires il y en avait plusieurs elle avait oublié à quel point Madame était une très grande collectionneuse de fringues en tout genre… Et en plus elle venait de souvenir d’un détail important concernant Monsieur.

" Comment je suis censée savoir quelle est la bonne ?! Elle aurait pu me préciser avant de filer à toute vitesse… Mais si je me mets à bouger toutes les armoires il va le remarquer le vieux maniaque ! Il repère les changements de places des objets au millimètre près Ohlala il va remarquer que les armoires sont plus dans leur emplacement précis et il va pas apprécier !! Et donc il va se douter de quelque chose. Aya j’espère que tu réussiras à trouver une excuse potable… "

Elle se dépêcha de trouver le fameux trou dans le mur, comme par hasard c’était au bout du dernier essai qu’elle avait trouvé donc tout avait été déplacé et replacé mais sûrement pas comme il faut. Le couloir était plutôt sombre il y avait peu de lumière mais comme il fallait juste descendre des escaliers et aller tout droit ce n’était pas bien difficile elle courut jusqu’au bout trouvant ainsi une échelle menant à une trappe camouflée par la verdure depuis l’extérieur, elle y monta l’amenant en dehors des murs du château pouvant ainsi s’en aller sans problèmes… Avant de partir pour de bons elle eut une dernière pensée pour les petits bouts et pour son amoureux secret, puis partit pour de bon du domaine d’Osaka.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Mer 5 Aoû - 19:06

Le grand moment était enfin arrivé ! Le Chef de la Résistance, au même niveau que le Seigneur Shi Pi, rentrait chez lui, en Osaka pour réorganiser ses forces, ainsi que de prendre nouvelles de la situation actuelle par le biais de son fidèle second qui obtenait toutes les informations possibles dans ces territoires, en proie à la confusion.
Toutes les troupes Toyotomi, qui gardaient le château se trouvaient devant l’entrée principale pour accueillir leur Chef mais une petite tête était entrain de courir rapidement dans sa direction avec un énorme sourire ! Ca n’était autre que sa fille chérie toujours joyeuse malgré la situation actuelle concernant ses parents.

Le grand manitou du coin revenait de sur sa monture Epona, qui sentant l’importance du combat à Hu Lao n’avait pas pu rentrer et récupéra son chef sur le chemin du retour. Alors qu’ils rentraient doucement, Aya s’était précipitée dans les bras de son papa ! Elle avait sauté comme une professionnelle et atterrit rapidement sur son père qui aurait pu tomber de sa jument s’il n’avait pas une maitrise totale de sa monture.


"Papounet !!!!! Ze suis trop Contente de te voir rentrer à la maison !!!!!!! "


Et oui ! C’était sa chère et tendre Aya ! L’ainée de ses enfants qui débordait d’énergie chaque jour. Elle ne pouvait jamais ou du moins très rarement fatiguée, d’autant plus qu’elle attendait le retour de son papa avec impatience ! Il ne fallut pas longtemps à Hideyoshi pour réaliser que sa fille gardait le sourire malgré le fait qu’il pensait qu’elle n’était pas encore au courant. Du moins c’était ce qu’il espérait mais la vérité était bien différente…

"Alors ? Comment vas-tu mon cœur ? Ca me fait plaisir de rentrer à la maison, vous me manquiez énormément tu sais ? Loin de vous, ce n’est pas la même chose et c’est meme long mais le principal c’est que papa parvienne à rentrer sain et sauf à chaque fois pas vrai ? Allez on va rentrer, et papa va aller voir ton frère et ta sœur, tu peux venir avec moi bien sur ! "

Il venait de passer la grande porte du château et prit sa petite chipie sur les épaules. Tout en se dirigeant vers la chambre des petits, on pouvait voir que tout le monde au château était ravi de le voir rentrer car ils le saluaient tous sans exception même des personnes qui ne l’appréciaient que peu…
Sans trop attendre, il était déjà arrivé dans la chambre et son adjudant chef était entrain de changer la couche du plus jeune.
En effet, Hideaki devait devenir le futur héritier de la famille mais il devait encore se faire changer les fesses, de l’eau devait encore couler sous les ponts dans ce cas là ! Cependant, la petite Takiko s’était déjà, comme Aya précédemment, posée contre son papa adoré. Ces deux filles ne pouvaient vraiment pas vivre sans leur papounet chéri, un peu comme le petit garçounet qui ne pouvait se passer de sa maman même s’il allait être forcé de le faire pendant un certain temps.


"Alors !!! Comment vont mes petits monstres adorés ? Tonton Sentinelle vous a pas trop fait souffrir ? Vous ne pouvez pas savoir combien cela fait plaisir de vous voir tous les trois. Mais papa a BEAUCOUP de travail, il ne restera pas longtemps au château mais dès que le vilain pas beau sera parti, il prendra de LONGUES vacances pour passer du temps avec vous, vous êtes ma raison de vivre alors je reviendrai toujours à la maison pour vous faire des gros calins sauf si vous avez été méchants. Bref, je vous fais un gros bizou à tous les trois et les deux plus jeunes, je pense que vous allez pouvoir aller faire dodo ! Sentinelle amène Aya avec toi pendant que je les couche, rendez-vous dans mon bureau pour parler de tu sais quoi…"

Même si elle ne voulait pas laisser son papa tout seul, Aya n’avait d’autre choix que de suivre Sentinelle pendant qu’Hideyoshi mettait les deux plus jeunes au lit. Il leur fit un énorme bisou sur le front et leur raconta tout de même une petite histoire qui prit un certain temps.

"Dis nounou, pouquoi papa y fait comme si rien était avec maman ? Tu crois y sait pas ? Moi suis sure que si mais y veut pas le monter. Après, pas grave,vais le motiver à me prendre avec lui pou retrouver maman !!!!! Et puis ze serai plus en sécurité avec lui qu’avec toi paske tu es pas très doué en substitue de papa ! "

"Tu sais que tu peux être très cruelle lorsque tu le veux petite diablesse ? Mais heureusement que je me suis attaché à toi sinon ça ne me ferait rien ce que tu me dis là. Mais après tout, ça ne me pose pas de problème que tu ailles avec lui, au moins je suis certain que tu seras toujours en sécurité car il ne se lance à l’attaque suicidaire que rarement. Et puis ça te permettra de le garder à l’ œil car il risque de perdre un peu trop souvent son sang froid avec ta maman qui est chez la sorcière Violette. Mais Taisons-nous, je l’entends qui arrive…"

En effet, le grand chef, qui était allègrement passé par sa chambre pour prendre un bain rapide venait d’ouvrir la porte mais il semblait un peu en colère à cet instant… En effet, les meubles de sa chambre avaient tous été déplacés et ce, sans aucune raison valable ! Il voulu connaitre le fin mot de l’histoire !!!!

"J’exige des explications ! Pourquoi tous les meubles de la chambre ont été bougés de leur place habituelle ?!!! "

"Hein ? Ha euh… Je… J’vais vous expliquer ça tout de suite oui euh bon alors…."

"On a zoué à casse casse et me suis cassée dans votre chambre mais super bien cassée et tonton y me trouvait pas alors y a du tout bouger et après, on savait pu où ça se trouvait alors on a ranzé comme on pensait. Suis désolé papounet !!!! "

Elle voulu faire la gentille petite fille innocente qui s’en voulait atrocement et heureusement pour eux, cela marcha plutôt bien. Bien sur, Sentinelle ne savait absolument pas pourquoi les meubles avaient été changés de place même si il avait une petite idée de ce qui avait bien pu se passer étant le premier à avoir découvert le passage secret des vieux.

"Bon c’est vrai que ça peut ne pas être évident à remettre tout en place mais j’ai déjà pu tout remettre en ordre alors la prochaine fois que je retourne dans ma chambre, tout est à sa place !!!! Enfin bref, mon amour, tu peux nous laisser un moment ? Sentinelle et moi devons discuter de choses un peu trop difficiles pour les oreilles d’anges comme toi. Tu veux bien nous laisser alors ? "

"Non ! Ze veux pas patir ! Ze suis au courant pour maman et c’est pou ça que z’ai décidé de venir avec toi ! Tu peux pas refuser paske z’ai dézà fait mes valises pour venir avec toi ! Ze suis sûre que ze pourrai ramener maman à la raison avec mon regard d’ange comme tu as dit avant ! Maman elle me résistera pas ze suis trop fote pou ça !!!!! Alors zou on file sur Pona !!!!!!!! "

Avant même de pouvoir dire quoi que se soit, Aya s’était déjà collée à son père pour ne pas qu’il puisse refuser sa demande. Elle avait déjà tout prévu et voulait absolument partir avec lui pour retrouver Xia. Cette gamine tenait à ses parents et voulait qu’ils se retrouvent pour lui faire un(e) autre petit frère ou petite sœur ! Sentinelle appréciait le courage d’Aya et aimait bien al voir tenir tête à son père, elle devait tenir ça de sa mère qui pouvait le faire plier, une femme dispose un grand pouvoir sur un homme… Allez savoir pourquoi !

"Mais mais !!! J’ai plus mon mot à dire là dedans ? Sentinelle… C’est toi qui lui a fourré ça dans le crâne ? Et puis… comment se fait-il qu’elle le sache ? Tu n’as pas su tenir ta langue comme toujours ? "

"Mais elle a entendu simplement le messager qui venait m’apprendre la nouvelle et elle est venue me voir en pleurant mais son regard était rapidement plus déterminé et l’on voyait qu’elle avait une idée derrière la tête ! Elle m’a donc expliqué ce qu’elle voulait faire et je me suis dit que ça serait une bonne façon de vous avoir à l’œil pour que vous ne fassiez pas de bétises, la colère a tendance à vous emporter rapidement donc avec votre fille dans les parages, vous ne pourrez qu’être plus calme ! "

Hideyoshi était face à un cruel dilemme. Rendre sa fille triste pour un bon moment et risquer d’être incontrôlable sur le champ de bataille ou prendre son ange avec lui et paraitre plus serein ? Le choix, même si cela mettait la vie de sa fille en danger, fut rapide…

"Heureusement que tu tiens les yeux de ta mère pour me faire craquer. J’ai décidé que tu partirais avec moi ! Alors va vite chercher tes affaires, on va bientôt partir je te cherche tout de suite, je dois juste encore demander une petite chose à Sentinelle et j’arrive ! "

Il lui fit un gros bisou et elle fila dans sa chambre pour récuperer ses affaires. Pendant ce temps, Hideyoshi posa la question de la mort qui tue à Sentinelle : « Avez-vous des infos sur Xiahou De ? »

"Bin à vrai dire… Ce n’est encore que faible mais il semblerait qu’on est aperçu quelqu’un dans les montagnes, une sorte d’ermite mais rien n’indique que c’est véritablement lui d’autant plus qu’il a disparu et que personne ne l’a encore vu depuis l’incident, et aux dernières nouvelles, il n’est même pas certain qu’il se trouvait au château de Xu Chang lorsqu’il avait été attaqué par les forces d’Orochi. Après, je vous conseille tout de même de surveiller, voire d’aller sur place pour vérifier par vous-même si il y a vraiment quelqu’un dans ces lieux. J’espère que vous ne rentrerez pas bredouille cette fois-ci. Sur ce chef, j’ai des dossiers en retard et des candidatures spontanées à valider. C’est pas de tout repos votre boulot lorsqu’on est en pleine guerre. Mais j’espère pouvoir être à vos côtés lors de la prochaine bataille, vous aurez besoin de quelqu’un pour couvrir vos arrières ! "

N’ayant même pas le temps de répondre à son vassal, Hideyoshi allait partir à son tour mais il fut stoppé par l’arrivé d’un messager plus qu’étrange.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Mer 5 Aoû - 20:16

Une personne quasi-invisible avait traversé plusieurs terres pour se rendre à un point précis. À travers les forêts et les eaux, une ombre filait à toute allure et dans un silence absolu.

La pointe du château était visible de loin. L’homme était arrivé à sa destination et il traversait maintenant la barrière sécurisé, en évitant les gardes et tous autres dangers.

Puis, il sentit sa présence, dans cette salle …


L’ombre d’une personne s’approcha lentement vers le chef de la Résistance. Il se stoppa lorsque ce dernier remarqua sa présence. Sur le sol, on vit cet être bouger ses bras, on distingua des gestes de ninjustu. Quelques secondes plus tard, l’ombre n’y était plus. Tout d’un coup, le ninja apparut silencieusement, sous une fumée noire qui se dissipa rapidement.

Debout devant le chef, l’homme habillé de la tête au pied en noir fit un pas avant de s’agenouiller. Il enleva son masque pour lui montrer son visage. Un visage d’une telle blancheur... Il y avait là aucune émotion. Une cicatrice en forme de phénix était visible sur sa joue. Ainsi présenté, le sceau qu’il lui empêchait de parler se brisa. D'une voix rauque, il put enfin lui dire le message de son Impératrice :


'' Dame Ji vous envoie ce message.

Xia Chan, sous le contrôle de Da Ji et de Zhen Xi, je la surveille, soyez prudent. ''


Le ninja leva ses yeux ténébreux vers le chef. Maintenant, aucun mot ne pouvait sortir de sa bouche. L’emprise surnaturelle se rabattait encore une fois sur sa misérable existence. L’homme en noir attendit les ordres du chef.

Essayé de faire plus long, et j'arrive même pas à ta cheville Hidey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Jeu 6 Aoû - 15:37

"Tu dis que tu viens de la part de Dame Zhen Ji ? Tu aurais mieux fait de te taire parce que ce que tu m’apprends là ne me remonte pas le moral même si je sais que je peux avoir confiance en Lady Ji. J’espère qu’elle parviendra à les surveiller toutes les deux car Zhen Xi aussi, malgré qu’elle soit mon ex et que l’on ne s’entende plus vraiment, elle ne doit pas se laisser aller aux ténèbres de Da Ji… Cette sorcière n’offre que souffrance et désolation ! Mais cela me rassure de savoir qu’elle se trouve actuellement au palais Wei, elle devrait rester un moment avec cette folle… Mais je ne dois pas me précipiter et me foutre tout le WEI aux trousses, c’est pas le moment, c’est pourquoi je dois d’abord vérifier cette hypothèse de l’ombre de Xiahou De…

Mais il faudrait que j’arrête moi… Donc tu vas pouvoir repartir créature de la nuit qui est assez doué vu que tu as outrepassé mes défenses, mais passe ce message à ta maitresse : J’ai peut-être trouvé votre Xiahou De et je vais m’empresser d’aller sur place pour vérifier la chose ! J’espère vous apporter de bonnes nouvelles…

Maintenant file ! "


Hideyoshi quitta ainsi son bureau et alla récupérer sa fille comme il lui avait promis. Ensemble ils allèrent voir Epona.

"Dis papa, tu crois qu’on va réussir à retrouver maman ? Moi ze veux trop paske z’ai besoin de maman mais là il est tard alors ze crois ze vais faire dodo contre toi mon papa… Tu me réveilles quand on sera arrivé…"

Aya était partie pour faire sa nuit pendant qu’Hideyoshi devait lutter depuis des jours sans dormir. Mais sa jument était tellement sympathique qu’elle le laissa se reposer un peu sur le chemin. La suite des aventures de « La Quête de Xiahou De » au prochain épisode !


[Me suis pas trop fais chier, j'ai simplement copié ce que j'avais rajouté et mis deux trois turcs en plus. Et puis, tu n'as pas besoin de faire un message de géant pour qu'il soit lu (il sera même plus facilement lu que le mien par exemple.)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   Ven 7 Aoû - 4:14

Les ordres de l’Impératrice été accomplies. Le guerrier attendit le message du chef en qui son supérieure avait confiance.

Dès qu’il eut finit, le seigneur lui dit de quitter. Sans hésitation, il se leva et son corps se dissipa sous une lueur obscure qui s’infiltrait à travers les fentes du plafond.

Derrière ses pas, l’air devenait de plus en plus froid, même glacial, à faire frissonner les gardes. Un passage vers la gauche, un couloir vers la droite, enfin une sortie vers l’extérieur. Le guerrier de la nuit courait à une vitesse incroyable, et sans le moindre bruit, il sauta dans les airs avant de poser le pied sur une branche d’un grand arbre feuillu ou une multitude d’oiseaux s’envola.

Encore une fois, passa la barrière défensive du château. Mais pour la première fois, il eut une vague d’émotion qu’il l’encourageait à aller plus vite vers son royaume. Le retour du grand Empereur, le rêve de tous les citoyens, la fin du règne du Dieu des serpents. D’arbre en arbre, il traversait la forêt. Un petit sourire se dessina même derrière le tissu moulant sur son visage.

Le guerrier répéta plusieurs fois le message du seigneur jusqu’à ce qu’il eut atteint le Wei ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Château d'Osaka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Château d'Osaka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Château d'Osaka
» Le Château d'Osaka
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires du Japon :: Région d’Osaka-
Sauter vers: