Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aux alentours d'Osaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Aux alentours d'Osaka   Ven 16 Jan - 13:09

Les alentours d'Osaka, comme leur nom l'indique, se situent non loin du domaine d'Osaka dirigé par le seigneur japonais Hideyoshi Toyotomi. Majoritairement composés de plaines (et de quelques petits villages par-ci, par-là) , ils ne sont éloignés du domaine que de quelques kilomètres.

À lire:

Spoiler:
 

"Marguerite..."

"Devrais-je le répéter sans fin? C'est Miya Tan désormais!"

"Ouais, ouais...enfin bref chère cousine, j'ai l'impression qu'on est complètement paumé là! Ça fait un moment qu'on marche dans ces plaines et y a toujours rien, même pas une bestiole!"

"Et alors?"

"Bah...si on trouve aucune bestiole, je vois pas pourquoi on trouverait ton bonhomme..."

"Quelle formidable argumentation sans queue ni tête, et ce n'est pas un bonhomme, c'est le seigneur Zhang He! Maintenant, cesse de dire des âneries et continuons, je ne vois même pas pourquoi je me suis fatigué à te répondre."

"Et je ne vois pas pourquoi j'ai dû t'accompagner! J'suis crevé moi! Faisons une pause!"

"...à la rigueur si ça peut te rendre silencieux et un peu moins bête, faisons une pause."

Voilà les seules paroles qui résonnaient dans les plaines aux alentours d'Osaka. Miya Tan, dans son armure dorée marchait vers le château du seigneur Toyotomi, accompagnée par son jeune cousin, Aphrodite. Ils avaient marchés pendant des heures, allant de la Chine jusqu'au Japon, sous les indications de quelques soldats du Wei que Tan avait réussi à avoir lors de sa visite au château.

"Non mais sérieusement Tan...je veux pas paraître agressif ou quoi que ce soit, mais t'es sûre que les informations qui t'ont été donnés n'étaient pas fausses?"


Alors qu'ils s'étaient tous les deux assis sur un tapis d'herbe, Miya Tan regardait au loin, d'un regard déterminé.

"Même si les informations étaient erronées, nous n'avons pas d'autre piste pour le moment. Alors entre ça, et avancer à l'aveuglette, il n'y avait pas vraiment de choix à faire, comprends-tu?"


"Pas bête..."


Miya Tan se leva et scruta autour d'elle.

*C'est vrai qu'il n'y a vraiment personne dans ces plaines! J'ai dû mal à croire que ce pays soit en guerre...il doit bien y avoir quelqu'un qui puisse nous renseigner!*

"Au fait, ils t'ont dit quoi les gardes maintenant que j'y pense? Et comment ça se fait qu'ils aient fourni des informations sur l'un de leur généraux à une inconnue?"

"Pour ta première question: ils m'ont dit que le seigneur Zhang He était parti au galop avec un certains Hideyoshi Toyotomi, qui serait lui-même le dirigeant de ces terres qu'on appelle "Osaka". Ils m'ont ensuite donné le chemin..."

"Et ma deuxième question?"

"Au début, je leur ait dit que j'étais la future femme de He...je ne sais pas ce qu'il y avait de drôle, mais ils ont éclatés de rire et m'ont ensuite mise à la porte. J'ai par la suite découpé cette porte grâce à Soleil et Lune, les ait attrapé par le cou, et leur ai demandé de revoir leur parole au plus tôt s'ils ne voulaient pas finir découpés."

"Tu te rends compte que t'es violente ou pas?...enfin ça me dérange pas mais t'abuses un peu, on parle quand même d'un grand royaume et toi tu menaces ses gardes!"

"Et que veux-tu qu'ils fassent? Ils vont me rechercher, au mieux je serais avec Zhang He qui leur dira que je suis effectivement sa future femme, ou au pire, il suffira de ce masque pour cacher mon identité"

Puis elle montra son masque d'or à Aphrodite, en souriant narquoisement.

"Ouais m'enfin ce masque c'est pas comme Violencia, c'est un masque en or, si tu passes inaperçu avec ça ma foi...pis avec toute ton armure étincelante, si tu voulais passer incognito c'est foutu non?"

"Quelle insolence, heureusement que je sais me contrôler, sinon tu serais déjà déshérité! Ne sois pas bête! Je ne vais pas toujours me montrer ainsi, dans mes bagages il y a pleins d'habits qui me permettront de..."

Miya Tan s'arrêta brusquement quand elle vit une silhouette au loin.

"Là-bas! Il y a quelqu'un!"

Aphrodite regarda au loin et s'exclama:

"Wow! Enfin! Vite allons-y! Allons l'interroger!"

"Met ton masque d'abord, je ne veux pas qu'on sache notre identité tout de suite!"

"C'est maintenant que t'y penses, après avoir agressée les gardes du Wei?"

"Tais-toi et fais ce que je te dis!"

Ne cherchant pas à répondre, Aphrodite mit Violencia, et Miya son masque en or. Ils allèrent à la rencontre de cette mystérieuse personne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Ven 16 Jan - 17:48

Les Plaines d’Osaka un endroit calme et paisible loin de la ville, loin de la guerre. Le lieu idéal pour venir se détendre et aussi réfléchir aux obstacles de la vie en toute tranquillité. C’est pourquoi cette jeune fille mystérieuse se rendait souvent dans ces plaines seule ou encore il n’y a pas si longtemps de cela elle était accompagnée de ces trois petits trésors. Elle pensait justement à eux à ses quelques souvenirs qui n’avaient pas été effacé heureusement, mais elle ignorait totalement où ils se trouvaient, pourtant ils n’étaient vraiment pas bien loin mais elle ne le savait pas comme beaucoup d’autres choses qu’elle avait oublié à cause de ses nombreux troubles de la mémoire. Ce jour là cette fille se trouvait dans les parages aussi parce qu’elle attendait patiemment que sa nouvelle Chef, la suprême Da Ji finisse de jouer avec ses jouets qu’on appelle les hommes.

Alors qu’elle contemplait le si beau paysage perdue dans ses pensées, elle entendit des voix qui se rapprochaient la faisant ainsi revenir à la réalité. Elle tourna la tête et remarqua la présence de deux drôles d’individus, elle sentit qu’il se dirigeait dans sa direction pas par hasard mais pour lui parler ou au pire des cas l’attaquer. Elle s’approcha lentement le regard sérieux en restant très vigilante, et se décida à leur adresser la parole.


" Bonjour chers voyageurs, il est rare de voir des gens parcourir ces plaines. "

Un gros détail attira son attention, c’était ces espèces de masques que portaient les deux personnes. Elle ne pouvait pas garder son sérieux bien longtemps et avait très envie de rigoler mais se retenait en voyant leurs masques ridicules.

" Vous vous rendez à un bal masqué là ? Si c’est cela, sachez que vous n’allez pas du tout dans la bonne direction, la ville c’est dans la direction opposée. "
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Dim 18 Jan - 16:30

Arrivés à la hauteur de ce qui s'était avéré être une jeune fille, Tan et Aphrodite furent accueillis chaleureusement!

"Salut ma grande! Dis moi..."

Puis, vint la remarque sur le bal masqué. Miya mit immédiatement la main sur le masque de son cousin, et le coupa brusquement.

"Attends...c'est moi qui vais parler"


*Merde...elle va encore s'énerver pour pas grand chose, pauvre gamine, si elle savait ce qui l'attendait!*

"Nous n'avons pas élevé les porcs ensemble petite sotte! Je ne t'ai pas fait de remarques sur ta grosse et hideuse poitrine qui est une insulte à la gente féminine, ni même sur tes cheveux qui te font ressembler à une bête de foire!"

"Mais calme toi Miya, c'était pas méchant..."

À ce moment-là, Miya attrapa Aphrodite par le cou.

"Pauvre imbécile! Je t'avais dit que nous étions incognito et toi tu m'appelles par mon nom! Je pensais que c'était évident enfin, qu'il fallait que tu la FERMES!"

"Miya...tu...me fais...putain de mal!"

Elle le lâcha brusquement en arrière.

"Pfff...je me demande si tu es vraiment l'atout que je pensais, tu es un boulet plus qu'autre chose!"

"Mais je t'emmerde tiens..."


"Au moins tu es un orateur accompli..."

Elle se retourna vers la fille.

"Bon...maintenant que tu connais mon nom, ça ne sert plus à rien de porter ces masques, qui ne sont au passage pas des masques de bal. On voit que tu ne connais rien au monde de la noblesse ma foi. Bref, tu peux enlever ton masque APHRODITE!"

*J'ai pas besoin de ton accord franchement.*

Les deux enlevèrent leur masque, et exhibèrent au grand jour leur longs et fins cheveux ainsi que leur perçant regard.

"Bon bah euh voilà...je suis Aphrodite et elle c'est Miya Tan!"

"Je ne suis pas là pour tergiverser sur des sujets aussi inintéressants que la façon dont on nous appelle! Et d'ailleurs je ne suis pas là pour parler tout court, je n'ai besoin que de quelques informations, rien de plus!"

*Bah t'es mal barrée pour les avoir.*

"Tu parlais d'une ville tout-à-l'heure? Tu parles bien d'Osaka? On pourra y trouver le seigneur Hideyoshi Toyotomi? Allez répond et j'éviterai d'abîmer ton petit visage! Je t'offrirai même cet idiot qui m'accompagne, vous irez bien ensemble!"

"Euh...j'aimerais dire un mot quand même là!"

Miya Tan, de ses yeux agressifs fixait la fille. Les bras croisés, elle faisait taper ses doigts sur ses bras. Le son caractéristique de ses longs ongles venant taper sur son armure exprimait son impatience. Elle se demandait où était passé Zhang He, et comptait bien lui rappeler qu'il allait se marier sous peu, et qu'il n'était plus temps de s'amuser avec ses nouveaux amis japonais, ni même de prétexter une guerre qui ne semblait même pas exister. Ses pensées étaient bien égoïstes, mais cela ne la dérangeait pas, au contraire:

*JE dois être le centre de SON attention! Si je veux séduire cet homme, j'en aurais bien besoin!*

Elle se perdait dans ce genre de pensée, en attendant que la fille lui réponde, sous l'oeil inquiet d'Aphrodite, qui se demandait s'il n'allait pas assister à un combat de femme.

*C'est pas que je suis contre en temps normal...mais c'est que là c'est Miya qui se battrait...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Dim 18 Jan - 19:23

Xia écoutait attentivement le jeune homme quand tout à coup sans qu’elle comprenne vraiment pourquoi sa compagne devint complètement hystérique et se mise à l’insulter de tous les noms. Cette femme pensait peut-être tomber sur une fille sage qui obéirait gentiment mais si c’était le cas, elle se trompait totalement ! Xia lui ressemblait un peu, elle était du genre à ne pas se laisser faire et s’énerver assez vite, mais son cas était quand même moins aggravé que le sien. Mais deux femmes ensemble ayant chacune un assez mauvais caractère risquerait de faire des dégâts !

" Hein mais c’est quoi votre problème ?! On ne vous a jamais appris la politesse et les bonnes manières ?!
Je ne vous ai en aucun cas permis de me tutoyer. Je ne suis pas une petite fille. "


Elle ne pouvait pas la laisser gagner facilement, les insultes avaient donné lieu à une bataille de paroles.

** Elle veut jouer à ça ? Très bien allons-y ! **

" Vous êtes mal placée pour parler de féminité ! Avec votre ferraille qui vous sert d’armure vous ne ressemblez pas à une femme ! Je vous avais même pris pour un homme. Alors avant de critiquer ma féminité essayez au moins d’en avoir rien qu’un peu.
Et moi au moins je ne me ballade pas avec un pot de peinture sur la tête ! "


Ensuite les deux voyageurs se mirent à se disputer entres-eux, ce qui permit à Xia de pouvoir reprendre son calme. Elle se demandait bien comment l’homme pouvait supporter une femme aussi désagréable. Mais en même temps difficile de pouvoir faire quoi que se soit quand on est un homme soumis. Miya se retourna vers elle toujours avec son air d’énervée et se présenta ce qui n’était vraiment pas la peine car Xia ne voulait rien savoir à son propos.

" Je suis ravie de vous connaître Aphrodite.
Par contre... je ne sais pas si je devrai dire la même chose sur vous Mademoiselle et je me fiche totalement de votre nom ce n'était pas dramatique s'il l'avait dit.
Si vous n’êtes pas là pour parler pourquoi vous parlez alors ? Rien ne vous empêche de partir. "


Il vint ensuite le moment où les deux retirent leurs masques. Elle regarda Miya et lui lança. " Franchement vous auriez pu garder votre masque de clown ça m'aurait évité d'être forcée à regarder une telle horreur. "

Il arriva une chose complètement inattendue elle lui demanda des renseignements. Sur le moment elle avait du mal à y croire, mais encore pire que ça elle prononça le mot tabou pour Xia : « Hideyoshi Toyotomi ». Da Ji n’arrêtait pas de lui répéter qu’Hideyoshi était un homme méchant, qu’il fallait le considérer comme un ennemi. La sorcière avait réussit à lui mettre ça dans le crâne, Xia y croyait dur comme du fer alors entendre ce nom et penser à lui l’horrifiait. Sur le moment son regard devenait noir en pensant à ce type. " Evitez de prononcer le nom de ce vieux fou devant moi je ne le supporte pas. De plus si vous désirer le rencontrer c’est que vous êtes allié avec ? "
** Se sont des ennemis ?? **

" En plus, vous m’insultez et après vous osez me demander des informations ?! Vous avez du culot ! Et le pire c’est que vous croyez que je vais vous répondre après un tel acharnement sur moi, alors que désolée mais c’est la première fois que je rencontre des gens masqués on ne doit pas venir du même monde.

Vous êtes bien stupide parce que je ne vous dirais rien du tout. Il fallait y penser avant ! "


Et par-dessus tout Miya lui faisait des menaces ça la faisait bien rire, même une mouche n’aurait pas peur d’elle. Elle répondit à ses menaces en se moquant d’elle. " Oh un travestie me fait des menaces je tremble de peur ! " Et redevint plus sérieuse.

** Par contre avoir la compagnie d’un bel homme bien moins idiot qu’elle je ne dirai pas non hihi ! Ce serait triste si ils étaient ensemble et surtout pauvre de lui… et encore plus triste si c’était un allié de ce crétin de dirigeant d’Osaka pff… **

" Vraiment si vous espérez avoir quoi que se soit de ma part il va falloir bannir l’attitude de garce. "

" Mais… " Elle fixa Aphrodite avec un sourire charmeur.
" Je veux bien parler avec le charmant jeune homme qui vous accompagne. On pourrait aller discuter tranquillement je vous dirai ce que vous voulez cher Aphrodite. "
Oui ceci était une pseudo drague.
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Mer 21 Jan - 17:35

Le ton avait monté...Aphrodite était terrifié: les yeux grand ouverts et la bouche béante, il observait la joute verbale de la fille et de sa cousine.

*Putain...v'là que l'autre surenchérit! Connaissant Miya, elle va pas se laisser faire, et ça repartira de plus belle, j'me demande si le déshéritage était pas mieux finalement...*

En effet, Miya n'avait franchement pas été attendrit par les paroles de la fille, son regard s'était fait plus agressif, jusqu'à atteindre un stade complètement diabolique. La fille répondait aux provocations de Miya...et Miya répondait au sienne. Cela ressembla finalement à ce que l'on appelle dans le jargon "une dispute de bonnes femmes" . Chaque insulte était suivie d'une autre:

Citation :
On ne vous a jamais appris la politesse et les bonnes manières ?!
Je ne vous ai en aucun cas permis de me tutoyer. Je ne suis pas une petite fille. "

"Avec ton insultante poitrine, tu es mal placé pour parler de politesse! Et je te tutoies si je le désire, je n'ai pas pour habitude d'obéir à qui que ce soit, encore moins aux ordres de la simple populace!"

Citation :
Avec votre ferraille qui vous sert d’armure...

"...déjà, ce n'est pas de la ferraille, mais de l'or pur...et tu ne pourrais même pas te payer les épaulières en économisant toute ta vie..."

Citation :
...vous ne ressemblez pas à une femme !

"...me confondre avec un homme, confondre la feraille et l'or, tu as des problèmes d'yeux ou c'est juste que le vocabulaire est trop compliqué pour toi?"

Citation :
...je vous avais même pris pour un homme...

"...je ne t'avais pris pour rien, tes seins cachaient ta sale face..."

Citation :
Et moi au moins je ne me ballade pas avec un pot de peinture sur la tête !

"Facile à dire quand on se ballade avec une perruque!"

Puis, Miya leva son pied droit...c'est à ce moment qu'Aphrodite courut pour empêcher Tan de faire des miracles. Il lui chuchota:

"Allons cousine! Calme-toi, ce n'est pas en s'énervant que l'on aura les informations que tu veux. Tâchons d'être diplomate si tu veux retrouver ton bien-aimé"

"Hmpf...ce n'est pas mon bien-aimé non plus, je te laisse faire mais si elle m'attaque encore, que tu sois en travers du chemin ou pas, Soleil et Lune seront sans pitié!"

"T'inquiète, je prend tout en main, quoi qu'elle dise, laisse moi faire!"

Après avoir plus ou moins calmé Miya Tan, la fille s'adressa à Aphrodite.

"Nous sommes ravis de vous rencontrer!"

Puis vint la remarque sur la tête de Miya Tan...Qui, en un geste, adressa un violent coup de pied avec ses lames. Aphrodite se mit entre le coup et la fille, ce qui lui fit un très belle égratignure:


"Aowwwww!!!!!! Putain...ça fait super mal! Calme toi Miya!"


Aphrodite s'adressa ensuite à la fille:

"Et vous calmez vous aussi voyons! Il ne fallait pas commencer avec vos histoires de carnaval, même si de notre côté on vous a quand même un peu agressé, c'était une remarque dont tout le monde aurait pu se passer, non? Bref, à l'origine on est à la recherche d'un gars, on n'est pas venu pour des emmerdes! Alors excusez-nous, et tâchons de prendre un meilleur départ, d'accord? Comme ça on pourra parler tous ensemble, et dans la paix la plus totale!"

Aphrodite entendait bien les reproches de la fille, mais il voulait essentiellement calmer le jeu, avant que tout n'explose autour de lui. Malgré tout, dans cette atmosphère pesante, Aphrodite distingua un clin d'oeil de la fille.

*Oulà, où elle va celle-là? Je mourrai si j'étais promis à Marguerite, alors vu ton comportement quasi-similaire...*

Aphrodite se contenta donc d'afficher un sourire (très) gêné, puis refit les présentations dans les règles.

"Bon...hum, refaisons les présentations: la dame avec qui vous vous êtes accrochée s'appelle Miya Tan. Elle fait partie de l'élite de la noblesse française, un pays d'occident, je ne sais pas si vous connaissez, et a été promis à un de vos généraux...enfin un général chinois, perso j'ai pas trop compris.
Moi, je suis son cousin Aphrodite, et je fais aussi partie de l'élite de mon pays: l'Espagne! De même, un pays occidental. J'accompagne ma cousine parce qu'elle a menac...euh parce qu'elle m'a demandé de l'aide."


Il lui montra ensuite son masque:

"Quant à ça, c'était pour passer incognito, c'est pas tout mais en temps de guerre, on préfère ne pas avoir d'identité pour notre part. Et...pis bah ils sont très beaux nos masques non? T'as souvent vu un masque en or et un masque symbole de violence? C'est pas de la simple quincaillerie, c'est moi qui te le dis!"

Miya chuchota ensuite à son cousin:

"Ne perd pas notre temps, viens en au fait."


Aphrodite se retourna avec un énorme sourire, le pouce vers l'avant:


"Je gère, je gère!"

"Bon et pour Hideyoshi, nous on le connait pas, on sait même pas quel camp il représente...mais c'est la seule piste qu'on a pour l'instant. Euh bah Miya, tu en sais plus que moi sur ce sujet, j'pense que vous allez devoir vous parler quand même hein."

Miya détourna la tête un moment: rien que de parler face à face avec cette gamine l'a dégoutait. Plus d'une fois elle avait voulu l'attaquer pendant qu'elle parlotait avec Aphrodite, mais son cousin était sur la bonne voie pour récolter ces précieuses informations. Avec un instant d'hésitation, elle s'adressa à la fille.

"Le seigneur que tu sembles détester est le dernier contact que..."

Elle eut de nouveau un instant d'hésitation. Elle se mordit les lèvres un moment, et son visage était très légèrement devenu rouge.

"...que...mon futur mari a eu. Apparemment il se serait dirigé vers cette terre, tous les deux à dos de cheval."

"Mais Miya...t'es gênée! Ah ah! Finalement tu vois que..."

"Aphrodite!!! Là par contre ça ne me fait plus rire, ferme la!!"

Il était incroyable de constater à quel point le ton de Miya s'était adoucis (sans prendre en compte les dernières paroles pour Aphrodite) . Dieu seul sait pourquoi, mais le fait de mentionner son "futur mari" ne l'avait pas laissé indifférente.

"Bon, je sais que j'ai été agressive envers toi mais tu l'as été autant que moi! Dis moi ce que tu sais, et je disparais aussitôt, cela nous arrangera toutes les deux. Rassure toi, nous ne sommes pas tes ennemis, nous n'avons aucun camp pour le moment, et à vrai dire, le camp nous importe peu, du moment que nous retrouvons cet homme."

*Tout ça pour cet abruti de Zhang [hrp] Miya croit que c'est son prénom, elle et son cousin confonde toujours les deux[/hrp] ! Avec ce que je fais en ce moment, crois moi mon chou, tu seras bientôt mien!*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Ven 23 Jan - 10:53

Xia voyait que cette folle de femme insistait sur son physique en lui faisant les mêmes critiques et décida de répondre d’une autre manière sans s’énerver cette fois ci mais en jouant sur des moqueries.

" Depuis tout à l’heure vous n’arrêtez pas de me parler de ma poitrine et des mes cheveux. En fait… Vous êtes jalouse de moi c’est ça hein ? "
En disant ces quelques paroles, Elle prit ses airs de fière et se prit pour le centre du monde, elle riait de plaisir.

" Mes cheveux sont 100% naturels, et ma poitrine généreuse aussi d’ailleurs. J’ai été gâtée par la nature je suis plutôt fière de cela. Je suis même sûre que je peux largement rivaliser avec ma Chef qui si ça se trouve tout est faux chez elle... "


Après les présentations Miya étant incapable de se retenir se décida à attaquer. Ceci était prévisible, Xia s’attendait à un moment ou un autre que cette folle allait finir par péter les plombs. Le fait qu’elle l’ait poussé à attaquer était d’une certaine manière pour Xia une victoire l’ayant poussé à bout de son énervement. Cependant une chose inattendue arriva, le beau Aphrodite se mit entre les deux femmes qui semblaient parties pour une bataille sans fin. Il se mit même à l’agresser l’accusant d’être la faute de cette dispute ce qui était inacceptable selon elle tout ceci était la faute de cette folle incapable de garder son calme et de tenir sa langue de vipère.

" Pff vous n’étiez pas obligé de vous mettre en travers de cette attaque. Cessez de me prendre pour une petite fille, je sais très bien me battre, il le faut bien pour survivre dans ces pays de guerre sans pitié.

Hein PARDON ?! Si vous devez vous en prendre à quelqu’un pour cette mésaventure c’est à votre partenaire ! Je suis en loin la cause du commencement de cette dispute ! Ce n’est pas ma faute si cette femme est incapable de garder son calme et une attitude correcte face à une simple gentille plaisanterie de rien du tout. Cette femme aurait besoin d’être tenue en laisse. "


** Ils me tapent sur les nerfs ! **


Elle avait envie de s’en aller ces personnes devenaient trop désagréables, mais ils faisaient tellement pitié à être aussi paumés qu’elle écouta quand même la suite en gardant son air mécontent jusqu’à ce que le beau jeune homme lui rendit le sourire elle apprécia ce petit instant et allait peut-être laissé couler l’accusation mais il fallait attendre de voir si ils allaient être un peu plus sympa, elle leur donna une autre chance.

" Bien sûr que je connais les pays occidents je ne suis pas une inculte voyons. " Sourire forcé.

** France ? Espagne ? Où ça se trouve tout ça ? C’est la première fois que j’entends des noms de pays si bizarre. Ils viennent du trou du c*l du monde ou quoi ? **

Quand il lui montra le masque et lui dit que c’était pour se cacher elle se contenta de dire sèchement.
" Vous n’avez pas besoin de vous cacher, les ennemis ne s’intéressent pas à des gens de seconde zone. "

" La matière de vos masques ou armures me laisse indifférente, l’or et tous ces trucs chers c’est rien que pour la frime ça ne rendra pas plus fort.
La richesse ne m’intéresse pas, j’ai disons mes richesses personnelles qui valent bien plus que tout l’or du monde… "
Petit air inquiet.

" Enfin bref, passons. Je vous écoute Miya, enfin je t’écoute, je ne vais pas me gêner à te tutoyer à force de t’entendre le faire en me parlant… "


Miya commençait à parler mais était très hésitante dans ses paroles, cela intriguait Xia elle se demandait bien pourquoi elle hésitait elle qui ne se gênait pas quand il s’agissait d’insultes et d’impolitesse. Et là fou rire total quand Miya prononça le mot « futur mari ».

" Hahaha ! Toi avoir un futur mari ? J’ai du mal à y croire. Quel pauvre homme ! Comment fait-il pour te supporter ? Tu dois le faire souffrir. Peut-être qu’en fait il essaie de te fuir parce que tu lui fais trop peur ! "


Elle continuait de rigoler mais cela ne dura pas bien longtemps dès qu’elle la vue devenir calme et l’entendit lui parler d’une manière douce et gentille, elle la regarda de travers, ce changement de comportement si soudain n’avait pas l’air d’être très normal.

" Tiens la chienne enragée s’est calmée ?
Désolée mais tu ne me semble pas du tout naturelle là quand tu parles. Jouer les hypocrites ne fonctionne pas avec moi, fais pas semblant d’être gentille je sais que tu ne peux pas me blairer. Je n’ai pas dit que tu devais en faire trop non plus. "

" Hum… Je ne sais pas si je devrais vous répondre, j’hésite… "
Elle réfléchit un instant et leur sort. " Si je vous dis tout… J’ai quoi en échange ? " Grand sourire de profiteuse.

** Héhé tentons de profiter un peu de la situation je pourrai avoir quelque chose de bien qui sait.
Pourquoi pas un rendez-vous galant avec ce beau jeune homme ? Hihi c’est beau de rêver. **


" Il est possible que se soit cet homme qui s’amuse avec ma Chef, voilà si vous voulez la suite va falloir négocier. "

Xia afficha sa bonne humeur elle était contente de pouvoir profiter de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Mar 27 Jan - 17:32

Aphrodite prenait plutôt bien les quelques "blagues" de la fille.

"Hey ma grande! Pète un coup, chacun à eu sa part de responsabilité dans cette embrouille et c'est tout, on va pas vivre dans le passé non plus. Allez, passons à autre chose, d'accord?"

Quant à Tan, elle la regardait d'un air hautain (pour changer) , mais malgré les paroles de son "adversaire", la réaction fût plus qu'étonnante, puisque plus calme que ce qu'on aurait pu prévoir.


"Aphrodite a raison pour une fois...c'est pour cela que je ne m'abaisserai pas à répondre à tes provocations, au passage ras des pâquerettes."


*Hum...mine de rien, c'est elle qui vient de se faire avoir! Elle l'a prit pour un coup de bluff quand j'étais gênée tout-à-l'heure, et quand j'ai essayé d'être sincère surtout!...C'est ce genre de chose que le libertinage ne pardonne pas, au final je m'en sors bien, mais à l'avenir je devrais éviter de trop agir sous le coup de la passion.*

Elle soupira discrètement, en signe de soulagement.

*J'ai pas intérêt à refaire cette...connerie si je veux m'accaparer Zhang He!*

Aphrodite continua a parler avec l'inconnue pendant que Tan était perdue dans ses pensées.

"Bah! Tu sais on n'est pas franchement des ennemis, pis on sait ce qu'on vaut, c'est pas tout le monde qui peut se vanter d'être blindé de thunes et d'être paré des plus nobles titres...ah!ah! Si tu savais!"


Il se contentait de rire, ce qui arrangeait bien Miya Tan.

*Lui aussi a oublié le coup de tout-à-l'heure...pfiou! Je m'en tire vraiment mieux que prévu! Cet abruti n'a pas la langue pendue, c'est tout aussi bien qu'il oublie!*

"Et en plus, t'aura beau dire ce que tu veux, pour s'illustrer en société et même dans le combat, en général, c'est plutôt à éviter de se trimballer avec des loques! Après niveau combat..."

Aphrodite eut un sourire en coin, et se mit à rire.

"...franchement, on n'a plus à faire nos preuves!"

Miya Tan quitta ses pensées, et prit de nouveau la parole quand elle entendit la réflexion sur "la Chef" . On aurait dit qu'elle sortait d'un autre monde, s'immisçant dans la conversation comme si elle y avait toujours été.

"Un "homme" s'amuse avec "ta Chef" ! Et ils s'amusent dans quel sens!?"


"Wow! J'allais y venir mais t'as été vachement plus rapide Miya!"

Mais la jeune fille comptait visiblement profiter de la situation, et s'avéra muette comme une tombe lorsqu'il fût question de fournir plus d'information.

"Hmm...c'est de bonne guerre je suppose, j'aurais fait la même chose de toute façon. Que veux-tu contre tes informations, qu'on en finisse!"

Miya Tan faisait semblant d'être compréhensive envers la réaction sournoise de l'inconnue...mais au fond elle brûlait d'impatience, et s'apprêtait à accepter la requête, aussi folle soit-elle, de la fille. Le temps leur manquait, et Zhang He n'allait pas attendre longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Jeu 29 Jan - 16:18

Xia tirait la tête en regardant Miya, elle la trouvait de plus en plus bizarre, elle ne réagissait même plus aux provocations. D’un côté ça l’arrangeait mais d’un autre elle commençait à y prendre goût et à s’amuser. Et avec son compagnon qui cherchait encore plus à calmer le jeu ce n’était pas mieux.

" Quel dommage on commençait à peine. "

** Ils ne sont pas marrants ces deux là. **

Plus elle observait cette femme plus elle avait l’impression d’être face à une tout autre personne… Elle resta méfiante et se mit à penser.

** Alors là soit c’est de la comédie, soit elle doit vraiment avoir des tendances schizophrène cette pauvre femme. **

A force de penser elle n’écoutait plus tellement la conversation. La seule chose qui attira son attention c’était le moment où Aphrodite sortit « blindé de tunes » là ça devenait tout de suite intéressant même si ils étaient même pas fichu de faire une proposition en échange des informations. Ces deux là ne devaient pas être doués pour les négociations en général.

" Hey normalement c’est à vous de me proposer quelque chose de bien, mais puisque vous ne savez pas je ne vais pas me gêner ! "


Elle fixa Aphrodite avec son sourire sournois.
" Puisque vous êtes si riche ça ne vous poserait pas problèmes de m’offrir une belle grosse somme d’argent !

Bon sinon pour vous répondre, cet homme et ma Chef s’affrontent dans un combat, j’ai cru entendre au début qu’ils s’amusaient à faire une sorte de concours de beauté sur le champ de bataille … Une façon très spéciale de s’amuser je dirai, mais au moins ils ne s’ennuient pas au contraire ils avaient l’air de prendre beaucoup de plaisir quand je les ai disons un peu… Espionné… "


** Ceci dit ils ont l’air de bien aller ensemble mais vaut mieux ne rien dire. Rien que ce que je viens de dire ne va sûrement pas plaire à la future Madame, je suis sûre qu’elle est du genre jalouse comme un pou ça se sent. **


" Le plus important pour vous maintenant est de connaître le lieu, mais pour le savoir… Allongez le fric ! "


Elle imaginait déjà en se frottant les mains d’envie tout ce qu’elle pourrait faire avec l’argent notamment boire du bon saké, rien que de penser à cela ça la rendait dingue elle en avait trop envie.

" J’en veux pour faire UNE SAKE PARTY !! YOUHOU !! " Saute de joie.

Alors qu’elle était entrain de rêver les yeux grands ouverts de saké elle repensa à son autre idée, celle de pouvoir passer un moment avec le beau jeune homme qui se trouve en face. Elle voulut faire d’une pierre deux coups.

" Mais… Ce n’est pas tout hihi ! "

Elle s’élança très vite vers le beau Aphrodite en prenant bien soin de pousser un peu Miya parce qu’elle prenait trop de place et gênait plus qu’autre chose, et prit soudainement le bras d’Aphrodite et l’entoura avec les siens.

" Je voudrai aussi qu’on aille boire un verre, ou se promener, pour faire plus ample connaissance et qui sait passer du bon temps ensemble hihi !
Ça vous dit ? "


Elle était entrain de lui faire du rentre dedans avec son sourire et regard charmeur qui pouvait faire tomber plus d’un homme en général.

Mais heureusement pour elle, c’est à ce moment là que…

" AH !!!! T’étais là !!!!!!!!!! Si tu savais depuis combien de temps je te cherche Xia Chan…
Franchement c’est pas cool de me laisser toute seule devant le barman sans avoir de quoi payer… C’était pas sympa et pour la peine je vais pas te laisser partir une seconde fois non mais !
Mais au fait… Qu’est ce que tu fais dans les bras de ce mec ? C’est pas le moment de draguer on a autre chose à faire ! "


Et oui, la belle Sachiko entra en scène pour arrêter les folies de sa camarade déjantée et un peu trop dragueuse…

Xia fut très surprise d’entendre une voix s’écrier tout d’un coup et surtout cette fille qu’elle connaît très bien venait de lui foutre la méga honte et de donner une mauvaise image d’elle.
Elle retira ses bras du jeune homme un peu gênée par l’intervention de son amie elle avait presque envie de faire comme si elle ne connaissait pas cette folle de fille. mais malheureusement elle ne pouvait pas...


" Hein ?... T’as fini de raconter des bêtises en public et d'intervenir si soudainement comme une dingue ?! Puis je fais ce que je veux d’abord…

Mais euh… Je crois que l’on mettra cette sortie à plus tard cher Aphrodite… "


Elle se mit aux côtés de Sachiko et lui dit doucement.
T’as tout gâché… J’allais enfin pouvoir m’amuser un peu ! Enfin on en reparlera tout à l’heure.

Malgré la honte qui l’envahissait, elle avait quand même le courage de regarder les deux voyageurs en face.


" Euh… Bon alors… J’attends cet argent, je vous dis où se trouve cet homme et ensuite je vous laisse tranquille. En espérant vous revoir mon bel Aphrodite ! "


** Mais au moins ramasser l'argent le plus important quoi. **
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Ven 30 Jan - 18:42

Aphrodite s'arrêta enfin de parler, et écouta la conversation qu'eurent Miya Tan et la fille.

*Miya ne change pas d'un poil...c'est incroyable de voir à quel point elle sert par dessus tout ses intérêts. Cette femme est réellement dangereuse sous ses airs de bonne femme*

Il pouffa légèrement, mais s'arrêta vite une fois que la fille commença ses avances.

*Mais...m¤rde va falloir qu'elle se calme, elle est belle et tout mais...mais non j'ai pas envie! Je veux une gentille femme moi!*

"Nan...mais...euh c'est pas que tu me plait pas...ni même que t'es pas belle loin de là, mais..."

Alors qu'Aphrodite essayait d'échapper au charme de l'inconnue, de son côté Miya avait enfin eu les informations qu'elle voulait...du moins une partie. Quand elle entendit que Xia (HRP: Tu n'as pas donné ton nom à mes PNJ, mais pour éviter de toujours passer par une paraphrase, je vais quand même dire ton nom) Chan acceptait sa proposition, Miya eut un sourire en coin.

"Pour quelqu'un qui se fichait au départ de l'or que je portais, qui pourtant suffirait à acheter tout le Japon, c'est amusant que tu acceptes..."

Encore une fois, Miya changea totalement de face, et son sourire en coin se changea en sourire amicale! Elle regardait désormais Xia avec un air totalement dénué de méchanceté ou de provocation.

"...Aphrodite! Je crois que c'est toi qui a le sac avec le "nécessaire" ."

Aphrodite avait trouvé un bon moyen de s'échapper de l'étreinte de son admiratrice.


"Ah mais totalement! Tu le veux? Je te l'apporte très chère cousine!"

Aphrodite accourra à toute vitesse (avec Xia Chan qui visiblement l'aimait trop pour le lâcher) vers Miya et détacha un sac qu'il avait attaché à son dos.

"Hum, merci Aphrodite."


Alors que Miya s'apprêtait à ouvrir le sac, une nouvelle fille fit son apparition! D'apparence plutôt similaire à Xia, elle se mit à la sermonner, et ce fût à son tour d'être un peu gênée.

"Ma foi, il semblerait que les rôles s'inversent!"

Miya se tourna vers la nouvelle inconnue, et lui fit un signe de la main.

"Bonjour mademoiselle!"

Aphrodite fit de même.

"Salut ma grande!"

Miya Tan se leva alors, et se dirigea vers Xia Chan. Arrivée à sa hauteur, elle retourna le sac, et fit tomber de celui-ci une généreuse pluie d'or et de pierres précieuses.

"Voilà pour toi, tu pourrais acheter un château tout entier avec ça!"

Puis, elle le referma brusquement.

"Mais...au fond je ne t'ai donné que la moitié de ce que je comptais t'offrir. Quand je pense qu'il suffirait que tu m'accompagnes pour avoir l'autre moitié! Ton ami voudrait sa part en plus je suppose...tu es sûre de seulement vouloir m'indiquer le chemin?"

*Zhang He...tu pourra allez où tu veux, rencontrer qui tu veux, t'amouracher de qui tu veux, je te suivrai...ma détermination est plus forte que tout, et tu ne t'échappera pas!*


"Vache! Tu es effrayante Miya!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Dim 1 Fév - 20:45

Xia était à moitié entrain de bouder en pensant qu’elle venait en gros de se faire jeter par ce magnifique Monsieur.

** J’ai tout pour plaire mais il n’a aucun goût ce type. **

Sachiko était bien à son aise en présence de personnes qu’elle ne connaissait pas. C’est pourquoi elle était joyeuse de voir enfin de nouvelles têtes, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas pu taper la discute avec des gens autres que des barmans…

" Salut la compagnie ! "

** Alors comme ça on est obligé de se soumettre aux demandes de la Madame profiteuse. **

" Alors comme ça on ne trouve plus son chemin ? Vous êtes tombés sur les bonnes personnes on connaît très bien la région ! "
** Moi bien plus qu’elle maintenant… **

" Il est bien rare de voir des gens pas ici tout de même, on se promène rarement dans le coin avec ma copine mais bon, on a jamais vu des gens portés des armures en or dans le coin avec tous les bandits et malfrats qui rodent dans le coin. Même si vous avez l’air de savoir vous battre, y’en a certains qui sont des durs à cuire alors méfiez vous quand même. Mais heureusement que vous nous avez trouvé finalement vu qu’on connaît l’endroit. Que feriez-vous sans nous maintenant hein ? "

Elle se tourna vers sa maitresse et lui demanda plus d’infos sur la situation.

" Qu’est ce qu’ils cherchent au juste ? "

" Un homme qui est censé être dans le coin et cet homme est peut-être celui qui se trouve en compagnie de la merveilleuse Da Ji-sama. "

" Ah d’accord… Merci. "

** Pourvu qu’on aille pas revoir cette sorcière de si tôt… **

" Au fait, ‘me suis pas encore présentée hihi ! Je m’appelle Sachiko et voici mon amie Xia Chan. La connaissant je suis sûre qu’elle ne s’est même pas présentée. D’ailleurs elle le fait jamais. " La regarde avec un petit sourire moqueur une fois de plus pour l’embêter.

" Hein ?... Ah !... Oui, ça… Eheh c’est vrai que c’est pas le genre de chose auquel je pense. " Rigole nerveusement.

" Mais on fera le reste des présentations plus tard il y a plus important là. "

Mais oublia très vite ce petit moment de gêne, le meilleur allait maintenant arriver. Elle regarda avec des grands yeux qui brillaient Miya s’approcher avec un beau sac avec pleins de soussous. Elle était ravie de recevoir une si belle récompense pour le peu de chose qu’elle avait à faire en échange. Une affaire en or !

Elle était toute joyeuse à l’idée de pouvoir dévaliser les caves des auberges du coin. L’argent était tout pour elle et rien d’autre, à l’exception du saké bien entendu, ne comptait vraiment à ses yeux sans oublier bien sur le souvenir de ses enfants.

Sachiko pas entièrement confiante à propos de cette proposition tenait à mettre en garde son amie.

" Fais attention quand même les risques que se soit un piège ne sont pas nuls… "

Mais Xia ne l’écoutait pas, piège ou pas piège elle s’en fichait pas mal. Elle se précipita vers Miya comme la folle qu’elle est et lui attrapa la main de force.

" De l’argent en plus si je vous y emmène ??!!! Il fallait le dire tout de suite !!!! Pas de temps à perdre ON Y VA !!!!! "

Et l’entraina avec elle dans une course folle pour aller rejoindre le plus vite possible le Duo Zhang He & Da Ji.

Sous le regard inquiet de Sachiko qui décidemment ne pouvait rien faire face au côté très inconscient de cette jeune fille.


** Quel baka quand elle s’y met…
Et moi qui ne voulait pas revoir si vite la sorcière c’est raté… **


Elle soupira et se tourna son regard vers Aphrodite la seule personne restante.

" Bon bin… On y va aussi ? Je crois que c’est moi qui vais devoir vous y emmener.
N’empêche en vous regardant de plus prêt c’est vrai que vous êtes très mignon. Je comprends pourquoi mon amie était intéressée hihi ! "


Elle attendit son feu vert avant de commencer à marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   Dim 1 Fév - 21:45

L'or que Miya avait proposée à Xia faisait son effet: elle allait la conduire jusqu'à Zhang He!

"Ravi que nous nous entendions enfin!"

Aphrodite chuchota doucement à Miya:

"C'est amusant comment tu peux te faire des amies rien qu'avec de l'argent, et t'étais mal barrée pourtant avec elle! Y a vraiment aucune justice, ah ah!"


"Hé! Elle peut dire ce qu'elle veut, je ne connais personne qui n'a pas besoin d'argent! Il y a toujours quelque chose à faire avec! Quoi qu'il en soit, hâtons nous d'aller retrouver Zhang! Et...merci pour ton aide..."

"Sans problème cousine!"
*Tsss...dommage qu'elle soit pas toujours comme ça! Elle serait plus agréable à vivre!*

*Quand j'y repense, je ne me suis pas ruinée en lui donnant les quelques babioles que l'on avait pris, j'aurais pu être un peu plus généreuse!...Si elle savait ce qu'il va bientôt y avoir dans les quartiers de Zhang...Rien que d'y penser, elle y aurait de quoi s'arracher les cheveux!*

"Bon, eh bien! Allons...ouaaaah!!!!"

Miya n'eut pas le temps de finir sa phrase que Xia l'emporta brusquement avec elle, courant à toute vitesse vers on ne sait où!
Sachiko et Aphrodite étaient restés derrière, incapable de rattraper la rapide Xia Chan! Cette dernière engagea la conversation avec Aphrodite, qui lui répondit avec un large sourire.


"Hé! Hé! Elle est marrante ta maîtresse! Effrayante, mais marrante!"

*Ouais...je dois dire que je l'aime déjà la petite Sachiko! Pas d'agression ni rien, ça me changera de Miya et de Xia!*

"Bon, même si on devrait se magner de partir, je me présente: Aphrodite! Riche héritier espagnol! La fille qu'il y avait avec moi, c'était ma cousine: Miya Tan. Son vraie nom c'est Marguerite, c'est elle aussi une noble, mais française, et elle a été promis à l'un de vos généraux ou je ne sais quoi...et donc, Miya veut le retrouver à tout prix, c'est pour ça qu'elle vient de vous lâcher un paquet d'oseille. T'inquiète pas, y a pas de piège!"

Lorsqu'elle le complimenta sur sa beauté, il lui "claqua" sa marque de fabrique: un pouce, qu'il accompagnait d'un large sourire.

"Hé, hé! Merci ma jolie! J'avais bien compris que je plaisais à ta maîtresse, mais sans vouloir l'offenser, je préfère les femmes un peu plus tranquilles! Et je peux te dire que par rapport à ma cousine ou à ta maîtresse, tu es une vraie bouffée d'air frais!"

Il ramassa le sac d'argent que Miya avait laissée tomber lorsque Xia l'avait emportée, puis fit un petit tour sympathique qu'il avait appris pour faire bonne impression à la gente féminine: il sortit, comme par magie, une rose de sa manche, lui fit un clin d'œil et la tendit à Sachiko.


"Sur ce, c'est parti!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux alentours d'Osaka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux alentours d'Osaka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune newbie des alentours de Chartres Nord
» Qui habite a Agen ou aux alentours ?
» Une p'tite astuce pour Osaka Land
» Centre d'entrainement Osaka Land (merci lip')
» Appartement, maison à louer ou vendre §

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires du Japon :: Région d’Osaka-
Sauter vers: