Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Les Montagnes   Jeu 12 Nov - 22:51

Tapissée dans l'ombre, Aeria les écoutait, et un sourire malicieux se décocha de son visage. Les remarques des Qiao la faisaient rire. Elle se joncha hors des buissons, et dégaine la longue lame, son Katana, qui semblait vouloir dire, pointé sur Xiao Qiao : « souffre ». Pourtant, Aeria rengaina son arme quant elle vit Da Qiao, à coté de sa sœur. Elle ne pourra pas la combattre, évidemment, l’autre bouche-trou va s’en mêler… Et sortit alors une sorte de lame en bois, assez fine et courte, arme non mortelle… Elle la pointa vers Xiao Qiao et commença alors une assez longue « charade » afin d’éviter un combat inutile, Aeria voulait se hâter d’aller à Xia Pi.

« Tiens… Une apparence démoniaque, et qui plus est, celle de notre chère Xiao Qiao. Une des deux Qiao et donc, une femme très souvent gentille, dont on pense qu’il n’existe pas une seule once de mauvaise onde en elle. Mais en fait tu es comme une autre, un simple mortel, même si tu es une démone, tu es un pauvre et frêle petit moineau, tombée un peu trop tôt du coco familial. Alors vas-y, montre moi ce dont tu es capable, dégaine ton arme, met toi en posture de combat, combat moi, e ton verra si tu es ce que tu prétends être. En attendant, pour moi, tu n’es rien d’autre qu’une autre grande gueule anonyme, ou presque, au détail près que je connais ton identité, enfin la réelle, pas celle dont je suis en train de parler. Allez ma Xiao, vas-y, qu’attends-tu, que je t’attaque ? Regarde bien, je vais te montrer ce que c’est que d’être méchante… »

Elle plongea son épée en bois, qui avait une mine pathétique et sauta sur Xiao Qiao, frappe son éventail droit avec l’épée, et, l’autre éventail, se fit frapper par un coup de pied d’Aeria. Tenant maintenant son épée en arrière, tout en bloquant l’éventail, elle donna un coup de coude dans la tête de Xiao Qiao, ou ce qu’il en restait, la poussa en arrière et se réceptionna, elle aussi, en arrière, avec une posture très gracieuse. Elle sortit alors une dague qu’elle jeta par terre, mit un pied dessus, planta son Katana à terre, se servit de la dague comme un appui et bondit sur le Katana, et bondit, encore une fois, sur Xiao Qiao, qui devait s’être relevée durant ce court laps de temps. Elle frappa d’un coup sec, la main de Xiao Qiao, sui, surprise par le choc, lâcha son éventail droit. Elle attrapa Xiao Qiao par les épaules, la mit à terre, et mit alors sur elle. Elle fit mine de regarder l’éventail puis dit, d’une voix grave, qui n’était pas la sienne :

« Bon ! Tu vas m’écouter ! Tu n’es pas une démone, loin de là ! Tu es une adolescente, une simple fille, qui est en train de subir des changements qu’elle ne désire pas, mais dont elle est forcée à subir. Ecoute moi, je t’en prie, pour ta sœur, qui est là, à coté de nous, redevient normal, redevient là Xiao Qiao que nous connaissons. La Xiao que nous aimons, la Xiao que nous voulons… »

Après ces courts échanges, elle lâcha Xiao Qiao, roula vers l’éventail à terre, le ramassa et le rangea dans un des poches d’armes qui était dans sa veste. Elle s’assit sur une buche, elle avait bien trop montrait ses talents de combats et en acrobatie pour l’instant. Si le combat continué, alors … Elle se releva, et reprit ses armes qu’elle avait planté, comme pour dire que si le combat reprenait, elle ne se ménagerait pas, et essaierait de tuer Xiao Qiao. En fait, intérieurement, elle espérait que le combat reprendrait. Elle s’imaginait pour l’instant ce que pensait Da Qiao, allait elle combattre physiquement, ou psychiquement ? Aeria n’avait plus rien d’une humaine, au niveau de la mentalité. Maintenant qu’elle avait re vu notre ami de tout à l’heure, Hermit, comme elle l’appelait, elle était plus qu’en colère, et cela s’en ressentait, surtout au niveau du combat, elle utilisait tout ce qu’elle savait, abréger serait la meilleure façon de retrouver Cao Pi là bas, à Xia Pi, elle ne voulait pas le rater, pas encore ! Elle leur en voudrait. Et Lu Bu là bas, elle supposait qu’il ne se la jouera pas gentilhomme ou gentleman pour la laisser passer… Eh m¤rde c’était sur qu’elle allait le rater. Et avec les deux trai… Non, elle s’arrêtera là, mais tout de même. Elle enleva un gant qui était à la main gauche, non directrice, et montra alors toutes ses superbes cicatrices, qu’elle c’était faites, alors qu’elle vivait comme un rien, alors qu’elle était détestait pas tout le monde. Mais Pourquoi ? Cela remonte à longtemps, d’après son mariage raté, où elle devait épouser celui qu’elle venait d’humilier. Elle plongea son regard dans les yeux Verts Jadéites de Xiao Qiao …
Revenir en haut Aller en bas
Nu Wa
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Les Montagnes   Lun 25 Jan - 17:52

La jeune Da Qiao voulut bondir sur sa soeur, espérant la faire revenir à la raison, mais soudain et au dernier moment, elle vit Aeria sortir furtivement des buissons.
Sous la surprise, Da perdit un peu l'équilibre mais se reprit puis recula de quelques pas, fixant la jeune femme aux longs cheveux verts émeraudes. Cette dernière ne semblait pas tout à fait la même.

Soudain, Da se souvint qu'elle l'avait vu discuter avec un homme, dicussion qu'elle n'avait pas écouté puisqu'elle était parti à la poursuite de sa petite soeur. Un peu offusquée, elle se retint pourtant. L'aura d'Aeria n'était plus la même. La jeune femme cachait une véritable force destructrice. Da l'avait déjà ressenti auparavant mais jamais à ce point.

Alors qu'elle voulut intervenir, Da vit Aeria bondit sur Xiao. Un combat s'ensuit, terrible et surtout très rapide. Malgré les coups, Xiao ne semblait pas réellement souffrir. En fait, elle évitait presque de se battre, voulant certainement faire face à sa propre soeur. Soudain, Aeria plaqua Xiao au sol et lui déclara:

« Bon ! Tu vas m’écouter ! Tu n’es pas une démone, loin de là ! Tu es une adolescente, une simple fille, qui est en train de subir des changements qu’elle ne désire pas, mais dont elle est forcée à subir. Ecoute moi, je t’en prie, pour ta sœur, qui est là, à coté de nous, redevient normal, redevient là Xiao Qiao que nous connaissons. La Xiao que nous aimons, la Xiao que nous voulons… »

Da ouvrit de grands yeux. Aeria essayait elle aussi de la raisonner! Un sourire aux lèvres, Da bondit aux côtés de la jeune meutrière et mit ses éventails en position de combat. Soudain, Aeria dévoila son bras couvert de cicatrices. Da eut un haut-le-coeur mais aussi un petit cri de surprise. Comment une jeune fille comme Aeria pouvait-elle avoir autant de plaies du passé sur elle? Quelle pouvait-être son histoire? Da s'aventura à lui poser une question qui lui brûlait alors les lèvres:

- Aeria?? Mais...que t'ait-il arrivé?? Toutes ces cicatrices?...

Tout en fixant sa soeur, ou plutôt Démone Xiao, elle attenda une réponse de la jeune meutrière.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Montagnes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Fantasy] Les Montagnes d'Ynn
» Par-delà les montagnes : Résurrection
» [Background] Les Elfes des Montagnes Enneigées
» Par-delà les montagnes : Prélude
» [CXL] Rock Bird-City : Entre plaines et montagnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Autres régions-
Sauter vers: