Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Izumo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mer 23 Juil - 22:58

Alors que les troupes de Li Dian avancèrent il virent au loin un camp rempli d'hommes

Major : "C'est eux, il n'y a aucun doute."

Lieutenant : "Vous êtes sur."

Major : "Oui c'est eux, Lieutenant dites aux archers d'être près à tiré on va leurs envoyez plein de flèches a la gue...."

Le Major n'eut même pas le temps de terminer sa phrase, qu'une flèche se planta dans son corps, les troupes de Li Dian étaient tombé dans une embuscade ennemie plein de soldats d'Orochi sortirent et encerclèrent les hommes de Li Dian

Lieutenant : "Une embuscade, Aux Armes !!!"

Les soldats avaient du mal contre ces ennemies et avaient peur car ils ne ressemblaient pas à des hommes ordinaires

Lieutenant : "Soldats courage, repoussez les !"

Soldat : "Ils ne sont pas humains.. ce sont.. des.. démons ! fuyer.."

Les troupes de Li Dian ont a peine le temps de courir qu'ils se font pilloner par les archers ennemies

Lieutenant : "Ne fuyez pas, si vous fuy...."

Le lieutenant se fit transpercer par une lance ennemie et mourus sur le coup, le reste des troupes de Li Dian se font vaincre par les troupes d'Orochi. La Bataille Terminé, les hommes d'Orochi retournèrent vers leur camp. Personne ne survécut..

Pendant ce temps au village d'Izumo, Li Dian attend le retour de ses forces et vit a coté de lui Cao Pi sur sa monture qui lui ordonna de restez ici et de défendre le village au péril de sa vie, et Cao Pi partit au loin en prenant la même direction des troupes de Li Dian.

"Hum je rêve ou il m'a donné un ordre.. je dirais plutôt un conseil.. Sergent, préparez mon cheval je vais le suivre"

Sergent : "Bien chef."

Le sergent apporta le cheval pinto noir a Li Dian, il monta dessus et partit en direction de Cao Pi


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Jeu 24 Juil - 21:12

Non loin de l'embuscade, un homme dont la furtivité légendaire, venait d'être encore prouvée, était assis sur un drole d'animal, ou plutot couché sur sa monture. Il observait la scène sans pouvoir caché son mépris, ces hommes c'étaient jeté dans la gueule du loup, sans même le savoir, c'était pourtant une embuscade évidente à démasquer, un chemin désert sans gardes menant à un village d'hommes d'Orochi bien visible... Sa puait le piège à une disaine de paté de cave... euh de maison.

"Lamentable, même un enfant saoul aurait capté le piège."

"Amentab"

"Ouai d'accord avec toi Himiko"


Allait il intervenir? Pas pour le moment, il préfèrait voir les imbeciles mourir et voir qui survivrait. Si il y en avait au moins un, il aura la chance de voir le Démon des plaines venir le secourir.

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Ven 25 Juil - 8:03

Après quelques heures de trajet, Cao Pi pouvait appercevoir une forêt dense, exactement où les traces des soldats s'arrêtaient. Il descendit de son cheval et commenca à s'y aventurer. Au fur et à mesure qu'il avançait, rien ne se passait, parfois, des cris de corbeaux cassait le silence lourd mais sinon...

*C'est calme... Trop calme, même pas un bruit de bataille, de coups d'épée ou de cris, ce n'est pas normal... Restons sur nos gardes.*

Tenant fermement son épée, Cao Pi continua son avancée, guettant chaque instant que quelqu'un fasse surface. Les arbres étaient maintenant devenus plus imposant, avec des racines qui ressortaient de la terre comme s'ils étaient prêts à marcher. A présent, il pouvait remarquer quelques flèches par terre, sans aucune trace de sang. La marque d'une bataille? Peut-être bien, Cao Pi continua donc dans cette direction.

*Où cela va-t-il me mener, toujours aucune traces des soldats de Li Dian...*

Quand soudain, il vit une clairière... La lumière qui passait à travers les arbres éclairait une scène morbide et sanglante. Cao Pi avait retrouvé les soldats de Li Dian. Certains avaient essayé de s'enfuir face un ennemi qu'ils ne connaissaient pas et ont été tués d'une rafale de flèches. D'autres ont vaillament combattu et ont été massacrés, démambrés... Et au milieu de cette scène tragique se trouvait le commandant de ces troupes, empalé sur une lance, qui se vidait toujours de son sang, baignant dans ce dernier... L'atmosphère était lourd et l'odeur du sang commençait à monter à la tête.

*Arghh... ma tête...*
S'assis un moment, à couvert derrière un arbre.
*J'étais sûr que ca finirait comme ça... en plus, je ne vois aucun corps ennemi, à voir ils avaient plusieurs troupes d'archers et pas mauvais en plus et si on compte quelques guerriers, ca fait pas mal. Avec ce mal de crâne, j'espère qu'il passera avant le combat...*

Cao Pi se releva et traversa la clairière ne faisant pas attention que quelqu'un le surveillait... Toutefois, son passage à la clairière ne fut pas inaperçu, des soldats d'Orochi commençaient à apparaître au loin.

*Vous voilà donc... Venez seulement...*
Cao Pi s'arrêta pour les accueillir. Son mal de tête semblait avoir disparut...
Ceux-ci arrivaient, ils n'étaient pas très nombreux encore, une dizaine. L'un deux s'avança...

Soldat d'Orochi : C'est jour de fête aujourd'hui dites-donc... Encore un stupide humain qui s'aventure sur nos terres! *rires* On a de la chance que la race humaine soit si faible, entre les soldats totallement nuls d'avant et la bonne femme, ils ne v...

Il ne put terminer sa phrase que sa tête s'envola dans les airs dans une giclée de sang... Les autres soldats, voyant un des leurs se faire tuer, chargèrent Cao Pi... Mais il ne virent pas qu'il n'était plus dans son état normal. Ses yeux étaient rouges, remplis de sang et ses manières étaient devenus barbares. Un à un, les démons tombèrent. Ils les découpaient en morceaux et semblait y prendre du plaisir...

Soldat d'Orochi : Un monstre??!!! C'est un monstre!!!

En quelques instans, l'endroit avait changé... Du sang s'était éparpillé dans tous les coins, l'on pouvait trouver des morceaux de démons un peu partout jusque dans les branches... Mais pas une seule goutte ne l'avait atteint. Quand soudain, une flèche alla se loger dans son époule gauche... Des soldats, alertés par le bruit de la bataille étaient venus en renfort, mais Cao Pi, semblait avoir changé... Ses yeux avaient repris leur couleur initiale...

*Et bien... il semblerait que j'ai encore fais des miennes et voilà où cela me mène... Il faudra que je songe à ne pas me mettre en colère trop souvent, bien que maintenant cela me serait utile. Mais bon, ils vont regretter de m'avoir attaqué!!*

Il fonça sur les archers, en évitant les flèches, laissant derrière lui une coulée de sang de sa blessure et alla se jeter contre les démons. Ces derniers, n'étant pas du tout préparés à ce qu'un humain n'arrive au corps à corps ne purent éviter le contact et sortirent leurs épées. Un combat commença alors.

"Que croyez-vous pouvoir faire face à moi... vous n'êtes même pas dignes de m'affronter mais je vais être clément et vous envoyer en enfer!"

Alors que le nombre de démons commançait à diminuer, une seconde flèche se planta dans son autre épaule, lui faisant perdre l'équilibre et perdre son épée...

*Et M... ça m'apprendra...*

Cao Pi perdait de plus en plus de sang et sa tête commançait à tourner... Or le combat n'était toujours pas terminé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Ven 25 Juil - 18:37

Cao Pi avait allongé pas mal de serpent et d'une manière plus que parfaite, mais le prix de son emportement fût immédiat, deux flèches, une dans chaque épaule... Le voilà maintenant à terre, désarmé, c'est alors qu'un soldat ennemi s'approcha de lui, épée en main, il le regarda avec un grand sourire et leva son arme en l'air prêt à pourfendre l'Empereur déchu.
Shi Pi avait vu tout ce qui c'était passé, du massacre des soldats de Li Dian à la bientôt mise à mort de Cao Pi.... Mais... Où est-il passé d'ailleurs ce poivrot?? C'est alors que, au moment où l'homme d'Orochi frappa vers Cao Pi avec son arme, une canne... oui une canne vous délirez pas, bloqua sec le coup de l'ennemi.


"Vos stratégies sont pitoyable, j'peux pas laisser des fions comme vous agir encore... Vos embuscades puent à 10 KL... Même un vin rouge datant de la création du monde sent pas autant l'vinaigre que vos tactiques pourries."


Tout en continuant de bloquer l'arme du démon avec sa canne, il dégaina sa fameuse 'épée' caché dans celle ci, dont la lame terriblement affutée pouvait trancher presque tout, le coup qu'il donna ensuite coupa la tête, le bras gauche et la jambe droite du serpent qui s'écroula honteusement. Ce que tout les autres avait remarqué c'est que sont coup semblait dessiner un 7.... oO?

"7 semaine que je ne suis pas retourné à la civilisation^^. Et sa fait 8 fois que je vois cette même unité d'Orochiotte faire ce que bon lui semble. Lequel d'entre vous se laisserai dessiner ce chiffre sur son corps?"

"C'est Shi.... Shi.... Shi Pi!!!"


"Le démon des plaines!!!"

"Taisez vous, si nous le tuons maître Orochi nous fera monter en grade, c'est l'un des 2 chefs de la Resistance, l'un des plus puissants adversaires du monde d'Orochi!! TUER LE!!"


C'est sur cet ordre que les serpents lui foncèrent dessus, mais, la moitié d'entre eux n'arrivèrent jamais à l'approcher... Fauchés par l'ours Valkyrie qui venait de faire son entrée fracassante. Les autres apeurés restèrent en retrait, il devait en rester une dizaine. C'est alors que le Gouverneur ramassa l'arme de Cao Pi, puis il s'approcha de lui et lui tendit son épée.


"Tu peux te relever? Si c'est le cas, je te laisse botter le cul de ceux là, ne t'inquiètes pas, je me suis occupé des archers avant de venir te secourir, ils étaient planqué comme des gosses à cache cache. Et puis tu m'avais l'air assez bon alors j'avais envie de te voir en vie."

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Ven 25 Juil - 20:36

*Tout est perdu... Et je n'ai encore rien pû accomplir...*

Le soldat d'Orochi, s'avança vers Cao Pi pour lui porter le coup fatal quand une canne vint arrêter net l'épée... Il regarda et vit un étrange homme... En un seul coup, il arriva à démembrer le soldat de sa tête, d'une jambe et d'un bras...

*Et bien... il est très fort... Je me demande bien qui cela peut-être...*

Soldat d'Orochi a écrit:

"C'est Shi.... Shi.... Shi Pi!!!"

"Le démon des plaines!!!"


*Shi Pi?? Le fameux Shi Pi? Mais pourquoi est-il ici? Je croyais qu'il était en Chine... En tout cas, on peut dire qu'il tombe bien...*

Avec une facilité, il se débarassa des soldats restant, aidé de sa fidèle compagne, Valkyrie l'Ours.

Shi Pi a écrit:
"Tu peux te relever? Si c'est le cas, je te laisse botter le cul de ceux là, ne t'inquiètes pas, je me suis occupé des archers avant de venir te secourir, ils étaient planqué comme des gosses à cache cache. Et puis tu m'avais l'air assez bon alors j'avais envie de te voir en vie."


Cao Pi, empoignant son épée, ressentit des forces revenir... Les soldats restant n'ont qu'à bien se tenir... Malgré ses blessures, il vint à bout très facilement des démons mais donnait tout de même, quelques signes de fatigue. Il déchira un bout de sa cape pour arrêter les hémorragie et éviter des risques d'infection... Mais depuis un moment, quelque chose démangeait Cao Pi, et ce n'était pas des maux de tête, pourquoi Shi Pi était venu jusqu'ici?

S'approchant de Shi Pi et s'agenouilla devant ce dernier : Je vous remercie. Je ne sais ce que trop ce qui m'aurait arrivé si vous n'êtiez pas arrivé. Se releva. Je m'appelle Cao Pi, un de mes compagnons avait été sauvagement attaqué et je voulais m'assurer moi-même de leur sort, mais il semblerait que j'ai été trop confiant... Mais dites-moi, vous vous battez bien... votre allure nous joue des tours, l'on croirait juste voir un passant *petits rires*. J'étais venu vous demander ce que vous faisiez ici mais cela serait impoli de ma part de me mêler des affaires de quelqu'un qui vient de me sauver, cependant, si vous n'êtes pas préssé, je vous inviterai volontiers à venir à Izumo, c'est un village très sympathique où nous avons posté notre camp. Ils pourront vous offrir à boire et à manger.

*La moindre des choses non? Surtout qu'on m'a dit qu'il aimait bien boire ^^*


(HS : dsl pour l'italique à la fin, il veut pas s'enlever >_<)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Ven 25 Juil - 22:16

Shi Pi regarda Cao Pi se relever avec du mal, l'épée à la main il se dirigea vers les soldats d'Orochi, la façon avec laquelle il les tua fit sourire le gouverneur, il avait une certaine classe dans son style de combat.
Après quelque minutes et quelque bandage plus tard l'ex Empereur arriva et s'agenouilla devant le démon puis il se releva et se présenta.


"Tiens, un sang bleu et en plus on a tout les deux le même prénom..
Et ouep, on peut dire ça comme ça, je me suis permis d'utiliser l'expression 'Que les apparences soit belles car on ne juge que par elle' et puis mon style de combat est assez rare, peu de personne le pratique.
Mais bref, ya pas tellement d'raisons, depuis ma désertion de l'armée Wei, je suis devenu l'un des numéros 1 de la Résistance avec Hideyoshi Toyotomi... contrairement à lui qui se cache je ne sais où, je parcours le monde d'Orochi, histoire de voir quel genre de guerrier est encore en vie etc... et vous avez eu de la chance que je sois tombé sur vous à ce moment."


Puis vint le moment de l'invitation... Comment pouvait il refuser une proposition pareil? Et puis, cela lui permettrait de voir si d'autre guerrier trainent avec le seigneur Cao Pi. Ce dernier intriguait grandement le maitre de Wu Zhang que faisait il aussi éloigné du monde, isolé... tant de question qui après avoir repenser au mot "boire" que Pi avait prononcer, devinrent completement sans importance.

"Izumo? Village sympatique? Sa sonne bien à l'oreille, pourquoi pas, allez soyons fou allons constater ce que vous v'nez d'me dire... Et puis si sa se trouve, y'aura même un magasin où je pourrais refaire le stock de provision pour la route. (Définition "Stock de Provision": est essentiellement constitué de bouteilles remplies d'un liquide alcoolisé)"


"Go Zumo!!! Go Zumo"

"Une lettre près et t'aurais prononcée ton premier mot juste.
Ah euh en fait elle c'est Himiko... ma fille... de mère inconnu... mais je suis sur une piste, la liste des suspectes diminue chaque jours... au dernières nouvelles il n'y a plus que 60 possibilité^^"


Le visage légèrement bronzé de la petite sortit de derrière l'épaule de son père, elle lança un sourire à Cao Pi puis un espèce de coucou de la main.

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Ven 25 Juil - 22:35

Li Dian sur son cheval galopa toujours et put apercevoir au loin une clairière en pleine foret avec plein de corps par terre et vu autour de ces corps 2 hommes, il put reconnaitre Cao Pi mais ne connaissait pas l'autre.. Alors il se rapprocha des 2 hommes


"Seigneur Cao Pi ! Vous voila !
"Que c'est il passé ici ?

Il descendit alors de son cheval en jetant un regard à Shi Pi et s'approcha du seigneur Cao Pi

"Mon Seigneur, vous allez bien ?"

Li Dian vit alors les blessures aux épaules de Pi


"Vous êtes gravement blessé, il faut rentrer au village"


Le seigneur Cao Pi n'eut même pas le temps de répondre que Li Dian se retourna et fixa l'homme mystérieux droit dans les yeux en pointant sa lance juste devant la tête de celui ci.


"C'est vous qui avez fais sa ?" "Qui êtes vous ? Identifiez vous !"


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Jeu 31 Juil - 11:26

C'est à moitié inconscient que Cao Pi remarqua l'arrivée de Li Dian... Ce dernier s'approcha du seigneur quand il remarqua qu'il n'était plus seul et devint plus aggressif... Voyant le Seigneur Cao Pi aux côtés de quelqu'un qu'il ne connaissait pas Li Dian brandit sa lance en direction de l'inconnu...

Li Dian a écrit:
"C'est vous qui avez fais sa ?" "Qui êtes vous ? Identifiez vous !"

Entendant Li Dian s'énerver, Cao Pi dût intervenir...

"Ce n'est rien, il n'est pas avec Orochi, il m'a même sauvé. C'est Shi Pi, le seigneur de Wu Zhang. Un des chefs de la résistance. Alors tu peux baisser ton arme qui fait offense à notre invité..."

Li Dian, comprenant qu'il n'y avait plus aucun danger, retira sa lance et se remit à les écouter, voulant comprendre ce qui s'était réelement passé ici...

"Je suppose que tu veux savoir ce qui s'est passé ici, je me trompe? Et bien, tes soldats étaient tombés dans une embuscade et ont été massacrés. C'est en inspectant les environs que je suis sur eux..." *toussotements* Cao Pi repris après avoir récupérer son souffle
"Ils avaient avec eux plusieurs unités d'archers, tes soldats n'avaint quasi aucune chance de s'en sortir... d'ailleurs, je me suis aussi fait avoir comme un bleu -_-. C'est là qu'est arrivé le seigneur Shi Pi."

*La suite, il vaut mieux que tu ne la saches pas car moi même, je ne le sais pas exactement et ça me fait un peu peur...*

Nettoyant "Chaos", aussi tâchée de sang qu'un couteau de Nutella, il la rangea dans son fourreau et se remis sur pieds. Les bandages qu'il s'était fait commençaient à virer au rouge et à ne plus tenir. La douleur commençait aussi à se faire violente. Il était peut-être temps de rentrer au village...

"Li Dian, je te laisse nous reconduire au village et de t'occuper de Shi Pi à notre arrivée? Vous aurez sûrement besoin de vous détendre un peu. Je vous suivrai à mon rythme... je ne pense pas pouvoir aller aussi vite que vous..."

*Comme ça, j'aurai le temps d'aller voir comment ça s'est passé au village pendant mon absence... Mais au fait, Li Dian n'était pas censé rester à Izumo... Tsss celui-là, il n'en fait qu'à sa tête, qu'il y fasse attention s'il ne veut pas la perdre ^^.*

Attendant une réponse de la part des autres, Cao Pi ressera une dernière fois les bandages qui commençaient sérieusement à ne plus retenir le sang qui coulait à flot...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Jeu 31 Juil - 12:03

Shi Pi ne fit pas attention à la provocation de Li Dian, quoi de plus normal, des morts partout et un inconnu à côté de son seigneur limite en lambeaux, logique qu'il se méfit. Sifflant un coup pour faire venir Valkyrie Shi Pi proposa à Cao Pi.

"Si vous l'souhaitez, prenez ma monture, elle mort pas."

Les blessures de Cao étaient assez profondes, le gouverneur hésitait à les soigner avec son don de soin... Seul les gens de Wu Zhang connaissaient l'existence de ce pouvoir, le dévoiler ici ne serait surement pas une bonne idée. Mais il ne pouvait pas laisser un guerrier si fort mourir suite à ses blessures.

** Je verrai comment ça évolue. Au pire je passerai dans sa tente quand tout le monde dormira.**

"Allez les amis, allons voir votre sympatique village...."


Il fut coupé par Luo Feng qui était apparut de nul part.

"Maitre... je viens de la part de votre frère.. le Royaume Shi s'étend maintenant jusqu'aux Mont Chen Cang. Les pertes ne sont que minime, l'ennemi ne s'attendait pas à recevoir notre visite."

"Uo Fe!! Arapu"


"Ouai il est apparut t'as tout compris... Je sais pas comment tu m'as trouvé, tu m'étonneras toujours... Dis à Shi Lian d'entrainer les troupes, je les veux encore plus forte et plus nombreuse..."

"Oui seigneur!!"


Il disparut aussi vite qu'il était venu sous les applaudissements d'Himiko

"Cor, cor, cor"

"Bref... On peut y aller maintenant^^"


Comme à sont habitude, le démon des plaines prit la tête de la joyeuse bande, canne sur l'épaule et l'autre main dans l'froc. Il avait des manières bien étrange pour un commandant. Sa nature familière, sa joie de vivre tout ce qui fait sa personnalité quoi, était l'une des grandes raisons qui poussait les gens à le suivre, un homme en qui on peut faire confiance... C'était ça le gouverneur.. un bon vivant...

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Jeu 31 Juil - 12:39

Alors que les trois hommes se mirent en route vers le village, Li Dian avanca vers Shi Pi qui était en première ligne

"Dites moi, Gouverneur Pi vous qui etes un grand chef de la résistance, je voulais savoir si elle arrive a prendre le dessus sur Orochi et puis j'aimerais savoir quelles forces vous ont rejoint, si cela ne vous dérange pas bien sur."

Après la reponse de Shi Pi et quelques minutes après, les hommes étaient arrivés au village d'Izumo, à l'entrée du village il n'y avait personne sauf deux gardes de Li Dian qui surveillaient et les gardes apercurent les trois hommes

Garde 1 : "Voila le Seigneur Cao Pi et Li Dian !"

Garde 2 : "Et l'autre homme qui est ce ?"

Garde 1 : "Surement un Prisonnier.."

Garde 2 :"Non je pense pas, cet homme ne ressemble pas à un bandit.."

Les Gardes virent passez les hommes devant eux sans dire un mot, Li Dian fit signe au Sergent qui été venu a l'entrée du village entendant ces hommes parlés des deux seigneurs. Arrivés au centre du village, Li Dian descendit de son cheval et fit signe a des villageois de venir

"Enmenez le Seigneur Cao Pi dans ma tente quand vous y serez posez le sur le lit et soignez le il y auar de quoi le soignez dans un petit sac sur ma table, allez faites le."


Les villageois se mirent tout de suite au boulot, ils prirent le seigenur Cao et l'enmène en direction d'une grande tente

"Seigneur Shi Pi, bienvenue a Izumo ! Si vous voulez vous rafraichir, il y a une taverne la bas et dites que vous venez de la part de Li Dian il vous donneront un verre gratuit, moi de mon coté je vais allez voir quelqu'un"

*Allons voir Kunio, le temps que les villageois soignent Cao Pi*


Li Dian se dirigea alors vers le cerisier où Cao Pi avait déposé Kunio, elle y était toujours. Elle étais assoupie mais n'étais pas complétement endormie, on voyait bien qu'elle allait mieux, Li Dian s'approcha d'elle en se mettant a genoux

"Dame Kunio, c'est Li Dian vous m'entendez.., vous avez l'air d'allez mieux.."

Il prit un torchon qui était dans un seau rempli d'eau et le posa sur le front de la jeune femme.
Après ceux la, Li Dian se releva et regarda le cerisier.


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Jeu 31 Juil - 13:10

Sur le chemin, Li Dian avait posé quelque question à Shi Pi, celui ci avait répondu que pour l'instant les deux armées étaient calme, pas d'affrontements gigantesques mise à part les raids de Shi Lian pour gagner en territoire. Les deux côtés n'arrivaient pas à se départager.. Il lui dit aussi que derrière lui il y avait plus de 20 000 hommes prêts au combat ainsi que 3000 troupes d'élites les meilleurs de tout l'pays.

Ils arrivèrent alors au village, la première réaction du Gouverneur quand il y entra fut:


"P'tain c'est la hess ici... Vous avez un paysage qui fait plaiz à voir.. vous avez même un cerisier en fleur, étonnant!!!"

Ce village rappelait à Pi, Wu Zhang à ses débuts, un simple village devenu l'une des plus grandes régions. Les oiseaux qui venaient chanter au dessus des rues ensoleillées et bondées de monde remplirent le démon d'une Peace and Love attitude revigorante.
Li Dian montra le chemin de la taverne à son invité qui ne put retenir un sourire en voyant ce bel établissement.
L'officier partit à ses affaires et le Gouverneur, limite en courant, se dirigea vers la dite taverne.


"Yo les gens!! Y'a l'ami Li Dian qui m'envoie boire un tonneaux chez vous!!"

"Yo les gens!!"

"Ah je savais qu'à force d'entendre cette phrase tu la répéterais à merveille ma puce^^."


Les villageois présents le regardèrent avec des yeux rond comme des billes. Qui était ce personnage si débordant d'énergie... C'est alors qu'un habituer de l'auberge de la Capitale sortit:


"Wouhooo Gouverneur Shi Pi, cela faisait longtemps que j'vous avait pas vu!! Les camarades se demandaient ce que vous faisiez, des plombes que vous êtes pas venu à l'auberge de la capitale."


"Wouhooo Ping Pong vieille canaille qu'est-ce que tu glandes ici. Moi j'avais à faire..."


Nous vous passons ce moment de retrouvailles qui part un peu en cacahuète par la suite. Les villageois furent tous étonnés d'apprendre que le grand Gouverneur de Wu Zhang était parmi eux, ils chuchotèrent tous entre eux échangeant leur avis sur "Est-ce vraiment lui" etc...
C'est alors que le vieux Pong hurla:


"Tourné générale pour tout le monde. C'est jour de fête!!!"


A ce moment, on aurait pu se croire sur un champ de bataille, des cris bestiaux sortir de la bouche de chacun, tous firent résonner la joie qui venait de les remplir.

Bientôt ce fut un joyeux bordel, tout le monde rigolait, tout le monde buvait, mais aucun dérapage, tout le monde s'entendait bien... Le vacarme était tellement ahurissant que tout le village put en profité. En effet les rires, les cris et les "UNE AUTRE PATRON" résonnèrent dans tout le village.

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Lun 4 Aoû - 11:51

C'est par le bruit de chants d'oiseaux et de rires que Cao Pi se réveilla. A sa grande surprise, il n'était pas au paradis, les Enfers ne voulaient pas encore de lui...

*Où suis-je? Que fais-je dans ce lit?*

Ce paysage ne lui était pas inconnu et reconnu qu'il était à Izumo... Le seul problème est qu'il ne sait plus trop comment il a pû y arriver et comment ses blessures, pourtant non négligables ont-elles pu aussi vite cicatriser. Il est vrai qu'à peine arrivés au village Li Dian a envoyé des médecins s'occuper de lui mais tout de même... Y a-t'il un lien avec les "crises" que Pi aurait depuis qu'il est arrivé ici? Peut-être que oui, peut-être que non. Pour le moment, autre chose le préoccupait, il sortit donc de la tente pour trouver les réponses à toutes ces questions...

*Hmphh, le soleil est particulièrement dégagé ce matin...
Tiens? Les villageois ont l'air de meilleure humeur, il s'est donc passé quelque chose pendant mon sommeil. Allons faire un tour du village, je dois aussi retrouver Shi Pi et Li Dian et aussi passer au cerisier en premier lieu.*

Se promenant au village, Cao Pi saluait les quelques villageois qu'il croisait d'un signe de la main. Ces derniers, surpris, lui répondirent de même... Il était presque arrivé vers le cerisier quand il eut de violents maux de tête. Cela faisait un moment qu'il n'en avait pas eu mais continua sa marche pour s'assurer que tout allait bien... A sa grande stupeur, au pied du cerisier, se tenait Kunio, debout. Pi s'approcha d'elle, et celle-ci se retourna, le voyant arriver, elle semblait différente...

Kunio : "Et bien seigneur Cao Pi, seriez-vous surpris de me voir à nouveau sur mes deux jambes? Ou bien c'est le fait que je me tienne justement debout devant vous qui vous gêne? Je ne sais que trop la réponse..."

Hésitant : "Je suis content que tu ailles mieux, après avoir appris ce qu'il s'était passé, je ne savais plus trop quoi faire..." Cao Pi, passa sa main droite dans ses cheveux, tic qu'il avait quand il était embarrassé...

Kunio : "Vous êtes embarrassé? Je ne vois pas pourquoi vous le seriez, après tout, vous n'êtes pas coupable de ce qui m'est arrivé... du moins, pas directement..."

Cao Pi sentait que la discussion lui échappait, où voulait-elle en venir...

"Que veut tu dire par "pas directement"?"

Kunio : "Et bien, tout simplement que si vous n'êtiez pas tombé chez moi, tout ceci ne serait pas arrivé! Ma vie simple en compagnie de ma soeur aurait continué son cours normal et je serais devenue une grande Geisha..."

Cao Pi ne savait que répondre... Il est vrai qu'il ne pouvait rien faire mais elle était tout de même sous sa protection...

Kunio : "Après ce qui est arrivé dans la forêt, j'ai compris quelque chose... quelque chose d'important. Les hommes, tous autant qu'ils sont, sont tous des menteurs et des pervers... Ils ne pensent qu'à *ça* et qu'avec *ça*. Laissez-moi deviner, vous avez mal à la tête? Et il vous arrive de vous perdre dans des moments de colère intense?

"Les hommes ne sont pas tous mauvais tu sais. Sinon, oui, il m'arrive d'avoir des maux de tête et des crises, mais où veut-tu en venir, "

Kunio : "Et moi qui vous croyait plus malin que ça *rires*... Vous ne vous êtes pas demandé comment je me serais sauvée de la forêt? Je suis désolé de vous l'apprendre (ou peut-être pas) mais vous ne serez plus jamais "normal", les maux de tête ne cesseront jamais et un jour, vous finirez par perdre la raison!!! Il n'existe aucun traîtement. Il suffit que dès mon retour vous ayez eu un contact avec moi pour que le mal vous soit donné...

*Il vaut mieux qu'il ne sache rien des détails ni du remède...*

"N'essayez pas d'en comprendre la raison, vous perdrez la votre plus rapidement *rires*"

C'est après cette dernière phrase que Kunio attrappa son ombrelle et sur un dernier mot "ADIEU" accompagnés de larmes qu'elle se la planta directement dans sa poitrine... Très rapidement, son sang alla se loger sur Cao Pi, encore ébahi de ce qui vient de se passer mais aussi tout autour du cerisier qui changea de couleur, passant du rose au rouge vif... Le corps de Kunio, vidé de son sang, alla se poser à son pied et un silence absolu le suivit... L'on pouvait à partir de maintenant depuis l'extérieur du village, non plus voir un cerisier magnifique mais juste un arbre de sang...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Lun 4 Aoû - 18:04

Li Dian, lui étais parti cherché une tasse de thé pour Kunio et arriva près du cerisier, plateau argenté a la main il la vit auprès de Cao Pi et comprit qu'il était heureux d'être ensemble.. Quand tout d'un coup il vit qu'elle se planta son ombrelle dans sa poitrine, d'un coup sec.. Li Dian sous le coup fit tombé le plateau, et fut étonné et choqué de la voir dans cette état.. Il s'approcha des deux personnes et vit Kunio tombé aux pieds du Seigneur Cao Pi. Li Dian s'approcha de Pi et le regarda avec un air triste, puis aperçu une lettre dans la main de la jeune femme morte.. Il prit cette mystérieuse lettre.

"Mon Seigneur, elle avait sa dans sa main..."

Li Dian tends à Cao Pi la lettre, en regardant toujours la jeune femme morte dans une grande flaque de sang..


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mer 13 Aoû - 11:43

*C'est étrange... vraiment étrange. On aurait dit une toute autre personne vers la fin, beaucoup moins aggressive et rencunière, aurait-elle eu des regrêts? Je ne sais pas...
Qu'a t-il bien pu donc se passer dans cette forêt pour qu'elle change à ce point et en arrive là...*


Plongé dans ses pensées, Cao Pi ne remarqua même pas que Li Dian était arrivé. Ce dernier, intrigué par quelque chose s'approcha du corps de la jeune femme et y trouva un document qu'il s'empressa de donner à son seigneur.

Li Dian a écrit:
"Mon Seigneur, elle avait sa dans sa main..."
*Une lettre?*

S'avança vers Li Dian et la pris.

*Avait-elle alors prévu de se donner la mort ou bien cela va t'il plus loin que je ne le penserais? Tant de mystères pour le moment et aucune réponses... Peut-être les trouverais-je dans cette lettre. Pour cela, il vaudrait mieux que je la lise au calme et seul. On ne sait jamais.
Mais en premier, je ne peux la laisser dans cet état.*


Se tourna vers Li Dian : "Je veux que tu prennes quelques hommes ou villageois s'il y a des volontaires et que tu ailles dans les environs voir s'il n'y a personne. Peut-être que les soldats de tout à l'heure n'étaient pas seuls. Pendant ce temps, je vais m'occuper d'elle et regarder cette lettre, il y aura certainement des réponses à tous ces évenements... Quand tu auras fini, je veux que personne ne me dérange. Si tu veux me voir, viens seul. C'est bien compris?"

Li Dian pris quelques hommes qui s'était approchés et parti du village.

*Je dois maintenant réfléchir à ce que nous allons faire, car il est maintenant très clair que nous ne pourrons plus être neutre très longtemps dans cette guerre... Il faudra que je voie Shi Pi aussi pour celà. Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit qu'il n'est pas venu ici sans arrière pensée, il faudra mettre ça au clair quand il sera à nouveau apte à répondre à mes questions (entends toujours des cris de joies et autres fons sonores dûs à un excès d'alcool en direction de la Taverne puis plus rien, sûrement ivre mort...). Pour le moment, allons lire cette lettre... Non, plutôt s'occuper d'elle tout d'abord.*

Cao Pi fis signe à des villageoises de venir l'aider. Ces dernières, à moitié en larmes vinrent et Pi ne put s'empêcher : "Ecoutez, je suis sûr que d'où elle est, elle est sûrement heureuse, mais n'aimerait pas que vous soyez aussi triste alors si vous voulez l'aider, aider moi plutôt à lui offrir de belles funérailles..."

Elles commencèrent donc par la débarbouiller de tout ce sang et lui remettre un nouveau kimono. Cao Pi, lui s'occupa de cette mare de sang, il alla chercher un seau et commença à éponger. A la fin, il y eut tellement de sang que le seau allait presque déborder et le mit de côté.
De leur côté, les villageoises avaient terminé et avaient couvertes Kunio de branches de cerisiers.

Les préparatifs pour la cérémonie pourraient donc commencer. Cao Pi pouvait enfin aller lire cette lettre, peut-être réponse à toutes ses questions, et pris la direction de sa tente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Ven 15 Aoû - 23:41

Cao Pi était maintenant arrivé à sa tente. Dedans, il se fit une tasse de thé et alla s'asseoir à sa table pour lire ce fameux manuscrit... Un sentiment le traversa durant ce moment, peur et curiosité, qu'allait-il donc trouver? Il défaisa le ruban rouge et déplia la lettre sur la table et se mit à la lire...

Citation :
Cher Seigneur Cao Pi.
Comment allez-vous? Si vous lisez ceci, c'est que je ne suis plus à vos côtés (Zut, pas vraiment ça que je voulais noter ça fait pas un peu classique mais c'est de l'encre indélébile...) Bref, je tenais donc à m'excuser auprès de vous, vous me direz pourquoi donc alors que c'est moi qui suis morte et bien je vous répondrai que vous êtes en danger.. et à cause de moi. Pour que vous compreniez bien, je vais devoir remonter tout au début de notre rencontre, lors de votre arrivée dans ce monde.

Vous souvenez vous de notre premier jour? (Moi je ne l'oublierai jamais) J'étais en chemin pour aller au village pour faire mes courses quand à mi-chemin, des loups surexcités se trouvaient sur mon chemin. Hésitant un peu à avancer, j'aperçu plus tard une silhouette d'homme à leurs pattes. C'est alors que j'ai foncé vers eux, les repoussant avec mon panier à provision que j'ai pu l'atteindre. L'homme que j'avais sous mes yeux était très bien habillé, un noble j'aurais dit. On n’avait pas l'habitude d'en voir par chez nous... Et à ses côtés, une épée, très belle mais d'un style qui m'était alors inconnu. Un étranger? Ca n'était pour moi pas le plus important, une personne était en danger et je devais l'aider. J'ai décidé de vous ramener chez moi, c’est là, la version que vous avez eu droit. Et bien je ne vous avais pas tout dit. Des soldats d'Orochi m'avait vu vous sauver et m'ont suivi. J'ai à peine eu le temps de vous amener dans votre chambre qu’ils étaient déjà dans la maison et ont vu que je vous avais hébergé. Ils m'ont menacé de détruire le village si je faisais quoi que ce soit pour vous venir en aide. Je n'avais pas le choix, des centaines de vies innocentes étaient en jeu, des amis, des connaissances, des femmes et des enfants. A l'époque je ne vous connaissais pas... J'ai donc obtempérer mais maintenant, je le regrette.

Voilà l'origine de vos problèmes. Ils m’ont alors expliqué quoi faire. A cette époque, ils testaient une nouvelle méthode de supplice/soumission à base du sang de leur maître "OROCHI". Lorsque le sang était en contact avec du métal, ce dernier était maudit. L'utilisateur acquérait un pouvoir d'auto-guérison mais a un prix à payer. Il perd petit à petit la raison et finit par mourir. Durant son utilisation, il n’est pas rare qu’il ait des maux de têtes violents, des sautes d’humeur et des vertiges. Les maux de tête violents et de plus en plus fréquent, vos crises de colère et votre capacité de régénération plus rapide ne sont pas dû au hasard, c'était cette malédiction. Par contre, je ne sais pas du tout combien de temps à la personne devant elle, ils m'ont dit que dès que la personne à souvent des maux de tête et perd son contrôle dans des accès de violence, c'est qu'elle est presque au stade terminal.


<#@@§§**& !!???> Un mal de tête, plus puissant que les autres mais moins long lui vint. Cao Pi, s’arrêta alors un moment pour prendre une gorgée de thé et se mis à réfléchir sur qu’il venait d’apprendre… Il espérait tout de même que le reste de la lettre allait lui apprendre quelque chose…

Citation :
Mais ce n’est sûrement pas votre cas, je me trompe ? Je me trompe ? Oo veuillez m’excuser Seigneur, je ne pensais pas à mal en disant ça, je ne savais pas que le mal avait déjà été si loin. Toutefois, ne vous en faites pas, j’ai entendu des soldats parler à propos de cette malédiction :

Soldat : « Ces Humains, ils sont vraiment trop faibles. En particulier cette fille, si elle s’imagine que son petit minet redeviendra normal, elle peut toujours attendre ! Remarque, si elle reste à ses côtés, elle aura au moins l’honneur de mourir par sa main car ça ne devrait plus tarder qu’il perde tout contrôle… A ce moment là, je n’aimerai pas être dans les parages, il tuera tout ce qui croisera son chemin pour finir par se donner la mort lui-même… »

Mais ce n’est pas ça !!! Qu’ai-je donc écrit ??? Oubliez-vite ça !!!

*Une grosse tache d’encre séchée au milieu de la feuille » … … …

Ah voilà, je me souviens, quelle tête en l’air je fais…

Soldat : « Il n’empêche que si par malheur il arrivait à se maîtriser, il pourrait acquérir une terrible force. Mais bon, c’est d’un Humain dont nous parlons, il n’arrivera jamais à vaincre ses propres démons, il perdra la tête bien trop vite pour ça… *rires* »

Je n’ai toujours pas compris le sens de ces phrases mais suis sûr que vous la comprendrez Seigneur Cao Pi… Vous en êtes capable, je le sais. J’espère que je n’ai rien oublié… Comme c’est la dernière fois que j’ai l’occasion de pouvoir parler avec vous…

Une tout dernière chose peut-être, je ne vous demanderai pas de me pardonner mais de ne pas blâmer les villageois à ma place. C’est par ma faiblesse que tout ceci est arrivé, à vous et à eux. J’aurai dû prévoir que les soldats d’Orochi ne tiendrai jamais parole mais j’étais naïve de penser que j’aurai pu les sauver tout seule… A cause de cela, il y a même eu une victime de plus…

Je voulais tout de même vous aider dans votre quête, si vous allez à l’endroit le plus important pour nous du village et que vous y creusez, vous trouverez un objet. J’espère qu’il vous apportera bonheur et chance dans votre voyage. Je n’ai malheureusement rien d’autre à vous offrir pour vous aider…

J’espère que vous me pardonnerez un jour et que nous pourrons nous rencontrer à nouveau dans une autre vie car il est certains que par mes actes, j’irai droit en Enfer…



Votre Kunio.


PS : Pensez à bien manger et à vous soigner !!! Votre don de guérison n’est pas infaillible, il ne vous préviendra pas des infections !!!


Cao Pi n'en revenait toujours pas de ce qu'il venait de lire. Alors tout ce qu'il lui arrive n'est pas du hasard mais bien comploté? Cet étrange pouvoir qu'il a reçu il comptait bien alors en tirer profit et aller se venger de ceux qui ont eu l'audace de lui faire ce présent, il n'allait pas gentiment attendre que la mort vienne mais pour cela, il devait gagner "contre ses propres démons". Une phrase qui le hantais maintenant... Et si ce qui est écrit dans la lettre est vrai, les maux de tête se faisant de plus en plus et plus violent, il ne lui resterait plus longtemps...
Ce n'est par contre pas en restant assis qu'il trouverait la réponse. Se souvenant des dernières paroles, Cao Pi se dirigea vers le cerisier et commença à creuser. Un peu de sang, encore frais, favorisa la creusée. Quand il atteigna une petite boîte. C'était une boîte ce qu'il y a de plus ordinaire. A l'intérieur se trouvais deux objets : Un pendentif et une dague en or emballés dans un tissu fin.

*Voici donc l'héritage de Kunio...* Regardant le ciel *Ne t'en fais pas, je ne perdrais pas!*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Sam 16 Aoû - 10:58

A l'extérieur du village, un groupe d'hommes marchaient vers la foret dense où étaient postés les soldats d'orochi qui avaient tendues une embuscade aux hommes de Li Dian, ce groupe était le groupe de Li Dian. Il était composé de villageois armés et de soldats de Li Dian. Comme l'avait demandé Cao Pi, Li Dian devait rassembler des villageois volontaires et ses troupes pour cherchez dans la zone s'il n'y avait pas d'autres soldats du démon Orochi. Plusieur minutes après, le groupe d'hommes arriva dans la foret dense, elle était tellement grande que le groupe dut se séparé. Quelques hommes se perdaient même dans la foret..
Un moment, Li Dian se retrouva seul, il avait perdu le groupe.. Il était entré au coeur de la foret qui était sombre et obscur.. On entendit meme des corbeaux ce qui étaient mauvais signe.. Quand tout d'un coup, le cheval de Li Dian s'agita et se cabra, le seigneur tomba alors de sa monture et tomba sur le sol, son cheval partit alors en pleine foret sans comprendre pourquoi, Li Dian tomba dans les pommes sur le coup violent.. Il se reveilla quelques minutes après en ayant un mal de crane (^^), prit sa lance qui était près de lui et se leva, il était toujours dans la foret obscure, lorsqu'il entendit des murmurements autour de lui. Li Dian pointa sa lance vers la foret qui l'entourait en regardant tout autour de lui mais rien, personne.. Quand tout d'un coup sortit de nulle part, une jeune femme, belle certes mais mystérieuse. Elle était vêtu d'une robe qui ne l'habillait pas tellement, Li Dian tomba un peu sous le charme de la jeune femme mais se méfia comme même et pointa son arme sur elle en l'observant bien..


Qui êtes vous ? Et que faites vous seul dans cette foret ?


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Lun 18 Aoû - 20:12

Cela faisait plusieurs jours que personne n'avait vu le Gouverneur Shi Pi... ni les villageois qui étaient avec lui à la taverne... C'est par une belle soirée où la lune brillait d'un magnifique éclat blanchâtre, que le démon réapparut... Où ça? Vous ne le croiriez pas. Il sortait seulement de la taverne... Ils étaient tous resté là dedans à boire, ils dormaient sur place, puis rebuvaient dès leur réveil, je vous laisse imaginer la tête que la vingtaine d'homme présent tirait.

"Ah bein putzaiin, j'ai, j'ai, j'ai jamais pris une tel fuite.... non une truite... naaaaw.. une tuile... m¤rde jamais été aussi bourré hipsss. Bon faut que jze retrouveuh le sac a main.. naw le ch'min qui mène au palmier... L'autre Pi doit surement y paitre...."

D'un pas aussi élégant et gracieux que celui d'un éléphant boiteux et bouffé par la gale, il commença à se diriger tout en titubant vers le chemin qui menait à... La Taverne...

[Quelques heures/verres plus tard]



"Arfff m'suis trompé d'truc... On tente la droite..."

D'un pas décidé hésitant et déséquilibré, l'homme pris le chemin de droite.. Il traversa de nombreux endroits qui ne lui disaient strictement rien, il prenait les chemins au hasard, au feeling... celui qui sentait le meilleur d'après lui... au bout de quelques virages, de lignes droites et de tournage en rond, le Gouverneur entra dans un bâtiment...

[Quelques heures plus tard]

"Z'et bein p'tain... y'a comvien d'Taverne dans s'foutu patin... patlin."

Vous l'auriez compris... il était revenue au point de départ... Il décida d'opter pour une autre méthode.

"Hey toi l'bas... Pointe voir le bout de ta fesse... ou ta farce... m¤rde viens là!!! Expliques moi où que c'est le cerisier!!"

Après de nombreuses explications, il se lança sur le chemin indiqué par l'homme qu'il avait interpellé... Il dût si reprendre en plusieurs fois, ressortir autant de fois de la Taverne pour enfin trouver le cerisier. Là gisait un corps de femme qu'il aurait bien dragué en temps normal... Il leva le regard du cabé et aperçut quelqu'un ou quelque chose en train de sortir une boite d'un trou...

Tout en s'approchant...
"Oh le toutou qu'est-ce qu'il a trouvé?? Tu donnes la boiboite à papa? Allez fait le beau... fait le beau..."

Il remarqua alors qu'il s'agissait de Cao Pi une magnifique expression apparut sur son visage d'homme sobre: gné ?

"Ah bein j'fais d'une bière deux trous... Moi qui voulait trouvé l'palmier et vous, bein j'trouve les deux d'un fou!! Qu'est-ce donc que le corps sepukué par terre? D'puis quand un baigneur s'amuse à creuser des coups? En tout cas, vachement hiboux les gars d'votre Tannerie, quand un tonneaux s'ouvre chez vous, y'a toute sa famille qui pointe!!"

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 12:41

Dans la sombre forêt une silhouette s’était dessinée non loin de l’homme perdu. Des petits rires discrets se firent entendre : " Hihihihi ". C’était une belle jeune femme au corps sublime, qui était très peu vêtue, laissant apparaître ses magnifiques formes de déesse.

Elle s’avança vers ce bel étalon sauvage isolé du monde. Elle entama la discussion pour faire plus ample connaissance.


" Bonjour charmant jeune homme !
Est ce là une bonne façon d’interpeller une délicieuse jeune femme comme moi ?

Vous ne me connaissez pas ? Vous ne voyez pas qui je peux bien être ? Et bien c’est bien dommage mais malheureusement, personne ne me connaît vraiment. J’en suis bien attristée mais, de là où je viens, les femmes ne sont que des bonnes à rien… Je suis une petite jeune femme du village voisin qui cherchait des petits champignons pour concocter un petit remède maison transmis de génération en génération. "


Elle lui racontait des petites choses pour parvenir à le mettre en confiance, afin que celui-ci ne se doute de rien. Elle misait un peu sur l’effet de son corps pour l’amadouer, en se mettant en avant, laissant apparaître une des plus grandes faiblesses masculines : la poitrine sensuelle des femmes.

" Je me suis malencontreusement perdue et me suis retrouvée en plein milieu de cette sombre forêt. Heureusement, je vous ai aperçu de loin et ai décidé de me rapprocher pour espérer me retrouver entre des mains d’un chaleureux, beau et brave guerrier, et je ne me suis pas tromper, du moins je l’espère ! "

Da Ji voulait jouer de ses charmes pour parvenir à manipuler cet homme qui semblait bien être un soldat de la Résistance. Toute capture ou manipulation était de mise pour éradiquer la misérable Résistance !
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 13:50

Li Dian observa la jeune femme belle mais étrange, et l'écouta attentivement; croyant que c'est un piège des hommes d'Orochi, Li Dian ne pointa plus la jeune femme qui avait l'air confiante mais sortit en cachette sa dague de son armure au cas où si elle l'attaquai.

"Comment puis je vous faire confiance avec tous ce qui se passe ici ? Et Comment vous appelez vous ? Et puis vous ne devriez pas être ici seul, une femme sans arme.. Savez vous ce qui rode dans cette foret, il y a des démons, des soldats d'Orochi ils tuent les personnes sans raison mais il sont pitoyables, ils ne savent même pas se battre.."

Li Dian semblait énervé de voir la jeune femme sans protection, puis s'assit sur un rocher qui était dans la foret obscure et sombre. Li Dian était en colère mais sans savoir la raison..

"J'en ai marre de cette guerre en plus je ne devrais même pas être la a participer à cette guerre... En plus je n'ai toujours pas choisis de camp, la Résistance ou Orochi ? Et vous vous êtes neutres ?"

Après la réponse de la jeune femme, Li Dian n'avait même plus remarqué la présence de la jeune femme, il était parti dans ses pensés ténébreuses et des scènes de son enfance revenu le hanté.. Puis il sortit de ses pensés et vit la jeune femme toujours là à l'observer

"Vous êtes toujours là vous ? Pourquoi n'êtes vous point parti ? Retrouvez votre village et laissez moi périr dans mes blessures obscur de mon enfance."

Li Dian serra ses mains forts en repensant au passé, il semblait mystérieux, il était a la fois triste et en colère il repensa aussi au moment où il tua tous les bandits sans pitié juste pour vengez la mort de sa soeur

"Partez, vous n'avez rien a faire avec un être humain aussi démoniaque que moi vous ne savez pas ce que j'ai fait.. Si vous vous croyez en sécurité avec moi c'est faux, je ne peux vous protégez je n'arrive même pas a me protégez moi même..."

Il regarda alors la jeune femme et lui tourna la tête, son visage était caché par l'obscurité de la foret..


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 16:21

Da Ji sentait que le jeune homme voulait rester distant et sentait qu’il avait peur de révéler une sombre partie de lui-même. Elle sentait que le cœur de cet homme avait énormément souffert, et voir les gens souffrir lui procurait un grand plaisir. Elle sentait aussi qu’il y avait moyen de le manipuler comme elle seule savait si bien le faire.

" Qui suis-je ? Mais je vous l’ai dit auparavant, je suis une jeune femme frêle et innocente. J’ai un des cœurs les plus purs de cette planète mais il est vrai que j’ai eu vent des actions des démons. Je ne les trouve pas si démoniaque que ça personnellement, au contraire ils aident les gens dans le besoin et ne les attaquent pas comme on l’entend si souvent. Ils m’ont aidée à me sauver de bandits qui essayaient de me capturer il n’y a pas longtemps. Ils ont été très serviables avec moi. Je leur dois une fière chandelle.

Vous n’avez pas de camp vous venez de dire ? Vous ne savez si suivre la résistance est une bonne idée ? J’avoue personnellement que les forces d’Orochi, m’attirent un peu plus avec les talentueux et beaux guerriers qui s’y trouvent. La résistance ne comporte que des petits guerriers qui n’ont pas vraiment marqué leur temps j’ai l’impression même si je ne les connais pas non plus.

Mais dites-moi beau guerrier ténébreux... "
Elle s’avança vers et lui et lui caressa la joue avec ses ongles de sorcières.

" Vous semblez bien triste, puis-je donc savoir pour quel raison vous seriez prêt à pleurer ? Votre cœur a-t-il été fragilisé par un tragique accident dans votre entourage ? Je veux bien vous écouter oh bel homme que vous êtes.

Je n’ai pas beaucoup de choses à faire dans les prochaines heures, donc si il vous faut une personne de confiance avec qui discuter, n’hésitez pas, je suis certainement la personne qu’il vous faut. Je suis une petite fille innocente qui, certes n’a pas d’armes, mais parfois j’arrive à calmer les hommes avec mes atouts. "


Elle se rapprocha doucement de lui en tentant de l’amadouer avec son charme infaillible.
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 17:42

L'homme sombre écouta la femme qui parlais des deux camps, la résistance et orochi ce sujet le perturbai beaucoup mais il fallait bien qu'il choisisse un jour.


*Il est vrai qu'elle a raison Orochi est plus attirant que la résistance mais est ce que le rejoindre me rendra plus fort ou plus faible..*

"Vous avez raison que l'armée d'Orochi est plus attirante mais je ne suis pas sur de la rejoindre car d'après ce que j'ai entendu parlez, nul n'a vu le démon serpent, ce qui inquiète beaucoup d'officiers du Wei, c'est même pour cela que je l'ai quitté mais je suis surtout parti car je trouvai que la princesse Zhen Xi n'étais pas assez forte et digne pour diriger le Wei alors je décida de le quitter mais peut être qu'elle a changé depuis qui c'est.. La personne par contre qui m'a l'air forte est la stratège suprême d'Orochi je crois qu'elle s'appelle Da Ji, d'après ce que j'ai entendu c'est une personne haute qualifié mais je n'ai encore jamais croisé son regard.."

Quand la femme s'approcha de Li Dian et commença a lui caresser le visage, Li Dian comprit qu'elle ne voulais point de mal et rangea sa dague discrètement. La jeune femme demande a Li Dian pourquoi semblait il triste tout en continuant a lui caresser le visage, c'est alors que Li Dian lui prit la main d'un coup

"Je.. ne suis pas triste.. et ne dite plus jamais que je le suis ! J'ai simplement de la haine en moi mais expliquer sa présence m'est impossible.. De plus une femme comme vous ne comprendrez pas, seules les gens d'un esprit cruel comme moi me comprendront.."

Il lâcha alors sa main et lui fit un signe de tête pour dire qu'il était désoler d'être si brutal avec elle. Li Dian hésita beaucoup s'il devait lui faire confiance et se confier mais il tomba sous le charme de la jeune femme et commença a lui expliquer son histoire.


"Me confier à vous certes je le ferais volontiers mais sa risque d'être long a expliquer.. Si vous insistez je vais tout vous racontez : si je suis énervé comme sa c'est que je sens de la haine en moi de la haine qui a envie de se libérez de mon corps mais je n'y arrive pas, de plus je ne sais même pas d'où vient cette haine, mais un jour quand j'étais un jeune garçon, ma soeur c'est fait tué par des bandits qui pillaient notre village, alors tout d'un coup je ne sentais même plus mon cœur battre et mon corps était rempli de haine puis je prit la lance d'un soldat mort pendant l'attaque des bandits et je vais en direction de leur camp, là bas je ne fait aucune pitié je tue tout le monde même les esclaves, les femmes tout le monde et je brule mon village après et part roder dans la foret.. Depuis ce jour, des scènes reviennent dans ma tête de ce moment, j'entends meme encore les cris des bandits morts, mais quand j'entends sa je ne suis pas triste, non je suis plutôt content, je suis ravi d'entendre encore les cris de ces incapables mort de ma main. Depuis ce jour quand je tue des gens, cela me fait plaisir c'est pour cela que je ne veux pas que vous restiez avec moi. Si vous restez avec moi, vous auriez même peur de moi.. De plus personne peut m'aidez, peut être Orochi ou un démon mais personne d'humain peut m'aidez...."


Dernière édition par Li Dian le Mer 24 Déc - 0:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 18:59

Cao Pi regardait attentivement ces deux objets, devenus en quelque sorte ses nouvelles reliques. Le pendentif en forme de fleur, il allait le garder dans la poche intérieure de sa veste ; comme pour garder sa place près de lui et la dague, il allait tout simplement la prendre avec lui lors de ses déplacements. Il sentait que cette dernière pourrait tout simplement lui servir un jour ou l’autre. Mais était-elle bien aiguisée ? Cao Pi la sortit de son étui en or et l’approcha de son doigt. A peine eut-il le temps d’appuyer un peu que du sang commença couler…

*Quelle arme effrayante… Je me demande bien comment elle la eue, ce n'est pas une dague ordinaire... Les dorures laisse à penser que c'est un héritage ou alors une arme sur commande mais il ne me semblait pas que leur famille disposaient d'une aussi bonne situation. Toutefois, je vais la garder. Mais bon, elle m’est tout aussi précieuse qu'elle devait l'être pour elle, ne la gaspillons pas en la souillant du sang impur de ces chiens d’Orochi…*

Il essuya l'arme avec un bout de tissu qui traînait par là et la rangea dans son fourreau pour l'accrocher à sa ceinture.

"Blabla…blabla…blabla…" Une voix plus ou moins grave, d'homme très certainement, se rapprochait...

*Quelqu’un arrive… J’ai pourtant envoyé Li Dian en reconnaissance et demander qu’on me laisse en paix, qui cela peut-il être…*

Shi Pi a écrit:
"Oh le toutou qu'est-ce qu'il a trouvé?? Tu donnes la boiboite à papa? Allez fait le beau... fait le beau..."

*Comment ?!!?? J’espère avoir mal compris… Sinon, il a deux secondes pour déguerpir de ma vue avant que je le massacre… Osez me traiter comme un vulgaire animal est une offense que je ne peux tolérer qui plus est ici… *

Cao Pi se prépara à dégainer son épée quand finalement il se souvenu de quelque chose…

C’était le seigneur de Wu Zhang, Shi Pi, invité de marque du village. Mais il semblait quelque peu, ivre mort… Les paroles de ce dernier dépassaient certainement ses pensées mais Cao Pi mit de côté son ressentiment afin de ne pas froisser son invité et alla le voir.

Se retourna vers Shi Pi : " Et bien, il semblerait que vous ayez fortement apprécié l’hospitalité de ce village seigneur Pi. Il est vrai que l’alcool qu’il serve ici, même si je ne suis pas un grand adepte, et d’une excellente qualité et les habitants très chaleureux ce qui donne lieu à de très réjouissantes festivités. C’est pour cela que je dois veiller à ce que cela reste comme ceci. L’incident d’il y a quelques jours ne doit plus jamais se reproduire… trop de gens sont morts, trop de femmes et d’enfants… "

Cao Pi s’arrêta un instant et se mit à réfléchir…

*C’est le moment opportun en fait. Depuis son arrivée, Shi Pi est resté à la taverne à boire de l’alcool à en devenir soul. Je vais essayer de lui soutirer quelques informations concernant ses déplacements et ses prochains agissements, je ne trouve pas normal qu’un grand chef de la résistance se déplace aussi loin de son territoire sans raison alors qu’Orochi semble vouloir les exterminer… Maintenant qu’il est ivre mort, il répondra plus facilement à mes questions, je vais l’appâter avec un dernier verre à prendre dans ma tente et le tour sera joué…*

" Seigneur Shi Pi, que diriez-vous d’aller vous réchauffer en buvant une bonne soucoupe de Saké dans ma tente. L’air s’est rafraichi et il ne faudrait que pas que nous tombions malades en cette période guerre, qui protégera toutes ces belles femmes? Ca serait dommage hein de ne pas recevoir toutes sortes de… cadeaux de leur part quand elles sauront que vous les aurez secourues. Imaginez les seulement courir vers vous avec un joli décolleté et passer une soirée en leurs compagnies… "

*J’espère que cela va suffire à le convaincre car si cela ne marche pas, alors la réputation de tombeur/buveur du Gouverneur n’est que supercherie… mais à mon avis, il ne refusera pas un verre de plus, à moins qu'il ne soit devenu plus raisonnable depuis qu'il a une fille... mais j'en doute "petits rires"*

Cao Pi, trop peu attentif et trop concentré sur ses futurs plants avait totalement oublié Himiko, la fille de Shi Pi alors qu'il venait d'en parler... Elle était certes encore très jeune mais elle paraissait tout de même très avancée our son âge. Où pouvait-elle être ? Ce dernier, attendait tout de même une réponse pour son invitation…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 19:26

Qu'est-ce qu'il baragouine... C'est ce que se demandait le Gouverneur quand Cao Pi lui parla de l'hospitalité locale. D'ailleurs cela devait ce lire sur son visage... En temps normal ce visage faisait craquer n'importe qu'elle fille, mais la cuite que son propiétaire avait prise, le faisait plus passé pour un fou furieux sanguinaire.

"Bein euh, ouai c'est pas faux. Foutrai tout chiquer les zoulous qui s'en prennent à des gens sans défense, sans larme, qui n'ont rien démerdé à personnes."

La position que le démon des plaines arborait lors de sa prise de parole, tenait à rire... Affalé de tout son poids sur sa canne, les bras croisés et les yeux à moitié fermés. Ces derniers s'ouvrirent en grand quand Cao Pi reprit la parole... Des femmes en décolleté?? Courir?? Pendant que le fils de Cao Cao proposait à son invité d'allé se réchauffer sous sa tente, Shi Pi lui rêvassait...

**Des femmes en soustiff courant vers moi... sur une plage au sable doré... Un soleil aussi lumineux que chaud... Oui venez mes douces, sautez dans les bras de votre grand héros... Celui qui mettra un terme à tout ce Chaos... un monde unifié sous la bannière de la famille Shi!! Oh wiiii que vos lèvres sont douce... Quel fessier tendre...**

Au moment où le maitre des lieux eu fini de parler, le spectacle était comment dire... surprenant. Le gouverneur enlassait sa canne tout en l'embrassant... il semblait même la ploter...
Il revient d'un coup à la raison quand il remarqua que le silence régnait.


"Ah ouep!! Une idée purement bonne!! Allons nous levé sur de bon tabouret sur votre tente sous une bonne table. Buvons à la santé du réchauffement!!"

Il fit volte face et commença à marcher, Himiko elle s'était emmitouflé sous le kimono de son père, elle dormait et se tenait au chaud sans que personne la remarque. Mais le Gouverneur, se rappelant que son sens de l'orientation était devenu très approximatif, s'arrêta net.

"Euh c'est où qu'elle habite votre Tante?"

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Motonari Mōri
Le Seigneur déchu
Le Seigneur déchu
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 20:59

*Il a complètement foncé tête baissée dans mon plan, maintenant, il va falloir que j'assure le reste mais il est tellement bourré qu'il ne se rendra compte de rien...*

Cao Pi était totallement absorbé par des pensées perverses et démoniaques qu'il en oublait le plus important, Shi Pi. Ce n'est que lorsque ce dernier se manifesta que le jeune seigneur repris ses esprits et mena son invité à sa tente.

"Venez, c'est par ici... héhéhé... Je suis sûr que vous allez adorer le Saké, il fait partie de ma réserve spéciale que je ne sors que lors de grandes occasions. Et quelle autre occasion que de sceller notre rencontre pourrait-on mieux fêter?"

Les deux hommes arrivèrent enfin à destination. Comme promis, à leur arrivée, l'endroit était chaleureux, il faisait bon quoi! Les fourrures par terre donnaient plaisir à marcher et les quelques bougies donnaient un aperçu de la décoration ainsi qu'un léger éclairement suffisant pour la soirée.

"Asseyez-vous donc, mettez-vous à l'aise. La soirée est à nous et ne fais que commencer..."

Cao Pi amena comme promis, une bouteille de Saké et deux tasses à la table. Pourtant le jeune seigneur savait qu'il ne tenait pas beaucoup l'alcool et que le lendemain il aurait tout oublié de la conversation de la veille... mais engagea le premier la conversation...

"Alors, avec combien de femmes avez-vous passé la nuit? Je suis curieux de savoir comment vous faites pour les attirer dans vos bras comme aussi facilement... J'en suis presque jaloux je dois dire. Dites m'en plus... A chaque fois que j'essaie de m'approcher d'elles, elles hésitent à me parler comme si je faisais peur pourtant, je ne vois pas en quoi je fais plus peur que vous *rires*"

La question de Cao Pi était assez directe pourtant sincère, l'on pouvait sentir qu'il était réelement intéressé du moins... pour le moment...

*Tout d'abord, parlons de choses plus ou moins futiles pour le mettre encore plus à l'aise le temps que le Saké fasse son effet puis nous en viendrons au plus intéressant,.... même si je suis curieux de connaître sa réponse...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Izumo   Mar 19 Aoû - 22:19

Pendant que Cao Pi installait son invité, ce dernier était absorbé par l'intérieur de la tente, comme un enfant devant un jouet qu'il ne pourra surement jamais avoir, à une différence prêt le démon pouvait tout avoir.
Il était joyeux, Shi Pi c'était un endroit chaleureux et sa lui plaisait. Mais il commença à faire la grimace, quelque jurons mal dit (surement dût à l'alcool) sortirent de sa bouche. D'un geste trop rapide pour être vu à l'oeil nu, il fendit l'air... une chauve souris tomba en deux sur à sa droite.


"P'tain elle a cassé mon trip..."


Puis vint le moment de la collation. Le gouverneur se délectait du saké de grande marque que Cao lui avait offert. Sans être surpris par ses questions, le démon y répondit directement.

"Bein franchement... suffit d'assurer!! Leur dire ce qu'elles veulent. Et puis si on en croit s'qu'elles disent les p'tites chipies, c'est mon physique et ma personnalité d'homme fort qu'il leur plait les plus. En gros c'est naturel... Si tu veux... j'peux t'enseigner quelque truc... Bon physique t'as c'est bon... Mais faut l'mettre en avant de temps en temps... Faut pas que tu restes là comme ça j'suis un noble... Sa suffit pas!! Faut savoir se lâcher. Être proche avec le peuple, genre s'prendre de bonne cuite avec eux à la taverne.. Que les gens remarque que ton Toi, la personne que t'es à côté de ton rang!!"

Il avait bien parlé, tellement bien que la salive lui manquait. Il prit alors une bonne gorgé dans son verre, qui se retrouva vide.

"La réponse te satisfait l'ami? Et puis en tout, depuis que j'suis là j'doit être à une dizaine... sont bonne ici les dames."

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Izumo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Izumo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires du Japon :: Autres régions-
Sauter vers: