Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les chambres du Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 4 Déc - 21:59

On avait dit à l’Impératrice que sa fille Xi se trouverait dans les chambres. Son idée d’hier, en compagnie de son beau-frère, était incrustée dans son esprit. C’était le lendemain du saké bien sûr, Ji avait plutôt une belle allure malgré sa surconsommation. Bref, elle fouilla sans presse dans les couloirs à la recherche de sa fille.

Xi-xi-xi, enfin, là-bas ?

Lorsqu’elle s’approcha, elle remarqua les soldats qui la saluèrent.

''L’emplacement de ma fille, vous le savez ?''

On lui pointa une chambre, elle y alla et ouvra la porte sans hésiter. Aucun bienvenu n’était dressé dans son visage lorsque ses yeux s’accrochèrent à une des princesses du Wu. Comparativement à sa fille, elle connaissait le portrait de cette fille ainsi que sa soeur. Elle avait tant entendu parlé de leurs beauté qu'à chaque fois qu'on prononcer leur nom, elle saignait de l'oreille. Il y avait un tel colère noire dans les yeux de la dame. Elle claqua vivement la porte, faisant quelque pas vers Xi, son regard collé contre un ennemi.


''Tu l’accueilles ici ? Pourquoi tu ne lui coupes pas la tête ? Elle a des informations à donner ? Si non, cesse de perd ton temps. Tu es dans notre palais royal et non dans une fourrière. Puis bon ... ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 4 Déc - 22:43

Enfin Zhen Xi, en savait plus sur l'identité de la jeune fille, elle ne c'était pas tromper en la voyant, c'était une belle prise.

* Magnifique, je ne pouvait rêver mieux.
Tu as plutôt de la chance on dirait...
Une fille comme ça sera très utile, nous allons pouvoir s'en servir pour attirer les Wu... *


Le visage de Zhen Xi avait complétement changer d'expression, un léger sourir en coin et un regard des plus sournois avaient fait leur apparitions, n'importe qui auraientt eux des frissons en la voyant comme ça. Mais à quelque mettre de cette piéce, quelqu'un apporchait...

* !!! Je sent quelque chose, ou quelqu'un, qui dégage une forte énergie négative, une personne qui t'en veut vraiment...
Hein ? Des ennemis approchent ?
Non ! C'est beaucoup plus proche que ça ! *


A peine quelque secondes plus tard, la porte de la chambre s'ouvrit bruiament, et c'est Zhen Ji qui entra. Zhen Xi se retourne d'un air surpris.

" Maman !? "

Toute de suite Zji commença à s'en prendre aux décisions concernant Xiao Qiao, se qui irrita Zxi.

* Qu'est se qui lui prend ? Elle n'est pas pourtant pas bête à se point la ? Elle sait bien qu'avoir un prisonnier de se genre peut vraiment être utile...
Attention, c'est après toi qu'elle en a... *


" Pourquoi viens-tu me déranger maintenant ? Cela ne te regarde pas se qui se passe ici ! Retourne à t'es occupations ! "

* C'est pas vrai, elle a pas autres choses à faire là ?... *
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 4 Déc - 23:08

''Maintenant ? dit-elle en se retournant vers sa fille le sourcil complètement levé, ça ne fait qu’un jour qu’on ne s’est pas croisé. Ah oui bien sûr, pardon de me comporter sans aucune noblesse.''

Elle baisse la tête en guise de salut, elle fit ce geste plutôt vite.

''Bonjour, comment allez-vous ? Excusez-moi, une seconde fois, à vrai dire, garder des prisonniers ce n’est pas dans mon habitude.''

Elle regarda un peu Xiao puis Xi puis tout bonnement elle continua

''Aucune pitié. Je les tus. En plus, Wu qui est aussi notre ennemi depuis la création du royaume, à mes yeux c’est une raison de plus.''

Elle fit de gros yeux et une voix d’enfant se suivit : ''Ah ? Elle t’es si importante ? Je vois bien avec la qualité de la cellule. Mais je t’avertis, avec tout ce qu’on raconte à son sujet à cette petite, ça va te déranger au point que c’est toi qui va lui couper le cou. Bon je peux avoir un peu de ton temps libre ?''

Un soldat cogna à la porte, disant qu’un message, une lettre, attendait pour la dame Zhen Ji et Mitsuhide.

''Plustard !'' cria-t-elle à la porte, puis elle se retourna vers Xi ''Alors, j’ai une place dans ton agenda ? ''

Elle s'accota sur un meuble puis commença à tapponer sur le sol, sans bruit, son talon droit. Elle était heureuse d'enfin faire connaissance à un nouveau compagnon qui se balançait justement, accroché sur sa hanche à sa droite. Elle fit quelques pratiques d'un fouet quelques mois auparavant dans ses temps libres même lorsque son mari était à son poste. Depuis, elle s'était intéresser à l'adopter comme arme car ça première commençait de plus en plus à lui vider d'énergie au combat. Peut-être dû à la vieilesse mais cela, jamais Zhen Ji l'avouera. Elle patienta donc à la réponse de sa fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 11:56

Zhen Xi écouta tout se que lui disais sa mère, avec une tête totalement interrogé.

* Mais qu'est se qu'elle me raconte là ? Tout cela n'a aucun sens... *

Puis enfin Zji lui demanda si elle avait du temps à lui accorder.

" Non, pas vraiment je vais avoir beaucoup de chose à faire prochainement. Mais puisque tu es ici, si tu as vraiment quelque chose d'important à me dire, vas-y ne te gêne pas. Je ne pense pas que sa soit important au point que ça soit grave qu'une 'ennemie' l'entende... "

* J'ai pourtant été sympa avec ma mère, je ne comprends pas pourquoi dernièrement elle m'en veut autant...
Ne baisse pas ta garde, regarde à sa hanche... *


Croise les bras et regarde sa mère en attendant une réponse de sa part.

" Alors que veut-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 17:14

Toujours accotée sur ce meuble en bois, elle arrêta le mouvement de son pied. Elle laissa un petit moment de silence s’installer, mais rien de gênant. Elle allait expliquer l’épreuve d’un ton neutre.

''Faire tes preuves. Ton père, Shi Pi et tes autres instituteurs ne sont jamais allés au bout d’un apprentissage complet d’un vrai leader. Moi-même je ne sais pas ce que tu vaux. Et je ne resterais pas toujours Impératrice et ton père ne restera Empereur. Je parle dans plusieurs années mais bientôt je dois trouver les futurs dirigeants pour qu’au final, on ne choisisse qu’un et que nous, nous disparaissons en paix.

Dans ce royaume, obtenir des postes dans l’armée n’est qu’une série de preuves pour des simples actions. Aussi simple que de prouver d’être digne de combattre avec une lance ou avec une épée, de monter de cheval ou rester sur le sol. Diriger le royaume, c’est si important, et pas n’importe quel. Oui tu as déjà un poste, très haut. Mais temporaire. Lorsque tout ceci sera terminé, tu resteras au titre de fille de la famille royale. ''


''Faire tes preuves, voilà pourquoi je veux de ton temps. ''

Elle commença à enfiler ses doigts à travers les lames et la corde en acier pour s’amuser.

* Ça ne m’étonnerait pas qu’elle refuse !

-À moi non plus, mais quel fou ne ferait pas ses preuves pour un poste

-Personne, même le plus minable des soldats n’irait volontiers s’occuper des chevaux

-On prévoit qui d’autre ?

-Félina, un De-Junior, le futur fiston de Mitsu, et autre général !*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 17:37

Xiao Qiao se demanda encore si avoir révêlé son identité fut une bonne issue. La jeune fille remit en question sa réaction lorsqu'elle vit avec horreur Zhen Ji rentrer dans la chambre. Cette femme, elle la connaissait trop bien. Elle ne l'avait jamais vraiment vue mais les craintes qui se soulevaient parfois au campement Wu à son propos suffisait pour lui donner une réputation peu amicale.

Et maintenant, la petite princesse était définitivement prise au piège.

La jeune femme au visage si blanc eut une vive réaction en voyant Zhen Ji. De là, Xiao Qiao eut le loisir de comprendre qu'elle était la fille de la reine du Wei. Donc, Zhen Xi était sans doute la princesse de son royaume, au même titre que Xiao Qiao était celle du sien. Dans ce cas, une bonne entente aurait du se produire. Cependant, l'atmosphère glacée de la chambre laissa à la jeune chinoise un goût amère dans la gorge.
A ce moment là, une envie fulgurante de tracer sur la porte de la chambre et fuir à travers le couloir pour débouler sur la sortie monta en l'esprit perturbée de Xiao Qiao. Mais en réfléchissant bien, elle pouvait simplement bien s'en sortir de cette impasse. Après tout, chacun recherchait son histoire en ce monde...

Attendant une brèche dans la discussion mouvementé de Zhen Xi et sa mère, elle osa à s'aventurer au milieu des deux femmes :


" Attendez !! Je sais que je suis certainement qu'un instrument dans vos projets mais..."

Xiao Qiao se surprit à dire cela. C'est vrai que la seule véritable raison de sa présence peu apprécié au chateau Impérial Wei était de servir comme un outil pour mettre à exécution certains plans. En tout cas, c'est ce que pensait la petite chinoise. Mais elle avait un tout autre but lors de sa venue à Luo Yang.

" ...Mais je tiens à comprendre ce monde et je veux devenir plus forte ! Et ça, que je sois une guerrière du Wu ou non à vos yeux !"

Elle dédit sa dernière phrase à Zhen Ji qu'elle fixa avec intention comme pour l'inciter à répondre.

" Maintenant, si vous voulez vraiment me tuer, sachez que je ne resterai pas les bras croisés à attendre mon inutile jugement..."
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 18:30

Zhen Xi écouta sa mère, une fois qu'elle eu fini de parler, elle avait plus l'air blasé qu'autre chose.

* Me tester ? Elle deviens folle la vieille ou quoi ? *

Zxi mit sa main en dessus de son sourcil droit, cachant ainsi son oeil et donnant l'impression de réfléchir, puis elle l'enleva sa main sa main et dit :

" Je n'ai pas besoin de prouver quoi que se soit à qui que se soit. Je suis à ma place, c'est tout. J'ai d'autre chose à faire ,qu'à m'amuser avec toi pour de si futiles raisons. "

* Non mais ho, en plus elle a strictement rien fait pour en arriver là elle... *

Une personne qui avait réussi à faire oublier sa présence intervenu, Xiao Qiao. Malgré la peur qui se dégageait d'elle, elle réussi à prendre parole, cette petite avait du courage, un peu comme quand Zhen Xi ne c'était pas laisser faire devant Da Ji, se n'était pas pour deplair à Zhen Xi. Elle se tourna légérement en direction de la petite pour lui dire deux mots.

" Ne t'inquiéte pas, tu es sous ma responsabilité ici, je ne laisserais personne te faire du male inutilement... "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 19:25

Elle regarda la petite princesse de Wu qui s’était placée devant elle. L’Impératrice ne bougea même pas un poil, mais lorsque sa fille lui refusa cette proposition, mauvaise mine, elle roula ses yeux vers le ciel.

*Quelle arrogance

On devra changer ça*

''Quelle arrogance … pas étonnant que le seigneur Hideyoshi est venu me voir en premier '', disait-elle sèchement, mais en même en tant elle rigolait.

*La princesse ?

Dans le mile !*

Elle prit de sa main le fouet accroché sur sa hanche. Elle le tournoya vivement pour de dérouler complètement puis elle se déplaça rapidement vers la princesse Wu. Elle l’attrapa en enfouant son bras gauche autour de son cou et d’un manœuvre avec son fouet, le fil de lames se dirigea tout droit vers sa fille.

'' Princesse Xi ! On ne tourne pas le dos de sa reine ... encore moin de sa mère.''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 19:59

Xiao Qiao était presque soulagé que Zhen Xi lui donne autant de protection bien qu'elle restait méfiante .

Soudain, Un mouvement prodigieusement rapide de la part de l'impératrice fit sursauter la petite princesse qu'elle ne put comprendre que tardivement qu'elle avait pris son arme qui avait la forme d'un long fouet très fin. Puis, encore plus rapide, Zhen Ji se jeta sur Xiao Qiao qui sentit la force de son bras lui serrer la gorge. Elle crut d'abord qu'elle avait peu apprécié sa réaction assez provoquante mais en fait, elle en avait contre sa fille, Zhen Xi. Xiao Qiao en ignorait les raisons mais ce qui était sur c'est que l'impératrice ne portait pas sa fille dans son coeur en ce moment.

Etouffant à moitié, la jeune princesse ne put que rester immobile, prise au piège par Zhen Ji. Elle était encore trop faible pour tenter quoi que se soit. Oui, la petite princesse n'avait pas encore retrouvé la totalité de sa force. Puis, la peur qu'elle ressentait de plus en plus, minute pas minute était également un facteur de sa faiblesse physique.


* Mais qu'est ce que j'ai fait pour me retrouver là dedans moi !?*
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 21:36

Alors que Zhen Xi baissa sa garde quelque seconde le temps de parler à Xiao Qiao, le drame se produisit. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Zhen Ji c'était emparer de Xiao Qiao et avait lancer une attaque avec son fouet parsemer de lames tranchantes.

* Je t'avais dit de ne pas baisser ta garde ! *

Par pure reflexe protecteur, Zhen Xi se protégea avec son bras gauche, qui habituellement était équipé de son petit bouclier, mais là elle n'avais ni arme ni bouclier. Elle se pris donc plusieurs coups de lame dans le bras, les tranchants des lames laissa des coupures pas très profondes et dangereuses, mais elles était tellement net que le sang se mettait rapidement à couler en quantité. Suite à se coup, Zhen Xi recula et du poser un genoux à terre pour ne pas tomber.

" ...pourquoi... "

Zhen Xi ne regardait même pas sa mère, ni son bras dégoulinant de sang, elle regardait droit devant elle, mais avec un regard totalement vide, comme si quelque chose venait de l'a profondément choquer...

* Pourquoi tout le monde me déteste... ?
Ne reste pas planter là !
Même ma mère m'attaque, et en plus elle à parler d'Hidey ?
Fait quelque chose !
Elle me trahit... mais c'est ma mère...
Tu as trop de doute dans ton coeur pour agir, dans se cas laisse moi règler sa !
...comment ?
Pour cette fois contente toi de fermer les yeux et de me laisser faire, sa devrait suffire... *


Zhen Xi baissa la tête et ferma les yeux. Elle se releva en gardant les yeux fermer. Lorsqu'elle les réouvrit, ceux ci étaient complétement différent, la pupille était devenu similaire à celle des Félins, preuve que se n'était plus la véritable Zhen Xi aux commandes mais sa démone. Elle leva son bras gauche au niveau de son visage pour regarder son état et le sang qui couleur encore un peu.

" Ho du sang ! On a pas souvent l'occasion d'en voir avec elle. "

Sa voix aussi était devenue légérement différente. Elle se lécha le bras au niveau d'une entaille pour gouter le sang se qui laissa un trace rouge au coin de sa bouche et sur sa joue. Puis elle se remis face à Zhen Ji et la regarda.

" Bien, revenons en à nos moutons, lâche-la tout de suite et viens régler t'es compte avant que je ne te règle le tiens. "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 22:06

On pouvait voir un grand enthousiasme dans les yeux de l’Impératrice qui tenait la petite princesse. Elle n’allait pas faire du mal à celle-ci sauf si on l’obligeait. Elle espérait même qu’elle ne rétorque pas à ses actions, ce qu’elle fit. Ses lèvres presque collées à la chevelure de Xiao, elle lui chuchota à l’oreille.

''Je ne ferais rien. Mais attention.''


Elle continuait à regarder sa fille. Oui elle saignait mais on ne lui avait quand même pas tranché le bras, pensa-t-elle.

*Bel effet. Et maintenant ?*

Encore une fois à Xiao, elle lui dit doucement de se tenir éloignée tout en la relachant. Une fois découverte, elle se leva tranquillement tout en fixant sa fille. Elle ramena son fouet tout en le roulant autour de son bras.

*Vaut mieux qu’elle ne se dégonfle pas. Allez petite, montre moi ce que tu vaux, j’ai besoin de savoir.

-Tu espères quoi ?

-Qu’elle ne fasse pas la petite princesse.*

Maintenant elle attendait tout mouvement de sa fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 23:01

Zhen Ji avait relacher Xiao Qiao et c'était mise face à Zhen Xi, l'affrontement était inévitable. Zhen Xi n'avait pas d'arme sur elle, bienqu'en mode démone, elle n'en avait pas réellement besoin, cela restait un désavantage par rapport à Zhen Ji. Cette derniére attendait d'ailleurs tout mouvement de Zhen Xi avant d'agir. Dans ces conditions Zhen Xi aurait préféré devoir contrer une attaque plutôt que d'attaquer la premiére.
Mais Zhen Ji ne semblait pas vraiment avoir remarquer qu'elle n'avais plus à faire à sa fille. Zhen Xi décida alors de profiter de l'effet de surprise de sa rapidité. Elle s'élança repidement droit devant en direction de Zhen Ji, une fois proche d'elle, afin d'éviter une éventuelle attaque au fouet de la droite puisque c'était la main ou Zhen Ji le tenait, Zhen Xi pivota sur la coté gauche de Zhen Ji, profitant de sa rotation pour donner de l'élan à un grand coup qu'elle plaça dans les côtes gauches de Zhen Ji.


" Retourne à ta place ! "
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 5 Déc - 23:49

Le son faussement rassurant de la voix de Zhen ji tonna comme une précaution à prendre en l'esprit de Xiao Qiao. Celle ci relâcha lentement son étreinte et laissa la jeune fille libre de mouvement. En tout cas, la jeune princesse put s'éloigner lentement sur le coté. Adossée contre une crédence de bois vernie, elle observa avec crainte les deux femmes se fusiller du regard, les muscles tendues prêtes à riposter à la moindre prochaine attaque.

* Elles ne vont quand même pas s'entretuer !?*

Aucune d'entre elles n'avaient un regard de tueur, plutot une envie de faire leurs preuves. En tout cas, pour Zhen Xi.

Soudain, l'affrontement se déclencha. Une violente attaque de la part de la princesse du Wei alla s'esclaffer dans les côtes de sa mère. Xiao Qiao n'imagina pas la douleur que cela causa. Certainement très peu inimaginable...

Xiao Qiao jeta un oeil vers la sortie de la chambre. Dans leur conflit, les deux femmes ne remarqueront certainement pas sa fuite. Mais en même temps, Xiao Qiao gagnait un avantage en étant ici. Après tout, rien ne l'empêchait de se faire passer pour compatriote et ensuite, se jouer de la confiance du Wei pour rejoindre gentiment son royaume...

Mais la peur laissa cette éventualité peu convaincante. En fait, la première envie qui lui venait était de revenir au campement et s'assurer que sa famille allait bien.

Partagé entre l'envie de fuir et sauver sa vie et la volonté de rester pour tenter d'y mettre son grain de sel, la jeune fille ne cessa d'observer à la fois Zhen Xi et la porte de la chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Sam 6 Déc - 4:09

Cette vitesse surréaliste n’était pas prévue selon la reine, mais elle ne se laissa intimider. Voyant rapidement venir, elle se laissa porter le coup, glissa à bien des mètres loin de sa fille, toujours sur ses talons. Pliée sur le côté, elle se concentra comme on lui avait enseigné jeune à effacer toute trace de douleur. La dame se ressaisit. Elle n’avait pas à être triste, loin de là, son humeur ne changea aucunement depuis le départ.

''Tu sais j’avais pensé a un meilleur endroit, la salle d’entraînement était parfait. Et je n’aurais pris quelque chose de moins coupant. '' dit-elle en commençant à tournoyer le filet de lames.

La dame tenait le manche de sa main droite et de son autre main elle tenait fermement le fil d’acier. Par des mouvements répétitifs de sa main gauche, un tourbillon de lames se créait face à sa fille.

*Mais avec cette petite attitude arrogante. Mais que vois-je ? Elle approcha son visage afin d’examiner Xi devant elle. Une grande colère, des yeux méchants et de la mauvaise magie. Des cachoteries, voilà. Passons à autre chose, vite. *

Déplaçant son cercle de métal à gauche, elle partit furtivement vers sa fille. À quelques mètres de distance, elle fit une rotation sur elle-même tout en ouvrant sa main gauche, libérant le fouet ce qui amènera la pointe de son fouet à s’étendre plus loin tout en tranchant de manière oblique. La vitesse d’exécution était importante et elle l’appliqua comme il se devait. On pouvait entendre le son qu’émettait chaque rotation, ses lames qui mordillaient violemment l’air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Sam 6 Déc - 13:17

Pendant que Zhen Ji se préparait à l'attaquer, Zhen Xi ne boigeait pas d'un poil et observait tout ces mouvements. Se qu'elle attendait depuis le début du combat allait enfin arriver, Zhen Ji allait l'attaquer.

" Si tu n'as pas encore remarquer... "

Elle commença sa phrase juste au moment que Zhen Ji lança son attaque.

" ...Je ne suis pas ta fille là ! "

Malgré la très grande rapidité du fouet à Zhen Ji, elle réussis à le saisir entre 2 lames et tira un grand coup dessus annulant ainsi dans les forces du mouvement de l'attaque. Elle tenait fermement le fil à une main et Zji aussi de son coté, c'était devenu une sorte de jey de la corde en plus tranchant.

Mais elle ne comptait pas en rester là et tout de suite contre-attaquer, pour cela Zhen Xi renvoya de toutes ces forces le filet en direction de la main droite de Zhen Ji, car si elle devait attaquer à son tour elle devrait annuler se mouvement et reprendre de l'élan pour lancer une attaque. Et Zhen Xi profita de se temps pour se lancer contre Ji et lui donne un violant coup de poing ascendant dans le ventre de suivi d'un coup de genoux dans les jambes, le but était de mettre à terre l'Impératrice.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Sam 6 Déc - 16:26

Elle lâcha prise le manche du fouet en évitant la pointe de la lame. Le fouet s’étendit derrière elle sur le sol, au même moment sa fille entama une attaque corps à corps. Elle se prit le coup au ventre. Elle vit le bras complètement en extension et saisit sa chance pour paralyser l’avant-bras de sa fille par un violent coup de poing au muscle complètement à découvert et sensitif, une technique tiré du ninjitsu. L’influx nerveux sera d’une trop grande charge pour le nerf, ce qui paralyse pour quelques secondes cette partie du corps. La dame vit par la suite un coup venir vers le bas. Avant même de recevoir l’impact, elle entama un second coup sur la cuisse afin d’obtenir le même effet.

Furtivement, deux coups partirent en direction de la poitrine de sa fille lui fit reculée de un pas et lui coupèrent la respiration. Une petite aura blanche se faisait paraître aux bras de l’Impératrice au moment qu’elle agrippa sa fille par la gorge.


''Scientifiquement, il est impossible, philosophiquement, c’est à toi de voir.''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Sam 6 Déc - 18:07

Le souffle coupé, Xiao Qiao observa avec peine les mouvements rapides des deux adversaires. Elle avait l'impression de se retrouver en pleine guerre à l'exception du lieu qui n'avait rien d'un champ de bataille.
Chacune d'entre elles possédaient des aptitudes au combat époustouflantes. mais l'attitude étrange de Zhen Xi laissa à Xiao Qiao un sentiment de doute quant à son identité.

Sa peur augmenta si bien qu'elle jeta de nouveau un oeil vers la sortie de la chambre. La gorge nouée, les jambes tremblantes, la jeune fille hésita encore à courir vers la porte.

Mais lorsqu'elle vit cette aura blanchâtre émaner des bras de l'impératrice tenant fermement le cou de Zhen Xi, la petite princesse sentit une montée de panique la prendre. Sans plus attendre, elle bondit sur la sortie de la chambre et poussa violemment la porte qui s'ouvra dans un fracas sourd manquant de percuter des serveuses qui, alertées par les bruits violents de la chambre étaient venus voir de quoi il s'agissait.

la serveuse qui était venue apporter le plateau à la petite princesse reconnut celle ci et tenta de l'arrêter dans son élan, sachant qu'elle n'avait pas le droit de fuir. Mais dans la panique, Xiao Qiao la poussa brutalement et celle ci manqua de perdre l'équilibre.

Traversant en hâte le long couloir, Xiao Qiao ne chercha pas à regarder si on la poursuivait. En fait, elle ignorait ou aller et comment réagir aux prochaines situations. Elle avait simplement besoin de fuir ce combat et de se dégourdir les pattes.

Soudain, trois officiers du Wei, tous casqués et portant de clinquantes armures lui barrèrent le passage. Xiao Qiao n'eut pas le choix et stoppa sa course folle. Ceux cis avaient été sans doute prévenus de sa présence et Dame Zhen Xi avait certainement donné l'ordre de la retenir à sa moindre tentative de fuite.

De nouveau prise au piège, Xiao Qiao ne chercha pas à déplier ses éventails qu'elle portait au dos pour combattre, sachant qu'elle ne faisait pas vraiment le poids...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Dim 7 Déc - 2:12

Zhen Ji tenait sa fille à une main grâce à une technique bizard. Toutefois c'était pas sufisent pour arrêter quelqu'un comme elle.

" Toi crois pouvoir m'arrêter avec sa ! "

Zhen Xi plaça une main sur le coude du bras à Zhen Ji et son autre main sur l'avant bras. Puis une léger sourire apparu sur le visage de Zhen Xi et un grand 'crac' se fit entendre, elle avais réussi à craquer l'articulation du bras de sa mére, lui permettant ainsi de sortir de l'emprise de Zhen Ji.

Mais c'est à se moment la que Xiao Qiao en profita pour s'échapper.


" ...La Ptite ! On finira sa plus tard ! "

Profitant de l'ocasion, Zhen Xi partit à la poursuite de Xiao, laissant sa mère dans la chambre.

* Laisse moi reprendre la main.
Comme tu veut. *


A partir de cette instant, Zhen Xi revint à elle même. Après quelque métre dans les couloirs elle fut rejoin par sa fidéle garde, Xin Li, qui était venu à cause des drôles de bruit entendu de la chambre.

" Princess ! Vous êtes blesser ! "

" Pas grave, suis moi ! "

Les 2 arrivérent au niveau de Xiao Qiao après quelque pas.

" Allez, revenez bien gentiment, je n'en tiendrais pas rigueur, à cause de ces évenement imprévus... "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Dim 7 Déc - 4:10

'' Alors quoi ? C’est terminé ! Pff Ah ah ah ! ''

Un petit éclat de rire se faisait résonner jusqu’au couloir. Son aura s’illumina aveuglement puis s’estompa.

* La colère noire n’est pas bonne pour notre santé ! La colère habituelle, elle si ! *

Elle se releva tout bonnement, tenant son bras malheureusement blessé. La porte à moitié ouverte s’arracha de ses jointes par un féroce coup de talon de Zhen Ji. La dame, après avoir ramassé l’arme au sol, sortit de la pièce, au même moment son officier Jiang, inquiet, lui apporta la lettre de Shi Pi.

'' Impératrice, vous êtes blessée … ''

'' Merci, je n’ai pas besoin d’aide ! ''

Elle lut le message de son ancien général et bon ami. Elle souriait à chaque ligne qu’elle lisait. Puis, une idée lui vint en tête.

''Transmet cette lettre à mon beau-frère, même s’il ronfle dans son sommeil. Dîtes-lui que j’irais rendre visite à notre ami pour un moment, racontez lui cette bagarre si vous le voulez, cela ne me dérangerais pas. Je passerais quelques nuits. M’envoyer un messager ne me gênerait pas. Ah et euh … Si la petite tête et chef d’offensive s’acharne sur mes pouvoirs pendant mon absence, protégez-moi.''

Elle partit tranquillement, en direction opposée de sa fille, ainsi, laissant la bouche ouverte à son officier.

* Je ne suis pas ta fille, et quoi d’autre ? C’est Orochi qui prend possession des gens ou ma fille a un problème dans le cerveau ?*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mar 9 Déc - 17:59

Encore tremblante, la jeune Xiao Qiao se retourna vivement lorsqu'elle entendit la voix faussement douce de Zhen Xi qui avait apparemment terminé son brutal affrontement contre l'impératrice et l'avait rejoint. Une autre femme était avec elle, certainement quelqu'un de spéciale à ses yeux.

La petite chinoise fit lentement quelques pas en avant, ravalant sa salive. Croiser de nouveau le regard étrange de la princesse du Wei ne lui convenait pas vraiment mais celle ci semblait comprendre sa fuite due aux imprévues de tout à l'heure.

Xiao Qiao s'approcha doucement de la reine.



"Vous... Que voulez vous ?"

Sa question était un peu ambigu mais la petite princesse cherchait à comprendre les agissements de Zhen Xi et également tenter de savoir qui elle était vraiment dans la chambre. Xiao Qiao était sensible au personnalité des gens et elle avait l'impression d'avoir perçu un changement de lueur dans le regard bleuté de la princesse du Wei. Peut être était ce du à un trait bien spécifique de son caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mer 10 Déc - 21:46

Voyant que Xiao Qiao était une intrus, Xin Li se prépara à sortir son épée. Mais demanda avant à la Princesse du Wei :

" C'est elle la cause de vos blessures ? "

" Non, laisse là, elle n'a rien fait, je t'expliquerais plus tard. "

Xiao Qiao s'approcha un peu et lui adressa deux mots, Zhen Xi voulu en faire autant pour lui répondre. Mais à peine elle fit un pas, que des douleurs répandus dans tout son corps lui firent mettre un genoux à terre, à la limite de la faire tomber à plat.

* Oups désolé, il semblerait que j'ai trop forcé pour tout corps, il faut que tu te repose pour récupérer. *

" Princess ! "

" C'est bon je vai bien, il faut juste que je me repose... "

* Mince je peut pas renvoyer la Wu dans sa chamre, vu l'état ou elle doit être... bon pas grave je pense être capable de tenir la conversation un peu après... *

" Allons dans ma chambre, vous venez aussi. "

Li alla saisir le bras de Xiao Qiao afin qu'elle les suive jusqu'à la chambre de Xi.

Une fois arrivé dans la chambre, Zhen Xi s'empressa de s'assoir à moitié allonger sur le lit, Félina était présente dans la chambre elle aussi et servie de dossier à Zhen Xi pour rester en contact visuel avec son invitée. Li fit entrer Xiao Qiao à son tour, elle lui lacha le bras et ferma la porte à clée derriére elle mais resta dans la piéce en compagnie des 2 autres au cas quelque chose arriverait. Xi regardait Xiao qui était toujours hésitante à reprendre la parole et qui surtout découvrait encore un nouvel endroit dans se palais.


" Vous semblez être une gentille fille, assez curieuse, un vrai coeur pure. Vous devez aussi avoir un amour dans votre vie, je me trompe ? "
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mar 16 Déc - 18:37

Xiao Qiao observa du coin de l'oeil la servante qui répondait au nom de Xin Li. Celle ci avait fait un geste peu amicale sur son arme en direction de la jeune fille.
Soudain, La brutale perte d'équilibre de Zhen Xi fut sursauter Xiao Qiao qui ne s'attendait pas à la voir dégringoler sur le sol. En même temps, elle avait l'air plus qu'épuisée, vidée de sa force. Xin Li sembla paniquer sur le moment mais garda son sang froid.

La princesse du Wei, malgré son malaise invita Xiao Qiao dans sa chambre pour continuer la petite conversation...

Xin Li resta ferma la porte de la pièce et resta non loin des deux personnes, l'oeil aux aguets.

Zhen Xi, allongée sur le lit et s'adossant contre sa tigresse qui semblait paisible prit la parole avec une douceur surprenante, comme si il n'était rien arrivé avant. Bien sur, il était inutile de revenir là dessus...


Zhen Xi décrit la jeune chinoise comme une fille très gentille, une fille tout ce qu'il y a de plus pure. Une fille de cette trempe se devait bien d'avoir quelqu'un dans sa vie.


" Oui...Mais je ne sais pas où..."

Elle ne termina pas sa phrase. Cela faisait peu de temps qu'elle était revenue au campement Wu et elle n'avait eu l'occasion que de retrouver le seigneur Sun Ce et son neveu Sun Yang. Elle ignorait ce qu'étaient devenus les autres...



" Nous avons été fortement divisés... Je ne sais pas ce qu'il est devenue et ça me rend folle d'inquiétude..."

Mais la jeune fille se résigna à se lamenter. Cette Zhen Xi cherchait à la déstabiliser d'une certaine manière. Et Xiao Qiao se sentait de moins en moins en sécurité...



" A moi d'avoir ma réponse ! Que voulez vous vraiment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mer 17 Déc - 16:46

Pendant que Xiao réfléchissait et parlait, Li alla s'occuper de Zxi et lui mit un bandage tout le long de son bras pour panser la blessure. Puis elle s'excusa de la dérangé et lui essuya la trace de sang qu'elle avait du coin de la bouche à la joue qu'elle s'était faite en se léchant le bras. Puis Xiao fini de parler et reposa toujours la même question.

" Merci Li. Ne vous inquiétez pas c'était juste avoir un exemple. "

Se redresse un peu pour bien observer Xiao.

" Maintenant, imaginez que cet amour vous abandonne, vous rejette, vous déteste... Inimaginable n'est ce pas ? Mais se n'est pas tout, que toutes les personnes que vous considériez comme vos amis disparaissent les une après les autres, que les seuls personnes avec qui vous restez en contact se fiche de vous. Et qui finalement la seul icône qui vous reste et qui vous apprécie finisse par disparait aussi, vous laissant un énorme fardeaux de millier de personnes sur le dos et que à cause de se fardeaux tout le monde même sa famille à le regard posez sur vous, prêt à critiquer et démolir chaque chose que vous direz. "

Fixe Xiao Qiao.

" Seule une personnes ayant vécu tout cela peut comprendre se que je veut. Je te laisserai trouver la réponse toi même... "

* Et maintenant tu va faire quoi ? Pleurer pour qu'elle s'apitoie sur ton sort ?
A mon stade on ne peut plus pleurer pour ça.
Héhé c'est bien vrai. *


Pendant que Xiao cogitait à tous sa. Quelqu'un toqua à la porte, Xin Li alla ouvrir en s'assurer de garder Xiao à l'œil, c'était un messager du Wei, elle le laissa entrer, il se mit à genoux devant la princesse pour délivrer son message.

" Princesse, c'est terrible, Han Hao et ces hommes ont été chassé du château de Xia Pi. Lu Bu et ces troupes sont réapparus ! "

" Comment ?! "

Malgré sa fatigue Zxi se releva de son lit à cause de la nouvelle.

" Mon père l'a chassé il y a des années, tous devait surement être mort depuis !... "

* Sa voudrais dire que... Orochi...
L'espace et le temps on été fondue, donc...
Des personnes qu'on croyait morte peuvent réapparaitre... *


Le messager pu ressortir et Li referma la porte à clé et alla vers Zhen Xi.

" Hum, je pense que... je devrais aller la bas ! "

Dit-elle en avança.

" Hein ? Vous n'y pensez pas, attaquer un homme aussi dangereux sans préparation en plus vous n'êtes pas en état pour le moment. "

" Qui à parler de se battre ? Même si cet homme est une bête il y a peut être des choses de faisable... "
Revenir en haut Aller en bas
Bao Sanniang
Major
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mer 17 Déc - 18:04

Xiao Qiao ne pouvait décoller son regard noisette des yeux bleutés de son interlocutrice qui tentait par sa réflexion de lui provoquer un déclic.

Même si cela était peu précis par rapport à la question de la petite princesse, une source de réponse sembla se dessiner dans la réaction de Zhen Xi.

Tout perdre et se retrouver seule ? Ne plus avoir de piliers sur qui tenir ? Perdre courage et se laisser dégringoler ?

Ces résultats d'analyse débouchèrent dans l'esprit agité de Xiao. Et si Xi cherchait à effacer son passé et tenter de retrouver ses valeurs au sein de son clan en utilisant la personne de la princesse du Wu ? Ou bien voulait t'elle à tout prix une personne qui pouvait la comprendre ? A moins qu'il y'en ait déjà une ?
Zhen Xi semblait fixe sur ses projets. Mais Xiao ne pouvait savoir si cela lui était favorable ou si finalement, le danger restait elevé.

Cependant, elle y voyait plus claire maintenant...


Soudain, quelqu'un vint demander la princesse du Wei. C'était un messager. Il semblait essoufflé et paniqué. Xiao jeta un oeil et put en déduire que la nouvelle à annoncer était peu réjouissante.

Elle entendit vaguement le château de Xia Pi et une histoire de chasse. Par contre, la réapparition de Lu Bu parvint distinctement à ses oreilles. Cela lui glaça le sang.

Xin Li, après avoir fait sortir le messager vint jusqu'au lit de la princesse qui réfléchissait déjà à une réaction à entreprendre. Celle ci conclut qu'il était vital d'aller y jeter un coup d'oeil. Xin Li ne l'entendit pas de cette oreille et la mise en garde face au guerrier puissant qu'était Lu Bu. Aussi, son état fébril la laissait encore peu apte à combattre ou du moins, à bouger correctement.

Mais Zhen Xi ne cherchait pas la bagarre pour le moment. Une simple discussion se mettait en avant dans son esprit.

Xiao Qiao s'avança aux cotés de Xin Li pour y faire entendre son avis :


"Permettez-moi d'en dire ce que j'en pense. Votre garde a raison, vous êtes inapte à interagir sur une quelconque bataille. Et du peu que je connais du seigneur Lu Bu, je peux dire qu'il ne laisse rien passer. Autrement dit, une discussion serait peut-être difficile à engager. Surtout si il est du coté d'Orochi."

La petite princesse se tut un court instant puis repris en regardant le paysage de la fenêtre :

" Lu Bu... On m'avait dit qu'il n'était plus de ce monde( si on peut appeler ça un monde...) C'était un mensonge ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mer 17 Déc - 18:48

Li et Xiao semblait être convaincu de s'opposer à la décision de Zhen Xi.

" Non, vraiment il faut que je le rencontre je pense, s'il est du coté d'Orochi, dans se cas on est allié les risques serait minime. "

" Mais..."

" Je me reposerais en chemin c'est bon. Malgré tout se qu'il c'est passé aujourd'hui la journée est loin d'être fini, on a encore du temps devant nous. "

Xiao semblait elle aussi surprise que Lu Bu réapparaisse, mais finalement la réponse à cette question était plurôt évidente. Zhen Xi approcha sa main de la tête de Xiao et lui mis une pichenette sur le front.

" Ne devrions pas tous être mort, nous les Chinois, pour les Samuraïs du Sengoku ? "

* Elle devrait comprendre la... *

" Bon Li, va prévenir le reste de l'unité pour se préparer à partir ! Mais euh... "

Lui chuchotte à l'oreille :

" On fait quoi d'elle ? "

Regarde discrétement Xiao du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chambres du Palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos Chambres d'Otaku (ou pas)
» Un rêve accompli : Le Palais Des Lacs
» [Résolu] X2 Palais du Grand Magicien
» Le palais aquatique
» Récupération du Palais Shu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang :: Le Palais Wei-
Sauter vers: