Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les chambres du Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Les chambres du Palais   Lun 5 Nov - 20:14

[Les chambres du palais, chaque officier à la sienne, il y en a aussi pour les invités.]

Après une longue période de sommeil, Zhen Xi se réveilla, elle était dans son lit, sans vraiment savoir comment elle était arrivé la. A peine fut-elle réveillée que quelque chose lui sauta dessus et lui lécha le visage autant que possible.

" Ho, petite soeur !!! Toi aussi tu m'as manqué ! "

C'était enfait, Félina, la tigresse de compagnie de Zhen Ji, que Zhen Xi considére comme sa petite soeur tellement elle l'adore. Zxi, la serra ensuite trés fort dans ses bras.

" Cette douceur, cette chaleur, j'aime les sentir prêt de moi. "

Après se petite moment de joyeuse retrouvaille, Zxi revint sur les fait qui s'était produit récement. elle resta alors allonger dans son lit fixant le plafond d'un air pensif.

" Malgré tous les efforts que maman fournie, c'est à moi que revient le pouvoir puisque papa a disparu... La confrontation contre les démons d'Orochi semble inévitable, bien que se ne soit pas vraiment mon véritable souci. Toutefois je doit garder et protéger tout se que papa nous a confié jsuqu'à son retour... sa c'est important... "

* Je regrette déjà la paix passé... Pour aujourd'hui je n'ai pas le courage de faire quoi que se soit, je sent que je vai rester la pour le moment... *

N'étant pas décider à bouger pour le moment, Zhen Xi, resta alonger dans son lit tout en carressant de temps en temps sa chére "petite soeur".
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Lun 19 Nov - 12:16

Alors que Zhen Xi était en train de ne rien faire ou plutôt de se préparer à aller dormir, Xin Li, sa garde du corps, débarqua à toute vitesse dans sa chambre, referma à clé la porte de la chambre, puis alla devant la fenetre et fit des signes, surment pour les GDC archéres dans les tours...

" Li ? Que se passe-t-il ? Pourquoi tout ce remu ménage ??? "

" Un garde ma prévenu que 2 partisans d'Orochi étaient entrés dans le palais. Ils sont retenus par votre mere, le Seigneur Mitsuhide et un certain Shi Ran. "

* Shi... Ran ? Comme le poisson rouge ? *

" Ha...? "

" Avec les autres (les GDC de Zxi), nous avons mis en place un périmetre de sécurité autour de votre chambre, au cas ou ce soie une diversion et qu'on s'en prenne à vous. "

* Quel rapidité d'action, ce sont vraiment les meilleures. *

" Bravo pour votre travail, franchement. Et ces intrus, qui sont ils ? Ont les connait ?......ce sont des humains ? "

" D'apres leur description, oui ce sont des humains, mais leur identité reste inconnue... "

" Bon alors sa devrait bien aller pour nous, je peux quand meme me reposer. "

" Bien sur si vous le souhaitez, mais laissez moi rester à vos cotés. "

" Pas de probleme ^^ . "

Zhen Xi alla se coucher confortablement dans son lit pour dormir, quand a Xin Li, elle se posa sur le lit de Zxi pour se reposer tout en restant éveillée et attentive au moindre bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mar 11 Déc - 12:33

Zhen Xi dormait seul dans sa chambre car elle avait laissé Félina en compagnie de sa mere. Alors que la journée avait commencé, Xin Li entra dans sa chambre pour venir la chercher, mais elle dormait encore. Elle se mit à genoux sur le lit et essaya de la reveiller.

" Princess, s'il vous plait reveillez-vous. C'est l'heure... "

Mais rien n'y fait, elle essaya de la secouer un peu, doucement. Mais Zhen Xi dans son sommeil, lui attrapa le bras, la tira contre elle et la serra dans ses bras tout en parlant.

" ...du calme petite soeur... on aura tout le temps de jouer plus tard, laisse moi dormir encore... ronn..."

* Elle me prend pour la tigresse... que dois-je faire pour la reveiller ?... Arf peut plus bouger elle me sert trop fort... *

Voyant qu'elle n'avait pas trop le choix et n'ayant pas envie de rester coller à elle encore longtemps, elle prie appuye sur le lit pour se relever malgré l'étreinte de Zhen Xi... Elle reussi à se redresser et Zxi fini par lacher prise, se qui la fit tomber en arriére sur le lit et la reveilla.

" Nya ? Li ? Qu'essayais tu de faire ? "

Devint rouge en voyant Xin Li à genoux en dessus d'elle...

" J'ai essayé de vous reveillez mais vous m'avez étreinté comme si j'était une peluche... "

Se releve hors du lit.

" Aller, depechez-vous princess, tout le monde vous attend. "

* Hein qui m'attend ? Pour quoi ? *

Zhen Xi commença à se lever et s'habiller doucement, mais Xin Li la pressa tout le long. Une fois enfin prete, elles partirent en direction du camp d'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 14 Déc - 0:02

Zhen Ji marchait en direction de sa chambre accompagnée de Félina, sa tigresse, afin de se reposer. Depuis quelques jours, elle ramassait son sommeil perdu, elle serait très content de reprendre ces heures sacrés à reposer son cerveau de cette affaire d'Orochi résolue. Elle avait maintenant laissé sa fille participer à une bataille. Son but, Ji l'avait compris pendant qu'elle était devant l'entrée avec Mitsuhide et Shi Pi. Sa fille voulait analyser les deux clans : Orochi et les résistants, puis choisir le camp.

* Dormir-dormir-dormir-dormir...*

Elle entra enfin dans sa grande chambre royale. En entrant elle enleva ses chaussures qui lui faisait soudainement mal et tomba dans son lit à plat ventre, puis ferma ses yeux en lachant un long soupir.

* Aah.... Ce lit...Quel desert....*

@Zhen Xi a écrit:
" Ha au fait maman, je crois qu'on t'a apporté quelque chose dans ta chambre, tu devrait aller voire... "

* Tiens aufaite, quel est mon cadeau ? *

Une seule pupille s'ouvra.

'' Coucou ! ''

Zhen Ji hurla de terreur lorsqu'elle apperçut un homme habillé bizzarement à deux milimètres d'elle. Au même moment que Ji hurla, Félina qui était couchée sur le plancher, fit aussi résonner la pièce, ce qui appeura encore plus la pauvre impératrice. Elle recula rapidement de lui.

'' Mais arretez, arretez ! Si c'est comme cela que vous saluer le styliste envoyer par votre fille, je pars de ce pas, Impératrice. ''

L'homme en question gesticuler trop, il sembla avoir des attitudes un peu trop féminimes au goût de Ji. * Homo... Un homo dans ma chambre ! On veut remplacer De par un homo ! On me force à me marier à un Homo ! *

'' Z'êtes muette tout d'un coup, vous ! '' Il la dévisagea, Ji fit pareil à lui.

'' Mais euh ! Vous êtes dans mon espace intime je vous fais remarquer, à vous de dégager ! ''

Il tappa des mains, et 4 femmes entrèrent dans la pièce, trainant divers martériaux de textiles dans leur mains. Ji les regarda avec des gros yeux en se demandant ce qu'il se passait. L'homma la tira par le bras pour la lever. Maintenant debout, les 4 femmes se jettèrent sur elle, prennèrent des mesures de sa taille, ses bras et ses jambes à la vitesse de l'éclair.

'' Lâchez-moi bande de pestes ! '' Elle voulut donner son poing à une des femmes lorsqu'elles reculèrent tous et formèrent une rangée.

'' Femme farouche, même votre tigre est beaucoup plus sociable, j'adore ! '' Félina grognait en le regardant et Ji ne repondit rien.

'' Je me présente, enfaite non ! Je ne me présente pas, je veux pas avoir toute une armée contre moi. Venez donc que je vous enlève ces habits poussièreux et que je vous fasse revivre, chère Impératrice. '' Il s'avança vers elle, elle recula.

'' Aaah Zhen Xi ! Mitsu ! Shi Pi !... Au secours ! .... ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Sam 15 Déc - 20:39

La dame Ji fut réveiller par les coups de porte. C'était les servantes qui voulait la réveiller puisqu'il était très tard. Zhen Ji avait son visage inscruté dans un oreiller et le bruit de ces servantes lui obligea à lever sa tête, tout en grognant. Elle avait toujours cet humeur à chaque matin, mais cette fois, elle l'était encore plus dû à la petite bataille qu'il y eut dans sa chambre hier soir.

'' Réveillez-vous ! Il est bientôt l'heure du départ de votre fille ! ''

Elle prit beaucoup de temps à se lever. Félina était couché près de la porte, ses pâte géantes tapaient la porte.

'' Vous n'allez pas lui dire aurevoir ? Je la vois marcher vers l'écurie avec les soldats ! ''

Rapidement, elle se dirigea vers la porte. Il ne fallait quand même pas louper l'occasion de souhaiter la meilleure victoire à sa fille.

* Surtout qu'elle ne fasse pas comme son père...*

Elle ouvrit la porte. Les servantes la regardèrent un moment.

'' Très jolie, mais vous avait une de ces têtes... ''

Depuis hier, elle n'avait même pas prit la peine de se regarder dans la glace, surtout qu'elle ne voulait plus penser à hier.

'' Merci, très gentil... ''

Ji commença à marcher en direction de l'entrée de palais, accompagnée par les servantes et Félina.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samanosuke Akechi
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Dim 30 Déc - 23:39

Samanosuke se leva tant bien que mal , il apercevait la lumière du jour depuis la chambre il devait être tard , comme il avait prédit il avait un maux de tête atroce

*Qu'est ce que je fait ici? Ha c'est lui qui m'a sûrement ramené , il est pas si mauvais apres tout*

Il refit le lit qu'il l'avait accueilli et s'habilla , lorsqu'il sortit de la chambre il aperçu une servante

"Bonjour excusez moi pour les ennuis que je vous ai causés je part sur le champ"

N'attendant aucune réponse de la servante il ramassa ces affaires et s'en alla vers la rivière pres de l'auberge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/Duke-Nukem
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 3 Jan - 20:22

C'est par une très belle journée ensoleilée que Zhen Ji décida tout bonnement de réveiller son beau-frère. La journée était belle mais très ennuyant pour l'impératrice, c'était une très bonne occasion de lui rendre l'appareil. Elle arriva donc face à la porte de sa chambre.


Avait-elle l'intention de cogner ou d'apeller son nom ? Non, plutôt d'y aller directement, ce qu'elle fit rapidement tout en fermant la porte délicatement derrière elle. Elle ne voyait que du noir dans cette chambre, mais il y avait une mince ligne lumineuse d'un rideau. Elle s'y dirigea silencieusement.

Elle attrapa deux tissus, un dans chaque main. '' Ça pue le sexe Mitsu ... ''

Elle ouvrit le rideau et une lumière forte envahit la pièce. Elle entendit plusieurs gémissements ou peut-être même des jouissements. Elle se retourna et une meute de jolies femmes complètement nues se trouvait dans le lit de son beau-frère. Après avoir jouer à '' Ou est Charlie '', elle fixa ses yeux vers Mitsuhide, qui avait apparament le visage enfouit dans une paire de jambes.

'' Ô, j'ai gâché ta petite fête ? J'espère que non. Dis ça te dérange si je m'incruste pendant un moment !? '' Elle leva le ton à fur et à mesure que sa phrase tardait de finir afin de le réveiller.

Il y avait à côté d'elle une bouteille qui étonnament n'était pas ouverte, ce qu'il ne gênat pas la dame de l'ouvrir et la boire directement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 3 Jan - 22:03

Plongé dans des rêves idylliques, le mal et la peine inexistants, les gueule de bois et les belles coincées qu'un simple cauchemar, Mitsuhide entendit pourtant une voix bien réelle le tirer des spires.

@Zhen Ji a écrit:
'' Ça pue le sexe Mitsu ... ''

" P'tin mais ta gueule, servante, j't'ai pas sonnée pour venir m'apporter le p'tit dej. Et c'est d'ma faute si t'as le pif trop près de la bouche ? "

Le torrent de lumière envahit la pièce, ramenant définitivement notre héros au monde réel.

" Guh ? Qui a allumé la lumière ? Où je suis ? Elle est lourde la couette aujourd'hui. BON DIEU D' m¤rde, ELLE BOUGE ! "

Dégageant sa tête dans une cascade de cheveux à faire palire les futur Loréal, il fixa l' Impératrice avec un léger étonnement.

" Ma fête ? Quelle fête ? I'a rien."

Tentant de dépêtrer des jambes qui prenaient toute la place sur le lit, il releva la tête avec l'expression de l'abrutis parfait qui saisit la plus simple des évidences.

" Ca ?, dit-il en désignant les créatures entassées sur sa couche, C'pas une fête, c'est euh ... des prisonnières, je les ai faites parler, comme ça ... Attends un chouïlla ... Participer ?"

Resserant le bout de tissu attaché autour des hanches, il y avait un débat intérieur, avait-il bien compris ou était-ce une machination ? Il n'eut pas le temps de trouver de réponse logique que Zhen Ji avait attrapé la bouteille sur la commode.

" J'serais toi, je prendrais pas ça. Ou du moins pas le matin, c'est de l'Aphrodisiaque du Dragon, une rareté. Et je veux pas être complice de ça, donc euh ... tu laisses partir la bouteille ou tu ME laisses partir, hein ?"

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !


Dernière édition par le Jeu 3 Jan - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 3 Jan - 23:18

Suite à sa première phrase plutôt vulgaire, elle accota son dos au milieu de la fenêtre lumineuse.

'' Surtout, ne te lèves pas du pied gauche ... ''

Son regard s'attira sur chaque objet de la chambre. Elle posa sa main sur un linge sans avoir su sa présence, au bord de la fenêtre. Elle pris par un mince fil ce petit sous-vêtement rose auquelle elle le jetta à terre délicatement.

Citation :
'' C'pas une fête, c'est des prisonnières, je les ai faites parler, comme ça ''

Elle eut un air de dégout : '' T'emploies la grande torture à ses pauvres femmes ? Tu es d'une monstruosité à couper le souffle. ''

Elle avait versé une petite goute de cette bouteille, mais au même moment que Mitsuhide l'averti, elle avala malheureusement de travers. Sa jolie symphonie de toussements ,qui dura une trentaine de secondes, se termina finalement. Elle posa la bouteille doucement sur un meuble près d'elle et elle mit sa main sur sa poitrine d'un air triste.

'' Tu vas quand même pas arreter le début d'une jolie conversation ? elle changea vite son humeur d'un gros sourire digne d'une vrai hyprocrite Alors qui est l'heureuse élue ? Plutôt les heureuses, te connaissant je suis certaine que tu ne te contentera pas qu'une ! Peut-être que c'est elle, elle, elle et elle ? Je suis contente que tu te mets en marche pour tes futurs. ''

Elle changea son ton et son sourire puis fronça les sourcils tout en lachant sèchement :

'' À moins que tu veux envahir le palais de batards. ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Lun 7 Jan - 20:35

@Zhen Ji a écrit:
'' T'emploies la grande torture à ses pauvres femmes ? Tu es d'une monstruosité à couper le souffle. ''

* Niaah ... Qu'ai-je fait pour qu'elle débarque maintenant avec ses blagues miteuses, j'ai encore moins de répartie au réveil ... *

Il préfera garder le silence et encaisser l'attaque, la revanche étant un plat qui se mange froid. Il détourna la tête pour faire signe aux demoiselles qu'il était malheureusement temps de faire place vide, mais à peine eut-il le temps de faire le-dit signe qu'une énorme quinte de toux explosa derrière lui.
Voyant Zhen Ji s'étrangler et apercevant la bouteille de l'aphrodisiaque dans sa main, il palit rapidement.


* "Ca démarre lentement, mais ça dure longtemps" qu'y disait le vieux ... Serait temps de mettre les bouts, pas envie d'y laisser ma peau ou de créer un scandale ... *

Il se leva discrètement (selon lui, cela devient donc discutable) en direction de la porte, mais Zhen Ji se calma finalement et recommença à le bombarder de questions.

" Euh ... Arrêter cette discussion ? Nooon, loin de moi cette idée. Nan, je pensais plutôt euh ... Aller me chercher à manger, je reviens t'en fait pas.

Pis non, c'était pas en vue d'un mariage ni rien, cesse donc, vile villipandeuse, c'était comme ça, depuis le temps, fallait que j'aille dire bonjour à quelques connaissances ... "


Il évita soigneusement la question des rejetons en enfilant une robe pour sortir de la chambre, puis partit sans demander son reste sans trop presser le pas.

* Penser à appeler le serrurier un d'ces jours ... *

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mar 8 Jan - 22:33

'' Euh ... Je voulais pas ... ''

La manière qu'il déguerpit de la place étonna Zhen Ji. Elle se demanda si elle l'avait offensé par son comportements peu respectueux et très immature envers lui. Elle voulut le rattraper en tendant sa main vers lui comme si elle ne voulait pas qu'elle lui glisse entre ses doigts, mais elle le laissa partir.

Voyant que même ses jolies dames avaient décidé quitter la pièce, elle ne put s'empêcher de reprendre son sérieux et de lâcher un
'' Connard ... '' siffler entre ses dents. * Voilà revenue à la case départ ... *

Elle fit quelques pas vers la grande fenêtre en poussant un soupir. En regardant dehors, elle sentit l'odeur d'humidité et de renfermer.

* Quand je disais que ça puait ... *

Elle tourna donc la petite poignet de celle-ci pour y ouvrir afin d'aérer un peu la pièce. Un bon coup de vent entra rapidement, exitant follement tous ses nerfs de sa peau. Elle eut le réflexe de fermer cette fenêtre tout en ricanant ainsi qu'en tremblant tous ces membres de cet énorme chatouillement, plutôt excitant, le long de son corps. Après quelques secondes, ses rires s'intensifirent jusqu'à ce qu'elle se décide de reprendre son souffle en relevant la tête vers le haut.

* Mon De me manque délirément *

Elle reouvrit une seconde fois complètement cette fenêtre, laissant passer l'air ainsi que quelques feuilles mortes. Elle posa son talon sur ce bord, prenant sa petite fiole de saké attachée dans sa petite dentelle situé au niveau de sa cuisse, avant de pouvoir s'élancer rapidement dans le vide.

Elle atterit doucement dans un vent qui tourbillonnait autour d'elle, soulevant les quelques feuilles et pétales de la belle nature près d'elle. Les talons maintenant posés au sol et une gorgée de saké prise, elle se mise à marcher en compagnie de ce long et mince sourire aux lèvres, tout droit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Xiahou De
Wei's Overlord
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 31 Jan - 22:31

Deux simples soldats Wei fesait leur ronde dans les couloirs du palais, ces 2 la discutait sans vraiment faire attention a qui pourrait les entendre.

S1 : "T'as vu la princesse c'est encore éclipser sans ses gardes."

S2 : "Ouai elle en fait vraiment qu'a sa tête celle la, surtout que maintenant, même si ya rien eu d'officielle, tout le monde a compris que c'est elle qui controlait tout ici."


S1 : "Mais bon on peut qu'esperer sur elle en l'honneur de notre ancien empereur, pis elle est assez dangereuse malgré son apparence cette fille..."


S2 : "C'est vrai, tu te souviens l'histoire l'été dernier, des 2 soldats barjos qui avait fait irruption dans sa chambre en pleine nuit, dans quel état on les avait retrouver..."


S1 : "Ouai, le rapport officielle a dit que les blessures venait de l'animale de compagnie mais tous les témoins sur place nous on dit le contraire."


S2 : "Heuresement que Xiahou De avait rapidement calmer la situation et ettouffer l'affaire, mais maintenant que ferait-on si elle fait encore des miséres vu qu'elle est au sommet..."


Continuait de parler et marcher sans faire attention.

_________________
Hardcore Otaku-Gamer


Personne ne changera mes ambitions !
Revenir en haut Aller en bas
http://prinny74.canalblog.com/
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 31 Jan - 22:52

Depuis une dizaines de minutes qu'ils critiquaient la princesse. Les bruits des pas de l'impératrice se rapprocher d'eux mais ils ne se tournèrent pas encore, jusqu'au moment que la tête de l'impératrice s'interposa entre eux, ce qui leur fit sursauter d'un coup.

Elle prit par là, très rapidement, la main d'un des gardes et le tourna en le faisant plier et l'amenant au dos. Au second garde, elle planta son talon au pied et l'emprisonna dans un de ses bras toujours libre dans un '' V ''d'étranglement, en l'attirant par l'arrière afin de lui faire perdre un peu de son équilibre.

'' Mes enfants, parler de ma fille très méchament me fais réagir très violament. J'espère que vous me pardonnez, c'est incontrôlable. ''

Elle parlait avec une bonne humeur. Elle souriait même avec leurs hurlements, quoique l'idée d'enfin pouvoir se défouler lui fait toujours plaisir. Elle sera un peu plus fort la main du premier garde attaqué et le tourna petit à petit. Le second, elle ne lui fit pas grandir sa souffrance, elle même se disait que son talon pourrait faire souffrir les plus durs carcasses des reptiles.

_________________


Dernière édition par le Ven 1 Fév - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xiahou De
Wei's Overlord
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 1 Fév - 12:08

"Arg l'Impératrice !"

Mais trop tard, elle venait d'attraper les 2 soldats et les fesait souffrir atrocement avec ses techniques de tortures a une main.

Celui qui avait le bras retourné :


"Argll...au secours!.. lachez nous s'il vous plait..."

Celui qui se fesait étranglé :

"Dé..olé...i...ratrice...p.tié..."

Voilà le genre de chose qui arrive quand on contrarie l'Impératrice.

_________________
Hardcore Otaku-Gamer


Personne ne changera mes ambitions !
Revenir en haut Aller en bas
http://prinny74.canalblog.com/
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 1 Fév - 19:44

'' C'est un tic, je vous le répète ! ''

Elle les repoussa à terre et posa une de ses mains sur sa hanches et la seconde elle admira ses ongles.

'' Et le code du guerrier, vous en faites quoi ? Toujours respecter et honorer l'empereur et la famille ... ''

Puis, son regard se jetta sur les deux innocent gardes toujours souffrant. Un des deux s'était recroqueviller et tenait son poignet et le second serrait son pied à l'aide de ses deux mains.

Elle s'empressa de siffler entre ses dents : '' On se relève ! Ce n'est pas encore votre temps de repos ! ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Xiahou De
Wei's Overlord
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 1 Fév - 21:17

Les 2 soldats se remetterent tent bien que mal en place pour continuer leur ronde mais avant ils voulurent ajouter quelque chose.

S1 : "On a rien fait de mal, c'est juste la vérité."

S2 : "Le Wei a de la chance d'avoir plein de gens fidéle mais faudra pas laisser tout sa s'écrouler..."


Se sentant vraiment menacer par la simple présence de Zhen Ji, les 2 soldats commencérent à s'éloigner...

_________________
Hardcore Otaku-Gamer


Personne ne changera mes ambitions !
Revenir en haut Aller en bas
http://prinny74.canalblog.com/
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Ven 1 Fév - 21:42

Elle les suivit du regard s'éloigner pour ensuite se retourner mais et s'arreta. Fixant dans le vide en fronçant les sourcils, elle pensant bien qu'il ne faillait pas les blamer.

* Voilà, il faut maintenant les taper sur les doigts pour qu'il ne se mettent pas à se décourager. Non en plus que la plupart n'apprécie même pas ma fille s'assit sur le trône. *

Elle continua à marcher en direction opposé des gardes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Lun 11 Fév - 21:22

Se dépêchant dans les dédales de couloirs tout en essayant de fixer maladroitement son fourreau, Mitsuhide se dirigeait vers les écuries, il aperçut Zhen Ji de dos du coin de l'oeil et s'arrêta à peine, prenant le temps de lui hurler.

" Ji, je rejoins Shi Pi à Wu Zhang, je ne te manquerais pas au palais, on reviendra vivants, et la province en notre possession !"

Reprenant sa course folle en parvenant enfin à boucler sa ceinture, il aperçut la porte menant à l'écure, se demandant s'il arriverait à l'heure.

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Lun 11 Fév - 21:52

Déambulant dans les couloirs en direction de sa chambre, Zhen Xi venait de rentrer de son escapade à la recherche de Da Ji qui se solda par un résultat vain. Arriver à sa chambre, elle y trouve un comité d'accueil composé de Félina et de quelques une de ses GDC.

" Bonsoir tout le monde. "

" Princess, vous êtes enfin rentrée ! On vous a déjà dit de ne pas partir seule... "

" Je le sais bien, mais je ne pouvais vraiment pas prendre quelqu'un avec moi pour sa, malgré que je n'ai toujours pas rempli mon objectif... "

Elle alla se poser sur son lit, et Félina s'empressa de la rejoindre.

" Pour me faire pardonner on ira toutes prendre un peu de repos dans un endroit que j'ai entendu parler, je suis sure que sa va vous plaire. Mais en attendant laissez moi récupérer un peu... "

Après ça, les gardes la laissérent, et Zhen Xi s'endormit sans même se mettre plus a l'aise que sa.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Jeu 14 Fév - 21:05

@Mitsuhide Akechi a écrit:

" Ji, je rejoins Shi Pi à Wu Zhang, je ne te manquerais pas au palais, on reviendra vivants, et la province en notre possession !"

Elle se retourna, sans presse, levant un sourcil, afin de savoir qui lui conseillait de ne pas s'inquièter. Elle ne vit rien mais au fond du couloir, elle put remarquer Mitsuhide qui courait très rapidement. Elle souriait à savoir qu'il évoluait sa manière de lui avertir son départ pour une guerre et aussi du fait que le territoire allait lui rappartenir.

* Toujours mieux qu'une lettre *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mar 1 Avr - 17:36

Dans les quartiers Wei, une chambre se distingue des autres: décorée de fleurs et de milles ornements de l'extérieur, remplie de miroirs, de tableaux et de livres à l'intérieur, le dedans et le dehors étant séparés par un rideau de soie...nul doute possible, ce sont les quartiers de l'élégant Zhang He, l'un des cinq grand généraux du Wei! Réputés pour ses quelques petits stratagème sur le champ de bataille, pour son habileté et sa grâce sur ce dernier mais aussi pour son allure et son caractère un peu trop éfféminés au goût de certains, on pouvait l'entendre appelé ses gardes du corps.

"Diable! Garde où êtes-vous donc?!"

L'on finit par entendre des bruits de pas, comme des chiens accourant vers leur maître.

Garde 1: "Nous sommes-là maître Zhang!"
Garde2: "Que pouvous nous faire pour votre plaisir?"

marque une pause et les regarde d'un air hautain

"Messieurs, avons nous élevés les porcs ensemble?"

Les deux gardes se regardèrent, gênés par cette remarque désobligeante.

"Eh bien! Qu'avez-vous? Est-ce ma beauté qui vous empêche de parler où avez-vous perdu votre langue?"

Garde2: "Nos plus plates excuses maître Zhang mais..."

Garde1: "Que voulez-vous dire?"

"Je vois...de tels barbares ne comprennent sûrement pas mon langage si raffiné? Bien, je m'en vais vous expliquer le pourquoi du comment!"

se lève de son tabouret et enfile ses griffes d'assaut

"Premièrement, mon appellation pour vous est "Seigneur Zhang He" et non "Maître Zhang" , en effet je m'en voudrais d'avoir pour "élèves" des gens comme vous. J'exige d'entendre de vos bouches ce nom, et maintenant!"

Les gardes encore plus gênés bafouillèrent timidement:
"Veu...veuillez nous excuser pour cet affront Seigneur Zhang He"

"Agenouillez vous maintenant!"

Les 2 gardes se sentaient humiliés mais n'eurent d'autres choix que de s'éxecuter.

"Bien, cela est mieux ainsi, c'est tout-à-fait là qu'est votre place! Passons au deuxième point désormais...où étiez-vous!? Cela fait 10 minutes que je m'abime la voix à vous appeler!"


Garde1: "Monsieur...c'était notre petit quart d'heure de pause et nous étions fatigués..."
Garde2: "Si vous saviez comme cela est fatiguant de surveiller..."

"Cessez de vous plaindre, il n'y a aucun privilège plus grand que celui de surveiller le grand Zhang He, grand seigneur du Wei! Vous devriez être reconnaissant envers l'administration du château pour vous avoir donné un poste si prestigieux! Aucun retard ne sera désormais toléré et aucun prétexte ne sera entendu de toute façon!"

Les gardes dialoguèrent alors doucement sans que Zhang He puisse les entendre:"Dire que notre troisième compagnon a décidé de prendre sa pause et de la terminer...son retard va rendre Zhang He fou furieux!"

"Au lieu de comploter dites-moi donc où est mon troisième garde?"

Soudain le voile de soie vola sous les mains du troisième garde qui était un peu plus remonté que ses deux confrères.


Garde3: "Votre troisième garde il est là! Qu'est-ce qu'il y a?!"

Le regarde de ce dernier était provocateur et pour cause, l'homme était assez musclé, en tout cas bien plus que Zhang he et ledit comptait bien régler ses comptes avec son "seigneur" .

Garde3: "Eh bien alors! Parlez!"

Rapidement, un courant d'air se fît sentir et en moins d'une seconde, Zhang He se tenait près du garde, ses griffes d'assaut prêt à écorcher l'homme.

"Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'un gueux comme toi, baisse d'un ton ou la prochaine fois, il se pourrait que ta tête malpolie soit séparée de ton corps!"

se tourne vers les deux autres gardes

"Troisièmement, le maître d'arme du château a préparé mes nouvelles serres et il me semble que vous êtes fait pour ce genre de chose soit aller chercher les armes des officiers!"

Il enleva ses griffes du coup du garde qui était devenu pâle à la vue de la rapidité de Zhang He.

"Ainsi je résume: vous étiez en retard pour faire votre devoir et remplir votre fonction et de surcroît l'un de vous ose me prendre de haut et les deux autres se demandent pourquoi je les sermonne!"


se dirige vers la sortie de ses quartiers


"Sortez tous les trois d'ici, je vais aller jusqu'au maître d'armes moi-même. Mes maîtresses ainsi que mon maître ont été bien gentils de vous acceptez en un tel lieu! Par respect pour eux je ne vous punirai pas mais pour le grand retardataire, il n'y aura pas de seconde chance et dans le cas d'un nouvel avertissement, il n'aura plus qu'à nettoyer les déjections présentent dans les écuries!"


Zhang He s'éloigna peu à peu de ses quartiers et se dirigea vers la forge du château où l'attendais le maître d'armes qui avait apparemment fini ses nouvelles armes.
Revenir en haut Aller en bas
Shi Pi
Le Démon de Wu Zhang
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mer 9 Avr - 8:50

Tout le long du trajet jusqu'à sa chambre Shi Pi entendit quelqu'un hurler... Qui osait gueuler sur les gardes à sa place? Il fut encore plus surprit de voir que la chambre voisine à la sienne était décorée de mille couleurs.

"C'est quoi ce bordel... il s'est passé quoi ici?"

Puis il arriva devant sa porte et là... stupeur!!! Un petit panier de paille recouvert de couverture... et un mot dessus.

Citation :
Mon beau et fort Gouverneur, mon bon héros de Wu Zhang, tu m'as abandonnée, mais ceci je m'en moque, ce que je ne supporte pas c'est que tu sois partit en me laissant ceci... Avec toi elle sera mieux qu'avec moi, j'ai peu d'argent et je ne pourrai l'élevé comme il se doit.
Merci de ta compréhension.
L'une de des nombreuses Fans


33 fut la tête que le gouverneur tira en lisant le mot... Qui pouvait être cette femme, il en avait tellement connu. Ce qui le faisait plus peur c'est ce qui pourrait se trouver là dedans et quand cela bougea sa tête se transphorma => 45

"Hé oh C'est quoi la blague là les gens... Hé Voisin sort de ta piaule arrete de gueuler et viens là"

Shi Pi commençait à paniquer à mort... il se retrouvait avec un môme dans les bras...UNE môme qui plus est. Il commença à tourner au tour du panier, il tenta alors de toucher la chose coucher dans la niche.

"Pouhaaaa c'est tout mou... c'est ma fille ce truc... mais c'est tout petit. Il sont où les biscotos, les bouteilles, le robinet?? J'vais apprendre à qui à courir les jupons??"

Il se rappela avoir vu une femme porter son gosse en bandoulière dans un grand tissu chaud... il décida de faire pareil, il déchira l'un des tissus qui décorait la Zhang He's room (désolé He c'est pour de l'humanitaire.) et commença à faire le landeau bannane^^

"Alors écoutes moi bien toi... tu me touches pas, tu ne m'éternues pas dessus, tu ne baves pas, tu ne fais pas tes besoins... RIEN RIEN tu ne fais strictement rien...."

Puis il partit en courrant du Palais, il fallait aller à l'auberge là bas il trouverait surment un tonneaux vide où l'abandonner XD

_________________

BIM ! Dans ton crâne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.payetabière.culsec
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Mer 16 Avr - 18:48

Après avoir fait l'aller-retour jusqu'à l'armurerie et non sans entendre quelques cris qui semblaient l'appeler, Zhang He arrivait enfin à sa chambre. Il fût étonné de voir quelques tâches par terre.

"Quel horreur! Sommes-nous encore dans le château impérial du Wei où me serais-je inconsciemment dirigé vers l'écurie?"

Cela semblait être de l'eau...de la bave pour être précis.

"Juste Ciel! Gardes! Je vous ordonne de nettoyer ce couloir! C'est une insulte à la beauté de mes quartiers que de laisser tant de crasses dans un si beau palais!"

Tout en évitant de marcher dans les "flaques" , Zhang He vanta les mérites de ses quartiers.

"Heureusement que mes décorations relèvent le niveau pitoyable d'élégance dans ce château! Oh! Mais n'est-il pas l'heure d'admirer ma chambre d'ailleurs?"

Il arriva à la hauteur de ses quartiers...il s'arrêta et haussa fortement la voix:

"Grand Dieu! Quel est le mal-élevé qui a osé arracher mon si beau rideau!? Du tissus de très haute-qualité qui m'avait coûté cher! Je retrouverai celui qui a fait ça et j'espère qu'il s'expliquera, cela m'embêterai de tâcher ces si belles lames avec le sang d'un gueux ou d'une catin..."


Il entra dans la chambre et vit qu'un panier avec des plumes et quelques joyaux avait été déposé.

"En attendant, le service a été bon cette fois-ci, c'est même étonnant que ma requête ai été accompli si rapidement! Je m'en vais parfaire ses serres, et ensuite j'accrocherai de nouveaux rideaux avec le surplus de tissus qui m'a été livré jadis."

Zhang He connaissait parfaitement le sujet "décoration" . Cela ne lui prit que quelques minutes pour trouver où mettre quoi! A l'aide de quelques fils de couture et un peu de colle artisanale, les serres fûrent décorés de magnifiques plumes aux milles couleurs, et brillèrent d'un éclat sans nul autre pareil avec les joyaux qui lui avait été donné.


Il en profita pour accrocher de nouveaux rideaux, aussi beau que ceux qui avait été arrachés.

"Ah! Qu'il est agréable de pouvoir de nouveaux admirer à leur juste valeur la beauté de ma chambre et de mes armes!"


Malgré la satisfaction que lui offrait cette séance de décoration, Zhang He n'était pas tranquille.


"...Le château n'est pas tranquille, l'atmosphère le fait ressentir, et les sons ne sont plus les mêmes...il va se produire quelque chose...je ferai mieux d'errer dans les couloirs, il se pourrait que des événements inattendu pointent le bout de leur nez..."


Zhang He prit alors ses armes nouvellement finalisés et courut jusqu'au couloir du château.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Sam 19 Avr - 16:52

Zhen Ji marchait dans les couloirs qui semblaient lui chatouiller les narines grace à l'odeur de fleurs et de fruits, certainement dû au passage de Zhang He. Malgrès le fait que l'Impératrice n'a jamais eu le temps de parler à ce seigneur en question, elle serait certaine qu'ils s'entenderaient très bien. Le couloir été éclairé par les fenêtres qui laissèrent passer les rayons du soleil. Les portes de chambre semblaient toutes se différencier dépendant quel seigneur y occuper.

'' Ah Shi Pi ... '' Dit-elle en regardant les portes de la chambre de ce seigneur, sali par des renversements de liquides soignesement alcoolisés.

La prochaine chambre était celle de son beau-frère, il avait bien un minimun de propreté, en autre mot, il ne dégeulait pas à son entrer après ses soirés très arrosées. Zhen Ji continuait à marcher tout en regardant les prochains portes. Elle ne reconnut pas cette paire et pourtant, elle devrait savoir par coeur les emplacements de ses officiers. Elle s'arreta devant celles-ci mystérieuses, qui n'avaient pas été fermé complètement. Elle poussa doucement la porte droite à l'aide de son index, celle-ci s'y ouvrit sans aucun problème. Elle remarqua à l'intérieur de la pièce un lit qui n'était pas fait et les rideaux fermés ne laissant aucune autre vision à l'Impératrice.

'' Qui habite dans cette chambre '' Demanda-t-elle à une servante qui passait derrière elle, sans même se retournée.

'' Un certain de la famille Akechi, madame. ''

* Samonosuke, ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu parler de celui-là ... *

'' Vous nettoyerez cette chambre, s'il vous plaît. ''

Un mince sourire était apparu dans son visage. Puis elle continua sa marche avec une intention qui lui donnait un air sympathique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   Dim 17 Aoû - 18:15

[Suite de la rencontre de Zhang He et Hideyoshi. Zhang he avait invité le seigneur d'Osaka dans ses quartiers pour obtenir quelques informations, en échange de sa liberté et de quelques privilèges. Les deux hommes étaient montés dans les chambres du palais pour converser à l'abri des oreilles indiscrètes et pour profiter du confort des quartiers de Zhang He.]

Ils étaient donc enfin arrivés à sa chambre.

"Nous y voici! Je vous en prie, faites comme chez vous...mais ne salissez rien s'il vous plaît."

Il poussa les rideaux de soie colorés et entra dans sa "demeure" de laquelle se dégageait une douce odeur d'encens:

"N'hésitez pas à admirer la décoration qui a été faite par moi-même!"

4 servantes attendaient les deux hommes. Toute d'une extrême beauté et vêtues de vêtement ornés de toute parts, elles firent la révérence en voyant le maître des lieux.

Servantes ensemble: Bienvenue Maître Zhang He.

Naturellement, elles vinrent lui baiser la main.

"Merci mesdames, relevez-vous maintenant, et accueillez comme il se doit le seigneur des terres d'Osaka: le seigneur Hideyoshi Toyotomi!"

Les servantes firent cette fois la révérence au seigneur Hideyoshi:


Servantes ensemble: Bienvenue Ô Seigneur d'Osaka. S'il vous plaît, profitez de la perfection de ces lieux, et n'hésitez pas à profiter de nos services.

*Hum! Je ne suis pas peu fier d'elles! Les cours que je leur ai donné ont portés leurs fruits, et non content de la beauté de ces lieux, j'ai la perfection en matière de servantes! Heureusement par ailleurs, elles ne sont pas mal traitées!*

"Comme vous le voyez seigneur Toyotomi, vous avez devant vous l'élite des services du château. Il n'y a que les maîtresses du château qui peuvent se vanter d'être plus belles que mes dames, de même, elles ont reçu une éducation parfaite dans les plus grandes écoles du pays. C'est autre chose que ces gardes maladroits et malpolis n'est-ce pas? Mais asseyez-vous donc!"

Zhang He avança jusqu'à une table en bois, et prit place sur "sa" chaise.

"Aucun quartier, hormis ceux de mes maîtres, n'ont la superbe de celui-ci! Le confort ne peut y être que total! Les couleurs s'enchaînent dans un ordre logique, elles ont été sélectionnés pour concorder avec la fonction des pièces et tous les matériaux utilisés dans cette suite sont de la plus grande qualité, de la soie jusqu'au bois en passant par le cristal de mes miroirs!"

En attendant le saké, Zhang He meubla la conversation.

"Vous vous posiez des questions sur moi, n'est-ce pas? Il se trouve que je ne vous ai répondu que partiellement tout-à-l'heure. Si je suis vite rentré au service de la famille royale, je n'y suis que depuis peu figurez-vous! Je ne connais pas tout le monde dans ce palais, d'ailleurs, pas plus tard qu'il y a une heure, j'ai rencontré le seigneur Akechi qui m'a soumis à un questionnaire et qui m'a légèrement renseigné sur quelques points obscurs."

Zhang He tapa légèrement dans ses mains et s'adressa aux servantes.

"Que l'une de vous vienne me limer les ongles!"

Immédiatement, une servante alla chercher une lime et était en un rien de temps agenouillée, limant les ongles de Zhang He. Se tenant la tête avec l'autre main, il continua:

"Mais, vous devez penser qu'il y a un problème quelque part? Si je ne connais pas beaucoup les personnes du Wei, comment ce fait-ce d'avoir de si beaux quartiers? Eh bien! C'est mon oeuvre! Mes parents sont extrêmements riches et je descend d'une noble lignée qui a toujours été, de près ou de loin, aux services de la famille royale du Wei! Sans vouloir me vanter d'ailleurs, en plusieurs générations, je suis celui qui est arrivé le plus haut placé! Ma richesse n'en n'est désormais que plus grande: je vous met au défi de trouver en ces lieux ne serait-ce qu'une seule personne au moins aussi cultivée que moi! J'excelle dans l'art de la guerre, dans la littérature, dans la musique, dans la peinture et l'art en général. Par là, je ne vous dirai pas à combien ma valeur a été évaluée...pour la boutade, qui au fond n'en n'est peut-être pas une, je crois qu'aucune personne ne sait compter jusque là!"

Une fois qu'il eu finit de parler, une servante fit la révérence, et s'adressa à lui:

Servante: Votre saké est arrivé Maître.

"Fort bien! Servez donc notre invité!"

La servante s'exécuta: elle versa l'alcool froid dans le bol qui était destiné à Hideyoshi. Puis, elle alla servir Zhang He.

"Parfait! Seigneur Toyotomi, vous vous apprêtez à goûter à l'un, si ce n'est le meilleur saké que la terre ai portée! Ce saké "Junmai-daiginjo-shu" est directement importé du Japon, et si je ne m'abuse, chez vous, il est considéré comme un sommet de dégustation. Chez les nobles que j'ai jadis cotoyé, paraît-il qu'aucun homme n'a jamais réussi à cerner toute la subtilité de ses arômes, tant ce saké est d'une complexité et d'une saveur sans pareil! Mais buvez je vous prie! Vous m'en direz des nouvelles! Et je ne me permettrai pas de commencer avant vous!"

Car Zhang He était tout de même bien élevé: il avait beau se placer au-dessus de tout, il connaissait les bonnes manières, et considérait que c'était l'invité qui avait la priorité...

*Et puis il vaut mieux que je me montre poli si je veux qu'il parle...*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chambres du Palais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chambres du Palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos Chambres d'Otaku (ou pas)
» Un rêve accompli : Le Palais Des Lacs
» [Résolu] X2 Palais du Grand Magicien
» Le palais aquatique
» Récupération du Palais Shu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang :: Le Palais Wei-
Sauter vers: