Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Domaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Le Domaine   Ven 2 Nov - 22:10

Il fut une fois, au Japon, un merveilleux endroit que l'on pouvait contempler de loin. On pouvait y voir de magnifiques paysages qui s'y dessinaient. Un imposant château de plusieurs dizaines de mètres se trouvait à ce niveau du territoire.

C'était un endroit paisible où il ne se passait que rarement d'importantes réunions car c'était la demeure de Toyotomi Hideyoshi, le petit Japonais qui avait gravi les échelons au fur et à mesure de ses victoires.
Derrière ce fabuleux château, l'on pouvait apercevoir une ravissante baie : la Baie d'Osaka. Son bleu éclatant permettait d'éclairer l'intérieur de l'ensemble du bâtiment et bien sur, les personnes qui se trouvaient sur le terrain étaient plutôt fier d'être sous les ordres d'un officier comme lui. Les petits commerçants connaissaient tous leur Seigneur Toyotomi qui les avait, pour la plupart, sauvés de brigands et de Seigneurs autoritaires du même niveau que le gros lard Zhuo.

Ces derniers temps, on pouvait rencontrer sa seigneurie plus d'une fois dans la journée à Osaka.
Il disposait d'une importante armée mais cela, il le cachait bien au reste du pays Chinois. Seuls quelques élus étaient au courant. Il gardait cette information dans le secret absolu car il savait bien qu'un jour il en aurait besoin pour vaincre la Chine mais ne se doutait pas que ça aurait été ainsi... C'est là qu'il avait décidé de venir vivre le temps de l'invasion d'Orochi pour protéger sa femme et sa fille derrière de grandes fortifications armées jusqu'aux dents. Seulement il savait très bien qu'il ne devait pas montrer tout son pouvoir à l'armée ennemi surtout en vu de son plan qu'il espérait infaillible...


Quelque part dans le château...

"Sentinelle, alors tu crois que nous avons une chance d'y parvenir ? Surtout avec ma femme, si elle apprenait ce que Je suis entrain de faire, je risque d'avoir de sérieux problèmes mais bon, j'ai déjà un plan pour m'en "débarrasser" lorsque Da Ji attaquera... Mais bon tu devras faire le nécessaire pour la retardée si jamais elle devait venir plus tôt que prévu... Nous devons nous préparer au pire et j’espère qu’elle ne parviendra pas à lire dans mon jeu sinon nous risquons de tous y passer…"

"Sentinelle : Oui, vous avez raison Seigneur. Si cette Da Ji découvre notre plan nous sommes faits, et c’est pourquoi votre talent de séducteur doit être imparable et que moi, je dois m’occuper de votre femme lorsqu’elle vous demandera de faire quelque chose…
Je ne sais pas si ce que nous faisons là est totalement une réussite mais j’espère seulement que ça fonctionnera."

"De toute façon j’ai déjà tout planifié et il ne reste qu’à entrer en scène. L’armée est déjà au courant de mon plan et c’est pourquoi je n’enverrai pas tout. Si je le faisais, elle connaitrait déjà toute ma puissance et ça ne doit pas arriver. Lorsque le duel entre elle et moi sera lancé, je feindrai une défaite en devenant son serviteur pour sa vie, qui sera courte je te le garantie. D’ailleurs, il y a une petite soirée demain à l’auberge et j’espère qu’elle y sera. J’ai un déguisement qui risque de la mettre un peu hors d’elle Very Happy mais je souhaite qu’elle y croie à mort sinon je finis mort et enterrer en morceau non pas par elle mais par ma femme ^^’. J’espère que tu t’occuperas bien d’elle si jamais elle devait avoir fini de dépenser avant la fin du combat. Au pire tu te déguises et prends tous ses sacs ^^’."

"Sentinelle : Oh mais ça j’y avais déjà pensé voyez-vous. Mais tachez d’être prudent, nous ne connaissons pas véritablement la force de notre adversaire et il se pourrait que eux aussi nous cachent certaines choses. Nous ne sommes à l’abri de rien ces temps-ci. Surtout qu’ils possèdent des sorciers et une sorcière dont les pouvoirs sont inimaginables… Le pouvoir d’Orochi est peut-être bien réel et nous risquons d’y laisser notre vie.
M’enfin, mes ninjas d’élite sont imbattables donc il n’y a rien à craindre. Si je ne vous avais pas rencontré, je crois qu’ils se feraient encore et toujours battre aussi facilement."

"En parlant de ça, n’intervenez pas toi et tes ninjas pendant le combat. Je veux que cela reste top secret et vous n’interviendrez qu’au moment de la rébellion. Il ne faut pas oublier que je suis un résistant à l’origine mais je peux très bien me faire passer pour un membre de leur clan pour mieux en apprendre sur eux. C’est bien là qu’arrive mon plan. Si je fais croire à Da Ji que je suis à son service et que je suis fou amoureux d’elle, elle finira par le penser et c’est à ce moment que j’aurai réussi mon coup… Cette femme sera à ma merci enfin ce sera moi qui sera à la sienne, je lui ferai ses Quatre volontés pour la satisfaire et pour être encore plus proche d’elle pour au final la trahir comme un pro et vaincre de mes propres mains. Orochi et Da Ji ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir…

Mais bon Sentinelle ! Le mot à l’ordre du jour est, dorénavant :

TSUBUSU ! YA-HAAAAAAAAAAAAAA !"

Après ce petit entretien entre seigneur et soldat, ils s’en allèrent en attendant sagement l’arrivée de Da Ji sur ses frontières… Hideyoshi était fin prêt à mettre son plan à exécution et n’attendait plus que le feu vert… Une nouvelle page venait de se tourner et l’histoire ne faisait que commencer… Cela n’allait pas s’arrêter en si bon chemin…

_________________


Dernière édition par Hideyoshi Toyotomi le Sam 22 Nov - 8:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 2 Déc - 16:19

[Bon si vous voulez pas lire ok mais lisez au moins mes premières paroles, merci bien]

Durant un après-midi sous la pluie, Hideyoshi, le plus fin Génie 7 de ce monde se devait de veiller aux menaces de l’armée Orochi et se promenait un peu dans ses quartiers pour ne pas manquer à une éventuelle invasion de la femme Serpent qu’il attendait toujours. Il se tenait prêt à attaquer l’ennemi mais ne connaissait toujours pas sa force. Il aurait facilement pu le faire depuis un long moment mais son plan ne pouvait en aucun cas se mettre en place dans les circonstances présentes. De plus, il s’était dit qu’il ne pouvait pas le faire lui-même car cela aurait été un peu trop malsain envers sa femme et sa fille. Il devait voir cela avec quelqu’un de son entourage mais cela dit, il ne savait même pas qui était avec lui et contre lui. Même si son réseau d’information lui fournissait assez de nouvelles extérieurs au sujet de Sima Yi et He Han Liang par exemple, il ne savait pas ce qui se tramait dans les autres territoires du Royaume.

"Je devrais peut-être faire attention que l’armée d’Orochi n’attaque pendant que je ne suis pas présent. Mais je devrais tout de même faire acte de présence en temps qu’Aubergiste pour montrer que je ne suis pas tout le temps fourré chez moi à chercher une tactique d’attaque contre Orochi et sa bande de joyeux lurons. Par contre, je n’ai pas encore entendu parlé d’un chef ou quelque chose dans ce genre du côté de la Résistance et si tel est el cas, il lui faut un leader qu’elle pourra suivre contre cet ennemi.

Je en connais pas grand mon qui puisse actuellement diriger une Résistance, Xiahou De est porté disparu et sa fille j’suis en froid avec elle… Je ne sais même pas si elle en serait capable. L’homme qui pourrait le faire, c’est peut-être Mitsuhide et encore je ne suis pas sur, car mis à part son saké, rien ne compte pour lui. Y’aurait Shi Pi m ais bon il se déguise d’une drôle de façon en ce moment et se conduit comme quelqu’un d’autre. J’suis sûr que c’est lui sinon il serait pas aussi ressemblant mais de toute façon, mieux vaut ne pas être à ses ordres mais qu’il soit sous les ordres de quelqu’un xxD.

Il me faut envoyer un messager aux autres factions de résistance pour leur proposer mon plan d’invasion interne pour faire disparaître cet ennemi, le plus puissant que nous ayons rencontrés jusqu’à présent, je dois bien l’avouer.
Le seul messager que je puisse envoyer c’est…"


A cet instant, alors qu’Hideyoshi parlait tout seul en pleine rue, un marchant qui l’écoutait depuis un petit moment vint l’interrompre…

Vieux marchant : "Pardon de vous importunés M. Toyotomi (bin oui tout le monde me connaît chez moi xxD) mais, je vous ai entendu parlé de cette menace… Le démon Orochi ? Mais n’est-ce pas censé être une divinité ? Le Dieu Orochi ne peut être vaincu si c’est un dieu. Les dieux sont Immortels…"

"Les Dieux ne sont pas Immortels ! Rien n’est immortel et tout finit par mourir même ce qui est minéral comme la roche. Elle finit par subir l’érosion de l’eau. Ceci n’est qu’un exemple. Et vous ne me dérangez pas, j’aime bien entendre les avis de mes sujets. Cela me permet aussi de développer de nouvelles stratégies d’attaque parfois. Mais je ne veux pas entendre de telles sottises venant d’un de mes marchants, de toute façon, les Dieux ne sont qu’une futilité inventés par des fous comme Zhang Jiao, le fou du roi…"


Marchant : "Je ne suis pas d’accord. Les Dieux existent bien ! Orochi-Sama en est bien la preuve et il finira par tout dévaster sur son passage. La résistance est quasi veine et ne servira à rien, si ce n’est s’attirer sa colère Divine. Vous-même, vous n’êtes pas un dieu, vous ne pouvez pas comprendre ce qu’il raconte et Da Ji-san risque de vous capturer et de vous utiliser comme Jouet sexuel, elle adore faire ça avec les hommes. Si j’étais vous, je déposerais les armes pour qu’il n’y ait plus un seul innocent qui ne soit assassiné… M. Toyotomi ! Soyez donc indulgent avec le peuple qui vous suit depuis quelques temps maintenant et sauvez nous en nous épargnant le combat perdu d’avance, je vous en pris !"

Orochi-Sama ? Da Ji-San ? Ce sont des Dieux en effet, et moi qu’un simple mortel. C’est vrai, vous avez raison, je ne fais pas le poids tout seul contre eux…Cela dit…"

Il le transperça sans scrupule !
"Tu diras à tes maîtres que nous ne sommes peut-être pas amis nous autre, membres de la Résistance mais nous ne seront pas chacun dans notre coin, nous allons vous vaincre et remportés la victoire finale en sauvant ce monde qui sombre dans le Chaos. Nous sommes unis et l’union fait la force comme dit le proverbe ! De toute façon, je connais d’importantes personnalités qui ne sont pas de ce monde mais qui m’apparaissent en rêve qui sont du même avis que moi donc…

VA EN ENFER !!!!!

Mais une chose est sûre, ils ne sont pas très futés 38 "


Le marchant s’envola en poussière, il avait reprit sa forme originale, une peau gris noir, avec une sale tronche de pseudo serpent. Les hommes d’Orochi avaient pu entrer en Territoire d’Osaka.

**Je dois me dépêcher d’envoyer Sentinelle avertir les autres membres de la Résistance avant qu’il ne soit trop tard…**



Après avoir accéléré le pas à l’extérieur, Hideyoshi s’enferma dans son bureau et appela Sentinelle, son plus fidèle guerrier, enfin grâce à sa femme, ce ninja finit par accepter son sort et sert la famille Toyotomi avec loyauté.

"Sentinelle, tu dois me rendre un service. Rends toi auprès des gens qui résistent à Orochi et laissent leur un message… Dis leur que je me porte volontaire pour les mener à la victoire et que j’ai un plan pour entrer dans le repaire ennemi mais cela ne fonctionnera que si un volontaire veut bien se porter bin volontaire quoi… Je te demande de venir me revoir lorsque tu auras exécuter ton travail, est-ce que tu en es capable ? Même si j’ai bien une personne en tête mais bon, il est comme l’éclair, un coup on le voit, un coup on le voit plus…"

"Bien sur Chef, pour qui me prends-tu ? J’ai d’ailleurs vu ta discussion avec le monstre avant. Je découvre en effet que l’heure est grave et qu’il nous faut agir vite ! L’ennemi est à nos porte et la femme serpent peut attaquer à tout moment. Je ferai vite et j’espère revenir avec de bonnes nouvelles et qu’il n’est pas déjà trop tard…
Sur ce, j’y vais et, attention à la famille, elles sont chiantes mais je les aime bien quand même les femmes Toyotomi ^^"


Sentinelle disparu dans un nuage de poussière et Hideyoshi partit, ou à l’auberge, ou voir les femmes de sa vie, ou les Deux ^^.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Jeu 4 Sep - 15:31

[Après un long voyage à cheval, Zhang He et Hideyoshi était enfin arrivé à Osaka.]

Zhang He et Papillon avaient eu un peu de mal à suivre Hideyoshi et Epona. Quand ils s'arrêtèrent, Zhang He ne pu s'empêcher de lui faire la remarque:

"Seigneur Hideyoshi, vous faites preuve d'une endurance que j'ai rarement vu! Vous et votre jument êtes surentrainés à ce niveau-là!"

Zhang He scruta les alentours: voici donc les terres du clan Toyotomi! Elle semblait n'avoir rien à envier aux terres du Wei, jolies et paisibles, Zhang He y aurait bien séjourné un peu si le "devoir" ne l'avait pas appelé .

"Mais êtes vous sûr que c'est ici que Da Ji se cache? Nous sommes dans vos terres, et l'ennemi y serait, seul qui plus est? Et puis, c'est si calme ici..."

Zhang He avait en effet beaucoup de mal à croire qu'il allait engager une joute ici même. Il s'attendait à un endroit glauque et sombre, et voilà qu'il était arrivé dans une plaine!

*Peu importe où je me trouve, maintenant, il ne me reste qu'à localiser Da Ji avec les informations que va m'apporter Hideyoshi*

"Je suppose que pour le succès de notre plan, je vais devoir aller seul à la rencontre de ce démon? Et puis s'il faut être totalement fidèle à Orochi pour avoir un temps soit peu de chance de lui parler, je crois que votre présence n'arrangera pas notre cas."


Il se retourna vers Hideyoshi:

"J'attends vos ordres seigneur Toyotomi, j'emprunterai la direction que vous m'indiquerez! Mais avant de partir, sachez que j'ai été très heureux de faire votre connaissance! Lorsque le temps sera un peu moins chaotique à défaut d'être totalement en paix, j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir, autour de la table ou sur le champs de bataille, car vous devez aussi être un valeureux adversaire!"

Tout-à-coup, Zhang He eu une certaine appréhension:

*Hum! Et si je ne revenais pas? Si ce démon réussissait à me manipuler et à me forcer à rejoindre l'armée du démon? Que deviendrait mon nom? Qu'adviendra-t-il de la confiance que m'accorde cet homme et le Wei tout entier, si je ne reviens pas ou si je n'apporte aucune information? Si je resterai beau, mon honneur sera sali et cela entachera la beauté parfaite à laquelle j'aspire...je dois préserver cette beauté quoi qu'il arrive, et je crois pouvoir la placer sans crainte dans les mains de cet homme*

"Seigneur Toyotomi...personne ne peux prédire ce qu'il adviendra de moi lorsque nos routes se sépareront. Si je peux rivaliser de beauté avec Da Ji, peut-être qu'elle réussira tout de même à m'hypnotiser ou que sais-je. Pour cela, s'il arrive qu'à défaut de sa beauté, sa magie de Da Ji ai raison de moi..."


Il laissa paraître un très léger sourire.


"...je met en vous tous mes espoirs de revenir du bon côté! Je ne peux pas oublier l'homme qui m'aide à atteindre un palier aussi haut dans la beauté! S'il vous plaît, résonnez-moi si jamais je flanche, ma beauté est en jeu et je ne supporterai pas de la perdre!"

Il tira les cordes de Papillon pour lui faire comprendre qu'ils allaient bientôt partir.

"Bien...seigneur Toyotomi! Indiquez moi le chemin maintenant! Il n'y a plus de temps à perdre!"
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Sam 6 Sep - 17:26

Les deux compagnons de route étaient finalement arrivés à Osaka. Il est bien vrai qu’Hideyoshi était parti tel une fusée à tête chercheuse mais après tout, il connaissait le chemin par cœur et il était près à tout pour protéger ses terres et sa famille.

"Je vous remercie de complimenter l’expérience que j’ai pu acquérir avec Epona, cette jument et moi avons presque tout fait ensemble et ce n’est pas encore fini, tant que nous tiendrons debout, nous continuerons de combattre côte à côte.

En ce qui concerne Da Ji, je n’en suis pas « sûr » mais les informations que j’ai reçues ne peuvent être erronées, puis de la part de cette perfide femme, cela ne m’étonnerait guère je dois dire.
Je suis capable de découvrir des informations à son sujet mais il est tout à fait possible qu’elle sache que nous sommes à sa recherche donc nous devons être plus que prudents et rester sur nos gardes.


Je confirme par mon instinct que Da Ji se trouve bien en ces lieux. Il est vrai que c’est un endroit paisible, où il fait bon y vivre, il faut dire que je ne suis pas un dictateur et que mes citoyens vivent comme bon leur semble. Ils sont la plus part du temps libre de leur acte et chaque personne s’occupe du bien être du territoire. J’ai toute confiance en mes fidèles et le résultat est bien présent."

Hideyoshi avait peur de laisser son nouvel ami se diriger droit dans la gueule du loup mais le choix n’était pas de rigueur.

"Vous avez raison sur le fait que vous allez devoir vous retrouver seul face à cette tueuse d’hommes. Je crains malheureusement le pire et j’espère de tout cœur que vous parviendrez à sauver cette Terre en désolation.
Je pose mes espoirs sur vous mon ami et se sera avec plaisir que de croiser le fer avec vous lorsque la paix sera à nouveau de mise pour finir entre camarades autour d’un bon repas dans ma chaleureuse petite propriété, ou bien la grande ^_^ mais bon, les festivités ça sera hélas pour bien plus tard…

Donc mon cher Zhang He, si vous continuez dans cette direction (le sud) vous devriez arriver sur la baie d’Osaka. Il me semble qu’elle doive se trouver dans les environs…

Je vous dis alors bonne chance et revenez-nous vivant et vainqueur, mais sachez que, si comme vous venez de le dire, il arrivait que vous succombiez aux pouvoirs de cette sorcière, je vous promets sur ma propre existence que je tenterai le diable pour vous ramenez parmi les bons vivants !

Je compte donc sur vous seigneur Zhang He, de mon côté je ne dois pas rester dans les environs, de toute manière, je ne pense que qu’elle finirait par faire un raid sur mon domaine donc je peux aisément continuer mes recherches sur votre Seigneur disparu mais il me reste une dernière chose à faire avant tout cela, un homme qui sombre dans les ténèbres doit se faire ramener sur le droit chemin. Sur ce, Seigneur Zhang He, j’espère que la prochaine fois que nous nous reverrons, vous aurez des informations de toute importance à le fournir pour anéantir les démons. Je vous donne ma foi et ma force en guise de reconnaissance !
Continuez donc tout droit et vous tomberez dessus !"


Il reprit doucement son souffle et s’empressa de partir au galop grâce à sa fidèle monture de toujours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Sam 6 Sep - 21:23

"A bientôt seigneur Hideyoshi..."

A peine eurent-ils le temps de se dire aurevoir, qu'Hideyoshi parti comme une flèche. Cette jument impressionnait Zhang He, elle n'était pas moche du tout et avait des capacités physiques visiblement très bonnes...mais l'heure n'était pas aux éloges du destrier de Hideyoshi, il regarda simplement la poussière s'élevait sous le galop d'Epona. Elle et son cavalier ne furent bientôt qu'une simple silhouette sombre se dirigeant vers l'horizon.

"...à bientôt grand seigneur d'Osaka!"

Zhang He devait donc se diriger vers le sud, et trouver la baie d'Osaka pour se mesurer à ce qu'Hideyoshi avait qualifié la "Beauty Queen" . Tirant légèrement les cordes vers la direction indiqué, il s'adressa à Papillon.

"Papillon...voilà où tu dois te diriger. Puisse ton gracieux galop me conduire à mon adversaire de beauté!"

Sur ces mots, Papillon s'élança vers le sud. Pensif, Zhang He était en route vers l'un de ses plus grands combats! Il était conscient qu'il servait avant tout ses intérêts, mais il ne fallait pas qu'il perde de vue sa mission...son succès pourrait donner un réel avantage au Wei!

*Cela va être difficile de se concentrer sur les deux en même temps. Cependant, ils sont complémentaires et me mèneront tout deux à atteindre le stade de la beauté ultime! Être vu par le Wei tout entier comme quelqu'un de réellement efficace, et "terrasser" ce qui semble être l'une des plus belles femmes de cette ère.*

Les cheveux attachés, Zhang He essayait de se préparer mentalement à la rencontre. Il savait bien que cela n'était pas sans risque, quand bien même il avait une totale confiance en sa beauté, il subsistait des dangers extérieurs.

*Hideyoshi m'a bien prévenu...c'est une stratège, et par là elle doit être capable de prévoir certaines de mes actions. Si de surcroît c'est une séductrice-tentatrice, elle doit connaître les règles du jeu de la séduction et de la manipulation. Pour couronner le tout, je dois être un pro-Orochi pour avoir un maximum de chance.*

Si les deux premiers points ne dérangeaient pas Zhang He plus que ça, le troisième était probablement la faille. Le Wei était pour lui le royaume parfait, un royaume qui méritait ses services: sa grandeur et la beauté de sa famille depuis des générations ne pouvaient pas être trahis. Ajouté à cela, il s'était lié d'amitié avec le seigneur Hideyoshi qui lui avait fourni des informations capitales vers le chemin de la beauté ultime.


*Cette mission est bien plus importante que je ne le crois. Si je réussi, mon destin sera accompli et je n'aurais plus qu'à vivre paisiblement...si je perd, je n'aurais peut-être plus qu'à mourir.*

Les issues étaient totalement opposés, et en effet, une défaite était impossible à concevoir. Il faudra absolument se montrer à la hauteur et jouer toutes les cartes face à Da Ji...

*...et il faudra probablement faire quelques sacrifices pour manipuler un démon...*

Sans qu'il s'en soit réellement rendu compte, Zhang He venait de se comporter comme un vrai stratège. Les leçons qu'il avait assimilé ne lui avaient peut-être pas servi à faire de grandes stratégies ou embuscades, mais elles lui avaient néanmoins apporté la méthode, méthode qu'il utilisait cependant à des fins moins guerrières qu'initialement prévu.

Sur ces pensées complexes, Zhang He se dirigeait vers le sud.
Revenir en haut Aller en bas
Toshiie Maeda
Garde de la porte
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Jeu 25 Sep - 18:52

Quelques Jours après leurs départs, L'armée des Maesa atteignit enfin le domaine d'Ossaka et entrer donc dans le secteur bien gardé de la résistance. Toshiie sur sa monture fit halte, il regarda alors Geni et sa famille.

"Nous voila à un point de non retour. Si vous continuez à me suivre vous serez des recherchés et criminels très convoités par Orochi. Vous n'êtes pas obligés donc de me suivre, je peux très facilement me débrouiller seul.
Alors ne soyez pas obligés de me suivre et surtout de vous sentir obligés de me suivre."


"Cela fait plaisir que tu t'inquietes à notre sujet petit frère. Mais saches que pour ma part c'est hors de question de t'abandonner et ainsi me couvrir de honte. Déja un membre de la famille, mon fils A TRAHI SON CLAN ET S'EST COMPORTE COMME UN LÂCHE, alors sache que je te suivrai jusqu'au bout mon frère."

"Merci Toshihasa..."

"Tu crois vraiment que je vais regarder mes deux frères aller au combat sans moi? Pfffff, je viens!"

"Tu crois vraiment que nous allons te laisser seul? Tu n'es encore qu'un gamin a qui on doit montrer le chemin."

"Merci à vous deux, Hidetsugu et toi père. Geni, quand à toi, veux tu continuer à combattre pour moi?"

"Bon je pense que nous avons suffisemment perdu de temps en discussion inutile, mon seigneur, ce n'est pas parce que nous venons de rentrer dans le domaine du seigneur Hideyoshi Toyotomi, qu'il faut vous sentir pousser des ailes. Continuons nous sommes encore loin d'Ossaka."

Geni se tourna vers l'armée et donna l'ordre de se remettre en marche. Il sourit alors à Toshiie qui lui rendit son sourire, et se mit à rire.

"Ahahahah, Bande de fous. Très bien c'est partit!"


Quelques heures plus tard, un immense château dorée se dressait devant l'armée. Ils arrivèrent alors devant une immense porte. C'était en faite la porte nord du château. Dressant les bannières du clan Maeda haut en l'air pour que tous puissent les voir, la porte s'ouvrit et ils entrèrent. Là un homme se tenait près de gardes en armure dorée, signe de l'armée Toyotomi. L'homme parla d'une voie clair et forte.

"Enchanté de vous revoir membres du clan Maeda! Puis je savoir qu'est ce qui vous ramène ici, à Ossaka?"

"Bonjour à vous, eh bien nous avons décider après plusieurs mois de recherche de venir apprendre deux trois choses concernant Hideyoshi Toyotomi. Comme vous le savez nous avons parcouru le monde à sa recherche. Nous aurions peut être du partir plus tôt pour Ossaka, mais mes voyages m'ont plutôt été instructifs. J'offre donc mes services et mes hommes aux Toyotomi."

"Eh bien c'est une aide inéspéré seigneur Maeda, j'en suis très ravi. Nous serion peut être plus à l'aise dans une salle pour discuter. Venez suivez moi."

Les Maeda descendirent de selle et suivirent l'officier dans la cour centrale pour parvenir au château lui même ou siègeait il y a longtemps le seigneur Toyotomi Hideyoshi. Arrivée dans une salle ou seul l'officier et les Maeda se tenaient, l'officier s'assit.

"Nous voila dans un meilleur endroit pour parler. Veuillez me pardonner mais les espions d'Orochi rôdent partout, on n'est sûr de rien par les temps qui court."

"Nous comprenons parfaitement, mais venons en au fait, où se trouve le seigneur Hideyoshi Toyotomi?"

"Eh bien moi même je ne le sais pas, je ne suis pas assez gradé pour le savoir. Mais je vais de se pas amener le commandant des renseignements qui se fait appeler La Sentinelle. Attendez moi ici, je vais le quérir de ce pas."

L'officier se leva et sortit de la salle pour aller chercher La Sentinelle.


Dernière édition par Toshiie Maeda le Mer 18 Fév - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Sam 4 Oct - 17:42

Sentinelle n’était pas encore au courant que le clan Maeda tout entier s’était reformé et qu’il se trouvait aux abords du château. Non, il ne pouvait en être au courant parce que son boss lui avait donné une pile de boulot interminable qui semblait être sans fin. Il devait classer toutes les informations qui pouvaient se rapporter aux troupes du démon et du démon en personne tout en notant les quelques informations disponibles sur Xiahou De qui pouvaient encore être écrites. C’était la partie la plus facile car les indices ne se faisaient que très peu donc peu de problèmes de ce côté si.

Non le problème était au niveau d’Orochi. Plus il rangeait les documents, plus il avait l’impression que la pile augmentait… Cela ne présageait rien de bon en action finale contre le diable en personne. Il se rendait cepandant compte que la puissance d’Orochi devait être une des plus importantes de cette Terre, dépassant largement la puissance de l’illustre Lu Bu ou le talentueux Tadakatsu Honda… Cela prouvait malheureusement que c’était bel et bien un démon de la pire espèce… Il fallait se méfier de ce monstre et les troupes serpents, de leur côté semblaient suivre un chemin vers l’enfer dans leur assauts… C’était difficile d’expliquer leur action mais le principal était de se méfier de la femme vile et rusée comme la peste qui ne devait toujours pas être trop loin du château d’ailleurs… Heureusement que les gardes étaient en état d’alerte tout de même…


"Bon franchement patron, tu pourrais faire du rangement plus souvent et pas me laisser tout le boulot… Je sais que t’es occupé avec l’Overlord Wei mais c’est pas une raison… C’est le bordel dans ton bureau… Heureusement que je sais lire et écrire et… trier toute cette paperasse… Je devrais d’ailleurs donner le titre de « Puissance Cachée de l’armée du Démon » pour montrer que c’est d’une grande importance. Qui sait, ça les aidera peut-être à le vaincre plus tard même si c’est encore trop tot pour le dire de toute évidence. Et puis ce n’est pas un humain. Il leur faudra une excellente stratégie pour y parvenir et Hideyoshi-Sama ne parviendra pas à le vaincre à lui tout seul. Il doit trouver lord Xiahou De mais avec le peu d’indice qu’il dispose, c’est pas gagné, pour qu’il avance, il faudrait qu’un signe de cette personne soit directement visible pour mon chef sinon j’ai bien peur qu’il ne le retrouve jamais…"


C’est à cet instant qu’un garde frappa à la porte pour prévenir Sentinelle.

Garde : Chef, y’a de la visite pour le boss mais comme il n’est pas là…

"De la visite ? Je me demande qui cela peut bien être Oo"

Garde : Les Maeda ! Chef !

"Je te demande Pardon ? Oo je les croyais mort et enterrés ^^’… Bon bin, les impressions peuvent parfois être fausses hein… Et ils sont déjà à l’intérieur du château ?"

Garde : Non ils vous attendent Chef, ils sont venus voir le Boss justement mais comme y’a que toi…

"T’es vraiment nul cousin, ou tu me vouvoies, ou tu me tutoies… Enfin bref, j’vais aller voir ce qui ce passe dans ce cas."

Sentinelle sortit donc du bureau et s’empressa d’aller rejoindre les Maeda qui attendaient encore et toujours…
Une fois arrivée jusqu’à eux, il les salua comme il se devait.


"Bien le bonjour mes confrères ! Ainsi, vous avez trouvé le chemin jusqu’à la demeure du Genius Extraordinaire ! J’espère que vous êtes bien là en tant qu’amis et non en tant qu’ennemis… Je suis Sentinelle ! Garde du corps personnel de sa Seigneurie Hideyoshi Toyotomi et aussi son espion le plus aguerri !

Que voulez-vous donc ? Si vous êtes venu le rencontrer, sachez déjà qu’il a du s’absenter car il est sur une affaire importante depuis quelques temps déjà. Mais demandez moi ce que vous voudrez, je pense être en mesure de vous répondre assez facilement !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Toshiie Maeda
Garde de la porte
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mer 15 Oct - 16:08

"Enchanté Sentinelle."

Les Maeda inclinèrent la tête en signe de respect et Toshiie ne put s'empêcher de le regarder de haut en bas pour vérifier que c'était bien un officier de son ami. Il était plein d'espoir et de joie de pouvoir enfin retrouvé son seigneur qu'il avait tant cherché.


"Nous sommes là en tant qu'allié évidemment. Nous avons assemblés une puissante armée pour rejoindre avec efficacité le seigneur Toyotomi. Mais la raison de notre venue est surtout de trouver le seigneur Hideyoshi. Si je veux me battre l'esprit libre et combattre avec force le démon Orochi, je dois savoir où se trouve le seigneur Toyotomi. Ne voyez pas dans cette démarche une tentative d'assassinat. Je ne suis là que pour servir. Ou est donc notre seigneur et en quoi consiste cette affaire importante."


Toshiie était très nerveux, on pouvait sentir son stress comme tous ceux de sa famille sauf leur père qui restait de marbre. On sentait également dans sa parole une pure affirmation non mensongère et pleine de courtoisie.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 2 Nov - 17:42

Sentinelle restait là à écouter les paroles du sage Toshiie. Sa voix était certes nette mais on sentait que le stress s’installait dans le cœur de cet homme. Malgré une assurance et la sensation de vérité qui émanait de son corps, Sentinelle voyait que Toshiie était un homme bien. On devinait rien qu’en le regardant qu’il disait vrai et voulait revoir Hideyoshi.

Sentinelle regarda alors l’étendue de l’armée qui s’étalait sous ses yeux. Un nombre impressionnant de soldats se dressait devant lui avec un nombre certains de grands officiers.


"Seigneur, je vois par vos paroles que vous n’avez en aucun cas l’intention d’attenter à la vie de mon Seigneur et que vous êtes désireux de le rencontrer dans les plus brefs délais.
Je dois vous avertir qu’il vous sera difficile de le trouver dans ces temps si perturbés par l’espace. Il se déplace sans cesse mais devrait très certainement se diriger vers son autre lieu de travail. Il avait une affaire à régler avec un seigneur du Wei de la plus haute importance mais ne vous inquiétez pas, vous devriez le trouver tôt ou tard.

Je dois cependant vous mettre en garde. Même si vous devez savoir ce qu’il a pu se produire dans ce monde dévasté par le démon serpent, mon Seigneur se bat pour préserver la vitalité de la planète et luttera jusqu’à son dernier souffle pour anéantir ce démon, c’et le chef de la Résistance et il aura besoin de toute l’aide qu’on puisse apporter. Je suis certain que le fait de vous revoir lui fera grand plaisir."


Sentinelle voyait l’anxiété dans les yeux de Toshiie. Cet homme devait être nerveux à l’idée de revoir Hideyoshi. C’est pourquoi Sentinelle comprit qu’il n’avait aucune crainte à avoir de la part de ce guerrier.
Il le regarda dans les yeux.


"Je vous remercie encore de m’avoir montré que vous êtes un homme de valeur seigneur Toshiie et je vais donc vous indiquer le lieu où vous devriez trouver mon Seigneur Hideyoshi.

Il devrait être, à l’heure actuelle dans son auberge non loin de Luo Yang. Je pense qu’il a besoin de reprendre des forces avant de continuer son travail spécial que très peu de personnes connaissent la véritable affaire. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus. La seules personne qui puisse vous raconter cette histoire sera Lord Hideyoshi en personne.

Je vous conseillerais de vous déplacer uniquement vous-même si vous vous dirigez avec toute votre armée jusqu’à lui, les troupes du serpent risquent de vous attaquer et n’ayez crainte, en restant ici, votre armée ne risque pas de se faire détruire, nous avons une défense anti Orochi/Da Ji.

Mais tachez de vous décider rapidement pour partir. Il ne restera pas longtemps au même endroit alors dépêchez-vous seigneur."


Sentinelle attendit calmement la réponse de Toshiie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Toshiie Maeda
Garde de la porte
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 2 Nov - 19:58

Toshiie écouta avec attention Setinelle. Cet homme avait l'air d'être un très bon officier. Mais Toshiie en avait strictement rien à foutre sur le moment, c'était que Hideyoshi aille bien et surtout qu'on lui dise où il se trouve. Lorsqu'il apprit l'endroit d'où il était, il failli crier de joie. Il se retenu évidemment mais on pouvait lire sa joie sur son visage. Les autres Maeda étaient eux aussi très content. Toshiie se leva.

"Je suis fou de joie de savoir Hideyoshi sain et sauf! Il est vraiment très dure à trouver, mais heureusement pour sa sécurité, et c'est surement grâce à vous!"

Toshiie fit une chose très rare chez lui. Il enlassa Sentinelle dans ses bras.

"Merci, Merci! Merci encore!"

Toshiie regagna ses esprits et s'éloigna de Sentinelle, il venait de réaliser ce qu'il avait fait.

"Il me faut absolumment aller le voir! Pour ça il me faut le cheval le plus rapide que vous ayez. Père, frères et toi Geni resterez à Osaka, prenez soin de l'armée."

Les membres du clan Maeda firent un signe affirmatif de la tête. De toute façons, ils savaient que même si il protestaient, cela ne changerait rien. Alors autant le laisser partir. Toshiie était trop excité pour réfléchir et il sortit de la pièce en allant vers l'écurire, le hic c'est qu'il savait pas où c'était. Un vrai boulet!
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mar 4 Nov - 20:30

Sentinelle voyait l’exitation sur le visage de ce jeune guerrier qui semblait plus que compétant. Il sentait avoir pris la bonne décision en signalant le chemin empreinté par son chef : Hideyoshi. Etant le chef espion de l’armée et un peu le chef de l’armée Toyotomi depuis son affectation par Hideyoshi lui-même, cela lui faisait grand plaisir de voir un tel groupe venir s’ajouter dans les rangs de la Résistance. Une armée si bien maintenue par de grands officiers des Maeda comblait de joie les moyens fulgurants pour prendre de l’avance sur Orochi et ses démons.

Le comble de bonheur de Toshiie se fit tellement ressentir qu’il avait enlacé Sentinelle, lui le terrible ninja qui en avait voulu à mort à l’époque à Hideyoshi pour l’avoir humilié… Cette même personne qui lui avait promis service jusqu’à la mort par le biais de Madame Toyotomi bien évidemment. Le regard surpris de Sentinelle fit comprendre tout de suite qu’il était très spécial ce Toshiie…


"Hé bien mon cher ami, je comprends que vous êtes joyeux mais vous devriez retenir vos émotions en présence de ces personnes qui sont les membres de votre famille. Heureusement que le ridicule de tue pas. Je suis aussi un homme haut placé depuis que je travaille pour un Seigneur de notre cher pays que vous connaissez bien mais… N’ayez crainte, je suis tout ce qu’il y a de plus normal donc l’expression de joie comme la votre ne me dérange pas du tout."

La joie de Toshiie ne semblait pas pouvoir se faire retenir mais Sentinelle lui répondit calmement.


"Vous désirez le cheval le plus rapide que nous possédions ? Le plus rapide serait Epona, le cheval direct de M. Toyotomi malheureusement je sais qu’ils sont actuellement ensemble mais nous disposons de chevaux un peu moins rapides. Vous n’avez qu’à vous dirigez sur la gauche, nous allons vous apporter un cheval pour que vous puissiez vous dirigez rapidement vers lui."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Toshiie Maeda
Garde de la porte
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mar 4 Nov - 22:05

Toshiie qui était déja partit entendit le ninja lui parlait et revint en courant. Il arriva essouflé devant le ninja. Il appris qu'on lui donnerait un cheval.

"Merci beaucoup l'ami!!! Bon, prenez bien soin de vous! Surtout toi le vieux!" (Toshiie avait beaucoup de respect pour les anciens)

Il descendit donc les escaliers du donjon à toute vitesse sous les yeux de sa famille qui semblait complètement désespérés en particulier son père. Seul Geni en riait. Il avait combattu sous les ordres de Toshiie dans de nombreuses batailles et son attitude énrgique le faisait toujours aussi rire. En descandant à une si grande vitesse, Toshiie aurait pu tomber et..........c'est ce qu'il fit lamentablement. Une belle gamelle dans les escaliers. Il se releva de suite et continua son périple. Enfin dehors, il compris que ça n'avait servit à rien d'aller si vite vu que le servant étant partit chercher le cheval n'allait pas aussi vite que lui.....
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 16 Nov - 17:38

[Suite de l’histoire avec Zhang He]

Da Ji scrutait l’horizon en face d’elle. Elle était toujours devant la mer et n’appréciait guère la vue qui s’offrait à elle.

"Ca manque cruellement de sang sur cette petite eau si claire… Le propriétaire des lieux pourrait faire un effort lorsqu’il « invite » des personnes de la Haute société telle que moi ! Je n’aime point la façon dont il se croit supérieur ce misérable Monkey… Si jamais je le croise sur ma route je suis persuadée que je risque de le taillader de tous les côtés. Il a le don de me mettre hors de moi mais devrait retourner dans son cirque de guignols… Il ne sait même pas être drôle mais qu’il ne s’impatiente pas trop, je mènerai bientôt les troupes d’Orochi Sama dans son domaine afin de mettre tout à feu et à sang ! Je coulerai tous ces navires qui naviguent ainsi sur les flots juste sous mon nez… Je ne sais d’ailleurs pas ce qui me retient de ne pas le faire sur le champ ! Je pourrais facilement user de ma magie afin de faire apparaître une petite armée de fantômes pour effrayer gentiment la population de ce lieu si médiocre.

Mais il est vrai qu’il doit avoir préparé des défenses face à une telle attaque de ma part. Je devrais peut-être me glisser tel un renard à l’intérieur de son empire afin de perturber son peuple. Je suis si futée qu’ils n’y verraient que du feu mais bon… Avant toute chose je dois me mesurer à un petit truc qui se croit la chose la plus belle…

AHAHAHAHA !!! C’est vrai que quelqu’un vient me voir exprès pour parlementer avec moi mais, il pourra le garder son titre de « Truc le plus beau » car moi je suis la Déesse la plus Magnifique que la Terre n’a jamais connu !
C’est pratique de disposer de petits espions un peu partout. Surtout lorsqu’ils doivent suivre de TRES près le singe miteux.

Mais il est grand temps de me préparer à recevoir ce petit papillon qui tombera sous mes ongles…"


Un rire sinistre se fit entendre sur une longue distance puis elle se retourna, attendant la venue de ce mystérieux guerrier qui devait la rencontrer…

"Je n’ai absolument pas peur d’affronter un tel hérétique et il finira par se plier à mes quatre volontés ! Je suis l’Impératrice de la Beauté ! THE BEAUTY QUEEN Da Ji !"


Dernière édition par Da Ji le Lun 16 Fév - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 16 Nov - 19:26

Le galop de Papillon se faisait entendre dans les plaines calmes du royaume d'Osaka. Zhang He, calme et silencieux, s'avançait vers une silhouette.

"Tiens, tiens...se pourrait-il que mon ennemie se montre?"


Plus il se rapprochait, plus les courbes de son adversaire devenaient nettes. Il était évident que cette poitrine était celle d'une femme (et le contraire eut étonné Zhang He) .

*Je vois maintenant ce dont parlait Hideyoshi...*

"Papillon, arrête-toi!"

La jument s'exécuta et stoppa sa course. Il n'était pas très loin de ce qu'il supposait sa rivale. Il s'y adressa alors.

"Étant donné cette silhouette et ce style vestimentaire trop peu commun dans ces contrées, je suppose que ce tient ici la fameuse Da Ji?"

Les paroles résonnaient avec une clarté exemplaire. Le silence des plaines mélangé au ton sûr de Zhang He donnait un cocktail des plus réussis. Zhang He n'avait même pas à hausser la voix pour se faire entendre. Zhang He descendit de Papillon, et, les serres à la main et un arc et son carquois accrochés au dos, s'approcha calmement de Da Ji.


"Je me présente: je suis le seigneur Zhang He, l'un des grands généraux du Wei."

Arrivé à sa hauteur, il s'inclina devant elle. Quand il fût relevé, il observa attentivement Da Ji...son visage en soit n'était vraiment pas moche, et ses formes auraient fait fondre n'importe quel homme sur cette terre. Zhang He n'y était d'ailleurs pas insensible mais n'éprouvait pour le moment guère de désir.

"Les bruits qui courent sont donc bien vrais: vous êtes décidément une belle femme, gâtée par la nature et prenant soin de vous-même me paraît-il!"

Puis, il s'inclina de nouveau, pour ensuite lui tourner le dos.

"Dame Da Ji...nous sommes dans le même camp n'est-ce pas?"

Scrutant l'horizon, l'expression de son visage commençait à changer et devint soudainement plus rustre, quand bien même sa beauté n'était pas altérée.

"Si vous ne dérogez pas à votre réputation, vous devez savoir quel est le fond de ma pensée, me trompé-je?"

Il montra alors très clairement ses griffes à Da Ji, comme pour la prévenir qu'elles allaient justifiées son statut de guerrier.


"Mais il ne me coûte rien de vous le rappeler très clairement: les opposés ne s'attirent pas dans ma conception du monde! La beauté et la grâce d'un papillon ne peuvent s'associer à la mocheté et à la grossièreté d'un porc!"

Après une courte pause, il reprit:


"L'armée du Wei est composée de la noble famille du seigneur Xiahou De, de l'élite de la noblesse, de guerrier talentueux qui associe puissance et apparence même s'ils n'ont pas les manières les plus parfaites et de moi-même, un être visant à la beauté la plus extrême."

Il se retourna vers Da Ji:

"De quoi est composé votre armée? Du seigneur Orochi dont la puissance se connaît dans tout le pays, d'une bande de porc qui sont apparemment d'une mocheté sans pareille et qui sont en majorité..."


"Et puis, sans compter quelques officiers qui sont je suppose talentueux et qui ont au moins une apparence humaine, il y a vous, celle qui se fait appeler la "Beauty Queen" !"


La fixant droit dans les yeux, un air provocateur, hautain et déterminé fit surface:

"Il est hors de question que je m'associe ou que je combatte à côté de bouseux! Et il est tout aussi impossible que deux êtres soient qualifiés de "Beauté Parfaite" ! C'est pourquoi je suis venu mettre tout cela au clair..."

Il prit son arc, une flèche et commença à viser Da Ji.

"...vous savez, on ne devient pas parfait en le voulant! Je n'ai pas eu l'occasion de tester vos compétences en matière de combat, et le combat est un composant évident de l'être parfait!"

Un sourire démoniaque se dessina sur le visage de Zhang He, qui avait tiré la corde de son arc.


"Il faut pouvoir défendre un si joli visage, n'êtes-vous pas d'accord avec moi?"

*Vous pouvez lire les pensées dame Da Ji? Alors faites moi le plaisir d'éviter cette flèche!*

Puis, avec un bruit caractéristique, la flèche fût décochée..
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Ven 21 Nov - 15:52

Da Ji avait remarqué l’arrivée d’un homme monté sur un cheval. C’était sans aucun doute la personne qui avait décidé de venir se mesurer à sa beauté formelle !

L’esprit de Zhang He plaisait infiniment à la sournoise Da Ji qui restait devant lui sans flancher. Elle appréciait les paroles que tenait son compatriote et sentait qu’un désir de victoire sortait de son fort intérieur. Il est vrai qu’elle n’avait nullement l’intention de se laisser marcher sur les pieds sans réagir mais laissa Zhang He continuer son petit monologue pour parvenir à son acte de mesquinerie. Lorsqu’il eut décoché sa flèche, Da Ji resta figer sur place et une des boules d’attaque de cette dernière vint détruire la flèche en deux morceaux distincts…
Elle fit un pas en avant et commença à discuter avec son adversaire.


"Je vois Sire Zhang He que vous n’avez rien à voir avec ce rustre de Singe qui se prétend être le chef de la misérable Résistance. J’avoue que vos paroles auraient presque pu me toucher si j’avais disposé d’un cœur. Vous dites êtes du même côté que moi ? Il est vrai que la princesse du Wei a prêté serment d’allégeance à sa magnificence divinale Orochi Sama ! Mais je suis persuadée que vous n’êtes point venu en tant qu’officier du Wei ! Vous l’avez dit vous-même, il ne peut y avoir qu’un seul être de beauté absolu en ce monde et il est hors de question qu’un petit papillon m’enlève mon privilège de déesse ! Sachez tout de même que vous me faites un grand honneur de venir me trouver ici, cela m’évitera de vous chercher à travers tout le pays afin de vous mettre les deux genoux à terre pour me baiser les pieds. Si vous souhaitez être à ma hauteur, je crains qu’il ne vous manque encore quelques dizaines d’années de vie pour atteindre un niveau de beauté qu’est le mien !"

Une fois terminée, elle s’avança sagement vers son adversaire et commença à le reluquer de haut en bas, d’avant en arrière ! Il est vrai qu’une certaine prestance émanait de lui et qu’il semblait être rempli d’une grâce assez pure mais cela n’intimidait en rien la terrifiante Da Ji !
Elle se plaça enfin devant lui, le regardant fixement dans les yeux pour lui parler franchement.


"Il est vrai que notre armée n’est composée essentiellement que de misérables vauriens de petits êtres reptiliens ayant appris l’usage des armes mais elle compte aussi les plus impressionnants, talentueux et les plus beaux guerriers que la Terre ait pu engendrer, tel que vous-même ! Vous m’avez l’air d’être extrêmement doué pour les arts de la guerre et vous disposez d’un potentiel de beauté, assez élevé en regardant à quel point vous avez l’air raffiné. Je suis assez contente de moi en voyant à quel point notre puissance est parvenue à séduire de si grands généraux tel que les officiers du Wei.
C’est pourquoi, si nous sommes réellement du même camp, le fait de devoir coopérer avec des monstres de laideur ne devrait vous poser aucun mal cependant c’est là où est le problème vous dîtes. C’’est pourquoi, sachez que vous n’êtes en rien obligé de travailler avec nos soldats, vous avez quartier libre en général sur le champ de bataille, tant que vous parvenez à réaliser les plans d’Orochi Sama. Vous ne devez seulement pas exécuter vos propres alliés sur le terrain… Et si cela vous pose un quelconque problème de m’obéir…"


Elle s’écarta de quelques pas et se mit en posture de danse gracieuse, entourée par ses deux bouboules flottantes…

"… Venez donc vous mesurer à moi et vérifier par vous-même que vous n’avez aucune chance contre moi ! Ainsi vous constaterez que vous n’avez que deux choix… Vous soumettre et coopérer avec les guerriers Serpents ou Mourir par ma magnificence suprême et ma douloureuse puissance !"

Un énorme sourire se dessina sur le visage de la renarde en face de lui !

**Cet homme me plait bien. Je suis persuadée qu'il saurait me satisfaire et que je parviendrais à m'amuser comme une folle avec son corps 15 **


Dernière édition par Da Ji le Lun 16 Fév - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Sam 29 Nov - 13:09

Da Ji avait donc évitée la flèche...Zhang He n'en n'attendait pas moins, il eut été dommage de se retrouver face à la grande "Beauty Queen" et de s'en débarrasser avec une misérable flèche. Ce qui l'étonnait un peu plus, c'était la façon dont elle l'avait évitée: qu'elle était cette arme fantaisiste, pensait Zhang He.

*Cela me semble assez problématique, on peut rencontrer des guerriers se battant avec des armes plus ou moins loufoques, mais celle-ci me dépasse un peu.*


Elle s'approchait de lui, mais Zhang He savait pertinemment qu'elle n'allait rien lui faire: probablement un feeling entre deux beautés. Il baissa son arc, et écouta Da Ji d'une oreille aussi attentive qu'elle. Une fois qu'elle eut fini, Zhang He rétorqua, par rapport à ses quelques provocations:

"Les deux genoux à terre pour vous baiser les pieds...vous ne manquez pas d'air dame Da Ji. Si c'est seulement la supériorité hiérarchique que vous cherchez, aucun problème, je ne suis pas là pour ça, d'ailleurs je sers la famille du Wei avec tout le respect qu'un soldat pourrait donner à son général."

Puis, pour reprendre sur le sujet de la beauté:

"Maintenant, sachez que l'empereur Toyotomi, qui est plus élevé hiérarchiquement que moi, ne doute plus de ma grâce et de mon raffinement! Et au fond, ma beauté n'en n'est que plus éclatante! Un supérieur qui reconnait ma beauté est pour moi tel un Dieu qui s'agenouille devant l'incarnation humaine de la beauté parfaite."

Zhang He détacha son carquois, le laissa tomber et jeta son arc à proximité, d'un mouvement ample et gracieux.

"Quant à votre armée de reptiles répugnants, je vous rassure, il était déjà fixé de ne pas m'afficher à leurs côtés. Mais leur odeur risque de me gêner au combat, pour cela, si je dois combattre en présence de votre armée, j'exigerai les meilleurs et les plus beaux guerriers pour combattre!"

*Et je ferai discrètement le ménage de temps en temps parmi ces chiens...après tout personne n'est à l'abri d'un coup de griffe perdu.*

Da Ji a écrit:
"… Venez donc vous mesurer à moi et vérifier par vous-même que vous n’avez aucune chance contre moi ! Ainsi vous constaterez que vous n’avez que deux choix… Vous soumettre et coopérer avec les guerriers Serpents ou Mourir par ma magnificence suprême et ma douloureuse puissance !"

"Quelle bonne idée jolie demoiselle! Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester mes nouvelles serres alors voilà un parfait prétexte!"

Il se courba légèrement vers l'avant et croisa ses serres devant son visage.

"Je vais vous montrer, que sous mes ailes de papillon à l'apparence inoffensive se cache le plus terrible des poisons..."

Puis, tel un aigle s'apprêtant à attaquer, il étira ses bras armées de griffes:

"...allons donc! Voyons qui de l'armée du Phénix ou du Serpent pourra se vanter d'avoir dans ses rangs l'être le plus beau de l'histoire!"


Il fit quelques sauts périlleux en arrière, et se propulsa vers Da Ji avec une effroyable vitesse. Les serres vers l'avant, Zhang He tournait sur lui-même telle une tornade, et s'apprêtait à s'abattre sur Da Ji.
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 14 Déc - 10:14

Da Ji jubilait de plaisir rien qu’à l’idée pourvoir se mesurer à un si bel homme. Elle savait qu’il était là uniquement pour cette raison, apprendre l’identité de la beauté incarnée mais cela ne lui déplaisait guère de savoir qu’elle allait se mesurer à l’un des plus magnifiques guerriers que cette Terre devait disposer.
La posture qu’utilisait Zhang He donnait du plaisir visuel à Da Ji. Elle aimait voir les hommes se battre avec leurs tripes et cela se voyait que Zhang He ne reculerait devant rien pour parvenir à ses fins.


"Oh quelles sont biens astiquer vos serres ici présentes. Cela pourrait très certainement faire usage de peigne si jamais vous n’en avez pas à disposition. Elles sont aussi ravissantes que vous mon jeune ami. Mais je dois vous avouer que… Cela ne vous servira qu’à peu d’occasion même si !"

Elle ne pu continuer son petit discours qu’un rapace se rapprocha dangereusement d’elle. En effet, Zhang He, une fois en position n’attendit pas un instant pour bondir tel un aigle royal sur sa proie sans défense. La vitesse utilisée pour surgir de nulle part ainsi parvint à surprendre Da Ji qui n’eut le choix que de s’aider de ses sphères au dernier moment pour s’élever dans les airs et ainsi, éviter de justesse l’attaque frontale du papillon mortel du Wei.
Elle atterri en douceur, posant un pied puis un autre sur le sol telle une ballerine.


"Je suis plus que surprise par la rapidité dont vous avez fait preuve mon ami. Un peu plus et j’aurai pu risquer de subir des dégâts et malheureusement… Je ne pourrais accepter de me faire griffer par de telles choses tranchantes ! Cela pourrait abimer mon si beau corps mais si cela devait vraiment arriver, sachez que vous risqueriez de subir de très lourdes attaques.
Il est bien vrai que votre technique semble néanmoins très intéressante et vous pourriez sans aucun mal vous débarrassez des résistants armé ainsi.

Cela dit, je doute que vous ayez déjà combattu la déesse de la Beauté qui se trouve sous vos yeux ! Sachez que mes sphères du Chaos vont vous faire regretter de vous être mis sur mon chemin petit mortel ! Les Dieux sont immortels non comme les simples humains !"


Une fois finie son petit discours, elle se dirigea vers Zhang He avec sa grâcieuse danse pour le faire sombrer dans les méandres de l’étendue écarlate qui se trouvait juste derrière eux. La vitesse d’attaque se rapprocha fortement de celle de Zhang He et elle lui fit son enchainement spécial pour l’attendre le plus vite possible. Bien entendu, son but premier était de découvrir à quel point il pouvait éviter les attaques de ses adversaires, d’autant plus lorsqu’ils sont aussi beaux que lui. Elle n’attendait plus qu’à observer le déroulement du combat contre son charmant ennemi !


Dernière édition par Da Ji le Lun 16 Fév - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Sam 10 Jan - 18:29

Alors que l'attaque de Zhang He allait atteindre son ennemie, Da Ji utilisa ses mystérieuses boules pour esquiver l'attaque.

*Tsss...encore ces boules...elles sont un réel obstacle au succès de mon combat, tu vas voir ce que je vais t'en faire moi!*

Zhang He posa alors ses deux pieds à terre et glissa sur quelques mètres avant de s'arrêter. Da Ji commença alors un petit discours, vantant une nouvelle fois ses mérites.

*Cette femme parle beaucoup trop...elle a beau être d'une extrême beauté, elle baisse continuellement sa garde en parlant!*

Malgré tout, il fallait dire que Zhang He était loin d'être parfait à ce niveau-là. Paradoxalement, quand il s'agissait de combattre pour la beauté, Zhang He n'était pas du genre bavard.
Puis Da Ji s'approcha très rapidement de Zhang He, armée une nouvelle fois de ses boules. Sa vitesse était tout aussi effrayante que la sienne, mais elle avait un avantage par rapport à lui: ses boules semblaient couvrir beaucoup plus d'espace.


*Diable! J'aurais dû l'attaquer avant qu'elle finisse son blabla!*

Zhang He se retrouva alors à esquiver des boules semblant très lourdes et de surcroît rapides! Il en esquiva une, puis deux...puis il se rendit compte au bout de la dixième que cela pourrait très bien durer un long moment. De plus, Da Ji ne semblait pas se fatiguer, alors que Zhang He restait humain...et avait ses limites.

*Si je ne me dépêche pas, je vais finir par être touché...je dois l'attaquer maintenant!*

Zhang He s'arrangea donc pour s'approcher un maximum de Da Ji tout en esquivant les boules. Il avançait doucement, mais il n'avait pas le choix: c'était ça ou être frappé par les boules magiques! Quand il fût arrivé près de Da Ji, il mit sa griffe droite vers l'arrière, et s'apprêta à porter un coup de serre en y mettant tout son poids!

"Prends ça, démon!"

Puis un bruit de choc retentit dans les plaines. Zhang He avait baissé sa vigilance en voulant frapper Da Ji. La boule était lourde, très lourde, et était venue s'abattre en plein ventre. Zhang He vola sur quelques mètres, puis vint s'aplatir sur le sol, étalé sur la poussière.

"Guargh!"

Zhang He avait le souffle coupé...il avait l'impression que des os s'étaient cassés (heureusement pour lui ce n'était pas le cas) . Il se releva en s'aidant de ses mains...

"Humpf...j'ai baissé ma garde dame Da Ji et vous en avez profité...bravo, mais croyez-moi ce n'est pas fini"

Dit-il genoux à terre, totalement essoufflé. Il sentit alors quelque chose couler de sa bouche...il toucha alors sa lèvre inférieure...

*Ce n'est tout de même pas...*

De son index, il regarda alors la substance rouge qui colorait son doigt.

"Du sang..."

Il serra alors fortement le poing, comme si la vue du sang lui avait donné une espèce d'insupportable rage.

"Tu as tâché mon visage de cet horrible liquide démon..."

Il observa, avec des yeux emplis de haine, le visage de son adversaire: il était souriant et arrogant. Mais la réaction de Zhang He fût surprenante: ses yeux brillaient d'excitation et il lécha le sang de ses lèvres, tout en enlevant la main de son ventre (il se l'était tenu en attendant de reprendre son souffle) . Souriant, il continua sa phrase:

"...sale chienne! Tu oses t'opposer à l'être de la beauté ultime! Je vais te rendre la monnaie de ta pièce..."

Zhang He semblait s'être totalement transformé, on ne retrouvait plus son calme habituelle et son arrogance qui l'avait rendu si "populaire" . Malgré tout, Zhang He avait un plan bien précis.


"...je vais t'embrocher au bout de mes serres...je vais dégonfler ce qui te sert de mamelons et faire disparaître ta vulgaire et grossière poitrine!"

Zhang He se mit alors à courir vers Da Ji...

"Mais avant de m'amuser à te dépecer, j'ai une petite chose à régler."


Sa vitesse augmenta de plus en plus, comme si le fait de s'être fait frappé l'avait galvanisé. Même si sa vitesse n'avait rien d'inhumain, il était évident que la vitesse du papillon du Wei était bien au-dessus de la moyenne d'un mortel moyen. Il se prépara alors à l'attaquer, en prenant tout l'élan possible avec ses bras.

"À quoi ce magnifique visage ressemble avec la marque de mes serres en plein milieu? Défend toi!"

*Voyons si elle attaque ou si elle esquive...*
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mer 14 Jan - 16:04

Da Ji jubilait de plaisir en observant les faits et gestes de son adversaire. Le voir ainsi souffrir de rage lui donnait un sentiment divin.

**Quelle joie de voir ce charmant adversaire subir de la sorte mes coups ! Si je n’avais pas ses petites bouboules chéries sous la main, il est vrai que je ne pourrais probablement pas lui tenir tête de cette façon mais c’est bien ce qu’il recherche alors je ne vais pas le décevoir, au contraire !**

Elle observait le sang de son adversaire qui coulait le long de sa bouche. La vue de cette délicieuse substance lui procurait une envie d’y gouter personnellement. Le sang d’une personne si élégante ne pouvait en être que plus appréciable.

"Je vois que vous saignez, si vous voulez, je serai partante pour venir vous guérir il n’y a aucun problème à cela.
De plus, j’aime lorsqu’on m’insulte mais… Je ne suis tout de même pas une de ses chiennes qui suivent leur maitre partout, je suis tout de même assez libre de mes mouvements.
Qui plus est, je vous remercie infiniment de trouver ma poitrine si « encombrante » mais sachez tout de même qu’il y a pas de possibilité de me l’enlever, elle est bien d’origine et je ne vous laisserai pas y toucher, ne serait-ce que d’un cheveu si vous ne désirez pas finir dans une tombe !"


Zhang He commença alors à courir d’une façon plus qu’impressionnante, on eut l’impression qu’il était porté par le vent du bord de l’eau, tel un faucon ayant trouvé sa proie. On constatait l’envie de défigurer la magnifique Da Ji. Elle n’avait pas beaucoup d’option face à son problème. Montrée un signe de faiblesse ou bien se faire trancher et ainsi subir un défigurement de son si admirable visage.
La deuxième option en lui convenant que très peu, elle décida de s’aider de ses boules pour sauter dans les airs et atterrir derrière Zhang He. Ce qu’elle ne calcula pas dans son action, se fut la vitesse de déplacement de Zhang He qui avait accrue au long de son mouvement. Une fois sur le plancher des vaches, quelque chose vint obscurcir son œil gauche. Quelque chose d’une couleur assez sombre et dont l’odeur lui était très familière. Elle s’était en effet fait écorcher le visage et son front était en sang.


"Oh ! Quelle belle touche que vous venez de réussir monsieur la beauté masculine. Je vois que vous êtes un fin stratège et que vous parvenez à mettre dans le mille lorsque vous êtes en colère. Pourtant, il n’y a aucune gloire de parvenir à me toucher. C’est un fait, je vais avoir les marques de vos griffes pendant un certain temps mais cela ne m’empêchera pas de vivre et d’être admirer de toutes les femmes de cette planète !"

Après avoir fini son petit blabla (car elle a la maladie du Hideyoshi qui parle pour le plus grand plaisir), elle prit son doigt et le peinturlura de sang pour s’en délecter avec le plus grand plaisir !

"Ah, quel délice que de boire de son propre sang, je vous en remercie infiniment mon ami mais il y a une autre chose dont je souhaiterai faire, c’est gouter le votre ! Il a l’air d’avoir une telle pureté dans son âme qu’il m’appelle ! Et je vais de ce pas le déguster !"

Son adversaire était sans aucune mesure un adversaire de taille qui lui semblait très impatient de découvrir également à son tour, lequel des deux guerriers était l’être le plus beau de cette Terre et incarnait la beauté suprême !
Elle se jeta de toute sa vitalité en sa direction et n’espérait qu’une chose… Pouvoir l’immobilisé et dévorer son si ravissant sang qui dégoulinait toujours de sa bouche. Elle donnait l’impression de danser sur le champ de bataille en voulant exclusivement lui envoyer un coup de boule dans les jambes pour le déséquilibrer ! Elle avait son sourire de sadique avec l’envie de blesser jusqu’au sang son adversaire, son nouveau désir était de faire gicler tout le sang de son corps pour boire le liquide de son intestin !


"Vous allez enfin comprendre pourquoi les hommes me craignent mon beau mâle !"


Dernière édition par Da Ji le Lun 16 Fév - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mer 14 Jan - 20:50

L'assaut de Zhang He fût couronné de succès...non pas parce qu'il avait plus ou moins prit une petite revanche sur son adversaire, mais plutôt parce qu'il lui semblait avoir perçu l'un des points faibles de Da Ji.

Il stoppa sa folle course, et prêta cette fois-ci une oreille attentive à Da Ji.

*Essayerait-elle de me défier à l'oral maintenant? Si c'est ce qu'elle veut, alors je serais bien stupide et cruel de ne pas lui donner ce plaisir!*

Puis il se mit à rire...c'était un rire arrogant, méchant, limite malsain.

"Vos paroles sont effrayantes mademoiselle Da Ji! Jubiler de boire son sang et fantasmer à l'idée de boire ceux des autres...c'est un délire vampirique franchement épouvantable, voire totalement risible!"

Un énorme sourire se dessina sur le visage de Zhang He, avant qu'il se mette en position d'attaque, les griffes devant son visage.

"Pff quoi qu'il en soit, je ne sais pas qui est-ce que vous essayer d'apeurer avec ce genre de dires, mais le plus rassurant est de me dire que heureusement, une beauté comme vous ne songerait guère à s'abaisser à ce genre de chose face à moi...c'est vrai, vous êtes pleins de ressources si je compte la grosseur de votre cage thoracique et votre hum..."magie" .
Bref, dans un autre registre: malgré la jouissance procurée par le doux son de mes griffes tranchant légèrement votre visage, mon dernier assaut n'était en rien pour vous blesser..."


Il se mit à marcher, d'un pas lent et silencieux.

"...non, cela n'avait rien à voir! Mais ce serait gâcher mon plaisir que de vous révéler pourquoi, depuis tout-à-l'heure et malgré votre discours qui suffirait amplement à effrayer un simple humain, je ris plus que je ne vous crains."

Son pas fût de plus en plus rapide alors que son regard devenait de plus en plus sinistre et sûr.

"Allons dame Da Ji! Ne nous arrêtons pas en si bon chemin!"

Puis de nouveau, il courut à toute vitesse en direction de Da Ji.

"Vous avez observé mes talents de modeste stratège, maintenant, vous allez pouvoir pleinement affronter le guerrier!"

Il étira ses bras, faisant mine de vouloir l'attaquer de nouveau de face...mais au dernier moment, il détourna son regard et frappa vers l'une de ses boules!

"Dites-moi! Vous débrouillez-vous aussi bien sans l'un de vos jouets?"

*Plus besoin de s'occuper d'elle maintenant, je dois simplement me concentrer sur ces maudites boules, une fois qu'elles seront hors d'état de nuire, je pourrai éventuellement envisager une attaque plus directe!*
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Sam 17 Jan - 14:23

Enfin ! Enfin Zhang He s’était efforcé de répondre bien malgré lui aux paroles de Da Ji. En aucun cas son but premier était apeuré le si beau Zhang He. Non elle voulait simplement lui montrer à quel point elle pouvait être folle.
Elle n’avait qu’un désir, pouvoir observer tout son sang se vider de son corps, quel régal pour la vision que de distinguer une marre de sang à un corps agonisant.
Ce n’était pas qu’une sorcière douée de pouvoirs magiques mais bel et bien un démon toujours assoiffé de sang tel un vampire !


"Oh mon Bon Zhang He, vous êtes véritablement un athlète de talent, il ne fait aucun doute que vous parviendriez à vous faire remarquer à chaque endroit où il semblerait y avoir de l’action mais n’espérez vraiment pas parvenir à me faire déposer les armes.
Vous me complimentez soigneusement sur ma poitrine, cela veut-il dire qu’elle ne vous laisse point indifférent ? Voudriez-vous y gouter ? Si tel est votre désir, je peux sans aucun mal le réaliser pour vous mon jeune ami ! Je suis tellement ravie d’entendre ça ! dit-elle avec un rire de supériorité."


Les faits et gestes actuel de Zhang He montraient qu’il semblait déterminer à remporter le combat sur Da Ji mais cette dernière n’était en aucun cas sans défense. Non, elle comptait bien elle aussi vaincre son adversaire qui semblait se comporter comme si il venait de trouver une solution pour avancer dans le duel.
En effet, il commença à s’avancer avec toujours plus de rapidité en sa direction. Bien évidement Da Ji n’avait pas encore pu lui ses mouvements et ses intentions directes mais elle se doutait qu’il ne venait pas innocemment vers elle. Lorsqu’il arma ses serres, elle pensa à une attaque directe ce qui l’eut surprise quand il se décida à changer de direction au tout dernier moment en visant une des boules de Da Ji.
Elle se demanda ensuite pourquoi il avait fait une chose aussi… stupide !

Oui, une attaque désespérée envers une boule qui est aussi résistante que le marbre en personne. Elle n’avait pas très bien compris l’intention de ce dernier…


"Vous savez que vous êtes très comique mon ami ? Croyez-vous réellement que ce ne sont que de vulgaires petits jouets que ces boules ? Êtes –vous tombés sur la tête ? Pensiez-vous réellement que je me battais avec de petites babioles ? Il me semblait pourtant que vous aviez reçu un bon coup dans l’estomac, à ce moment précis vous auriez pu comprendre qu’il ne suffit pas de donner un petit coup de griffes bien aiguisées pour les fendre en 2 !
Mais je dois avouer que vous parvenez à déduire les mouvements de votre adversaire avec lucidité et rapidité ! Vous avez compris que je ne me bats qu’en présence de mes chères armes mais si vous désirez réellement les détruire… Je vous demanderai d’être plus malin qu’une attaque directe sur ces dernières sachant que…
Vous avez oublié un petit détail qui n’est cependant pas si petit que ça…"


La deuxième boule se trouvait en effet derrière Da Ji, incapable d’être touchée par Zhang He ! C’est à cet instant précis qu’elle se dirigea rapidement vers Zhang He même si la première, celle qui s’était pris les griffes de Zhang He s’était retrouvée tout de même au sol par l’attaque surprise.
Le but de Da Ji était d’envoyé le Beautifull Zhang He se faire promener ailleurs !


Dernière édition par Da Ji le Lun 16 Fév - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mer 28 Jan - 15:46

Da Ji parlait...et parlait encore. Zhang He toucha la boule de Da Ji sans problème, jusqu'à ce que la deuxième vint la frapper en plein dos.

*Mauvaise anticipation...j'ai en effet omis ce détail en voulant...*


"Humpf!"

Zhang He n'eut le temps de finir ses pensées. Le coup était d'une puissance effroyable de nouveau, et le sang coula de nouveau de la bouche de Zhang He, qui se retrouva la tête dans la poussière. Se relevant tant bien que mal, et avec une pénible douleur à la colonne vertébrale, Zhang He n'en n'oublia pas moins de provoquer Da Ji, malgré l'expression de douleur visible sur son visage.

"...Ma foi...on peut dire que vous vous débrouillez un peu chère Ji."

Il secoua ses habits pleins de poussières, mais fit attention de ne pas trop s'abaisser, de façon à ne pas trop accentuer la douleur.


*Je ne pourrais pas me permettre ce genre d'erreur trop souvent...encore quelques coups comme ça, et pour sûr, mes os ne tiendront pas!...Mais ne nous refroidissons pas...*

Zhang He s'apprêta alors à attaquer, quand la douleur se fit plus importante.


*Non...je cours au suicide si je l'attaque de nouveau, sans stratégie, et avec ce mal de dos...travaillons la plutôt...dans le discours!*


"Visiblement, vous avez touché là où il fallait dame Ji! Ce serait mentir que de dire que je ne souffre pas en ce moment...ce coup était au final un sacrifice trop grand pour ce que je désirais voir, j'aurai dû être un peu moins gourmand, si j'ose dire!"

Il s'approcha doucement de Da Ji, baissant momentanément ses griffes pour lui faire comprendre qu'il n'allait pas attaquer.

"Comme je l'ai déjà dit, vous vous débrouillez un peu. Mais visiblement, vous n'excellez pas tant grâce à vos capacités physiques, mais plutôt grâce à votre magie."

La magie...c'était là que la différence se faisait entre lui et elle. Cette force qui venait de nulle part était trop inconnue à Zhang He. Contrairement aux mouvements d'une lame ou à la stratégie, Zhang He n'avait jamais été au contact avec ça. Cette force demeurait trop imprévisible, et même si il avait compris où résidait la force de Da Ji...cela ne voulait pas dire qu'il allait s'en débarrasser facilement.


"Votre force vient évidemment de ses boules, qui semblent aussi dures que l'acier. Il faudrait que je les détruise toutes les deux, ou que je m'en débarrasse en même temps si je veux vous toucher...me trompé-je?"

Il essuya le sang qui avait coulé de sa bouche.

"J'aurais beau vous attaquer d'où je le désire, au final, l'une des boules me contre-attaquera."

Puis, Zhang He eut une soudaine pensée...

*J'y pense...cette force lui a été donné par cet Orochi!*

Il y eut comme un déclic dans la tête de Zhang He, comme s'il venait de découvrir quelque chose qui allait lui changer sa vie!

*Allons...à l'origine je suis venu pour en savoir un peu plus sur Xiahou De mais...et si Orochi pouvait me donner les mêmes pouvoirs!*

*Je n'aurais plus aucun mal à m'illustrer dans ce monde! J'ai la beauté! J'ai la force! J'ai la richesse! Si en plus j'avais cette force mystérieuse...*

"Dites-moi donc, dame Da Ji...est-ce que Orochi est capable de me donner les mêmes pouvoirs?"

Le regard de Zhang He était devenu plus sournois, plus machiavélique, comme si à ses yeux venait de se dévoiler un plan diabolique pour venir à ses fins!

"Peut-être même que vous, dame Ji pouvait donner ce genre d'incroyable pouvoir?"

Arrivé à la hauteur de Da Ji, il la regarda dans les yeux...ce regard sournois et vil était en plus devenu charmeur. Il lui dit alors:

"...donnez moi ces pouvoirs! Une fois cela fait, nous reprendrons le combat, et je m'engagerai à servir le seigneur Orochi avec plus d'ardeur que n'importe quel soldat ou général du Wei!"


Puis, un sourire s'afficha sur son visage, un sourire tout aussi corrompu que ses yeux.

"Qu'en pensez-vous dame Da Ji? À moins que vous ayez peur de prendre ce risque, vous ferez une belle affaire, ne croyez vous pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Da Ji
Simple Soldat
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Jeu 29 Jan - 17:58

Quel magnifique spectacle elle avait sous ses yeux ! Un adorable beau guerrier qui souffrait le martyr… Malheureusement pour elle, il luttait corps et âme pour ne pas le montrer mais elle était ravi d’avoir pu lui infliger une si lourde frappe avec sa deuxième boule.

"Je vous remercie mon beau guerrier, j’admets que vous savez y faire vous aussi avec les dames de mon rang et j’en suis agréablement surprise. Malgré vos airs démesurés, qui ressemblent un peu aux miens d’ailleurs, j’avoue que vous êtes assez doué et j’ai hâte de voir ce que vous me réserver encore."

Mais contre toute attente, Zhang He changea sa manière de voir la suite du combat. Il baissa ses griffes, faisant comprendre qu’il ne voulait plus chercher à se battre et il avait décidé tout autre chose.
Da Ji était surprise de le voir discourer (mot made in moi ne vous en faites pas ^^’) mais cela lui plaisait. Elle avait l’impression de se voir dans le corps d’un homme tout d’un coup.


"J’aime votre vision de voir les choses. Vous êtes parvenu à lire dans mon jeu assez rapidement. En effet, si vous souhaitez attaquer l’une de mes boules, la seconde sera là pour vous mettre des batons dans les roues, c’est un peu la même chose avec vos serres, si je venais à m’en prendre à l’une et non l’autre, il y en aurait justement une qui pourrait me trancher sans que je ne puisse répliquer. Vous avez cependant oublié ce détail et vous êtes jetés dans la gueule du diable sans y penser… C’est bien dommage car cela aurait pu vous éviter une telle attaque. Je suis persuadée que vous devez bien souffrir, ça me plait bien."

La discussion avec Zhang He prit soudain une tournure à laquelle Da Ji n’aurait jamais pensé…

"Vous voulez me faire croire que vous voudriez recevoir les pouvoirs du puissant Orochi Sama ? Vous croyez qu’il les distribue à n’importe qui ? J’ai été élue par sa Majesté car il a cru en moi ! Je l’ai fait revenir d’entre les morts, il était normal qu’il me donne une récompense après cela d’autant plus que les arts obscurs ne m’étaient guère inconnues à cette époque. J’ai simplement pu y accorder encore plus de temps et je maîtrise des pouvoirs dont vous ne pourriez même pas imaginer la force. Je suis celle que tout le monde doit craindre après Lord Orochi ! Ce n’est certainement pas moi qui vais vous donner cette force."

Elle tourna autour de son adversaire. Elle disait tout autre chose que ce qu’elle pensait.

**Ce charmant guerrier SAIT ce qu’il veut… Cela me plait extrêmement et cela ne me dérangerait pas de lui octroyer ce pouvoir mais j’en suis incapable… S’il désire réellement un tel pouvoir, il lui faut affronter sa Seigneurie Orochi et mériter la force. Il est certain que je pourrais toujours en toucher un mot ou deux mais je ne pourrais rien faire pour lui accorder tout cela…**

"Bon finalement… Après mûre réflexion, je veux bien vous expliquer ce que vous pourriez faire pour recevoir ce pouvoir. Voyez-vous, je ne peux malheureusement pas vous l’offrir, la seule personne susceptible de le faire, c’est sa majesté.
Vous seriez certainement plus puissant avec un don de la sorte mais n’espérez toujours pas pouvoir me vaincre avec un pouvoir de la sorte. Il voudra du tout si vous voulez le maitriser comme il faut. Et puis… Je suis persuadée que vous servez déjà TRES bien Orochi Sama. Vous n’avez nullement besoin d’un pouvoir pareil pour vous en rendre compte. Vous êtes venu en personne affronté le Stratège ultime d’Orochi Sama pour voir à quel point vous étiez beau en comparaison à elle… Et avez-vous votre réponse ?

Je vais vous la donner : vous avez encore du chemin à faire pour parfaire votre beauté car vous êtes encore tout jeune mon ami et moi… Malgré ma silhouette, j’ai bien plus d’année que vous n’en aurez jamais et cela m’a grandement aidé à améliorer mon pouvoir dont vous êtes si envieux. "


Citation :
À moins que vous ayez peur de prendre ce risque

"Vous avez seulement cru que je pouvais avoir peur si j’ai bien compris… Mais peur de quoi ? Vous avez l’air d’un homme d’honneur et de respect donc le mensonge ne peut pas être votre vertu mon jeune ami, j’ai confiance en vous et je suis persuadée que vous feriez un excellent travail avec ce don ! Je ne peux nullement avoir peur de cela et encore moins d’un homme !
Après… Vous sentiriez vous capable d’affronter Lord Orochi en d’un combat singulier afin qu’il puisse juger de votre potentiel ? C’est là où vous devez vous remettre en question mon jeune ami…"


Dernière édition par Da Ji le Lun 16 Fév - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Domaine   Dim 8 Fév - 19:13

Après une course folle les deux femmes aux caractères biens trempés se trouvaient maintenant non loin du duo de beautés. Elles s’arrêtèrent pour souffler un peu en attendant les deux autres retardataires qui eux visiblement prenaient tout leur temps…

" J’espère qu’on a pas fait ce chemin pour rien. Il y a intérêt que cet homme soit le bon ! Mais j’ai fait ce que tu m’as demandé, maintenant à moi le reste des pièces ! "

Elle regardait le bel homme qui discutait avec Da Ji.
" Quoi que… en fait ça serait bien que se soit pas lui que tu recherches parce que qu’est ce qu’il est canon ! J’ai bien envie de me le… Euh… Non rien.
Bon allons leur parler ! "


Xia contente de pouvoir revoir sa chef adorée alla la voir même si elle était occupée avec quelqu’un elle n’hésita pas à l’interrompre.

" Bonjour Da Ji-sama ! Comment va ma Chef depuis la dernière fois ?
Il y a deux personnes qui veulent parler à ce Monsieur. "


Se tourne vers Zhang He.
" Bonjour… Beauté fatale ! Euh non je voulais dire Monsieur ! Pardon… "

** Ma langue a fourché pour pas changer. **

Pendant ce temps les retardataires arrivèrent à leur tour. Sachiko sentait en regardant Aphrodite que si ces deux là voulaient venir ici ce n’était pas pour lui mais surtout pour elle, alors pour pas qu’il s’ennuie elle était là pour lui tenir compagnie !

" Je crois qu’on va pouvoir rester tranquillement à l’écart pendant un petit moment faut en profiter pour faire plus ample connaissance ! Alors j’aurai quelques questions ! Hihi !

Ca fait combien de temps que vous vous promenez comme ça avec votre cousine à la recherche de la nouvelle star ? Euh je veux dire de cet homme si élégant ? Quoique… Pas si élégant que vous finalement, enfin bref je m’égare.
Franchement, vous avez du courage parce que si ça fait très longtemps, vous devez vraiment n’avoir rien à faire pour suivre votre cousine aussi longtemps, elle est très… Spéciale mais je crois qu’elle ressemble fortement à Madame Xia Chan, elles pourraient devenir de super copines ou dans le cas contraire, de très bonnes ennemies qui peuvent cacher leur amitié sans vouloir se l’avouer à elles-mêmes. "
Revenir en haut Aller en bas
Zhang He
Stratège
avatar


MessageSujet: Re: Le Domaine   Mer 11 Fév - 23:20

(Avant que Xia Chan arrive)

Le discours de Zhang He avait fait son effet! Da Ji semblait être d'accord pour lui conférer ces pouvoirs! Malheureusement, il s'avéra que seul Orochi pouvait les lui donner.

*Hmm...ça m'embête un peu là par contre.*

Quand il entendit qu'il allait devoir "montrer ce dont il était capable" , il fût à la fois un peu effrayé, mais tout aussi excité.

*De ce que j'ai entendu, Orochi n'est pas le genre d'homme à se laisser impressionner si facilement. De même, il fait partie des entités dont le seul nom fait trembler...mais s'il ne faut compter que sur mes capacités, alors c'est déjà gagné!*

Zhang He jubilait à l'idée d'avoir ces pouvoirs! Il montrerait enfin au monde qui est le plus beau! Mais il fallait répondre à Da Ji:

"Hum...tant de compliments de la part d'un démon! J'en suis fort aise!"


Puis, il remit ses griffes en position d'attaque:

"Je souffre encore un peu, mais sachez qu'en aucun cas, je ne vais vous donner la victoire! Je suis prêt à tous les sacrifices pour la beauté, et ce n'est pas une pitoyable douleur qui va m'arrêter! Vous avez l'expérience, mais j'ai la détermination, l'entêtement et la vigueur"


_________________________________________

(Xia Chan arrive avec Miya Tan, suivies d'Aphrodite et Sachiko)

Traînée durant un petit moment par le bras, Miya Tan arriva au point de destination totalement essouflée.

*Diable! Elle a de la ressource cette fille! J'aurais pu suivre le mouvement si seulement j'avais été prévenue!*

Elle se reposa quelques instants, et se rendit compte qu'elle n'avait plus le sac d'argent...probablement l'avait-elle perdu en étant entraînée par Xia Chan, mais Aphrodite et sa conscience de la valeur de l'argent avait dû suffire à le retrouver.

"Hum...je suppose que le reste est en possession d'Aphrodite...je te donnerais ça dès que..."

Puis, son regard se porta sur l'homme vers qui elle avait été dirigée.


"...j'aurais bien vérifié qu'il s'agit du seigneur..."

______________________________________________

(Après l'arrivée du groupe)

Zhang He n'avait pas tout de suite vu qu'il y avait plusieurs silhouettes se dirigeant vers lui et Da Ji. Fort dérangé par le bruit que faisait ses mystérieuses personnes, Zhang He baissa sa garde et s'exclama:

"Diantre! Quelle est cette bande de vulgaires personnes! Qui osent nous déranger pendant un combat si important!?"

Une fille se présenta alors, traînant avec elle une autre fille portant une armure toute dorée.


*Pas mal! C'est un peu voyant comme style, mais cela reste de l'or! Nul doute qu'elle doit valoir pas mal et que sa propriétaire doit être bien riche!*

La fille engagea alors la discussion avec Da Ji, comme si de rien n'était! Elles semblaient se connaître, mais cela ne faisait pas plaisir à Zhang He pour autant. Néanmoins, un compliment sur sa beauté suffit à lui faire oublier tout cela.

"Hum...bonjour mademoiselle! Je suis le seigneur Zhang He et nous étions en pleine "discussion" avec ce qui semble être votre maîtresse! Précisément, nous parlions de ma beauté et de la sienne, mais visiblement, vous en savez déjà un peu si vous avez remarqué la mienne. Félicitation!"

La jeune fille déclara ensuite que deux personnes voulaient lui parler.


*Deux personnes? Serait-ce quelques généraux du Wei? Comment m'ont-ils retrouvés? Les gardes l'ont encore ouverte! Je sens que des têtes vont tomber!*

Supposant que l'une de ces deux personnes été la fille à l'armure, Zhang He la regarda.

"Est-ce vous qui me chercher? Que voulez-vous? Vous êtes du Wei? Je suis en mission actuellement, j'en conclue donc que vous me déran..."

Puis, la fille à l'armure leva son regard. Zhang He fût bouche bée, plus aucun mot n'était désormais capable de sortir! Ses griffes en tombèrent, tant la surprise était immense!

"...le seigneur Zhang He...alors c'était bien vous!"

Zhang He fit un pas en arrière, s'essuya les yeux pour s'assurer qu'il ne rêvait pas...et visiblement, il ne rêvait pas!


"Non...non...vous..."


"Oui, moi! Je l'avais dit...tu ne m'échappera pas, où que tu ailles! Je te suivrais, jusqu'à la mort, et même au-delà!!!!"


Zhang He serra les dents de rage, son air était devenu très agressif.

"Mademoiselle Marguerite de Taria, riche héritière de France...non...pas vous...pas maintenant...pas ici! Vous...vous êtes donc bien décidé à me mettre des bâtons dans les roues!"

"Pour commencer, n'oubliez pas, mon nom est Miya Tan désormais: c'est ce nom qui symbolise notre futur mariage!"

"Peu importe votre nom, votre but reste le même!"

"Et pour réaliser ce but, la chance et l'avantage sont très clairement de mon côté! Votre famille et la mienne sont tout-à-fait d'accord pour ce mariage, les gardes du Wei m'ont donnés tous les renseignements que je désirais, et cette sympathique jeune fille m'a conduit à vous moyennant quelques piécettes!"

Zhang He se retourna, et ferma son poing, comme pour extérioriser sa fureur.

"Quelle impertinence! Vous croyez pouvoir débarquer comme ça, pendant ma quête de la beauté ultime?!!! J'ai présentement autre chose à régler, nous réglerons ça plus tard!"

Zhang He se retourna vers Da Ji.


"Veuillez excuser ce malheureux incident, cela ne se reproduira plus. Je suis prêt à partir au plus vite finalement, nous remettrons ce combat à plus tard si vous n'y voyez pas d'inconvénient. Amenez-moi devant Orochi, je lui prouverai que la beauté n'est pas mon unique avantage!"

Mais Miya Tan ne comptait pas voir Zhang He esquiver si facilement le problème qu'elle était devenue, et qu'elle était consciente d'être. Elle ne connaissait pas cette femme, pas plus qu'elle ne connaissait Orochi, mais elle avait tout de suite vu qu'elle était un point cruciale dans la quête de la beauté ultime de Zhang He. Elle lui adressa alors la parole.

"Mademoiselle, si je puis me permettre..."

Zhang He se retourna vers elle, lui demandant:


"Que faites vous?!! Laissez dame Da Ji tranquille!"

Miya eut un sourire en coin, et eut indirectement la confirmation que ce qu'elle s'apprêtait à faire aller le gêner...elle tenait le bon bout! Elle sourit alors à Zhang He.

"Allons! Je promet de ne pas déranger cette dame!"

"Quelle impertinence!"


Faisant mine de l'ignorer, Miya Tan continua:

"Donc, si je puis me permettre dame Da Ji...mon nom est Miya Tan, et aussi incroyable que cela pourrait vous sembler, je suis la future femme du seigneur Zhang He. Mon nom en est la preuve, et bientôt, grâce à cet union dont j'ai une hâte folle, notre pouvoir s'étendra de l'Orient à l'Occident!"

Elle s'agenouilla alors, aussi poliment qu'une noble aurait pu le faire.


"Je sais, des sources que j'ai pu avoir, que le Wei est un allié d'Orochi, est-ce que je me trompe?"


Elle se releva alors, et adressa un regard plein de malice à Da Ji.

"Dame Da Ji, permettez-moi de rejoindre votre cause. En tant que future femme de ce général du Wei, je suis votre allié aussi. Et s'il le faut, vous aurez aussi le soutient de ma puissante famille!"

Puis, elle s'approcha de Da Ji, lui chochotant ceci:

"Et puis, en toute sincérité...Zhang He sert ses intérêts avant tout, il se fiche pas mal du camp dans lequel il est, s'il en trouve un meilleur, il partira...je peux vous garantir sa loyauté si je reste avec tout le temps, je serais la sentinelle qu'il vous faut pour tenir ce certes puissant, mais tout aussi vicieux guerrier!"


Elle s'éloigna, et continua son discours.


"Et puis, avec mon aide et le pouvoir de ma famille...Après avoir conquit le territoire orientale, nous pourrions directement passer...à l'Occident, qu'en dites-vous? Il vous suffit juste de m'accepter parmi vous...vous n'avez rien à perdre!"


"Espèce de...calomnieuse! Qu'osez-vous dire à dame Da Ji! Pourquoi...pourquoi..."

Zhang He manquait cruellement de mot, effectivement, les arguments de Miya Tan semblaient trop solides pour être contestés, et il n'en n'était que trop conscient!

*Mais qu'est-ce qu'elle cherche!!!! Elle va ruiner mon plan! Si ça continu, ce fichu mariage va avoir lieu, et ma beauté va mourir!!!!!*

"Ne l'écoutez pas...elle...elle dit n'importe quoi! Ce n'est pas ma future femme c'est faux, c'est...une vagabonde bien connue au Wei! Elle se fait passer pour la femme de tout le monde!"


"Réfléchissez bien dame Da Ji, la décision vous appartient..."

Elle se tut, laissant Zhang He seul avec ses arguments fantaisistes.

__________________________________

(Un peu en arrière, Aphrodite continue son flirt avec Sachiko)

Aphrodite appréciant de plus en plus la compagnie de Sachiko. Il avait l'impression de renaître, après tous ses instants de souffrance avec sa cousine et Xia Chan!

*Alors comme ça, il y a une justice en ce monde!*

Sachiko lui posa plusieurs questions, auxquelles il s'empressa de répondre.

"Mince...combien de temps ça fait qu'on est parti Miya et moi? Sérieusement, ça se compte en mois, ça ne paraît pas, mais il a fallut traverser pas mal de coin avant d'arriver ici! On a déambuler d'auberges en auberges pendant un moment! Heureusement, il n'y a qu'ici qu'on a été à pied, sinon pendant le reste du voyage, on a eu droit aux chevaux, aux carrosses et tout le tralala."

Aphrodite prit une pause.

"Quant au mec de Miya...bah là par contre ça a été plus vite. On a été faire un tour au palais du Wei, et Miya a très vite trouver les infos dont elle avait besoin, pis après bah on vous a rencontré, ce qui a encore accélérer les choses.
Après, c'est vrai que Miya est spéciale...héhé! Si tu savais le numéro qu'elle m'a fait pour que je vienne avec elle ahah! Une vraie garce! J'ai...hum...ne ris pas et ne sois pas effrayée ok?...une passion prononcée pour la violence, ça m'attire pas mal, je trouve qu'il y a une beauté si profonde dans la violence...enfin bref, peu de monde est au courant de ça, et ce "peu de monde" inclue ma cousine...mais n'inclue pas ma famille. Il lui a suffit de menacer de tout révéler, et j'étais foutu, car tu devines que mes parents sont pas franchement d'accord. Mais bon...autant y a des fois je peux franchement pas la supporter, je la trouve lourde, vicieuse, méchante et trop intelligente...mais je sais pas...même si au début je me foutais pas mal de sa vie...j'ai un côté qui me dit "oh vas-y aide la maintenant que tu y es" ...c'est bizarre hein?"


Il commença à rire et à se moquer de lui-même.

"Je suis fêlé comme type héhé! Désolé..."

Puis sur un air légèrement plus sérieux, il ajouta:

"Mais c'est pareil...on est tous un peu fou, mais on a un bon fond sous nos airs de noble. Miya aussi a ça...et même ta maîtresse elle me paraît sympathique sous ses air de méchant, c'est juste que je sais pas...peut-être qu'ils ont une image à faire respecter, ou peut-être que leur comportement fait partie de leur plan pour leur mystérieux futur."

Marchant tranquillement pour bientôt se retrouver à la hauteur de Xia Chan et compagnie, Aphrodite interrogea à son tour Sachiko.

"Et toi alors? Qu'est-ce que t'as à me dire sur toi? T'es aussi gentille et sympa que t'en a l'air j'espère! Comment ça se fait qu'en ayant un boss comme Xia, t'es aussi calme et posée?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Domaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Domaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dégustation: Domaine Tempier
» sorcier du domaine des cieux
» Visites au domaine de la Mordorée (juillet 2009 et juillet 2011)
» Domaine de magie pour les slanns
» Nouveau nom de domaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires du Japon :: Région d’Osaka-
Sauter vers: