Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Salle impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 26 Aoû - 18:42

"Ce que vous dites là est en tout bien tout honneur, plus qu’absolument véridique. Vu votre statut d’Impératrice, même si j’étais l’invité du plus gradé de vos soldats, cela ne ferait aucun cas de votre supériorité et vos ordres seraient bien sur plus facilement respectés que les autres.

Cependant, il est vrai que votre allié risque de ne pas apprécier mon intrusion dans votre demeure mais il suffit que la rumeur devienne juste une légende, il aurait eu une fois un homme qui serait entré par effraction dans le palais général du Wei, les principales alliés du démon Orochi.

Il fit quelques pas en avant, tout en gardant la tête bien haute !

Je serai donc ici sans être là si cela peut vous éviter une réprimande du démon. Car sachez que je suis nul venu pour vous nuire même si votre fille a une énorme dent contre moi, je ne veux pas que vous disparaissiez par ma faute.

Je suis venu vous rencontrer, car oui, j’avais bien une idée en tête en déambulant ainsi dans votre château… Je vous informe donc que je ne suis pas ici en tant que Chef de la Résistance mais en tant qu’humain à la recherche d’indices sur une personne portée disparue, il est donc normal que c’est par la voie diplomatique que je me présente à vous."


**Je ne désire pas leur apporter problèmes face à Orochi… Si ils sont attaqués par ma faute, cela ne serait en aucun cas pour la suite de l’histoire… Je vais donc m’éclipser directement à l’écart de Zhang He juste après pour ne pas attirer le regard sur moi. Je lui enverrai un petit message pour qu’il sache que je ne serai point loin et qu’il devra me rejoindre juste après. Les choses se compliquent plus qu’il n’y paraissait dans mes pensées. Je dois absolument rester prudent, le danger peut surgir de toute part…**

Il se trouvait maintenant juste derrière Zhen Ji, prêt à discuter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 26 Aoû - 19:02

Intérieurement, Zhen Ji semblait vide. Réaliser qu'un chef ennemi de paix venait pour rechercher son mari, elle y avait penser il y a quelques heures, mais la reine ne pensait pas vraiment que ceci aurait été possible. Ce ne fût qu'après un petit moment de silence, que la dame se retourna. La bouche un peu ouverte, ses yeux qui donnait un air inquiet, elle ne savait quoi lui répondre en retour.

* Ne soit pas trop imprudente. Peut-être que ce n'est pas tout à vrai. Je ne devrais pas lui accorder toute ma confiance, il reste un ennemi, il l'a aussi été avant même la disparition de De. *

Elle retourna à sa position initial, devant le paysage.

'' Pourquoi enquêter sur la disparition de l'Empereur ... Aussi, votre ennemi ... ? ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 26 Aoû - 19:17

**Elle semble songeuse… Croit-elle que je suis venu ici pour détruire quoi que ce soit ? J’espère bien me tromper sur ce point si car je ne suis en aucun cas venu ici pour faire du tort à cette charmante tigresse psychopathe… Il faut que je puisse gagner sa confiance, elle doit avoir des doutes sur mes attentions, après tout c’est normal, car je suis un ennemi du démon Orochi mais je l’étais également du clan Wei bien avant l’apparition du démon… Je dois me méfier de mes mots et lui expliquer clairement mes intentions… Sinon je suis cuit.**

"Vous me demandez clairement le pourquoi du comment je cherche des indices sur la mystérieuse disparition de votre époux… Je vais vous le dire simplement. Même si Xiahou De a été et restera mon ennemi, je peux vous garantir que je ne cherche point à vous nuire. Non, au contraire j’ai le sentiment que je suis capable de retrouver votre mari et il me faut un allié de taille pour lutter contre Orochi. Je sens tout autour de vous que vous n’êtes pas non plus en accord avec ce démon même si vos précédentes actions peuvent laisser croire le contraire avec votre hargne pouvant être plus sanguinaire que n’importe quel autre démon.
Ne prenez pas ça comme une insulte mais au contraire plus comme un compliment…

Je disais donc que je dois m’allier avec votre mari ! Je ne pourrais jamais discuter avec votre fille donc c’est peine perdu mais votre mari, je pense qu’il serait capable de combattre à mes côtés.

C’est là ! La véritable raison pour laquelle je cherche à retrouver votre mari et je me suis dit que, étant sa femme, il vous aurait peut-être communiqué quelques informations sur sa disparition…

J’espère donc en étant ici que vous allez pouvoir me donner des informations."


Il restait très confiant dans son discours et espérait recevoir de nouvelles infos...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 26 Aoû - 19:41

'' Tss ... ''

Elle se morda la lèvre inférieur, toujours de dos au seigneur Toyotomi. Il avait eu juste pour le fait que le Wei ne s'est pas rangé aux monstres par pure plaisir, mais par obligation. L'obligation de progéter le peuple du phénix. Elle se rapella encore les paroles de sa fille, dans ce même bureau, le sort qu'elle devait jeter sur le royaume :

Citation :
" Pour faire simple, la stratégie serait de s'allié au plus fort afin de couvrir nos arriéres et de permettre de nous stabiliser et de regagner nos forces en attendants... "


La honte de se rallié au monstre Orochi. À celui qui avait dait disparaître son mari, pour la conquête du monde.

'' Je pourrais vous donner des informations, seigneur Toyotomi... ''

Elle releva sa tête pour une posture plus droite, puis elle lui cita les rapports aux évènements, auxquelles elle les connaissaient par coeur.

'' Le 14ième jour d'Octobre, une unité est partie à Wu Zhang, afin de mieux apprendre la situation. L'unité nous a rapporté que la capitale était complètement détruite. En allant au château, ils remarquèrent des hommes étranges, les soldats d'Orochi, à la peau de serpent, je passe la description. Après avoir fouillé des pièces, ils virent un message important.

Un symbol. Le symbol de l'oiseau de feu vivant. Nous concluons qu'il fut écrit par l'Empereur lui-même.

L'unité fut interceptée par d'autres soldats. En s'enfuyant, stratège Da Ji les attaqua. Suite à un combat, l'unité détruit le restant du château, pour ensuite revenir au quartier.

Le 18ième jour de Novembre. Le palais fut attaqué par des gens aux services d'Orochi. Des sous-stratège de dame Da Ji. Ils avaient de grandes forces. Certains pouvoir étrange. Nous avons pu en capturé un pour un moment, mais le second le sauva par la suite. Ils ne connaissaient rien à la situation de l'Empereur. Croyez-moi, c'est moi-même qui a intérrogé.

Au 25ième, nous avons accordés une alliance. ''

Elle évita tout les détails possible sur la position de l'armée, des manifestants, de la nouvelle place hiérarchique de sa fille ainsi que du départ d'un grand seigneur, Shi Ran.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 26 Aoû - 19:55

Hideyoshi ne s’était pas rendu compte qu’il pouvait facilement blesser la Dame et ce n’était pas ce qu’il voulait faire. Il regarda un instant le plafond pendant que Zhen Ji lui racontait les faits présents.

"Je vois… En somme vous n’avez pas d’informations capables de m’aider à sauver votre mari. Le fait qu’il ait disparu lors d’une attaque de la Stratège Da Ji… Je vous remercie de ces nouvelles qui malheureusement ne m’avancent à rien. Je suis certainement au même point de départ qu’à l’origine mais ça ne fait rien. Je vais continuer à investiguer dans toute la région à trouver des indices sur votre mari pour le retrouver. Si c’est là le seul effet que cela peut vous faire qu’une personne qui ne fasse pas parti de votre famille veuille retrouver Xiahou De, sachez que j’en suis bien désolé.

J’aurais espéré un peu plus de sincérité dans vos paroles et plus de déclarations mais je sens que vous doutez de moi. Après tout il est bien normal de se méfier d’un ennemi qui a « trahi » votre confiance.

Je ne peux que me retirer dans ces conditions sauf si bien sur vous avez oublié de me préciser un détail qui vous aurait échappée.

Je vous le dis seulement à cet instant présent, je ne suis pas venu ici pour vous combattre et j’espérais que vous comprendriez l’intérêt que je porte envers le retour de votre mari.

Pour vaincre Orochi, même si c’est actuellement votre allié, je sais d’avance que vous finirez par vous rebeller mais pensez-vous que vous parviendrez à le battre avec vos forces ? Il vous faudra un chef et un allié pour vaincre ce diable vivant…

Donc, si vous n’avez pas plus d’informations à me conter ou plus de tristesse à me montrer, je ne vois pas ce qui pourrait me permettre de rester en ces lieux plus longtemps…"


Il voulait comprendre le point de vu de Zhen Ji, c’est pour ça qu’il venait de lui dire que, c’était maintenant ou jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 26 Aoû - 20:20

'' Je dois rester neutre ... Hideyoshi ... Je suis obligée. Vous l'avez dit vous-même, ma fille dégage une haine incroyable envers vous, cela est dû à la relation que vous aviez eu. Je pense que ceci est un comportement très maladroit, cependant, elle est maintenant dans un haut statut. ''

Elle se retourna, d'un visage plus ou moins exprésif, sans aucune tristesse ni d'inquiétude.

'' Un statut, qui dans les prochains moments, sera au-dessus du mien. ''

Puis elle s'approcha d'Hideyoshi de très près. '' Et à ce moment, tous mes droits seront les siens. ''

Malgrès le fait que le chef des opposants était plus grand qu'elle, elle approcha quand même son visage près du sien.

'' Des droits, qui vous metteront en toute pièce, si elle savait que vous êtes au courant de certain faits de très haute importance du royaume. ''

Puis tout en chuchotant et toujours en restant à quelques centimètres du visage de l'invité, elle lui dit doucement : '' D'une autre manière, je fais mon maximun pour vous sauver votre vie. Vous me demandez de montrer ma tristesse, ce qui est pour moi donner signe de faiblesse. Seigneur Toyotomi, la faiblesse dans ce royaume n'a pas sa place. Je vous ai donné les informations qui me sont disponibles, sur fait. Le reste, je ne pourrais vous le dire car moi-même je ne sais pas ce qui ce passe. ''

Elle passa sa main droite sur l'épaule d'Hideyoshi, comme si elle aurait voulu l'épouseter, toujours d'un geste doux et non brusque.

'' Mon mari a disparu. Ne me demandez pas de pleurer sur votre épaule. Tout le royaume désire le revoir, que se soit qu'une minute. Malheureusement ... C'est tout ce que je peux faire. ''

Puis elle recula enfin, laissant l'homme respirer.

'' Pour ce qui est de votre alliance, écrivez auprès de la princesse et soumettez votre idée. Si elle voudrait vous piègez, je pourrais vous mettre au courant. ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aya Gozen
Deadly Queen
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Sam 30 Aoû - 16:03

Hideyoshi sentait une intrigue autour de l’Impératrice qui se rapprochait dangereusement de lui. Il savait cependant qu’il ne devait rien craindre venant d’elle et qu’il lui suffisait d’écouter les sages paroles qu’elle avait à lui conter.

Mais, alors qu’il pensait qu’elle allait se mettre à sangloter dans ses bras par la disparition de son homme, elle restait comme une reine et ne tremblait pas. On pouvait se douter cependant qu’elle était remplie d’une peine énorme car son mari devait inlassablement lui manquer.


"Je vois. Ainsi, vous me contez vos sources et informations qui, finalement ne parviennent à éclaircir bien plus la noirceur de cette disparition. Il y a cependant un point important, qui continue de me faire comprendre que Xiahou De n’a pas été enlevé par la sorcière.

Je sais que vous espérez tout de même plus que tous, le retour victorieux de votre époux qui a fait tant pour vous et votre Royaume. Je dois laisser un peu de côté cette histoire. J’ai un rendez-vous quasi avec la mort mais dès mon retour, je me plancherai beaucoup plus en détail sur ce côté sombre de l’histoire…

Je tiens aussi à vous signaler que, si je parviens à trouver des informations qui puissent nous donner un réel espoir, je vous en informerai dès que possible, espérant vous apportez de bonnes nouvelles dans ce monde qui se remplit doucement, de tristesse, haine et mort.

Je me considère à présent comme, non pas l’ennemi numéro 1 de l’Overlord Xiahou De, mais de son allié et je vais remuer ciel et terre pour vous le ramener sain et sauf ! Vous avez ma parole d’honneur.

Si, vous-même, vous parvenez à découvrir rien qu’un microscope indice, faites le moi savoir Dame Ji.

Sur ce, mon devoir m’appelle et j’essaierai de vous tenir au courant le plus souvent possible. En ce qui concerne votre fille, je doute qu’elle veuille bien accepter une alliance avec moi-même , même en temps de guerre générale…"


Il se retira doucement de la salle du trône en gardant un énorme sourire et se dirigea à l’extérieur de l’enceinte du château pour échapper à la surveillance des gardes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/DoublePassionMJ/videos
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Lun 1 Sep - 2:31

Toujours calme dans la situation, Hideyoshi devait maintenant partir à ses destinations inconnues de la dame Ji. Elle pencha sa tête en gise de salut au seigneur Toyotomi, en espérant que cette colonté de retrouver son cher mari allait bien se réaliser.

'' Je vous tiendrais au courant, seigneur Toyotomi, des moindres indices qui pourrait vous être utile dans votre enquête. Aurevoir ... ''

Il était maintenant disparu de sa vue. L'Impératrice resta immobile, le regard à terre pendant une certaine durée, complètement perdu dans l'univers de ses pensées. Elle était un peu tourmentée par ce qu'elle venait de faire. Elle avait eu la possibilité d'enlever la vie d'un ennemi, aux yeux du peuple de Wei, mais en réalité, elle aidait le royaume à se délivrer des mains d'Orochi. Elle eut peur un moment d'avoir trahi l'empire en donnant certaines informations qui ne pouvait être divulguer à n'importe quel personne. La trahison était le mot le plus déplaisant auprès de Zhen Ji. Dans sa philosophie, les traites devraient tous être éradiqués dans ce monde.
Malgrès ses efforts pour se réconforter, elle se voyait un peu salit.

Elle lacha un soupir plus bruyant que d'habitude, le soleil commencait à lui tapper sur le front. Au même moment qu'elle voulut fermer le rideaux, une servant cogna à la grande porte de la salle.

Elle se retourna, levant les sourcils : '' Humm ? ''

'' Impératrice ... Un message de votre fille. '' Dit-elle faiblement derrière la porte.

'' Entrez. '' La servante ouvrit la porte, dès le premier la elle se mit à genoux, mains aux sols ainsi que son visage puis elle cita son message.

'' Princesse des Zhen présentera un discours demain. Votre présence y est souhaitée, Impératrice. ''

Elle posa son indez droit sur sa lèvre inférieur, puis montra son étonnement à la servante : '' Ahhhhh ? J'en avais entendu vaguement, je n'aurais pas pensé que s'aurait été si tôt. Bien, j'y serai. Quoique j'y suis bien obligée sinon elle se fâchera ... '' Se dit l'Impératrice, à elle-même.

'' Pardon ? ''

'' Je n'ai rien dit. Vous pouvez continuer à informer les restants du royaume, si ce n'est pas fait. ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 7 Sep - 13:08

Mitsuhide arriva dans la pièce, précédé par sa nièce, et referma la porte derrière lui. Il ne prit pas le temps d'admirer la beauté du lieu et continua de suivre Zhen Xi sur quelques mètres.

* Doutent-elles, sa mère et elle, de ma fidélité ou de ma capacité à attaquer Shi Pi ? Ce serait un comble. *

Il se planta devant elle, se rendant compte que c'était la toute première fois qu'il allait avoir une conversation très importante avec Zhen Xi.

" Bon, bah à toi l'honneur, qu'as-tu à me dire ?"

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 7 Sep - 13:36

Après tout se temps passé debout, Zhen Xi avait envie de s'assoir un peu, pour cela elle alla se poser sur le bureau plutôt que la chaise pour pouvoir rester à la même hauteur que Mitsuhide qui était face à elle.

" Bien, j'ai beau avoir essayer d'éviter le sujet et ne donner aucune information précise, toi, et a peu près tout le monde, l'avez compris, Shi Pi sera l'un premier à devoir affronter l'alliance Wei-Orochi. "

En effet cette annonce n'eut quasi aucun effet sur l'expression de Mitsuhide, comme quoi tout le monde était déjà prêt.

" Toutefois, moi, comme vous tous, cette événement ne m'enchante guère. J'ai beau le détester à cause de tout se qu'il a déjà pu faire de travers, je ne peut pas tuer un ami de mon père. J'ai d'ailleurs voulu éviter l'affrontement en proposant à Da Ji d'attaquer directement Hideyoshi, mais cette dernière semble préférer attaquer les plus petits poissons en premier... "

* Sa doit être pour cela qu'Orochi n'as pas fait tomber le Wei en premier... sur le coup sa nous arrange... *

" Mais je pense que sa sera quand même une occasion de lui donner une bonne leçon...

Bref, tu va me dire et toi dans tout sa ? "


Mitsu émis un léger hochement de la tête interrogatif.

" Hé bien lorsque le moment de l'affrontement sera arriver, je veut que sa soit toi qui prenne le duel contre Shi Pi. Toi seul pourra le convaincre et le laisser partir... "

* Il y aura des pertes du coté de Shi Pi, mais je vais essayer de me débrouiller pour laisser les démons faire le sale boulot... *
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 7 Sep - 13:49

Mitsuhide avait hoché la tête suite à ce que lui disait Zhen Xi. Il s'y attendait un peu, à vrai dire.

" Bon, et j'y vais quand ? Il ne s'attend pas à une attaque de notre part je suppose, si on fait le mouvement en premier on peut peut-être contrecarrer ses plans et de profiter de la situation.
D'autant que je suis un peu désoeuvré ces temps-ci, je peux y aller quand tu veux. "


Il se tut un instant, réfléchissant à l'idée d'un duel contre Shi Pi. Il ne l'avait jamais combattu.

* Hé, c'est quand même un formidable guerrier. Me battre contre lui serait vraiment une expérience dangereuse. Dangereuse et enrichissante. *

" Si je dois faire un combat en singulier contre lui, qu'attends-tu de moi ? Tu sais aussi bien que moi que nous sommes sensiblement du même niveau quand nous nous battons sérieusement. Tu veux que je le tue ou que je le blesse, que je le force à se rendre ? Je préférerai engager le duel tout de suite si cela devait arriver, pas la peine d'envoyer au massacre nos troupes. "

* Il ne faut pas que j'avertisse Luo Feng de ça. Ou alors ... Non, je ne peux pas parler de ça à Zhen Xi, je trahirais un ami. On fera ça à la régulière. *

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 7 Sep - 14:12

Zhen Xi fut un peu gêner avec se qu'il venait de dire, elle se gratta la tempe et avait un regard un peu distrait.

" Malheuresement, pour le moment nous ne pouvons rien faire, à part nous tenir prêt à bouger, car nous devons attendre que Da Ji me recontact... "

Et oui agir tout seul serait une trahison envers Orochi, chose que Zhen Xi ne pourrait pas se permettre. Elle remit son regard en direction de lui.

" Il faudra donc que tu attende qu'on se retrouve face à lui à Wu Zhang... je pense que dans le désordre que causera la bataille, t'aura le plus de chance de l'approcher... "

* Il sera difficile d'éviter les pertes donc... *

" Non, l'idéal serait qu'il se rende et revienne de notre coté, mais c'est quasiment impossible le connaissant, de plus je suis sure que si Da Ji lui met la main dessus, il en sera fini de lui, je ne peut pas non plus le permettre. Donc la seule chose qu'on puisse faire c'est de le laisser s'enfuir... après une défaite de son armée, sinon l'histoire se répétera... "
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 7 Sep - 17:55

Mitsuhide inclina la tête, satisfait.

" J'ai beau apprécier la compagnie de Shi Pi, il a trahit Xiahou De et je me suis jamais battu contre lui, ça permettra d'allier plaisir et devoir.
Je ne pense pas que ce soit le moment de débattre sur la manière de s'attaquer à Wu Zhang, mais comme tu le sais, il a plus de 60 000 guerriers, dont 3000 dragons, et son territoire doit être surveillé continuellement, la tâche ne sera pas aisée."


Il partit et, plutôt que de faire le salut révérenciel habituel, il donna une tape amicale sur l'épaule de Zhen Xi en lui faisant un petit clin d'oeil.

" J'sais bien que tu vis une situation difficile et que tu as un lourd poids sur les épaules. Si à un moment tu fatigues, je suis là. "

Il tourna les talons et se dirigea vers la porte.

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Jeu 11 Sep - 20:28

" A plus tard. "

Le regarde partir en restant assise sur le bureau.

" Une chose de faite... et maintenant je fais quoi ? "

Soudain Zhen Xi senti comme une douleur venant de son coeur, le bruit d'un de ses bâtements résonat dans ses oreilles. Sur le coup elle mis sa main droite sur son coeur, baissa la tête et mis sa main gauche sur son front. Elle compris vite que se n'était pas une douleur physique, elle senti comme une présence en elle et une voix, mais impossible d'entendre précisément...

* Qu'est ce que... serait-ce déjà l'effet des ténèbres... mais je n'ai encore rien fait... *

Quelqu'un toqua à la porte, Zhen Xi pu à peine bouger que c'est Xin Li qui entra.

" Princess, je... vous allez bien ?! "

Zxi se repris en position normal puis se leva du bureau, se qu'elle avait ressenti avait aussi soudainement disparu pour le moment.

" Oui, se n'est rien. Tu as quelque chose à me dire Li ? "

" Ok, nous avons voulu retrouver le premier soldat qui a pris la parole sur Shi Pi, pour en savoir plus à son sujet, comme sa division par exemple. Mais nous ne l'avons pas retrouver après le dispersement et les archéres nous on dit qu'elles l'ont aussi rapidement perdu de vu après son intervention... vous croyez que ?... "

" Il nya aucun doute à se sujet, c'était bien un espion, moi aussi j'ai remarqué qu'il avait disparu, mais cela n'est pas important, j'avais prévu que des gens comme ça entende se discours. "

" D'accord, sinon les troupes semblent avoir aprècier votre discours, ils ont un peu plus confiance en vous, vous n'êtes plus la petite princesse à leurs yeux. "

" Encore heureuse, c'était le minimum requis après une telle prestation. Merci pour le rapport Li, je vai aller me détendre un peu, tu peut disposer. "

" Merci, Princess. "

Li quitta la piéce suivi de pres de Zhen Xi.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 21 Avr - 20:50

Xia, Li et Zhen Xi arrivèrent enfin à leur destination. Zhen Xi avait donc choisis de poursuivre leur conversation ici, dans la salle Impériale. Elle entra la première, puis fit un signe à Xia et la laissa passer. Xi se dirigea alors vers Xin Li.

« Garde l’entrée s’il te plait, ne laisse personne passé, merci. »

« Bien, princess ! »

Zhen Xi laissa donc Li devant la porte puis la referma. Elles étaient donc seules dans cette grande pièce, Xi avait choisis cet endroit car il n’y avait qu’un seul accès et donc personne ne viendrait les déranger. C’était aussi le bureau du père à Zhen Xi, l’endroit où toutes les grandes décisions avaient été prises. Xi se dirigea vers le bureau de se dernier et comme elle en avait pris l’habitude, plutôt que de s’assoir conventionnellement derrière sur le fauteuil, elle s’assit directement devant sur le bureau, sûrement car ça lui donnait une position plus élevé comme un rang plus important.

« Assis toi là où sa te conviens le mieux, ne te gêne pas. Ho, et Xia, si tu as besoin de quelque chose un jour, n’hésite pas à me demander, je serais ravie de pouvoir t’aider. »

Elle laissa alors un peu de temps à Xia pour accepter ses propos et se trouver une place. Une fois fait, Zhen Xi reprit la parole :

« Dit moi Xia, que pense-tu de ce monde ? »

Zhen Xi venait de poser une question des plus étranges, en plus sur un air plutôt sérieux, montant que ce n’était pas une vieille blague. Où voulait-elle en venir ? Cela dépendra de la réponse à Xia…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 3 Mai - 14:53

La salle impériale… En y pénétrant, Cha-Chan eut comme une sensation de déjà vue du moins, de connaître ce genre de pièces. Ce sentiment ne lui plaisait pas tellement car ce n’était pas la première fois qu’elle le ressentait depuis sa rencontre avec la fourbe Da Ji.
Mais cette impression s’en alla rapidement laissant simplement un énorme
« WOUAH ! » s’échapper de ses lèvres. C’était, en effet, la pièce qui se révélait sous ses yeux qui semblait ne pas se terminer tellement elle était grande et spacieuse.

" On pourrait faire de grands bals dans cette pièce ou des mégas teufs ! ça doit être génial ! Je t'envie presque. "

Mais la maitresse de maison l’invita à s’asseoir tranquillement pour discuter. Malgré son habitude à faire comme bon lui semble en général, elle s’assit à proximité de la princesse pour pouvoir discuter calmement avec elle et lui répondre à sa première question en rapport au fait si elle avait besoin de quelque chose… ou pas ! Mais connaissant Cha-Chan, elle allait, quoi qu’il puisse arriver, demander un truc.

" Hein ? Est-ce que j’ai besoin d’un truc ? Euh bin c’est-à-dire que… J’ai des trous de mémoire depuis quelques temps et je voulais savoir si par hasard tu pouvais m’aider sur un point… Est-ce que tu sais si j’étais accompagnée quand on était encore très bonnes amies ? Parce que si on était super copines, on devait se raconter tout non ? D’autant plus que j’adore raconter des ragots entre copines ! Tiens d’ailleurs je suis sûre que tu dois avoir un beau fiancé ou quelque chose comme ça, une jolie princesse comme toi ne peut être seule hihi. "

Mais une fois terminée, Zhen Xi en remit une nouvelle couche en posant une question des plus bizarres ! Bizarre dans le sens que la réponse était très compliquée à formuler…

" Qu’est ce que je pense de ce monde ? Je me demande bien pourquoi tu poses des questions comme ça mais je vais te répondre…

Le monde est un énorme champ de bataille. La paix n’existera jamais dans ce monde il y aura toujours quelqu’un pour semer le chaos, la vie est un éternel combat. Le danger est en permanence présent on peut se faire agresser à chaque coin de rue, ce monde est loin d’être sûr. Mais en fait je trouve ça plutôt cool ! On s’ennuierait s’il n’y avait plus de guerres et tout ce qui va avec. En plus la méfiance règne car on ne sait plus qui sont nos amis et nos ennemis c’est la folie !

Bref… J’espère que cette réponse te suffira... "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Lun 18 Mai - 18:46

Tout d’abord lorsque Zhen Xi demanda à Xia, si elle avait besoin de quelque chose cette dernière lui demanda plus de précision sur son passé, si elle était accompagnée. Chose promise, chose due, Zhen Xi devait lui répondre.

« Tu sais, ça faisait longtemps qu’on ne c’était pas revue, au moins 3 ans… Mais je vais reprendre depuis le début. Quand on c’est connue, on ne peut pas dire que nous étions vraiment amies, moi j’étais la jeune princesse du Wei et toi, la fille inconnue d’un de nos grands officiers, qui venait d’arriver au pays. Forcément, deux jolies jeunes filles au même endroit, entraina un conflit et un sorte de rivalité apparue entre nous deux. »

* Hahaha la fois ou je l’avais enfermé dans le placard de l’écurie... *

« Mais avec le temps, pis grâce à une amie commune qu’on avait, ces chamailleries ont cessé pour devenir une simple amitié. Mais plus tard, notre amie partie en voyage au Japon et toi aussi tu décidas d’en faire de même pour retrouver ta mère. Et depuis que tu étais partie, je n’avais jamais eux de nouvelles de l’une de vous deux… »

Zhen Xi venait de donner une version romancé des souvenirs de Xia, il y avait du vrai, mais certain détails étaient volontairement omis (tout comme la question si Zxi avait un compagnon), mais on pouvait difficilement reprocher à Zhen Xi d’avoir menti. Elle laissa un petit moment à Xia pour assimiler le flot d’information qu’elle venait de lui donner. Puis après, elle reprit son petit débat sur le monde actuel.

« Hum je vois…une âme insouciante. » Dit-elle d’un ton mystique par rapport à la vision du monde de Xia.

« Pour toi, démon ou pas, ça change rien tant qu’il y a de quoi se battre. Au moins un point commun avec moi, qu’ils ne soient la ou pas, ne change rien pour moi. Au contraire, je trouve que c’est une opportunité pour être sur le devant de la scène et accomplir mes ambitions. Profiter de chaos pour s’élever, tout comme mon père la fait à son époque. »

Zhen Xi était lancée sur son trip de dirigeante et ne pu s’empêcher d’accompagner ses paroles des gestes qui vont avec, comme serrer son poing et lever le bras lorsqu’elle parla de s’élever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mer 20 Mai - 11:21

L’histoire tenait la route mais Cha-Chan trouvait certains faits assez bizarres. Elle fixait le sol et réfléchissait à tout cela pendant que le moment de silence s’était installé. Même si cela était des paroles venant d’une amie elle en doutait surtout en repensant la version donnée par Zhen Ji sur sa situation personnelle il y a quelques instants était différente. L’une des deux avait inventé un de ces passages de sa vie mais à savoir laquelle. Elle avait tendance à penser que la menteuse était Zhen Ji qui lui avait en plus de ça donné des mises en garde contre sa fille qui soi-disant était une vilaine alors qu’elle n’a rien d’une fille méchante, elle était même douce et calme depuis le début. Penser de cette façon la soulageait elle préférait largement croire qu’elle était une ex-rivale de la princesse partie à la recherche sa mère que d’avoir été la compagne de cette « chose » qui la dégoutait à chaque fois qu’elle y pensait.

** Ouf elle n’a point cité le nom tabou ça veut tout dire j’étais tout sauf avec ce balai à chiottes. Ma pauvre « future maman psycho » elle doit pas pouvoir s’empêcher de raconter des choses fausses, elle doit avoir la mythomanie mais on peut pas lui en vouloir ça arrive à tout le monde d’être malade du cerveau. **

Finalement elle crut Zhen Xi et cessa de réfléchir à propos du passé ce n’était pas le moment de se casser la tête avec les souvenirs perdus. Elle la regarda à nouveau avec le sourire et lui posa des questions bêtes comme elle savait si bien le faire.

" Ca devait être marrant cette époque de rivalité entres jeunes filles on devait pas s’ennuyer. Mais en fait si j’étais la fille d’un grand officier du Wei… ça veut dire que moi aussi j’étais au service du Wei ? ça doit être pour ça qu’on se connaît bien. Merci de m’avoir éclairée su tout ça et désolée d’avoir disparu mais maintenant c’est du passé je compte plus laisser tomber mon amie ! "

Cha-Chan écoutait avec attention le discours de sa Copine pour savoir enfin pourquoi elle lui posait des questions sur le monde et elle adora sa réponse. Elle trouvait ses paroles admirable accompagnées de ses superbes gestes elle se mit même à applaudir Zhen Xi qui était resplendissante comme une star sous les feux des projecteurs.

" Quelle classe tu as ! C’était sublime ! C’est tout à fait le genre d’avis que je partage totalement. "

Etant maintenant très à l’aise avec son amie, elle se leva en se mettant bien à côté d’elle. Elle lui attrapa le bras en prenant bien soin de la coller. Le poing levé avec elle lui montrant qu’elle partageait joyeusement ses envies.

" C’est pas juste une princesse que tu devrais être c’est carrément une reine ! Je pourrai presque t’appeler Zhen Xi-sama reine de la terreur !

Bref, si tu as besoin d’aide pour une quête ou quoi que se soit d’autre je veux bien me porter volontaire pour t’aider. Se serait aussi pour rattraper un peu le temps perdu, je suis sûre qu’on pourrait faire un tas de chose je sens qu’on est faites pour s’entendre malgré le fait que ça ait mal débuté entre nous. "


En repensant à ses paroles ça lui fit tilte qu’elle était venue ici pour des raisons précises et qu’il ne fallait surtout pas l’oublier sous peine de passer un mauvais quart d’heure avec Da Ji...

" Tiens en parlant de ton père, as-tu des nouvelles de lui ? A part ça je dirai que le moral doit aller tu as l’air d’aller vu de l’extérieur mais après de l’intérieur … Peut-être que tu caches tes peines.
Et est ce que tu as des plans de conquêtes de prévues ou des choses comme ça ? Da Ji-sama aimerait bien être informée plus souvent de ta situation. Si je lui dit rien elle va me passer un savon… "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Jeu 21 Mai - 19:49

Zhen Xi c’était déjà laissée aller en tenant de tel propos, mais le pire c’est que Xia était totalement subjuguée devant ça et la rejoignit dans élan. Zxi du se retenir d’émettre un rire démoniaque en voyant que Xia était entièrement de son coté et se contenta d’une bon sourire de satisfaction.

* Elle est entièrement à ma merci, on va pouvoir préparer des choses intéressantes maintenant…
T’as pas honte de faire à ton amie ?
C’est pas sensé être toi la démone ?
…j’ai encore un cœur moi.
A la bonne blague ! *


Après, elles se calmirent et Zxi voulait revenir sur un point du passé à Xia.

« Hum, je n’ai pas été très clair tout à l’heure, pour pas te mentir, tu n’as jamais été vraiment au service du Wei. Tu as été élevée par ta mère en dehors de ton conflit et un jour tu es venue pour rencontrer ton père, mais tu as toujours gardé cette indépendance qui te caractérisait, tu ne te battais que pour les causes qui te semblait juste sans suivre de royaume. »

Voilà pour la dernière précision sur le passé de Xia selon Zhen Xi. Xia avait pas mal complimenté Zhen Xi puis elle demanda des nouvelles de son père et parla de Da Ji.

« Pour mon père, ça fait bientôt 2 ans que le chaos est là, soit il est vraiment mort dans se cas je continuerais de dirigé ce royaume selon mes ambitions, soit il se terre dans un coin en attendant le bon moment pour réapparaitre, mais je doute qu’il soit encore capable d’accomplir quoi que se soit. »

Il y a 2 ans, elle n’aurait jamais dit cela, ça aurait plus ressemblé à « Je suis certaine qu’il va bien et j’attendrais son retour. », comme quoi Zhen Xi n’était plus vraiment la même…

« Da Ji attends de mes nouvelles ? Elle m’avait pourtant dit qu’elle me recontacterait si elle avait besoin de moi… Mais en attendant je prépare les rangs de l’armée afin d’être prêt en cas de bataille. Toutefois, j’aimerais bien la revoir bientôt, je pense avoir quelque idée qui lui plairait… Mais je ne peux pas encore t’en parler car il faudrait que je discute de 2 ou 3 détails avec elle d’abords… »

Zhen Xi passa son bras autour du cou de Xia et lui caressa la joue, geste que Da Ji avait déjà fait à ces 2 là.

« Mais ne t’inquiète pas, on saura te trouver un rôle important afin que tu ne te sente pas mise de coté. »

Elle lui fit de nouveau un sourire de gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Salle impériale   Dim 24 Mai - 12:12

Cha-Chan se plaisait bien dans cet atmosphère. Elle avait retrouvé son amie et se sentait bien à ses côtés. Elle aurait pu faire des folies mais se rendit compte qu’il fallait tout de même garder un certain sérieux tout en écoutant les paroles de Xi.

" Ah je comprends mieux c’est tout à fait moi, c’est toujours le cas maintenant je suis que moi-même et garde une certaine neutralité. Tout simplement la cause de Da Ji-sama est la plus juste c’est la sauveuse de l’humanité ! Donc pour le moment je reste avec elle ! "

Mais l’histoire concernant son père était étrange, elle ne se rappelait absolument pas de son père qui semblait pourtant être sa raison de vivre. Elle avait du faire du chemin pour le rencontrer mais ne devait pas être si important. On ne peut pas oublier si facilement de tels détails sauf si bien sûr ils avaient été dissimulés par quelque chose ou quelqu’un…
Heureusement qu’elle n’avait pas la tête à penser à de telles futilités mais plutôt à sa Da Ji- sama adorée ! Elle n’arrêtait plus d’y penser, c’était sa déesse fétiche.


" Quoi ? 2 ans ça fait beaucoup ! Il devait pas être un si bon dirigeant je suis sûre que tu es plus apte et que tu seras meilleur que lui pour diriger ton royaume. Puis ça a pas l’air de t’affecter tant que ça mais je vais éviter d’en parler plus… "

Xi venait de terminer d’expliquer ses intentions envers Da Ji-sama et cela n’était pas sans plaire à Cha-Chan. En effet, son amie qu’elle croyait complice ne voulait aucunement expliquer son plan à sa copine. Sa copine ne voulait en parler qu’avec Da Ji-sama. Elle se vexa et commença doucement à bouder.

" Finalement notre amitié n’est pas très forte si tu veux pas me confier tes idées. Je croyais qu’on était plus amie que ça mais ça veut dire que non.
Tu es comme Da Ji-sama elle non plus ne me dit jamais rien je crois que ça m’étonne pas que vous vous êtes retrouvée alliées vous êtes faites pou vous entendre je crois bien. Enfin, j’irai lui dire que tu as envie de lui parler de « choses secrètes ». "


Mais elle ne resta pas vexer longtemps car Xi venait de lui passer le bras autour du cou. C’était une chose que Da Ji-sama aimait faire aussi. Elle venait par ailleurs de sourire car ça lui plaisait toujours quand on lui apportait de l’attention mais ça restait toujours aussi gênant ces gestes de douceurs entre filles. Ça ne l’empêchait pas d’apprécier la situation et d’aimer la ressemblance entre les 2 seules chef qu’elle avait envie d’aider.

" Je confirme vous êtes pareil… Bon un peu d’attention fait toujours plaisir tu es quand même gentille alors je t’en veux pas trop…

Bon passons... En ce qui concerne le travail, je peux TOUT faire ! Merci de pas me laisser de côté je serai utile ! J’ai envie de vous aider toutes les 2 et surtout pas envie de rester sans rien faire je veux participer. Entre alliés il faut s’entraider ! Même des trucs minimes ça m’est égal tant que je peux être utile pour ma Da Ji-sama adorée ! Enfin, juste un truc que je veux pas éviter de m’envoyer près des chevaux je supporte pas ces sales bêtes ça me rend malade. Je ne sais trop pourquoi je crois que par le passé j’ai eu des mauvais souvenirs avec ces saletés.
Bref, en tout cas si un jour tu te décides à vouloir me parler de tes plans je suis là pour écouter quand même. "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mer 3 Juin - 11:07

Xia semblait légèrement vexer que Zhen Xi ne voulait pas tout lui raconter ses plans.

« Comme tu la dit toi-même, dans se monde on ne peut faire confiance à personne. Mais ici c’est juste que je ne voudrais pas divulguer de fausses idées ou te faire de fausses joies. Car je ne pourrais rien faire sans certaines informations que seule Da Ji possède. »

Mais Zhen Xi semblait déjà pardonner par Xia qui souhaitait à tout prix les aidées.

« Bon je crois qu’on a fait le tour des choses sérieuses à dire. »

Zhen Xi se leva du bureau où elle était assise, fit quelque pas et s’étira les bras en marchant et elle dit à Xia :

« Il commence à se faire tard et je n’ai pas vraiment de mission à te proposer... »

Et elle allait se retourner pour lui demander à Xia si elle avait quelque chose à proposer. Mais au moment de se retourner, son corps refusa de bouger ce qui avec son élan, la déséquilibra et elle failli s’écrouler sur place, mais elle se rattrapa avec une main et un genou à terre. Un malaise ? Pas vraiment, en fait elle ne contrôlait plus son corps sur ce coup la…

* Hé, dit donc, tu t’es un peu foutu de ma gueule tout à l’heure.
Hein ? De quoi c’est toi qui…
Oui, c’est moi qui contrôle, même sans ton accord.
Mais comment ?! Et puis juste à cause de se que je t’ai dit, tu es si susceptible ?
Moi aussi, mon pouvoir augmente grâce aux ténèbres et je me dois d’agir pour ne pas te laisser faire n’importe quoi ! *


Pendant quelque seconde Zhen Xi était donc reste dans cette position à moitié agenouillé dos à Xia et les yeux fermé. Elle se remit enfin à bouger, lorsqu’elle utilisa sa main gauche qui était libre pour cacher son œil gauche alors qu’ils étaient encore fermer. Et là elle ouvrit son œil droit laissant apparaitre comme lorsqu’elle c’était battu contre sa mère, un œil d’orée avec une pupille de félin, autrement dit, celui de sa démone ! Signe qui montrait qu’elle ne se contrôlait plus elle-même.

« Non, je ne te laisserais pas tout faire ! » Dit-elle avec cette voix qui n’était pas la sienne.

* Arrête tu va tout faire rater ma relation avec Xia !
C’est bien le but ! Tu ne rends pas compte, certes tu as ouvert ton cœur aux ténèbres, mais ton esprit aussi commence à sombrer, tu ne doit pas te laisser aller !
N’importe quoi je sais très bien se que je fais ! *


Mais la véritable Zhen Xi n’était pas décidée à se laisser faire, bien décider à reprendre le dessus elle força sa main gauche à cacher son œil droit, ainsi elle pu retrouver un regard normal pendant un instant et en profita pour prévenir Xia.

« Attends Xia, ne t’inquiète pas pour moi, mais ne t’approche pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Salle impériale   Sam 20 Juin - 20:06

Cha-Chan écoutait à moitié les paroles de Zhen Xi. Elle avait au moins compris qu’aucune information ne sortirait de la bouche de son amie tant que cette dernière n’aurait pas vu Da Ji-sama. Ca c’était clair mais ça n’arrangeait pas les choses. En effet, plus elles discutaient et plus la situation semblait devenir compliquer. On eut cru qu’elles avaient racontées tout ce qu’elles avaient à dire et que plus rien n’allait vraiment se passer. Ce fut un peu la dernière phrase de la Princesse… Et juste après cela, il se produisit quelque chose d’inhabituel. Zhen Xi semblait ne plus parvenir à bouger son corps alors qu’elle voulait le faire….

" Euh ça va ? Tu te sens mal ? Tu sembles un peu…Bizarre, j’espère que tu vas pas t’écrouler ou mourir parce que sinon on va penser que j’ai voulu attaquer la Princesse et j’ai pas envie d’aller au cachot ou découpée par ta mère !!! "

Trouvant cela étrange, Cha-Chan voulu s’approcher de sa copine mais au dernier moment, alors qu’elle allait la toucher, une voix complètement différente de celle de Xi sorti de sa bouche d’un ton assez fort. Ceci rendu la situation encore plus bizarre ! Elle commença à faire demi-tour car la situation ne lui plaisait plus spécialement. Cependant, Xi se remit à parler avec sa voix normale, la rassurant un peu au passage. Il y avait tout de même une chose anormale : elle venait de cacher l’un de ses yeux. Que de réactions peu ordinaires.

" Ne pas m’inquiéter alors que tout d’un coup tu avais une voix bizarre et que tu insiste à cacher quelque chose derrière cette main ? De toute manière, j’ai compris que j’avais affaire à une famille de sorcières alors je dirai que ne pas s’inquiéter vu la situation c’est impossible. "

Curieuse comme Cha-Chan est de nature, elle ne pu s’empêcher de s’approcher pour être aux côté de son amie et même malgré les avertissements de celle-ci.

" Je suis désolée je ne peux pas rester à l’écart alors que tu as l’air d’avoir des problèmes. Mais dis moi tu caches quoi sous ta main ? Je peux voir ? Allez, je peux ?!!! Je suis sûre que c’est un secret que t’as peur de montrer mais… Je veux savoir ! S’il te plait laisse-moi… "

Hésitante, Cha-Chan tendit sa main vers celle qui se trouvait devant l’œil. Elle avança la main toute tremblotante tout doucement, elle ne su exactement si elle devait continuer ou non, pendant un court instant elle s’était arrêtée. Mais sa curiosité étant plus forte que tout, elle se devait de continuer afin de découvrir le secret de Zhen Xi. Elle agrippa d’un geste plus rapide le poignet de la Dirigeante et… Comment va-t-elle réagir ? Que va-t-il se passer ?

[HS: D'abord désolée d'avoir mis du temps... + Absente toute la semaine prochaine, je pense que tu te doutes pourquoi. Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mer 1 Juil - 14:30

Malgré l’avertissement, Xia ne pu s’empêcher d’approcher, pire encore, elle saisit la main de Zhen Xi. Cette dernière, par pur réflexe primitif de protection, lui mordit la main pour qu’elle la lâche. Pas de chance pour Xia, ces derniers temps, personnes l’avait vraiment remarqué mais les canines de Zhen Xi était devenu vraiment plus pointu que la normale, ce qui laissa d’importantes marques qui saignaient sur la main de Xia. Puis dans la continuité, Zhen Xi repoussa son amie et pu se déplacé pour aller dans un autre coin de la pièce.

* Voilà, ta vu ce que tu as fait ? Tu te rends compte de ce que tu es ?
Quoi ? C’est bien toi qui voulait nuire à Xia !?
C’était une excuse, regarde c’est toi et toi seule qui a fait ça ! *


La démone relâcha légèrement son emprise sur Zhen Xi afin de lui laisser contempler avec ses deux yeux, son amie, en face d’elle, une main en sang et le regard rempli d’incompréhension, pour qu’elle réalise ce qu’elle était devenue. Elle ne comprenait plus ce qui se passait, elle mis ses mains sur sa tête et pris un air surpris et énervé.

« NON, c’est pas moi qui ai fait ça, j’y suis pour rien !!! »

* Si c’est toi ! Tu es capable de blesser une personne alors que tu as besoin d‘elle et qui est ton amie en plus !
C’est faux, c’est ta faute, c’est toi qui m’a manipulé !
C’est bien toi qui a agi ! Mais je crois que pour le moment je n’arriverais rien à tirer de toi… *


En effet Zhen Xi n’arrêtait pas de pété un câble sur ce qui se passait dans sa tête et en vrai, afin de calmer la situation pour le moment, sa démone n’eu d’autre choix que de les rendre toutes les deux inconscientes, donc Zhen Xi s’évanouissait devant le regard médusé de Xia, qui devait encore moins comprendre la situation.

Maintenant que Zhen Xi était dans les pommes, la situation c’était calmé, enfin pas tout à fait, car à se moment là, Xin Li rentra dans la pièce alors qu’elle en gardait l’entrée.

« Que se passe-t-il j’ai entendu des cris ? »

Puis elle vu, Zxi allongée par terre et Xia qui avait une main en sang.

« Ho non ! Princess ! »

Elle se précipita vers Zhen Xi et constata qu’elle simplement inconsciente, puis se tourna vers Xia en étant sur la défensive…

« Que c’est-il passé au juste ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mer 22 Juil - 13:21

Se faisant projeter à l’opposé de la princesse elle serrait les dents pour cacher sa douleur personne ne pouvait s’attendre à une telle réaction. En regardant sa main en sang elle remarqua des traces de dents dignes d’un vampire. Pensant tout de suite au pire elle en devint effrayée.

" AAAAAAH un vampire !!! "

A peine avait-elle hurlé de terreur que la princesse se mit à parler dans le vide en criant que ça n’était pas elle qui venait de faire ça. Difficile à croire vu qu’elles étaient seules.

" Si c’est pas toi c’est qui alors ? Un esprit invisible ? … ça peut être que toi Le coup de l’amitié devait être un mensonge pour t’attirer dans tes crocs, t’es un genre de psychopathe vampire ptêtre même pire que ta mère mais je me ferai pas avoir deux fois ce coup-ci je garde mes distances. "

Mais ses paroles étaient inutiles, Xi ne faisait même plus attention à Xia et continuait de paraître de plus en étrange jusqu’à, sans trop comprendre pourquoi, Xi tomba dans les pommes sous les yeux ébahis de Xia.

" C’est pas drôle ce petit jeu là, alors tu peux arrêter de faire semblant ? … Princesse ?... Zhen Xi ? Tu m’entends au moins ?... Oh non relève-toi vite avant qu’on m’accuse de trucs louches à ton sujet allez Zhen Xi s’il te plait… "

Hélas, aucune réaction ne semblait provenir de Xi… ça devenait inquiétant et ça sentait le danger.

" Il me reste plus qu’à… fuir par la fenêtre avant d’avoir des ennuis ! "

Elle ne pu même pas faire un pas qu’au même moment précis Xin Li entra dans la salle.

" Trop tard… Quelle poisse… Je l’avais encore oubliée celle là elle pouvait pas rester dans son coin à rien faire non… "

Li se précipita vers la princesse et ne pouvait qu’avoir des doutes envers Xia qui était finalement la seule autre personne qui se trouvait dans la pièce… Voilà qu’elle se retrouvait coincée sûrement accusée d’être la cause du malaise de la princesse, cela la rendait très anxieuse. Elle se voyait déjà prisonnière, écartelée ou pendue sur la place publique tellement elle ne se sentait pas à l’aise et s’imaginait le pire scénario possible .Le regard que Li portait envers la pauvre malchanceuse Cha-Chan plongea cette dernière dans une tête d’enterrement.

" Pourquoi vous me regardez de cette façon ? C’est pas moi !!! j’ai rien fait de mal je suis innocente ! Je ne lui ai pas lancé de sort je suis ni sorcière, ni démon je suis qu’une humain ordinaire moi j’ai pas pu lui faire ça en étant à l’autre bout de la salle. Ça peut être difficile à croire vu que comme par hasard il lui arrive des choses bizarres à un moment où il n’y a que moi en sa présence, mais c’est pas moi quand meeeeme !

Attendez Mademoiselle Xin Li je vais vous expliquer. Ce qu’il s’est passé est que … Un raton laveur est passé et lui a donné un coup sur la tête. Euh non… c’est pas ça… pardon je déraille… Je voulais plutôt dire qu’elle s’est sentie mal tout d’un coup sans que je comprenne pourquoi elle cachait ses yeux, je me suis approchée parce que je voulais l’aider et cette folle m’a mordue comme un vampire ! Rassurez-moi s’en est pas une vraie hein ? Vous connaissez mieux la princesse que moi alors vous devez connaître ses petits secrets et mieux comprendre ses problèmes.

Soit vous me croyez et tout se finit bien on oublie ça, soit vous me croyez pas et ça m’embêterait vraiment car je me sentirai forcée d’utiliser la force pour sortir d’ici en courant. Mais on devrait plutôt oublier ça le plus important maintenant est de sortir de cette pièce de penser au bien-être de la princesse et d’aller prendre soin d’elle ça semble plus urgent vous ne pensez pas ? "


Elle venait d’expliquer la vérité de l’histoire mais il en fallait certainement plus à Li pour la croire malheureusement. Elle se doutait que cela n’allait pas marcher aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mer 22 Juil - 22:07

Li ne s’attendait pas à se que Xia déblatèrent autant de chose en si peu de temps, elle n’avait pas compris grand choses à ces histoires de raton laveur et de vampire… Mais vu la façon qu’elle agissait et comme elle était paniquée, elle pouvait difficilement être l’auteur de quoi que se soit.

« S’il vous plait, calmez-vous Lady Xia… »

Li se pencha sur Zhen Xi et examina son état. Pas de trace de coup mais Zxi ne réagissais pas aux appels de Li, comme si son corps était vide…

« Elle n’est pas blessée et vu la distance, j’ai du mal à imaginer ce que vous auriez pu lui faire… »

Elle vit le poignet en sang de Xia en lui parlant.

« Par contre, vous, vous êtes blessée Lady Xia… »

Li ramassa Zxi et l’appuya sur son épaule, de façon à ne pas pouvoir la porter seule.

« Venez m’aider et je vous soignerais… Pour une fois que la Princesse à quelqu’un avec qui s’entendre, je préfère attendre la vérité de sa part, avant de vous faire quelque chose… »

Xin Li voulait donc essayer de croire en l’innocence de Xia pour le bien de Zhen Xi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Salle impériale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Salle impériale
» La Garde Impériale
» Ma petite vendetta de la garde impériale!
» La garde impériale au soleil
» La Marine Impériale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang :: Le Palais Wei-
Sauter vers: