Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Salle impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Lun 27 Juin - 8:36

Izumo répondit parfaitement à toutes les interrogations de Zhen Xi, s’en suivi alors le serment des Lames pour jurer fidélité au Wei.

* Mignon les petits choristes là. *

Xi garda l’air perplexe quelque seconde, mais n’en était pas moins convaincue.

« Magnifique ! Vendu, je signe où ? »

* Ils m’ont l’air plus compétent que mon armée… *

« Bon venons-en au fait, vous réglerez les détails avec Mitsuhide, mais j’ai besoin de vous à trois endroits. »

Elle se dirigea vers une carte qui était accroché au mur.

« Il me faut un groupe un groupe à l’ouest pour renforcer nos défenses face à Shi Pi, mais il faudra d’abord régler un autre problème. Un groupe au sud pour endiguer les mouvements de résistance venant du Jing, il y a du mouvement au Wu et au Shu, si ça arrive jusqu’à nous ça sera par ici. Et enfin le dernier groupe restera ici à Luo Yang en attendant que je leur trouve une autre affectation ou si jamais une menace s’en prend à nous. »

Jette un regard du coté des Lames pour voir si l’information est bien passé, mais elle observa plutôt des différends à propos des futurs équipes…

« Oui ce sont principalement des missions de défense et sécurisation de position, pas de « baston »… Enfin pas sur, car pour revenir au sujet de nos positions à l’ouest, nous devons d’abord reprendre contrôle du territoire de Xu Chang qui nous avait été soustrait par Orochi. Actuellement, même moi je ne sais pas ce qui s’y trouve, des troupes d’Orochi ? Ou juste des brigands ? Dans tous les cas je veux récupérer ce territoire donc n’hésitez pas à éliminer tout ce qui s’y trouve qui pourrait gêner, mais le plus discrètement possible… »

Arrête les explications et refait face aux Lames.

« Des questions ? Mitsu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 5 Juil - 14:05

" - Je ne resterai pas à me faire chier au palais !

- Moi non plus !

- C'est hors de question !

- Pourquoi moi ?!

- Personnellement, je n'y vois aucun inconvénient.

- Bon, écoutez... ce qu'on va faire, c'est jouer ça de manière équitable. Izumo, tu as ton jeu de carte ? Celui qui n'est pas truqué, je veux dire.

- Bien sûr, tiens. Ah non merde, c'est pas le bon. Attends deux secondes... Mmh non plus, non plus, putain j'l'ai mit où... Bougez pas hein, ça arrive, ça arrive... Ah, attends que je vérifie... Ouais, c'est le bon, tiens.

- Merci, bon, ce qu'on va faire, c'est tirer chacun une carte. Hideie, vu que t'es d'accord pour rester ici, tu comptes pas. Donc, celui qui tirera la plus petite carte restera ici avec lui. Les deux suivants iront dans le sud, et les deux plus fortes cartes iront à l'Ouest, d'accord ?"


Masanori, Izumo, Kistune et Tomoe acquiescèrent tous ensemble, la mine concentrée et Mitsuhide déploya alors toutes les cartes sur la table après les avoir mélangées. Au signal d'Hideie, leurs mains fusèrent vers la table et en retirèrent chacun une.
Une seconde de flottement dura où chacun observa son voisin pour deviner ce qu'il avait dans les mains. Le rictus écoeuré de Kitsune ne trompa personne, et elle abattit un deux sur la table en reniflant de mépris.


" Bah, au moins j'aurais Hideie pour me chanter des chansons, un lit propre, de la vraie nourriture, de quoi me laver et de la compagnie un peu plus raffinée que vous, sales brutes, c'est pas plus mal."

Un petit rire s'échappa des lèvres de tous les autres, qui savaient désormais qu'ils avaient évité le pire. Izumo prit une pose avantageuse et déposa calmement un as sur la table, un sourire suffisant sur les lèvres puis croisa les bras en toisant ses comparses.

" Je pouvais pas rêver mieux, j'vais p'tetre recroiser le Panda...

- T'AS TRICHE !

- Non.

- SI ! J'SUIS SUR QUE T'AS TRICHE, TU TRICHES TOUJOURS !

- Tais toi, montre plutôt ce que t'as dans les mains.

- Mmmh... "


Elle retourna sa carte. Un 8. Pas vraiment mauvais, mais un peu bas pour espérer être à l'ouest. Mitsuhide et Masanori se fixèrent un instant, puis abattirent ensemble leur carte, deux dames.

" Euh... Du coup on fait quoi ?

- On en tire une autre, crétin.

- Je le savais, charogne ! Tu veux te battre ?!

- Non, que tu tires une carte, bon dieu !

- Sois pas pressé, j'vais te niquer.

- C'est ça, espère..."


Ils retirèrent une carte qu'ils abattirent de nouveau dans le même mouvement. Un 4 pour Masanori et un 9 pour Mitsuhide.

" OH YEAH !

- Et merde...

- AH ! Au moins j'suis avec Masanori, c'est toujours ça de prit...


- Donc, résumons. Je resterai ici avec Kitsune, pendant que Mitsuhide et Izumo partiront vers l'ouest et... Xu Chang, c'est bien ça ? Tandis que Masanori et Tomoe feront cap vers le Sud pour aider à contenir les Résistants, correct ?

- Correct.

- Les équipes me semblent bien équilibrées, au final. Si jamais ça se corse, avoir moi et Mitsu à l'ouest semble être bien, nous avons de bonne relations avec les types de là bas, surtout Mitsu si je comprends bien, et si jamais ça pète en vrai, nous sommes les plus puissants.

- GENRE !

- Il a raison, Tomoe, Pi a de grands guerriers et des officiers de talent. Les deux gros morceaux que sont Luo Feng et le Roi lui même sont au dessus de vos capacités, je doute même qu' Izumo et moi réunis puissions rivaliser avec Pi. Si jamais une telle situation arrivait, il faut que vous, Kitsune et Hideie, nous rejoignez.

- Pourquoi pas nous ?!

- Il ne faut pas laisser le sud sans défense, votre rôle à toi et à Tomoe est primordial.

- M'ouais...

- Vois les choses du bon côté, tu risques d'avoir autant de baston que nous, mais sur des cibles faciles, et on dit qu'au sud les gens sont plus joyeux et fêtards. Nous, on ne va croiser que des voleurs de grands chemins et des lézards... A moins qu'on réussisse à aller voir Pi dans l'ouest, un soir, histoire de se la col- non non Xi, je déconne, tu t'imagines quand même pas que je vais aller faire copain-copain avec un ennemi, pas vrai ?

- Héhé, grillé... Enfin bon, tout le monde est content ?"


Grognement d'assentiment général.


" Donc, chère nièce, ça te convient ?
Je demanderai juste une chose. Pour les groupes qui partent en expédition, à quoi doit-on s'attendre au niveau du soutien ? Je ne me souviens pas que tu m'aies parlé de ça. Parceque mine de rien, malgré leurs talents, je doute que Masa et Tomoe arrivent à bloquer une armée en armes à eux seuls dans le Sud, ne parlons pas d' Izumo et moi contre les troupes de Shi Pi... J'aimerai savoir précisément quelle est la situation dans les lieux où nous sommes affectés. Ah, et bien entendu, avoir quelques rations pour la route serait pas de refus. Chasser, c'est marrant, mais c'est chiant à la longue."


Xi hocha de la tête et consulta avec rapidité un livre de registre, montrant qu'elle savait précisément ce qu'elle cherchait et où le trouver.
Mitsuhide en profita pour murmurer à l'oreille d' Izumo.


" J'vais avoir besoin d'un de tes tours de magicien quand nous aurons fini ce conseil de guerre, je t'en dirai plus tout à l'heure."

Izumo ne broncha pas, mais un bref éclat dans ses yeux injectés de sang indiqua à Mitsuhide qu'il était d'accord. Ce dernier se reconcentra sur Zhen Xi qui venait de trouver ce qu'elle cherchait.

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Jeu 21 Juil - 13:23

Zhen Xi admira la méthode de répartition des équipes dignes des plus grands stratèges… du bar du coin. Mais ça avait le mérite d’être efficace car les équipes étaient enfin formées. Ensuite Mitsu demanda du détail sur les soutiens aux quels ils auraient droit, elle alla donc chercher le registre des unités présentes au sud. Elle s’approcha de Tomoe et Massanori en premier.

« Concernant l’équipe du sud, vous rejoindrez notre dernier bastion avancé au château de Wan, il a été reconstruit et renforcé après les événements à l’époque de mon père. Vous trouverez toutes les spécificités de la région ainsi que la liste des officiers et lieutenants là-dedans. »

Tend le registre à Tomoe.

« Vous pourrez diriger ces troupes comme bon vous semble. Mais je dois vous prévenir, nous avons perdu tout contact avec l’autre bastion avancé de la région, le château de Fan, il ne serait pas surprenant que la résistance y soit pour quelque chose, méfiez-vous donc de ce qu’il se passe là-bas. »

Se tourne maintenant de nouveau vers Mitsu.

« Je vais vous expliquer plus clairement votre objectif. Xu Chang n’est qu’une étape en réalité, tu as vu comme moi la dernière fois que nous y sommes allés, l’état de la ville, elle n’est plus apte à contenir une armée. Mais ces terres et routes sont importantes pour le reste du pays pour cela qu’il faut remettre ces territoires sous notre contrôle. Votre objectif final est d’atteindre la ville de Chang An, une fois atteinte ça signifiera que la zone est dégagée depuis Luo Yang. Comme la plus grande discrétion est demandée lors de vos déplacements vous pourrez uniquement prendre une ou deux unités avec vous, mais si vous avez besoin d’assistance des troupes se tiendront prête à vous rejoindre. L’idéal serait de m’avertir de la situation avant d’engager des combats, surtout si ce sont des troupes d’Orochi, dans ce cas j’élaborerais avec vous un plan pour semer la confusion et éviter des problèmes. »

Recul un peu pour avoir tout le monde en face d’elle.

« Ça vous va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Jeu 10 Nov - 13:23

Tomoe et Masanori écoutèrent avec attention les instruction de la jeune Impératrice. C'était leur première mission au service de l'Empire Wei, il fallait faire bonne figure. Lorsqu'elle tendit le registre à Tomoe, celle ci l'ouvrit et commença à parcourir rapidement les informations qui y étaient inscrites, Masanori lisant au dessus de son épaule, les sourcils froncés.

" - Bon, Masanori, mon lapin, je crois qu'on va avoir de quoi s'amuser.

- Ouais, j'vais finir par être content de mon sort.

- La même."

Ils continuèrent de deviser à propos des informations écrites sur le registre pendant que Mistsuhide clarifiait la situation à Izumo.

" Pour faire simple. Il y a quelques temps, Xi, moi et la garde qu'on a vu à l'entrée de la salle, sommes entrés à Xu Chang. C'était une ruine qui grouillait de lézards, on y a même rencontré Da Ji, une magicienne. C'est la poule d'Orochi, je préfèrerai éviter de me frotter à elle de nouveau, j'ai morflé sévère la dernière fois...

- Elle est comment ?

- Forte. Elle utilise -

- Nan, je veux dire, elle est comment ?

- Ah. Bonne. Suuuuuper bonne.

- Intéressant.

- Non, ça n'est PAS intéressant. Si on se fait griller par cette vipère, on court aux ennuis. Déjà, pour nous, parceque je vois pas comment on pourrait lui coller une rouste, et ensuite ce serait un aveu au nom de l'Empire. Il va falloir la jouer fine et très discrète, normalement c'est dans tes cordes. Si on se la fait à l'ancienne, ombres parmis les ombres, on a le plus de chances de s'en sortir les couilles propres et de mener à bien la mission.

- M'ouais, admettons..."


Les Lames se dévisagèrent les uns après les autres, puis Mitsuhide se racla la gorge.

" Hum, Izumo, je t'avais demandé un petit service tout à l'heure... En fin de compte, il m'en faudrait un deuxième.

- Annonce.

- Clairement, la communication est un point essentiel de nos missions respectives. Il faut que ce soit rapide. Très rapide. Et en même temps le plus discret possible. Parce que bon, si on se retrouve devant une division complète des guerriers d'Orochi, ou si Tomoe et Masa se font assiéger par les troupes de la Résistance, il nous faudra un moyen pour se tenir au jus très rapidement sans être repérés...

- Ah oui, t'en fais pas pour ça, j'ai gardé les vieilles reliques."


En disant cela, il glissa la main à l'intérieur de sa veste et en sortit une petite bourse en cuir. Visiblement très ancienne, la cordelette qui permettait de la fermer était élimée et menaçait de se casser au moindre contact. Izumo l'ouvrit cependant avec énergie, glissa la main à l'intérieur et en ressortit 6 bagues d'argent, chacune ornée d'une pierre de lune d'un blanc laiteux.

" Bon, pas la peine de refaire les présentations, vous savez comment ça marche."

Ils prirent chacun à leur tour une bague qu'ils mirent à leur index droit sous le regard circonspect de Xi. Mistuhide sourit en la voyant et décida de lui montrer. Il approcha la bague de ses lèvres et dit à haute voix "Quatre".
Au même instant, la bague de Masanori se mit à luire comme une étoile à son doigt tandis qu'en son centre, le chiffre "1" apparut distinctement.


" Voilà. Sans entrer dans les détails, ça c'est plus à Izumo qu'il faut demander, ces bagues sont reliées entres elles et chacune possède un numéro. C'est une sorte d'alarme. Il suffit de dire le numéro de la personne qu'on veut prévenir - là, en l'occurence, Masanori- et celui ci sera prévenu que son aide est requise. J'ai la numéro 1, Izumo la 2, Tomoe la 3, Masanori la 4, Hideie la 5 et Kitsune la 6.
Et le deuxième côté cool à ces bagues, c'est que la lumière qui est projetée indique le chemin à prendre. Enfin, le chemin en ligne droite quoi...
C'est arrivé une fois que je suive bêtement la lumière et que je me retrouve face à un énorme fleuve, j'ai dû me taper une demi journée de détour pour passer à gué... M'enfin en les utilisant intelligemment, ces petites merveilles sont extrêmement utiles."


Il posa sa bague contre celle de Masanori et la lueur disparu en un instant.

" Bon. Bah, j'voudrai pas paraître impoli, mais on a du travail, les loulous, en route."

Ils s'inclinèrent tous face à Zhen Xi puis Masanori, Tomo, Mitsuhide et Izumo étreignirent Tomoe et Kitsune.

" - Les retrouvailles furent vraiment de très courte durée...

- Pas vraiment le choix, hein ?

- Non, c'est vrai... Faîtes attention à vous.

- T'en fais pas pour ça. Et vous deux, ne semez pas le désordre au palais, et soyez vigilants, on n'est jamais trop prudent.

- Tu nous connais.

- Justement...

- Allez, filez, on gère ici =) ."

Masa, Izumo, Tomoe et Mitsuhide firent une dernière courbette devant Xi puis sortirent de la salle en claquant la porte derrière eux.

" Donc, Majesté, maintenant que nous sommes à votre service au palais, si nous en profitions pour faire un peu connaissance ?I love you "

Alors que Kitsune prononçait ces paroles, elle se sortit une bouteille de saké d'un petit sac situé dans son dos ainsi que deux coupelles qu'elle remplit à ras bord.

* Par tous les Saints... Ils sont partis depuis à peine 20 secondes qu'elle commence déjà... *

--------------------------------

" N'empêche, t'as pas l'impression qu'on se précipite un peu là ?

- On n'est pas en position pour prendre notre temps, Tomoe, la rapidité est un atout précieux.

- Si tu le dis...

- Allez récupérer vos trucs dans vos chambres, on se retrouve aux écuries dans 5 minutes.

- Il faut que j'aille aux toilettes !

- 5 minutes. Presse toi.

- Gnagnagna, à toute, raclure."

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Lun 14 Nov - 10:47

Mitsuhide vint expliquer à Xi l’utilisation de leurs bagues numérotées.

« Oh, ils existent donc encore de tels artefacts, intéressant. »

Xi avait toujours aimé ce genre d’objets aux pouvoirs particuliers, mais depuis l’apparition des démons, ils devenaient rares car leurs pouvoirs disparaissaient, les reclassant ainsi à de simples reliques du passé.

Toute la troupe ne trouvant rien à redire aux ordres de Xi, ils décidèrent de se mettre en route.

« Bonne chance à vous, Les Lames, restez fidèle à vous-même ! » Dit-elle avec ses airs de dirigeante, puis elle rajouta sur un ton moins sérieux.

« Et au Wei aussi, tant qu’à faire. »

Une fois partis, Kitsune vint proposer de faire connaissance autour d’une coupelle de saké.

« Pourquoi pas, asseyons-nous dans ce cas. »

Elle les guida vers une petite table au fond de la pièce avec des tabourets et accepta la coupelle de saké.

« Et pour Hideie ?... Ah oui, c’est vrai, comme mon père, là on reconnait les grands hommes. »

Elle bu une gorgée de saké.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuhide Akechi
Le Père Fouettard
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Mar 15 Nov - 12:54

Kitsune et Hideie rejoignirent Zhen Xi jusqu'à la petite table au fond de la pièce. Kistune s'installa lascivement sur un coussin rembourré et trinqua avec Xi pendant qu'Hideie, assit bien droit sur un tabouret, se servait une coupelle d'eau.

" Aaah... Je suis vraiment pas fâchée d'avoir enfin la paix... Finalement c'est une bonne chose d'être resté ici !

- D'autant plus que nous sommes probablement les plus à même d'être utiles sur un plan autre que l'art de guerroyer. Très franchement, la présence de Masanori ici aurait été une véritable plaisanterie."

- Ah ! Tu parles qu'il t'aurait repris en main l'entraînement des soldats en moins de deux, il ne peut pas rester inactif plus de 2 secondes, il a déjà fait le coup à l'auberge, c'était vraiment chiant, tu peux me croire !

- Sur ce point là, je trouve qu'il a eu une excellente idée. Son semblant de bataillon nous a tout de même été utile durant cette escarmouche...

- Tu parles. Il avait complètement oublié de leur parler de l'existence des boucliers si tu te souviens bien !

- Oui... Enfin, trêve de bavardages, nous faisons preuve d'une remarquable impolitesse, pardonnez nous, Impératrice, mais nos retrouvailles sont très récentes, j'ai beaucoup de mal à mettre mon enthousiasme de côté."


Il but une nouvelle gorgée d'eau sous le regard amusé de Kitsune, ce qui le fit rougir. Il n'osa pas regarder la jeune impératrice, sa timidité le poussant à contempler sa coupe sans trouver quoi que ce soit d'intéressant à dire.

Kitsune émit un léger soupir et, après avoir déposé sa coupelle sur la table, se tourna légèrement vers l'impératrice et la dévisagea un instant, son indexe jouant à faire des boucles avec une de ses longues mèches de cheveux. Elle dégageait cette aura féline, difficilement descriptible, qui attirait les regards comme une lampe attire les papillons de nuit.


" En tout cas, je dois dire qu'à première vue, je vous aime bien, Impératrice. Voir Mitsuhide faire des courbettes devant une jeune femme comme vous, ça me plaît. Ca doit être la vengeance par procuration sans doute."

Elle reprit distraitement sa coupe tout en continuant d'observer Xi, ce qui devenait un peu dérangeant à force, mais elle ne s'en rendit pas compte. Hideie se râcla la gorge et osa enfin regarder l'impératrice.
Son jeune âge et le prit une nouvelle fois au dépourvu et il faillit perdre le fil de ses pensées, mais il parvint à se ressaisir.


" Impératrice, je ne voudrais pas paraître trop curieux, mais depuis le départ de cette expédition, Mitsuhide ne nous a rien dit à propos de vous, de votre père, ni de votre mère d'ailleurs. Nous savons juste qu'après avoir quitté le Japon, il s'est enrôlé dans l'armée de votre père, et.. Euh... comment le formuler... Comme vous venez de l'évoquer, je me disais que, peut-être..

- Et il voudrait connaître l'histoire de votre Empire depuis sa création, ainsi que l'histoire de votre famille pour que vous puissiez faire partie intégrante de sa prochaine chanson. Mon petit doigt me dit que vous aurez un role central dans cette saga.

- Kitsune...

- Roh voyons, fais pas ta mijorée ! T'es toujours tellement en train de tourner autour du pot qu'avant de répondre à ta question, les gens se demandent d'abord pourquoi tu la poses et ne veulent plus répondre. C'est un cercle vicieux que tu crées à force de prendre des pincettes. Un peu de naturel, que diable ! En plus, ça doit être une bonne histoire, tu n'es pas le seul à vouloir l'entendre !"

Pour conclure sa tirade, elle vida sa coupelle d'une gorgée et, les joues légèrement rosies par l'alcool, s'installa plus confortablement en lançant un clin d'oeil aguicheur à Hideie.

_________________
Allez Mes Frères, Tirez Sur Les Rames !
Nous Allons Brûler Leurs Terres, Violer Leurs Femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: La Salle impériale   Jeu 17 Nov - 12:46

Xi assista à la scène, on aurait presque dit un vieux couple qui se chamaillait.

« L’histoire du Wei ? Je vous fais la version des 3 tomes Larousse ou façon Wiki ? »

Toussote un peu et fait genre que c’est de la faute de la coupelle de saké.

« Mon père était un ministre des Han, il a toujours su se faire sa place pour se faire bien voir et éliminé ses rivaux, il a donc pu facilement créer son royaume lors de la chute de l’Empire. S’en suivi les inévitables guerres contre les autres royaumes. C’était un fin stratège assez décomplexé qui ne buvait pas d’alcool. Nous n’avons plus de nouvelle de lui depuis qu’Orochi est apparu et a détruit notre ancienne capitale à Xu Chang. »

Elle s’arrêta un instant, se demandant si elle n’avait pas trop résumé, mais parler de son père n’était pas sa chose favorite, non pas qu’elle ne l’aime pas, mais qu’elle ne savait toujours pas trop quoi penser de tout ça…

« Ma mère, Dame Zhen Ji, fille d’une famille noble a connu mon père assez jeune, contrairement à lui elle est très excentrique et aime tout particulièrement le saké. C’est elle la véritable Impératrice, mais n’ayant jamais vraiment participé à la vie politique c’est moi qui gère, car j’ai toujours été assez proche de mon père dans son travail. »

Elle s’arrêta de nouveau, puis bu une gorgée de sa coupelle de saké.

« Je ne nierais pas avoir été élevé comme une princesse dans un cocon tout rose, mais depuis mon implication dans le vrai vie, tout n’a pas été joyeux et facile. La guerre faisait partie du quotidien, j’ai même rejoins plusieurs fois le champ bataille lorsque mon père était en danger, puis forcément il y a eu des histoires d’amours et de trahisons, sa parait rien pour les vrais personnes qui souffrent, mais ce fut difficile à vivre quand même. Alors que la situation c’était un peu tasser dans le monde, l’impensable se produisit avec l’arrivée des démons, j’ai pensé que c’était une chance de se mettre en avant, mais ce fut plutôt le contraire. Voulant à tout prix protéger ce chère royaume que mon père avait bâtit je pris le pari risqué de faire une alliance avec Orochi, bien qu’ils aient l’ascendant sur nous, nous restons libre et indépendant et aucunement soumis. Mais l’opinion général est contre ça, pour eux un fier royaume comme nous aurait du se battre jusqu’au dernier, mais quand je vois ce que sont devenus le Shu et le Wu par exemple, je ne pouvais pas l’accepter et encore moins feindre la soumission pour mieux les trahir comme le proposait Shi Pi, nous aurions été démasqué et massacré trop vite. Même si je dois aller à l’encontre de tout le monde, je continuerais de protéger ce royaume coute que coute. »

Après avoir fini ses histoires, elle termina sa coupelle de saké dans la foulée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Salle impériale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» La Salle impériale
» La Garde Impériale
» Ma petite vendetta de la garde impériale!
» La garde impériale au soleil
» La Marine Impériale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang :: Le Palais Wei-
Sauter vers: