Dynasty-Samurai Warriors, le Forum

Tout sur Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Warriors Orochi, Kessen...


 

SiteSite  FacebookFacebook  DiscordDiscord  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Ven 7 Aoû - 17:46

[Moi je competitionne avec les petits]

Alors qu’elle se dirigeait vers un fauteuil à quelques pas, elle fit un bond avant s’y retrouver allongée; ses jambes blanches se balançaient dans les airs et ses deux mains se joignaient derrière sa tête berçée par le vide. Complètement envoutée par ce qu’il se passait dans son royaume, elle écoutait un mot sur deux des paroles de la mystérieuse créature devant elle.

''L’unique, l’heureuse … ''

L’Impératrice qui semblait plus que détendue, ricanait silencieusement les yeux fermés. Par contre les gardes s’étaient retournés vers la fille. Déjà, les armes s’étaient détachées de leur fourreau. Les bruits d’épée sortir l’Impératrice de sa bulle.

'' Hm … '' un œil seulement s’ouvrir pour la scruter.

Les lames qui la pointait était maintenant virées vers le sol. Elle sortit une grande poche brune, oû on supposait une grande somme d’argent par le bruit de se petit sac.


'' Tiens, marchande … Merci pour tes pains.''

Elle allait lancer la somme d’or afin que cette personne soit épargnée par ses gardes, mais elle s’arrêta avant.

'' Cependant …tous les marchands et même les paysans reconnaissent ma tête. Mais bravo pour le costume. ''

Finalement, elle jetta quand même le petit sachet d'or vers Aeria. La dame prit une pause et soupira, encore des ennuies ? Et par qui cette fois ? Elle préféra fermer ses yeux encore une fois avant d’entendre la réponse de sa question :

'' Pourquoi tu me déranges ? Ta tête ne me dit absolument rien d’ici … ''

La question que se posaient les gardes était plutôt : pourquoi laisse-t-elle cette misérable personne en vie ? Il est vrai qu’il aurait été plus simple de la balançait dehors parmi les civils ou encore des terres du Wei puisqu’elle n’avait aucune idée de qui elle était. Mais la dame avait déjà mal jugé dans une situation similaire à celle-ci. Si encore ça venait d’Orochi …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Ven 7 Aoû - 23:25

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 0:55

L’Impératrice ouvrit ses yeux et tourna son regard vers la jeune demoiselle à la chevelure verte. Ses yeux en disaient longs sur les conséquences de ses gestes. On pouvait sentir la colère qui montait en elle, toucher un de ses gardes, un de ses propres soldats, en plus devant elle, ah ! Ça non, cette situation n’allait vraiment mais vraiment pas tourner à l’avantage de cette petite gamine. Toujours dans une position confortable, seul son regard avait bougé, elle fronça les sourcils, ses yeux marrons devenaient clairs. Devant elle, l’intruse lâcha le garde, tout en l’infligeant des coups. Les autres gardes l’observaient aussi d’un regard ténébreux. On ne devait attaquer un de leur frère de la sorte et s’inviter au palais.

Aeria a écrit:
Alors, vous les rengainez ses armes, ou vous préférez laissez mourir ce garde ? »



D’une voix lourde et sérieuse, l’Impératrice répliqua à la jeune demoiselle :

'' Petite p**e… Je te jure que si tu touche à un seul de mes guerriers, je trancherais la tête et je donnerais ta pourriture de carcasse aux corbeaux. ''

Elle s’assit et se pencha vers elle. Les coudes sur ses genoux, elle rapprocha son visage vers cette fille à moins d’un mètre d’elle. L’intruse avait déjà laissé le garde de côté avant sa menace, Zhen Ji fit signe de le ramasser aux gardes du Wei; rapidement ses compagnons l’aidèrent à se relever pour finalement former un cercle autour des deux dames.

Aeria a écrit:
« Si vous ne me connaissez pas, c’est que je suis nouvelle ici, je ne suis jamais venue à Luo Yang. Et, je voudrais vous parler en privé, pour récolter des informations, sur un dénommé Cao Pi. Da Ji voudrait en savoir plus sur lui, et où il est allé. Voyons, je suis que vous le connaissez, n’est-ce pas ? »


'' Tu veux me parler seule à seule ? Désolée je donne difficilement ce que les gens veulent. Mais te voyant aller, je ne préfère pas mettre mes gardes en dangers …

Da Ji souhaite en connaître plus sur cet homme ? Tu m'en diras tant ...''

Décidemment, cette fille était plus qu’une paysanne, plus qu’une touriste niaiseuse. Une personne qui débarque dans son palais pour recueillir des informations sur un homme exilé de ses terres et supposément par la reine Da Ji. On lui faisait une mauvaise blague, pensa Zhen Ji. Le rire de l’Impératrice résonnait même dans les ténèbres. Avant de reprendre de son sérieux, elle ajouta :

'' Quittez mes frères, je ne veux plus que vous supporter ses idioties …Je vais moi-même m’occuper d’elle. ''

Mais ses soldats en bleu désiraient plus que tout la voir se noyer dans son propre sang. L’Impératrice pouvait comprendre cette folle envie. Peu importe, les guerriers en bleu quittèrent le lieu pour les laisser seules. Il y avait un puit de lumière au dessus de leur tête, faisant illuminer l’endroit. La peau de l’Impératrice était aussi blanche, faisant un contraste de ses lèvres rouge sang et ses yeux étrangement orangés. Les saphirs de sa couronne étaient illuminés, tout comme le reste de ses bijoux. Devant cette noble se trouvait un jeune assoiffé de sang, habillé du plus laid accoutrement, tout un contraste là aussi. Son regard lourd s’appuyait à celui de la jeune femme. Le silence qui régnait depuis un moment fut interrompu par l’Impératrice.

'' Tes conneries, garde les pour toi. Je sais que tu ne viens pas d’Orochi, Da Ji nous a déjà envoyé un messager il y a même pas quelques heures. Si t’es si intéressée par Pi, va suivre Lu Bu. Il y a rien à savoir de cet homme exilé du Wei. ''

L’Impératrice se leva de son fauteuil, et regarda la demoiselle de haut. Elle sentait quelque chose de maléfique en elle. Encore, la cruelle Da Ji avait infecté une innocente victime de son poison. Voilà les véritables raisons de cet agissement, pensa la reine. Si elle osait attaquer par n’importe quelle manière l’une des dirigeantes du royaume, elle serait morte par ses propres mains en quelques secondes. La dame reprit encore la parole, toujours d’un air beaucoup moins mélancolique :

'' Donne moi une seule bonne raison pour que je ne t’égorge par sur place. ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 2:00

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 4:09

L’Impératrice ne fut pas surprise de la vitesse de cette jeune créature. Elle resta debout, son regard plus haut que le sien. Sa fille Zhen Xi avait les mêmes '' symptômes '' que celle-ci, cependant Aeria n’arriva même pas à la cheville de la Princesse. Voulait-elle l’impressionnée ? Seul les dieux le pouvaient, et non une victime de Da Ji, ni même Orochi. Proche d’elle, même trop, elle sentait l’intruse la sonder. Zhen Ji se demandait ce qu’elle pouvait bien chercher dans son esprit. L’esprit de l’Impératrice ne cachait aucune noirceur, présentement, il n'y avait que la colère humaine qui la dominait, rien de plus naturel sur cette Terre. Alors à son tour, la reine prit la peine de sonder son coeur et son esprit, rien que pour une seconde. Elle puait le serpent à plein nez. L’Impératrice ne put s’empêcher de tirer sa langue fasse à sa constatation. La jeune demoiselle commença à lui radoter des histoires plus idiotes les unes des autres, ce qui commençait vraiment à agacer l’Impératrice. Focus, pensa-t-elle. Elle est envahie par l’esprit noir. Pendant un moment, elle se demanda si elle devait l’aider à la délivrer, mais la jeune intruse devait être sous cette emprise depuis un trop long moment.

Mais la jeune créature à la chevelure verte attira les foudres de l’Impératrice

Les cris de son garde s’intensifiaient. Mais face à la demande de la jeune, elle eut … un visage de m¤rde.

'' Gné ? ''

Elle tappa son visage de sa main droite tout en soupirant. Aeria n’avait aucune idée dans quoi elle s’embarquait. Vouloir utilisé un de ses gardes en échange d’information, alors que Zhen Ji n’avait rien d’autre à rajouter sur ce sujet … Pauvre frère, il souffrait, mais elle savait qu’il préférée subir cette petite torture pour la vie de sa reine.

'' Mais quel c*nne … ''

Alors qu’elle était à l’autre bout de la pièce, l’Impératrice rugit : '' Ta musique, elle m’explose les tympans ! ''

Au moment où elle enleva sa main de son visage, une aura blanche enveloppa le corps de l’Impératrice. D’un coup, elle était partie à une vitesse incroyable vers de l’intruse, sans même poser un seul pied au sol. Elle esquiva un coup de lame, puis colla une droite en plein visage. Le coup fut si puissant que le corps d’Aeria partit en flèche vers la droite où une colonne de pierre l’attendait à 100 mètres plus loin. Au moment de l’impact, il eut une terrible explosion, le palais en entier trembla.

*Je suis déçue, je me suis vraiment abaisser à son niveau …*

Même si l'Impératrice n'avait utilisé aucune arme, elle s'était déçue pour avoir utilisé autant de force contre une simple vermine. Zhen Ji tourna son regard et s’accroupit vers le guerrier en bleu, qui criait de tous ses poumons. Le casque tombé, elle caressa de ses deux mains blanches la chevelure brune de l’homme qui gémissait de moins en moins. En l’espace d’une seconde, son corps fut enveloppé par une lueur aussi blanche que la sienne. Finalement, l’homme silencieux s’allongea au sol; il dormait maintenant et il allait récupérer une meilleure santé. Le poison concocté par la mystérieuse femme ne faisait pas le poids face à sa magie.

La dame se remit droite et calma sa rage par de grandes respirations. Elle ferma ses yeux pour un focus, mais elle serra fermement ses poings pour maintenir sa petite colère.


''Zen ! Rester zen … La force est dans l’équilibre, ouais c’est ça … ''

Elle entendit Aeria sortir de son trou. Le nuage de poussière sur la colonne de pierre se dissipait peu à peu. Décidemment, l’Impératrice avait tapé trop fort, vraiment trop. Une dernière respiration et son visage avait reprit une bonne mine. Elle se retourna vers l’intruse avec un meilleur accueil. Les mains jointes derrière son dos, elle fit quelques pas avant de lâcher un soupir.

'' Tu n’as pas compris, mais ce n’est pas grave. Comme je l’ai dit tout à l’heure, le seigneur Cao Pi n’a rien avoir avec le royaume. ''

Sa voix accueillante se dissipa par un ton plus autoritaire : '' Il est exilé de nos terres. Fin de l’histoire. Tu peux piger ça non ? ''

'' Si tu tiens tant à le rencontrer, va par la là, elle stoppa sa marche et pointa la sortie de la ville …

'' Maintenant, tu te calme, sinon … ''

Elle jetât un regard de tueur vers le petit nuage de poussière sans même terminer sa phrase, avait-elle vraiment besoin de la terminer pour deviner la suite ? Peu importe, l’Impératrice attendait une réponse et restait toujours sur ses gardes ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 13:27

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 17:28

Un par un, elle regarda ses soldats se maîtriser par la jeune fille, juste en tournant son regard. Nul ne résistait face à elle et maintenant ils se trouvaient tous à terre. Pourtant la reine leur avait dit de quitter les lieux, s’ils étaient maintenant blessé, leur reine n’y pouvait rien maintenant. De ses yeux vivement orangés, elle scrutait tous ses gestes. Da Ji ne l’avait pas ratée. Dommage qu’elle ait empoisonné une tête de mule fascinée par le seigneur Cao Pi. Oui, décidemment, ce genre de situation loufoque, ça ne pouvait qu’arrivée à elle. La jeune savait s’y prendre, mais tout se jouait avec sa vitesse. L’Impératrice eut tout d’un coup un petit sourire moqueur. Elle qui n’avait pas bougé d’une miette se laissa même toucher par cette créature. Silencieusement, elle ricanait. Encore, on ne voulait pas l’obéir. D’un ton les plus sarcastiques, elle l’aborda à nouveau.

'' Oui, viens dans mon palais ! Installe-toi ! Butte les gens qui s’y trouvent ! Mets-le en feu ! Et à la fin tu trouveras enfin la réponse à ta question ! ''

Dire qu’il y a quelques instants, elle était sous le point de siroter un Saké chaud sur son fauteuil très confortable. La dame, reprit son air sérieux après quelques toussements silencieux.

'' Moi aussi … je fais de la musique. ''

Elle se retourna vers les grands escaliers où trois silhouettes prenaient forme. La mère l’avait vue arriver bien avant. Enfin, elle lui filerait un sale boulot ! Enfin, elle pouvait se mesurer à une personne de son genre. Il n’y aurait pas de Zhen Ji VS Aeria, non l’Impératrice n’avait pas le temps pour ça. Sa fille, oui.

'' Chère Princesse du Wei … ''

Encore, elles étaient séparées de quelques mètres, mais l’Impératrice lui annonça sa future mission. La dame lui pointa l’intruse :

'' Vous voyez cette chose verte ? Elle a été bousillée par Da Ji, oui l’esprit noir la dévore. Et bien, très gentiment elle s’est infiltrée afin de trouver des informations sur sa proie : le seigneur Cao Pi. ''

L’Impératrice regarda la tête très interrogatrice de sa fille.

'' Ce n’est pas moi … qui le dit...

J’ai beau lui avoir expliquée, elle ne veut qu’avoir des informations. Elle est vite.

Et puisque vous êtes ici présente Princesse, je vous demande de la faire quitter ces lieux … Par n’importe quel moyen …''


'' [...] il serait plutôt sympa que tu me révèles ce que tu sais sur lui, vu que tu l’as rencontré au Campement Wu… ''

Mais sa parole fut interrompue par des sottises de la créature. Elle se retourna, la pointa avant d’utiliser le ton le plus sarcastique de la planète :

'' Ça ! C’est-com-plè-te-ment-faux ! ''

Ce qui fallait gardé secret, ne l’est plus, en plus devant sa fille... Mais l’Impératrice se retourna et leva sa main droite en signe de vérité.

'' Et oui, elle tourne en boucle ses menaces … Tout comme moi. ''

L’Impératrice s’approcha de la petite Cha-Chan, et pour une fois, reprit son sérieux en cette situation.

'' Cha-Chan reste sous ma surveillance, ta garde aussi devrait rester à mes côtés, elle aimerait bien les torturer. ''

Cette fois, Zhen Ji n’allait laisser aucune personne touché la secrète femme du seigneur Hideyoshi. Cela devrait être une promesse … Plus que sur ses gardes, Aeria ne pourra touché cette jeune Impératrice.

[attendez,Xi va poster]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 18:57

Les trois filles avaient descendu les étages et marchaient en direction du lieu supposé ou se trouvait Zhen Ji, autrement dit la d’où venait les tremblements, il n’y avait qu’elle pour faire ce genre de chose.

* Je n’avais pas spécialement envie d’aller voir ma mère pour lui dire que je partais, on dirait presque que je vais lui demander la permission de sortir… Mais, je voudrais quand même savoir se qu’il se passe ici dans le palais qui puisse causer encore des dégâts… Enfin bon je pense que Xia voulait quand même la revoir une fois des fois qu'elle ne puisse pas la revoir bientôt... *

Zhen Xi marchait devant suivi de sa garde Xin Li puis Xia en dernière mais on ne pouvait pas dire que Zhen Xi se pressait pour arriver, en gros elle ne se faisait pas trop de soucis pour sa mère ou s’enfichait plutôt. Elles arrivèrent au sommet du dernier escalier et virent de la fumée du à la poussière soulevées par le combat et des soldats à terre. Une fille aux cheveux verts était la cause de ces combats et Zhen Ji se tenait face à elle d’un air satisfait. L’impératrice présenta l’intruse à Zhen Xi, qui ne comprit pas tout vraiment.

« Cao Pi ? Qui est-ce ? Je ne le connais pas moi… »

En effet l’histoire des Cao n’était pas connue de la princesse, car tout cela c’était produit avant sa naissance et on c’était bien retenu de la lui raconter. Les 2 femmes s’échangeaient reproches et mensonges mais avant que Zhen Xi ne pu comprendre quoi que se soit elle se retrouva à devenir l’adversaire de cette fille aux cheveux verts. Pendant que Zhen Ji allait du coté à Xia.

« Hey ! Toi, la méduse ! J’ai pas tout compris ce que tu voulais, mais sache que nous sommes les alliés les plus importants de Da Ji, je n’hésiterais pas à lui rapporter ce que tu as fait, ou même ta tête s’il le faut ! Alors sois tu quitte ces lieux tout de suite, sois viens ici que je te calme pour de bon ! »

Zhen Xi passa en mode combat avec son petit bouclier et sa rapière prête à contrer une attaque de l’intruse.
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 21:20

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Li Dian
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 21:35

Li Dian et Yue Jin étaient maintenant arrivés devant l'entrée du palais, le guerrier qui les avaient emmenés les laissa. Dian le laissa partir et commença à marcher vers l'entrée qui était gardée par plusieurs soldats. Une fois arrivé devant le groupe de soldats, il reconnut le major des troupes et s'approcha de lui. Dian était plus grand que lui et il était assez costaud ce qui surprenait un peu le garde.


"Toi... conduis moi à l'impératrice... c'est urgent..."


"Et pourquoi donc je ferais sa, l'impératrice ne reçoit pas un vagabond comme vous..."

Les soldats se mirent à rire, et Dian fit un petit sourire, il prit le soldat par le cou et le souleva un peu. Les autres soldats s'arrêtèrent tout de suite de plaisanter.


"Je crois que toi et moi, on c'est mal compris... conduis moi à l'impératrice maintenant !"


"Euh... d'accord... je vais... le faire... lâchez.. moi... pitié.."


Li Dian lâcha le major qui tomba sur le dos. Il se releva doucement et regarda Dian


"Je vais déjà voir si l'impératrice est prête a vous recevoir, restez ici..."


"Bien... allez va.. avant que je m'énerve sur toi.."

Li Dian lui lança un sourire, le soldat fut donc apeuré et courra vite chercher l'impératrice pour lui informer qu'un homme veut lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 22:09

Zhen Xi en position défensive se fit déséquilibrée suite à l’attaque de l’inconnue et se releva tranquillement histoire de gagner encore du temps.

« Quoi c’est tout ? Même pas de quoi faire un bleu. Evite de te fier aux apparences… Ha et aussi, ne baisse pas ta garde. »

Même pas elle avait fini sa phrase qu’Aeria se pris 2 coups de lance dans le dos et se fit projeté à terre en avant et quasi simultanément se fit plaquer à terre et immobiliser. L’unité des gardes du corps de Zhen Xi avait pris position pendant le combat, comme la sécurité avait été renforcée autour de Zhen Xi elles l’avaient suivi depuis leurs positions. Les 2 lancières c’étaient faufilées dans son dos pour l’envoyer à terre, c’est les 3 épéistes qui l’ont immobilisé et les 4 archères avaient pris position en hauteur autour de la scène entre les escaliers et les balcons intérieurs, au moindre mouvement suspect une flèche mortelle pouvait partir.

« Franchement, croire que tu allais pouvoir affronter tranquillement dans un duel une princesse, il faut être bête non ? »

Elle ne pouvait plus bouger du tout cette fois, les lancières avait fini de l’immobiliser en lui attachant les jambes.

« Bon maintenant tu va peut être nous écouter, il nya pas de Cao Pi ici, par conséquent tout ce que a pu te dire ma mère sur ou et comment le trouver devait être vrai. Donc si tu t’excuse et que tu veux bien nous laisser tranquille on te reconduira bien gentiment hors de la ville pour poursuivre ta quête… »

Zhen Xi s’approcha un peu et pointa sa rapière vers le cou de la fille.

« Quoique, vu les problèmes que tu as causé… »

Elle d’adressa à sa mère sans tourner la tête.

« Mère ! On la tue tout de suite ou maintenant ? »



(L'unité de mes garde du corps est équivalent à des PNJ pour infos...)
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Sam 8 Aoû - 22:45

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais   Dim 9 Aoû - 12:23

Elle n’avait pas trop envie de se mêler à ses histoires, bien que ça la gênait que cette fille à la longue chevelure verte retarde leur programme et qu’elle se mise même à énerver Zhen Xi alors que Xia elle faisait tout son possible pour tenter de la rendre plus joyeuse, cette fille venait tout gâcher avec ses menaces à deux sous. Elle fixait Aeria se demandant qui pouvait bien être cette fille et pourquoi venait-elle troubler le calme qu’il y avait au palais mais même avec une couleur de cheveux aussi peu ordinaire elle ne lui disait rien du tout elle était sûre de ne jamais l’avoir rencontrée auparavant. Après en avoir conclut qu’elle était qu’une simple inconnue Cha-Chan préférait détourner son regard sur Zhen Ji et lui apporter toute son attention pendant que les autres réglaient leur compte.

" J’admire votre geste Madame Zhen vous êtes si gentille ! " Avec des yeux brillant d’admiration pour la belle Impératrice.
** Telle une mère protégeant sa fille… Elle prend si bien soin de moi… Elle est classe même quand elle s’énerve, intelligente… Elle illumine de bonté ! Elle est encore mieux que Da Ji-sama ! Celle là n’a même pas de saké à m’offrir, elle fait que m’envoyer à droite et à gauche, raison de plus. **

Son teint rougit elle en baissa même les yeux pour ne pas trop craquer face à sa nouvelle admiratrice, elle s’attachait trop vite aux gens, elle commençait à ressentir de l’affection pour Zhen Ji : " J’aimerai vraiment avoir une mère comme vous, j’aurai du venir vous voir bien plus tôt je regrette déjà de ne pas avoir pris la peine d’être venue avant « maman Zhen » ! Je trouve que votre fille a de la chance…

Mais n’empêche que ne vous en faites pas pour moi c’est pas parce que j’ai une taille de naine et l’apparence d’une petite ado que je ne peux pas réussir à m’en sortir si une assoiffée de sang m’attaque. Pourquoi accordez-vous tant d’importance à ma protection ? N’est-il pas plus important de penser à votre fille ? … "


Bien qu’elle se trouvait un peu à l’écart du combat leur conversation n‘était pas point discrète on entendait tout ce qu’elles racontaient. Cha-Chan fut très surprise et en fit des gros yeux après avoir appris certaines révélations notamment le fait que La fille détestait la mère et que le contraire pouvait bien être possible aussi. Elle ne comprenait pas qu’une famille pouvait se détester autant mais ne pouvait rien dire à ce sujet ça ne la regardait pas. Ça devait être pour ça que la mère laissait se débrouiller sa fille toute seule, elle venait d’avoir peut-être la réponse à sa question posée quelques instants avant. Par contre la suite des choses ne pouvait pas laisser cette jeune fille qui tenait beaucoup aux Zhen indifférente, elle avait si peur que Xi déjà prise par l’agacement se mette à croire aux paroles de l’intruse, elle se sentait forcer de s’en mêler juste un petit peu.

** Alors déjà elle interrompt mon programme avec mon amie et en plus elle cherche à l’énerver et à nuire à sa famille maintenant avec ses conneries ! **

Elle s’avança un peu mais pas trop non plus pour garder encore un peu de distance en s’exclamant d’une voix haute en s’adressant principalement à Aeria : " NON !!! Arrête avec ces mensonges ! Tu penses quand même pas réussir à influencer la princesse avec des bêtises pareil ?! "

Elle s’adressa ensuite à Xi pour lui rappeler qu’elle n’a nullement besoin de tenter de détruire sa famille pour des choses qu’elle a déjà et pour le plaisir d’une peste, lui faire comprendre aussi de ne pas faire confiance à cette personne au cas où elle réussirait à lui donner les doutes.

" Zhen Xi tu as déjà le pouvoir, tu diriges déjà ce royaume, tu as tout ce que tu veux, tuer ta mère ne changera rien du tout ! Elle se sert pas de toi j’espère que tu le sais.
Dans les yeux de cette fille je vois que de la méchanceté, de l’envie de voir des gens mourir, elle pense qu’à tuer, Elle te l’a dit avant si tu lui dis rien sur ce Cao machin elle te tuerait. Pourquoi changerait-elle d’avis tout d’un coup ? Tu vas pas l’écouter hein ? Elle inspire pas confiance ! "


** Même si je pense pas que la fille puisse tuer la mère, la mère a l’expérience que la fille n’a pas. **

En prenant ce risque d’avoir osé répondre à Aeria elle allait peut-être se faire taper dessus mais ça lui était égal, quand on apprécie des personnes on ne les laisse pas tomber même si le prix à couter pouvait être très cher. Elle s’attendait à toutes éventualités et serait même prête à aider l’Impératrice s’il le faut. (Même si elle ne fait pas partie officiellement du Wei)

(HS: Pfiouu j'ai mis 2h à écrire quelque chose de potable par manque d'inspiration alors je réponds pas avant demain minimum je préviens xD)
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Dim 9 Aoû - 13:37

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Dim 9 Aoû - 19:16

La fille aux cheveux verts n’arrêtait pas de parler, elle pensa aussi à se présenter, Aeria, quel drôle de nom… Mais elle commençait à sérieusement taper sur les nerfs de la princesse.

« Bon tu va la fermer ta grande gueule ? Tu dis être une assassine, mais normalement ce genre de personne se contente d’être discrète et faire son boulot, toi je crois que tu peux repasser sur ces deux points, tu cherche une personne dans un endroit elle ne sera jamais et t’arrête pas de parler au lieu d’agir.

Après tu te la joue madame je sais tout, mais pour ton informations ça fait bien longtemps que ce royaume est entièrement sous mon contrôle, toute l’armée à prêter serment devant moi. La dernière décision qu’a prise ma mère ces derniers c’est une commande de saké ! J’ai déjà pensé à l’éliminer mais c’est tout sauf une décision stratégique, je l’ai bien compris depuis un moment. »


Elle reprit son souffle deux seconde, le temps de se placer devant elle dans l’alignement avec Xia qu’elle pointait de son épée.

« Ho et une dernière, je n’ai d’ordre à recevoir de personne, ni toi, ni ma mère, pas même Orochi, alors croire que nous sommes leurs gentils serviteurs est une terrible erreur !

Donc maintenant, si tu n’as toujours pas compris que tu n’arriveras à rien ici et que tu n’aura pas plus d’informations que tu en a déjà eu, tu ferrais mieux de partir, sinon… »


Zhen Xi se concentra deux secondes et sa rapière pris une aura jaune, parsemé de quelque petit éclair. Les gardes qui étaient encore présent dans la partie basse de la pièce avaient bien compris ce qu’elle préparait et c’étaient replier.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Dim 9 Aoû - 19:53

Zhen Ji écoutait les paroles et les menaces de la jeune. L’Impératrice avait hâte qu’elle se la boucle, qui pouvait continuer à l’écouter. À la fin, Zhen Ji s’en était lassée. Droite devant Cha-Chan, elle serrait ses poings qui étaient illuminés par une aura : s’était là où toute l’énergie de sa colère se concentrait et qui lui donnait une telle puissance à chacun de ses coups. Mais pour le moment, elle était plus tranquille …

Elle se retourna vers Cha-Chan qui l’aborda …

D’une voix beaucoup plus calme, elle répondit à sa question :

'' Mais qu’est ce que tu racontes, tu es importante … elle baissa le ton de sa voix pour que ni sa fille, ni ses gardes, ni même Aeria puisse l’écouter.

N’as-tu pas oublié ce que je t’ai dit dans les jardins ?

Et Zhen Xi … Pourquoi je ne suis pas à ses côtés ? Ah ! Quelle question, elle ricana un peu avant de caresser la chevelure de Cha-Chan, elle est très puissante et m’avoir à ses côtés serait gênant … ''
Ses paroles furent stoppées par encore les idioties de la jeune créature. Le nom de l’Impératrice semblait se répéter à chaque dix secondes ce qui embêta la mère, sa fille, et beaucoup plus la jeune Cha-Chan qui se révolta contre ses propos.

" NON !!! Arrête avec ces mensonges ! Tu penses quand même pas réussir à influencer la princesse avec des bêtises pareil ?! "

'' Ah ! Ne réplique pas, ça ne sert absolument à rien, elle n’y comprendra rien. ''

Mais Aeria faisait un long discours qui encouragea sa fille à enlever sa vie, elle osait aborder Da Ji dans le sujet, offrir ses services- le service de faire chi*r ?- et, finalement, la cerise sur le gâteau : une menace de mort pour la Cha-Chan. Les trois femmes tremblaient de peur, ou carrément pas. Il y avait beau avoir une haine entre sa fille et Ji, la mort n’était pas un élément principal entre eux. Lorsque la princesse leva le ton, Zhen Ji eut un sourire aux lèvres.

Tout à coup, Zhen Ji décida de reculer un peu en entraînant Cha-Chan avec elle, près d’une immense colonne de pierre. Elle lui dit tout bas :

'' Tu veux avoir une réponse à ta question, regarde ! ''

Au coin de l’œil, elle vit un garde du Wei qui s’approchait, quelque chose se passait, un invité ? Il semblait paniqué, non par la Princesse. Un seigneur devant l’entrée ? L’Impératrice lui fit signe de déguerpir afin qu’il ne soit pas en danger. Le soldat ne put se résoudre qu’à retourner vers le seigneur Li Dian et de le laisser rentrer.

'' Rentrez ! Mais l’Impératrice est tout près, mais attention, elle et la Princesse sont en plein combat contre une créature …''

Li Dian pouvait maintenant passer l’entrée, il ne suffisait plus qu’il rejoigne l’Impératrice vivant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aeria
Sous Officier
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Dim 9 Aoû - 23:46

--- RETIRE ---


Dernière édition par Aeria le Sam 19 Sep - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Lun 10 Aoû - 2:19

Alors que sa fille s’apprêtait à montrer sa véritable puissance, l’ennemi décida de quitter les lieux. Décidemment, le spectacle était tombé à l’eau. L’Impératrice aurait elle aussi voulu voir le prochain coup de rapière manœuvrée par la Princesse. Elle ne riposta pas, tant mieux si cette créature se décidait à quitter le palais. Sans plus tarder, elle fit quelques sauts sur les gardes qui n’en pouvaient plus d’être utilisé comme un tremplin du Cirque du Soleil -Québec Represent’ :P. On pouvait maintenant entendre ses pas en échos.

'' Ah ! Zut … ''

Le silence fût pendant une seconde et interrompu par les applaudissements de l’Impératrice.

'' Et c’était le Taz, le diable de Tasmanie mesdames et messieurs ! En toute sa splendeur. ''


Elle rigola un peu et fit quelques pas vers sa fille, tout en poussant doucement la jeune Cha-Chan devant elle. La dame avait le regard tourné vers Aeria qui courait rapidement vers la sortie et elle espérait qu’elle ne revienne pas si tôt. Puis, près de Zhen Xi, elle la remercia, très sincèrement.

'' Merci, je ne sais pas pourquoi elle a débarqué de nulle part en menaçant nos vies pour des renseignements …

Pardon de t’avoir dérangée. ''

La dame se souvenue du garde qu’elle avait aperçu, et finalement réalisa que la venu d’un certain seigneur de vrai être nul autre que le compagnon de Cao Pi. Tiens, encore en parlant de lui, il fallait mettre au courant la Princesse.

'' Au faite, il y a eu un incident à l’entrée de la ville et il faut que tu soies au courant.

Non l’idée de parler de cet homme exilé n’était pas très bonne, puisque Aeria avait causé déjà trop de problèmes…

Un officier de Shi Pi est rentré dans la ville. Rien d’important pour le moment, jusqu’à ce que Lu Bu arrive. Il y a eut un combat entre les deux et Lu Bu est reparti à cheval d’où il venait avec l’officier… Oui très étrange, j’attends un rapport d’une unité qui est parti à sa recherche. Je te dirais des nouvelles. ''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais   Lun 10 Aoû - 8:12


Zhen Ji répondit à ses questions d'abord en lui faisant rappeler le détail que Cha-Chan voulait envoyer aux fond des oubliettes.

" Oh non pas ça ! bien sûr que je m'en souviens et vous allez pas remettre cette histoire sur le tapis... Si c'est vraiment vrai je déprime à fond ! adieu la liberté. "

Ensuite en lui expliquant pourquoi elle ne protégeait pas sa fille et la réponse la vexa un peu elle en conclua la chose suivante.

" Ah ouais d'accord je vois, ça veut dire que je suis nulle moi si vous restez à mes côtés. Je demanderai à Da Ji-sama un entrainement spécial pour la peine et on me verra plus comme tel. "

Après avoir intervenu dans le discours d'Aeria et voyant que Zhen Xi ne se laissait pas faire, Xia compris que rien ne pouvait déstabiliser la princesse moralement pendant un duel et qu'elle était déterminée à faire de la fille verte de la chair à patée pour sa tigresse. Cela lui faisait plaisir elle savait qu'elle n'aurait pas à devoir se mêler de ses affaires inutilement les prochaines fois.
Son admiratrice d'Impératrice l'emmena à nouveau à l'écart du combat en voulant lui montrer quelque chose avant que des gardes l'interrompent pour la venue d'un invité, mais Cha-Chan n'avait rien compris.


" Gné ? regarder quoi ? J'ai pas saisit... tant pis. "

Au final Zhen Xi n'avait même pas eu besoin de finir son attaque, Aeria décida tout d'un coup de s'enfuir pour le plus grand plaisir de toutes, cela se terminait mieux que prévu. L'impératrice en riait même en leur sortant une petite blague sympathique pour détendre l'atmosphère. Xi n'étant plus dérangée Xia se permise de se rapprocher à nouveau et de lui dire quelques mots.

" Je suis désolée de m'être mêlée un peu à vos problèmes, je m'inquiétais pour toi mais j'aurai pas du il y avait pas besoin d'avoir peur tu t'en sortais à merveille toute seule en fait. J'ai encore pas mal de chose à apprendre sur toi je m'en excuse encore, ça ne se reproduisera plus. "

Voyant que les Zhen devaient parler de choses importantes elle les laissa tranquille et les prévena juste qu'elle s'écartait parce qu'elle faisait que gêner les Zhen depuis le début.

" Je vais vous laisser discuter entre-vous, ces sujets ne me concernent pas, je vais attendre dehors. Merci pour votre accueil chaleureux Madame Zhen. "

Elle se rendit à la sortie du palais, croisant au passage Li Dian a qui elle fit juste un geste de salutations histoire d'être polie. La porte était déjà ouverte ell ene fit que passer et attendit à l'extérieur près de l'entrée que Xi ait fini, en regardant à l'horizon repensant à nouveau sans cesse à la déclaration de Zhen Ji qui va mettre du temps à finir aux oubliettes pour le moment.

[Pas long mais étant donné que j'ai rien à faire de spécial et que je risque d'être lente à répondre pour pas grand chose, je vous laisse un peu tranquille...]
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Lun 10 Aoû - 12:39

Enfin, Aeria avait fini par s’enfuir, Zhen Xi n’avait plus besoin d’exécuter d’attaque spéciale, elle devait donc décharger son arme qui avait accumulé pas mal d’énergie pour cela elle la planta dans le sol le temps qu’elle redevienne normale.

« Ouah, elle ma souler la méduse là, dans le genre à coté de la plaque… »

Zhen Ji essaya de détendre l’atmosphère, mais il fallait du temps à Zhen Xi pour redevenir zen lorsqu’on l’énervait comme ça, sa mère en profita pour la remercier d’avoir fait le sale boulot, mais bon Zhen Xi ne lui en voulait pas trop pour ça finalement.

« C’est bon, je n’accepterais pas qu’on vienne semer le chaos dans mon… notre beau palais. Il faudrait vraiment penser à renforcer la sécurité, ce n’est pas la première fois que ça arrive, notre quartier est trop facilement accessible, la ville n’est pas assez sécurisé… »

Au passage Xia, vint s’excuser d’avoir douté de Zhen Xi, avant s’éclipser vers la sortie.

« Ne t’inquiète pas Xia, à tout de suite. »

Alors que Zhen Xi venait justement d’évoquer la sécurité de la ville, sa mère lui dit qu’un accident c’était produit et qu’un officier de Shi Pi qui voulait entrer en ville c’était fait rétamer puis emmener par Lu Bu.

« Etrange en effet, il faut se méfier de Lu Bu et de Shi Pi comme deux clans séparer, en plus Lu Bu c’est établi un camp au château de Xia Pi, qui n’est pas très loin d’ici, alors qu’il aurait très bien pu allez à Wu Zhang avec Shi Pi. Il se pourrait que Lu Bu détruise de puissants officiers de la Résistance ou d’Orochi par simple défi, c’est un véritable chaos ambulant… »

Xin Li qui était restée en retrait proche de Zhen Ji et Xia pendant le combat, prête à défendre Zhen Xi en cas de menace rapprochée, viens à sa rencontre maintenant que tout était fini.

« Princess, vous allez bien ? »

« Oui tout va bien Li… Tu devrais plutôt t’assurer que les autres gardes n’ont pas trop été blessées et les prévenir de notre départ, en attendant que je finisse ma discussion avec ma mère. »

« D’accord, je vais les voir. »

Zhen Xi devait encore annoncer à sa mère qu’elle allait partir avec Xia à la rencontre de Da Ji, mais elle attendait le dernier moment pour lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Mar 11 Aoû - 0:24

L’Impératrice remarqua son bandage au bras de la jeune Cha-Chan. Elle pouvait sentir une sorte de poison à l’intérieur de cette blessure. Sans surprise, elle devina qu’elle fût plus ou moins attaquée par la Princesse.

'' Tu ne me crois toujours pas, même avec ça … ''

Elle regarda intensément sa blessure, mais elle retourna son regard vers sa fille pour continuer l’conversation.

'' J’approuve cette idée, trop d’ennemi passe sur terre, c’est maintenant la deuxième fois que ce genre d’évènement de produit …''

Alor qu’elle ne quittait les lieux, Zhen Ji salua la Cha-Chan et lui dit d’être prudente dans la ville, cependant, dans ses paroles, la dame avait montré beaucoup trop d’inquiétude :

'' Passez une bonne journée, et faîtes attention Cha-Chan ! Évitez de parler aux étrangers !''

La dame remarqua la réaction étrange de sa fille causée son comportement plutôt protecteur.

'' Euh et bien, elle a oublié qu’elle était mère… Je ne voudrais pas que ses enfants se retrouvent sans mère. Au faite, vous sortez ? Ah ! Et où ? Une balade dans la ville ? ''

À plusieurs reprises, l’Impératrice détourna son regard pour surveiller Cha-Chan qui avait même traversé les portes. Elle avait quand même dit au seigneur Hideyoshi qu’elle allait la surveiller de près et la protéger de tout danger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Mar 11 Aoû - 11:51

Fallait croire que Zhen Ji avait elle aussi complètement adopter Xia comme sa fille, on aurait vraiment dit une mère qui disais au revoir à sa fille, elle trouva comme excuse que c’était parce qu’elle s’inquiétait pour les enfants de Xia…

« Mouai c’est vrai, ses enfants… Je tâcherais des les épargner s’il le faut… »

Zhen Ji lui demanda aussi ce qu’elle allait faire.

« Hé bien, elle tenait absolument à que je l’accompagne retrouver Da Ji, tu vois, ça viens même pas de moi… »

Zhen Xi commença à s’éloigner pour rattraper Xia.

« Allez, porte toi bien fais attention aux assassins aux cheveux verts. »

Elle fit signe à sa mère le dos tourné vers elle en marchant vers Xia, qu’elle rejoignit rapidement à la sortie du palais.

« Finalement ma mère aussi t'as adopté, elle s’inquiétait de te voir partir. »

Quelque instant après, Xin Li arriva, elle amenait aussi sa monture et Perle la jument de Zhen Xi.

« Tiens, tu as récupéré ton cheval ? Ha, et comment vont les autres filles ? »

« Oui, des gardes l’ont retrouvé près de l’entrée de la ville, faut croire que Xiao Qiao n’a pas pu le garder. Les autres vont bien, aucune blessée grave. »

« Tant mieux alors. »

Zhen Xi et Li grimpèrent sur leurs montures respectives, avant de réaliser que Xia était toujours à pied…

« Euh, Xia, au fait, comment était-tu arrivé jusqu’ici ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji*:.
Impératrice du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Jeu 13 Aoû - 4:56

Le menton sur son bureau, les yeux presque en larmes, l’Impératrice assit sur sa grande chaise, s’appuyait sur le bureau de travail. La dame avait allure complètement désespérée et même les gardes postés devant les grandes portes fermées de la salle pouvaient le dire. Des bruits de bouteilles étranges et des soupirs exaspérant se faisaient entendre à travers de ces grandes portes. Ne bougeant que ses bras, elle se versait un verre de saké bien chauffé et le buvait d’un coup sec, puis se versait un autre verre. La, ou plutôt, les raisons ce comportement inhabituel (car, vous ne le saviez pas, toutes boissons alcoolisé, elle s’en était calmée, mais ça personne ne le savait hen, alors chut!) étaient produites une demi-heure plus tôt.

Une demi-heure plus tôt …

Dans le palais, devant sa fille qui lui annonçait sa petite expédition.

Citation :
« Hé bien, elle tenait absolument à que je l’accompagne retrouver Da Ji, tu vois, ça viens même pas de moi… »


Sur le coup, les yeux de la dame devinrent tout ronds. Complètement choquée, paralysée mentalement, rien de sortir de sa bouche, sauf certains mots d’une totale incompréhensibilité.

'' Je euh …ne euh …gné ? ''

Alors que sa fille lui tourna le dos et entama sa marche vers les portes de sorties, elle avait voulu réagir. Mais elle n’était d’aucune pour sa fille, à quoi bon réagir, se dit-elle à la fin. Une rencontre avec Da Ji, un voyage extraordinaire- non bordel ! Un cauchemar ! La princesse pouvait se mesurer contre cette ignoble créature de l’enfer, mais Cha-Chan… Elle souhaitait que dame Da Ji n’allait pas sentir son aura sur cette jeune fille, mais avant tout, elle souhaitait qu’elle pourrisse en enfer, fallait le préciser. Elle espérait que Cha-Chan reviendrait en bonne santé.

Vingt minutes plus tôt …

L’Impératrice, encore sous le choque, sentit la présence de l’unité des ninjas, ceux qui suivaient de près Lu Bu et ses fidèles, et bien sûr le seigneur déchu.

'' Dîtes-moi qu’il s’est noyé dans son sang ... ''

Malheureusement, selon leur dernière intervention, le seigneur Cao Pi était toujours en vie mais dans un mauvais état. L’homme habillé en noir qui commandait son équipe lui rapporta les moindres détails : leur sujet de conversation, la fureur de Lu Bu, le courage de Cao Pi de le confronter. Il y avait là rien d’intéressant. Cependant, lorsque l’homme rapporta la mort de leur sœur, le cœur de l’Impératrice se serra d’un coup. Elle n’aurait pensé que la tournure des choses enlèverait la vie d’une excellente espionne. La dame déçue promit des éloges pour cette guerrière de la nuit.

Cinq minutes plus tôt …

Un dernier homme de la nuit apparut devant elle, alors qu’elle était assise et s’occupait à relire le rapport du dernier ninja. Avec lui, elle n’aurait qu’à l’écouter sans examiner le moindre rapport. Elle espérait que ce ninja allait lui rapporter un certain soutien mental.

Citation :
J’ai peut-être trouvé votre Xiahou De et je vais m’empresser d’aller sur place pour vérifier la chose ! J’espère vous apporter de bonnes nouvelles…


Et en moins d’une seconde, la silhouette noire de l’homme s’évapora doucement, laissant la dame seule dans sa salle de travail. Et en moins de deux secondes, son visage s’aplatit contre son bureau.

À l’heure actuelle …

Le bruit de bouteille se stoppa, oui, la dame, étonnamment, prit une pause. Elle n’arrivait pas à digérer toutes ses émotions et elle crut que son fidèle ami saké l’aiderait à traverser ce moment.

'' C’est beaucoup trop en si peu de temps …''

Elle parlait des évènements tout comme les quantités d’alcool qu’elle venait d’ingurgiter...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais   Jeu 13 Aoû - 18:15

Cha-Chan attendait tranquillement dehors et était entrain de se demander de quelle façon elle allait pouvoir demander à Da Ji de l'aider, elle avait peur que Da Ji se décide à vouloir lui faire un relooking à sa façon, elle n'avait nullement envie de ressembler à une démone pour ne plus avoir une apparence de faiblarde. Zhen Xi venait d'arriver finalement elle n'avait pas été très longue avec sa mère il fallait croire qu'elle ne pouvait vraiment pas se blairer... Qui lui annonça qu'encore et encore que sa mère s'inquiétait pour son départ, ça lui plaisait comme ça lui déplaisait aussi à la fois et elle ne savait pas quoi faire pour qu'elle s'inquiète un peu moins aussi.

" Pourtant elle n'a pas besoin de s'inquiéter autant, elle en fait trop. Je suis une grande fille, je suis débrouillarde, jusqu'à présent j'ai toujours réussi à m'en sortir vivante des dangers. Mais j'avoue que ça me fait plaisir qu'on me porte de l'attention, je t'envie d'avoir une mère aussi géniale même si je sais que pour toi apparemment c'est plus un poids qu'une chance. "

Xin Li était revenue avec les montures, tout le monde était enfin près à partir, les 2 à cheval, Xia à pieds, ça ne lui dérangeait pas, elle n'avait pas besoin d'une de ces sales bêtes bonne à finir à l'abattoir. Apparemment ce détail avait l'air de surprendre la princesse, pour qui ça devait être impensable de sortir sans cheval, en la questionnant sur comment la petite Cha-Chan a réussit à venir toute seule sans rien.

" Comment ? Ben... à pieds et je connais à peu près l'emplacement des régions. En fait à mes débuts Da Ji-sama m'a fait un petit cours sur les territoires alliés/ennemis ce qui fait que je savais où se trouvait à peu près le Wei ça n'a pas été dur à trouver, d'autant plus qu'en avançant sur le chemin j'avais vraiment l'impression d'avoir déjà emprunté le même chemin auparavant ce qui était vrai tu me l'as bien confirmé que c'était pas la première fois que je venais. C'est sûr qu'étant à pieds ça a été un peu long pour venir, mais marcher pendant de longues heures ne m'a jamais dérangée. J'ai l'habitude et c'est bon pour la forme ! J'ai des jambes d'athlète ! Puis j'ai jamais apprécié les chevaux de toute façon...

J'espère que tu vas apprécier cette petite promenade, surtout si ça fait longtemps que tu n'es pas sortie. je pense que tu devrai penser plus souvent à toi et un peu moins à ton royaume. ça t'es jamais venu à l'idée de partager ta vie de dirigeante avec quelqu'un histoire que tu sois plus toute seule juste avec des gardes, que tu puisses souffler un peu, te divertir plus, être plus heureuse ?... A moins que tu sois solitaire ou bien que tu aimes pas les hommes mais les f... non rien. "


Elle reprit juste au dernier moment avant qu'elle n'allait dire une boulette. Elle tenta de changer le sujet pour se sentir moins gênée et pour que ça s'oublie vite.

" Mais au fait est ce que tu sais où se trouve le château d'Orochi ? Pour savoir si je dois vous guider ou pas. "
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Xi
Princesse du Wei
avatar


MessageSujet: Re: Le Palais   Ven 14 Aoû - 17:17

Xia expliqua à Zhen Xi qu’elle était venue à pied tout simplement et qu’elle n’aimait pas les chevaux de toute façon. Ce qui paraissait plutôt étrange pour Zhen Xi, quelle idée que de voyager à pied.

« C’est quand même plus rapide… »

Elle lui demanda aussi si elle avait déjà pensé à partager sa vie avec quelqu’un, dans le genre sujet à ne pas aborder avec Zhen Xi c’était l’un des meilleurs, mais Xia était restée assez nuancé dans ses propos et n’avait dit des mots comme amour, prince… et autres niaiseries.

« Dans un monde où on ne peut que compter sur soi même, il nya pas de place pour des choses aussi insignifiantes… »

Zhen Xi avait déjà fait une croix sur le sentiment d’amour bien longtemps avant d’être devenue une apprentie démone, ce qui faisait qu’elle ne portait plus aucun intérêt envers les hommes. Mais Xia changea rapidement de sujet voyant qu’elle ne c’était pas du tout diriger vers le bon sujet et demanda si elle connaissait l’emplacement du château d’Orochi.

« Non, personnellement je ne connais pas son emplacement, même si nos renseignements doivent l’avoir localisé. Donc c'est toi qui nous guideras. Mais je souhaiterais quand même qu’on ne perde pas trop de temps en voyage, à chaque fois que je suis absente il se passe des choses bizarres par ici. Dans se cas montes avec moi. »

Zhen Xi tendit sa main vers Xia afin qu’elle mon avec elle sur Perle pour gagner du temps, à priori elle ne voulait pas tant que ça profiter de la ballade…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Palais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un rêve accompli : Le Palais Des Lacs
» [Résolu] X2 Palais du Grand Magicien
» Le palais aquatique
» Récupération du Palais Shu
» Expo Game Story au grand Palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dynasty-Samurai Warriors, le Forum :: Territoires de Chine :: Luo Yang :: Le Palais Wei-
Sauter vers: